Affiche Films Noirs

Commentaires

Transcription

Affiche Films Noirs
Les CinéStories de l’
hiro Uchikawa
1965 SUGATA SANSHIRO de Seiic
, Yumiko
ama
Kay
avec Toshiro Mifune, Yuzo
ura
Shim
shi
Taka
e,
Kokono
vie de Kano,
Nouvelle et passionnante version de la
.
sawa
Kuro
par
tée
mon
et
uite
écrite, prod
ATÉ
1974 LA BRUTE LE COLT ET LE KAR
Cleef,
de Antonio Margheriti avec Lee Van
rte
Uga
n
Julia
Lo Wei,
ipaux
Succulent croisement ironique des princ
kung-fu.
a
ciném
du
et
n
italie
ern
west
clichés du
de Chang
1974 LES 5 MAÎTRES DE SHAOLIN
Sheng,
Fu
,
Lung
Ti
ng,
Cheh avec David Chia
un
n-ch
Chi Kua
Mandchous,
Après la destruction du Temple par les
e.
tanc
résis
la
t
nisen
orga
s
vant
les survi
Beaudine
1975 LE FRELON VERT de William
Williams,
Van
Lee,
e
Bruc
et Norman Foster avec
ner
Wag
Wende
ique série TV
Montage cinéma sorti en 1975 de la myth
Lee.
e
Bruc
a
révél
qui
de 1966
Liu Chia-liang
1978 SHAOLIN CONTRE NINJA de
ta
Kura
avec Liu Chia-hui, Yasuaki
e de ménage
Mari chinois, épouse japonaise, la scèn
ial.
mart
hilarante tourne au catalogue
se
1980 LE CHINOIS de Robert Clou
er
Ferr
José
o,
Mak
n,
Cha
avec Jackie
es 1930
Transposition dans l’Amérique des anné
à Hong Kong
créé
gle
espiè
t
attan
comb
de
e
du personnag
.
Ping
par Jackie Chan et Yuen Woo
OLIN
1986 LES ARTS MARTIAUX DE SHA
fu,
Qing
Pan
Li,
Jet
avec
g
-lian
de Liu Chia
Chau-Yin Wong
unissent
Trois disciples de Shaolin, dont une fille,
.
tyran
ble
horri
leurs talents pour éliminer un
ld
1988 BLOODSPORT de Newt Arno
Yeung,
Bolo
me,
Dam
Van
ude
avec Jean-Cla
Forest Whitaker
h, inspiré
Réalisé par l’assistant de Sam Peckinpa
culte
film
le
Dux,
k
des supposés exploits de Fran
de.
-Clau
Jean
de
ère
carri
qui lança la
i Suzuki
1975 SHAOLIN KARATÉ de Norifum
ka Nakajima
Yuta
omi,
Shih
ko
avec Sonny Chiba, Etsu
la véritable
prète
inter
Bill)
Kill
dans
zo
(Han
a
Sonny Chib
nji Kempo.
Shori
du
r
ateu
fond
in,
histoire du maître So Dosh
O
1943 LA LÉGENDE DU GRAND JUD
chi,
Okô
jirô
d’Akira Kurosawa avec Den
Susumu Fujita, Yukiko Todoroki
Inspiré de la véritable histoire de Jigoro
Kano, une fable martiale et magistrale
signant les débuts de Kurosawa.
1970 LA VENGEANCE DU TIGRE
,
de Wang Yu avec Wang Yu, Lo Lieh
Wang Ping
de
Dans les années 1920, un petit village
e,
nais
japo
Mandchourie subit l’oppression
tiel.
iden
prov
s
héro
jusqu’au jour où se dresse un
I
1972 LE JUSTICIER DE SHANGHA
i,
n-ta
de Chang Cheh avec Chen Kua
David Chiang, Ku Feng
nce
Un jeune champion dévoyé utilise sa scie
re
pèg
la
de
du combat pour devenir le maître
de Shanghai.
1973 OPÉRATION DRAGON
de Robert Clouse avec Bruce Lee,
John Saxon, Jim Kelly
re
Un tournoi dans une île fortifiée dégénè
trisa
élec
qui
en bataille rangée. Le film culte
re
gen
le
des millions de fans et fit entrer
dans l’histoire.
1972 LA FUREUR DE VAINCRE
o,
de Lo Wei avec Bruce Lee, Nora Mia
James Tien
Shanghai, 1905. Bruce Lee affronte
les champions japonais dans une histoire
inspirée de faits réels.
ert
1974 LA CEINTURE NOIRE de Rob
,
dry
Hen
Clouse avec Jim Kelly, Gloria
Scatman Crothers
gon,
Jim Kelly, le héros noir d’Opération Dra
Blaxla
e
domine ce croisement ironique entr
ploitation et le ciné kung-fu.
