ottawa. - Bibliothèque et Archives Canada

Commentaires

Transcription

ottawa. - Bibliothèque et Archives Canada
première
Année—NUMERO
116.
EDITION
M E R C R E D I ,
Q U O T I D I E N N E - L E N U M E R O : 2 Cts.
11 J U I N
1879.
—pmfi • g
'
ABONNEMENTS,
Co journal paraît T O U S
heures do l'après-midi.
L E S
ANNONCES,
JOURS,
Gazette
& deux
CONDITIONS.
Ln An, (Payab.e d'avance.)
$4.00
Payable au cours <le l'Année
$5.00
Six mois, (Payable d'avance.)
2.00
Payable à la lin du Semestre
2.50
Trois mois, (Payable J'avance.)
1.00
Payable à la tin du Trimestre
1.8ft
[Ces Conditions sont invariables.)
Ig^Les Lettres d'argent doivent êtro enregistrées.
Imprimé et Publié par LOUIS BÉLANGER & Cio..
IX
b a n g s & Co.,
IMPonTATKuilS ET
M .
J .
Toute Annonce envoyée sans mentionner le nomine
d'insertions, »»l publiée jusqu'à avis contraire.
Les Réclames, Rapports d'Institutions nnancièir*.
Mariages, Naissance» et Décès sont inv'-rés it raison
de 10 cenlins par ligne.
A L E X I S
SCRIPT
POISY
La
92 Rue R I D E A U ,
Ferblantier,
P l o m b i e r , etc.
223
FOURRURES,
SON MAGASIN
inn m: m; ciiaruon
Xo. 37, Bue
s i avontageuseraent connu.
(Vis-ii-vis l'Ilote
Sparks.
grand assortiment do L A M P E S et
A R T I C L E S pour L A M P E S , P O R C E LAINES, F A I E N C E S cl V E R R E R I E S .
8?i>. Fourrures r é p a r é e s
sous le plus court d é l a i .
Ottawa. î f i Dec. IS7S.
Les moilleures II H i l e s « l e ( l i a r i
A m é r i c a i n e C ( < . t i i . M l i c i m c . Délivives dans les ilillerents quartiers de la ville.
el
l'ait'
à un In
p a t r o n a g e est r e s p e c t u e u s e
ment sollicité-
A constamment en mains nu
complet de
223
assortimoul
FERBLANTERIE,
G.
Williamson,
dos rues Sussex et Murray.
B®./'A'.l/.lNIIEZ-LEA VOTRE EPICIER.
( lllawa, t avril.
(i—ni.
Coin
Le Magasin de IIn du Peuple.
A S S U R A N C E
RUES
F .
L A J L O I S T D I E UAIICIIAND
l e l ' t i i n i H «le J u s t i c e ,
121»
L
B.N C.UOS E T KN D R T A I L DR
Dr. L.L. VOLIŒUY
V I N S E T PROVISIONS,
MONTREAL.
E s o u s s i g n é remercie ses amis et le p u blic d'Ottawa en g é n é r a l pour leur|encouragement l i b é r a l .
Il u l'honneur de les
informer qu'il a ajoute
CENT MAGNIFIQUES CHAMBRES
( ' . m a r t i n i ne.
I 0 I . I H I I il
rJeuitruiip do M é d e c i n e s
Ottawa.'.'(i d é c e m b r e ,
ROYALE D'AN6LETERRE
Patentées.
I.S78
L E FEU
C ' I M I ' . M i S I K II'ASSMIANCK
3m.
;
ACTIF, S10,0()l),000.
No.
DR
S.
1C..") H U E S P A R K S .
confectionCHAUSSURES de commando,
chaussures laites à
n é e s dans l"s derniers f - ' n i i l s , sans d é l a i .
Assortiment complet de
mou é t a b l i s s e m e n t toujours en mains.
-I L ' A G E N T
LA
Compagnie Canadienne Tiust and Loan,"
11
& H. BORBRIDGE
FAIIHlCANTS E T MARCHANDS l'K
Argent à p r ê t e r sur Pnoi'liili i
HarnniN.Sclles.'PorlcmniitCHiix
V H I I M C H . S i i o s «!«' VoyiiKCH,
V U I I N C M SI m a i n , <•(<•.
K.
1
Le s o u s s i g n é o s l p r é p a r é a accepter, d e s
RISQUES CONTRE l.li I El , aux taux les
plus réduits sur toutes d e s c r i p t i o n s do prop r i é t é s qu'il est d'Usage i l a - M l l e i .
1.1 : SOUSSIGNE EST Al
1
P R I X MODÉRÉS
et l'HOtel Richelieu ne le c é d e r a en rien aux
premiers hotels de la Puissance.
Propriétaire
l.A
li U
pitammonl lo bros vers la mer. la
voici encore.
—Où donc '.
D'EAUX DR 80DA l:v DR SELTZ,
LA
—Là, là, fit droite lii^nc avec
ni: BIÈRES DR GINGEMBRE,
celte étroilo q u i plonge par moI.K CIDRE, DR LIMONADE,
ments dans l'eau...Mais non, ajou1:1 i,K TOUTES IKs
ta-t-il :tu»sit,d en liiissiitit retomber
sa.main, j.- mo serai t r o m p é ; tout
DIFFÉRENTES SORTES DE SIROPS.
à disparu.
D'ailleurs, reprit-il
l'Ali
> \ l ' I K i N S PATENTÉS.
d'un
ton
insouciant,
qu'aurionsElio Berthet.
Met é g a l e m e n t o n bouteille el e x p é d i e les
tu.,ts à craindra ' Nous n'avons
CELEBRES BAUX MINERALES BBS
IX
ririi do sujet aux droits à transporSOURCES DR CALEB! (NIA
ter c o l l i ' nuit, j'iuiiiçrine .'
I / l ' . N I . K V K M K N f.
S u i s doute, suns doute. Ce{Suite.)
F A B R I Q U E , 434 Rue S U S S E X ,
pendant jo n'aimo pus plus les
Kiitin. copoiuluui i l rostn iminoKN PACK LÀ lu K Ml II II W,
espions que vous, patron ; ol iu>bile, examinant, au inoypn do sn
O T T A W A .
l ro expédition <!<• cette nuit oxiOttawa, '.i mal is.'.'.
longue vue, tut môme poinl do 1M
go lo plus grand secret.
t.ter.Entre le rivugo ol u 11
ôfroile
An. un do mes gens n'a j a s é
D. C . S I M O N ,
bande do terre qu'on oui i » i-i »-• •
B U cabaret, p' les ai consignes .\
pour une de nos ilrs doul osl NOSyndic Officiel pour In cité de Chili,
bord toute la journée.
tin' le littoral do Marseille, i l avait
et les comtés d'Ottawa et Ponliac.
A mer veille... A l i ç a ! patron,
cru apercevoir la forme d'un naj'entends
agir sut !»• navire nlisodu/lier tir lu Cour tic Magistral tir vire ; mais, s'il no s't'-lnil pus
District, ( 'otnptnhh. Collecteur
Lrompé, ce navire devail Cire bien lunii'iii comme il mo plaira. Quoi
et Agent d'Assurance.
petil nit porter bien pou de voiles, que vous voycz,quoi q u i ' j e Fasse,
vous el vos "vus vous m'obéiresî
B U R E A U . COIN DES R U E S A I M A E T VICTORIA, pniirsi' r.'i li,M' tiiiisi duns I u 1<»nsuns mol dira '
comonl
formé
entre
l.'s
lames.
Près de l'Eglise Catholique,
(''«•si bon, c'esl bon.... vous
— Linguartl ramassa ttn <':iill<>n.
1.1.
, Ottawa, '.'.'! avril m|s7'.l.
ê t e s notre armateur; nous vous
3m.
«•t. le frappanl avec tin briquol «I«•
appartenons < orps el ftmo.
for, il on tira quolqnos étincelles.
u premier porl d'Italio où
Chapeaux du Printemps. Aiissiiui ce Bignal lui répété au nous A aborderons
je vous récomLu
par uno main invisible
.
penserai
comme
il
faut, natron, .le
T O U T E S SOUTES UK
—Los voici «'tiliii ! 11111 ri il il ni le
,
..
•
.
•in.:
: l:i I • 1.111 • •. '. m i ; le ||e I i
CHAPEAUX
DU
PRINTEMPS vieillard on poussau! un soupir
' .
,
.,'
•
,
i i ii
quitte pas les mains vicies ; vous
«le sut istac! mu : riuand l.i lalou,
REÇUES TOUS LES JOURS,
....
,
,
.,
comprenez .
Ii I T T E II A T
PADIItCAM
1
KoxniEllfcS
en \ die et à la cainpaL'iie, dans
i l l l e .1 l e r l e si'S , ' l i l l l n l l s
,
l
- ,
1
GEORUE
Le public trouvera tout le confort à
I. B. DUROCHER.
CONTRE
267, RUE DALHOU&IË.
O l t a w a , 20 décembre IS7S.
M.
IMinriuncie
H U E SUSSEX.
à son Hotel, faisant face sur la place Jacques
Cartier.
DES
pas encore pris la pince qui lui roviotll
KMBOUTKIII.KK PAS l . ' A O K S T ,
NOTRE-DAME ET ST. VINCENT
VIH-R-VIH
n'a
au milieu de ses rivaux importe-, o'OSl qu'il
n'a pas r e ç u les soins n é c e s s a i r e s a p r è s son
depart de la brasserie.
.le prie les coiinaisseiiis, coùx qui savourent un verre de lion Porter el plus particul i è r e m e n t encore ceux qui s ' e n servent com-
M*,
EOTEL RICHELIEU
DES
Ouc le c é l è b r e Porter de L a h a l l est é g a l
au Purler l'ail avec les eaux de la Tamise on
du Liflby qui a obtenu une grande renomm é e universelle.
La raison pont laquelle ce c é l é b r é Porter
me un remodo, d'essayer celui dq Lahall que
[o \ ends en parfaite condition.
LAMPES,
En le versant dans un verre vous voyez
HUILE DR CHARBON, uno CREMn magnifique ol le G O U T preuve
à celui qui le d é g U S t b , qu'il boit quelque
01 tous les m a t é r i a u x nécesairos pour !'A- cIlOSO qui va soutenir son svslbllto ol on mêqueduc, Toutes commandos soroul exécutées me temps apaiser sa soif.
avec promptitude et aux taux les plu U n assortiment considérable do b i è r e de
Lahall en bouteilles d'une chopino oi d'une
réduits.
pinte est constamment en mains.
Ottawa, 10 Bec. 1878.
Ottawa. 13 mai I87!l.
COIN
g o û t le p r o u v e !
CRYSTAL,
Russell.)
OTTAWA.
N
ROE DALIIOUSIE.
Coin dos rues Sussex et Murray^
J O S E P H DROLET.
Crème le d é m o n t r e !
u i o 1?
le public, qu'il
Pour plus amples renseignements, voir la
2e pîîge de ce journal.
VERITAS.
FAIIIIICÂNT8 l>K
MM. DASKERVILLE FRERES,
Un
ET IX ORE SIMPLEX
Le
en face
U
IS
C h a t t e l *
A l'iioriiiour d'informer
vient de transporter a u
No-
Une n>ml»n libérale eslj accordée pour les Annonces A lonK lormo.
Journal Politique, Commercial, Agricole et Littéraire.
Pour Us autres Conditions, voir la 2e page.
CIIKEVEITJE DOMICILE,
Les Annonces sont Insérées aux conditions
suivantes, savoir :
Première Insertion
10.10
Antres Insertions, ni Insérées tous les jours... O.OIi
"
«
trois fois par semaine 0.0(1
"
"
deux fois
"
0.07
"
"
uno fois
"
O.OS
SIMMS,
GOG IXuo Sussex.
/.'"/,
Ki Unie et Repasse les
< u i r i i i v I»I: n i f i n ; .
Ottawa. 1er avril I.S7!».
Il
les
( l e VOtlOS,
i
1
1
,•, ,
i
I-* I
I..'. U . i . l
,
III . l i t . - I I . h e
llll
on
no l;i v,.it p l u » ;i treille pus de.
... ...
distauc
•Eh bien
il u v ,i pas petit ricanemen B t i n i/i l,i c a t u .
t reband , i. , Allons
en
hull ll:i\ lie ,pour ,l.i eon.• • vous
» , «lu b.r.u.M.u.e mic n i
l 'le Oorse;
dont.
des
a
' .ilolie.
lui
i s . .lis .MI
avez
sans
tne
r o pconservais
i|e letups 0.0
p
e
n
l
l
l
.
et
SI
J
0
i
i
ibllgil^es
pus d ' i n q u i é t u d e s
au SUJel «le ees solles l'einelies... emporter '
Lin guard l u i montra plusieurs
Mnts, ball ' je mènerai
bien
'
ballots
m a s q u é s par une pointe
mon hardi projet, .le n u i plus
1
1
rien ù ménager.... un dernier ef- Ide rocher, S u r un sipue «le leur
chef, les deux railleurs, dont l'un
fort '
SAVON tiLKCTRlQUE (le DOBMX Ottawa, Î 6 Dec. IS78.
H«J" U) p o t l l è q i l i ' S a c h e t é e s .
Pendant oc monologue, lu l " était notre ancienne i:oiimiiu«u.n.'.>
les t r a n s p o r t è r e n t
COUVERTES
POUR
CHEVAUX.
Garanti ne pas endommager l'étoffo
louque sï'luil rapidement appro- Snmpinelli,
T. M . r . l . A K K ,
R de CIRAT
A BON MARCHÉ,
la plus fine.
dans
l'eiiilniri
al
ion
Agent.
chée du rivage. Sa coque s'olcvnil
Aussi :
T R A D E JV1ARK
L E GRAND KAÛF tfiAr.V
10, m i: liim.At.
io. :i peine au-dessus «lu niveau «les
•ISst-ce l o i i l '. demanda le paRemède Anglais
Ni-: VOUS SKIIVKZ CAS DR CI-: SAVON m : l.A MRMR
Coin don ruos EI.tfIN KT W E L L I N G T O N .
G®. BOTTES SAUVAG ES •«« Ottawa, 28 m a i s 1870.
— U n e guénson
MXNIKIIK Q I K I.KS A I I I I K S .
lan.
Chapeaux
e n F e u t r e d e p u i s \ ag ues . mais, avec un i » • -11 d'al- I ron
infaillible pour
r
Allons donc ' Vous savez bien
faites sur le plus court d é l a i .
•
)U
o
i
s
. en montant.
lention, on distinguait ses ma ta
la
faiblesse
sémiE SAVON est garanti exempt de toute
IITZSIMMOVS
IIKUUV.
nale, la spermaque nous avons des passagers à
chose iiijmieiise, et une analyse l'aile
Coins ,/<•.( nus Rideau et ihsgrove,
élancés
et
le
réseau
c
o
m
p
l
i
q
u
é
<le
ÏÏIOS. NOLAN,
torrhée, l'im
avec snin a preuve que les iiiL'rédienls qui le
EPICIERS
c i Sampinolli,
ses cordages. Une seule voile, •> prendre '. Vous
OTTAWA.
composent lie peuvent eiiiloiiunnecr l'étoile i> f " * . V ,*."" pnissanceelton- "•^>C i «r
Proprit l'in'i
Taking,
peine pins largo que le mouchoir \"tis allez me suivre ;i la BastideEN GROS ET EN DETAIL
Ottawa. -JO Dec. IS78.
la plus line. Sa grande pureté cl le procédé Before Taking ,,... ^ , . „ A f
Ottawa, 28 mars 1879.
3m.
lotit particulier par lequel il est manufacture qui sont les suites des habitudes houleuses:
de poche d'une «lame, Bervail A la Rouge.
Marchands de vin el de Lit/iicurs.
lui l'ont faire des merveilles toutes les fuis perie de la mémoire, lassitude des membres,
. —Pourquoi foire '
louleurs dans le dus, obscurcissement de la
r T T A l i K E l l A M I N I V I I K , Avocats. Man- • Iiriser i>;u celle forte lirise
quo l'on s'en sert.
No. 101 lit E RI DE A t
— Déjà des (| Iles! lotis ' N'ilVCZBientôt le navire s'arrêta c l
décrépitude prématurée el plusieurs
>\
dataires, Solliciteurs, Notaires, etc.,
Les mousselines de laine, cachemires, lai- vue,
votis pas promis d'obéir aveuglcET
No.
.11
line
Elgin,
Ottawa.
Vis-à-vis
le
mouilla
un
grappin,
quoique
le
nages et Handles, sont rendus simples et autres maladies qui conduisent à la folie,à |a
BNTIIEPRENBUn DE
ltll»»,'ll llollse.
doux; quand on les lave avec ce savon, consomption ou à une mort précoco. Details
choc on retour des vagues «loi pu- nl.'iil ?
