VOTRE AGENDA CULTUREL

Commentaires

Transcription

VOTRE AGENDA CULTUREL
VOTRE AGENDA CULTUREL (n° 261)
Du vendredi 26 août 2016
au dimanche 4 septembre 2016
Cet Agenda culturel paraît chaque vendredi (il est disponible le soir même sur le site de Coup de soleil).
Il « couvre » les dix jours qui suivent sa parution.
VOTRE AGENDA CULTUREL(n° 208)
La plupart de ces informations sont extraites de la presse écrite, notamment : le Courrier de l’Atlas, Géo, Jeune
Afrique, le Monde, le Monde diplomatique, l’Obs. ou Télérama et de la presse numérique, comme : babelmed.net ou
Du vendredi
23 janvier
2015
africultures.com. Certains événements
nous sont directement
signalés
par les producteurs ou par des institutions
partenaires (voir leurs coordonnées au
ci-dessous).
Mais
nos
lecteurs
sont
aussi
dimanche 1er février 2015invités à nous communiquer toutes les
informations susceptibles d’alimenter cet agenda.
________________________________________________________________________________
Nos principaux partenaires institutionnels
VOTRE AGENDA CULTUREL(n° 209)
 CCA (Centre culturel algérien)
171 rue de La-Croix-Nivert, 75015 Paris / 01 45 54 95 31 / http://www.cca-paris.com/
vendredi
13 février
 Cité internationale universitaire Du
de Paris,
17 boulevard
Jourdan, 2015
75014 Paris / 01 44 16 64 00 http://www.ciup.fr/
dimanche
février
2015
 ICI (Institut des cultures d’Islam) au
19 rue
Léon, 7501822
Paris
/ 01 53 09
99 80
http://www.institut-cultures-islam.org/
 IISMM (Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman)
190 avenue de France, 75013 Paris / 01 53 63 56 05 / http://iismm.ehess.fr/
VOTRE AGENDA CULTUREL(n° 208)
 IMA (Institut du monde arabe)
place Mohammed-V, 75005 Paris / 01 40 51 38 38 / http://www.imarabe.org/
 Institut français //8 rue du Capitaine-Scott,
75015 Paris
01 53 69 2015
83 00 /
Du vendredi
23 /janvier
http://www.institutfrancais.com/fr et ses antennes en Algérie, au Maroc, en Mauritanie et en Tunisie.
au dimanche 1er février 2015
 IREMMO (Institut de recherche et d'études Méditerranée et Moyen-Orient)
7 rue Basse-des-Carmes, 75005 Paris / 01 43 29 05 65 / http://www.iremmo.org/
 MAHJ (Musée d’art et d’histoire du judaïsme)
71 rue du Temple, 75003 Paris / 01 53 01 86 53 / http://www.mahj.org/fr/
VOTRE AGENDA CULTUREL(n° 209)
 MCM (Maison des cultures du monde) 101 bd Raspail, 75006 Paris / 01 45 44 72 30 /http://www.mcm.asso.fr/
 MNHI (Musée national de l’histoire de l’immigration) / palais de la Porte-dorée, 293 avenue Daumesnil, 75012 Paris
/ 01 53 59 58 60 /http://www.histoire-immigration.fr/
Du vendredi 13 février 2015
 MuCEM (Musée des civilisationsau
de l’Europe
et de la
Méditerranée)
dimanche
22
février 2015
1 esplanade du J4, 13002 Marseille/ 04 84 35 13 13 / http://www.mucem.org/
 Villa Méditerranée
promenade Robert-Laffont, 13002 Marseille / 04 95 09 42 52 /http://www.villa-mediterranee.org /
VOTRE AGENDA CULTUREL(n° 208)
Du vendredi 23 janvier 2015
au dimanche 1er 1février 2015
So
Sommaire
- On aime, on soutient .............................................................................................................................................................................. 3
- Radio-télévision ...................................................................................................................................................................................... 3
- Evènements ............................................................................................................................................................................................... 5
- Cinéma et projections ............................................................................................................................................................................ 6
- Expositions ................................................................................................................................................................................................ 9
- Humour, théâtre, musique & danse ............................................................................................................................................. 12
- Le coin du libraire ................................................................................................................................................................................. 13
- Dessins de presse ................................................................................................................................................................................ 15
- Presse écrite ........................................................................................................................................................................................... 17
**********
Nouveau site, mode d’emploi
Notre nouveau site est maintenant efficace. Nous y avons travaillé depuis le printemps 2014. Tirez-en le meilleur parti :
il contient nos actualités comme notre mémoire.
Tout en haut à droite de la page d’accueil, dans la fenêtre Moteur de recherche, il vous suffit de taper en « langage
libre », les mots que vous cherchez.
Vous pouvez dans Adhésion/don verser directement votre contribution sur le site sécurisé :
https://www.helloasso.com/associations/coup-de-soleil
En bas et à gauche, huit sections “en région” sont affichées. Actuellement trois sites de section sont actifs (LanguedocRoussillon, Midi- Pyrénées et Rhône- Alpes).
Les trois fenêtres « animées » de la page d’accueil :
Calendrier
Actualités
On aime on soutient
donnent un accès direct à toutes les actualités récentes ou à venir. En particulier, dans Actualités, vous accédez à Votre
agenda culturel mis à jour chaque semaine.
Dans le bandeau du haut, les onglets de droite permettent d’accéder aux manifestations principales de l’association et
aux archives de celle-ci (Maghreb des livres, Prix des lecteurs Coup de cœur, Lire- écouter- voir) :
- pour le Maghreb des livres vous accédez à la liste de plus de 600 auteurs (pour 1500 ouvrages) venus dédicacer leurs
livres de 2005 à 2015 http://coupdesoleil.net/repertoire- alphabetique-des-auteurs-et-de-leurs-livres/ comme aux
programmes des manifestations de 2011 à 2015.
- pour le Prix des lecteurs vous disposez de la liste des lauréats depuis le début, soit depuis 2005.
- notre rubrique Lire écouter voir a sélectionné depuis 2007 près de 300 œuvres qui ont marqué la culture francomaghrébine.
2
ON AIME, ON SOUTIENT
3
RADIO ET TELEVISION
Radio
- Tous les samedis jusqu’au samedi 27 août 2016 à 20h sur France Inter :
Interclass’. La première fois qu'il a mis les pieds à Radio France, à la rentrée, Mohamed en était certain, « les
journalistes, c'est des comploteurs », avait déclaré le collégien de Saint-Denis (93), sûr de lui, à Emmanuelle Daviet.
« Ah oui ? » s'était seulement enquise la jeune femme, chef du service société à la rédaction de France Inter. La phrase
du gamin n'avait fait que renforcer sa détermination à défendre InterClass', une opération d'éducation aux médias et à la
citoyenneté, imaginée par la station dans la foulée des attentats de janvier. Et son envie d'enquêter, pour Interception,
sur les certitudes conspirationnistes des jeunes de cette génération.
- Dimanche 28 août 2016 à 7h05 sur France Culture :
Les racines du ciel. Joueur de ney de renommée mondiale, Kudsi Ergüner est aussi maître du Mevlevi traditionnel, cet
ordre musulman soufi fondé à Konya au 13ème siècle par Jalal al-Din Rumi, dont les membres sont souvent appelés «
derviches tourneurs".
- Dimanche 28 août 2016 à 8h07 sur France Culture :
Chrétiens d’Orient.
- Lundi 29 août 2016 à 17h sur France Culture :
La série documentaire. De la radicalisation au djihadisme. (1)
- Mardi 30 août 2016 à 17h sur France Culture :
La série documentaire. De la radicalisation au djihadisme. (2)
- Mardi 30 août 2016 à 17h sur France Inter :
Si tu écoutes, j’annule tout. Avec Magyd Cherfi, chanteur du groupe Zebda. (photo)
- Mercredi 31 août 2016 à 17h sur France Culture :
La série documentaire. De la radicalisation au djihadisme. (3)
- Jeudi 1er septembre 2016 à 17h sur France Culture :
La série documentaire. De la radicalisation au djihadisme. (4)
Télévision
- Samedi 27 août 2016 à 3h50 sur France 2:
Complément d’enquête : Jihad : les recruteurs. Une équipe de journalistes a suivi, dans le Nord de la Syrie, le
quotidien d'une cinquantaine de djihadistes Français, installés là-bas pour certains depuis 2013. Enquête au cœur de
cette communication surprenante et redoutablement efficace, qui cible les jeunes avec un argumentaire les incitant à
quitter leur domicile. Un reportage qui passe également par La Réunion et Raqqa, Toulouse et Alençon.
