La race Suffolk

Commentaires

Transcription

La race Suffolk
La race Suffolk
Jean-Loup Bister
FUNDP CRO
Laboratoire de Physiologie animale
Origine de la race
Race d’origine anglaise, le
Suffolk est le résultat d’un
croisement entre des brebis
de race Norfolk et des béliers
Southdown à la fin du 18ème
siècle.
Standards de race
Tête
Sans cornes, sans laine, couverte d’un fin poil noir et brillant.
Oreilles noires, longues, fines, elles sont pendantes chez le bélier.
Le chanfrein est droit ou légèrement busqué.
Corps
Cou moyen, sans pli. Epaules larges et compactes, le dos est plat et long et les
côtes arrondies. La poitrine est large et profonde. La queue est implantée haute, le
ventre est garni de laine sur toute la surface.
Gigot
Les gigots sont bien développés, longs et profonds.
Membres
Aplombs corrects, membres antérieurs et postérieurs bien écartés, pourvus de
poils fins noirs. La laine s’étend jusqu’aux genoux et aux jarrets, les onglons sont
noirs.
Laine
La toison est fine, de longueur moyenne, bien serrée et de couleur uniforme.
Poids
Bélier, de 90 à 130 kg ; brebis, de 70 à 90 kg.
Reproduction
™ Le mouton Suffolk est particulièrement adapté à la production
d’agneaux de bergerie;
Selon les souches, les brebis sont susceptibles d'être saillies entre
la fin juin et le mois d'août ; ceci permet des agnelages tôt dans la
saison, généralement entre décembre et février.
Reproduction
™ La fécondité en Belgique est de 1,6 agneau/brebis/an.
™ La précocité sexuelle est un des atouts de la race: les agnelles
peuvent être mise à la lutte dès 8 à 9 mois.
™ Les femelles agnèlent assez facilement.
Croissance
¾ La croissance rapide permet d’obtenir des agneaux de lait de 16 à
19 kg de carcasse en une bonne centaine de jours, voire moins sur
certaines souches;
¾ Le gain moyen quotidien de poids vif (GMQ 30-70 jours) est
estimé à 350 g/jour
¾ L’abattage se réalise entre 35 et 40 kg de poids vif entre 75 et
100 jours;
¾ Le rendement de carcasse est de 48%.
Autres caractéristiques
QuickTime™ et un
décompresseur TIFF (LZW)
sont requis pour visionner cette image.
Agneau croisé Suffolk - Ile de France
¾ La brebis Suffolk présente une bonne longévité. La carrière d'une
brebis est estimée à 5 ans, mais de nombreuses brebis âgées sont
rencontrées dans les troupeaux.
¾ La brebis Suffolk est bonne laitière, ce qui permet une croissance
rapide des jeunes au pis.
¾ En croisement, le Suffolk apporte du poids et du format.
¾ La race se prête aussi à l'élevage comme agneau d'herbage, même
si ses capacités d'avance de saison sont généralement exploitées.
Organisme d'encadrement
Composition du Comité directeur de la Commission raciale
Borguet Henri, président
Liège
Bourgeois Raymond
Namur
Bouvier René
Namur
Dubois Claude
Hainaut
Henricot Claude
Brabant
Sibille Albert
Luxembourg
Paesmans Remy
Liège
Lespagnard Armand
Liège

Documents pareils

Suffolk

Suffolk jusqu’aux genoux et aux jarrets; toison fermée, blanche, quelques poils noirs tolérés, homogène. Toison sans poils morts, non crépue, sans jarre et non mêlée, limitation: ligne du pli du grasset ju...

Plus en détail