Cartel des vitamines: également interdit en Suisse La Commission

Commentaires

Transcription

Cartel des vitamines: également interdit en Suisse La Commission
Wettbewerbskommission
Commission de l a concurrence
Commissione della concorrenza
Communiqué de presse
Berne, 19 avril 2000
1609 caractères
Cartel des vitamines: également interdit en Suisse
La Commission de la concurrence a constaté que le cartel
mondial des vitamines impliquant les sociétés Hoffmann -L a
Roche, Rhône -Poulenc et BASF avait déployé des effets anticoncurrentiels sur le marché suisse. Les parties ont admis
leur participation et se sont engagées à ne pas récidiver.
P a r d é c i s i o n d u 1 7 a v r i l 2 0 0 0 , l a C o m m i s s i o n d e l a c o n c urrence (Comco) a constaté que le cartel mondial des vitam i nes entre les sociétés Hoffmann-La Roche AG, BASF AG et
Rhône -Poulenc, dévoilé par les auto rités antitrust améri caines, avait également déployé des effets en Suisse. Cette
décision donne suite à l’enquête ouverte le 21 juin 1999. Le
cartel portait sur les prix, les quantités et la répartition du
marché des vitamines. Il a commencé à déployer ses effets
anti-concurrentiels en janvier 1990 et a pris fin en février
1999.
Dans une « déclaration » signée par les parties et jointe à
la décision, les parties ont reconnu avoir participé à ce cartel et se sont engagées à ne pas récidiver.
Renseignements
Prof. Roland von Büren
Président Comco
Tel. 031 631 89 74
Tel. 079 667 90 15
C e t exte est aussi accessible sur
notre page Internet
Contrairement aux autorités antitrust américaines et aux
autorités de concurrence de la Commission européenne, la
loi sur les cartels ne permet pas de sanctionner directement
les abus commis sur le marché suisse. Aucune amende n’a
dès lors pu être infligée aux parties et la Comco n’a pu que
constater l’existence d’un cartel sur le marché suisse. Toutefois, et sur la base de la « déclaration » signée par les
parties, la Comco sera en mesure, le cas échéant, de sanc tionner les parties en cas de récidive.
Le Département fédéral de l’économie a mis sur pied une
Commission d’experts chargée de réviser la loi sur les car tels, et notamment, d’introduire des sanctions directes.
Monbijoustrasse 43
CH-3003 Berne
Téléphone: 031 322 20 40
Téléfax: 031 322 20 53
www.comco.ch
[email protected]

Documents pareils

Le cartel des vitamines sous la loupe de la Commission de la

Le cartel des vitamines sous la loupe de la Commission de la Il est reproché à Roche, BASF et Rhône -Poulenc d’avoir notamment fixé les prix des vitamines A, B2, B5, C , E, Beta Carotène et des vitamines utilisées comme additifs alimentaires ainsi que de s’ê...

Plus en détail

La Comco ouvre une enquête contre TicketCorner SA La

La Comco ouvre une enquête contre TicketCorner SA La Wettbewerbskommission Commission de l a concurrence Commissione della concorrenza

Plus en détail

La Comco sanctionne l`aéroport de Zürich (Unique) L`aéroport de

La Comco sanctionne l`aéroport de Zürich (Unique) L`aéroport de AP ne respectait pas les mesures ordonnées par la Comco. Pour avoir contrevenu à sa décision (art. 50 LCart), la Comco a décidé le 5 décembre 2005 de condamner Unique au versement d’une amende de F...

Plus en détail

La COMCO procède à un examen approfondi du rachat de

La COMCO procède à un examen approfondi du rachat de Wettbewerbskommission WEKO Commission de la concurrence COMCO Commissione della concorrenza COMCO Competition Commission COMCO

Plus en détail

I. Système

I. Système La pratique de la COMCO en matière de cartels de soumission Prof. Dr Vincent Martenet, Président de la Comco

Plus en détail