- Samedi 27 août 2016 à 18h50 sur Arte :
Reportage. Syrie : retour à Alep. En 2013, Marcel Mettelsiefen avait suivi le quotidien d'une famille d'Alep, déterminée
à combattre le régime de Damas et les extrémistes musulmans. Deux ans plus tard, le père a été kidnappé par Daech et
la mère finit par choisir l'exil, pour elle et ses quatre enfants. Marcel Mettelsiefen est revenu filmer leur fuite, au cours
d'un voyage qui les mènera jusqu'en Allemagne.
- Samedi 27 août 2016 à 20h55 sur W9 :
Spectacle : Jamel et ses amis au Marrakech du rire 2016
- Samedi 27 août 2016 à 23h sur W9 :
Spectacle : Jamel et ses amis au Marrakech du rire 2015
4
- Samedi 27 août 2016 à 21h sur D8 :
Documentaire : 102 minutes qui ont changé le monde. Un travail minutieux de récolte d'images a permis de
reconstituer, minute par minute, ce qu'ont vécu les New-Yorkais lors du 11 septembre 2001.
- Samedi 27 août 2016 à 15h15 sur Canal + :
Film : Amour sur place ou à emporter. D’Amelle Chahbi.
- Dimanche 28 août 2016 à 5h10 sur France 2 :
Voyage au bout du monde : Jordanie. (photo)
- Dimanche 28 août 2016 à 8h45 sur France 2 :
Islam.
- Lundi 29 août 2016 à 19h05 sur OCS Max :
Film : Caramel. De Nadine Labaki. A Beyrouth, cinq femmes se croisent régulièrement dans un institut de beauté,
microcosme coloré où plusieurs générations se rencontrent, se parlent et se confient. Layale est la maîtresse d'un homme
marié. Elle espère encore qu'il va quitter sa femme. Nisrine est musulmane et va bientôt se marier. Mais elle n'est plus
vierge et s'inquiète de la réaction de son fiancé. Rima est tourmentée par son attirance pour les femmes, en particulier
cette cliente qui revient souvent se faire coiffer. Jamale est obsédée par son âge et son physique. Rose a sacrifié sa vie
pour s'occuper de sa sœur âgée. Au salon, les hommes, le sexe et la maternité sont au cœur de leurs conversations
intimes et libérées.
- Mardi 30 août 2016 à 20h55 sur Arte :
Magazine de géopolitique : Le 11 Septembre et les racines de la terreur.
- Mardi 30 août 2016 à 21h45 sur Arte :
Bagdad, chronique d'une ville emmurée. Bagdad, capitale d'un pays en décomposition, vit au rythme d'attentats quasi
quotidiens. Lucas Menget et Laurent Van der Stockt sont partis à la rencontre de chefs religieux et politiques, de
miliciens, de journalistes... Tous vivent à Bagdad. Ils dressent le sombre portrait d'une ville qui se mure de toutes parts.
- Mardi 30 août 2016 à 8h35 sur France O:
Voyage en beauté : A Istanbul.
- Mardi 30 août 2016 à 13h20 sur Canal + :
Ne dites pas à ma mère que je suis parti en voyage : Israël, Gaza. De Gaza à Hébron, de Jérusalem à Ramallah, Diego
Bunuel fait d'étonnantes rencontres, comme celle de Nadim, le brasseur chrétien, de Yehouda, le tour opérateur
israélien, militant de la paix, et de Lucy, l'ex-hôtesse de l'air qui veut sauver tous les ânes victimes de la violence
omniprésente.
- Mardi 30 août 2016 à 20h50 sur Canal + Cinéma :
Film : Made in France. de Nicolas Boukhrief. Sam, journaliste indépendant, profite de sa culture musulmane pour
infiltrer les milieux intégristes de la banlieue parisienne. Il se rapproche d’un groupe de quatre jeunes qui ont reçu pour
mission de créer une cellule djihadiste et semer le chaos au cœur de Paris.
- Mardi 30 août 2016 à 00h05 sur Histoire :
Documentaire : Les Pieds Noirs, histoire d’une blessure. Ce documentaire de Gilles Perez est principalement composé
de témoignages personnels et d’archives familiales. L’histoire des Pieds Noirs, c’est, avant tout, celle de l’Algérie
française : une histoire de conquête, de colonie créée par la France sur une terre étrangère, avec les « Européens
d’Algérie », les Pieds Noirs, une population composée de Républicains espagnols, d’Italiens fuyant le fascisme, de
Maltais fuyant la pauvreté, ou encore d’ouvriers parisiens. Ce sont majoritairement les descendants de ces petites gens
que la guerre chassera d’Algérie en 1962.
- Mardi 30 août 2016 à 20h05 sur Voyage :
Serial Tourist : Istanbul.
- Mardi 30 août 2016 à 22h20 sur OCS City :
Film : L’attentat. De Ziad Doueiri. D’après le livre de Yasmina Khadra. Dans un restaurant de Tel-Aviv, une femme
fait exploser une bombe qu'elle dissimule sous sa robe de grossesse. Toute la journée, le docteur Amine, israélien
d'origine arabe, opère les nombreuses victimes de l'attentat. Au milieu de la nuit, on le rappelle d'urgence à l'hôpital
5
pour lui annoncer que la kamikaze est sa propre femme. Refusant de croire à cette accusation, Amine part en Palestine
pour tenter de comprendre.
- Mercredi 31 août 2016 à 01h20 sur France 5 :
Arabie sauvage. Au cœur du désert. Découverte de la péninsule arabique, un territoire riche en pétrole, mais aussi en
animaux rares et spectaculaires, comme l'oryx ou «antilope à sabre».
- Mercredi 31 août 2016 à 00h15 sur Arte :
Jardins orientaux. Andalousie - L'héritage des Maures. Promenade dans des jardins islamiques, petites merveilles de
richesse et de diversité. L'Andalousie a fait partie du monde arabe et a été profondément marquée par son architecture.
Visite du site de l'Alhambra à Grenade, puis exploration de Cordoue, Séville, Ronda et Malaga.
- Mercredi 31 août 2016 à 19h sur W9 :
Spectacle : Jamel et ses amis au Marrakech du rire 2016.
- Mercredi 31 août 2016 à 2h sur Canal + Cinéma :
Film : Des Apaches. De Nassim Amaouche. Lors de l’enterrement de sa mère, Samir croise le regard d’un inconnu, son
père. Celui-ci l’entraîne dans une affaire familiale qui le plonge au cœur de la population kabyle de Belleville et de ses
traditions. Une expérience qui le bouleverse et fait ressurgir son passé d’une étrange manière. Alors qu’il se confronte à
ses choix, Samir va s'affranchir de son enfance et de son clan pour devenir un homme libre, un «Apache».
- Mercredi 31 août 2016 à 10h15 sur Canal + :
Jamel comedy club.
- Mercredi 31 août 2016 à 21h sur TV5 Monde :
L’Algérie vue du ciel. (photo)
- Mercredi 31 août 2016 à 17h10 sur Voyage :
Serial Tourist : Tanger.
- Mercredi 31 août 2016 à 19h sur OCS Max :
Film : Azur et Asmar. Il y a bien longtemps, deux enfants étaient bercés par la même femme. Azur, blond aux yeux
bleus, fils du châtelain, et Asmar, brun aux yeux noirs, fils de la nourrice. Elevés comme deux frères, les enfants sont
séparés brutalement. Mais Azur, marqué par la légende de la Fée des Djinns que lui racontait sa nourrice, n'aura de
cesse de la retrouver, au-delà des mers. Les deux frères de lait devenus grands partent chacun à la recherche de la Fée.
Rivalisant d'audace, ils iront à la découverte de terres magiques, recelant autant de dangers que de merveilles...
- Jeudi 1er septembre 2016 à 19h sur Arte :
Jardins orientaux. Andalousie - L'héritage des Maures. Promenade dans des jardins islamiques, petites merveilles de
richesse et de diversité. L'Andalousie a fait partie du monde arabe et a été profondément marquée par son architecture.
Visite du site de l'Alhambra à Grenade, puis exploration de Cordoue, Séville, Ronda et Malaga.
- Jeudi 1er septembre 2016 à 20h30 sur LCP :
Film : Au nom du Temple. De Charles Enderlin. Correspondant de France 2 en Israël, livre un documentaire nécessaire
pour comprendre ce qui s'y passe aujourd'hui.