Chang
1972 LA MAIN DE FER de Cheng
g
Fen
Tien
g,
Ho avec Lo Lieh, Wang Pin
illus
noi
tour
de
Le classique absolu du film
.
g-fu
kun
de
les
trant la rivalité entre deux éco
1975 L’HOMME DE HONG KONG
ng Yu,
de Brian Trenchard-Smith avec Wa
e,
yrn
George Lazenby, Hugh Keays-B
Sammo Hung
idable
Croisement australien et néanmoins form
rice
mat
,
de Dirty Harry et du ciné kung-fu
d’une grande partie du cinéma d’action
américain des deux décennies à venir.
© ADAV 2008 - Textes : Christophe Champclaux
Graphisme : Emmanuelle Janvier.
N
1978 LA 36 E CHAMBRE DE SHAOLI
ui,
a-h
de Liu Chia-liang avec Liu Chi
Lo Lieh, Liu Chia-yung
nt
Histoire classique de vengeance, traiteme
est
film
inhabituel puisque l’essentiel du
bat.
consacré à l’apprentissage et non au com
Chef-d’œuvre absolu.
1991 IL ÉTAIT UNE FOIS EN CHINE
o,
de Tsui Hark avec Jet Li, Yuen Bia
Rosamund Kwan
age
Avec cette nouvelle variation sur le personn
Li
Jet
et
k
Har
historique de Wong Fei Hong, Tsui
x
tiau
mar
arts
réinventent la façon de filmer les
classiques.
mson
1977 BLACK SAMOURAI de Al Ada
Chia
Lin
e
Essi
Joi,
ilyn
Mar
y,
Kell
Avec Jim
film
ce
ine
dom
Kelly
Plus cool que jamais, Jim
comme
idéré
cons
t
men
juste
nt,
dévia
age
d’espionn
.
nties
seve
des
bis
a
l’un des sommets du ciném
BIBLIOGRAPHIE
au cinéma (4 volumes),
Tigres et Dragons, les arts martiaux
Trédaniel.
Guy
08,
Christophe Champclaux, 2000-20
, Ramsay.
988
net,1
Arma
çois
Fran
et
Max
Ciné Kung Fu,
er, 1985, Citadel Press.
Palm
and
ib
Mar tial Arts Movies, Meyers, Harl
EN LIGNE
http://www.hkcinemagic.com
http://www.asiexpo.com
http://www.asiepassion.com
Black Belt Jones © 1973 Warner / Heller-Weintraub - 36th Chamber Of Shaolin © 1976 Shaw Brothers - Sugata Sanshiro © 1943 Toho - La Dove Non Batte Il Sole © 1974 Carlo Ponti / Shaw Brothers - Fist Of Fury © 1972 Golden Harvest - King Boxer © 1972 Shaw Brothers - The Man From Hong Kong © 1975 Golden Harvest / Movie Company.
,
axploitation aidant
Bl
la
de
re
oi
ct
vi
,
faire
Jim Kelly
Bruce Lee et
non asiatique à se
de
ur
te
re
ai
ac
r
ét
ie
an
em
pl
pr
ès
le
cc
ec
devient
Poussé par le su
70 par Wang Yu av
est suivi, avec des
-fu (1972-1975),
Il
ng
e.
ku
nr
ge
TV
e
ire
le
ri
la
Dépoussiéré en 19
ns
sé
cu
da
la
ta
ec
s,
un nom
la popularité de
re, l’antique et peu sp
es, par Chuck Norri
Hong Kong et
rs
à
t
ve
ui
di
s
od
ue
pr
iq
rs
st
he
ti
La Vengeance du tig
on
ot
ar
si
dimen
fortunes
le studio Shaw Br
prend sa véritable
rés aux héros
et Steven Seagal.
ac
-fu
e
m
ns
ng
co
am
ku
s
D
a
lm
n
m
fi
s
Va
né
lm
ci
e
de
un
fi
,
e
s
ud
ri
te
inant
Jean-Cla
e suivan
is produisent de
à Taïwan une sé
réalisateur
ent l’ingrédient dom
dynamique. L’anné
r
vi
s
ie
et
de
le
e
t
em
te
Alors que les Chino
qu
pr
en
an
hi
èr
Le
tis
ap
.
