le livret de Franck Leibovici

Commentaires

Transcription

le livret de Franck Leibovici
evening of poetry and inspiring speeches
un mini-opéra pour non musiciens, séquence n°8
franck leibovici
avec : tal hadad, christophe hanna, olivier quintyn, benjamin séror, elena sorokina
17 octobre 2009
bétonsalon, paris
diy cookbook
aki nawaz
je m’suis emballé les ingrédients stockés dans mon laptop
téléchargé le pdf du bouquin de cuisine militaire
composants chimiques de tous les jours, à ma portée,
une javel pour extraire le chlorate de potassium
qui bouille sur plaque chauffante, avec haine
recette pour un désastre explosion bombe plastique
je mélange lentement 5 morceaux de cire à de la vaseline
... à dissoudre dans l’essence
ajouter au potassium dans un grand bol de métal
les pétrir comme une pâte pour qu’ils saignent, bien
lentement l’essence s’évapore... tenir en un endroit frais
et sec je m’attache sur la poitrine la ceinture d’explosifs
pleinement satisfait du plan que j’ai monté
électrodes reliées à des brûleurs de gazinière
interrupteurs en main la situation exige,
en riposte du vice, un sacrifice de soi à £50.
la bombe explose provoquant la fission du lithium
en hélium
les neutrons de tritium en fission
l’explosion provoque des ondes de choc elles fondent
uniquement les graisses de mon corps
mais laissent les immeubles intacts
j’ai rendu la Daisy de 25 megaton encore plus mignonne
un énorme rayon de souffle et très peu de décombres
avec moins de radiation, la bombe est plus propre
c’est votre argent, les gars, elle coûte un milliard.
j’ai 31 ans.. engourdi ...mais la douleur est partie
j’vais nous construire une sale bombe le privilège de
l’instruction mon phd me libèrera
paiement des ruskies pour les armes à teneur d’uranium
autodidacte du pakistan et de l’iran
monté au niveau deux du plan
la rage... une jauge de densité thermo-nucléaire
volée par les tchétchènes sur une base géorgienne
j’obtiens un peu de cobalt 60 d’un irradiateur alimentaire
si facile de renvoyer les infidèles vers leur créateur
il faut un sale esprit pour construire une sale bombe
la simplicité engourdit, le génie abêtit
la situation jusqu’à un niveau contrôlable
pour rendre le monde invivable à ces diables
une valise de semtex un déclencheur de téléphone portable
les envoient tous en enfer pour le chiffre d’un million de dollars
j’insiste : je suis un chercheur légitime
payé par l’état avec vos impôts
j’ai ma suite privée à la maison blanche
pour pouvoir développer, selon la note présidentielle,
la mégatonne Don, vétéran de la guerre du golfe
premier partisan de la bombe à neutron
dans la centrale atomique, entourée de toutes parts
enveloppée dans des couches de lithium deutéride
les grands espoirs
certaines personnes pensent que l’entraînement est le seul enjeu
l’une d’entre elles dira : « tout cela, je le sais déjà »
même si vous le savez, recommencez
car il y a d’autres buts :
les participants doivent apprendre à se connaître
et l’instructeur doit se connaître lui-même et me faire des rapports, qu’en bout
de chaîne je lirai, sur ce frère qui fut patient, se montra endurant, avec de bonnes
manières et tolérant, etc.
air 1
bande ton sang dans tes veines et lève-toi
et ne crains pas d’aller en gloire
ne parle ni n’hésite ni ne suppose
répand juste le jihad et ton courage sera fort, avec l’aide d’allah
air 2
le fracas de la guerre est musique à ses oreilles
et l’écho de la mitraillette inonde son coeur
loyal, dans sa poitrine les milliers d’échos
des sons terribles de la bataille
le fracas de la guerre est musique à ses oreilles
et l’écho de la mitraillette inonde son coeur
loyal, dans sa poitrine les milliers d’échos
des sons terribles de la bataille
si silencieux, que tu le penses malade, mais
s’il parle, comme formidable est sa lumière
il aime la mort même si le peuple s’est agenouillé
pour chercher cette vie de confort complet
il aime la mort même si le peuple s’est agenouillé
pour chercher cette vie de confort complet
le fracas de la guerre est musique à ses oreilles
et l’écho de la mitraillette inonde son coeur
loyal, dans sa poitrine les milliers d’échos
des sons terribles de la bataille
l’inquiétude brûle dans sa poitrine
des inquiétudes angoissantes des musulmans
la gloire se reflète dans ses yeux
remplis de tristesse, et des larmes lui coulent
l’inquiétude brûle dans sa poitrine
des inquiétudes angoissantes des musulmans
la gloire se reflète dans ses yeux
remplis de tristesse, et des larmes lui coulent
il vint avec l’âme d’un croyant défiant la mort
avec lui dans la bataille se trouve la gloire de l’islam
il combat pour une victoire imminente
ou comme rançon de la religion il rencontre sa mort
il combat pour une victoire imminente
ou comme rançon de la religion il rencontre sa mort
l’inquiétude brûle dans sa poitrine
des inquiétudes angoissantes des musulmans
la gloire se reflète dans ses yeux
remplis de tristesse, et des larmes lui coulent
pionnier solitaire, sa blessure saigne
sa détermination est comme celle d’umar, il refuse la bassesse