- Jeudi 1er septembre 2016 à 10h40 sur Canal + :
Film : Des Apaches. De Nassim Amaouche. Lors de l’enterrement de sa mère, Samir croise le regard d’un inconnu, son
père. Celui-ci l’entraîne dans une affaire familiale qui le plonge au cœur de la population kabyle de Belleville et de ses
traditions. Une expérience qui le bouleverse et fait ressurgir son passé d’une étrange manière. Alors qu’il se confronte à
ses choix, Samir va s'affranchir de son enfance et de son clan pour devenir un homme libre, un «Apache».
- Vendredi 2 septembre 2016 à 20h55 sur France 3 :
Thalassa. Cette saison, Thalassa s’oriente vers plus d’enquêtes, plus d’événements. L’émission se positionne davantage
sur les grands enjeux de la planète. Au menu du premier numéro, une enquête sur une mer en danger pour cause de
pollution : la Méditerranée.
- Vendredi 2 septembre 2016 à 11h05 sur Arte :
Les femmes en Arabie saoudite. Dans le royaume ultraconservateur d'Arabie saoudite, corseté par la charia et les
traditions, les femmes peuvent difficilement s'extraire du carcan qui leur est imposé. Pourtant, une révolution
6
silencieuse semble être en marche... Portrait de Saoudiennes courageuses qui se battent pour faire évoluer la situation
des femmes dans leur pays.
- Vendredi 2 septembre 2016 à 15h40 sur Arte :
Un palais à Marrakech.
- Vendredi 2 septembre 2016 à 19h00 sur Arte :
Jardins orientaux. Andalousie - L'héritage des Maures. Promenade dans des jardins islamiques, petites merveilles de
richesse et de diversité. L'Andalousie a fait partie du monde arabe et a été profondément marquée par son architecture.
Visite du site de l'Alhambra à Grenade, puis exploration de Cordoue, Séville, Ronda et Malaga.
- Vendredi 2 septembre 2016 à 14h05 sur LCP :
Le Djihad au féminin.
- Vendredi 2 septembre 2016 à 20h30 sur LCP :
Le Président et le Dictateur : cela pourrait être une fable faite de connivences et de quiproquos, de calculs et de lutte
d'égos, de ruses et de trahisons. Du premier au dernier jour de son quinquennat, au-dessus de Nicolas Sarkozy a plané
l'ombre de Mouammar Kadhafi ; depuis l'intrigante proximité des débuts jusqu'à la lutte à mort finale. Encore
aujourd'hui, les conséquences de cet affrontement continuent de peser, tant sur la Libye, en proie au chaos, que sur
l'ancien président, soupçonné de s'être compromis.
- Vendredi 2 septembre 2016 à 19h50 sur Canal + Séries :
Jamel comedy club.
- Vendredi 2 septembre 2016 à 22h55 sur Canal + Family :
Film : Amour sur place ou à emporter. D’Amelle Chahbi.
- Vendredi 2 septembre 2016 à 10h15 sur Ciné + Frisson :
Film : La voie de l’ennemi. De Rachid Bouchareb.
EVENEMENTS
Samedi 27 août 2016 à 21h à Marseille (Bouches du Rhône)
Projection du film : CHOUF
De Karim Dridi. Avec Sofian Khammes, Foued Nabbia, Zine Darar.
« Chouf » ça veut dire « regarde » en arabe. C'est le nom des guetteurs des réseaux de drogue des cités de Marseille.
Sofiane, étudiant brillant, intègre le business de son quartier après le meurtre de son frère, un caïd local. Pour
retrouver les assassins, il est prêt à tout…
Avant-première en présence du réalisateur
Sélection officielle à Cannes 2016
Où ? Auditorium Germaine Tillion, 7 promenade Robert-Laffont, 13002 Marseille
http://www.mucem.org/fr/programmation/chouf
Samedi 3 et dimanche 4 septembre 2016 de 10h à 18h à Paris
Journée européenne de la culture et du patrimoine juifs 2016
Langues et langages en dialogue
Samedi 3 et dimanche 4 septembre 2016
Accès gratuit à la collection permanente
Dimanche 4 septembre 2016 à 10h30
Visite guidée. Trésors de la collection.
Visite gratuite, sans réservation, dans la limite des places disponibles, avec
billet d'accès au musée
Où ? Musée d'art et d'histoire du judaïsme, 71 rue du Temple, 75003 Paris
http://www.mahj.org/fr/5_auditorium/auditoriumprogramme.php?architype_id=22&archi_id=1678
7
CINEMA ET PROJECTIONS
Toujours en salle
- Close up
Film d’Abbas Kiarostami. Avec Hossein Sabzian, Mohsen Makhmalbaf, Abolfazl Ahankhah. Cinéphile obsessionnel et
sans emploi, Hossein Sabzian ne peut résister à la tentation de se faire passer pour le célèbre cinéaste Mohsen
Makhmalbaf à qui il ressemble, afin de s’attirer les faveurs d’une famille iranienne bourgeoise. Une fois démasqué, cet
homme est traîné devant la justice pour escroquerie. Apprenant ce fait divers, le réalisateur Abbas Kiarostami
s’empresse de réunir une équipe de tournage afin de reconstituer les faits et de filmer le procès de Sabzian.
Bande annonce
Les salles
- Cohabitation
Film de Malec Démiaro. Avec Sabrina Dina, Nassim Iazouguen, Malec Démiaro. Ali et sa famille quittent St-Ouen
pour s’installer dans le 15ème arrondissement de Paris. Tandis que Serge, leur nouveau voisin, prépare une action
punitive avec son groupuscule nationaliste.
Bande annonce
Les salles
- Débarquement immédiat
Comédie de Philippe de Chauveron. Avec Ary Abittan, Medi Sadoun, Cyril Lecomte. C'est l'histoire d'un flic de la
police des frontières qui ramène un gars dans son pays, sauf que ce n'est pas le bon gars et ce n'est pas le bon pays...
Bande annonce
Les salles
- Dégradé
Comédie dramatique d’Arab Nasser et Tarzan Nasser. Avec Hiam Abbass, Victoria Balitska, Manal Awad. Une famille
mafieuse a volé le lion du zoo de Gaza et le Hamas décide de lui régler son compte ! Prises au piège par l'affrontement
armé, treize femmes se retrouvent coincées dans le petit salon de coiffure de Christine. Ce lieu de détente devenu
survolté le temps d'un après-midi va voir se confronter des personnalités étonnantes et hautes en couleur, de tous âges et
de toutes catégories sociales...
Bande annonce
Les salles
-Divines
Film de Houda Benyamina. Avec Oulaya Amamra, Déborah Lukumuena, Kevin Mischel. Dans un ghetto où se côtoient
trafics et religion, Dounia a soif de pouvoir et de réussite. Soutenue par Maïmouna, sa meilleure amie, elle décide de
suivre les traces de Rebecca, une dealeuse respectée. Sa rencontre avec Djigui, un jeune danseur troublant de sensualité,
va bouleverser son quotidien.
Bande annonce
Les salles
- 10949 Femmes
Documentaire de Nassima Guessoum. À Alger, Nassima Hablal, héroï ne oubliée de la
Révolution algérienne, me raconte son histoire de femme dans la guerre, sa lutte pour
une Algérie indépendante. Charmante, ironique et enjouée, elle me fait connaî tre ses
amies d'antan : Baya, infirmière dans les maquis et Nelly, assistante sociale dans les
bidonvilles de la capitale. À travers ses récits je reconstitue un héritage incomplet. En
interrogeant l’Algérie du passé, je comprends l’Algérie du présent, restaurant une
partie de mon identité. Ainsi, l'Histoire se reconstitue à la manière d'une grand-mère
qui parlerait à sa petite-fille. Ce film donne à voir cette transmission de la première à
la troisième génération, mais il va au delà. Chaque année, je rends visite à Nassima :
un lien se tisse, une relation d’affection s’installe, permettant une rare intimité́ . 10949
femmes est un film à propos et entre femmes, mais c'est un récit universel qui met à
l’épreuve la question de la liberté : qu’est-ce que la liberté ? Quel est son prix ?
Bande annonce
Les salles
8
- D'une pierre deux coups
Comédie dramatique de Fejria Deliba. Avec Milouda Chaqiq, Brigitte Roüan, Claire Wauthion. Zayane a 75 ans.
