N°71 - Novembre 2014

Commentaires

Transcription

N°71 - Novembre 2014
L’air d ’étang
.
Le magazine de la ville de Berre l’Étang
Une
nouvelle
gendarmerie…
... Des renforts
de police
municipale
... des mesures
de protection citoyenne
P10: Le Téléthon, tout un programme
Numéro 71/novembre 2014
2
L’a i r d ’é t a n g > N u m é r o 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
Serge Andréoni
Ancien sénateur des Bouches-du-Rhône
Maire de Berre l’Étang
Une rentrée sereine
Nos petits berrois ont repris le chemin de lʼÉcole en débuteront dès le 1er décembre et se poursuivront
septembre.
jusquʼau début de lʼannée prochaine.
Cette année, ce sont des changements importants
qui les attendent avec la mise en place des nouveaux rythmes scolaires. À Berre lʼÉtang, la rentrée
sʼest bien passée car elle a été soigneusement
préparée avec le monde enseignant et les parents
dʼélèves ! Un dossier spécial de votre magazine
revient sur cette rentrée et sur la fréquentation
importante des enfants aux nouvelles activités périscolaires.
Un grand merci encore au monde enseignant, aux
parents, au service éducation loisirs de la ville, au
Forum des Jeunes et de la Culture et à la Médiathèque. Tous ces acteurs ont permis à notre ville
de faire face à ses obligations avec le souci unique
de concourir au bien-être de nos petits !
Dʼautres informations sont à découvrir à travers ces
pages quʼelles soient liées à lʼactualité ou
encore à la sécurité sans oublier lʼéconomie
ou la culture.
Lʼannée 2015 sera aussi pour nous tous la dernière
ligne droite avant la création de la future Métropole
Aix-Marseille contre laquelle je me suis toujours et
avec tenacité totalement opposé. Je continuerai de
le faire sans répit pour protéger notre commune
contre cette structure véritable usine à gaz qui nous
est imposée contre notre avis et qui pénalisera
Berre lʼÉtang (augmentation des impôts locaux,
perte de toute politique de proximité, perte du droit
des sols pour nos permis de construire etc.)
Comptez sur ma détermination et celle du groupe
La rentrée, cʼest aussi le moment de faire de Berre Avenir pour tout faire afin que des amendenouveaux projets de prendre de nouvelles ments positifs puissent être obtenus par les parledécisions. Les semaines qui arrivent seront riches mentaires.
en événements sportifs mais surtout en moments
de solidarité avec le Téléthon 2 014. Vous trouverez Vous souhaitant une bonne lecture et de bonnes
dans les pages qui suivent le programme complet fêtes de fin dʼannée, recevez Chères Berroises et
des manifestations organisées en faveur de cette Chers Berrois, lʼexpression de mon total
grande cause. Nous comptons sur votre forte dévouement.
participation et votre générosité légendaire.
Cette fin dʼannée rime également avec festivités.
Vous trouverez avec ce dernier numéro
de lʼAir dʼÉtang la plaquette des festivités de fin
dʼannée. Nous vous attendons nombreuses et
nombreux durant tous ces rendez-vous qui
L’a i r d ’é t a n g > N u m é ro 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
Pages 4 - 5
Actu/De nouveaux défibrillateurs
Pages 6 - 7
Dossier/La rentrée sur de nouveaux rythmes
Pages 8 - 11
Événements/En images
Pages 12 - 13
Vie Publique/Vigilance entre voisins
Pages 14 - 15
Culture/La nouvelle saison culturelle
Page 16
Les gens/Recensement de la population
Page 17
Environnement/Soutien à l’agriculture
Pages 18 - 19
Loisirs Solidarité/Téléthon 2 014
Page 20
Jumelage/ 25 bougies pour Berre - Meolo
Page 21
Tribune/Expression des groupes
Pages 22 - 23
Agenda
L’air d’étang • Le magazine de Berre l’Étang
Service Communication/Mairie de Berre L’Étang
Hôtel de ville - Place Jean Moulin
Mail : [email protected]
Tel : 04 42 74 93 81
Directeur de la publication : Serge Andréoni
Responsable éditorial : Philippe Lascombe
Rédaction, photos : Philippe Lascombe, Jeanne Grassi,
Christophe Pinto, Élodie Céloria
Maquette : Christophe Pinto
Impression : Espace Imprimerie, Marseille - Tirage : 6 000 exemplaires
3
Dernière minute
Les électeurs du bureau de
vote n°9 de la commune
sont avisés que celui-ci est
désormais implanté au sein
de l'école élémentaire Pablo
Picasso et non plus à la maternelle (arrêté préfectoral
du 29 août 2014). L'entrée
du bureau de vote se fera
par le boulevard Henri
Barbusse (comme c'était
déjà le cas).
Coup de cœur
« Cultiver au naturel »
Lundi 7 juillet, au nouveau centre administratif, Serge Andréoni, Président du
Syndicat d’Aménagement du Bassin de
l’Arc (SABA), Céline Vairon, directrice du
Syndicat, Claude Holyst, directeur de
l’ARPE, deux élus des communes voisines
de Coudoux et de Cabriès et du SABA et
Aurélien Transon, Chargé de mission, ont
signé la Charte « Jardiner au naturel, ça
coule de Source ». Cette Charte réunit
quelques-unes des 10 jardineries du bassin versant de l’Arc dont une berroise (La
Jardinerie de l’Étang). Son but est de
proposer des solutions alternatives à l’utilisation de produits chimiques dans le
jardin. Les signataires proposent de mettre à disposition des consommateurs, des
informations (fiche simple, affiches) sur
le traitement naturel des jardins (pelouse,
haies, jardin potager). La Charte a déjà
conquis 34 jardineries en PACA. Le SABA
est l’un des 5 porteurs du projet dans la
région. La démarche est soutenue par
l’Office National de l’Eau et par de nombreuses collectivités territoriales. Espérons que ces nouvelles pratiques se
développeront et motiveront les berroises
et berrois à jardiner en toute sérénité.
4
L’a i r d ’é t a n g > N u m é r o 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
« Les pins de Gordes »
abattus et remplacés
Après une expertise (rapport visible en Mairie)
et pour éviter tout accident, la ville de Berre
l’Étang a été contrainte de couper les pins de
l’entrée de ville le long de la RD21.
C’est à « contre cœur » que la ville a pris cette
décision, mais ces arbres, très volumineux,
étaient victimes du « chignonage » de leurs
racines. C’est-à-dire que leurs racines s’enroulent autour de leurs troncs jusqu’à les étouffer
au lieu de s’enfoncer dans la terre . Un cabinet
d’expertise vauclusien mandaté pour faire le
point sur l’état de santé de ces arbres avait
constaté que soixante-neuf d’entre eux, dont
trois ou quatre de manière urgente, devaient
être abattus, car à terme ils présentaient un
danger de chute sur la route départementale.