sa détermination ne vacille pas devant les armées
ou devant un lâche qui ne soulève que poussière
pionnier solitaire, sa blessure saigne
sa détermination est comme celle d’umar, il refuse la bassesse
sa détermination ne vacille pas devant les armées
ou devant un lâche qui ne soulève que poussière
aider la religion est dans son coeur
il suit la vérité et non les sycophantes
il marche dans les pas d’une génération hors du temps
qui apporta au monde conseils et aides
air 3
sur le sol de kandahar et lors un certain nombre d’occasions, des soirées de poésie et
de paroles inspirantes furent tenues sous l’autorité du mujahid shaykh abu abdullah
qui s’assura que les héros des raids participaient à ces fêtes en récitant poèmes et
chansons devant les invités afin de montrer à la jeunesse de l’ummah des exemples
vivant d’héroïsme
mohand al-shiri’s song *
(« j’ai déjà lu ce poème devant vous,
mais il n’y a rien de mal à le lire encore une fois »)
O jeunesse de vérité
Vient à l’éternité
Prépare-toi à partir
Car l’incroyant a grogné (le public répète le dernier vers)
De Aden à Londres,
De Kabul à Washington
De la Mecque à Rome
Et de Médine à Dublin (le public répète le dernier vers)
Aussi, forge des passeports
Et oppose-toi aux lécheurs de bottes
Et toute personne qui trouve la voie
Devrait venir à nous (le public répète le dernier vers)
Allume un feu chez les infidèles
Pour que la honte nous quitte
N’aies ni crainte ni peur
Mais dis « je suis dur » (le public répète le dernier vers)
* un des martyrs du raid sur manhattan
Nous devrions baigner le sol
De notre sang
Afin de hisser la bannière de la vérité
Et nous devrions baigner le sol
Et leur bannière
D’incroyance s’effondrera (le public répète le dernier vers)
Alors non, par allah, je ne m’inquiète
Des missiles ni sol-sol ni sol-air
Et la t.n.t. est meilleure qu’eux
Elle soigne nos blessures profondes (le public répète le dernier vers)
La Palestine nous appelle,
O fils de Abu Mihjan
« Le sang de mes fils est répandu
Et les dirigeants des Arabes sont des mirages » (le public répète le dernier
vers)
Et nous vous apportâmes la bonne nouvelle il y a quelques semaines que vos
frères
étaient partis, portant leur tête dans leurs mains
air 4
kllna alqool qool (abo ali)
la parole est la parole de l’épée
jusqu’à ce que les mauvais soient rectifiés
les méprisables ont même trompé
le messager du peuple à la volonté forte
nos sanctuaires n’auraient pas été souillés
si les lions les avaient entourés
les plus répugnants des bandits nous ont attaqué,
alors où sont les épées ?
ils ont oublié que nous sommes des rebelles
qui nous défendons comme des lions
nous sommes ceux qui piétinons avec nos destriers
les trônes des empires
la parole est la parole de l’épée
jusqu’à ce que les mauvais soient rectifiés
les méprisables ont même trompé
le messager du peuple à la volonté forte
la parole est la parole de l’épée
jusqu’à ce que les mauvais soient rectifiés
les méprisables ont même trompé
le messager du peuple à la volonté forte
nous sommes ceux qui construisîmes nos forts
avec des crânes
rapportés des terres des tyrans
par la force et au sommet du butin
notre messager est celui qui fit de nous
de nobles constructeurs de gloire
notre messager est le soleil de la vérité
qui illumine la face du monde
la parole est la parole de l’épée
jusqu’à ce que les mauvais soient rectifiés
les méprisables ont même trompé
le messager du peuple à la volonté forte
la parole est la parole de l’épée
jusqu’à ce que les mauvais soient rectifiés
les méprisables ont même trompé
le messager du peuple à la volonté forte
il alluma la lampe d’une nuit
noire de mauvais conseils
et de quelques personnes créa
une génération venue avec l’aube
pour qu’elle détruise la tête de l’aggression
et humilie tous les oppresseurs
que la guerre soit contre tous les aggresseurs et la paix pour tous les en paix
que la guerre soit contre tous les aggresseurs et la paix pour tous les en paix
la parole est la parole de l’épée
jusqu’à ce que les mauvais soient rectifiés
les méprisables ont même trompé
le messager du peuple à la volonté forte
la parole est la parole de l’épée
jusqu’à ce que les mauvais soient rectifiés
les méprisables ont même trompé
le messager du peuple à la volonté forte
nous sommes ceux qui construisîmes nos forts
avec des crânes
rapportés des terres des tyrans
par la force et au sommet du butin
notre messager est celui qui fit de nous
de nobles constructeurs de gloire
notre messager est le soleil de la vérité
qui illumine la face du monde
la parole est la parole de l’épée
jusqu’à ce que les mauvais soient rectifiés
les méprisables ont même trompé
le messager du peuple à la volonté forte
la parole est la parole de l’épée
jusqu’à ce que les mauvais soient rectifiés
les méprisables ont même trompé
le messager du peuple à la volonté forte
il alluma la lampe d’une nuit
noire de mauvais conseils
et de quelques personnes créa
une génération venue avec l’aube
pour qu’elle détruise la tête de l’aggression
et humilie tous les oppresseurs