Depuis son arrivée en France, elle n’a jamais dépassé les frontières de sa cité. Un jour elle reçoit une lettre lui
annonçant le décès d’un homme qu’elle a connu, autrefois, en Algérie. Le temps d’une journée, elle part récupérer une
boite que le défunt lui a légué. Pendant son absence, ses onze enfants se réunissent dans son appartement et découvrent
un pan de la vie de leur mère jusque-là ignoré de tous…
Bande annonce
Les salles
- Elektro Mathematrix
Film de Blanca Li. Avec Khaled Abdulahi, Arnaud Bacharach, Mamadou Bathily. Elektro Mathematrix est une
comédie musicale urbaine. Drôle, sensible et sans aucun dialogue, ce film, entièrement chorégraphié, propose une
vision positive de la vie quotidienne dans un lycée, celle de jeunes drôles et créatifs, jouant avec humour leurs amitiés,
leurs rivalités, leurs inquiétudes et leurs espoirs...
Bande annonce
Les salles
-Fatima
Film de Philippe Faucon .Avec Soria Zeroual , Zita Hanrot , Kenza Noah Aïche ... Quittée par son mari, Fatima fait ce
qu'elle peut pour élever ses deux filles, très différentes. Alors qu'elle a du mal à maîtriser le français, ses enfants parlent
à peine l'arabe. Si son aînée, qui s'apprête à entrer en fac de médecine, la respecte, un fossé s'est creusé entre Fatima et
sa cadette Souad, 15 ans, pas tendre avec elle. Fatima accumule les heures de ménage pour un salaire minuscule.
Bande annonce
Les salles
-Fronteras
Film de Mikel Rueda. Avec Germán Alcarazu, Adil Koukouh, Joseba Ugalde . Rafa est un adolescent espagnol de 14 ans
presque comme les autres : il va au lycée, traine avec ses amis, sort en boite… Ibrahim, lui, a une vie légèrement plus
compliquée. Marocain, il est illégal sur le territoire et vient d’apprendre qu’il sera expulsé dans quelques jours. Leur
rencontre, un soir dans un club, va changer leur destin. Rafa va tout faire pour aider Ibrahim à rester en Espagne.
Bande annonce
Les salles
- Good Luck Algeria
Comédie de Farid Bentoumi. Avec Sami Bouajila, Franck Gastambide, Chiara
Mastroianni. Sam et Stéphane, deux amis d’enfance fabriquent avec succès des skis
haut de gamme jusqu’au jour où leur entreprise est menacée. Pour la sauver, ils se
lancent dans un pari fou : qualifier Sam aux Jeux olympiques pour l’Algérie, le pays
de son père. Au-delà de l’exploit sportif, ce défi improbable va pousser Sam à
renouer avec une partie de ses racines.
Bande annonce
Les salles
- Halal Love
Film d’Assad Fouladkar. Avec Darine Hamzé, Rodrigue Sleiman, Berlin Badr. Quatre histoires tragi-comiques
interconnectées se rencontrent dans ce film, qui suit de pieux musulmans, hommes comme femmes, alors qu'ils essaient
de conjuguer leurs vies amoureuses et leurs désirs sans briser aucune des règles imposées par leur religion.
Les salles
- Iqbal, l'enfant qui n’avait pas peur
Film de Michel Fuzellier et Babak Payami. Avec Bruno Solo, Yvan Le Bolloc'h, Victor Quilichini. IQBAL est un petit
garçon espiègle et joyeux qui passe son temps entre les jeux avec ses copains, sa petite chèvre adorable et ses superbes
dessins. Un jour, tout va changer… Son frère tombe gravement malade et il lui faut des médicaments coûteux, trop
coûteux. Croyant bien faire, Iqbal attend la nuit pour s’éclipser vers la ville. Pour aider sa mère et soigner son frère, il
n’a pas d’autres solutions que de vendre sa chèvre, le cœur serré... Mais, rien ne se passe comme prévu !
Bande annonce
Les salles
9
- Ils sont partout
Film de Yvan Attal. Avec Yvan Attal, Benoît Poelvoorde, Valérie Bonneton. Yvan se sent persécuté par un
antisémitisme grandissant et il a l’habitude de s’entendre dire qu’il exagère, qu’il est paranoïaque. Lors de séances chez
son psy, Yvan parle donc de ce qui le concerne : son identité, être français et juif aujourd’hui. Mais ces rendez-vous
sont aussi et surtout une sorte de fil rouge reliant entre elles plusieurs histoires courtes qui tentent de démonter, sur le
mode tragi-comique, les clichés antisémites les plus tenaces
Bande annonce
Les salles
- La vache
Comédie de Mohamed Hamidi. Avec Lambert Wilson , Jamel Debbouze , Fatsah Bouyahmed ... Fatah, petit paysan
algérien, passe une grande partie de son temps à bichonner sa vache Jacqueline au point de négliger son épouse et ses
deux filles. Depuis de nombreuses années, il rêve d’emmener sa génisse au Salon de l’agriculture à Paris. Après maintes
tentatives, il est enfin invité à la célèbre foire agricole. Mais cette invitation ne comprend pas le voyage. Aidé par son
village, Fatah entreprend de traverser la Méditerranée en ferry, puis la France à pied avec Jacqueline, jusqu’à la Porte de
Versailles.
Bande annonce
Les salles
- L'effet aquatique
Film de Solveig Anspach. Avec Florence Loiret-Caille, Samir Guesmi, Didda Jonsdottir Samir, la quarantaine
dégingandée, grutier à Montreuil, tombe raide dingue d’Agathe. Comme elle est maître-nageuse à la piscine Maurice
Thorez, il décide, pour s’en approcher, de prendre des leçons de natation avec elle, alors qu’il sait parfaitement nager.
Mais son mensonge ne tient pas trois leçons - or Agathe déteste les menteurs! Choisie pour représenter la Seine-SaintDenis, Agathe s’envole pour l’Islande où se tient le 10ème Congrès International des Maîtres-Nageurs. Morsure
d’amour oblige, Samir n’a d’autre choix que de s’envoler à son tour...
Bande annonce
Les salles
- Ma révolution
Film de Ramzi Ben Sliman. Avec Samuel Vincent, Anamaria Vartolomei, Lubna Azabal. Alors que l'écho du printemps
arabe résonne jusqu'au cœur de Paris, et malgré ses origines tunisiennes, Marwann a d'autres problèmes à gérer : ceux
d'un adolescent de 14 ans qui veut avant tout être populaire à l'école, attirer l'attention de la belle Sygrid et échapper à la
pression parentale. Quand il se retrouve accidentellement à la une de Libération, Marwann devient du jour au lendemain
le symbole de la révolution de Jasmin en France, et le garçon « le plus cool » de son collège. Profitant de la confusion, il
décide de tenter sa chance auprès de Sygrid, et pourquoi pas renouer avec ses racines.
Bande annonce
Les salles
- Mimosas, la voie de l'Atlas
Film d’Oliver Laxe. Avec Ahmed Hammoud, Mohamed Shakib Ben Omar, Said Aagli.
Une caravane accompagne un cheikh âgé et mourant à travers le Haut Atlas marocain.
Sa dernière volonté est d'être enterré à côté de ses proches. Mais la mort n'attend pas.
Les caravaniers, craignant la montagne, refusent de continuer à porter le cadavre. Said
et Ahmed, deux voyous voyageant avec la caravane, disent connaître la route et qu'ils
mèneront le corps à destination. Dans un monde parallèle, Shakib est désigné pour aller
dans la montagne avec une mission : aider les caravaniers de fortune.
Bande annonce
Les salles
10
- Nahid
Film d’Ida Panahandeh. Avec Sareh Bayat, Pejman Bazeghi, Navid Mohammadzadeh. Nahid, jeune divorcée, vit seule
avec son fils de 10 ans dans une petite ville au bord de la mer Caspienne. Selon la tradition iranienne, la garde de
l’enfant revient au père mais ce dernier a accepté de la céder à son ex-femme à condition qu'elle ne se remarie pas. La
rencontre de Nahid avec un nouvel homme qui l'aime passionnément et veut l’épouser va bouleverser sa vie de femme
et de mère.
Bande annonce
Les salles
- Pierre Rabhi, au nom de la terre
Documentaire de Marie-Dominique Dhelsing. Originaire d’Algérie, Pierre Rabhi est paysan, écrivain et penseur. Il est
l’un des pionniers de l’agro-écologie en France. Amoureux de la Terre nourricière, engagé depuis quarante ans au
service de l’Homme et de la Nature, il appelle aujourd’hui à l’éveil des consciences pour construire un nouveau modèle
de société où « une sobriété heureuse » se substituerait à la surconsommation et au mal-être des civilisations
contemporaines.
Bande annonce
Les salles
- Saint Laurent
Film de Bertrand Bonello. Avec Gaspard Ulliel, Jérémie Renier, Louis Garrel. 1967 - 1976. La rencontre de l'un des
plus grands couturiers de tous les temps : Yves Saint-Laurent,( né à Oran), avec une décennie libre. Aucun des deux
n’en sortira intact.
