Cas groupés de bactériémies à Streptococcus

Commentaires

Transcription

Cas groupés de bactériémies à Streptococcus
Cas groupés de bactériémies à
Streptococcus dysgalactiae
equisimillis
Dans un service de soins de suite et de
réadaptation
Septembre 2010
CHI-Elbeuf-Louviers-Val de Reuil
E MARTIN Praticien en hygiène hospitalière
Streptococcus dysgalactiae subsp
equisimillis SDSE
Groupe des Streptocoques pyogènes
Flore commensale de l’homme (animaux)
Gorge
peau
Tractus génito-urinaire
Produisant une hémolyse β
Ag du groupe de Lancefield G ou C(A)
Pouvoir infectieux
Pathogène
Infections pharyngées (contexte épidémique )
Septicémies (dont S du post partum) +/- TSS
Méningites
Infections ostéo-articulaires
Pneumopathies
Endocardites
Infections des tissus mous
Sensibles aux ATB: pénicillines
Épidémiologie des bactériémies à
SDSE
Moins documentée que pour le SGA
CDC 2009: étude sur 489 infections
invasives à Streptocoques béta
hémolytiques autres que A et B aux USA
3,2 cas /105 hbts (= celle SGA)
80% des souches sont des SDSE
incidence qui augmente avec l’âge des 40 ans
Infections communautaires : 76%
15% de décès (parmi les hospitalisés)
Répartition des espèces responsables d’infections invasives à
streptocoques beta hemolytiques non A non B
80%
Broyles L N et al. Clin Infect Dis. 2009;48:706-712
© 2009 by the Infectious Diseases Society of America
Incidence annuelle des infections invasives à streptocoque non-A, non-B β-hemolytique en
fonction du sexe, age , population blanche/noire
Broyles L N et al. Clin Infect Dis. 2009;48:706-712
© 2009 by the Infectious Diseases Society of America
Caractéristiques
démographiques
Comorbidités
Formes
cliniques
© 2009 by the Infectious Diseases Society of America
Broyles L N et al. Clin Infect Dis. 2009;48:706-712
Épidémiologie des bactériémies à SDSE:
CDC 2009 – pathologies associées
Présentes dans 96% des cas
diabète
athérosclérose
Atteintes cutanées chroniques
Insuffisance cardiaque
Obésité
Formes cliniques des bactériémies
26% sans origine retrouvée
41% inf d’origine cutanée
Historique de l’alerte : le 04 octobre 2010
Appel du Médecin SRR :
1er reflexe:
Le 2/10/10 septicémie à SDSE
pour une patiente hospitalisée depuis le 10
août dans le service
Est-ce IN/associée aux soins ?
Nosocomiale mais certainement endogène
Après enquête à partir des données du
laboratoire de microbiologie:
Dans l’établissement en 2010 : 6 bactériémies
à SDSE dont 4 bactériémies chez des patients
ayant été hosp dans ce service.
Envoi des 4 souches au CNR
1er résultat du CNR – mi octobre 2010
Dt_prvlt
Site de
prlvmt
Espèce
Biotype
Group de
Lancefield
génotype
Sérotype
Toxin
es
s
m
eZ
ATB
24/05/2010
Hémoc
subsp.
equisimilis
1512.2041.100
C
stG62647
T2/8/25/Imp19
spegg
0
S
24/08/2010
Hémoc
subsp.
equisimilis
1513.2041.110
G
stG2078
NT
spegg
1
S
25/09/2010
Hémoc
subsp.
equisimilis
1513.2041.110
G
stG6
NT
0
1
S
02/10/2010
Hémoc
subsp.
equisimilis
1513.2041.110
G
stG2078
NT
spegg
1
S
B
A
historique
B
10/08
Admise
le 01/07
Hémoc
SGG
Ch 2222
1er cas
signalé
24/08
A
Admise
10/08
Ch 2224
02/09
Décès
02/10
Hémoc
SDSE
transfert
clinique
Historique
Signalement externe des 2 cas le 28
octobre
Surveillance accrue via le
laboratoire
le 30 octobre : nouveau cas de
septicémie : patiente hospitalisée
en EHPAD d’un établissement du
réseau
Nouvelle bactériémie à SDSE
Le 30 octobre 2010
Patiente en EHPAD
Bilan de déshydratation très perturbée
Nouveau bilan + hémoc
Positive SDSE
Présentera le lendemain un érythème
sur l’avant bras autour du point de
ponction
Patiente avec ATCD d’hospi en SSR
Hospitalisation en SSR même service
