Compte rendu du Concours - Automobile Club Panhard et Levassor

Commentaires

Transcription

Compte rendu du Concours - Automobile Club Panhard et Levassor
Automobile Club Panhard & Levassor du Centre
LE PETIT RAPPORTEUR
Sortie du 3 avril 2016 dans la Sarthe
Automobile Club Panhard & Levassor du Centre
LE PETIT RAPPORTEUR
Sortie du 3 avril 2016 dans la Sarthe
Le lieu de rencontre était sur la place face au château de Montmirail à 10h30.
-
Les participants
M et Mme Battais
Mer et Mme Bottereau
Mer et Mme Bignon
Mer et Mme Charbonnier
Mer et Mme Dangoumau
Mer
Mercier
er
me
M et M
Piquet
Mer et Mme Thébaut Marcel
Mer et Mme Thébaut Michel
Mer
Ranwez
er
-
Les voitures
PL 17
24 BT
2 CV
24 BT
24 CT
PL 17
PL 17
Citroën
-
Automobile Club Panhard & Levassor du Centre
LE PETIT RAPPORTEUR
Le beau temps est au rendez-vous, nous sommes tous joyeux de nous retrouver pour
cette première journée de l’année.
Une charmante jeune femme se présente pour effectuer la visite guidée, mais pour
cause de travaux nous ne visiterons que l’extérieur du château ; nous avons découvert
un super panorama, car ce château est situé sur une colline qui nous permet de voir la
campagne sur 50km à la ronde.
La visite terminée, en voiture direction du restaurant « Le grand Monarque » où un
excellent repas nous attendait dont voici le menu :
- Salade du sud-ouest,
- Pavé de saumon,
- Profiteroles,
Avec Apéro vin et café.
Ensuite, 30 km en voiture pour la visite du château de Courtanvaux appartenant à la
commune de Bessé-sur- Braye, situé à la frontière de la Sarthe et du Loir et Cher, dans
un parc arboré de 70 hectares.
Construit au XVème siècle, puis sujet à des agrandissements successifs et restauré au
XIX, il fut la demeure de familles illustres dont la Comtesse de Montesquieu.
De nombreux sentiers de randonnées traversent le parc, aire de jeux, table de piquenique, étang pour la pêche ; de quoi passer d’agréable journée.
Automobile Club Panhard & Levassor du Centre
LE PETIT RAPPORTEUR
Après ces agréables moments, il est temps maintenant de se saluer et de prendre les
chemins du retour.
A bientôt
Daniel