Bande annonce
Les salles
-Salafistes
Documentaire de Lemine Ould-Mohamed-Salem et François Margolin. Un documentaire qui nous plonge au cœur du
djihadisme au Mali...
Les salles
- 600 EUROS
Film d’Adnane Tragha. Avec Adlène Chennine, Lisa Cavazinni, Youssef Diawara. Alors que la campagne
présidentielle bat son plein, Marco Calderon, qui a longtemps milité, a décidé de ne plus voter. A la fois déçu par la
politique et embourbé dans des problèmes d'argent, il tourne peu à peu le dos à notre société.
Bande annonce
Les salles
EXPOSITIONS
Jusqu’au dimanche 28 août 2016 à Paris
Des trésors à porter. Bijoux et parures du Maghreb
L’exposition veut explorer l’univers de la parure des femmes à travers les bijoux
du Maghreb, qui nous sont donnés à voir pour la première fois grâce à la collection
Bouvier. Ces bijoux en métaux précieux – or, argent et argent doré – produits et
diffusés en milieux citadins ou ruraux, couvrent une période allant de la seconde
moitié du 19ème siècle à la première moitié du 20ème siècle. Bijoux de fête
comme du quotidien, ils dévoilent l’inventivité et le savoir-faire des artisans ou des
particuliers qui les ont façonnés. Les parures féminines du Maroc, d’Algérie et de
Tunisie se distinguent par un riche corpus : ornements de tête, temporaux, boucles
d’oreille, colliers, fibules, bracelets et anneaux de chevilles qui revêtent une fonction utilitaire, ornementale mais aussi
protectrice. La variété de leurs formes, de leurs décors et de leurs techniques témoigne de la diversité des peuples et de
l’identité des régions qui constituent le Maghreb arabo-berbère d’aujourd’hui.
Où ? IMA ( Institut du monde arabe)
http://www.imarabe.org/exposition/tresors-porter
11
Jusqu’au dimanche 28 août 2016 à Honfleur (Calvados)
Arts plastiques : Omar El Nagdi et Nancy Vuylsteke de Laps
Peintures et sculptures en partage, c’est la nouvelle exposition à laquelle nous invite Danielle Bourdette - Gorzkowski,
une des grandes figures représentative de la scène artistique française. Entre art moderne et contemporain, la galerie
propose une programmation ouverte sur le monde. Ils sont deux artistes phare mis à l’honneur, le peintre Omar El
Nagdi et la sculptrice Nancy Vuylsteke de Laps. Une exposition qui fait la part belle aux œuvres de Omar El Nagdi,
artiste égyptien, un des maître de l’art contemporain. Une œuvre portée par la richesse de la matière, des couleurs, des
symboles, œuvre qui raconte de fabuleuses histoires de l’Égypte éternelle dans son universalité. Venues à la rencontre
des sculptures de Nancy Vuylsteke de Laps, les toiles découvrent des sculptures belles, aux courbes sensuelles. En
silence, elles semblent parler dans un chuchotement discret. Elles devisent en rêves sur la beauté de l’Art, le sens de la
vie, dans des scènes suspendues dans le temps. Amoureux de la beauté, ne manquez pas cette invitation à une
exposition exceptionnelle, en présence de Omar El Nagdi et Nancy Vuylsteke de Laps, deux artistes qui offrent à notre
regard, l’Art en partage !
Où ? Galerie Danielle Bourdette-Gorzkowski, 5, quai Saint-Etienne - 14600 Honfleur
http://www.galeriedaniellebourdette.com/
Jusqu’au dimanche 28 août 2016 à Madrid (Espagne)
Photo : Madrid regarde en face le drame des réfugiés
L’Europe. Le thème choisi cette année par le festival de photographies
PhotoEspaña, qui se tient à Madrid jusqu’au 28 août et regroupe 94
expositions rassemblant le travail de 330 artistes, ne pouvait pas être plus
d’actualité, notamment en raison de la crise migratoire. Qu’est-ce que
l’Europe ? L’identité européenne ? Comment nous voyons-nous au
travers de la photographie ? Ces questions traversent les principales
expositions de PhotoEspaña et en posent d’autres. Comment voir
l’exposition « Transitions. Dix ans qui ont bouleversé l’Europe », où 30
artistes donnent un aperçu des changements vécus par le continent dans
les années 1980, au Circulo de Bellas, et regarder les clichés de Chris
Killip ou de Graham Smith sur l’Angleterre post-industrielle et ses classes
moyennes décadentes sous l’ère du néolibéralisme de Margaret Thatcher,
sans penser au Brexit ?
Où ? Photo España. Calle de la Verónica, 13, 28014 Madrid, Espagne
http://www.phe.es/
Jusqu’au mercredi 31 août 2016 à Tanger (Maroc)
Photo : Hicham Benohoud : Rétrospective
(Dans le cadre de la Saison culturelle France Maroc 2016)
Au travers de sa pratique de la peinture, de la photographie ou de la vidéo, Hicham Benohoud a développé une œuvre
qui ne cesse, derrière ses brillantes mises en scène de la réalité, d’interroger l’identité. La sienne bien sûr, dans les
nombreux autoportraits aux apparences mystérieuses, mais pas seulement. Dans un processus de création plus large que
la seule expérience du récit autobiographique, son travail questionne surtout celle de ceux qui l’entourent, tout autant
qu’il met en évidence les composantes culturelles ou sociétales de son environnement, données à voir dans des
situations souvent inhabituelles. De la série « salle de classe » réalisée à Marrakech où il était enseignant d’arts
plastiques dans un collège, à celle « Ane situ », où il fait poser des ânes dans des appartements luxueux du Maroc,
Hicham Benohoud joue à dérégler les apparences. Les enfants de la « salle de classe » posent au centre d’architectures
de tables, ou debout sur des chaises. Par l’image, ils parlent d’eux-mêmes comme du monde dans lequel ils vivent, tout
comme d’autres enfants, ceux de la série « Azémour » où les visages s’entremêlent de fils. Les ânes de « Ane situ »
trônent au milieu de salons luxueux, tout en demeurant prisonniers d’improbables constructions de briques, de moellons
ou de grilles. Ils sont comme les acrobates de la Place Jema El Fna de Marrakech que Hicham Benohoud photographie,
dans de savantes compositions, où la couleur et la torsion des corps les font s’échapper dans l’espace d’une intimité
partagée avec l’artiste.
Où ? Galerie Delacroix de l’Institut français, 86 rue de La Liberté, Tanger, Maroc
http://if-maroc.org/tanger/spip.php?article860
12
Du samedi 3 septembre au samedi 8 octobre 2016 à Paris
Photo : Zineb Sedira : l'écriture des lignes
Zineb Sedira est une artiste française, née à Paris le 1er avril 1963. Ses deux parents
migrent de la Kabylie vers Gennevilliers en 1961. Jusqu'en 1988, elle se rend en
Algérie pour les vacances, puis n'y retourne qu'en 2002 après la guerre civile. Elle
étudie à Londres et commence à travailler au Royaume-Uni. Elle se consacre à la
photographie, à la vidéo et réalise plusieurs installations. Ces différentes formes
servent un propos sur la famille, la migration.
Où ? Galerie Kamel Mennour, 47, rue Saint-André-des-Arts, 75006 Paris
http://www.kamelmennour.com/upcoming-exhibitions.php
Jusqu’au dimanche 4 septembre 2016 à Paris
Mode : Milia Maroun : Kimabaya
A l’occasion de la fashion-week parisienne, Milia Maroun présente sa collection Kimabaya au sein du musée de
l’Institut du monde arabe. Fusion entre le kimono traditionnel et l’abaya, ce vêtement intemporel surprend par son allure
à la fois noble et urbaine. Velours chatoyant, cachemire chaud et lins exquis composent, avec harmonie, les tissus de la
Kimabaya. Sa doublure en soie imprimée réversible donne à cette pièce une dimension universelle, qui sied aussi bien
aux femmes qu’aux hommes. Pour son entrée au musée, une Kimabaya inédite se fera végétale, devenant un véritable
manteau-jardin vivant.