que la guerre soit contre tous les aggresseurs et la paix pour tous les en paix
que la guerre soit contre tous les aggresseurs et la paix pour tous les en paix
air 5
les racines de l’humiliation ne peuvent être écrasées
si ce n’est sous une grêle de balles
et l’homme libre ne marchande pas le commandement
avec chaque tyran ou insoumis
et sans une douche de sang
la honte ne peut être lavée des visages
air 6
notre voie est une voie droite, le long d’un droit chemin (x 2)
le long d’un droit chemin, observé par allah le grand
notre tâche est pour le compatissant
le crieur a lancé l’appel, aussi vient le jihad
et fais de ta foi la meilleure des armes
le crieur a lancé l’appel, aussi vient le jihad
et fais de ta foi la meilleure des armes
et la mort dans ce cas est le plus élevé des buts
dis allah akbar d’une voix retentissante
et rends-toi vers les jardins la tête haute
notre voie est une voie droite, le long d’un droit chemin (x2)
nous sommes une forteresse imprenable qui protège le sanctuaire
d’une flamme de lumière nous aveuglons les ennemis
et une victoire claire est toujours avec nous
notre voie est une voie droitee, le long d’un droit chemin (x 2)
le long d’un droit chemin, observé par allah le grand
notre tâche est pour le compatissant (ad libitum)
air 7
que l’infidèle entende la nouvelle (x2)
nous montons nos destriers sans problème (x2)
nous mènerons le jihad jusqu’à la mort (x2)
et rencontrerons allah le jour de la résurrection (x2)
nous louons allah pour le jour où notre seigneur nous donna la victoire (x2)
le jour où nous détruisîmes le cole sur la mer (x2)
nous louons allah pour le jour où notre seigneur nous donna la victoire (x2)
le jour où nous détruisîmes le cole sur la mer (x2)
un petit radeau rendit claire notre menace (x2)
fit exploser la tyrannie et la déhonora (x2)
que l’infidèle entende la nouvelle (x2)
nous montons nos destriers sans problème (x2)
nous mènerons le jihad jhusqu’à la mort (x2)
air 8
ô jeunes gens, le temps n’est-il pas venu de retourner (la foule répète)
vers l’oasis de la foi pour que vous y régniez ? (la foule répète)
et demain le monde sera heureux avec vous (la foule répète)
et parce que l’arrogant et le borné seront soumis (la foule répète)
ô jeunes gens, venez à la gloire (la foule répète)
venez et montez les hautes montagnes (la foule répète)
venez et criez tous, jeunes gens (la foule répète)
venez dire à tout le peuple “cela ne nous importe pas” (la foule répète)
Qom - version 1
Chorus (x3)
(abo ali)
Lève-toi et secoue ton sommeil, l’islam est de retour
Nous sommes venus pour la gloire d’allah et nous avons déclaré le jihad
Nous sommes revenus avec des sous-mitrailleuses
Nous sommes à la tête du commandement aujourd’hui
Nous nous sommes réveillés comme individus et comme génération
(x2)
Nous ne savons rien de la vie si ce n’est sa véhémence et son endurance
(reprise depuis le début)
le rassemblement des croyants a éclos
avec la vraie jeunesse dans les nuits d’affliction
ils ont marché derrière un quran qui élucide
ils n’ont pas peur de la mort ni des machoires de l’année
chorus (x3)
donne de bonnes nouvelles au peuple d’un matin
embrasé de lucidités
et avec lequel la conquête est manifeste dans les profondeurs de l’obscurité
(x2)
et d’un seul rang uni
guidé par les mains de l’obédience
chorus (x3)
oh les (fatales) nuits de l’injuste
oh l’humiliation des bouffons
oh le gâchis des années
la mise-en-garde claire est arrivée
nous sommes venus à vous avec une mitraillette et un quran qui élucide
“Qom” (Rise Up) - version 2
Chorus: lève-toi et quitte ton repos
C’est l’islam, (il est) de retour
Dans le chemin d’Allah, nous avons marché
Et annoncé le Jihad
(répété 3 fois)
Nous sommes revenus avec une mitraillette
Maître de l’autorité aujourd’hui
Nous avons suivi le réveil de cette génération
Des groupes comme des individus
(répété 2 fois)
Nous ne connaissons rien de la vie
Si ce n’est qu’avec véhémence et endurance
(Chorus, répété 2 fois)
Le rassemblement des croyants a éclos
Avec la véritable jeunesse
Dans les nuits de l’affliction ils ont marché
Derrière le Qur’an qui élucide
(répété 2 fois)
Ils n’ont cure de l’oppression
Entre les mâchoires des années
(Chorus, répété 2 fois)
Donne de bonnes nouvelles au peuple d’un matin
Embrasé de lucidités
Et avec lequel la conquête est manifeste
Dans les profondeurs de l’obscurité
(répété 2 fois)
Et d’un seul rang uni
Guidé par les mains de l’obédience
chorus (x2)
oh les (fatales) nuits de l’injuste
oh l’humiliation des bouffons
oh le gâchis des années
la mise-en-garde claire est arrivée
(repeated twice)
nous sommes venus à vous avec une mitraillette (rata-tat-tat-tat-tat)
et un quran qui élucide
traduction 1 de l’anglais : www.youtube.com/watch?v=IW3QFRYw8z4
traduction 2 de l’anglais : www.inflovlad.net.
qom est le nom d’une ville sainte d’iran, mais n’est pas explicitement évoquée dans
les paroles de ce nasheed. elle est connue aussi, depuis peu, comme le lieu abritant
la deuxième usine d’enrichissement d’uranium de l’iran.