103 RUE
SPARKS,
ou doit simplement s'abstenir de faire bouil- complets dans nuire pamphlet, que nous en
W. Il W A L K E R , | A P MoINTYRK. rntlre Biillisniil pour le tonir écarS o i l ; mais dites-moi, monP
O
M
P
E
S
F
U
N
E
B
R
E
S
,
voyons gratis par la malle. H H ^ L C r e m è d e
Hr ces articles.
OTTAWA, ONT.
Ottawa, '-'i l
IK7M
sieur, reprit le marin d'un ton
Ce savon rend toutes les couleurs vives, specitique e>| vendu par Unis les droguistes
lé
de
In
côtc.JUn
m
ont
eut
aprù8,unc
A toujours en mains un assorlitnonl d'arOttawa, 20 Dec. 1878.
claires cl brillantes, un peut laver les robes à SI le paquet oit six paquets pour $5. Il ticles on USOgO pour les f u n é r a i l l e s , do lente
légère embarcut ion, v érilablo co- sombre, le Nabab est-il toujours à
sera e n v o y é franc de purl sur r é c e p t i o n do la
sans les frotter.
quai,'- et pour luus es prix.
Plusieurs Clias. Dosjarriiiis, J S ' X - ^ V X Î X J X
1
B
G
6
.
quille
île noix, bondissait il Inla lias! ido '•
solium'
requise.
Afin de tirer prolil do toutes les q u a l i t é s
Sauta Minimum' s'é,ria SamCm. DR MEDECINE DR GRAY,
que p o s s è d e ce savon, il faut le dissoudre
MAGNIFIQUES CORBILLARDS
croie des lames : elle était m o n t é e
AGENT D ASSURANCE,
HARRIS
&
C
A
M
P
B
E
L
L
Toronto, < tularin, Canada
pinolli avec v i v a c i t é ; allons-nous
ilans de l'eau bouillante ol s'en servir tandis
par
deux
rameurs;
un
nuire
homLe tout à des prix très
Beç^En vente à Ottawa chez (uns lesfournis à ordre.
qu'il est chaud. P a r c e p r o c é d é , une liane
encore en venir à l'abordage avec
me se ten a il au gouvernail,
léllllits.
4zO
4 , 0
FABRICANTS DE
servira à laver autant de linge que tr.es droguistes en gros et en détail ot dans tous
.los.
SENECA
L,
les
endroits
du
Camilla
et
des
Etats-Unis.
Li n guard B'avança précipitam- lui '
liai res de savon ordinaire, , i cela en moitié
Ï/S'f c h a r g é de solliciter dos Annonces ol
No. î l i l , n i " Dalhousie.
Ottawa, :i février IS7'.».
lan.
Pourquoi cela mes braves?
ETTAPISS1EBS,
•m>ius de temps. A vendre chez,
Ili
des
IIlil]
m p r e s s i o n » pour le compte de la MhlIll.KS
ment
vers le point du rivage <>"
o t i a w a , î t i décembre 1878.
—Parce
que j'enverrais SampiGasette
d'Ottawa
IUl'OlilAlKl'IlS Kl MARCHANDS UK
elle allait alionler.
de nos affaires nous a
K A V A N A G H F R E R E S , o b Nl i.g éII.—L'extension
II,'Ili
chercher
mes pistolets...
à
transferer
notre manufacture à ToO l t a w a , 27 décembre I^TS
— lïst-cc vous, patron '. demanKI'li'.IKIIS KT MARCHANDS IIK V I N S
MEUBLES ' 0 VilUNS ET DE FANTAISII.
ronto, où w>u» prions nos clients ,1e vouloir
•El
moi, je ne voudrais pas.
da-i-il
d'une
voix
forte,
q
u
i
s'en83 Run Sparks. 336 Rua Wellington, bien adresser dorénavant leurs communicaA G E N T ; LISEZ CECI.
Désirent faire rappeler à h-urs ainis
tendit distinctement malm,'- |c pour uno mine d'or, me trouver
tions.
OTTAWA.
et I" plllillc e|| general qu'ils
l'aie
a face avec ce jrredin-b'i !
"
v
r
o
r
s
p a i e r o n s à des a g e n t s $100 par
bruit d u ressac
ont des facilites incompaOttawa. 1er avril 1879.
tan
JL\
m o i s ,1e r e l r i l n i t i o n , frais à | . , i , o u
ajouta
Sampinelli ; m i s é r i c o r d e !
N
trouvera
toujours
l'Asil
IIOISK
à
son
M. L A F L A M M E ,
rables pour
—< l u i . oui, répliqua-t-on
Magasin, au Marché neuf du Quartier n o u s l e u r a b a n d o n n e r o n t une r o l o n i m c o n s i
J'ai é t é couvert d'emplfttres, pend
e
r
a
b
l
o
p
o
u
r
la
v
e
n
t
e
d
u
p
r
i
v
i
l
è
g
e
d
o
n
o
s
Ln barque échoun Bur le Bahlc,
ENTREPRENEUR DE
By. de mémo que son représentant dans lu
l ' i n i r i i i r e t l i m i t e r t o n t e s ICô-idant l i u i l jours, des coups de
M a n h é Wellington, avec un approvisionne- r é c e n t e s et merveilleuse i n v e n t i o n s . Ifous
«leilCVM priTCCM, ItHtlMHCM
et le patron sauta à terre.
sommes
sérieux
iimis
ce
tiut
imus
avançons.
poing q u ' i l m'a d o n n é s : cette fois
nient complet île Poissons et de Cihiors , | , .
I'llDllqilCH e l I t m e i i i i \ ;
— A quoi voit.» amusiez-vous
toutes sortes, qu'il vend comme par le passé E c l l U I l t i l l o n s "rails. Adresse.
il m'achèverait !
doue
'.
dit
Liii'jiiind.
nous
de/] rte toutes sortes de Menhirs et leurs
428 R U E S U S S E X ,
à des prix très réduits.
S H E R M A N ET CIE., Marshall, Mich.
\ i ' craignez rien, l'un ot l'utiTient constamment en mains un assortiment
vrions déjà avoir ir.'i^né le large.
Accessoires
tre, dit L i n g u a r d avec un sourire,
MOÏSE LAPOINTE.
R. C. W . MacCUAIG,
g é n é r a l de
Le patron, avant de répondre,
Ayant par une longue e x p é r i e n c e acquis
celui dont vous parlez n'est, pas à
Syndic O/fin'il /mur la Cité, il'on turn une réputation de première class,, (étant jeta sur l a mer un regard attentif.
CERCUEILS DE TOUTES SOUTES, Ottawa. -.Mi I t é c . 1878.
hi Bostidc-Rouge, et i l ne pense
établi
à
Oltawa
depuis
1806),
n
o
n
»
somme
AINSI QUE l'K
—Triple tonnerre ! monsieur,
et le Comté de Carillon.
la seule compagnie en cette ville connaispas à vous....Suivez-moi done, car
A M O S
K O W E
sant au parlait l"s air.iires mentionnées plus • e n'est pus ma faille, dit-il en li ii : nous perdons un temps
Tout on remerciant ses nombreuses pratiques
Bureau—No. no Rue Sparks.
tfàgiiifiq
ues
Corbillards.
précieux.
haut, dans lout.'s leur-1,ranches. A v i n l un vous m'aviez r e c o m m a n d é
d'Être
prend la l i b e r t é d'annoncer qu'il a
Ottawa, 29 Janvier 1879.
lan.
Tout en parlant il se dirigea
El
ACEXI
grand nombre d'ouvriers de premier" classe
N . B.—Meubles fails à ordre, ainsi que EXCAXTEUR
prudent et d,- venir pur i«'i sans
nous pouvon- entreprendre toutes commanvers la v a l l é e é t r o i t e et b o i s é e o ù
de meubles.
CONSTAMMENT E N MAIN réparations
P O O R LA
des qui nous -ont faites et le» terminer avec èlro vu de personne, " r . le diable
J
a
m
e
s
M
i
t
c
h
e
l
l
e
t
Cie.,
B'élevail
sa demeure. Le patron
Ottawa, 7 février 1871).
3m.
vitesse.
l u i - m ê m e s'est mis à observer m a l
Prennent In l i i i e r t é d'annoncer qu'ils sont
resta en arrière pour regarder la
Nous d é s i r o n s aussi attirer leur attention muri'hc.
PROPRIETE FONCIERE.
un assortiment complet des
devenus les acquéreurs du s i é p e d aflaires el
à notre assortiment de M E U B L E S à notre
mer ave, une attention minutieude r é t a b l i s s e m e n t ,|,- la ci-<l"viinl compagnie
— nUREAV —
AUX
INVENTEURS ?
— Le diable .
MORRISON, McKEAN KI CIE., pour la magasin
•
se; n apercevant rien de nature a
—Que BaiB-jo? I'ne grant
confection en t'ros do biscuits ot p â t i s s e r i e s ,
2 6 R U E
R I D E A U ,
- 2 U
158 RUE SPARK
Meilleures
Viandes,
nue, m o u l é e par des inconnus,! exciter ses i n q u i é t u d e s , il rejoi
(ili rue York. Ottawa, et y (ont oxéculor dos
auquel nous devons ajouter considérableOTTAWA.
; ,• .
, , „ • tniit Snnipinelli.
et tous les deux
changements et des a m é l i o r a t i o n s qui h ' . .
ment dans quelques j o u r » des objets de liui- nous a suivis o b s t i n é m e n t depuis! suivirent
Linguard.
uiellioiit sur un pied de concurrence avantadont il disposera à des
Ottawa, 20 Dec. 1870.
laisio
et
d'autres
pour
les
veiilosdes
fêtes.
l'anse de IJI Joliette A u moment
geuse avec les premières maisons de la PuisSolliciteurs t/e Brevets tl'Invention,
Celui-ci traversa une g r è v e h u Nous manufacturons ut plaçons aussi «les (,n nous commencions à faire rousance, tant pour la q u a l i t é dos produits que Draperies,
Dessins
de
Fabrique,
Morgues
Rideaux;
Corulclios
etc., nous
PRIX RÉDUITS.
pour lés conditions do vente, ol, conséquom- cousons el plaçons les Tapis, p l a ç o n s et te, je l'ai vue hisser sa voile ci.s'a- mide que recouvraient en partie
de Commerce et tie Bout.
Napoleon
A i i d c i t c ineut, ils l'ont appel avec conlinnce au com- ajustons les Prélats, Matting, etc, et en vancer irnillardcrnent dans notre les faibles marées de l a Méditermerce en demandant une part de son patioAgences el Correspondants mix Etats»
r a n n é e ; u n sentier assez roide,
taisons un" spécialité.
Il invile en m ê m e temps le public en
nage
sillaoe. Nous avons viré de bord
UnNj en Angleterre el en France.
BARBIER COIFFEUR,
Nous r é p a r o n s et recouvrons tons les
serpentant a u milieu des rochers,
g é n é r a l de
A u c u n e concession de terre ou exemption meubles avec promptitude et avec soin, au Las de cet espionnage, j'ai laissé
les conduisit en peu d'instants
No.
255J R U E W E L L I N G T O N , d" taxe ne »era d e m a n d é e , Lien que nos dé- plus Las prix.
J. C O U R S O L L E & Cie.,
porter directement sur elle, mais
penses soient considérantes.
dans l a vallée m ë i n e . L à des
V e n i r Visiter son Etal
Manufacture, 2CG rue Sussex ; magasin
VIS-A-VIS
CttA.MIHIE VlCTOIIIA,
alors, la coquine a bordé une
Notre boulangerie au No. W> rue Hank, a
.08 rue Sparks.
plantations projetaient une omtoujours le pa';-' •]..••• de ceux qui aiment
Vis-ii-vis le bureau des Brevets,
douzaine d'avirons et elle a é t é
Ottawa, 26 décembre 1878. l a n .
L'Hôtel
Royal
Exchange"
AU
COIN D U V I E U X
bre éjiaisse ; i l fallait une grande
O T T A W A .
ONT.
le pain de première qualité.
bientôt hors de vue. .T'ai repris
tIGARES, T a b a c -t Pipes de pretni' !"
U. P.—Boite 68.
habitude des localités pour ne pas
.1. M I T C H E L L
E T CIE.,
ma
roule
et,
comme
j
'
a
i
a
m
e
n
é
MATERIAUX POUR L'HISTOIRE.
/ q u a l i t é constamment en mains.
se heurter contre les blocs de
toutes mes voiles, sans doute elle
146 Rue Bank, et 66 Ruo York
O l t a w a , 26 Dec. 1878,
I an
schiste ou les troncs d'arbre. Mais
La
S o c i é t é L i t t é r a i r e et Historique invite
nous aura perdus dans l'obscuOttawa. 27 janvier 1879.
lan.
c.'tix qui p o s s è d e n t des documents, lettres,
SUR
LA RUE CLARENCE.
L i n g u a r d n'avait jias à c r a i n d r a
chartes, rapport», M . S. S., i n é d i t s sur l'his- rité.
ARGENT A PRETER
ce danger; i l poursuivait sa martoire primitive du Canada, de vouloir bion
Chas.
DESJARDINS,
— J i a l i ! brib ! vous vous serez che d u pas ferme et assuré d ' u n
VOLAILLES
de toutes sortes,
en donner communication au " C o m i t é des
S Lit PROPRIÉTÉS FONCIERES,
effrayé
de votre ombre, patron ; homme q u i avait fait bien des
Syndic
Officiel
pour
la
Cité
d'Ottawa
Documents
Historiques,''
on
mieux,
de
rendre
SAUCISSONS,
l'A H
S O M M E S G R O S S E S E T
P E T I T E S
C. O. DACIER,
la S o c i é t é dépositaire d'iceux. U n e voûte quelque pôcheur de votre connaisel le Comté de Cartel on.
LANGUES
fraîches el màrinies,
spacieuse et a l'épreuve du feu, vient d'être sance aura v o u l u s'amuser à vos fois ht m ê m e route par des nuits
AU GOUT >)ES EMPRUNTEURS,
construite sous la bibliothèque pour y dépojilus noires encore. I l arriva ainsi
Bureau:
Ko.
40
RUE
ELUIX,
JAMBONS
FUMÉS,
I n t é r ê t raisonnable.
ser les M . S. S. de la S o c i é t é ainsi que ceux d é p e n s , en SO faisant donner l a à une petite porte cachée dans l a
Vis-à-vis
l'Hôtel
Russell,
Otiawa.
S'adresser i
qui lui seront c o n f i é s .
chasse !
LARD SALÉ, etc,etc.
muraille, et l'ouvrit au moyen
En OTtains cas la S o c i é t é est disposée à
O l t a w a , 20 mars 1879.
O'CONNOR à (1060.
S 17
RUE SUS SEX ,
Ottawa, ÏC décembre 1878.
1 an.
—C'est possible ; mais si je te-d'une clef q u ' i l tira de sa poche;
a c q u é r i r moyennant Dnance, certains M . S. S i
Ottawa 2C Dec. 1878.
nais le mauvais plaisant !... C e jmis, laissant cette porte ouverte
OTTAWA,
fYO
'
^API E R R E
 R E M ON précieux.
LE
L ' O U T R A I T D E F E U
\J
V Î T Avocats, Solliciteurs, Notaires, etc.,
Par ordre du Bureau de Direction.
n'est pas. j'en suis sur. la pata- afin que le patron et Sampinelli
R O D U I T S chimiques et M é d e c i n e s paBureau, Block de Bay, rue Sparks, O l t a w a ,
TVTgr.
O O K T R O T i
.1. M . L E M O I N B ,
t e n t é e s . Articles de toilette. Teintures
O S G R O V E KT P E A R S O N , Avocats, No- Ont., p r è s du l t u s » e | | Uouse.
che de l a douane, et je n e
pussent entrer, il p é n é t r a dans l e
Délégué Aposloliquo en Amérique, est en î l e toutes couleurs, Huiles, peintures, Vernis.
taires, etc., etc. B u r e a u — V i s - à - v i s I»;
Président.
comprends pas comment par u n . ^ . - ,
MARTIN O'GARA,
vente nux bureaux du Foyer Domestique, iiLunettes, convexes et c o n c a v e » de toutes Itu.ss.'ii lloiise, i Itlawa,au-dessus du magasin
A. ROBERTSON,
temjis pareil....Mais, foudre d e i i - raison de jil.00 par copie, uu $8.00 par I?
HORACE bAPIERRE,
de t;il,son, cunliseur.
Secrétaire.
sortes, el de couleurs, etc., etc.
roples.
(A mnlinutr.)
fer ! ajouta-t-il en é t e n d a n t jiréciE D W A R D P. RBMOiV
Argent ù p r ê t e r sur p r e p r i é t é s f o n c i è r e s .
Sec.
Lit.
el
Hist,
O t t a w a . '.G Dec. "8.
t)tlaw.i,2G <lécembre 1878.
1
mai
1878.
Is.
provinces ,1,. I . l u é l i e c et .Il int.n io.
lui toutes sommes voulues.