Devant ce danger et l’urgence à intervenir sur les
arbres les plus atteints, la ville a décidé au nom
du principe de précaution de les faire abattre
tous au plus tôt. La période de fin d’été a été
jugée la moins contraignante pour les utilisa-
teurs de la route départementale, car ils sont
moins nombreux à l’emprunter.
Une entreprise aubagnaise, IPS, a été mandatée
pour réaliser ces abattages.
Des plantations d’essences diverses d’arbres ont
été réalisées dans la continuité du chantier
d’abattage afin que les berrois et l’ensemble des
utilisateurs de la RD21 retrouvent un espace
arboré.
L’opération va se poursuivre pour la sécurité de
toutes et de tous.
De nouvelles plantations ont remplacé les pins
malades abattus à la rentrée.
De nouveaux défibrillateurs installés
Depuis 2009, la campagne d’installation des
défibrillateurs est lancée. Neuf nouveaux appareils
ont été installés en 2014 et renforcent la vingtaine
de défibrillateurs déjà présents sur le territoire.
Depuis les mois de mars et
avril derniers des sessions de
formation ont été dispensées
par l’école des pompiers au
profit de 80 animateurs, éducateurs et cadres dirigeants
des associations sportives de la
ville où des appareils ont
été installés. Ces sessions
devraient se poursuivre avec la
mise en place de neufs nouveaux appareils. Ces défibrillateurs sont d’ores et déjà
disponibles au boulodrome du
Drignon, au complexe sportif
Denis Padovani, au gymnase
Roger Martin, au Dojo, au
Berre Tennis Club, au Club Nautique Berrois et à l’extérieur de
l’école de Voile du port Albert
Samson.
Deux appareils portables sont
également disponibles dans
les deux voitures d’Allo
Seniors. Un dernier appareil est
mis à la disposition du service
des sports pour les différentes
manifestations sportives organisées dans la ville.
À l’école de voile (photo ci-dessus),
au stade de Gordes et au Tennis Club
Berrois, les défibrillateurs sont installés en extérieur pour répondre
efficacement à de multiples interventions. Les appareils sont conçus
pour résister à des écarts de températures et sont équipés d’un système
d’alarme anti-vandalisme.
L’a i r d ’é t a n g > N u m é ro 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
5
Le stade Roger Martin devient
un véritable complexe multi-sports
Si certaines infrastructures sportives ont été
améliorées, le grand chantier de l’année fut
sans conteste celui du Stade Roger Martin.
Le terrain principal a été recouvert d’une
pelouse synthétique dernière génération qui
servira pour les rencontres officielles du championnat. Cette pelouse permettra aussi à des
équipes de jeunes de s’y produire. Ont été développés les deux sautoirs pour le saut en longueur et le triple saut, ainsi que ceux pour la
hauteur et la perche sans oublier une fosse
pour le 3000 m steeple. Des aires de lancers
(poids, disque, javelot) ont été installées en
bordure des trois terrains en pelouse naturelle
situés derrière les tribunes et de dimensions
différentes dédiés aux entraînements et à la
compétition des jeunes footballeurs du BSC.
S’ajoutent à ces nouveautés deux terrains de
basket, un de handball et deux de volley-ball,
ce qui permet au stade Roger Martin d’être aujourd’hui autant un complexe sportif qu’un
pôle multisports (le Berre Sporting Club et le
Berre Sport Athlétisme ont déjà leur siège sur le
site)
Pour ce qui concerne le terrain principal le budget des travaux avoisine un million d’euros
financé intégralement par la ville. Les différents
terrains situés derrière le stade principal représentent 850 000 euros d’investissements. Ces
nouveaux équipements vont apporter plus de
confort et de modernité aux sportifs berrois et
seront le gage de futurs exploits que les usagers sportifs vont sans doute engrangés.
L’ancien collège détruit
Avec la mise en service en 2012 du
nouveau collège Fernand Léger, les jours
de l’ancien établissement de type Pailleron étaient comptés.
Ce dernier, construit dans l’urgence au
début des années 60 pour répondre au
baby-boom d’après guerre et au rapatriement des Français d’Algérie, a vu passer depuis, plusieurs
générations d’enfants. La destruction des bâtiments a débuté
à la fin du mois d’août. C’est tout un quartier qui doit être
prochainement réhabilité puisque le marché du jeudi actuellement présent sur le boulevard Romain Rolland sera délocalisé sur l’ancien parking du collège. Une étude est en cours
pour le devenir du terrain de l’ancien collège.
6
L’a i r d ’é t a n g > N u m é r o 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
Une rentrée
sereine et
studieuse
Cette rentrée des classes la finalité de cette réforme s’articule
2014-2015 placée sous le autour du développement de l’enfant qui reste au cœur du projet
signe de la réforme des éducatif.
rythmes scolaires qui nous
a été imposée, restera Les activités périscolaires
dans les annales de la ville
comme l’une des plus Pendant les activités périscolaires,
les enfants se voient offrir gratuitesereines. Les 1 335 petits ment dans les locaux scolaires,
berrois et berroises ont des activités culturelles, sportives,
rapidement trouvé leurs artistiques et de loisirs : karaté, inmarques. Pas de fermeture formatique, musique, chant, bibliothèque et centre documentaire
de classe, à l’école Frédéric selon leur niveau. Pour les petits de
Mistral on compte même la maternelle, il s’agit d’éveil. Pour
les élèves de cycle 2 il s’agit de déune ouverture !
Dans une précédente édition de l’Air
d’étang, ainsi qu’au travers d’un
courrier aux familles, la municipalité de Berre et son service éducation ont fait preuve de pédagogie
pour transmettre la vision berroise
de la réforme qui ne doit ni impacter les familles dans leur budget, ni
désorganiser les interventions des
professionnels compétents dans les
temps périscolaires. Rappelons que
couverte et pour les cycles 3 d’initiation.
Pour les familles deux choix sont
possibles, soit récupérer leurs
enfants à 15 h 30, soit les inscrire
par trimestre aux activités périscolaires de 15 h 30 à 16 h 30. Il s’agit
d’un engagement qui facilite la
gestion des présences.