Nous nous risquerons à la bataille
(tariq jabir)
Nous nous risquerons à la bataille contre eux
Nous marcherons en congrégation vers leurs bases
Nous rendrons les droits volés
Et avec pleine force, nous les renverserons
Avec l’arme implacable de la vérité
Nous libérerons la terre de la liberté
Nous rendrons sa pureté à Al-Quds [Jérusalem] une nouvelle fois
Après l’humiliation et la disgrâce
Plein de tonnerre, nous infiltrerons leurs abris cachés
Par une position remuante qui les afflige
Nous effacerons le déshonneur de nos mains
Et avec pleine force nous les punirons
Nous ne cèderons pas à accepter une fraction occupée [de terre]
Nous ne quitterons pas d’une largeur de main l’oppression
Parce que la terre se révoltera pour les brûler
Comme dans la terre se déchaînent les volcans
“Asad al-Fallujah”
Attaquez, O Lions de Falloojah [Fallujah]
Détruisez pour moi une tête malhonnête
Ma cavalerie, il y a longtemps, s’est abaissée
En humiliation, avec des ventres entaillés
Frappez les envahisseurs de l’Irak
Parce que leurs raisons ont été exposés
Leve la tête, O brave héros
Parce que mon front cisaillé saigne
Tes fils ont appris à mes fils
Par le sifflement des balles qui chantent
Apprends-moi, pour que je puisse devenir un homme
Combattant les incroyants et les infidèles
Fallujah devint un espoir pour moi
Une soeur pour Jénine affligée [ville de la bande de Gaza]
Ne crains jamais un envahisseur
Leurs hommes les plus braves craignent un poulet
Fils de Mu’aadh [un messager de Muhammad] et d’al-Qa’qaa’ [une usine
d’armes en Irak]
L’éclat de l’aube a percé
Fils de l’Irak, ne perdez pas espoir
Soyez forts, fils d’al-’Oojah [Fallujah]
Parce que les destriers d’Allah se sont jetés en avant
Dans le matin, pour un honneur radieux
Aiguise mes os
Aiguise mes os, aiguise-les
Et fais-en des épées
Remplis-moi en cocktail Molotov
Nous sommes une nation de sang
Qui traverse la nuit
Et transforme leur chair en bombe
Sang Kasher
[Juifs] O tueurs,
votre sang est halal/kasher pour nous
Où vous cacherez-vous de nous en ce jour ?
(walid shoebat)
(walid shoebat)
Farfour’song
(les pionniers de demain, al-manar tv, 30 avril 2007)
“Oh Jérusalem, nous arrivons. Oh Jérusalem, c’est le temps de la mort.
Oh Jérusalem, nous ne nous rendrons jamais à nos ennemis et nous ne serons
jamais humiliés.
C’est notre Palestine aimée qui nous apprit quoi être,
Et qui nous apprit à être les soldats de Dieu.
Nous détruirons le siège des despotes.
C’est le temps de la mort,
Nous mènerons une guerre.”
“Si D. le veut, si D. le veut,
Ce pays, ses enfants,
Ses hommes, ses femmes,
Et ses vieillards vaincront.
Nous vaincrons, Bush!
Nous vaincrons, Sharon!
—Ah, Sharon est mort. Nous vaincrons Mofaz!
— Mofaz est parti. Nous vaincrons, Olmert!
Nous vaincrons. Nous vaincrons, Condoleezza!”
“Qu’y a-t-il de plus cher pour nous qu’Al-Aqsa,
Bouleverse la terre, lève les pierres.
Tu ne seras pas sauvé, oh Sioniste,
Du volcan des pierres de mon pays.
Tu es la cible de mes yeux.
Je tomberai enfin comme un shahid.
Allah Akbar,
Oh jeunes gens.”
(dessin animé, al-manar tv, juin 2002)
“Tu es le but et la préoccupation,
Laisse ta pierre couler son sang.
Ta terre est ton honneur et ce qui importe.
Elle est ta promesse et ton amie.”
“Mon livre s’est changé en pierre.
Avec lui, je repousse les traîtres.
Il est petit comme [le garçon] mais son effet est formidable.”
“Purifie-toi, prie et prépare-toi.
Ton sang parfume le sol de ta terre.
Ton nom sera gravé sur les portes du paradis.”
“Je jure ma loyauté enver toi, Al-Aqsa.
Je jure ma loyauté enver toi, Jérusalem.
Je peux rater une leçon,
Mais mon amour pour toi est en soi une leçon.”
“Sortez de chaque tunnel, fenêtre et porte.
Joignez votre pierre à la mienne.
Tirer ne nous fait pas peur.”
“Le cher[enfant] a accompli son désir,
En accédant à l’honneur du Martyr.
Il n’est pas considéré comme mort, celui qui meurt pour son pays.”
obscur “boys band”, chantant dans les mariages de c., rêvant de
célébrité propulsé en tête du hit-parade et des sonneries de portable
du monde arabe par leur chanson à la gloire du chef du hezbollah
h. n. (un tube aux allures de jackpot) collant en tant que “groupe
du nord” (les cinq garçons) de nouvelles paroles sur un vieil air
il avait déjà écrit la “chanson électorale” du hamas - sur le
même air que la chanson de n., mais sans le même succès.
aujourd’hui, sur les chaînes de télévision panarabes et les sonneries
de téléphone portable, par mail et sur des cds et cassettes pirates. les
magasins de musique ont du mal à suivre le rythme de la demande.
disant
nent vers
“je
vois
que
l’islam, alors je
les
dois
gens
se
tourchanter sur ça”
les paroles, simples et répétitives: “oh, toi, faucon du liban, oh toi,
n. tes hommes sont du h. (parti de dieu) et la victoire est à toi, avec
l’aide de dieu” augmentant ses tarifs pour chaque performance, à
1.000 shekels (230 dollars) la soirée (au cours d’un récent mariage
à r., les cinq garçons auront repris six fois le “faucon du liban”)
avec ses deux frères cadets également membres du groupe, n., 25
ans, et m., 22 ans, a. travaille déjà à sa prochaine chanson sur n.
“saddam n’est plus. nous voulons chanter la gloire de quelqu’un d’autre”.
Je t’acclame, faucon du liban
Je t’accueille, Hassan Nasrallah
Ici sont tes hommes, Hezbollah
Victoire, victoire, avec l’aide de dieu.