MAGASIN DE
CHAPEAUX
C
1
1
mil
1(li
>
tor
Jos. S E N E G A L .
rue E H n .
GIBIER ET POISSON.
O
Pompes Funèbres et Mculilicr,
J. Goursolle & Cie.,
C
MARCHE BY,
-
Pharmacien,
A
P
l
t
A
M
B
1
i
d
JLa Gazette d'Ottawa, 11 Juin 18751.
vous convaincre do suite qu'il
CONDITIONS
flail
Simple
calcul.
facile de la faire fonctionner ; une
seule chose est requise: un peu île Los grits, si complètement battus le
lionne v o l o n t é pour organiser, soit 17 septembre m ê m e dans Ontario o ù
G A Z E T T E D ' O T T A W A . dans chaque paroisse, soit dans cha- ils avaient eu j u s q u e - l à sans inter
que communauté, nue petite escoua ruption la prépondérance politique,
île de zélateurs qui voudront se met cherchèrent alors à atténuer leur d é tro à la téte île dizaines ou centaines l'.iiie eu disant que lion nombre de déABONNEMENTS.
pour prélever la contribution an- putés conservateurs lie l'avaient em(|e journal est envoyé franc ile port dans nuelle de dix contins ; nous pensons porté que par un petit nom lire de
toutes les parties <lu Canada <'t <!•*> Kt.usUnis, à raison de $1 par année, payables t|iie I ml le s u c c è s de l'entreprise dé- votes. L a chose était vraie, niais no
d'avance, c'est-à-dire dans les trente jours pendait choix dus zélateurs el ([es pouvait rien changer an résultat.
qui suivent la date ,|e l'abonnement, ou $5 zélatrices, et c'est pourquoi nous D'ailleurs, lo m é m o fait se r é p è l e au
su cours de l'année.
vous engageons à apporter un soin jourd'hui, mais cette l'ois en s o i s
Pour l'Angleterre, la France et la Bel- tout particulier à ce choix en organi- contraire, ot quoiqu'il n'ait pas une
gique, le prix de l'abonnement *era de S?sant l'association, et ensuite vous bien grande signification a u point
par année, payables d'avance.
n'aurez pour ainsi dire qu'a y a v o i r de v u e pratique, i l est toujours
l'œil e t i i donner de temps en letups bon île l'indiquer. F n g é n é r a l , les
ANNONCES.
un petit mot d'encouragement. Nous m a j o r i t é s ministérielles
dans les
Les annonces seront mesurées an type pourrez, pour inaugurer l'œuvre, é l e c t i o n s d u à j u i n à Ontario, ont
Brevier et chargées aux conditions •noncées
profiter de la féle de Saint-Isidore, été faibles: eu additionnant colles
eu tôle du .journal.
qui ont oie obtenues par les candiContrats spéciaux pour annonces J long patron de la Société.
t orme.
" A ce jour, le 15 n i a i , où déjà nos dats du gouvernement Mowat. dans
Toute* Notices el Avis spéciaux, tels que cultivateurs o u i confié à la terre Ili comtes, on arrive au e h i l l r e
Kec.atnes p»:ir Concerts, Convocations d'Asfort minime de 506 voix .seulement.
semblées, Naissances, Mariages ot Décès, toutes leurs e s p é r a n c e s , i l pourrait
A i n s i , i l aurait suffi du d é p l a c e m e n t
s.'retit insérés n raison do 10 ceutini par y avoil' une messe liasse ou c h a u l é e ,
pour les biens de la terre et à l'in- de •..">i voix dans ces circonscriptions
ligne,
tention de ceux qui y assisteraient : é l e c t o r a l e s pour changer d u tout a u
à cette messe, vous pourriez, ilatis tout l'issue de la lutte et donner le
REDACTION.
une instruction, faire connaître lu pouvoir à l'opposition. V o i c i lo taI,'s lettres et manuscrits destines a
société, son but, ses moyens, ses bleau dos m a j o r i t é s en question :
redaction doivent être adressés franco
rédacteur en-chef.
avantnges,clc.,etc; pour ce qui est des
Cardwcll
avantages i l serait facile de faire comK l g i n Ouest
v'ii
ADMINISTRATION.
prendre à vos populations qu'il esl Lanark S u d
:tU
Tout requi a rapport à l'administration, tels de leur i n t é r ê t propre de favoriser Lennox
I
ru'ahoniieraenls, envoi d'argent, impressions, l'œuvre en q u e s t i o n : car près pie
".".I
annon. ••>. etc.. etc. doit ètr- adressé n toutes les familles de nos c u l t i v a L i n c o l n
N o r t h u m b e r l a n d ( luest
I i
1 ouLs Bélanger X t i c . , bureaus
leurs o u i de leurs membres à é t a b l i r :
Gazelle d'Ottawa.
Perth N o r d
28
.••u lieu de morceler les terres en auTout envoi non alTranchi sera refusé
Prince Edouard
10
L'administration ne s* rend j>a~ responsa- tant de parties qu'il y a d'enfants, ou
28
Ide des perles de lettres d'argent non enre- (•inore, ce q u i e-t pire, au lieu do Russell.....
s
gistrée^ si elles se trouvent perdues.
laisser les jeunes gens prendre le Victoria N o r d
Y
o
r
k
Ouest
chemin des grandes villes ou desI
Bi uce S u d
tis
Nous invitons ceux de nos abon- États-Unis, où la misère les attend
PK l.A
,
11
1
1
NOUVELLES
DIVERSES.
—Un v o y a g e u r excentrique nommé L . P. l-'eilerineycr a entrepris de
— L ' o n est à construire à Fort L u d - venir do San Francisco à N e w - Y o r k
low, Territoire de Washington, le en poussant une brouette devant l u i .
Il est. a r r i v é à S e y m o u r , dans l'Indiaplus grand moulin à scie d u monde.
iia. ("est Je H d é c e m b r e q u ' i l est
On se propose .de scier 1)00,000 pieds
parti de S a n F r a n c i s c o , en même
de bois par j o u r e l aussi d u bois de
temps q u ' u n autre h o m m e é g a l e m e n t
il) pieds de longueur.
K moyen le plus certain de proté ,. ,.„,
muni
d'un véhicule
uionocyce.
lîii liai. Corvisarl et Pinel.
Bourse, est ,racheter à I ' - J f e ?
F
e
d
ë
r
m
e
y
e
r
est
en
avance
de
-'
t
OU
—
U
y
i
l
u
n
e
jeune
fille
dans
le
Les sciences naturelles sont enseila meilleure manière de protéger les i
m
i
l
l
e
s
sur
son
c
o
m
p
é
t
i
t
e
u
r
.
F
n
arc
o
m
t
é
île
W
i
l
k
e
s
,
G
é
o
r
g
i
e
,
q
u
i
est
néos à des hommes qui. en prenant
wreaan.
part au développement ol aux décou- née aveugle et que l ' o n d i l pouvoir rivant à S e y m o u r , i l s'est rendu a u - dises a " " ' ' " ' ' " ' "
p l é s des richesses naturelles de ce dire l e - couleurs par le l o u c h e r . p r è s d u directeur de l a poste, a u q u e l
i>tc continent, continueront l'œuvre Lorsqu'elle é t a i t jeune enfant elle il it fait inscrire s u r u n livret l'heure
• leurs ancêtres, les pionuers du Ca- pouvait d i r e la c o u l e u r de ses chats exacte de son a r r i v é e . On comprend
q u ' i l s'agit d'un p a i i . L'enjeu est de
favoris simplement p a r l e toucher.
nada.
Tweed Canadien Pure Laùio ôOcta
01,500. Ce n'est pas trop pour u n e
Celle partie de la Puissance ren
do
do
do
75 •>
—
M
i
n
e
El
Ion
C
o
u
n
c
i
l
,
d
é
c
é
d
é
e
c
o
r
v
é
e
pareille
feline dos richesses naturelles encore
do
do
do
gu "
m i d i à N o r t h S n i i i h l i e l d . et dont les
inconnues el qui n'exigent q u e l'es
Un
tailleur
de
première
classe
est „„„.
prit d'ouiroiuiso pour leur exploita- funérailles o u i eu lieu à Walerford',
— C ' e s l durant ce mois que nous
mercredi, .avail vu sa cinquième gé- .itirons les (dus long
lion.
elle au Département tirs ortlres et
nos journées de
C'esl aussi u n pays OÙ l'or, les tuar n é r a t i o n . |-;|ii- baisse u n e arrière- l'année el le 21, la durée du j o u r le
nous garantissons pleine sath
ires p r é c i e u x el les serpentines aide- petite fille, â g é e d • 25 ans. Elle est plus long sera de l i heures, la jour
faction à ceux qui achète,
née
en
Irlande
en
I7s|
el
avait
coïtront a augmenter par leur valeur les
née la plus courte sera le 22 décemvont à
venus île la population qui doit lié- séquemmont !)8 uns lors do son décès. bre, 10 heures. Eh Angleterre les
intimitis compter principalement sur
j
o
u
r
n
é
e
s
atteignent
j
u
s
q
u
'
à
1(1
heures
Le Steamer Faraday esl à prendra
i culture du s o l . ot qui dans l'élevage
et d é l i r e ; dans certaines parties de
les bestiaux augmentera sa prospéri- le cible transatlantique français el la l'ru-ec j u s q u ' à 17 heures et les
(Autrefois Uunlon.)
devra
ê
t
r
e
prêt
à
prendre
la
moi
dans
en approvisionnant les marches de
[dus courtes no sont que de T heures.
es fondateurs de cette institution
mit pourvu aux moyens d i faire suiro tes cours complets de médecine,
pli j u s q u ' i c i n'avaient été ouverts
[ira un polit nombre do personnes;
r dans votre institution lu m é d e c i n e
tisoigiie d'après une méthode digno
la nation qui a produit liroussais.
PROTECTION
L'ARCADE.
L
B
P
1
C U
a
l a
Sl d
a c
l
r v o s
I "ARCADi; '
l'Europe.
.le suis très h o n o r é de votre réception, et mou d é s i r le plus sincère est
pie la D i v i n e Providence permette
ne l'Université Laval soit toujours
• Hat.îbe.m des arts el des sciences
.our la noble el g é n é r e u s e population
le Québec.
LOIINK.
La Italique de T r a m e
une semaine.
Le parcours osl par In En Russsie on a des journées de l'.l
04 et 00 R U E SPARKS,
roule île Brest. l'Ile S i . Pierre sur la heures, d'au 1res de à heures. A T o r EUG. DUPUJS
côle sud deTerreneuve el le Cape < !od nea, en Finlande, les plus longues
Ottawa, îG Dec. I K T S
O u espère que la ligne sera ouverte j o u r n é e s sonl de "Jl heures et demie
avant l'automne.
el les plus courtes deux heures et
—Depuis dos siècles, la composi- demie. En Norvège, à Wardliursl la
tion du Sacré-Collège n'avait pas eu plus longue j o u r n é e dure du -M mai
juillet sans interruption—(i:i Ancien Chef tic Cuisine île ,\„„ /-,.,.,/
un caractère aussi cosmopolite, aussi .ni
universel que celui q u ' i l possèdi jours—et à Spilzbergen elle mesure
Icncc le Gouverneur-Général tord
maintenant par suite dos dernière» trois mois el d e m i .
Dulferin el de Sir Uugh Allan
promotions cardinalices. Sur les l i t
\ l'honneur d'informer ses amis ci le puM,,.
cardinaux qui ou l'ont partie, i l y u —Madame Starch de Sturgeon Bay ipi'il ouvrira, le l e r . l U I N prochain, cm,,,.'.
32 Italiens cl 32 étrangers. Les (Wisconsin) no commit pas les pre- HOTEL, la belle propriété connu.' sous le
étrangers sonl II Français,! Angiitis. miers elements de lexicologie, l'ont- nom de
M. H . RUPPÎk;
On écrit de Paris qu'il s'est produit
un lait assez singulier ou q u i . d u
inoti's soinblo tel au premier abord : 1 Américain, :i Hongrois, I Polonais, so débarrasser de son mari, elle lui
Hamilton
i
Chateau Dasilva,
encaisse de l a Manque de Franco a I Belge, 2 Portugais, I Allemand, I administre d'abord une quantité infinés de l a ville q u i auraient à se presque infailliblement : combien I laiton
v
i
plus avantageux ne serait-il pu- pour
situ,-,- sur les bords du lac Meiiiphreni.,.-,,..
épassé
le
montant
des
billets
émis
Bavarois,
i
Espagnols.
nitésimale
i'e
poison,
ce
q
u
i
rend
ce
plaindre d ' i r r é g u l a r i t é s dans la eux et pour le pays de les voit s'éta- I l u r o n Kst
21
l'un î l e s siles les plus pittoresques du Ca:ir cet établissement.
Depuis quel
dernier à peine malade et n'atteint nada.
remise des n u m é r o s de la Gazette blir s u r des tetres nouvelles'.' Ils l l a l d i t u . m i l
<>
' .'
—Un papyrus, conlonanl le vingt
pie temps déjà on voyait ci- phéno
pas d u l o u l le but que s'était p r o p o s é
A peu do distance du Chateau, se trouel u n i è m e chant de l'Iliade, vient
ii leur domicile, de vouloir bien sont suis de trouver l'aisance availI
m è n e se dessiner peu à peu, l'eneais
sa femme. Une seconde fois elle l u i
.,IM
ut l.-s SOURCBS SOL-PUIIKIISES, - i , . .
d'être acquis par le British Museum
en donner avis sans retard a u bu- longtemps, et grâce à la protection
G
s'enll.inl
lent,
nient,
tandis
q
u
e
lit
011
donne
une
dose
trop
forte,
ce
q
u
i
I-' * voyageurs trouveront loui
Mini T O I .
de Londres. C e document, selon
reau ^'administration d u journal. de la Société en formation, ils seront |
irculation demeurait à peu p r è s sla
amène des vomissements i m m é d i a t s le conl'ori |. ,ssil,|e .-i l'agrément de la citasse
toute probabilité, date de l'époque
certains de toujours jouir, eux et |
de l i pèche.
liminaire: celle ims les deux chapitres
el sauve l'heureux époux. Mme
de Ptolômôe N U I ou N I V . environ
Cuisine scni essentiellement n-ancalse
leurs enfants, des douces consolaLe gouvernement .îoiy est si soli- >nt tail mieux que se j o i n d r e , et, si âll ans avant J é s u s - C h r i s t . On sup Starch éclairée par ces deux écoles, lesLaVins,
Liqueurs, Cigars de pi,rêhoiv
tions
de
la
religion.
on
peut
encore
parler
du
c
r
é
d
i
t
do
allait
prendre
le
milieu
entre
ces
deux
N o n * devons p r é v e n i r les perdement ancré au pouvoir quo le
t., u ,1,-s prix ir.-s modérés,
pose que ce p r é c i e u x fragment esl u n
i Banque, c'esl de celui que l u i fail
extrêmes et r é u s s i r enfin à envoyer
sonnes intéressées à le savoir, que
lin steamer, s|iécialcmcnl attaché à l'étaAlt ! comme i l est triste le specta- i Herald de Montréal est forcé d'àvouoi
dus rares é c h a p p é s de la bibliothèsou mari dans les ombres, quand on Wi-M-nienl. conduira les viiv.-igt-urs -I
tout renvoi futur d* l a Gazelle ne cle offert actuellement par les fau- que la perte un c o m t é do Saint-Hya- maintenant le public.
que d ' A l e x a n d r i e , i n c e n d i é e par le
Les billets eu circulation montent
.a découvert ses manipulations phar- talion de Magog .-t de Newport au Chateau
.-aurait être considéré comme les bourgs de noire v i l l e ! C o m m e i l s cinthe l'aurait probablement mi»
calife Omar au septième siècle. PenChevaux, Voitures et Chaloupes ù la dis•.' milliards 1T t ". millions: ehillre
maceutiques. File devra les expliquer
dans l'alternative de r é s i g n e r dt
sont
nombreux
ceux
qui
manquent
dant six mois, les 1.000 bains de la
exemptant de payer l'abonnement
position des pensionnaires.
suite. Voilà, certes, un g o u . e i ' i i e sanscondredil considérable: mais les v i l l e furent chnuflcs avec les sept à la justice.
de
vêtements,
de
logement,
de
pain
!
P R I X : Plus d'une semaine, $1.00 par joui
de l ' a n n é e entière, c o n f o r m é m e n t
Or, c'est surtout dans les taniifliset nient fort q u i né poul perdra tint ' s p e i v s métalliques ou les lingots
Moins d'une semaine, $1.26
aux conditions déjà s p é c i a l e m e n t chez, les jeunes gens venus de la voix sans se trouver on m i n o r i t é , e l pie possède h i Banque do Franco cent mille volumes do la bibliotho
iSTArraiigoiiieiils avec los families IIOUI
—On lit dans le Figaro :
que,
énoncées dans notre feuille.