Où ? Musée de l'IMA, 1 rue des Fossés-Saint-Bernard, 75005 Paris
http://www.imarabe.org/exposition/kimabaya
Jusqu’au lundi 12 septembre 2016 à Paris
Expo : Aventures botaniques en Orient
Depuis plus de trois siècles, des botanistes du Muséum national d'Histoire naturelle ont parcouru l’Afrique du Nord et
l’Orient, curieux de découvrir les végétaux de ces contrées si peu connues. Ainsi, les herborisations, parfois
dangereuses et téméraires, réalisées depuis Joseph Pitton de Tournefort au début du 18ème siècle jusqu’à Théodore
Monod, en passant par la Campagne d’Egypte, enrichirent notre connaissance de ces flores lointaines et permirent la
réalisation de nombreux herbiers, toujours précieusement conservés. Les jardins de l’Orient sont restés célèbres pour la
diversité, la beauté, les parfums de leurs fleurs et de leurs fruits : tulipe, rose, jacinthe, agrumes... Liées aux
déplacements des hommes, les plantes voyagent aussi, par caravane ou par route maritime, s’échangent, s’acclimatent.
Si bien que pour beaucoup d’entre-elles, il est devenu bien difficile d’établir leur aire d’origine naturelle. Exposition en
partenariat avec l’Institut du monde arabe dans le cadre de l’exposition Jardins d’Orient de l’Alhambra au Taj Mahal du
19 avril au 25 septembre 2016.
Où ? Muséum national d'histoire naturelle, 57 rue Cuvier, 75005 Paris
http://www.mnhn.fr/fr/visitez/agenda/exposition/aventures-botaniques-orient
Jusqu’au dimanche 18 septembre 2016 à Marseille (Bouches-du-Rhône)
Expo : Imperium romanum
L’exposition Imperium Romanum permettra de présenter, pour la première fois en France, un projet au long cours
qu’Alfred Seiland a entamé en 2006 par l’étude des vestiges de l’architecture, de la culture et de l’art romains encore
visibles au 21ème siècle, en commençant par Rome, puis l’Italie, et bientôt presque toute l’Europe et la Méditerranée. Il
y a 2000 ans, l’Europe était unifiée par une superpuissance politique et militaire, l’Empire romain. En l’an 2006 après
Jésus-Christ, Alfred Seiland commence à travailler sur son projet Imperium Romanum. Ce travail de recherche s’est
transformé en un projet au long cours de plus de dix ans, qui n’est toujours pas achevé aujourd’hui. À une époque où
l’Europe semble en plein doute quant à ses processus d’unification les plus récents, la vision que nous propose Seiland
de l’Empire romain peut nous servir de carte mentale d’une union politique et culturelle. Les photographies d’Imperium
Romanum nous rappellent que certains de nos problèmes politiques, culturels et religieux les plus évidents n’ont pas été
résolus au cours de ces 2 000 ans.
Où ? Villa Méditerranée. Esplanade J4, 13002 Marseille
http://www.villa-mediterranee.org/fr/rencontres-darles-imperium-romanum
13
Jusqu’au dimanche 25 septembre 2016 à Paris
Expo : Joana Hadjithomas et Khalil Joreige : Se souvenir de la lumière
Cinéastes et artistes libanais, Joana Hadjithomas et Khalil Joreige (1969, Beyrouth) tissent des liens thématiques,
conceptuels et formels entre photographies, installations vidéos, films de fiction ou documentaires. Autodidactes, ils
sont devenus cinéastes et plasticiens par nécessité au lendemain des guerres civiles libanaises. Leur recherche très
personnelle les amène à explorer la sphère du visible et de l’absence, nourrissant un fascinant va-et-vient entre la vie et
la fiction. Depuis plus de 15 ans, leurs films mais aussi leurs œuvres, produits à partir de documents personnels ou
politiques, élaborent des récits sur des histoires tenues secrètes face à l’histoire dominante. Ils s’intéressent à
l’émergence de l’individu dans des sociétés communautaires et à la difficulté de vivre un présent.
Où ? Jeu de Paume, 1 place de la Concorde, 75008 Paris
http://www.jeudepaume.org/?page=article&idArt=2475
Jusqu’au dimanche 25 septembre 2016 à Paris
Expo : Jardins d’Orient. De l'Alhambra au Taj Mahal
À l’intérieur du bâtiment de l’Institut du monde arabe, une exposition en cinq temps
retracera l’histoire des jardins d’Orient depuis la plus haute Antiquité jusqu’aux
innovations les plus contemporaines, de la péninsule Ibérique au sous-continent indien.
Un parcours riche de quelques 300 œuvres d’art prêtées par de grands musées
internationaux ou des collections privées, mais aussi de maquettes, de tirages photo
géants ou encore d’ingénieux dispositifs rappelant ce que les jardins doivent au talent des
ingénieurs du passé. Culture, histoire, technique, botanique, environnement, société…,
l’art des jardins, privés comme publics, est traité sous tous ses aspects : l’exposition
analyse les sources d’inspiration du jardin oriental, ses codes et ses déclinaisons, avant de
rechercher les liens tissés au fil des siècles avec les jardins d’Occident. Sans oublier
d’ouvrir le débat sur le rôle que la nature peut jouer dans les grandes villes
contemporaines pour relever le défi de la modernité et de la durabilité environnementale.
Des jardins suspendus de Babylone au tout récent parc al-Azhar du Caire, de l’Alhambra
de Grenade au Jardin d’essai d’Alger, du jardin princier au jardin pour tous, un
passionnant parcours dont le fil conducteur est l’essence de la vie des jardins : l’eau, bien
sûr !
Où ? Salles d'expositions et jardin éphémère sur le parvis de l'IMA
http://www.imarabe.org/exposition/jardins-d-orient
Jusqu’au dimanche 9 octobre 2016 à Paris
Expo : Jacques Chirac ou le dialogue des cultures
L’exposition Jacques Chirac ou le dialogue des cultures dresse le portrait culturel de
l’ancien président de la République, qui fut à l’origine de la création du musée du Quai
Branly. Le parcours met en lumière comment les fils d’un destin personnel croisent ceux
de l’histoire des civilisations extra-européennes.
Deux cents œuvres provenant de collections publiques et privées internationales
(peintures, photographies, documents, sculptures...) sont ici rassemblées, faisant dialoguer
l’homme avec son siècle.
Où ? Musée du Quai Branly - Jacques Chirac, 37 quai Branly , 75007 Paris
http://www.quaibranly.fr/fr/informations-pratiques/aller-plus-loin/visites-et-ateliers/visites-guidees/details-delevenement/e/visite-de-lexposition-jacques-chirac-ou-le-dialogue-des-cultures-36360/
14
Jusqu’au dimanche 20 novembre 2016 à Paris
Expo : Après la Shoah - Rescapés, réfugiés, survivants - 1944-1947
Dans un sobre parcours, riche de nombreux témoignages filmés, de photographies et de documents, l'exposition raconte
l'après-guerre de ceux qui ont survécu à la Shoah. Cartes de l'Europe à l'appui, dans un souci très didactique, l'expo
explique les indispensables nuances sémantiques entre rescapés, réfugiés et survivants, illustrant leurs expériences et
leurs vécus différents. Elle met aussi l'accent sur leurs conditions de vie et sur la mise en œuvre des procès qui ont suivi.
A l'heure où l'Europe est confrontée à un afflux massif de réfugiés de guerre venus du Moyen-Orient, ce retour à
l'Histoire offre une réflexion précieuse.
Où ? Mémorial de la Shoah, 17 rue Geoffroy-l'Asnier, 75004 Paris
http://www.memorialdelashoah.org/
HUMOUR, THEATRE, MUSIQUE & DANSE
Humour
Samedi 20 août 2016 à 21h30 à Paris
Ben H dans Le monde des grands
Ben H déroule notre vie en confrontant le regard et l'imaginaire de l'enfance à la réalité et la violence du monde des
adultes. Dans un spectacle aussi tendre que cynique, qui tord le cou à la morosité ambiante ! Jeune adulte
complètement dépassé par sa vie de "grande personne" il se replonge dans ses rêves de gosse pour affronter sa peur de
l'avenir. De la naissance à la paternité en passant par la violence du monde ou même la mort, Ben.H passe en revue les
grandes étapes de notre existence pour mieux rire de tout dans un seul en scène fou, corrosif et poétique qui ne vous
relâchera qu'avec l'enfant turbulent qui sommeille en vous !
Où ? La Cible,62 bis rue Jean-Baptiste-Pigalle, 75009 Paris
http://www.billetreduc.com/145545/evt.htm
Jusqu’au samedi 24 décembre 2016 à Paris
Le Comte de Bouderbala 1 par Sami Ameziane
Sami livre sa version des faits, une vision décalée et originale des grands
thèmes de société qui s'appuie sur son parcours étonnant et atypique. De sa
carrière de basketteur professionnel aux Etats Unis à son expérience de prof en
Zep et son passage dans le monde du Slam, Il nous emmène dans son univers
incisif et percutant avec ses anecdotes et ses réflexions sur notre monde.