Nasrallah, homme courageux
Il répondit aux appels à la vengeance
Le sang arabe était devenu de plus en plus chaud
L’audace et le courage qui caractérisent cette bataille est un courage islamique
Vous pouvez lancer autant de roquettes que vous voudrez
Mais notre peuple ne se rendra jamais
L’Histoire écrira votre histoire
Et Dieu toujours vous bénira
Vos roquettes en Israël toutes les générations en parleront
Et vos Katyushas ont terrifié les Sionistes
Nasrallah, donne de la voix
Notre peuple a l’habitude d’accueillir la mort
Nous ne voulons ni argent, ni trésor, ni santé
Tout ce que nous voulons c’est vivre une vie libre
Le sang appelle seulement le sang
Et j’espère que nous pouvons détruire votre vie et vous rendre inquiets
Le Sionisme et les Sionistes sont le plus grand poison de la terre arabe
« abelardo a ouvert les yeux / et au milieu de la nuit / a découvert son
cousin mort à ses côtés ». c’est l’extrait d’une des chansons de l’album
people in the desert, nouvelle idée du gouvernement américain pour lutter
contre l’immigration clandestine venue d’amérique du sud.
le département de la sécurité aux frontières a distribué aux stations de
radio d’amérique centrale une sélection d’albums dont chaque piste met
en garde contre les dangers de la traversée de la frontière entre le mexique et les états-unis. émettant sur les ondes de mexico, du salvador, du
guatemala et de république dominicaine, espérant réduire l’immigration
clandestine en décourageant ______________
celle d’abelardo, qui voit un membre de sa famille mourir asphyxié dans
le conteneur d’un semi-remorque - version audio d’une scène du récent
film welcome - (une longue série d’histoires tragiques).
financée par la border safety initiative, dont l’action consiste à mettre tout
en œuvre pour réduire le nombre de blessés et de morts à la frontière.
d’abord gardée secrète par le gouvernement américain, anticipant une
réaction violente du public (les deux états limitrophes collaborant) :
« beaucoup de gens pensaient que le gouvernement mexicain était derrière tout ça ». alors que seuls quelques extraits étaient diffusés dans le
cadre d’une campagne au mexique, les auditeurs appellent les radios et
réclament les versions complètes des morceaux.
« il m’a mis dans un camion / où j’ai partagé ma souffrance avec quarante
autres immigrants / c’était un voyage en enfer ».
We Sing For The Future
(11:29)
Lyrics Cornelius Cardew; arr. W. Cardew/S. Moore
(Verse 1)
In utter chaos the old order spews out
Unlimited decadence and parasitism.
It brings disaster to mankind and fights against
Progress with unprecedented ferocity.
Stricken by all kinds of sickness, this system’s in
All-sided crisis with economic at the base.
Spiritual and cultural devastation
The crisis is social and political too.
In the midst of this dying old world
The proletarians of all lands are fighting.
The oppressed in their millions are rising
Demanding their social and national liberation.
Our songs are songs of proletarian struggle,
Revolution and sacrifice.
Genuine Marxist-Leninists on the world scale
Are organising to end the old world.
(Chorus)
We sing for the future
Proletarians of all lands
We unite and fight together
For revolution and socialism
We sing for the future
Proletarians of all lands
We unite and fight together
For the victory of communism.
(Verse 2)
Come join with us all the youth of our land
Come join all the toilers who refuse to be slaves.
Come all who fight for the forward march
For the brilliant future of communism.
We bring with us from the past what is purest,
The sentiment for the liberation of man;
And from today we take Marxism-Leninism,
Revolutionary struggles of the workers of all lands.
Our revolution is based on the proletariat
The only thoroughly revolutionary class.
Proletariat is the gravedigger of the
Bourgeoisie and all exploiting systems.
Our songs are songs of proletarian struggle,
Of revolution and sacrifice.
Come one and all and sing for the future,
The victory of revolution is on the horizon.
(Chorus)
We sing for the future
Proletarians of all lands
We unite and fight together
For revolution and socialism
We sing for the future
Proletarians of all lands
We unite and fight together
For the victory of communism.
(Verse 3)
Sur son lit de mort l’ancien ordre vomit la
Décadence et le parasitisme sans limites.
Il apporte le désastre à l’humanité,
Il mène contre le progrés une lutte acharnée.
Affligé de maladie, ce systéme est en crise,
Avec la crise économique à la base;
Dévastation spirituelle et culturelle,
La crise est sociale et politique aussi.
Au milieu de ce monde agonisant,
Les prolétaires de tous les pays combattent.
Les millions d’opprimés se soulèvent
Revendiquent leur libération sociale et nationale.