- enfants ,-i do sliques.
t'élèvcnl à 2 milliards 180 millions. S i
campagne depuis quelques a n n é e s , cola malgré l'appui de deux dépit li
i in sait que dans In d e r n i è r e séanPoui millions |«rUeulièrcs, s'adresser
dont i l s'est assure la trahison de lit lien que. sans arrêter en rien le
que la m i s è r e est la plus navrante.
— J e u d i dans la nuit, la prison de ce de la C h a m b r e des d é p u t é s . M .
H . RTJPFIN,
Si l'argent d é p e n s é pour venir manière glorieuse que l'on conhail •ours normal de ses operations, sans Bryan, Texas, a été évacuée. Sauf i i.iinbella a inlligé à Ilundi y d'Asson.
Chateau Dasilva, Uoorgevillc,
s'installer dans les villes avait été t'.ei attachement sans pareil a u pou ralentir ses escomptes ni réduira le une seule exception, tous leseonvicls d é p u ' é de lit V e n d é e , le rappel à l'or
Lac Magog; I' I.I
employe pour frais d'établissement voir l'ail l'édification même îles fibé ihiflro de ses avances, le grand éta- e n f e r m é s dans cet établissement se dre e l l.i censure.
'.'li mai, 1879.
i
sur les terres nouvelles, ces familles taux des autres provinces. Le Daily blissement de crédit pourrait perdra sont é c h a p p é s , g r â c e à lit connivence
La
censure
emporte
avec
elle
la
le
droit
d'émettre
des
billets,
se
voir
do Saint .loan. N o u v e a u l l r u n
M e r c r e d i , 11 J u i n 1879.
d'un a m i qui, s'élanl caché «'ans la
ne seraient pas dans u n tel dénû- iV
<3&>
tvick, pour un, juge ainsi de la situa m ê m e condamné à rembourser tons prison, . i g u e t t é le moment de sur suppression du quart des apiioiutcinent.
ceux q u i circulent aujourd'hui ; i l prendre lo g e ô l i e r el de le mettre hors ineiils du mois. O r , i l a é t é c o n v e n u
lion :
Ces considérations, celles d'une
on principe, entre les d é p u t é s de la
M . Mowat fait preuve d'un beau messe par mois pour les associas el
•' L'élection de M . Mercier à Saint lui resterait encor
rcmboursc- d'état de résister ou d'appeler à l'aide. droite qu'aussitôt q u ' u n de leurs
Do
nombreux
citoyens
sonl
partis
à
xèle pour les catholiques. I l y a d'autres que saura vous suggérer Hyacinthe par une forte majorité e
Ulelll ell'cclué. une solde d'espèces en
collègues serait frappé do celle peine
la poursuite des évadés, parmi lescaisse.
alllietive, une collecte serait imméquelques a n n é e s , i l se p r é s e n t a i t votre zèle seront plus que s u l l l s a n l f d'un grand soulagement a u cabin
PROVINCE DE QUEBEC.
quels sont les laineux frères .loues, hpour obtenu* do vos o u a i l l e s le petit Joly. Le r é s u l t a i lie change pas h
diatement faite po i r offrir au d é p u t é
comm.- cindidat dans le c o m t é sacrifice a n n u e l de dix contins."
célèbre Stearns, A n d r e w Walker el
force des partis, mais i l sauve
l ne a i u i c i i i i c famille.
frappé Ull sujet d'art é q u i v a l e n t à la
plusieurs autres autres assassins, fausgouvernement d'une prompte r]
IH
PARLKMEil
d'Ontario-Sud au cri d e : " VoteJ or
somme qui l u i est e n l e v é e . S u r colC H A U M E
saires ot Taux nionuayeiirs.
Rien n ' e m p ê c h e que ce mouve- li'tii'.itou. Ce gouvernement a lait
objet d'art les députés rout graver ln
Le duc de Medina Cœli \ ionl de
J&ottml and no popery " (votez pour
ne. s'étende à cette partie d u pays, i l . rudes et longs ell'orls pour obtenu m o u r i r à Madrid des suiles d'un loi
B I L L S PRIVÉS.
— I l parait qu'on vient d'inventer d a t é de lit séance dans laquelle la
Mowat et contre le papisme). E l
résultai."—ATOUTI nu MomU.
cible accident de chasse, il avail reçu nu instrument à clavier, dont chaque censure a été prono icéo.
q u ' i l s'étende à tous les autres
LES
personnes
,pii se proposcul de •
deux balles dans le ventre. Lo duc. louche correspond à line plaque d'émaintenant M . Mowat fait la cour
C'est ce q u i a é t é l'ail ..samedi lin' dressera la LÉGISLATIlltE delà IVovii iidiocèses. L e c l e r g é a l'ait beauqui meurt à 28 .ans. appartenait à la l.illi sur laquelle a clé gravée par l'é me pour M. Baudry,d'Asson.
de i.iuebee pimr obtenir la |wssation ile
R é p o n s e (lu M a r q u i s tir L o m e
aux é l e c t e u r s catholiques!
plus noble famille u'bspagncj il était mission de la voix humaine une des
coup par le passé pour l ' œ u v r e de
DILLS PRIVÉS ou LOCAUX, portant i.1 radresse qui lui a iii présent t
cession de privileges exclusifs nu île pouvoirs
la colonisation, et seul i l peut la vendredi dernier à l'Université Laval, deux l'ois duc, sept l'ois marquis, qua- notes de l.i gamme. Ces plaques
de Corporal ion pour les lins commerciales ou
tre fois comte et ce sans compter une remplacent les cordes du piano ordi
11 r è g n e actuellement une granautres, ou ayant pour but de régler îles ni
ranimer, l a populariser el la faire
multitude
de
baroiiiiies.
chevaleries
MONSKICNKI v. ET M c s s i i a u s .
naire; aux marteaux sonl s u b s t i t u é e s
p.-ulaei's mi d'-linir .les limites, OU de Elire
de a c t i v i t é dans
les mines do
réussir.
et seigneuries. L'éiiumérationdeses J e petites pointes d'acier qui vibrent
tOUle chose qui aurait I " • - ( t - -1 de <-. .ni| >i. .iii.-tti •
La r i v a l i t é à laquelle vous fain
phosphate à Templeton, Portland
noms cl de ses litres tiendrait à peine
l.-s droiis d'autres parties, sont par les préL'occasion est bien choisie de allusion dans votre éloquente c l bien dans nue colonne de ce journal. Sa sur le clavier.
sentes noliliécs que, par l.-s règles du Con• •; l'uckinirbam. c o m t é d'Ottawa :
I..phono-piano
(c'esl
le
nom
de
seil Législatif el de l'Assemblée législative
t.nter u n mouvement colonisa- veillante adresse el q u i , dites vous fortuneélail immense. Il possédait
l'instrument)
avec
lequel
ou
peut
1.500 hommes y sont o c c u p é s
r.-peciiveineiii (lesquelles règles seul puexiste encore entre les sujets de S a villgt-btlil maisons dans les pl'iucipa
teur g é n é r a l . Des m i l l i e r s d'habihliees au long dans la " Oaxello Olllcielle île
A
Majesté au Canada,no devrai) jamais les villes de l'Furopc. Ft, dans toutes jouer loille sol le de musique, rumine
continuellement. Le m a r c h é jiux
Quel
") elles sont requises d'en ilunnei
tants de nos villes désirent re- s'éteindre surtout quand celte é m u ces maisons, la taule était servie à sur le clavier ordinaire, a les sous
UN M o i s D'AVIS (specitiiinl clair.-ni.-iii-i
phosphates est devenu plus actif
parfaits do la voix humaine.
K I M O U S K I . P. Q.
prendre les travaux des champs, l.itioii a pour origine le d é s i r d ' o b é i r l'heure des repas absolument comme
distinctement la nature el l'obiol d,- la ilitv
en Angleterre, en France, en Jielaux lois dans leur libre ol juste ap si le m a i l l e élail là. Les Medina Cu-li
demande), dans la "Cazolto OMciolle île
Dimanche malin, Poflicicr de
et comprennent que do tous les
Québec," en nnglais el on f r a n ç a i s , el mis-i
plication. Cl les nobles ell'orls d ' u n .-.ont aussi fiers de leur noblesse que police Moore a niellé devant la colligique et en Allemagne.
Le phos.'cuis trouveront toujours à l'hôtel
Les
voya
dans un journal anglais el dans nu jounm
é t a t s n u l n'est comparable à celui chacun pour placer chaque province les d'Ossiiua, lesquels, depuis des des Tombes à New York, ileux indi - . 11111 -1. :, 111 • m
français publies dans le district concerné,ri
phate p r é p a r é vaut aujourd'hui
an
premier
rang
dans
la
représentad u cultivateur.
Ils sentent qu'ils
siècles, élèvent des prétentions, plalo villus. Thomas Sinclair ci Dennis
île remplir les formalités qui > sonl luentiwition de noire pays c l faire aussi pro•?2ô l a tonne à M o n t r é a l . Cette
D'EXCELLENTES CHAMBRES
nees. Le premier et le dernier de U-ls
ont l'ait une grande faute en ve- gresser le Canada dans la voie de niques, d'ailleurs, ail troue d'Fspil- Smith, nliiis Burns, arrêtés pour coups
devant être e n v o y é s nu Bureau ilea VU •
gne. A Pavéïiemcnl de chaque roi, ci blessures. Pendant que le policeindustrie a e m p l o y é l'an dernier
parfaitement meublées,
nant s'atsglomèrer dans nos villes, l'ordre c l do la p r o s p é r i t é .
Privés do chaque Chambre. Kl toute fffle chef des titres et des armes de la man dictait sou affidavit au Greffier,
un grand nombre de mains, et nous et ils suivront volontiers le p r ê t r e
T A B L E , sonne qui fera-applicnUou, dovrn, sout
De même que votre magnifique famille d'Ossuna remet au nouveau S m i t h .a bondi soudain avec l'agilité T J X T E B O U N E
semaine do l'apparition do la p r e m i è r e pul. •
serons heureux de l a voir r e n a î t r e à travers !a forêt pour s'y créer édifice domine votre cité, de même souverain une protestation en règle d'un c l o w n el disparu lèlc première
Dos pianos ,-i île larges Salles d'amuse- ••M
h-l.-l avis dans la "Gazelle I'IIM
par
une
fenêtre
onlr'oiiverle.
Tombé
lominaiitc
do
votre
('niverment;
des
V
l
l
l
'
l
'
l
IIKS
sunt
égale
Ill
à
Quand aux Médina Cu-li. ils prélcil
lo," adresser une copie do son bill, avec la
avec une nouvelle a c t i v i t é . P l u - une position confortable c l i n d é - ta pense,
l'-lll'
disposition,
el
ils
JOUiSSeill
des
|tlUS
sommet\t
n i piastres, au UreïUerdu Cesile est il Ire le phare s u r lequel : o deul que leur llob'esse r e i u o l l l e à plu s u r les pieds el les m a i n - au m i l i e u r i . i l . d e l . i . i l i l . > possibles pour preinli
sieurs capitalistes d*< Ittawase sont i n d é p e n d a i i l e . Que toute la presse (litige I
de
mité des H i l l . P r i v é s .
peuple dans l ' e s p é r a n c e sieurs siècles avant l'ère chrétienne. d'une épaisse pelouse, qui est à vingt
'fontes peinions pour H u i s l'invi - iloilancés dans cette industrie,qui ne agite fortement cette patriotique que cell, émulation tendra à vous Si nous no nous trompons, ils possè- deux pieds au-dessous de la fenêtre,
3 3 - A . I TNT S .
vont é i r e |ireseulées dans les •• deux pi'iiii.is de hautes el nobles des dent un tableau représentant la Vier- il s'est relevé vivement, à escaladé
diriger
v
res semaines " de la session.
peut manquer de prendre de idée, qu'elle seconde avec énoriric
Les propriélair.-s el les employés (le l'holel
ge-Marie, venant au-devant d'un ca-une balustrade el s'est t r o u v é dans
tinées.
BOUCHER DR l l i l l CHf.'liVIM.I-:.
mil
toujours
pour
los
voyageurs
une
altenCentre
street.
C
i
n
q
ou
grands d é v e l o p p e m e n t s , et nous l ' œ u v r e de notre c l e r g é , el avant
SIX
officiers, IKHI Iniile p a r t i c u l i è r e .1 la plus e i a n d e
Nous entrons .avec le plus profond valier dont le costume poile les arCi .Hier du «.'"il. I.é^qui
s'étaient
élancés
ili
hors .au mo- politesse.
aimerions à voir leur
esprit longtemps nous aurons lieu de intérêt dans ces salles où vous avez mes de Medina-Co'li. Le cavalier tient
C A l . Ml II!.
entrepris cette l â c h e glorieuse, el à la main sou l'eu ire e m p a n a c h é ; et ment ou S m i t h faisait le plongeon
Oreiller de l'AsS. L é g .
A. S T . LAURENT ICI Cm.
d'entreprise r é c o m p e n s é par de nous féliciter dos r é s u l t a t s acquis. nous concourons de tout cœur dans sur nue banderol le qui sort des lè\ res par In fenêtre, sont rev omis au boni
Propriétaires, Québec, 1er avril 1ST!)
gros bénéfices.
les souhaits que vous venez d'oxpi'i- de la Vierge, on lit ces mots: " C o u de l i n é i q u e s iuslauls. liants, essouf
Ottawa, •"> mai 1879.
'.'San.
•h.-ii .e.m d u
mer, dans le vœu que nous formons vrez vous mon cousin."
d rapportant
fugitif.
pour votre prospérité.
M . J o l y sans porlcffiiillo
La
colonisation
Nous nous sommes téjoiiis, en déDemande eu mariage.
—Ou
nous mande do l'exliênnbarquant i l y a deux jours, de voir
Il
vient
de
se
presenter
m
i
e
nouNord (luest que l'Honorable F . N .
Il se l'ait actuellement u n mouque
vos
a
u
t
o
r
i
t
é
s
,
avec
un
si
grand
Mine
Angoll.
de
Marshall.
Texas,
a
velle
'le preuve de la façon dont les l i Oubliette vient d'etre réélu m a i r e ibvement important en faveur de la b é r a u x gouvernent notre province. nombre de population, manifestaient reçu la visite do W i l l i a m VYilkcson, lit ville d ' O l y m p i a , capitale du Terri
île
lit
manière
la
plus
é
n
e
r
g
i
q
u
e
el
qui
venait
l
u
i
demander
la
main
de
Contrat pour la fournitucolonisation.
M . l'abbé L i b e l l e , Lorsqu'il n'y a pis malhonnêteté
luire do Washington. M. < luimel osl
re des Sacs à Malles.
chez. eux. on est certain q u ' i l y a i n - avec une noble générosité la confian- sa fille. Une affaire de celte impor- né dans la province de Québec el est
c u r é de S a i n t - J é r ô m e , a pris l ' i n i - c a p a c i t é .
ce qu'ils avaient placée dans la rc tance no se d é c i d e pas à la minute.
un
de
nos
compatriotes
dont
le
nom
La dame A n g o l l a lait des questions
BS SOUMISSIONS achetées adr
tiative de ce mouvement, q u i ne
A u j o u r d ' h u i c'est leur incapacité présentant de leur Souveraine.
Successeur de
au Din •leur Général des Postes ri
Soyez persuadé que je comprends et soulevé des objections, et son gen- reflète do l'honneur sur noire natioqui
é
c
l
a
t
e
comme
dans
l'affaire
des
nalité. A lui, plus q u ' à tout autre
saurait être en meilleures mains.
marquées: "Soumissions pour les Sacs >
magistrats de districts et du tarif des toute l'importance de celle confiance. dre é v e n t u e l il r é p o n d u aux lilies et des nombreux citoyens entreprenants
Malles," seront reçues à Ottawa, lusqaVM
(;<• n'est pas à moi personnellement entrepris de r é f u t e r les autres. PenIl veut couronner son cruvre de la régistra leurs.
VENDREDI, 1.1 JUIN IS7:). à midi. |>
et é n e r g i q u e s du l ' i l g e t S o u n d , e s l ill'l
que
ces
témoignages
s'adressent
mais
• O I N D E S III IBS
dant
qu'ils
é
t
a
i
e
n
t
absorbes
dans
leur
fournir au Département des Postes du •
construction d u chemin de fer d u Grâce à cette i n c a p a c i t é . M. .Ioiy
; ni:
l'heureux p a r a c h è v e m e n t du chemin
au
r
e
p
r
é
s
e
n
t
a
n
t
d'un
gouvernement
na,la
les sacs à malles, en Utile et coton, i
causerie, le jeune A n g o l l , frère de la
est aujourd'hui ministre sans porteNord—car à l u i plus q u ' à tout
seront n é c e s s a i r e s de temps à autre à liât,
Ij.lillilivu
l;I
iril.liwi i
assurant une liberté à laquelle on no demoiselle à marier, a pris un fusil à d,- foi O l y m p i a el Tcnino, qui mol la
feuille.
fax N'.-l-;.. Sainl-.lean N.-H., t.luél
, Montcapitale du lerriloirc de Washington
autre appartient le m é r i t e de cette
ANCIEN
La loi veulque l o r s q u ' u n ministre -ougo pas dans d'autres pays, el qui deux COtips, el s'approelianl douce- On jonction avec le lertniuiis occidenréal, Ottawa ei Toronto rospeclivome it.
