Développement de l`endurance de puissance en musculation chez

Commentaires

Transcription

Développement de l`endurance de puissance en musculation chez
n
S
i =1
x
x
x
x
x
x
La Revue de l'Ostéopathie
x
x
(p=0,05)
2
Article didactique
pédagogique
x
a
x
x
xx
x
Développement de l’endurance de puissance en musculation
chez un nageur sprinteur expert
Ludovic Noguès 1
Sophie Garnier 1
Sandra Joffroy 1, 2 *
Development of power endurance in bodybuilding for a sprinter expert swimmer
Abstract
1 Université Paul Sabatier, Faculté des
Sciences du Sport et du Mouvement Humain
(F2SMH), Toulouse, France
2 ITO-CEOPS, Labège, France
Objectives: The main objective for this study has been to set up a specific program for
* Correspondance
[email protected]
weeks) ; an accelerometer was used to measure the evolution of the power and the
an expert sprinter swimmer in order to develop endurance-power.
Methods: The swimmer made 2 tests of bench press (during interval time for 12
endurance-power of muscular group of pectoral muscles. A specific muscular training
(contrasts of load : heavy / light, pre-fatigue) was realized during this period.
Results: The results of this study (in freshness state – in fatigue state : after endurancepower exercise before and after training) reported an increase of the power, speed and
endurance-power.
Conclusions: A specific muscular exercise training based on the increase of repetitive
and dynamics efforts associated with a decrease of recovery time, allows to an improvement of endurance-power, which is an essential for the sprint quality in swimming.
Keywords: endurance-power, swimming, bodybuilding
Mots clés : endurance de puissance, natation,
musculation
Numero 12-4: 2013
www.larevuedelosteopathie.com
27
Développement de l’endurance de puissance en musculation
chez un nageur sprinteur expert
Références
1. Thepaut-Mathieu C, Miller C, Quievre J. Entraînement de
la force, spécificité et planification. Les cahiers de l’INSEP.
1997;21:87-124 ;
2. Wilmore JH, Costill DL. Physiologie du sport et de l’exercice :
adaptations physiologiques à l’exercice physique. Louvain-LaNeuve (Belgique) : De Boeck. 2006.
3. Duchateau J, Enoka RM. Neural adaptations with chronics
activity patterns in able-bodied humans. American journal
of Physical Medicine and Rehabilitation. 2002;81(11):17-27.
4. Pradet M. La préparation physique. Paris : INSEP. Collection
Conflits d’intérêts : les auteurs déclarent n’avoir aucun conflit d’intérêt en lien avec cet article.
Résumé
Introduction : Cette étude a pour objectif de mettre en place un programme de musculation adapté à un nageur sprinteur de haut niveau afin de développer la ressource d’endurance - puissance.
Méthodes : Un nageur expert a effectué deux tests de développé couché à 12 semaines d’intervalle ; un accéléromètre
a été utilisé afin de mesurer l’évolution de la puissance et de l’endurance – puissance au niveau des groupes musculaires
des pectoraux. Un entraînement spécifique de musculation (contrastes de charge : lourd/léger ; pré-fatigue) a été réalisé
durant cette période.
Résultats : Les résultats obtenus (en état de « fraîcheur » – en état de fatigue : après un effort d’endurance de puissance
– avant et après entraînement) mettent en évidence une augmentation des niveaux de puissance, de vitesse et d’endurance de puissance.
Conclusion : Un entraînement spécifique de musculation basé sur l’augmentation de la répétition d’efforts dynamiques
associée avec la diminution des temps de récupération, permet une amélioration de l’endurance de puissance, qualité
essentielle en natation de sprint. Ce type programme d’entraînement est à intégrer dans le suivi ostéopathique de la
performance sportive.
n
30
S
i =1
x
x
x
x
x
x
La Revue de l'Ostéopathie
x
x2
(p=0,05)
x
xx
x
x
x
a
Numero 12-4: 2013

Documents pareils