De nombreux
personnels actifs dans
cette organisation
Pendant les activités de l’aprèsmidi, les enfants sont sous la
responsabilité conjointe du directeur de l’école et du directeur du
centre de loisirs. Ce qui permet un
travail collaboratif entre animateurs et enseignants. Une centaine
de personnes est impliquée dans
cet encadrement des activités : animateurs municipaux, ATSEM, animateurs sportifs, personnel des
structures culturelles de la ville
comme le Forum, la médiathèque
et le Ciné 89. On compte également
9 nouveaux agents municipaux
parmi cet effectif.
L’a i r d ’é t a n g > N u m é ro 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
7
Rythmes scolaires : que fait la Ville ?
L’enfant au cœur du projet
La municipalité de Berre l’Étang s’engage dans cette
réforme « afin d’offrir à tous les enfants, en
respectant l’équité entre les écoles, des activités
gratuites dans un cadre ludique leur permettant l’initiation, la découverte et afin de favoriser l’autonomie,
l’apprentissage du vivre ensemble et de nouvelles
connaissances ».
Le coût de cette réforme pour la ville s’élève à
500 000 euros dont une aide de 150 000 euros de
l’État.
La mise en place de « temps mairie » lors de la
pause méridienne de 11 h 30 à 13 h 30
et d’activités périscolaires de 15 h 30 à 16 h 30
tous les jours de la semaine.
Le mercredi matin a été choisi comme
demi-journée supplémentaire après
consultation des parents d’élèves et
des enseignants.
Ces nouveaux rythmes scolaires ont pour but
d’assurer un meilleur équilibre
des temps de l’enfant.
La semaine de 24 heures d’apprentissage
est repartie en quatre journées
de 6 h 15 chacune.
Le début des cours s’effectue à 8 h 15.
La mairie se charge d’assurer la garderie de
7 h 15 à 8 h 15 et de 16 h 30 à 18 h 30, ainsi que
la restauration, les études et les nouvelles
activités périscolaires.
Quel bilan deux mois après la rentrée des classes ?
Les PEDT (Projets Éducatifs Territoriaux) sont suivis dans les écoles berroises par 75 % des effectifs,
soit 1 006 élèves sur un effectif global de 1 335 élèves, écoles maternelles et élémentaires confondues. Les activités proposées sont diverses et variées : danses et musiques du monde, hip-hop,
karaté, musique et chant, danse contemporaine, ateliers de loisirs. En pleine phase d’expérimentation, la mise en place des nouveaux rythmes scolaires créée forcément des réactions contrastées
en fonction des sensibilités et des situations différentes dans chaque famille berroise.
Pour certains parents, le constat est sans appel, « les enfants sont fatigués, les journées sont
longues ». Pour certains professeurs, l’impression est bonne puisque « les apprentissages scolaires
se font mieux le matin », les enfants étant plus réceptifs. Si les avis sont partagés, force est de
constater que les infrastructures d’accueil et les personnels se sont mis en quatre (sur cinq jours)
pour répondre aux mieux aux attentes des petits berrois.
L’a i r d ’é t a n g > N u m é r o 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
8
1
2
3
4
1 : L’aïoli municipal sous les pins centenaires
du Parc Henri Fabre rencontre toujours un
franc succès auprès des amateurs de
gastronomie provençale.
2 : L’orchestre Richard Gardet sur le parvis
de la Mairie.
3 : Les bals populaires attirent un public
toujours plus enthousiaste.
4 : La retraite aux flambeaux est une
tradition qu’affectionnent les Berrois.
5 et 6 : Le spectacle cabaret, « Au Pays
enchanté des enfants » sur le Parvis de la
Mairie a conquis un public familial très
attentif.
7
5
6
L’a i r d ’é t a n g > N u m é ro 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
9
1
2
1 : Le concert « ENSEMBLE ! » avec Ève ANGELI et Didier GUSTIN
suivi d’un bal avec R. GARDET a été un des temps forts de cet été
festif.
2 : Un public très nombreux sur le parvis de la mairie a su
profiter des spectacles de qualité proposés par Berre Animation.
3 et 4 : Le spectacle musical « Hommage aux Carpentier »
par le groupe musical Les Mélomanes a permis au public de
se plonger dans l’ambiance des années 70 en compagnie
d’artistes talentueux.
5 : La sardinade du 14 juillet, sur les quais du Port Albert
Samson a retrouvé ses couleurs d’antan. Une foule d’habitué(es)
a dégusté les plats servis par les bénévoles de l’Association
Nautique Berroise et de la Boule Amicale Berroise.
4
3
5
10
L’a i r d ’é t a n g > N u m é r o 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
1
1 : Les rives de l’étang
attirent une foule
considérable lors du feu
d’artifice du 16 août.
2 et 3 : Le 69 ème prix
Marius Latil organisé
par l’Avenir Cycliste
Berrois s’est déroulé
le 15 août.
4 : La cérémonie de
Libération de la ville a eu
lieu au cimetière Caderot
en présence du Colonel
Boudier, commandant du
groupement de gendarmerie départementale, du
Chef d’escadron, JeanCharles Antoine,
commandant la compagnie de gendarmerie
d’Istres, de Denis Dalzon,
nouveau commandant de
la brigade de gendarmerie
de Berre l’Étang, de personnalités militaires, civiles et
des très actifs membres
des associations
berroises d’anciens
combattants.
5 et 6 : L’orchestre Almeras
Music Live et la revue Rêve
d’étoile ont mis des paillettes et du baume au
cœur lors de soirées très
suivies par
le public.
5
2
3
4
6
L’a i r d ’é t a n g > N u m é ro 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
1
11
1 : Le concert de Mikaël Miro a eu lieu devant un
public ravi appréciant le dynamisme de l’artiste
qui a su communier avec lui.
2
2 : Du théâtre provençal, avec « L’homme semence » à la salle polyvalente par la Cie « César
Choisi». 3 : Francis Cabrel était à l’honneur d’une soirée classique autour de ses chansons avec le
Trio Richenson. 4 : Le public de la salle polyvalente a un choix de spectacles gratuits d’une grande
diversité en cette rentrée 2014-2015.
4
3
5
5 : Le vide grenier organisé par
l’A.D.E.B rassemble tous les amateurs
de brocante et les collectionneurs.
6 : La tradition camarguaise est au
rendez-vous du Taureau à la broche
organisé au Parc Henri Fabre par le
club Taurin Lou Ferri.
6
12
L’a i r d ’é t a n g > N u m é r o 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
Un nouveau lieutenant
à la caserne
Événement. Arrivé dans notre commune le
8 juillet dernier, le Lieutenant Denis Dalzon est
le nouveau Commandant de la Brigade de la
Gendarmerie Nationale de Berre l’Étang
depuis le 1er août.