\
se
trouve
unie
aux
anciens
usages
c
i
nient par derrière i l a logé une charLes soumissions pouvonl être pour la fourgrande entreprise—par une croi- ost obligé de s'absenter du pays .-t de
tal du Northern Pacific It. It.
M A G A S I N de L E G A U L T . niture
des sacs n é c e s s a i r e s à une ou plusieurs
c é d e r temporairement son porte là l'autorité modérée sous laquelle le ge dans le dos de W i l k e s o i i Celui-ci
M.
Ouimet
est
l'un
des
marchands
sade en faveur de l a colonisation feuille i l le reprenne ou en accepte peuple de notre Empire a t r o u v é le s'est retourné, justement surpris ol
P. R O C H O N à . - - h e l é le fonds de des villes nominees plus haul ou |K>ur h
les plus importants de la côte do l'Ofourniture do toutes.
c o u r r o u c é , i i arraché lo lustl des
de l a vallée de l'Outaouais, et déjà un autre dans u n délai de trente bonheur, la puissance et l'union.
B A I T Q T J E R O u T E
Des modèles des sucs à fournir peuvent
Permettez-moi de vous remercier mains de l'adolescent ol lui en a dé c é a n l'iicilique et par sa fortune, son
jours.
eh-.- examines ,-mx burcouq do Poste des vlll*.»
intelligence et son intégrité,sou heuplusieurs paroisses ont été fondées,
n i:
de
votre
bienveillante
réception,
el
c
h
a
r
g
é
le
second
'coup
dans
lit
poi
sus-mention nées,
C'esl le '.".i a v r i l que la Gazette Offi
g r â c e à sa courageuse initiative, riillr de Québec a n n o n ç a i t q u e M.de vous dire que je désire avoir ma trine. Angoll est tombé, et quoique reuse influence si; lait sentir dans 3Vt. 23- EH.ADLEY,
Les sacs fournis devront ê t r e quant
celle
région
é
l
o
i
g
n
é
e
.
S
u
c
c
è
s
à
notre
! part do l'approbation que le public blessé mortellement i l a eu la nobli
matériel ol à la qualité, entièrement - m A an cents dans la piastre.
Joly passait son portefeuille à M.
au nord d u c o m t é d ' A r g e n t e u i l .
d
i
s
t
i
n
g
u
é
eoiiljiatliole
blaldes aux modèles présentés, cl devront
Starncs. Le •.".) mai est a r r i v é sans accorde à vos travaux, en continuant é n e r g i e l'extraire u n pislolel de s;
F l i l vient de recevoir pour p l u être livrés de temps on temjis suivant i
Ce mouvement en faveur de l a
— O n sail que la grande cérémonie sieurs m i l l i e r s de pi.islres de
que la Gazette Officielle a i t annoncé l'octroi des prix inauguré par Lord poche et de retirer sur Wilkeson,
'piaulite qui sera n é c e s s a i r e aux villes '
colonisation est p a t r o n n é active- que M. J o l y .avait pris u n nouveau Dufferin, q u i savait si bien apprécier mais la position était incommode du 2.> mai, la dédicace do la nouvelle
dessus m e n t i o n n é e s .
j la videur de votre université, el qui, pour viser, e l lit halle d e s t i n é e a u c a t h é d r a l e catholique de N e w - Y o r k
Le contrai ou les contrats, s'ils sonl é v ment par Sa G r a n d e u r l ' é v é q u e portefeuille.
MARCHANDISES
NOUVELLES,
eilles d'une m a n i è r e satisfaisant'-, . - ' i " "
A u j o u r d ' h u i M. J o l y ne peut pas en sa qualité do savant, connaissait .11-111- du prétendant lui a simple- ;i d o n n é lieu à une réunion générale
valables pendant quatre a n n é e s .
de M o n t r é a l , q u i a entrepris d'in- prendre la direction d ' u n dopait.- tout le prix de l'enseignement qu'on ment traversé le poignet. S'il s u i v i t des évoques des Flats-I jiis. Le Smi qu'il vendra à 1res bas prix.
Chaque soumission devra ineiili miner en
à
ses
blessures,
il
a
do
grandes
chany
donne.
rapporte
qu'on
a
mis
colle
reunion
à
Son
sssorlimcnl
esl
des
[dus
coin
^ téresser tout son diocèse au succès nieul sans se faire élire.
toutes ietires lo prix demandé par sac •'!
ces d'être a g r é e pour gendre de Mme profit pour jeter les hases d'un pio- plots.
Ici
les
é
l
è
v
e
s
placés
sous
vos
soins,
Comme nos ministres connaissent
devra également 6lro accoin|Mignc •h- l.i
de cette œ u v r e s i patriotique. A
A n g e l l , a u p r è s de laquelle il remplit lel de colonisation do l'Ouest par les
guranlio é c r i t e ,|e deux parties respons.ihl.•-.
bien nos affaires ! Ils sont heureux reçoivent tous les jours une large
Lo
magasin
sera
ouvert
ce sujet M g r Fabre vient d'adres- de vivre par M. Letellier, car si pa- part des connaissances que vous .avez cera le fil- qu'il l u i a tué dans un Irlandais catholiques.
garantissant que le contrat sera bien '
mouvement de mauvaise humeur asili'iincui r pli par la partio'soumlssiollnairl ,
U n comité s'est formé à l'ell'ol de
ser à son c l e r g é l a lettre suivante, roillc chose était arrivée à nu premier nuise à des sources p r é c i e u s e s dans sez justifiable, car quel est l'homme
dans le cas où la soumission serait nCCOlnee ;
les diverses c o n t r é e s du g l o b e ; car
r é u n i r 8100,000 avec, lesquelles 01
ministre
conservateur,
à
coup
sur
cl n'engageant ègalomcnl à dovenirsolionii
par laquelle on peut juger de l ' i m Jje li) du couvant.
qui. blesse i n o p i n é m e n t d'un coup do achèterait 30,000 acres do terres dans
les
voyages
sont
aussi
propres
à
insM. Letellier l'aurait r e n v o y é pour
avec l'eut repreneur >-n la somme ,le deux
truire que les livres eux-mêmes, et ttis-.il dans le dos par le " boy " dont le Minnesota pour y é t a b l i r un cerportance q u ' i l sait donner à l a cause d ' i 11 c.'ipii c i té.—Minerve.
P. ROCHON sollicite le palrona nulle piastres pour la boum exécution du
parmi vos professeurs il y en a qui il aspire à devenir le beau-frère, ne tain nombre de familles irlandaises go du P u b l i c
contrat.
cause de l a colonisation :
ont parcouru beaucoup do pays et vu sortirai! pas de son caractère '.'
tirées de New-York. Chaque famille
Iles soumissions i m p r i m é e s el ,h-s
le"*
Venez
et
jugez
par
vous
mémo
do.garautio peuvent ê t r e obtenus aux bu— L a batterie l i a fait des jeux athlé- beaucoup >'e peuples différents, ot
" La présente Lettre est pour vous
aura une maison et un lot de terre
N'OUBLIEZ PAS L A P L A C E ,
reaux do posto d'Halifax, N . - K . . Sainl-J»'»"
engager à établir (buis voire paroisse tiques samedi après midi sur les Plai- qui ont suivi en A m é r i q u e la pratique
partiellement mis en culture, le tout
— A une demande on.mariage :
COIN lies m KS
X.-U., Québec, Montréal, o u a w a et Toronto,
'• lit Société de Colonisation du Dio- nes d'Abraham, Québec. Jl y avait des fondateurs du Christianisme, ou
Le futur beau-père—Oui, je vous au prix coulant, de sorte qu'il suffira
ou au Départomcnl des Postes à Otuwa.
cèse de Montréal," dont avez, du re- un immense concours. S o n Excel- apprenant les langues é t r a n g è r e s , on la donne avec plaisir; vous m'arra- do deux cents dollars environ poul- CLARENCEET
DALTIOT'SIE
HECTOR b L A N C E VIN,
cevoir deruièrem ni le prospectus el lence le marquis de L o r n e el S. A. II. voyant l'ancien monde,ses h a h i l a n l s , chez une bonne é p i n e du pied.
ies frais d u premier établissement.
Directeur(ïéiiérnldes I'"-'- •
P.
R0G1I0N,
lout
en
s
'
i
n
i
t
i
a
u
l
à
sa
littérature
itu
la constitution : eu lisant b-s, règle- la princesse Louise s'y sont rendus el
Le futur gendre—Je me la plan II C'est un système analogue à celui
Département
des
Postes. Canada. I
Propriétaire,
mortelle.
ments de cette Société vous ave/, pu ils y sonl d e m e u r é s une heure.
doue. moi.
qu'on pratique ici depuis longtemps.
I l i l . i u i , Ili mai 1878.
Ottawa, I'-* mai 1ST!'.
/
1
k
G A Z E T T E D'OTTAWA.
m
Les BninsrieItler.
L'Hôtel St. Laurent
P.
ROCHON,
111 II. BRADLEY,
D
1
ET
111
r
1
1
1
Lundi prochain,
,
L a Gazette d'Ottawa, 11 Juin 1879.
".Dépêches Télégraphiques.
ITALIE.
Rome, 10 juin.—Le Pô vient d'em
porter encore une antre digue, toute
[a province de Mantoue est submergée, les dégâts sont immenses.
Napanee, 10—Aujourd'hui a lieu
la votation sur l'octroi de 84.000 en
faveur d'une manufacture de laine
qui doit s'établir dans cet endroit.
Tout se passe tranquillement.
Une évasion étonnante.
UN
ASSASSIN T R A V E R S E
O.
R. XT. CO.
L A R I V I È R E NIA-
HOTEL DU C A M D A .
G A R A St'SPENDL' A UN CAtlI.E EN
A BOX MARCHE.
lit. D E F E R .
i
A TRAVERSLA VILLE.
As.a Broughton, le meurtrier de
je
Nous désirons remerci ••• no* amis
«H
Covert Bancroft, de Medina, New- canad'eiis j our le patronage étendu
York, a exécuté i l y a quelque temps qu'ils mots ont accordé, HI nous
«
c;
l'évasion la plus périlleuse et la plus espérons que cela combinera vu que B A T E A U A V A P E U R
EH
ETATS-UNIS.
téméraire qui ail sans doute jamais nous nous prop,'.son- de vendre
es
été faite par un criminel quelconque. toutes sortes de
O
Dubuque, Iowa. 10—Un crage des
—Le thermomètre marquait 70 deBroughton
était marié à une
2
plus tertibles vient de passer sur cet- grés la nuit dernière, le baromètre femme admirablement belle, de laCommencera
ses
voyages
réguliers
FERRONNERIES,
te ville. Les arbres ont été déracinés, 29.61. La plus basse température de quelle i l aveit eu plusieurs enfants,
les toits des maisons enlevés, les la nuit précédente à été de 52 degrés. et avait conçu une jalousie terrible à meilleur marché que tous les D'OTTAWA A MONTREAL
Col Itétel est lorendez-vousdas Marchands el d«* hommes de profession canai tiens
trains de chemins de fer arrêtes et
et les ports Intermédiaires
—Le chemin de fer du Canada contre Covert Bancroft, un riche autres magasins de la ville, à notre
nonne lAblo, bonnes chambres. Bureau de Télégraphe Buvette
les poteaux télégraphiques brisés.
marchand
de
Medina,
qui
accablait
Central vient d'organiser des excurLUNDI PROCHAIN le 5 MAI.
P R I X :
sions à bon marché entre Ottawa el sa femme d'attentions beaucoup trop ttif- VIEIL E T A B L I S S E M E N T . A * »
marquées
que
celle-ci
avait
l'air
de
Laissant In Quai de la Reine tous les leurs à
ALLEMAGNE.
Brockville, et O t ; \va et Pembrooke.
DE
$1.50
A
$2-50 PAR JOUR.
M <• n o n e;n 11 ,v C n z n e r ,
recevoir avec plaisir. 11 avait déî heures A. M. (Dimanche oxoopié.)
—Deux chevaux ont élé renversés fendu & sa femme de parler à BanPrix des billets
Berlin, 10—L'empereur Guillaume
AIMÉ BELIVEAU,
ENSEIGNE DE l.A
t>'( ITTAWA A MON I mUt..
est mieux, tous les préparatifs sont el tués lundi dernier, près de la sta croft.mais l'épouse coupable n'en tint
Propriétaire
lion
de
Calumet,
par
nu
des
trains
du
aucun compte. Le jour do l'assassiPremiere classe
r,n
fails pour la célébration demain
N.B.—On invite s p é c i a l e m e n t nos ami* el homilies d'nlflinies ,|es Klats-Uiu* A
chemin
de
l'or
Québec,
Montréal.
Otnat,
Broughton
vint
chez
lui
comme
GROSSE
T
A
R
I
E
R
E
,
Aller
,-t
retour
\
00
,1e ses noces d'or. Ce sera un
lescendra a col H ô t e l lis trouveront un sen lei t.- p i v n t c l a s s e el .los prix mo,lores.
D e u x i è m e dusse
I .",(1
d'habitude après son travail de chajour de fête
pour toute l'Alle- tawa el Occidental.
Los voitures do l'InJtcl sont aux stations .1
hemini de fer .h* la ville, ainsi
Ruo
Sxissox.
Aller el retour
'.' 50
pon-:
son
petit
garçon
mangeait
une
Ill .1
.-1
pi .m
débarcadère
des bateaux A vapeur.
magne.
L'empereur
de Russie,
M. T. BEI.I.KMAIIK a transporte, son pomme, le pore lui demanda en riant
Le fret C M transporté A Montréal ol mix
S6 mal 1870.
selon toute probabilité, n'y assistera magasin au No. 522, rue Sussex. Il
Nous vous p r é s e n t o n s à Ions los perls 11 il >• 111 e-. li, mes il 1res lias prix.
pas ; quant au czarewiçh, i l a refusé continue a vendre à g r a n d e reduction oii il l'avait eue. " c'est M Bancroft compliments do la saison.
i lu p.-ul se procurer îles billots cll02
catégoriquement do venir, son anti ses chaussures dont le fond est des qui est venu c e t t e après-midi et qui
Ottawa, 26 décembre 1878. lan. II. 0. \ Y . MocCuaig, .'«s rue Spark-. aussi ,le
nie l'a donnée, répondit reniant.
patine contre les Allemands aug- [dus variés.
l'Agent Quai >l>- lu Heine, et A bord du
Ces quelques paroles amenèrent une
bateau.
iiienle de jour en jour.
Il fait exécuter les ouvrages de querelle terrible entre le mari et la
1879.
Printemps et Eté. 1879.
commande sous le plus court avis femme, el Bvonghto i , outragé, blessé
R. W . Shepherd,
Attention à renseigne du petit nè- dans son humeur conjugal, chassa
FRANCE.
Président
l'OI'll VENIR K-s AIDE A
gre
de la maison la femme adultère.
Ottawa. ,1 miii IST'.l.
Versailles, 10—La chambre par un
—Nous appelons l'attention de nos Dans la soirée, en proie à une ra- L'Institut Canadien-Français Chemin de fer du Gouvote de 306 contre 195 a autorisé les lecteurs sur l'annonce insérée dan- ge furieuse et à une jalousie insenD'OTTAWA, '
vernement.
poursuites du gouvernement contre nos colonnes relativement au laineux sée, s'iinagiiianl que celle qu'il aimait
S O I I l i A M S K K N CK M i l V l K N T
l'ani do Cassognac. • Cette séatn-o a hôtel Saint Laurent à Bimouski. l'.Q. toujours s'était réfugiée chez Ban445 c l 147, RUES SUSSEX KT MURRAY, 445 el 417.
