Le Dôme Entre rêve et enchantement

Commentaires

Transcription

Le Dôme Entre rêve et enchantement
Le Dôme Entre rêve et enchantement
Publié dans l’Union le mardi 14 décembre 2010 à 11H00
Le Père Noël et la princesse Sarah au terme d'un voyage féerique.
Emmenée par Sarah Abitbol et Stéphane Bernabis, le couple le plus médaillé du patinage artistique français,
la troupe Rêves de Glace était de retour dimanche à la patinoire du Dôme avec son nouveau spectacle. Un
voyage féerique sur le thème de Noël applaudi à tout rompre par près d'un demi-millier de spectateurs, dont
des personnes défavorisées qui avaient bénéficié de places offertes par le Dôme.
Tous ont suivi l'histoire de princesse Sarah qui vient d'égarer son petit chien, un yorkshire baptisé Caïd. Bien
qu'il soit en retard dans la fabrication de ses jouets le Père Noël va prendre le temps d'aider la princesse. Le
spectacle est offert par 16 patineurs talentueux.
Passés professionnels fin 2003 après avoir remporté 10 titres de champions de France, 7 médailles aux
championnats d'Europe (2 d'argent, 5 de bronze) et s'être classés 3es des championnats du monde 2000,
ceux qu'on a appelés les Fiancés de la glace n'ont pas manqué de laisser s'exprimer les jeunes talents de la
troupe lors de ce show. L'un des derniers de Sarah Abitbol qui attend pour juin 2011 un heureux
événement.
« Avant d'arrêter, elle doit encore assurer trois représentations dont celle de Marseille qui lui tient
particulièrement à cœur. Ils patineront devant 5 000 personnes », assure le père de la championne laquelle
s'occupe de ses chiens. Une championne selon lui plus heureuse qu'a l'époque de la haute compétition
synonyme de stress et d'angoisse et de cruauté du destin. « En 2002, alors qu'ils venaient de remporter le
prestigieux trophée Lalique devant les meilleurs mondiaux, ils étaient favoris des JO de Salt Lake City.
Hélas, à quelques jours de la cérémonie d'ouverture, sur une mauvaise chute, le talon d'Achille de Sarah
s'est rompu », relate le père toujours ému.
Rendez-vous est déjà semble-t-il fixé en 2011 par la future mère mariée en 2009 à Jean-Louis, un patineur
de la troupe. Et d'annoncer au public laonnois : « Le petit sera un patineur ! » Il est vrai qu'en trois mois, le
futur rejeton a accumulé sauts, pirouettes et passages de haute voltige.

Documents pareils

Télécharger

Télécharger niveau illuminé la patinoire du Dôme de Laon. Un spectacle fabuleux salué par un demi-millier de spectateurs, bâti sur le thème de Noël autour de la princesse Sarah, triste après avoir égaré son ch...

Plus en détail