Originaire de Sisteron, Denis
Dalzon est marié et père de
deux enfants. À la fin de son
service militaire passé en tant
que gendarme auxiliaire à la
brigade de gendarmerie de
Gardanne, il intègre l’école de
sous-officiers de Chaumont.
Il rejoint ensuite pendant 6 ans
l’escadron de gendarmerie
mobile de la commune de Bourgoin-Jallieu.
Son parcours le conduira au
peloton autoroutier de la commune de la Verpillière, en Isère
pendant 4 ans pour être réaffecté à la brigade de recherche
de Police Judicaire de la ville de
Bourgoin Jallieu. En 2009 il est
affecté à Chassieu (69). Cette
brigade sera déplacée sur
Génas et il y restera jusqu’à son
arrivée à Berre l’Étang. Durant
toutes ces années, Denis
Dalzon, gravit les échelons et
réussit ses examens notamment celui d’Officier de Police
Judiciaire.
Les grades se succèdent et il
passe de gendarme à adjudantchef. En 2013, c’est à l’issue de
sa réussite au concours qu’il
devient officier. Fraîchement
promut Lieutenant, Denis
Dalzon se rapproche de sa
région et de sa famille.
Recrutement
de policiers municipaux
Il choisit la Gendarmerie de
Berre l’Étang où il dirige 22
sous-officiers et gendarmes
adjoints volontaires. Le Lieutenant Denis Dalzon est disponible 24h/24h et conseille aux
habitants de la ville de composer le 17 (appel gratuit) pour
signaler un éventuel problème.
Bienvenue, Lieutenant !!
[email protected]
brigades existantes. Ces agents vont pouvoir participer
au renforcement de la présence de la police sur l’ensemble du territoire de la ville et ainsi permettre aux
berrois de vivre en toute tranquillité. En effet, il est deEn accord avec ses engagements récents, Serge mandé aux équipes d’être plus présentes dans l’enAndréoni a procédé au recrutement de nouveaux poli- semble des quartiers, y compris en campagne, et ainsi
ciers municipaux. L’objectif est de renforcer la politique de développer un sentiment de sécurité pour tous les
administrés. Le recrutement se poursuivra en 2015.
de prévention et de sécurité sur la commune.
À l’issue des élections il a été demandé à la Direction
des Ressources Humaines de la ville de procéder au
recrutement, dans un premier temps, de cinq policiers
municipaux expérimentés et immédiatement opérationnels. Une fois, la présélection réalisée les élus ont
choisi les candidats les plus performants.
Ces cinq policiers municipaux issus de communes des
Bouches-du-Rhône et du Vaucluse sont entrés en
fonction au début du mois d’octobre intégrant ainsi les
L’a i r d ’é t a n g > N u m é ro 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
13
Utilisation des radars mesure de vitesse
par les forces de l’ordre à Berre l’Étang
contrevenants en dépassement de la limite de
vitesse autorisée. Il est vérifié annuellement
sur l’étalonnage des mesures par un organisme
agréé. Grâce à son fort grossissement (jusqu’à 7
fois), ces jumelles permettent non seulement de
relever les plaques minéralogiques, mais également de contrôler le port de la ceinture ou
encore l’utilisation du téléphone portable.
Du matériel plus performant
En novembre 1999, la municipalité a investi dans
l’achat d’un cinémomètre (radar de mesure de
vitesse) EUROLASER, dans le but de lutter contre
l’insécurité routière sur le territoire communal.
Depuis cette date et jusqu’à aujourd’hui,
l’utilisation de cet appareil a été conjointe avec
les militaires de la Gendarmerie de Berre l’Étang
et la Police Municipale, car une convention de
coordination existe entre ces deux services.
L’EUROLASER est un appareil électrique
rechargeable, d’une portée maximale de 500
mètres, qui permet à l’opérateur d’interpeller les
Au mois de juillet 2014, la municipalité a poursuivi son effort d’investissement dans la lutte
contre les incivilités des automobilistes, et s’est
dotée d’un nouvel outil de radar laser plus
performant. Ce cinémomètre PROLASER 4 (système de mesure de vitesse et de distance également rechargeable), est plus léger, plus rapide et
plus performant. Il permet une portée d’environ
1 000 mètres, il est étanche et fonctionne par
mauvais temps. Il est homologué cinémomètre
officiel de la Police et de la Gendarmerie Nationale. Il sera lui aussi vérifié annuellement sur
l’étalonnage des mesures par un organisme
agréé.
Participation citoyenne :
une vigilance accrue entre voisins
Inspiré du concept anglosaxon, ce dispositif est
mis en place dans notre ville depuis 2012. La surveillance de voisinage désigne l’action d’un ensemble de
personnes d’un quartier, d’une rue, qui s’associe dans
le but de prévenir la délinquance et les cambriolages.
Il s’agit d’être attentif à des faits inhabituels sans
prendre de risques personnels ni d’essayer d’intervenir mais de servir de relais à la police et à la gendarmerie pour l’aider dans son travail d’enquête et
d’interpellation.
Une réunion de concertation organisée par la gendarmerie est prévue pour la fin de l’année 2014.
Cette séance publique fait partie des différentes
initiatives prises pour informer les berrois et les
berroises qu’ils ont un rôle citoyen à jouer contre les
cambriolages notamment en période de vacances.
Des plaquettes et autocollants à placer sur les boîtes
aux lettres seront mis à la disposition des habitants.
À retenir : les numéros utiles en cas de nécessité :
Gendarmerie : 04 42 85 40 13,
[email protected]
Police municipale : 04 42 74 93 93,
Urgences composez le 17.
14
L’a i r d ’é t a n g > N u m é r o 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
Se cultiver
et se détendre
à la médiathèque
À la médiathèque Edmonde CharlesRoux Defferre, une programmation à la
fois studieuse et ludique invite à se
rendre en ce lieu. Ne pas hésiter à
croquer dans la culture et les loisirs à
pleines dents…
Cet automne, l’équipe de la médiathèque a
concocté pour les berrois une programmation
exigeante et vivante composée de manifestations, concerts et expositions de qualité.
Avec un mois de novembre consacré aux 25 ans
du jumelage de Berre l’Étang avec la ville
italienne de Meolo (du 3 au 22 novembre) la
médiathèque expose du 4 au 22 novembre
« A zonzo per l’Italia », une exposition créée à
partir de textes rédigés dans le cadre d’un atelier
d’écriture animé par Marianne Alainmat
(présidente de l’association de Berre – Meolo).