SOUS L E P A T R O N A G E D E
Été 1res orageuse et lîambelta décida
Les personnes désireuses de pren- croit, il se rendit chez ce dernier el Sa t irandciir l'Evoque d't Ittawa ; Son
que l'aul de Cassagnac devait être ex- dre des bains de mer et qui cepeu lui demanda où était sa femme. Une
Honneur lo Maire, les Honorables
»>' d'annoncer A leurs nombreuses pratiques et au public en
pulsé de la chambre, mais ce dernier daul ue veulent pas se laisser outrai explication oui lieu el Bancroft aidé
Président du S é n a t el de la Cham
général, qu'ils ont maintenant eu mains
ayant retiré le mot " lâcheté" qu'il ner aux dépenses encourues néces- [arson domestique essaya de mettre
lire des Communes; MM. les P r é
avait appliqué à la conduite du gou- sairement par un séjour plus ou Broughton à la porte. A ce moment,
sidents des Sociétés Littéraires el QUEBEC, MOXTÏtKVL OTTAWA
vernement, Gambelta revint sur sa moins prolongé dans une ville de ivre de colère et de rage, le mari fuNationales de cette ville, el do
décision.
bains de mer. tout 011 jouissant à la rieux lira un revolvei de sa poche el
ET OCCIDENTAL,
MM. les Membres honoraires ol
Do M A R C H A N D I S E S NOUN E L L E S pour les saisons du printemps ol d'été
Londres, 10—Tue dépêche de l'a-l'ois des avantages combinés d'une tua l'homme qui l'avait outragé dans
correspondants.de l'institut
qu'ils ollronl eu veule
DIVISION
OUEST.
ris dit que pendant le vole sur la ques baie excellente, et d'un hôtel de pre- sou honneur sonjugal.
tiou dos poursuites contre de Cassa- mière classe oil les plus grands soins
L.-s
dons
que
voudront
bien
faire
los
perL a route l a plus courte et l a
Il revint chez lui à la hâte, cm
guac, l'aspect de la chambre éjait in- ot lii plus grande politesse leurs sesonnes qui désirant fhvorisor celle louable
plus directe entre M o n t r é a l
descriptible ; M. Leveri, bonapartiste, roui prodigués, feront bien de se ren- brassa ses enfants une dernière fois entrepris.-, seront reçus avec reconnaissance
ot O t t a w a .
et M. Marque, radical, on sont venus dre à Bimouski, cl de louer une ou et se réfugia dans la maison d'un do «-i pourront être adresses i M. le President
DÉPAKTEMEN I' DES MESSIEI IIS :
aux coups.
plusieurs chambres dans l'hôtel tenu seseousinsà Haitian.].Mais son pareil I de l'Institut, rue Y o . k .
I.1 a p r è s
L I N U I l'.i M A I . l e s t r a i n s
T
w
e
e
d
AIIKIIIIN
«>I ICCONMIIIH, T w e e d OiiiuirtleiiM, T w e e d d ' U n
ayant
appris
par
les
journaux
le
Ottawa,
lu
avril
IST'.I.
:,m.
par MM. Saitil Laurent el Cie.
laisseront ledépol de Huit comme suit :
meurtre de Bancroft refusa de lui
i
i
i
»
\
.
T
w
e
e
d
i.consul-,
d o u b l e Inritenr, F l a n e l l e Itleue n o m
Train
Express
pour
llocheIls y trouveront le plus grand coil donner asile plus longtemps. Le mall i i K l ll-IVI- 0| ' I I W I - I I H
AN (i LET
ERRE.
laga
0.10 n m, 1,45 p.m l i a b l l l e m c i i t M , l ' n t r w i u i de Vente**, iioii-veitntcM, Norgc p o u r I I U W I I H
fori possible, dos voilures, des pianos, heureux père se dirigea vers la riviô
Morjuon
los salons magnifiques, d e s bateaux
S111 l l . i i q
l.'.iptlOA
no lib o9u|9oj )0 Train'r:Mavss'!i!"n;;;ië::
' '
' '"'"
" » » & « «>« PM—n*
» r * p IValr l l . . . C w d m l r N o i r p o u r
\pr>
New-Caslle onTync, 10.—Ce malin uperbes, le tous à des prix excessi- te Niagara. A Lewiston il existai! .i.inip'.i .quoi ,ip \ u . q
IM«-«. |»nlroiiN
vi.nl un .mini
autrefois un pont suspendu on (il do
laga
9.30 a.m, 5.00 p.m IMintuloiiH, r i i u i e l l v de lUiitulMle, Kloll'e à e l
llanlan a ramé 7 milles. Le vent vement modérés.
Arrive A Hull
•-' 00 p.m. '.I'M) p.m n o u v e a u x , l l n n l e M rnileN e n T w e e d e l en T r l e o l , G a n t a d e U l . i
l'or. qUClqilCS-UllS des vieux cibles I S S l l i ; l!.I08.ll!q.l e s ,1 | | | | | e - | | | e
était fort el la rivière très agitée.
Pour billets ,-t roiiscignemoiila s'adresser F r a n e o l H 1er., OMVMIOM e l M o u e l i o l r n e n HOIIW, P a r a p l u i e * «le
suspendus à une hauteur do plus de
I>aus l'après-midi, la rivière était
au bureau 30 rue Klgin, Ottawa, el A l'adcalme el il a ramé li milles, pondant Bl'RKAi; DES ECOLES SÉPARÉES. C e i l l pieds reliaient encore les deux
ministration générale, l.t place d'Armes, ou IOUICM s o r i i N . < I I : I | M - I I I I \ on rentre IIIKIUIN vt A m é r i c a i n , f l i c rives, liroughtoii sachant que les
fit n
lesquels il a élé très vile. Le nou.r«-lu". ClientINM d e O x f o r . i
] au bureau pour la vent.- îles billets, Î 0 2 rue •ulNCMcn T o i l e l l l a n c l i e » iri-s i
11 St. Jacques A M o n t r é a l .
veau bateau de Elliott a été lancé
L'assemblée régulière
inoin- détectives le suivaient de près et al
c
l
IICKIIIICMÙ
b
o
n
m
a
r
c
h
e
.
.1(1
C, A . SCI III'.
aujourd'hui cl ou l'a baptisé du nom lires du bureau des écoles séparées a l a i e n l l ' a r r ê t e r s'il.passail par le non
'bïl3133U 13 Ufl3ll3U
Suiiul.-udaul général,
veau " Suspension Bridge" se décida
de " Angleterre."
eu lieu hier soir.
Ihv ision i iuosL
1 \ l ' A i l . l . K l it EXPÉRIMENTE est attacha à l'établissement,
Fiaient présents : le Révd. Père à traverser la rivière Niagara pour
Londres. 10.—La coupe du Prince
C. A. STA It K,
ci louies commandes pom liabillomcnls seront exécutées sans
gagner
la
rive
canadienne
en
se
ser
Agent général du Irel ol des passagors,
de lïali-s à Ascoll a été gagnée pai Whelan, MM. Balle, Boche, Rocque,
délai.
M O'MEAIIA, Jr.
Eglcson,
l'Inspecteur vaut de ces vieux câbles.
" Boue de fortune," appartenant à F vont urel.
Agoni général,
Toute lit nuit de vendredi i l resla
Lord Falmouth. " Aventure " est O'Reilly, le trésorier Fin lay et le se
.assis sur los rives du fleuve Ol à la
'/:. i n . )
arrivé second et •' Bayou d'or'' trois- crétaire Tassé.
Cartes des dernières modes Anglaises et Américaines.
ième.
M. Rocque préside l'assemblée eu pointe du jour commença sa terrible .<\ \ '-ou jeiiot' i!s,i|jii^) 'onl)|$sn|n - , Hum ni.. .|
traversée. Suspendu par les mains, à 'ois'ii.ounj np s i o f q o 'S|iinss.<j;i|iii simili f~l
La coupe en or a élé gagner! par l'absence de M. Peachy.
plu-, vous trouverez chez M M . lu M , \ M ; , i L K M A Y , 145 c l 447, coin
JOA . . M i l « l e , ! • • . l . i l l . l D | l SMIIAI I
l s o n o n i y " ; " S i l v i s " 2ine et "Cas- Lu un certain nombre de commit Itlll pieds .au dessus de la rivière doill -0l|
des rues Suss, \ ,.| M u r i a v . un i i .soi liment complot de
llereagb 3mo.
mentions qui soul renvoyées ensuite il pouvait e n t e n d r e les eaux mugis
s a u l e s ot apercevoir les i m m e n s e s n j
Londro, 10.—La Heine Victoria à aux diH'ércnls comités.
V
: 11 i
L l ! C i l K M IN U K l'I'.lt
conféré un ordre de chevalerie au
Présenté lo rapport du comité des n i o n s causés par les chutes d u Niagara,il
se
dirigea
vers
l
i
ri
vc
canadien
nej
nouveau prince de Bulgarie, Alexan linauccs recommandant le paiement
—AI'KSI —
St. Laurent et Ottawa.
dre de Batteuherg.
de la somme de 8400, connue salaire Le cable tendu parson poids se baLe comté de Salisbury à donné des professeurs pendant le mois de lançait a v e c u n bruit sinistre ; plul-: -t a p r è s L U N D I , I- !i .11 IN 1879, let
Capots en Caoutchouc en grande variétés.
sieurs l'ois il lui fallut enrouler ses
trains voyageront comme suit
hier un grand diner en sou honneur. mai.
jambes c l ses bras autour du cable
Ce rapport o>t adopté.
baissant l Ittawa :
A i m a n t à Ottawa :
Le rapport du comité de direction p o u r reposer ses pauvres mains
CAN A l)A.
meurtries
el
saignantes
A
moitié
les écoles cousUitc que les membres
Pour l'K-t. l'Ouest .-i Ile l'Est <-t "le l'OUOsi
'l li» cl 117 l'iirs SIIHHCX ft Murray.
le Sud A 10.30 n m
A 7.Ill a.m.
oui examiné la proposition de M.Saini chemin, vaincu par la fatigue c l la
Ottawa, t? avril IH7t».
Toronto, 10- Edouard Thickpcnny 1 louis, et recommande au bureau des souffrance le malheureux fui sur le
qui a été arrêté pour lo meurtre de écoles séparées de payer à ce mon- point de lâcher prise et de se laisser
Pour l'Est, A Ï . I 5 p m lie l'Bsl ol du Sud A
Catherine Thompson dans le mois sieur la somme de 85 pour arroser tomber dans le vide, mais par
Cause m
xcit.ii ion e x t r a o r d i n a i r e Pour l'Kst <-t POuesl 3.55 p.m
d'avril dernier, a été amené ici cl sou la partie de la rue qui se trouve en un
effort
suprême
il rappela en d i s p o s a n t d e s o n a s s o r t i m e n t si
A 10.30 p.m.
I).- l'Ouest à tl 30 p.m
procès aura lieu le 16 courant. Il est face de l'école des Frères. Le comité ses forces prèles à l'a ha lldoii lier,
-tendu u e
probable q u e son avocat plaidera l a a également donné des instructions reprit COIiragO ol au moyoïl do h a l l e s
Les iniieiv donnent droit A «les chars salons I
attachés mix ira ne quittant Ottawa A
folie de sou client.
au trésorier pour faire enlevé- le fréquentes, eu s'acerooiianl par les
3.00 p m. «-t Montréal A 5.00 p.m .-i évilonl
Le professeur (ioldwiu Smith écrit deux bâtiment placé sur l'emplace- jambes el les lu-as pendant quelques
ainsi aux voyageurs la nécessité do changer
au Hait pour se plaindre do ce que ment de l'école dans le quartier \ io i n s t a n t s pour prendre un peu do rede chars A Prescotl,
depuis les élections, il a reçu un loria. Lo comité déclare aussi qu'il a pos, il f l u i l enfin par accomplir ce péUn char Sola Bora attaché nu train du soir
grand nombre de caries postales in- trouvé un grand nombre de classes rilleux voyage. Arrivé sur la rive où |
A DES l'IîlX
pour aceoinmoil.-r les passagers allant à
Vend
sultantes. Il dit q u e le gouvernement abandonnées par leurs élèves par il se voyait euliii en sûreté, épuisé, à
momonl '• dit prix rabulousemonl bas afin de suivre les temps.
l'Es) >-t à POuesl.
T h é s de toiilis les i|iiiilile- A des prix oxlraonlinaircmonl ha . nous garantissons
(foil empêcher lo peuple d'abuser ans 'crainte de la petite vérole qui sévit
Connexions
certaines
avec
l.-s
trains
sur
bout
de
forces,
il
se
laissa
tomber
par
BAS,
pleine
satisfaction,
s i n o n nous voua romoitront voir,- argent.
si indignement do ce système de cor- malheureusement avec tant de vila Grand,Tronc, 'lo l'Est el de l'Ouest, el
I erre et fut plus d'une heu re ;i van I de
Vins ,-i Liqueurs -I
lillem ipi ,I,I.
Whiskey d'Irlande ol d'Ecosse Eau-ilo-vle
respondance.
l
d
é
t
e
r
m
i
n
é
n
défier
toute
com-1
avec
ceux
dos
chemins
de
Hou
t
Walergueur dans la ville.
lloiinessy, 10 années d e m i
lolllnge. L - vieux Whiskey réel de Innnshowen <- le
pouvoir continuer sa toute. Les deux
lovvn, d'Ogdensburgh el Lac Champlaln,
pétition.
Le Globe se plaint do ce que les
Usquobangh,
0
am
son
barils,
Lard,
Harengs
ol Soi en grandes iiuanliléi
Dans plusieurs endroits le nom- détectives Fuller ol Allen, de Médina,
ol i l l ' i i c a ,-i Black Itiv.-r, A Ogdensnurgh,
I n bon magasin do Heur ailjoinl à l'établissemuiil,
employes du canal We lia nu n'ont
arrivèrent
juste
sur
un
des
bancs
d
u
••'•liant
,|e
retournant
A
.New
York,
Boston
bre des élèves qui suivent les cours
Allez le visiter et vous sen-z satisfait
Produits agricoles acholes ,-t vendus au |.ru du marché.
pas eu la permission de s'absenter
el ion-- les points du Sud ,-t de l'Est
osl tellement réduit, qu'il est prefe- Niagara comme Broughton, toujours
pour voler.
UNE lil-.hl ' . l l . i N LIBRIIALK HKIIA KAITE AUX M A H C I I A N i i s
On p.-ul s.- procurer au Bureau 'les Billets
suspendu à 100 pieds en l'airélail sui
rable de fermer les cbisses.
Ou e s l à préparer une pétition
Rappelez-vous de la nlace de la uomuagnio^ Ottawa, dot appartomenln
Fn vue du danger de celle terrible b- point de loucher l'autre.
m\.
Agent
pour l - . Cigars célèbres (cables) de Davis ol autres qualités
pour annuler l'élection de M. Bell maladie, le coin i lé demande au bu- Il vint à llagcrsville,Ontario,mais
dans les chars A coucher, sur les chemins
MAGASIN ULEC DE
,1 I n . a cl Black Hiver, etdo Itomeet WaterOltawa. ïOdéc. 1878.
pour Toronto. On allègue que sareau l'autorisation de fermer une ou fut appréhendé mercredi dernier. Il
lowi. allant A New York, ni sur le nlo-iiiui
majorité de 62 voix n'a été obtenue plusieurs classes, à n'importe quelle retourna a v e c los officiers sans offrir
'l'Ogib-nsbiirg et L a c Chauiplain allant à
qu'on faisant voter d e s individus époque, lorsqu'il le jugera nécessaire aucune résistance et déclara qu'il
Boston,
sous le nom d'autres électeurs.
L.-s trains vovagenl sur l'heure de Mon
avait lue Bancroft e n légitime dédans l'intérôi des enfants.
Wellington, III.—Vers 11 h. :io m.
No, 67, rue R I D E A U . I r é a l .
L'inspecteur O'Reilly ne pense pas fo'ise.
hier soir un incendie a éclaté dans
T H O M A S REYNOLDS,
i Ittawa, 1er avril I S7!l.
lan
l'OUIIVOYEUIl lit PEUPLE.
qu'il soit nécessaire en ce moment
Directeur Gérant, Ottawa
les hangars de l'hôtel .lohn Bnyee de
de fermer les écoles à cause de la pelue profession lucralive.
coite ville. Les flammes eurent bienDR. S A U V E ,
tite vérole.
E t > i c e r i e s d ' E t a p e e< <1<^ F a n t a i s i e .
tôt consumé toutes les dépendances
Ci-devant
fie
Jtar/.-im/Iinni
M.
Rocque
ajoute
qu'il
existe
de
BUREAU
GENERAL
PIIUITH
Crislallis.'-s .-t naturels,
l'u
mendiant
do
profession
est
de l'hôtel et le bureau du Dr Craig.
L'hôtel a été sauvé avec d e grandes fort nombreux cas de petite vérole mort, récemment, à Berlin, laissant
CHAMPAGNE
el LIQUEUItH des meilleure marques,
4 G , '
D'AFFAIRES et D'AGENCES
difficultés. L'origine du l'eu est in- dont le bureau do santé n'a pas con- une fortune de plus d'un million de
SAIIDINES
aux TOMATES,
O i i n 'les nies
marks (8375,000), à ses héritiers. II
connue el les portes qui sonl d'envi naissance.
