GUIDE POUR OBTENIR DU FINANCEMENT ADAPTÉ À CHACUNE

Commentaires

Transcription

GUIDE POUR OBTENIR DU FINANCEMENT ADAPTÉ À CHACUNE
POUR LE FINANCEMENT DE VOS
EXPORTATIONS… À CHACUNE DES ÉTAPES!
Lorsqu’une
entreprise
amorce
un
projet
d’exportation, elle doit s’assurer d’avoir tous les
outils qui lui permettront de réaliser ses objectifs à
court, moyen et long terme.
Pour s’assurer de la viabilité de son projet, elle doit
déterminer, dès son élaboration, ses besoins en
termes d’aide financière afin d’orienter sa stratégie
en conséquence et de contacter les bons partenaires
au bon moment.
Le présent document vous présente ainsi les
différents partenaires financiers pouvant vous
appuyer dans vos démarches selon le stade
d’avancement de votre projet définit en 4 étapes
présentées ici.
GUIDE POUR OBTENIR DU FINANCEMENT ADAPTÉ À CHACUNE DES ÉTAPES DE VOTRE PROJET D’EXPORTATION
Document préparé par Le centre des affaires internationales de LAVALTECHNOPOLE et adapté par LAURENTIDES INTERNATIONAL
PRÉCOMMERCIALISATION
À cette étape, l’exportateur doit
financer des activités telles que la
rédaction
du
plan
d’affaires
internationales, incluant l’étude du
marché, l’enregistrement d’un brevet,
l’homologation du produit, l’analyse
des normes du marché et la conformité
de son produit, etc.
COMMERCIALISATION
PRODUCTION
Une fois le projet bien établi, l’entreprise doit
le mettre en place et exécuter les stratégies
établies dans le plan d’affaires.
Lorsque les démarches de développement sont
concluantes et que l’entreprise obtient des contrats,
plusieurs outils et programmes financiers peuvent être
considérés par l’entreprise pour optimiser ses
opérations.
Cette démarche implique la prospection de
marché, la conception d’outils promotionnels,
l’embauche d’une ressource dédiée pour
l’international et plusieurs autres activités.
Pour obtenir du financement, l’entreprise exportatrice doit présenter un plan d’affaires
internationales qui démontrera la viabilité et la structure de son projet aux partenaires
financiers. Laurentides International est disponible pour vous appuyer dans cette
démarche et pour effectuer la rédaction de ce plan d’affaires.
Un condensé utile vous référant aux bonnes sources!
Prêt sans intérêt pour la
commercialisation | DEC
LISTE DES ACRONYMES
Prêt sur les crédits d’impôts en
ASFC
Agence des services frontaliers du Canada
BDC
Banque de développement du Canada
R&D à recevoir |
CAE Basses-Laurentides
(le prêt doit être garanti par IQ)
Aide dans l’analyse des normes du
marché ciblé pour vos produits et
pour la validation de la conformité
de ces derniers | CRIQ
Contribution non-remboursable pour le
développement des marchés
(aide territoriale)
o
Pour entente de partenariat avec
une entreprise de la France, de la
Catalogne (Espagne), de la région de
Bavière (Allemagne) et de trois
régions en Belgique| MDEIE –
programmes UBIFRANCE et PAI
L’entreprise devra entre autres, s’assurer d’avoir le fond
de roulement suffisant, les équipements et la main
d’œuvre lui permettant de produire les quantités
requises pour répondre aux demandes des acheteurs
étrangers.
Financement de commandes et
de préexpédition :
o CAE Basses-Laurentides finance une partie des
coûts de production de vos commandes afin de
vous fournir le fond de roulement nécessaire
pour les initier.
o EDC et IQ garantissent les prêts des banques et
des
institutions
privées
octroyés
aux
exportateurs.
Garanties de cautionnement :
o
IQ et EDC peuvent garantir le prêt octroyé à un
exportateur canadien qui doit en retour fournir
un cautionnement à un entrepreneur américain,
entre autres.
Centre d’aide aux entreprises des
Basses-Laurentides
CLD
Centre local de développement
CRIQ
Centre de recherche industriel du Québec
DEC
Développement économique Canada
EDC
Exportation et développement Canada
EQ
Emploi-Québec
IQ
Investissement Québec
(aide sectorielle)
o
Entreprises manufacturières | MDEIE
o
Entreprises en transformation alimentaire | MAPAQ via le
Groupe Export Agroalimentaire Québec-Canada
LOJIQ
Les offices jeunesses internationaux
Québec
Prêts et marges de crédit pour l’achat d’équipements, l’implantation ou l’acquisition à l’étranger, la commercialisation et les
MDEIE
Ministère du Développement
économique, de l’Innovation et de
l’Exportation
MAPAQ Ministère Agriculture, Pêcheries et
Alimentation du Québec
PAI
Programmes d’accords industriels
Pour développement dans les
marchés francophones pour des
entrepreneurs de moins de
35 ans | LOJIQ
Contribution non-remboursable pour le développement des marchés
Lorsque l’entreprise a établi sa stratégie d’exportation et qu’elle
conclue une vente, elle doit ensuite déterminer quels moyens
utiliser pour gérer ses créances.
Affacturage à l’exportation ; permet à l’entreprise de
transférer (ou vendre) ses créances afin d’être payé plus
rapidement | Institutions financières et Coface
Assurance-crédit : couvre le fournisseur en cas de nonpaiement d’un client | EDC, Euler Hermes et Coface
Draw-back : permet à une entreprise de réclamer les droits
de douane payés pour des marchandises importées puis
réexpédiées à l'étranger | ASFC
CAE
o
VENTE
Outils pour gérer la fluctuation des taux de change |
Institutions financières
Garanties des lignes de change | IQ et EDC
Garantie de bon fonctionnement : demandées par des
acheteurs étrangers désirant s’assurer que le produit
acheté fonctionne bien | IQ et EDC
Prêts à l’acheteur étranger | Northstar Financement du
commerce international et EDC appuient les exportateurs
canadiens en offrant du financement aux acheteurs
étrangers solvables qui se procurent des biens canadiens et
des services connexes admissibles.
Modes de paiements : lettre de crédit ou crédit
documentaire qui permet de réduire le risque en cas de
non-paiement, transfert bancaire, mandat ou traite
bancaire et chèque | Institutions financières
o
Garantie d’une lettre de crédit | IQ et EDC
** N’oubliez pas, les termes de paiements sont à déterminer
en
tenant compte des
incoterms. Les transitaires
internationaux peuvent vous aider à déterminer les incoterms
les mieux adaptés. **
Notez que ces aides s’adressent davantage à la
commercialisation mais qu’il existe également des aides
spécifiques à l’amélioration de la productivité. Ce type
d’aide est offert, entre autres, par DEC.
LÉGENDES DES TYPES D’AIDES
Aides liées au développement des marchés
immobilisations | DEC, IQ, BDC, EDC et les Institutions financières.
Garanties de prêt et de marges de crédit | IQ et EDC
Capital de risque canadien ou étranger | CLD de la région des Laurentides, EDC et autres organismes publics et privés
Subvention pour la formation de la main-d’œuvre pour augmenter ses qualifications afin de maintenir l'employabilité et
accroître la performance dans l’entreprise. Par exemple : formation des employés sur l’utilisation d’une nouvelle machine
optimisant la productivité. | EQ
(processus d’exportation)
Aides liées aux transactions
(la mécanique d’exportation)
Notez que les programmes présentés sont non exhaustifs;
nous vous invitons à contacter les partenaires financiers
pouvant vous appuyer dans votre démarche afin de voir
avec eux les aides disponibles.