Son vernissage a eu lieu le 8 novembre en
présence du comédien Lionel Mazari. Toujours
dans le cadre de «Novembre à l’italienne», une
rencontre musicale avec le groupe « Canzoniere
Grecanico Salentino » se déroulera le jeudi
20 novembre la veille de leur concert organisé
par le Forum des Jeunes et de la Culture (partenaire avec le Ciné 89 de ce mois consacré aux 25
ans de jumelage de Berre-Meolo).
Auparavant, le samedi 18 octobre, l’Orchestre
Philarmonique de Marseille représenté par 4
solistes formant un quatuor viennois pour mandoline et trio à cordes était en concert en partenariat avec la Ville de Marseille, son Opéra
Municipal et le Conseil général des Bouches-duRhône.
Pour finir l’année 2014, la médiathèque exposera
la crèche provençale de Robert Durand
du 16 décembre 2014 au 17 janvier 2015 en
partenariat avec l’Office de Tourisme.
L’orchestre philarmonique de Marseille, un invité de choix à la
médiathèque, le samedi 18 octobre dernier.
Des rendez-vous pour tous les
goûts et tous les âges
Les gourmands, amateurs de moments
précieux, pourront également noter sur leur
agenda « Les petits-déjeuners du reg’ART », un
rendez-vous convivial pour échanger sur la
littérature et l’actualité autour d’un café ou d’un
thé, qui aura lieu le 6 décembre à 10 h 30.
L’atelier d’écriture pour les adultes, animé par
Suzanne Charmasson, se déroule tous les
mardis à 15 h 45 depuis le 7 octobre (sauf pendant les vacances scolaires).
La Bib des bébés accueillera les parents et les
bébés pour écouter des histoires, des contes, le
vendredi 5 décembre.
Dans le cadre des « Samedis du Cinéma » une
projection de films et une analyse filmique
auront lieu à l’espace image le samedi 22
novembre.
Sans oublier, les jeux de société les samedis
15 novembre et 20 décembre et « Tout le Monde
en Clic », un atelier destiné aux enfants pour
découvrir des sites ludiques et éducatifs sur
internet (le 6 décembre).
« Les bons contes font les bons amis » est une
animation autour des contes, animée par
l’équipe de la médiathèque pour les enfants à
partir de 4 ans. Rendez-vous le 17 décembre à
15h.
Plus de renseignements à la médiathèque :
04 42 74 93 85
L’a i r d ’é t a n g > N u m é ro 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
15
25ème saison
du Forum berrois
Le Forum des Jeunes et de la Culture de Berre L’Étang
a ouvert sa nouvelle saison culturelle dans le Hall du
Forum, par un étonnant spectacle de « Tonycello »
d’autres pépites sont à découvrir tout au long de
l’année à venir...
La nouvelle saison
du Forum des
Jeunes et de la
Culture réserve de
bonnes surprises
musicales
au
public. Une quinzaine de spectacles éclectiques, innovants et accessibles à tous animeront le Forum berrois durant cette année
2014-2015.
Coup d’envoi le 26 septembre avec « Tonycello » et son cocktail d’humour musical.
Au cours de son spectacle « Chansons
pauvres… à rimes riches », travaillé, mais simple, le chansonnier clownesque a su manier
l’humour et l’archet avec dextérité. L’artiste,
violoncelliste au talent éblouissant, deux fois
vainqueur des plateaux « nouveaux talents »,
a rendu hommage à Jacques Brel et Georges
Brassens. « Tonycello » a enchanté petits et
grands, et a déclenché l’hilarité avec ses interprétations irrésistibles du répertoire de la
chanson française.
Le Hall du Forum a ensuite accueilli Kristin
Asbjornsen et sa chaleureuse voix nordique le
24 octobre. Nourrie de jazz et fidèle à son
amour des spirituals afro-américains trempés
dans les sons d’Afrique de l’Ouest, la jeune
compositrice pop folk a assuré un spectacle
mêlant énergie frondeuse et mélancolie.
La rousse norvégienne a fait une forte impression lors de son passage à Berre l’étang. Avec
« la plus chaude des voix polaires » elle a su
apporter une part de bien-être au public.
Le Forum, en quelques mots :
Vendredi 21 novembre à la salle
polyvalente, ne pas manquer la venue
du CANZONIERE GRECANICO SALENTINO pour
une soirée exceptionnelle à partir de
20 h30. Ce concert festif de l’amitié
est organisé dans le cadre des 25 ans du
jumelage de Berre avec la ville de Meolo.
Depuis 1989, le Forum des Jeunes et de la Culture est une association berroise
d’éducation populaire qui promeut l’accès à la culture. Comme en témoigne l’équipe
du Forum de Philip Couleaud, le Forum berrois est « un lieu qui mêle pratique
artistique et diffusion culturelle, et crée les conditions favorables d’une rencontre
entre pratique amateur et milieu artistique ». Mais le centre culturel n’est pas seulement pluridisciplinaire, il est aussi récréatif et convivial ! Le Forum est accessible
au jeune public et encourage l’échange et le partage, privilégiant l’ouverture au
monde et la diffusion des jeunes talents.
Plus de renseignements : 04 42 10 23 60 – [email protected]
www. forumdeberre.com
16
L’a i r d ’é t a n g > N u m é r o 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
Sauveur nous a quitté
Serge Andréoni et son conseil municipal ont rendu un ultime
hommage à Sauveur Ribatti lors de ses obsèques.
Sauveur Ribatti est né à Bari en Italie le 4 mars
1930 au sein d’une famille modeste, dans une
ville pauvre, sans industrie ne vivant que simplement de la vigne et de l’olivier. Tout jeune
Sauveur a senti qu’il ne resterait pas dans ce
contexte difficile et qu’une autre destinée
l’attendait. Après avoir appris à souder à la fin de
la guerre, il franchit à pied les Alpes avec comme
seuls bagages un baluchon et un bâton. Il rejoint
Grenoble où il exercera avec talent son métier de
soudeur. Il prend en parallèle des cours du soir de
Français. Il ne tardera pas à arriver à Berre l’Étang
répondant à une annonce d’une grosse entreprise
de la ville. Dès son arrivée, il est adopté par la
communauté berroise, reconnu pour ses capacités, son opiniâtreté, sa jovialité et sa gentillesse.
Il crée très vite sa propre société. En 1960, il
épouse Yvette qui lui donne Nicolas l’année
suivante. Son entreprise devient prospère et se
développe dans notre région, en France et même
dans le monde entier.
Sauveur rejoint l’équipe municipale en 1989.
Il sera élu à ses côtés durant quatre mandats, soit
24 ans. Toujours disponible, toujours prêt à
répondre aux problèmes de la collectivité, il était
également un bon vivant, aimant la bonne chair,
toujours gai, souvent blagueur. À son épouse, à
ses enfants, petits-enfants, l’Air d’Étang présente
ses sincères condoléances.