INTERMÉDIAIRE DU COMMERCE
THÉS, SI i;itl-;s, TABAC;
Le
rapport
est
amendé
de
la
maD
A
L
Y
E
T
B
E
S
S
E
R
E
R
.
avait un firand nombre d é n i a n t s et
ion StiOti sont pleinement couvertes
KT D E
nière suivante : " Que le petil nom- de pelits-enfiiiits, et ll vivait sur un Ottawa, B niai 1879.
l'OllC, SAINDOUX, LARD, BEURRE w ÉPICERIES n i GÉNÉRAL.
tm.
par les assurances.
bre des élèves qui assistent aux
L'INDUSTRIE,
N ' a p a s de v i e i l a s s o r t i m e n t en m a i n s . Los m e i l l e u r s aqualités
Metcalfe, 10.—Vers une heure e c cours, n'est pas justilié par la pré- haut ton. donnant dos diners somp
George B. Fisher,
Pour toiib-s Opérations Commcrcia garanties et aux plus B A S I'IUX.
malin le fou s'est déclaré dans les dominance de la petite vérole en celle Mieux, auxquels, dit-on, le champaGENT de Comptabilité '-t Syndic Ofhgne coulait à Ilots. Les soirées ne se l GE
les, Industrielles, Contcntieuses
moulins d e MM. Pink ot Ralston. L'in- ville."
donnaient qu'en hiver et n'étaient
M A G A S I N B L E U , 69 Rue Rideau.
et Financières,
cendie a pris sou origine dans l'appar
lawa,
comprenant
la
ville
de
H
u
l
l
.
Stricto
Lu un second rapport du comité ,{•• fréquentées que par la société de seOttawa, 17 Mars M78.
20 | i .
LE CANADA, l . K l ROPE
leinenl .'incieiiiiomeul occupe connue
atlenUon donnée au recouvromen
et
au POUR
I an
i.e|em.-nl 'h - comptes, et i-i-iiseipncments
moulin à carder. La croyance géné- direction des écoles déclarant que conde classe.
el les
dans
le
cas
où
les
écoles
seraient
fersurs
louchant
l>-s
terrains
miniers,
terres
à
Durant
l'été,le
joyeux
vieillard
s'abrale est que c e désastre e s l l ' i i ' t r T e
D I X I E M E ANNÉE.
E TA TSUNIS.
d'un incendiaire. Pas d'assurance ; mées il n'y aurait [.as d'examens sentait pendant quatre ou cinq mois. bois d'exploitation >-t propres A la culture.
publics.
Bureau
à
Hull—Au
bureau
do
lu
succesOn sait maintenant qu'il fréquenlail
pelles, $12,11(10.
Pour plus amples informations,
sion Wright.
Proposé par le Révd l'ère Whelan.
Québec, 10—La cérémonie de la secondé par M. Fgleson, quo le rap- régulièrement, du moins jusqu'à ces
Bureau A Ottawa—No. <i0, rue Sparks.
s'adresser à
dernières
années,
les
principales
nia
Ottawa. V. janvier 1879.
lan.
pose de la première pierre de le porto port soit retourné au comité de direcC. R E N A U D et Cieces de bain d'Allemagne, et qu'il y
de Ki-nI aura lieu demain à midi.
tion des écoles, avec instruction de
Montréal. 10—On a pas encore dé- faire un rapport relatif aux examens recueillait un immense butin eu
No. 30, RUP; ST. GABRIEL
mendiant. Habillé en baillons, avec
couvert les meurtriers du malheu- habituels.
MONTREAL, P.Q., CANADA.
une casquette d'invalide et dos lunel
reux Qucuneville.
L'amendomcnl
osl
adopté.
tes
bleues,
i
l
marchait
lentement
le
Les propriétés ont diminué consiAprès avoir réglé plusieurs autres long des promenades, feignait d'avoir
dérablement de videur, line maison
Revue Religieuse, Littéraire et Agricole.
et un terrain pour lesquels on a re- affaires sans importance, le bureau les membres paralysés ; ses longs
cheveux blancs comme la neige
L E O N XLLI.
fusé plusieurs fois 820,0(111 ont étés'ajourne.
ajoutaient encore à son accoutrevendus aujourd'hui pour 89,750.
PARAISSANT
LES 1er ET 15 DU MOIS,
Ce Portrait, e x p r e s s é m e n t p r é p a r é pour
—Bébé rentre affreusement sale et ment.
Le village d'IIochcbiga demande
l'Administration du l n Y K H D O M E S T I Q U E ,
les pantalons déchirés.
II
ne
demandai)
jamais
rien
directesou annexion à la ville do Mont real.
Bera mis en vente au bureau de cette Publi.
—Tu n'as pas houle, polisson, s'é- ment, mais il recevait volontiers les
Recommandée par NN.SS. CArclieviqut de Québec, les Evéques de Monti éal,
cation von le 2J janve-r prochain, A raison
Un aérolilhe est tombé sur la procrie
la
maman
furieuse
;
voilà
toutes
if Ottawa, de liinumslci, des Trois-Rivières, de Sherbrooke
de $1.00 par copie ou ÎH par d o u / . i a i - '!••
offrandes îles passants, s'élevant à de
priété de M . Alfred Perry à la Longue
copies.
el de Sainl-IIyacinlhe.
fortes sommes qu'il expédiait à Merl'ointe, pendant l'orage de la nuit los culottes perdues.
Le Pap-- L'-on XIII est de haute taille,
—Oh ! non. petite more, répond lin régulièrement toutes lès semaines.
dernière. Il a brisé trois arbres dans
avec une t é l . ; sujiorbo, le front haut et f r a Celte P U B L I C A T I O N , spécialement destinée aux Familles, parait les
bébé en montrant avec le plus grand C'est dans les maisons de jeu des
sa chute.
cieUX, et une physionomie on-..-rte. Pour la
1er et l ô d e chaque mois, formant t l;t fin de l'année un magnifique
sang-froid
un
lambeau
d'étoffe
grandes
villes
qu'il
faisait
ses
meilscience, le tact, la d i g n i t é , l'énergie, l'aflabiF reel to il, 10—Hier soir,, une jeune
volume de matières choisies ,-t propres' à l'instruction de la famille et
leures récoltes, lorsque ces maisons
lit.'-et la p i e t é s i n c è r e , le Sacré C o l l è g e rie
tille du nom de Hannah Waddlé, il en reste.
|rf,uvait trouver un plus d i ç n e suce
ur au à charmer ses loisirs.
partit en bonne santé pour ramoner
—Une vieille bonne femme fort étaient dans l;i prospérité. On sup
regrette Pie I X , q u e le Cardinal Peccl,
lus vaches du champ. Ne la voyant laide se présente chez des bourgeois. posait qu'il avait été riche autrefois,
A HON N KM ENT.—Canada
8 l.ou par année, payable d'avance.
Aiin de rencontrer les nomiir.-us.-- demais
qu'il
avait
tout
perdu
au
jeu.
Il
pas revenir, on se mita sa recherche
—Avant devons arrêter, dit Ta daEtals-Unis
1.10
do
do
mandes du public nous nous somme- prorodait
dans
ces
endroits,
et,
plus
d'une
et on lit trouva assise dans une grange me, je voudrais aller aux renseigne
cure un Superbe portrait de Notre St. Père
Europe
1.50
do
do
fois durant lejour.uu joueur,qui avait
L é o n XIII (giandeur 17x21) que nous nous
les deux mains sur la ligure. On monts. Où avez-vous servi ?
REÇUES K \ CE MOIIEYT.
été
heureux
an
jeu.
poussait
uno
pièproposons
d'offrir
en
vente.
Toutes
|
e
«
Ou
s'abonne
aux
bureaux
d
o
la
Publication,
par
lettre
adressée
à Mr. l ' A i l
sapproc,hn e l on découvrit avec
—Chez un professeur.
ramilles d é s i r e r o n t l'avoir en leur possession. iiiiinsir.iteiir ,|<- la Gazette Wrs Families, à Ottawa.
ce d'or au vieillard qui ne manquait
barreur qu'elle était morte. Elle
— Pourquoi V f a l il reiivoLes era-, iir.-s seront expédiées soigneusejamais de l'accepter. On dit qu'il a
tear Nous sommes en mesure de fournir aux non veaux abonnés tous
•liiiisujette à des évanouissements y e e l
ment enveloppées; poste p a y é e , el garantie
fait
ccommerce
lucratif
pendant
les numéros parus durant lés années de 1877 et 1878, à raison de $1 pai
d'arriver en lionne condition.
ol ou attribue sa morl subite à celle
:om
promettre
pas
se
—Afin de
Ironie saisons consécutives.
chaque année.
Ottawa, Î 8 mars 18711.
3m
U l t a w a , 26 d é c e m b r e , 1878
"lidadie.
place.
el de garder
—Le moulin de M . C l y m o n t à New
Edimburgh a commencé ses opérations, i l marchera maintenant pendant toute la saison.
" PEERLESS,"
l
n
n
Ul ARC' Il A m > IS ES i\01 Y E LL ES
UN GRAND BAZAR
L e B l a n c
11111
et
L e M a y ,
1
Le plue Grand Assortiment
A des Prix défiant toute compétition.
L
0
X
;
|
K
u%
r
)
l ï
-
u
,!
« 't
Portemanteaux 1
I
L E B L A N C ci LEMAY,
r > m
AFFREUX ï AFFREUX !!
B'J'H TORIES A BON M A R C H E .
FERBOMNëRIB
M.
THOMAS BÏRKETT,
A L E X .
]STo.
Portrait du Pape.
DIODES
PRINTEMPS
R. J . D E V L I N .
STARRS.
C L A R K ,
La
Gazette d'Ottawa, 11 Juin 1ST».
i
Par Appointement Spécial
T H O M A S P A T T E R S O N , Par Appointe[Fournisseur de Son Ex. le Gouv.-Gin.) ment Spécial-
MARCHÉS.
FUSILLÉ.
I M P K I M E E I E
Mercredi, II.
Pierro Hocher élail un des plus
beaux fantassins do la garnison d'OPeaux d veaux par livre, 7c. à Se
ran.
Hois rare.
Celait un grand garçon, large deVIANDE—Mouton, chaquè,*3.50 a
puties, mince de taille, souple et $5.
103, R U E S P A R K S .
Veau, chaque, 82.50 a Mou
GROS ET EN Dis TA IL,
DE L A
fori, que Ton avait nommé grenadier ton par livre, 7c. à 9c. Veau, par ÊN
Sculpteurs
et
Doreurs
bour
Son
Excellence
le
Gouverneur-Général,
à cause de sa mâle prestance, et qui livre, 5c. à 6c. Lard, par Inn livres,
No.
59, R U E R I D E A U ,
avail su. dos le premier coup de fou,$0.50 à $7.
O T T A W A .
Fabricants do Cadres, de Miroirs et de Gravures, ^ . ^ . ^ 1 % ^ ^
j&SSI&i
prouver epic " le moral valait le
V O I . A I I . L K S , Giiiu-ai—Volailles, par
l'eau, de l'.ravuros, de Cadres de Fantaisie.
B®. \ I h l L L E S D O R U R E S R E N D U E S
O l t a w a , 26 dec. 1878.
physique, pour employer le stylo paire, 55c. à 00c ; poulets, chaque.
Nos
prix
sont
dus
plus
modérés
AUSSI B E L L E S Q U E DES N E U V E S .
d*ini capitaine rédigeant des notes •.'5c. à 30c. ; dindons, chaque, 75c, à
I an.
Ottawa. 20 O é c . 1878.
sur ses nommes.
90c;
oies, Soc. à 5(Jo. ; canards, par D r .
1
F . X . Vala.de
A Oran, Pierre, avec sa magnifique paire. 'i0c. à iâc.
tète blonde cl ses superbes inousta
I.AITKIUI:—Beurre en linotte, par
KM:
NT. P A T R I C E ,
cites fauves, avait fait tourner plus livre, 10c. à 1 2 c ; beurre frais, par
ARRIYACM» D E $30,0(10
Vis-à-vis VEvéché.
d'une lète catalane! Les espagnoles livre, I :c. à 15c. ; beurre salé, par
D B
de celle province s'engouent facile- livre. I3c. à I le. : fromage, par livre.
\J A X
Attention particulier?) aux maladies
ment d'un joli soldat ; ce Pierre fut 9a à I le. : œufs; par douzaine. 10c. à destteç„
entants.
l'enfant gâté îles amours, i
Ile
Ottawa,
27janvier 1879.
lan.
Pourtant i l gardait toujours au
LKT.I'MKS—Pommes de terre, par
DE TOUTES SOUTES ET A DES PRIX EXTREMEMENT BAS.
fond de son cœur un souvenir à une poche. SI à $1.10 ; pommes do terre
petite tille de quatorze ans qu'il .avait nouvelles, par gallon. 10c. : navets,
E. G. LAVERDURE,
maternellement aimée, alors qu'il par ininol. 25c. : carottes, par initio'..
Tous ceux qui ont besoin de M A R C H A N D I S E S doivent s'empresser de v i
était encore au fond de son village 30c. ; panais, par ininol. 10c. ; oifaire leurs achats, attendu que nos M A R C H A N D I S E S sont toutes lïaiches
alsacien; i l pensait à cette enfant-là gnons, par ininol, 75c.
et de plus elles ont été achetées sur les meilleurs Marches
quelquefois, et i l se disait que MarAnglais et Américains à des prix très bas. Par
C H A I N S — B l é de sarrasin, pat mi
guerite (c'était son nom) serait une not, 4Qc. à i5c. ; avoine, par ininol.
conséquent nous sommes en étal de les
charmante paysanne quand il revien- :ft)C à ItSc. ; maïs, par ininol 55c. à
sacrifier pour
L'Administration de la G A Z E T T E D ' O T T A W A , possédant ,,„ ,„.
drait au village. II songeait qu'il 00c. ; pois, par minot. 05c. à 70c. :
avait eu tort de ne pas dire trois fèves, par minot, SI : orge, par mi-Plombicr.Gazicrcf Ferblantier
riel d ' I M P R I M E R l E très étendu, est en mesure d'entreprendrel'iiliprej»,,,,
mois à sa mère avant de partir : not, 45c. à 50c ; blé d'automne, par
Ne manquez pas d'examiner nos prix avant que iTacheter ailleurs.
FAISEL'Il UK
'• Gardez-la moi."
minot, 81.05 ; blé du printemps, par
Puisque pour de l'argent comptant, nous vous donnerons des M A R
COUVERTURES ÈN FÉRBLANC El
FER C U A N D I S E S N O U V E L L E S à meilleur marché que vous paierez les de toutes espèces d'ouvrages, dans les deux langues, tels que
L'on
travailleur. Pierre, quoique minot, S i .
GALVANISE
orphelin et sans fortune, supposait
I-'t.KtT.—Extra double, 80 : extra.
V I E I L L E S M A R C H A N D I S E S ailleurs.
que les parents eussent souri à cette 85.50 ; gruau, 84.50 ; , farine de bléET COilSLRDCTKUR DB
union, et, que le moment venu, ils dinde. ?:i : blé broyé. 85.50 : pro$30,000
l ' O l I t X l I S K A A I It C H A U D ,
eussent dit à Marguerite : •• Ne t'en vei'de, 81 ; son. SOc.
..age avec personne ; i l y a en AlgéBlancs de Notaires, Avocats, Greffiers, etc.,
Divans—Miel, par livre. 15c. : sainS E R O N T V E N D U E S H A N S G SEMAINES.
Eue
William. Otiawa.
rie quelqu'un qui t'aime."
doux, par livre. I0c. à 12c :suif. 5c. à
No manquez pus de venir à la
11 avait même écrit en ce sens : se ; bas de laine, par , aire. 20c. à (.OUVERTURES en Forblanc et GnlvnI aisées faites d ' a p r è s le mode lu plus
mais on ne lui avait pas répondu ; la 25c ; loin par tonne.
L I V E K P O O L
H O U S E '
amélioré et ù des prix t r è s m o d é r é s , qui
Factiims
guerre, les distractions qui ne luipaille. 85.00 à" 85.50
peut ê t r e c e r t i l i é , et dos certitieats peuvent
manquaient pas. la salle de police
61 RUE R I D E A U , 61.
être montrés sur demande.
quelquefois, l'exercice souvent, cent
Un assortiment de Poêles à Cuisine, à Four"T
Vous aurez certainement la valeur de votre argent
inison< enfin l'avaient empêché de
neaux et de Salons, des plus beaux Ot
Têtes de Comptes,
I
renouveller sa première tentative.
r é c e n t s dessins. A u s s i des Pompes
ù
B
i
è
r
e
et
à
E
a
u
de
toutes
e
s
p
è
Les choses en étaient là quand le
J.
B . I I I M W A Y
ces.
Ferblanterie, Huile à
bataillon reçut l'ordre de marcher
DES LEÇONS D E
C h a r b o n . Lampes. T u sur Tlemcen.
yaux, en mains
Pierre en fut content.
Ci: Maires,
au plus bas,
Piano,
d'
H
armonium
et
d
e
Chant.