Où ? Le République, 23 place de la République, 75003 Paris
http://www.billetreduc.com/114679/evt.htm
Théâtre
Jusqu’au samedi 27 août 2016 à 21h à Paris
Afrika Mandela
Pièce de Jean-Jacques Abel Greneau , mis en scène par Katy Grandi.
" J'ai bon moral et je n'ai jamais pensé un seul jour que je terminerai ma vie en prison ", " Je suis le capitaine de mon
âme, je suis le maître de mon destin. Je viens d'une Afrika arc-en-ciel porteuse d'espoir et de réconciliation entre les
peuples. C'est un si long chemin que celui de la liberté ". Nelson Mandela. Prix Nobel de la paix, symbole de la
résistance, prisonnier le plus célèbre de l'histoire, premier président élu démocratiquement en Afrique du Sud, Nelson
Mandela, par le dialogue, la non-violence, l'héritage des traditions xhosa, a sonné d'un uppercut magistral le torse
adipeux de son sparring-partner, l'apartheid. L'enfant noir n'est pas mort, il respire encore et pour toujours.
Où ? Théâtre Le Lucernaire, 53 rue Notre-Dame-des-Champs, 75006 Paris
http://www.billetreduc.com/163317/evt.htm
15
Jusqu’au samedi 27 août 2016 à Paris
Je change de file
Pièce de Sarah Doraghi , mise en scène par Isabelle Nanty et Sharzad Doraghi-Karila. "Sans indiscrétion, vous êtes
d'où ?" Comment une petite fille tout à fait iranienne peut devenir une femme totalement française... Arrivée en France
à l'âge de 10 ans sans parler un mot de notre langue, Sarah Doraghi décrit à travers son spectacle comment elle est
devenue " bien de chez nous " sans pour autant gommer ses origines. De tics de langage en spécificités nationales, elle
raconte ainsi avec beaucoup d'humour et de légèreté ses années passées dans notre beau pays, depuis son départ d'Iran
jusqu'à l'obtention de son passeport français.
Où ? Théâtre Le Lucernaire, 53 rue Notre-Dame-des-Champs, 75006 Paris
http://www.billetreduc.com/160606/evt.htm
Jusqu’au jeudi 1er septembre 2016 à Paris
Le porteur d'histoire
Une chasse au trésor littéraire créée et mise en scène par Alexis Michalik. "J'ai pris un livre, machinalement. Je l'ai
ouvert, au milieu. Ce n'était pas un livre, c'était un carnet, manuscrit. Et là, je suis rentré dans l'Histoire..." Par une nuit
pluvieuse, au fin fond des Ardennes, Martin Martin doit enterrer son père. Il est alors loin d’imaginer que la découverte
d’un carnet manuscrit va l’entraîner dans une quête à travers l’Histoire et les continents. Quinze ans plus tard, au cœur
du désert algérien, une mère et sa fille disparaissent mystérieusement...
Où ? Théâtre des Béliers parisiens, 14 bis rue Sainte-Isaure, 75018 Paris
http://www.theatredesbeliersparisiens.com/Spectacle/le-porteur-d-histoire/
Danse
Dimanche 28 août 2016 à 13h à Paris
Fusion Concept World Final
Compétition de danse • Hip-Hop. La première compétition de danse Freestyle réinvestit le Cabaret Sauvage pour la
7ème édition du Fusion Concept. Zambie, Brésil, Italie, Russie, Etats-Unis, Chine, Allemagne, France : nous avons
parcouru le monde entier pour rassembler à Paris, le dimanche 28 août 2016, les meilleurs danseurs pour une finale
mémorable ! Au programme : de la danse, mais aussi des tournois de jeux vidéo, un espace détente, de la restauration, et
de nombreux stands de marques. Oui, le Fusion Concept est incontestablement « the place to be » !
Où ? Cabaret sauvage, Parc de la Villette, 211 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris.
http://www.cabaretsauvage.com/2016/08/fusion-concept-world-final-2/
LE COIN DU LIBRAIRE
- Karim AMELLAL : « Bleu Blanc Noir » (éd. de l’Aube) août 2016 - Le narrateur est un Français comme les autres,
ou presque. La banlieue, ses origines, c'est derrière lui. La victimisation, ce n'est pas son genre. Il vit désormais au cœur
de Paris, a fait une grande école, travaille dans la finance, vit avec la femme qu'il aime : il a réussi. Soudain, la machine
s'enraye. Dans une France pétrie de peurs, la victoire de l'extrême droite est logique, implacable. La nouvelle présidente
applique méthodiquement son programme : le « Redressement national » est lancé. D'un monde tout en nuances, nous
basculons dans un manichéisme étouffant. D'aucuns, et parfois bien inattendus, plient l'échine, font le dos rond. D'autres
au contraire organisent la résistance. Le narrateur, lui, tergiverse. Se débat avec lui-même, avec ce qu'il est, avec ce
qu'on lui dit qu'il est. Enfin, il prend sa décision. « Aujourd'hui je vis ; demain je serai peut-être mort mais je ne serai
plus seul. Vive la République, vive la France ! » 23€
- Omar BENLAALA : « L’effraction » (éd. de l’Aube) août 2016 - « Hédi et moi, j’ai bien vu qu’on n’était pas
pareils. Pourquoi le nier, Jean-François ? Tout est fait pour pas se rencontrer. » Omar Benlaala déplace les
personnages qu’Édouard Louis a mis en scène dans son Histoire de la violence. Un autre regard, une autre voix : ceux
d’un jeune Parisien d’origine kabyle. Ce dernier se livre au sociologue qui l’interroge après les événements de Cologne,
dans le cadre d’une enquête sur la sexualité des Français « issus de l’immigration ». De confidence en confidence, il
16
dévoile à cet homme ses frustrations, ses rêves, ses souvenirs, son secret une histoire que l’Histoire a trouée : celle des
fils et petits-fils d’une société déchirée par son passé colonial. La littérature se transforme ici en arme politique.
Édifiant. 12€
- Magyd CHERFI : « Ma part de Gaulois » (éd. Actes sud) août 2016 - Printemps 1981, dans une cité d’un “quartier”
de Toulouse, un rebeu atypique qui s’idéalise en poète de la racaille escalade une montagne nommée “baccalauréat” :
du jamais vu chez les Sarrasins. Sur la ligne incertaine et dangereuse d’une insaisissable identité, le parolier-chanteur de
Zebda raconte une adolescence entre chausse-trape et croc en jambes, dans une autofiction pleine d’énergie et de
gravité, d’amertume ou de colère, de jubilation et d’autodérision. 19,80€
- Kaoutar HARCHI : « Je n'ai qu'une langue, ce n'est pas la mienne » (éd. Pauvert) septembre 2016 - Suffit-il
d’écrire dans la langue de Molière pour être reconnu comme un « écrivain français » ? Ou la littérature entretient-elle,
en France, un rapport trop étroit avec la nation pour que ce soit si simple ? Amoureuse de sa langue, la France en est
aussi jalouse. Pour tous ceux qui l’ont en partage ailleurs dans le monde, elle devient alors un objet de lutte, de quête et
de conquête. Retraçant les carrières de cinq écrivains algériens de langue française (Kateb Yacine, Assia Djebar, Rachid
Boudjedra, Kamel Daoud et Boualem Sansal), Kaoutar Harchi révèle qu’en plus de ne s’obtenir qu’au prix
d’authentiques épreuves, la reconnaissance littéraire accordée aux écrivains étrangers n’est que rarement pleine et
entière. Car si la qualité du style importe, d’autres critères, d’ordre extra-littéraire, jouent un rôle important. Souvent
pensée en termes de talent, de don, de génie, la littérature n’est-elle pas, aussi, une question politique ? 19€
- Alice Kaplan : « En quête de «L'Étranger» » (éd. Gallimard) septembre 2016. La lecture de L’Étranger tient du rite
d’initiation. Partout dans le monde, elle accompagne le passage à l’âge adulte et la découverte des grandes questions de
la vie. L’histoire de Meursault, cet homme dont le nom même évoque un saut dans la mort, n’est simple qu’en
apparence, elle demeure aussi impénétrable aujourd’hui qu’elle l’était en 1942, avec ses images à la fois ordinaires et
inoubliables : la vue qui s’offre depuis un balcon par un dimanche d’indolence, les gémissements d’un chien battu, la
lumière qui se reflète sur la lame d’un couteau, une vue sur la mer à travers les barreaux d’une prison. Et ces quatre
coups de feu tirés en illégitime défense. Comment un jeune homme, qui n’a pas encore trente ans, a-t-il pu écrire dans
un hôtel miteux de Montmartre un chef-d’œuvre qui, des décennies après, continue à captiver des millions de lecteurs?