Recensement 2 015
Le recensement aura lieu à Berre l’Étang, comme
dans l’ensemble des communes de 10 000 habitants
ou plus du 15 janvier au 21 février 2015. La collecte
se déroule par sondage auprès d’un échantillon de
8 % de la population dispersé sur l’ensemble du
territoire communal. Un courrier sera envoyé début
janvier aux personnes appartenant à l’échantillon
recensé en 2015. Entre le 15 janvier et le 21 février,
l’Agent vous remettra vos identifiants pour vous faire
recenser en ligne ou, si vous le préférez, les questionnaires papier à remplir concernant votre
logement et les personnes qui y résident.
Pour plus de renseignements : 04 42 74 94 49
www.le-recensement-et-moi.fr
Agent Recenseur, vos papiers !
L’Agent Recenseur pourra être identifié grâce à une
carte officielle tricolore sur laquelle figurent sa
photographie, le logo du recensement, le cachet de
la Ville et la signature de Monsieur le Maire.
En cas de doute, la coordonnatrice communale
(voir contact ci-dessus) peut être contactée pour
confirmation de l’identité de l’enquêteur.
Naissances
Quagliano Barielle Gianni
16 mars 2014
Zouaghi Mouhib
8 août 2014
Mehdaoui Safiyah
13 avril 2014
Plazzotta Chiara
26 août 2014
Grezoux Evan
24 avril 2014
Hamada Imrane
1er septembre 2014
Garcia Camille
2 juin 2014
Gasperini Cheminat
Aurélien
2 septembre 2014
Grouzine Romain
3 juin 2014
Dousset Maïlane
3 juin 3 juin
El Rhazi Lyna
18 juin 2014
Moreno Rafaël
22 juin 2014
Ait Iddir Amina
11 juillet 2014
Feretti Nathan
11 juillet 2014
Ferrah Yann
27 juillet 2014
Ayache Mila
5 septembre 2014
Avella Lucas
8 septembre 2014
Aresti Lysandro
11 septembre 2014
Cumont Meguy
12 septembre 2014
Leonard Noë
16 septembre 2014
Ounis Mélia
5 octobre 2014
L’a i r d ’é t a n g > N u m é ro 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
17
Soutien indéfectible à l’agriculture
À la fin du mois de septembre, Serge Andréoni,
ancien sénateur, Maire de Berre l’Etang, et Mario
Martinet, 1er adjoint au Maire et Conseiller Général ont fait parvenir aux agriculteurs berrois
un courrier leur rappelant le soutien de la municipalité ainsi que la mise en place d’une aide financière exceptionnelle à leur profit attribuée
par le Conseil Général des Bouches-du-Rhône.
En substance, les élus ont souligné que « parmi
les victimes les plus fragiles de la crise économique figurent indéniablement les agriculteurs
qui supportent la baisse des cours et les méventes
mais également de nombreux aléas climatiques ». Et de poursuivre que « cette crise actuelle a des effets redoutables sur l’agriculture de
notre région qui est acculée et doit
lutter pour sa survie. Et l’embargo de la Russie
vient encore aggraver les difficultés ».
Face à cette situation, la ville de Berre l’Étang
soutient la mesure du Conseil Général des
Bouches-du-Rhône qui vient de débloquer
d’emblée un million d’euros. Il s’agit d’un vaste
dispositif d’aide aux agriculteurs qui s’élabore en
alliant incitations et aides diverses. De plus, un
soutien financier est étudié par le Conseil Général des Bouches-du-Rhône afin de réaliser une
prise en charge partielle des cotisations sociales
pour les agriculteurs qui rencontrent les plus
graves difficultés. Il s’agit donc d’un véritable
plan d’urgence départemental pour les producteurs de fruits et légumes qui s’élabore dans le
département.Cette action d’une rare ampleur
sera complétée d’une initiative forte auprès du
Ministre de l’Agriculture afin que la filière des
fruits et légumes intègre le plan de retrait européen permettant ainsi l’indemnisation des producteurs.
Et Serge Andréoni et Mario Martinet de conclure
que « nous demeurerons actifs et mobilisés pour
que toutes les aides possibles soient utilisées en
faveur de nos agriculteurs qui méritent amplement que nous nous battions pour eux obstinément. Car à Berre l’Étang comme dans les
Bouches-du-Rhône et dans tout le pays, notre
agriculture doit vivre. Elle vivra, sûrement, car il
en va de l’avenir de la France ».
Gipreb : des canards de bain à l’épreuve des courants
Le GIPREB, syndicat mixte pour la réhabilitation de
l’étang de Berre a lancé tout au long de l’été, des petits
canards jaunes sur l’étang.
Il s’agissait pour ce dernier de reproduire avec des
canards, la dérive des tapis de macroalgues comme les
ulves. Les modèles simples de dérive sont basés sur le
suivi temporel et spacial de la trajectoire en mer des flotteurs mis à l’eau en un point A et retrouvés en un point
B. Outre un code d’identification, les petits canards ont
un ruban message, appelant les personnes les ayant
retrouvés sur le rivage à le signaler au Gipreb.
À partir du 24 juillet, 90 canards numérotés, se sont
éparpillés dans l’étang de Berre, au gré du vent et des
courants. Les objectifs de l’expérimentation ont été réalisés avec un excellent taux de retour des signalisations
(plus d’un sur deux) et une participation enthousiaste.
Les résultats sont cohérents et valides, avec en bonus
l’obtention de trajectoires complètes, grâce aux balises
GPS toutes retrouvées. Le déplacement de la masse d’eau
de surface est conditionné par le vent lorsque une direction est dominante ; en revanche, en l’absence de dominante, des mouvements de convection (courants marins)
se mettent en place et permettent une distribution des
eaux de surface dans toutes les directions.
On retrouve ces mouvements principalement au sud
(coin salé) et au centre du grand étang. Il semble donc
intéressant pour le Gipreb de poursuivre l’expérimentation avec d’autres types de scénarios (conditions de vent
fort, immersion simultanée de deux traceurs gps en
surface et sub-surface,…).
Un projet pourrait même voir le jour en 2015 entre le
Gipreb et l’université avec des bouées dérivantes spécifiques. Enfin, l’ensemble des données récoltées sera mis
en relation avec les différents scénarios de courantologie déjà identifiés et simulés grâce au modèle de circulation hydrodynamique dont dispose le Gipreb.
Le déversement
accidentel en
1992 d’un container libérant une
flottille de 29 000
jouets de bain
dans l’Océan Pacifique a montré
toutes les potentialités du canard
en plastique pour
ce type d’expérimentation.