U avait eu l'insigne honneur d'être
prix
AGENCE GENERALE
remarqué par une senora de CurthaJNT
DONNKEs l'Ail
Ouvrages el réparation*
faites prompterienl
gëne, venue aux eaux des fameux
el avec dextérité.
D e P l a c e m e n t s et d ' A s s u r a n c e s ,
Programmes,
Bains île la reine, près d'Oran ; plus
O
t
t
a
w
a
.
20
l i é e . 1878.
l'un otlicier se fut estimé heureux
Mme.
M. L. CARTIER,
C O U R T I E R
E TM A R C H A N D
A
C O M M I S S I O N ,
d'avoir gagné la tendresse d'une
.77 Hue Clttretire.
femme aussi distinguée que la charÉTABLIE E N 1870.
Affiches,
mante Carthagénoisè, qui avait donné
Les
B a i n s
T u r c s ,
son cœur à un simple fusilier.
M .
C A R T I E R ,
RUE
ALBERT,
Ce fui peut-être un malheur pour
I! • : connu comme
COMPACNIES
REPRÉSENTÉES.
Lettres Funéraires,
Porte voisine de " l ' O p é r a Mouse," sonl
ce jaune homme d'avoir eu cette
bonne fortune : i l s'enorgueillit un Horloger de p r e m i è r e Classe, maintenant ouverts aux heures ,-uiva les :
Pour l i â m e s [femmesà leur
pou ; ses camarade le prisaient fort,
service) de
lu a.m. à :i p.m
il honorait lepaulette des grenadiers : Fait les r é p a r a t i o n s de tous genres en HorL I M I T É E .
...
7 à Kl u n i
logerie, Bijouterie. Optique et, M a t h é m a t i q u e , Pour Messieurs, de
Cartes de Visitts
mais les chefs trouvèrent que Pierre ains
:t à 11 p.m
qu'aux instruments de précision; le El de
C
A
P
I
T
A
L
82,000,000.
devenait un peu plus rétif qu'il ne tout à d-s P R I X T R E S - M O D E R E S .
convient à un soldat.
Le 1)11. LOGAN a son bureau dans la
b â t i s s e m ê m e , o ù il peut ê t r e consulté nro
11 en résulta quelques punitions Pendules et Montres à Vendre à dis
lessiolMlelleillent.
et d'affaires, t(<
Prix Bid n il s
qui lui firent toit plus lard.
AIMENT A PRETER
Ottawa, 24 Janvier IS79.
Lin.
Néanmoins i l était encore grenaOttawa. 'M janvier 1879.
Cml
Sur p r o p r i é t é s f o n c i è r e s ù la ville et à la campagne. I n t é r ê t m o d é r é . P r ê t s de $'>00
dier .c'est à-dire soldat d'élite) en aret au-dessus, e f f e c t u é pour un nombre d ' a n n é e s convenu.
P r i v i l è g e do rem bout ser
$f>0
rivant à Tlemcen, mais son capitaine
ou plus le jour de l ' é c h é a n c e de l ' i n t é r ê t san-- avis p r é a l a b l e .
P r o p r i é t é s rurales préférées,
LA
COMPAGNIE
l'avait averti qu'il le ferait casser s'il
H y p o t h è q u e s et Debentures du l'.ouvernomont et des M u n i c i p a l i t é s a c h e t é e s .
Le lout exécuté avec soin, élégance et promptitude.
ne savait pas " se taire dans le rang,"
comme c'est le devoir d'un troupier.
n m
f O U S conseillons à nos amis .1 au publii
Le grand défaut du beau grenaPROPRIÉTÉS FONCIÈRES ACHETÉES E T VENDITES
en
général
d'aclietei
leurdier était d'être fignoleur; i l enjoli«UBEAU PRINCIPAL
vait son uniforme, contrairement EPICERIES,
-oooA
C O M M I S S I O N .
No. 8 RUE JACQUES, H A M I L T O N ,
aux ordonnances ; il faisait fantasia.
VINS
CAN
A I >A.
Or, dans sa compagnie était un
sergent rigide pour qui le règlement
LIQUEURS
AGENT POUR L E S COMPAGNIES DE STEAMERS OCEANIQUES SUIVANTES:
IIFNIlItlE.
Président
était la loi et les prophètes, l'arche
L'Adminislralion se chargera également «les ouvrages ib- luxe. I. Is qi.<
II.
G
LASSO
i
Vice-Président
sainte à laquelle i l ne fallait pas touFT
PROVISIONS,
LA
L I G N E " A N C H O R " D EN E W - Y O R K
A LIVERPOOL
cher: ce vieux serviteur ne supporDIRECTEURS :
DE
tait pas la plus légère infraction : et
Edward B r o w n ,
I .lolin Eastwood,
.1. M Lottridge,
| Cbas. M . Counsell,
il faisait impitoyablement coucher à
| . l a n e s Sampson,
La Compagnie Générale Transatlantique de New-York au
la salle de police quiconque s'en per- B a s k c r v i l l c c t F r c r c s II. A . Lucas,
Alexander Duncan.
mettait une.
Livres,
Notre assortiment a é t é directement imDe là une rancune de Pierre couporté, et nous garantissons toutes nos Mar- Celle Compagnie .-si en état de protêt
Ire ce sous-officiër.
handises pour la meilleure qualité, et que toutes sommes d'argent sur la garantie d
B i e n - Fonciers à long el court tenue .jiisqu
L'on
l i l à Tlemcen une entrée nous vendons aux
20 ans et elle offre les conditions les plus Contre lo Feu, sur lu Vie, do garantie contre les Accidents et sur Bouilloin
presque solennelle: tuns les habiBrochures,
effectuée
P L U S HAS PKI
A'.
favorables aux emprunteurs qui oui le privi- sans d é l a i , dans des Compagnies do p r e m i è r e classo.
tants étaient accourus pour voir le
lège
de
payer le principal ot l'intérêt, on
Personne ue peut vendre meilleur marché
nouveau bataillon : Pierro se trouversements égaux, soit tous les ans, tous les
LA " CITOYENNE " DE MONTREAL,
vait à l'avant-garde avec la section l en g é n é r a l aussi bon marche que nous.
six mois ou bien tous les trois mois, selon les
de grenadiers : i l fit sensation parmi
conditions d.- paiemenldo la Compagnie,
Ottawa. "G d é c e m b r e . I.S78.
lan.
Lettres de Faire-Part,
SIR
H U G H AXsLA.ÎT--r'résiden.-b.
le beau sexe. Les Françaises l u i
HYPOTHEQUES ACHETES.
souriaient; les juives b; regardaient
C A P I T A L - - - «2,000,000.
de leurs grands yeux mélancoliques:
Un peut s'a.tresser personnellement aux
FEU,
VIE.
GARANTIE
ET
ACCIDENTS,
bureaux de la Compagnie o ù bien par lettres
les femmes arabes écartaient leur
Chèques, etc., etc.
adressées ù
voile pour le suivre du regard plus
LES
A S S U R A N C E S DE G A R A N T I E SONT U N E SPÉCIALITÉ,
ALEX. M A C A H A M S ,
longtemps, et les négresses lui griGérant.
maçaient leur rire démesuré.
L ^ ' I T N I G N . " Oarjital $ 1 . 0 0 0 , 0 0 0 .
AVIS.
Pierre, accoutumé à cet .accueil, se
R.
C.
W.
M
a
c
C
U
A
I
G
,
Imprimés en Or, Mronze, Argent, el ,livers autres couleurs,
President, HON. .1. C. A I R I N S .
contenta de dire à son voisin :
AsSEMIII.ÉE LÉGISLATIVE.
Estimateur et agent g é n é r a l d'assurance
—Je crois qu'il y aura de l'agrément
Québec, 20 mai ls7'.i.
et de billets.
LA C A N A D I A N S T E A M U S E R S I N S U R A N C E ASSOCIATION,
ici.
L est d o n n é avis q u e , c o n f o r m é m e n t à la
Et il oublia la senora dont le souNu.
GO,
R
U
E
S
P
A
R
K
S
,
O
T
T
A
W
A
CAPITAL
S")00,(MI0,
50e r è g l e de l'Assemblée Législative do lo
venir l'avait poursuivi tout le long IProvince de (,ln> bec. toute | « ' t i i i o u pour bill
Aussi S y n d i c Olliciel.
Président,
H
O
N
A.
C
A
M
P
B
ELL.
de la route.
p r i v é doit ê t r e p r é s e n t é e , le, ou avant le
l in a besoin d'Evalualeurs attentifs ( l di
Mais tout à coup il poussa un en li'ine j.itir de juillet prochain.
conllance, dans chaque c o m t é .
Les principaux traits de ces Compagnies sont:
li. M M l . l l l ,
de surprise.
O l t a w a , 211 janvier 1879.
lan
Taux Equitables, Parfaite sécurité, ol Paiement prompt et l i b é r a l des pertes. Patronage
Gredler do l'Ass; Lég.
11 avait aperçu une jeune fille
sollicité.
ressemblant à Marguerite à s'y m é
N
O
U
V
E
L
L
E
P
l
'
l
i
L
I
C
A
T
l
O
.
N
.
prendre; cette jeune fille de son côté
Si vous avez besoin d'argent ou désirez assurer votre vie on vos pro
avait jeté une exclamation joyeuse;
HISTOIRE DES PRINCIPALES
puis elle s'était précipitée au cou de
priélés allez voir
-000Pierre tout naïvement; car c'était
Institutions Religieuses
C
H
A
S
D
E
S
J
A
R
D
I
N
S
,
bien la jeune Alsacienne, et. elk
DU
aussi au village, elle aimait Pierre
B
U
R
E
A
U
D
E
P
O
S
T
E
Agent Général et Courtier.
O
.
A
3
X
r
A
TVA..
comme un frère.
D'OTTAWA.
Depuis leur fondation jusqu'à nos jours
Le jeune homme dit un mot à son
No. 40 R U E E L G I N , O T T A W A .
Ello expédie dans toutes les parties du Canada et des Etats I N K
lieutenant, oui acquiesça d'un signe TABLEAU indiquant l'henre do l'arrivée et du
N. B.—Patronage respectueusement s o l l i c i t é .
(.-t Ouvrage, dont la première livraison «
depart des Mallei.
de tète, et il'sortit des rangs.
Ottawa,
2G
Dec.
1878.
'
parue, devra former Cinq
VoltimOS
F R A N C D E PORT, tous les ouvrages qui lui sont confiés, aussitôt un'ils
Le père et la mère de Marguerite
EPICIER,
MARCHANDISES
de Marchandises
C
e
N
C
is;!)—ArrangemMits
d'Eté—1ST».
illustrés de Portraits.
Gratines,
Plans, etc.
étaient dans la foule; toute la famiUi
A l i n de pouvoir r é p a n d r e cot Ouvrage paravait émigré et s'était installée à la
Dclirr/e. tout, on a r é d u i t le prix de chaque Livraison
Fonn'c.
à
30.50
au lieu de $1.00
qu'il était auparaHALLES.
Sep-Sep, beau village des environs de
vant, (iliaque livraison renferme lâl) pages,
Tlemcen.
A.M.
p.II. P.M
et quatre livraisons formeront un volume
Pierre s'expliqua pourquoi on ne
d'environ 600 pages.
Est.-Montreal, Québec,
lui avait pas répondu.
La
p r e m i è r e livraison est maintenant en
1
l
«
l
2
no
9
no
Hi
05
8
00
etc
O n prie les personnes désireuses
C'était Marguerite qui avait voulu Provincel «e vente.
.Maritime»-.
2 lil
d'encourager cet Ouvrage à acheter de suite
Toassister à l'entrée du bataillon ; elle Ouest-—Kinicton,
;i
v
;
•.
S .1,
10 00
ronto, etc
cette 1ère livraison, car le tirage à l'avenir
7 80
avait retenu le numéro du régiment E . - C , via Ogdcnfbunr lu m •i oo H no
sera p r o p o r t i o n n é au chiffre des Souscripteurs
S Kl M :«j 7 *>
Partie Ouest .lee K.-U-. ii, ou
où son ami avait été envoyé, et elb Cité
4 40 acquis par la vente d u Cahier actuellement
il O"
de New-York
III o
I
!..
se disait : " .le le verrai peut-être."
Kemftrille. ete
on vente.
lu ir, 2 00
4 40
S'adresser par lettre il
Entre jeunes gens qui se sont cou Manotick
to 00 i'66
1 KJ
North 'lower. K a n - . .
1 40
io'oo
Rniuell. ete
nus, qui se sont aimés enfants et qui Metcalfe.
STANISLAS D R A P E A U ,
2
00
9
GO
Pembroke. Renfrew...
3.7)
2 III
se revoient, la passion va vite.
Bureaux <lu Fotjer Dinnesliipir.
Ashton.St'vilte. Huntley I 9 60
K lu 2 OU
9 to
i'fio
l'ertb,Sinith's
Falls,
cte.
Ottawa, 20 d é c e m b r e IS7*.
Pierre ne demanda même pas
.i at H 110 2 i«.
Sand Point. Amprior. • • 9 5fi
9 5o
2O0
Marguerite, qui était d'âge à se m a Rristol. Clarendon
Cornera, RichJ. J A M E S K . E U O E ,
lier, si elle le voudrait pour mari : i l liell'i
10
.
2 00
mond
n ou A V O C A T , PROCUREUR KM LOI, SOLLICITEUR KN
fi 00
lut cela dans ses yeux.
a
u. P.H.
Hull
j
2 00 7 :M
111 On
À ou •J t/< : :i»
—Je n'ai plus qu'une année de- Arlmer. Eardtey. etc.. 10 00
CHANCELLERIE, NOTAIRE, E t c .
iiat
de la rivière Ottaservice à faire, lui «lit-il après cinq
son
wa, par ch. de fer..
S 00
Office :
A.M. I» oo
minutes de conversation ; je puis ob- Uatineau
11 in
6 »0 lo uo
Edinburgh
9 41
Encoignure
ries
rues
Rideau et Sussex, Block
tenir un semestre, puis un congé New
2 lu
Pilling-' Ilridite
11 30
d'Egiesonj Ottawa, Ont.
provisoire en attendant mon reiVoi Malle Anglaise, via NV
8 00
Y. ten Luudi et Mard
Argent prêt/! sur propriétés foncières.
définitif; je demanderai une couces Malle
Anglaise, iw Ki'
H I»
inrjuski. le Vendredi
sion, et je t'épouserai.
Malle At.gl.iine. sac rut920
pli lentaire
.
(il avait toujours tutoyé Margùe
DR. A. ROBILLARD,
rite).
Toutes lettres enr.'irior'r* doivent être mire a la CHIRURGIEN, OCULISTE E T AURISTE.
—Quel bonheur ! fit celle-ci.
pute une demi-heure d'avance.
Et un baiser scella ce pacte fran
Kureau ouvert depuis 8 h. A.M.,
jusqu'à - h. P M . Attention sin'-ciale donnée au traitement des
chôment ofTort, naïvement accepté
Pour ca qui regarde la iianoue d Epargne* du
maladies des yeux el des oreilles.
ou le. Mandats sur la Poste, c es*, depuis
—Je vais rentrer à la caserne, d'il 9Rureau
heuroJ A . M . . iusou'à 4 heures C M . , ebaour BIIBSAU, No. co RI.E ItiiiKAi-, BÂTISSE I>K .IOII.N
Pierre, et je te reverrai dans une jour.
THOMPSON.
'1, P. B A K E R ,
heu le.
MnUmU /'osl».
—Henn-! du Bureau de 9 i 4.—.
Ottawa. 7 Mai 187»
[A suivre.)
sont imprimés.
QUATRIEME ANNEE.
S'adresser à l'imprimerie de la
F0ÏER
••-
DOMESTIQUE,
Joiiriiiil
M e n s u e l ,
GAZETTE D'OTTAWA,
REDIGE PAR U N COMITÉ
D'ECRIVAIITS
C A T H O L I Q U E S .
Abonnement : $2 par an, PAYABLE D'AVANCE ou $3 dans le cours de l'année
Chaque livraison renferme î s pages do matières à lire, double colonne
comprenant îles Récits, Voi/anes, Causeries, Littérature, etc., etc.
Encoignure des rues Sussex et Murray,
OTTAWA.
Ce Journal est particulièrement destiné à propager la bonne liltératun
au sein des Familles catholiques, et i l est rédigé en vue d'éclairer e l dt
plaire tout à la fois, par une série de lectures variées.
Ma.
Mr.
UN MORCEAU DE MUSIQUE PARAIT CHAQUE MOIS "sOt
On s'abonne chez les Agents spéciaux, el. aussi par lettre adressée ;'
l'Administrateur du Fuger Domestique, à Ottawa.
-000-
On
sollicite le patronage d e « h o m m e s d'affaires e t d u publia
N. B — O n peut fournir tous les numéros des trois premier.!* années, à
raison <I>; 82 par année.
en g é n é r a l .

Documents pareils