diy cookbook
aki nawaz
i’m packed up ingredients stacked up my laptop
downloaded the military cookbook pdf
elements everyday chemicals at my reach
household bleach to extract the potassium
chlorate
boiling on a hot plate with hate
recipe for disaster plastic bomb blaster
i mix up 5 parts wax to vaseline
slowly ... dissolve in gasoline
add to potassium in a large metal bowl
knead like dough so they bleed real slow
gasoline evaporates... cool dry place
i’m strapped up cross my chest bomb belt attached
deeply satisfied with the plan i hatched
electrodes connected to a gas cooker lighters
witch in my hand the situation demands
self sacrifice hitting back at vice with a £50 price
i’m 31.. numb ...but the hurt is gone
gonna build a dirty bomb us this privilege and education
my phd will free me
paid of the ruskies for weapons grade uranium
taught myself skills from pakistan iran
upgraded its stage two of the plan
rage... a thermo nuclear density gauge
stolen by the chechens from a base in georgia
i get some cobalt 60 from a food irradiator
so easy to send the infidels to their creator
its takes a dirty mind to build a dirty bomb
the simplicity is numbing genius is dumbing
down the situation to a manageable level
to make the world impossible to live for these devils
a suitcase of semtex a mobile phone trigger
blow them all to hell for a million dollar figure
i insist i’m a legitimate scientist
paid by the government with your finances
i got a private room in the whitehouse suite
so i can develop according to presidential brief
the megaton don gulf war veteran
the foremost proponent of the neutron bomb
at the centre atomic surrounded on all sides
wrapped in layers of lithium deutaride
high hopes
some people think the issue is training only
one of them will say : « i already know this »
even if you know it, take it again
but there are other purposes :
the elements must get to know one another
and the instructor must acquaint himself and write me the reports, which in the end
reach me, that this brother was patient, showed endurance, was well-mannered and
tolerant, and so on.
song 1
Tighten your blood in your veins and rise up
And don’t be afraid if you’re going to glory
Don’t talk or hesitate or suppose
Just wage jihad and your courage will be strong, with alla’s help
song 2
The clatter of the war is music to his ears
And the echo of the machine gun waters his heart
Steadfast, in his chest a thousand echoes
Of the terrifying sounds of battle
The clatter of the war is music to his ears
And the echo of the machine gun waters his heart
Steadfast, in his chest a thousand echoes
Of the terrifying sounds of battle
So silent, you think him ill, but
If he speaks, how great his light
He loves death even if the people have kneeled
To seek this life in complete comfort
He loves death even if the people have kneeled
To seek this life in complete comfort
The clatter of the war is music to his ears
And the echo of the machine gun waters his heart
Steadfast, in his chest a thousand echoes
Of the terrifying sounds of battle
His concern in his chest burns
From the distressing concerns of the muslims
Glory is reflected in his eyes
So they fill with sadness and his tears flow
His concern in his chest burns
From the distressing concerns of the muslims
Glory is reflected in his eyes
So they fill with sadness and his tears flow
He came with the soul of a death-defying believer
With him in the fight is the glory of islam
He fires for a near victory
Or to ransom the religion he meets his death
He fires for a near victory
Or to ransom the religion he meets his death
His concern in his chest burns
From the distressing concerns of the muslims
Glory is reflected in his eyes
So they fill with sadness and his tears flow
A lone pioneer, his wound bleeds
His resolve like umar’s, he refuses lowliness
His resolve is not shaken by armies
Or a coward who kicks up dust
A lone pioneer, his wound bleeds
His resolve like umar’s, he refuses lowliness
His resolve is not shaken by armies
Or a coward who kicks up dust
Helping the religion is in his heart
He follows the truth and not the sycophants
He follews the footsteps of a timeless generation
Which brought to the world guidance and benefit
song 3
on the soil of kandahar and on a number of occasions, evening of poetry and inspiring speeches were held under the supervision of the mujahid shaykh abu abdullah
who made certain that the heroes of the raids participated in those parties by reciting
poems and songs in front of the guests in order to show the youth of the ummah
living examples of heroism
mohand al-shiri’s song *
(« i read this poem to you before,
but there is nothing wrong with reading it again »)
O youth of truth
Come to eternity
Prepare to go out
For unbelief has snarled (audience repeats the last verse)
From aden to london,
From kabul to washington
From mecca to rome
And from medina to dublin (audience repeats the last verse)
So forge the passports
And oppose all who bootlick
And whoever finds a way
Should come to us (audience repeats the last verse)
Light a fire in the infidels
To raise from us the shame
Don’t fear or be afraid
But say « i’m rough » (audience repeats the last verse)
* one of the martyrs of the manhattan raid
We should water the ground
With our blood
To raise the banner of truth
And we should water the ground
And their banner of
Unbelief shall fall (audience repeats the last verse)
So no, by allah, i don’t care
For air or ground weapons
And t.n.t. is better than them
It heals our hard wounds (audience repeats the last verse)
Palestine calls us,
O sons of abu mihjan
« my sons’blood is spilled
and the rulers of the arabs are mirages » (audience repeats the last verse)
and we gave you the good news a few weeks ago that brothers
of yours have departed, carrying their heads in their hands
song 4
the word is the word of the sword
until the wrongs are righted
the despicable ones have even wronged
the messenger of the people of strong will
our sanctuaries would not have been desecrated
had the lions surrounded them
the filthiest of bandits have attacked us
so where are the swords ?