Depuis, plusieurs
lâchers de
canards, à buts
scientifiques, se
sont succédés,
notamment dans
l’Arctique (par les
glaciologues de la
NASA), pour suivre
les trajectoires de
fonte des glaciers.
18
L’a i r d ’é t a n g > N u m é r o 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
Félicitations aux
Vendredi 26 septembre en salle du conseil, 80
nouveaux bacheliers berrois ont répondu
présent à l’appel de Serge Andréoni et aux membres du conseil municipal. La remise des passeports pour la réussite était la finalité de cette
invitation. Ce passeport, création municipale
d’aide aux jeunes, est distribué à chaque bachelier domicilié à Berre. L’objectif est de permettre
à tous les jeunes méritants d’accéder gratuitement et/ou à des tarifs adaptés, à diverses offres
des structures culturelles et sportives de la ville.
De nombreux établissements associatifs ou
municipaux comme le Forum, la Médiathèque,
le Ciné 89 et la piscine Claude Jouve proposent
des cours, des ateliers et des activités attractives
sur la commune. Ainsi les jeunes lauréats peuvent profiter de cours de musiques, de danse, et
également participer à des stages de voiles ou se
rendre au cinéma et/ou à des concerts.
bacheliers 2 014
plus longtemps possible leurs études, pour
obtenir les diplômes les plus qualifiants » et de
conclure que « la période que nous traversons est
difficile et le marché du travail de plus en plus
sélectif ».
Des jeunes sûrs de leurs choix
Il est à noter que le nombre de réussites au bac
reste stable et que les bacheliers sont plus nombreux à participer à la cérémonie de remise du
passeport pour la réussite. Cette année, la quasitotalité des jeunes bénéficiaires interrogés
ont une bonne perception de leur parcours
professionnel futur. Cette année une majorité de
bacheliers souhaitent se diriger vers des écoles
préparatoires plutôt que vers l’Université et ce
afin d’accéder à des établissements spécialisés
notamment des écoles d’ingénieurs, de commerces (HEC) ou des écoles d’infirmières…
Quelques conseils avisés pour
la jeunesse
Le RME, un outil supplémentaire
à la disposition des jeunes
Lors de cette cérémonie importante pour les
jeunes, Serge Andréoni a précisé lors de son
allocution que « le baccalauréat est avant tout
une étape importante, un sésame pour l’avenir. Et
surtout une clé pour poursuivre des études
supérieures ». Le premier magistrat de la ville a
aussi encouragé tous les jeunes présents à la
cérémonie, ainsi que les récipiendaires qui n’ont
pas pu se déplacer ce jour-là, « à poursuivre le
Le RME : (Revenu Municipal Étudiant) est une aide
financière représentant une somme de 10 000 €
accordée sur 5 ans à la condition de ne pas
redoubler et de ne pas changer d’orientation en
cours de route. Fonctionnant comme une véritable
collaboration entre la commune et l’étudiant, le
RME est versé à chaque bachelier qui rentre dans
un cycle d’études supérieures. De son côté, l’étudiant s’engage à suivre les cours et à se présenter
aux concours et examens.
L’a i r d ’é t a n g > N u m é ro 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
19
dansants, des animations de plein air, des
stands d’informations, des prouesses sportives, sont autant de moyens d’actions qui
favorisent la solidarité, l’entraide et l’envie
de vaincre la maladie.
Dès le 16 novembre, les manifestations
débuteront à Berre l’Étang, avec une
kermesse à la salle Alain Bombard. La salle
polyvalente sera le lieu privilégié pour les
différentes soirées dansantes, les repas et
le loto.
Vendredi 5 décembre à 18 h 30 à la salle
polyvalente, Serge Andréoni procédera, en
compagnie du comité directeur et de
l'ensemble des bénévoles, au lancement
officiel du téléthon 2 014.
Samedi 6 décembre une multitude d’initiatives
sportives et ludiques se succéderont partout en
ville. Le soir, un grand gala du Patty Jazz Dance
précédera l’annonce officielle du résultat de la
collecte, ainsi que le tirage au sort de la tombola.
Téléthon 2 014
Comité local
de Berre l’Étang
Depuis de nombreuses années, la ville de Berre
l’Étang, les associations de la ville, le comité local
du Téléthon, les généreux donateurs, les bénévoles mettent leurs efforts en commun dans
l’organisation d’une quinzaine de jours de
collecte en faveur de la lutte contre les maladies
génétiques. Des soirées de spectacles, des repas Plus de détails ci-dessous.
Programme officiel du Téléthon 2 014
16 novembre : KERMESSE – Salle Alain Bombard
6 décembre : MASSAGE BIEN-ÊTRE – Salle Alain Bombard
6 décembre : EXPOSITION DE VOITURES DE COURSE ET DE
23 novembre : BADMINTON – COSEC
COLLECTION – Parking de la Piscine C. Jouve
23 novembre : COB XV/ESC-BAC-ASP – Stade de l’Arc
6 décembre : TWIRLING BÂTON – Cosec
6 décembre : TOURNOI DE KARATÉ – Dojo
28 novembre : JUDO ET AÏKIDO – Dojo
6 décembre : RANDONNÉES CYCLOS – Parking de la
28 novembre : SOIRÉE DANSE ET GYM – Cosec
Piscine C.Jouve
28 novembre : SOIRÉE CALIENTE – Salle Polyvalente
28 novembre : SOIRÉE TAROT – Salle Alain Bombard
6 décembre : PROMENADES SUR VOILIER FILAO ET ZODIAC
– Port Albert Samson
29 novembre : TOURNOI DE TENNIS – Cosec
6 décembre : BAPTÊMES DE PLONGÉE – Piscine Claude
29 novembre : SOIRÉE COUNTRY – Salle Polyvalente
Jouve
6 décembre : ANIMATIONS POMPIERS – Centre de Secours
30 novembre : PASTA PARTY avec
6 décembre : PAINT BALL – Lieu-dit “les Voltes”
l’orchestre Celia Serra – Salle Polyvalente
6 décembre : RANDONNÉES PÉDESTRES
5 décembre : SÉANCE D’AQUAGYM – Piscine Claude Jouve – Parking de la Piscine C. Jouve
5 décembre : NOCTURNE “FIL ROUGE” NATATION – Piscine
6 décembre : CONCOURS DE PÉTANQUE – Boulodrome du
Claude Jouve
Drignon
5 décembre : RANDONNÉE NOCTURNE – Espace loisirs
6 décembre : TOURNOI DE FUTSAL – Cosec
jeunesse
6 décembre : GALA DE NATATION SYNCHRONISÉE – Piscine
5 décembre : SOIRÉE HIP-HOP – Espace loisirs jeunesse
5 décembre : L ANCEMENT OFFICIEL DU T ÉLÉTHON 2014 Claude Jouve
6 décembre : GALA DE DANSE Patty Jazz Dance – Salle
SUIVI D ’ UN LOTO – Salle Polyvalente
Polyvalente
20
L’a i r d ’é t a n g > N u m é r o 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
« Novembre à l’italienne »
consacre l’amitié entre Berre
l’Étang et la cité italienne de Meolo
Depuis 25 ans, la ville de Berre l’Étang
est liée avec Meolo, petite ville de la
Vénétie, par un serment de jumelage,
documents officiels à l’appui. Une charte
élégante de style moyenâgeux avec
enluminures et calligraphies spécifiques
consacre cette profonde amitié entre les
deux cités.