B
Admise
le 01/07
Ch 2222
Hémoc
SGG
24/08
Décès
02/09
A
C
Admise
Le 17/08
ch 2224
Hémoc SGG
25/09
Admise
le 23/09
Ch 2223
Tranfert
St hilaire
02/10
Transfert
EHPAD
14/10
Description des cas
A ch 2222
B ch 2224
C ch 2223
Age/sexe
79 ans fem
69 ans fem
83 ans fem
Motif adm
SS post urologie
PTHG juill
Alzeimer
comorbidités
En juillet
Lymphœdème avec
écoulement
abondant ++++
Cancer
métastase os,
chimio 01/09
radioT22/09
Surcharge
pondérale
Petit escarre
sacrum
Insuffisance
cardiaque
Transfert en
EHPAD le 14/10
Bonne état
général
Manif clinique
20/08:
démangeaison Mb inf
23/08:
nausée, frisson,38,5°c
24/08:
Hemoc(+),ECBU(-)
Ttt ATB aug IV
25/08:
Rougeur cuisse
érysipèle
12/09: Décès
alt générale
02/10:40°c
céphalée,BU(-),
pas signe pulm et
cutanée,Hc(+)
CRP134 Aug PO
03/10: CRP300
Transfert clinique
Compl à J7: ISO
PTH à SDSE
29/10 trouble
conscience,bilan
sguin montrant une
déshydratation+++
le 30/10: hemoc(+)
31/10 érysipèle
avant bras
10/11Décès
Sexe
DDN
Dt_prvlt
Site de
prlvmt
Espèce
Biotype
Groupe de
Lancefield
génotype
F
23/12/1925
24/05/2010
Hémoculture
Streptococcus
dysgalactiae
subsp.
equisimilis
1512.2041.100
C
stG62647
F
28/04/1930
24/08/2010
Hémoculture
Streptococcus
dysgalactiae
subsp.
equisimilis
1513.2041.110
G
stG2078
F
25/07/1919
25/09/2010
Hémoculture
Streptococcus
dysgalactiae
subsp.
equisimilis
1513.2041.110
G
stG6
F
05/06/1941
02/10/2010
Hémoculture
Streptococcus
dysgalactiae
subsp.
equisimilis
1513.2041.110
G
stG2078
15/05/1927
30/10/2010
Hémoculture
Streptococcus
dysgalactiae
subsp.
equisimilis
1513.2041.110
G
stG2078
B
A
F
C
P
F
G
E
Sérotype
Toxines
smeZ
A
T
B
T2/8/25/Imp19
spegg
0
S
NT
spegg
1
S
NT
0
1
S
en
co
ur
s
NT
spegg
1
S
en
co
ur
s
T2/8/25/Imp19
0
0
S
en
co
ur
s
Souches A,B,C de génotypes comparables et de même pulsotype-CNR
12%
Typage du gène emm de
217 cas
d’infections invasives
à SDSE
Broyles L N et al. Clin Infect Dis. 2009;48:706-712
© 2009 by the Infectious Diseases Society of America
hypothèses
1.
2.
3.
Transmission à partir d’un
membre du personnel porteur ou
infecté à SGG
Contamination directe inter
patientes (chambres voisines)
Transmission croisée
- lors des soins
- en salle de Rééducation
investigations
2 rencontres avec l’encadrement et médecins du
services
Étude sur dossiers médicaux /paramédicaux:
recensements des actes de soins, prise en charge de
rééducation ….
Observation des pratiques par le CCLIN et ARLIN le 09
novembre avec les 2 IDE de l’EOH
résultats
Pas de notions d’infections
retrouvées chez le personnel
Seul lieu de rencontres entre cas A
et B et entre B et C: lors des
séances de rééducation
Retour de l’audit le vendredi 04
février
CONCLUSION audit
« L’observation des pratiques a permis
de mettre en évidence un défaut de
respect des précautions standard dans
de nombreuses situations pouvant
éventuellement entraîner des
transmissions croisées »
conclusion
Risque de transmission croisée de
colonisations et de bactériémies à SDSE
en SSR est mis en évidence .
Mise en place de précautions
complémentaires comme pour le SGA?
Infections graves: 2 décès
Manifestation clinique post exposition :
longue(15j)
Patients fragiles
références
Bactériologie clinique 2e édition Freney J 2007 p852
Population-based study of invasive disease due to
beta-hemolytic streptococci of groups other than A
and B Clin infect Dis 2009 dec 15;49(12):1959
Remerciements:
CCLIN Paris NORD: Dr A Carbonne, D Landriu
ARLIN: Dr JM Germain, Denis Thillard
CNR: Dr A Bouvet et C Plainvert
InVS: I Poujol, S. Alleaume
Le laboratoire de microbiologie
L’ensemble du service de SSR
L’EOH