they have forgotten that we are defiant ones
who defend like lions
we are those who trampled with our steeds
the thrones of empires
the word is the word of the sword
until the wrongs are righted
the despicable ones have even wronged
the messenger of the people of strong will
the word is the word of the sword
until the wrongs are righted
the despicable ones have even wronged
the messenger of the people of strong will
we are those who built our forts
out of skulls
which we brought from the land of the tyrant
by force and on top of the booty
our messenger is the one who made us
noble builders of glory
our messenger is the sun of truth
who lit the face of the world
the word is the word of the sword
until the wrongs are righted
the despicable ones have even wronged
the messenger of the people of strong will
the word is the word of the sword
until the wrongs are righted
the despicable ones have even wronged
the messenger of the people of strong will
he lit the lamp of a night
black from misguidance
and created from a few people
a generation coming with the dawn
so they destroyed a head of aggression
and humiliated every oppressor
war against every aggressor and peace for every peaceful one
war against every aggressor and peace for every peaceful one
the word is the word of the sword
until the wrongs are righted
the despicable ones have even wronged
the messenger of the people of strong will
the word is the word of the sword
until the wrongs are righted
the despicable ones have even wronged
the messenger of the people of strong will
we are those who built our forts
out of skulls
our messenger is the one who made us
noble builders of glory
our messenger is the sun of truth
who lit the face of the world
the word is the word of the sword
until the wrongs are righted
the despicable ones have even wronged
the messenger of the people of strong will
the word is the word of the sword
until the wrongs are righted
the despicable ones have even wronged
the messenger of the people of strong will
he lit the lamp of a night
black from misguidance
and created from a few people
a generation coming with the dawn
so they destroyed a head of aggression
and humiliated every oppressor
war against every aggressor and peace for every peaceful one
war against every aggressor and peace for every peaceful one
song 5
the roots of humiliation cannot be crushed
except with a hail of bullets
and the free one does not toss leadership
to every tyrant and disobedient one
and without a shower of blood
shame is not wiped from the faces
song 6
our way is a right way, on a straight path (x 2)
on a straight path witnessed to by allah the great
our work is for the compassionate
the crier has called out, so come the jihad
and make your faith the best of weapons
the crier has called out, so come the jihad
and make your faith the best of weapons
and death for it is the loftiest of goals
say allah akbar with a voice that echoes wide
and go to the gardens with your head high
our way is a right way, on a straight path (x2)
we are an impervious fortress protecting the sanctuary
with the flame of light we blind the enemies
and a clear victory is always with us
our way is a right way, on a straight path (x2)
on a straight path witnessed to by allah the great
our work is for the compassionate (ad libitum)
song 7
let the kuffar hear our news (x2)
we ride our steeds without a problem (x2)
we will wage jihad until we die (x2)
and meet allah on the day of resurrection (x2)
we praise allah for the day our lord gave us victory (x2)
the day we destroyed the cole on the sea (x2)
we praise allah for the day our lord gave us victory (x2)
the day we destroyed the cole on the sea (x2)
a little raft made clear our threat (x2)
and blowed up tyranny and disgraced it (x2)
let the kuffar hear our news (x2)
we ride our steeds without a problem (x2)
we will wage jihad until we die (x2)
song 8
o young men, hasn’t the time come to return (la foule répète)
to the oasis of faith for you to rule (la foule répète)
and tomorrow the world will be happy with you (la foule répète)
and for the arrogant and stubborn to be subdued (la foule répète)
o young men, come to glory (la foule répète)
come and climb the high mountains (la foule répète)
come on and shout all you men (la foule répète)
come say to all the people “we don’t care” (la foule répète)
Qom
Chorus (x3)
(abo ali)
Rise up and shake off your slumber, islam is back
We have come for the sake of allah and we have declared the jihad
We have returned with sub-machine guns
We have leadership today
We have awaken today as individuals and as a generation
(x2)
we have not known life except with vehemence and endurance
(reprise depuis le début)
the gathering of believers has sprung
with the genuine youth in the nights of affliction
they have walked behind an elucidating quran
they are not afraid of death or the jaws of the year
chorus (x3)
give glad tidings to the people of a morning
aglow with lucidities
and with which the conquest is manifest in the depths of darkness
(x2)
and of one row united
in guidance by the hands of the obedience
chorus (x3)
oh the (fateful) nights of the unjust
oh the humiliation of the jesters
oh the waste of years
the clear warning has arrived
we have come to you with a machine gun and an elucidating quran
“Qom” (Rise Up)
Chorus: Rise up and leave off resting
It is Islam, (it has) returned
In the path of Allah, we have walked
And announced Jihad
(repeated three times)
We have returned with a machine gun
Possessing leadership today
We have followed the awakening of this generation
Groups and individuals
(repeated twice)
We have not known life
Except with vehemence and endurance
(Chorus, repeated twice)
The gathering of believers has sprung
With the genuine youth
In the nights of affliction they have walked
Behind the elucidating Qur’an
(repeated twice)
They do not care about oppression
Between the jaws of years
(Chorus, repeated twice)
Give glad tidings to the people of a morning
Aglow with lucidities
And with which the conquest is manifest
In the depths of darkness
(repeated twice)
And of one row united
In guidance, by the hands of the obedient
(Chorus, repeated twice)
Oh, the (fateful) night of the unjust
Oh, the humiliation of the jesters
Oh, the waste of years
he clear warning has arrived
(repeated twice)
We have come to you with a machine gun (rata-tat-tat-tat-tat)
And an elucidating Qur’an
traduction 1 : http://www.youtube.com/watch?v=IW3QFRYw8z4
traduction 2 : http://www.inflovlad.net.
qom est le nom d’une ville sainte d’iran, mais n’est pas explicitement évoquée dans
les paroles de ce nasheed.
We will venture to battle
(tariq jabir)
We will venture to battle with them
We will march in congregations toward their bases
We shall return the stolen rights
And with full strength shall topple them
With the relentless weapon of truth
We shall liberate the land of the free
We shall return purity to Al-Quds [Jerusalem] once again
After humiliation and disgrace
Thunderously we shall infiltrate their hiding shelters
With boisterous stance that distresses them
We shall erase dishonor with our hands
And with full strength shall penalize them
We will not yield to accept an occupied fraction [of land]
We will not leave a hand-span to oppression
For the land will revolt to scorch them
As within the land are raging volcanoes
“Asad al-Fallujah”
Attack, O Lions of Falloojah [Fallujah]
Destroy for me a crooked head
My cavalry long ago bowed
In humiliation, with gashed bellies
Strike the invaders of Iraq
For their proofs have become exposed
Raise your head, O brave hero
For my split forehead is bleeding
Your sons taught my sons
By the whizzing of bullets singing
Teach me, so that I become a man
Fighting the disbelievers and infidels
Fallujah became a hope for me
A sister for distressed Jenin [a city in the West Bank]
Never fear an invader
Their bravest men fear chickens
Sons of Mu’aadh [a messenger of Muhammad] and al-Qa’qaa’ [an Iraqi
weapons facility]
(auteur inconnu)
The shine of dawn has appeared
Sons of Iraq, do not lose hope
Be firm, sons of al-’Oojah [Fallujah]
For the steeds of Allah have dashed forth
In the morning, for glowing honor
Sharpen my bones
Sharpen my bones and sharpen them
And make them into swords
Fill me up a Molotov cocktail
We are a nation of blood
Who break through the night
And transforms their flesh into bombs
Kosher Blood
[Jews] O killers,
your blood is halal/kosher to us
Where will you hide from us in that day?
