PRIX DE VENTE MOYEN DU VIN (EN GROS) A SAINT FARGEAU

Commentaires

Transcription

PRIX DE VENTE MOYEN DU VIN (EN GROS) A SAINT FARGEAU
80
70
60
50
40
30
20
10
1744
1742
1740
1738
1736
1734
1732
1730
1728
1726
1724
1722
1720
1718
1716
1714
1712
1710
1708
1706
1704
1702
1700
Année
0
PRIX DE VENTE MOYEN DU VIN (EN GROS) A SAINT FARGEAU AU XVIII°SIECLE
EN DEMI-QUEUE D’ORLEANS 225l.
Les Archives départementales de Seine et Marne ont conservé ( 35C5 …) une série d’états dressés
par paroisses permettant de suivre les variations du prix moyen du vin durant la première moitié du
XVIIème siècle. A côté de lacunes dues au manque de sources, on constate l’effet du terrible hiver de
1709. Les importantes variations de prix, d’année en année, vérifient l’opinion souvent exprimée par
les vignerons : si la production est bonne, les prix s’effondrent mais si les prix sont élevés, c’et que la
production est faible. La comparaison avec les chiffres de la production dans le « Plat Pays de Paris »
aux XVII°-XVIII° siècles, donnés dans la grande thèse de M.Lachiver (Vin, vigne et vignerons en
région parisienne du XVIIe au XIXe siècle, pp 790-791) est éloquente : en 1726, année du prix le plus
élevé, la production n’atteint pas les 50 000 muids ; en 1727, année du prix le plus bas, elle dépasse
les 300 000 !

Documents pareils