Alice Kaplan raconte cette histoire d’une réussite inattendue d’un auteur désœuvré, gravement malade, en temps
d’occupation ennemie. «J’ai bien vu à la façon dont je l’écrivais qu’il était tout tracé en moi.» Le lecteur repère les
premiers signes annonciateurs du roman dans les carnets et la correspondance de Camus, traverse les années de son
élaboration progressive, observe d’abord l’écrivain au travail, puis les mots sur la page, accompagne l’auteur mois après
mois, comme par-dessus son épaule, pour entendre l’histoire du roman de son point de vue. En quête de L’Étranger
n’est pas une interprétation de plus : c’est la vie du roman. 22€
- Fouad LAROUI : « Ce vain combat que tu livres au monde » (éd. Julliard) août 2016 - Assis à la terrasse d'un café
parisien, Ali et Malika bavardent paisiblement. À les voir ainsi, jeunes et amoureux, un avenir radieux devant eux, qui
pourrait croire que leur existence va bientôt basculer dans l'enfer ?Ce vain combat met en scène quatre personnages aux
prises avec l'Histoire. La dérive mortelle d'un jeune Franco-Marocain de Paris à Raqqa, les réactions de son entourage,
le dilemme qu'affronte sa compagne et, en arrière-plan, les événements tragiques qui ont récemment secoué l'Europe
constituent la trame du récit. Fustigeant tous les fondamentalismes, mais ouvert aux points de vue les plus divers,
l'auteur nous livre avec ce roman humaniste et engagé un regard indispensable sur notre temps. 19€
- Mélanie MATARESE et Adlène MEDDI : «Jours tranquilles à Alger» (éd. Riveneuve) juin 2016 - Chroniques des
fondateurs d'«El Watan week-end» sur l'Algérie des années 2010, sa classe politique, les enjeux d'une réforme
économique dans un contexte de crise de hydrocarbures, ses atouts, les aspirations de sa jeunesse, sa place dans les
relations internationales, etc. 15€
- Kamel MEZITI : «Mission Djihad» (éd. Les Points sur les i) juin 2016 - 2015 a été incontestablement l'Annus
horribilis pour la France, qui a payé un lourd tribut au terrorisme : 148 morts et des centaines de blessés ! La tragédie
du vendredi 13 novembre, qui a frappé tous les Français sans distinction d'origine, de religion ou de couleur, a
bouleversé l'équilibre social très précaire depuis les attentats parisiens de janvier 2015. Le 22 mars 2016, c'est le cœur
de l'Europe qui est frappé par l'horreur à Bruxelles avec la mort de 28 personnes et plus de 300 blessés... Tous ces
attentats ont constitué un coup de semonce à notre vivre-ensemble et on est enclin à penser que rien ne sera plus jamais
comme avant. Une triste banalité est à rappeler : les musulmans sont de loin les premières victimes de la barbarie
terroriste de ces nébuleuses autoproclamées « islamiques » : Boko Haram, Daech, Al-Qaïda et autres mouvements. Il est
urgent de désamorcer les logiques de guerre de religions et de choc des civilisations que les marchands de la terreur et
autres prêcheurs de haine veulent nous vendre. 16€
17
- Mohamed NEDALI : « Évelyne ou le djihad ? » (éd. de l’Aube) septembre 2016 « L’avenir s’assombrit devant moi : un tunnel noir, tendu d’embûches. ». Iydar est un
lycéen marocain comme il y en a tant. Hélas, il est un jour arrêté par les gendarmes pour
« flagrant délit de fornication et atteinte à la pudeur publique ». Il était effectivement en
train d’embrasser la belle Latifa sous l’ombre d’un amandier, et sa main se faisait certes
quelque peu baladeuse… Le voilà envoyé en prison, et plus précisément dans la cellule
de Abou Hamza. Ce dernier assène : « Entre les murs de cette prison, j’ai recruté trois
fois plus de volontaires au djihad qu’en liberté ! » Aussitôt, il va tout faire pour
convertir Iydar à sa cause. Sorti de prison, le jeune homme est d’ailleurs bien décidé à
rejoindre ses « frères ». Sauf qu’il va rencontrer Évelyne, qui lui propose un chemin très
différent… Un roman lapidaire et intense, qui interroge sur cette jeunesse perdue et
prête à tout pour donner un but à son existence. 17€
-Lewis Trondheim et Brigitte Findakly : « Coquelicots d'Irak » (éd. L'association) août 2016 - Lewis Trondheim et
Brigitte Findakly forment en bande dessinée comme à la ville un duo depuis de nombreuses années. Si la bibliographie
pléthorique de Lewis Trondheim n’a plus de secret pour personne, celle de Brigitte Findakly, son épouse et coloriste,
quoique toute aussi importante, reste pourtant moins connue. De Pif Gadget, à ses débuts, au Chat du Rabbin, des
Formidables aventures de Lapinot au Retour à la terre, on lui doit la mise en couleurs d’une centaine d’albums. Avec ce
livre à quatre mains, pré-publié en partie dans « Les strips de la matinale » du Monde, Lewis Trondheim délaisse pour
la première fois les animaux anthropomorphisés pour raconter l’histoire de celle qui partage sa vie, née en Irak, d’un
père irakien et d’une mère française à l’orée des années 1960. Coquelicots d’Irak retrace son enfance passée à Mossoul,
ville du nord de l’Irak, à une époque où, bien avant l’arrivée au pouvoir de Saddam Hussein, se succèdent coups d’État
et dictatures militaires. Déroulant le fil de ses souvenirs, on découvre alors une vie de famille affectée par les
aberrations de la dictature et leurs répercussions sur la vie quotidienne, jusqu'à un inéluctable exil vers la France au
début des années 1970. Une arrivée en France elle aussi difficile, une expérience migratoire faite de difficultés
administratives, sociales et culturelles. Dans ce récit qui prend pour toile de fond une triste actualité, Lewis Trondheim
et Brigitte Findakly brossent en saynètes percutantes et sans ambages, mais pas moins sensibles pour autant, la
trajectoire singulière de la coloriste qui, pour la première fois, occupe le premier rôle dans un livre. Ponctué de photos et
de parenthèses sur les coutumes, la culture irakienne et les souvenirs de l’Irak de Brigitte Findakly, on partage avec elle
la nostalgie de ceux qui ont laissé derrière eux leur pays d’origine, et les liens fugaces qui subsistent, tout à l’image des
coquelicots devenus si fragiles une fois déracinés. 19€
DESSINS DE PRESSE
Le HIC
25 août 2016
18
Dilem,
21 août 2016
Édition N°7314
Plantu, le Monde.
25 août 2016
19
PRESSE ECRITE
««
Le Courrier de l’Atlas
L’actualité du Maghreb en Europe
n° 106 - juillet-août 2016
Le Un
n°119- août 2016
Le Monde des Religions
n° 79, septembre-octobre 2016
Histoire et Civilisations
20
n° 20, septembre 2016
Depuis sa création en 1985, l’association Coup de soleil aspire à rassembler les gens originaires du
Maghreb et leurs amis. Elle a pour vocation première de renforcer les liens entre ces populations, quelles
que soient leurs origines géographiques (Algérie, France, Maroc ou Tunisie), culturelle (arabo-berbère,
juive ou européenne), ou historiques (immigrés ou rapatriés). Elle a aussi pour objectif de mettre en
lumière les apports multiples du Maghreb et de ses populations à la culture et à la société françaises.
Les activités de Coup de soleil sont essentiellement tournées vers l’information (réflexion sur l’histoire ou
l’actualité du Maghreb et de l’intégration) et vers la culture (mise en valeur des livres, films, musiques,
spectacles, arts plastiques, etc.).
A travers ces objectifs et ces activités, les militants de Coup de soleil veulent contribuer à bâtir une « société
française sûre d’elle-même, ouverte au monde et fraternelle » (art. 2 des statuts). Ils inscrivent résolument
leur action dans le cadre d’une communauté de destin entre les peuples de la Méditerranée occidentale.
Vous êtes originaire ou ami du Maghreb ? Notre action vous intéresse ?
Rejoignez Coup de soleil !
--------------------------------------------------------------------------------------------
21
22

Documents pareils