(walid shoebat)
(walid shoebat)
farfour’song
(tomorrow’s pioneers, al-manar tv, 30 avril 2007)
“Oh Jerusalem, we are coming. Oh Jerusalem, it is the time of death.
Oh Jerusalem, we will never surrender to the enemy and we will never be
humiliated.
It is beloved Palestine that taught us what to be,
and taught us to be the soldiers of the Lord.
We will destroy the chair of the despots.
It is the time of death,
we will fight a war.”
“Allah willing, Allah willing,
this country, its children,
its men, its women,
and its elderly will win.
We will win, Bush!
We will win, Sharon!
—Ah, Sharon is dead. We will win Mofaz!
— Mofaz left. We will win, Olmert!
We will win. We will win, Condoleezza!”
“What is dearer to us than Al-Aqsa,
shake the earth, raise the stones.
You will not be saved, oh Zionist,
from the volcano of my country’s stones.
You are the target of my eyes.
I will even fall as a shahid.
Allah Akbar,
oh young ones.”
(dessin animé, al-manar tv, juin 2002)
“You are the aim and the concern,
let your stone pour out blood.
Your land is your honor and is what matters.
It is your promise and your friend.”
“My book has turned into a stone.
With it I repel the treacherous.
It is small like [the boy] but its effect is great.”
“Purify yourself, pray and set out.
Your blood perfumes the soil of your land.
Your name will be engraved on Heaven’s doors.”
“I swear my loyalty to you, Al-Aqsa.
I swear my loyalty to you, Jerusalem.
I may miss a lesson,
but my love for you itself is a lesson.”
“Come out of every tunnel, window and door.
Join your stone to mine.
Shooting doesn’t scare us.”
“The dear [child] has fulfilled his desire,
achieving the honor of Martyrdom.
He is not considered dead, he who dies for his country.”
I hail thee, hawk of Lebanon
I welcome thee, Hassan Nasrallah
Here are your men, Hezbollah
Victory, victory with the help of God.
Nasrallah, this brave person
He responded to the calls to take vengeance
The Arab blood became hotter and hotter
The boldness and the courage that characterizes this battle is an Islamic courage
You can launch as many rockets as you want
But our people will never surrender
History will write your story
And God will always bless you
Your rockets in Israel all generations will talk about
And your Katyushas have scared the Zionists
Nasrallah, raise your voice
Our people are used to welcoming death
We do not want money or treasures or wealth
All we want is to live a free life
Blood only brings blood
And I hope we can destroy your life and make you worry
Zionism and Zionists are the biggest poison in Arab land
la vidéo “les grands espoirs” (high hopes) dont sont extraits les airs de 1 à 8
est éditée par as-sahab média, en septembre 2006, pour l’anniversaire des 5
ans du 11 septembre 2001. elle s’intitule “the manhattan raid”. en exergue
de la première image est inscrit “knowledge is for acting upon”.
les 3 images de la page 3 sont des captures d’écran du site nantais midiminuit poésie, hacké en octobre 2008 par un trio de hackers marocains,
s’adressant visiblement à d’autres hackers iraniens. la musique utilisé en
bande-son est celle du nasheed qom.
l’image p.21, sous-titrée “evenings of poetry and inspiring speeches”, et
ayant donné son titre à la séquence n°8 du mini-opéra pour non musiciens,
est tirée de la vidéo “high hopes”, produites par as-sahab (2006).
traductions : google et al arach.
franck leibovici
- un mini-opéra pour non musiciens, séquence n°8 -
samedi 17 octobre, à partir de 14h
an evening of poetry and inspiring speeches
(d’un usage particulier des nasheeds)
- un mini-opéra pour non musiciens séquence n°8 dans des régions qui peuvent nous paraître lointaines, perdure un usage
oublié du chant et du poème, articulant très fortement ces activités
artistiques à un régime d’action collective (politique, militaire ou sociale).
cet usage collectif de l’esthétique et du poétique contraste avec le nôtre,
essentiellement hédoniste et relevant d’une consommation privée.
pour tenter une redescription de ces usages qui prennent place dans des
régions où les enjeux géopolitiques nous sont à peine saisissables, nous
voudrions proposer un dispositif d’écoute qui permette de mesurer l’écart
entre ce qui, pour nous, relève du document technique et lointain (une
musique politique) et ce qui, ailleurs, à l’inverse, imprègne le corps
social.
14h : table ronde avec tal hadad, christophe hanna, olivier quintyn et
elena sorokina.
17h : déplacement vers le générateur durant le trajet entre les deux structures, glassbox sans les murs propose un envoi d’extraits de nasheeds via
sms.
18h : performance avec l’artiste benjamin seror au générateur dans le
cadre de frasq.
17 octobre 2009
bétonsalon, paris
avec la collaboration de glassbox et du générateur