éf
ia
gr
pr
lin
as
is
ao
on
80 et
La bast
télévision
1925, les Japona
du temple de Sh
nd plan issu de la
icain des années 19
de sabre Chang
co
ér
lm
se
e
fi
am
de
de kung-fu depuis
qu
du
on
ur
ti
e
n
43
tr
te
ac
ho
19
aî
d’
ac
uc
n
m
a
’e
bo
le
m
usse le
du ciné
néma
raïs. Ce n’est qu
de la saga sera
e industrielle du ci
certain Bruce Lee, po
chorégraphe,
ur
n
un
it
,
so
al
nf
r
ne
exploits des samou
on
co
ai
pa
ti
ic
dé
é
ér
na
és
la
nt
t
rt
am
la
or
ès
Po
sp
pp
pr
plus
1990. A
explosive.
awa glorifie le
Cheh, bientôt su
en 1994, les deux
aître issu de
ue
termes de violence
m
en
e
en
rv
qu
le jeune Akira Kuros
in
te
ti
lo
in
e
en
s
g
us
th
os
nd
pl
B
on
au
ge
K
ig
Lé
g
B
un
antes,
de Hon
Li,
ef-d’œuvre, La
Liu Chia-liang,
raphies époustoufl
réalisés dans
Jackie Chan et Jet
ég
s
e,
or
lm
nr
fi
ch
avec son premier ch
s
ge
s
Le
de
s
es
du
.
r
rd
it
s
lin
pa
su
co
ar
ao
st
re
re
s
s
Sh
grande
plus
t tous le
le succès génè
la tradition de
à Hollywood avec
et Liu Chia-liang
ur de vaincre batten
h
re
re
iè
he
rr
C
Fu
du grand judo, dont
ca
ta
ng
La
ur
ga
is
ha
le
C
n
Su
t
pu
r
,
lo
ur
fi
en
pa
iv
lle
e sur le
poursu
tique
lesquels le mei
les années 1970
Asie. Warner se jett
s si l’art martial an
efs-d’œuvre
ai
en
ch
M
s
r.
es
a
le
tt
et remakes, parmi
eu
i
aw
ce
nh
hu
os
re
d’
bo
ur
de
ur
K
n,
de
r
jo
go
pa
ns
au
ou moi
e, la
ration Dra
ement produit
restent encore
idental et asiatiqu
ier valorise
cc
nt le mythique Opé
em
’o
sa
à
pr
qu
ui
Sanshiro, sera égal
ns
Le
in
od
oi
e.
ca
pr
m
ri
nr
an
af
en
ge
e
né
nt
un
du
ta
nt
est au
iatique.
oduit par
raïs continue
insurpassables
d’ar ts mar tiaux pr
fut uniquement as
lants et le second
er
ng
ut
lm
fi
fa
sa
lm
r
en 1965. Les samou
fi
Il
ie
es
s.
le
pt
em
r
on
m
de
pr
pa
co
n
pp
ni
ço
sé
de
juste fa
ent épui
ns ne
e sur les écrans
les règlements
a,
cidentale. Totalem
cinéastes américai
aw
s
oc
a
os
le
ie
m
ur
s,
K
régner sans partag
gn
né
rt
ci
fo
pa
de
r
r
m
ef
du
s
ta
co
pa
ce
ur
ns
vé
en
le
l’i
Malgré
tiel, ache
es
1970 et l’influ
se concentre, à
traînement démen
égaler leurs modèl
t.
en
à
d’
en
us
s
attendre les années
oi
em
en
e
m
rv
gn
s
nc
s
ei
pa
oi
la
de
s
ns
tr
ei
ai
l’e
de
To
m
sont ja
tion
Lee décè
que le studio
sur la morale et
eilleur de la produc
au hachisch, Bruce
m
ie
,
Le
rg
.
es
de Hong Kong pour
is
le
nu
al
na
e
ns
on
po
ai
ti
un
ja
m
ra
et
à
pé
s
chinoi
tueux
phale d’O
lm de combats
se limite à de respec
ant la sortie triom
e
nr
av
o.
s
ge
in
sa propre star du fi
ne
nt
du
ai
ra
m
Ta
ne
,
se
in
en
vé
nt
di
he
ue
oo
ac
Kid,
hollyw
iba, adulé par Q
rrière lui un film in
rendus dans Karaté
ux
ce
e
l’excellent Sonny Ch
qu
r.
ls
ce
te
Dragon, laissant de
,
en
m
es
m
ag
co
homm
al.
légende ne fait que
i n’est déjà pas si m
qu
ce
,
ill
B
ill
Le Jeu de la mort. Sa
K
ou
x
Matri