Photos et cartes postales ont inspiré l’atelier d’écriture
de Marianne Alainmat pour préparer l’exposition
«A zonzo per Italia » dont le vernissage a eu lieu
samedi 8 novembre à la médiathèque.
Le groupe
Canzoniere
Grecanico
Salentino
sera l’invité
d’honneur
musical de ces
25 ans de
jumelage.
Cette année, c’est le 25 ème anniversaire de
ce jumelage. Les partenaires associatifs et culturels que sont respectivement « l’association de
jumelage Berre Meolo », présidée par Marianne
Alainmat et le « Forum des Jeunes et de la
Culture » représenté par Philip Couleaud proposent
une série de manifestations du 04 au 22
novembre 2014. Intitulé « Novembre à l’italienne »
ce moment fort réunit dans un même élan, les
actions de la médiathèque, du Ciné 89, et du
Forum qui sont également présents pour
témoigner de la vitalité des liens qui unissent
Italiens de Meolo et Provençaux de Berre.
Dimanche 16 novembre en
avant - première au Ciné 89 à
14 h 30 « LES MERVEILLES »
(Le Meraviglie), un film
Italien d’Alice Rohrwacher.
À l’issue de la projection, le goûter est offert par Berre Meolo.
Tarifs habituels.
Pas de réservations.
Te m p s for t de ce Novembre à l’italienne,
vendredi 21 novembre à 20 h 30 à la salle Polyvalente un CONCERT FESTIF DE L’AMITIÉ, animé par le
groupe CANZONIERE GRECANICO SALENTINO se déroulera en présence de nos amis italiens venus spécialement de Meolo pour cette occasion.
À ne manquer sous aucun prétexte !
Renseignements au Forum des Jeunes : 04 42 10 23 60
www.forumdeberre.com
Photo : Jean - Jacques Bourgois
Exposition, films, théâtre, conte, rencontre
musicale et concert festif illumineront cette fin
d’autome du 4 au 22 novembre 2014. Berre l’Étang
vivra une « Dolce vita » à l’italienne.
Du 8 au 11 septembre 2014, Serge Andréoni s’est rendu à Meolo,
pour une série de rencontres officielles et amicales. Il est ici entouré
de Marianne Alainmat, présidente de l’association de jumelage, (à
droite) de Loretta Alliprandi, actuel maire (à gauche) et de Franco
Piovesan, président du jumelage à Meolo. Auparavant Serge
Andréoni avait planté un olivier venu de la campagne berroise.
Ce symbole fort a ému les membres des deux communautés.
L’a i r d ’é t a n g > N u m é ro 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
21
NOTRE COMBAT POUR SAUVER LA PÉTROCHIMIE
Face aux difficultés grandissantes ces dernières
années dans la filière pétrochimique, notre
majorité s’est toujours mobilisée auprès des
salariés et de l’ensemble des syndicats pour défendre l’emploi. Avec Serge Andréoni, la Mairie de Berre
l’Étang s’est largement impliquée dans tous les
combats engagés par l’ensemble du personnel du
site en recherchant l’aide précieuse de tous les
décideurs nationaux susceptibles d’apporter des
solutions convenables.
Nous avons œuvré contre la fermeture de la raffinerie durant plus de 3 ans auprès de toutes les Institutions de notre pays (Sénat, ministères,
collectivités territoriales) ainsi que de la Direction
de LyondellBasell, et ce en étroite relation avec les
syndicats à qui nous avons accordé de conséquentes subventions (15 000 € de la Mairie de
Berre, 50 000 € d’Agglopole Provence, 25 000 € du
Conseil Général, 25 000 € du Conseil Régional,
5 000 € de la Mairie de Velaux) pour rémunérer un
cabinet spécialisé en recherche de repreneurs.
En vain hélas car la raffinerie a finalement fermé
fin juin. Fort heureusement, un accord a été signé le
30 juillet entre la Direction et les Syndicats pour pérenniser et réindustrialiser le site. De plus, l’ensemble de la filière vinylique a été sauvé au printemps
dernier grâce à des négociations acharnées pour
que l’entreprise Kem One subsiste. Après des années d’incertitudes et d’angoisse mais aussi de
longs combats, une lueur d’espoir est apparue fin
septembre avec l’annonce de LyondellBasell d’investir 200 millions d’euros sur les six
prochaines années. Le 15 septembre lors de sa rencontre avec Jérôme Mauvigney, Directeur Général
du site de Berre l’Étang, Serge Andréoni a réaffirmé
sa ferme volonté de redonner de nouvelles
perspectives par une dynamique d‘emploi industriel pour construire un pôle pétrochimique tourné
vers l’avenir.
Ce plan prévoit 100 millions d’euros de projet de
maintien pour garder l’outil industriel mais aussi
plus de 50 millions d’euros pour les grands arrêts
notamment du vapocraqueur et au-delà, un projet
de croissance est envisagé afin d’améliorer la compétitivité du pôle de Berre l’Étang à hauteur de
50 millions d’euros.
Ce programme d’investissements trace enfin un
nouveau chemin pour développer, avec l’aide de
tous, l’activité sur ce site et permettre à de nombreux sous-traitants de continuer à travailler.
Bien qu’optimiste, nous restons toutefois vigilants.
En tant qu’élus responsables, nous poursuivrons
cette logique positive de concertation avec
l’ensemble des acteurs de terrain.
Nous veillerons au bon respect de ce plan d’investissements jusqu’à son terme. Nous avons et
aurons toujours à cœur de défendre l’emploi de
tous les salariés de ce site et de ses sous-traitants,
des emplois facteurs de richesses économiques et
fiscales pour toutes les berroises et les berrois, et
bien au-delà de notre seule commune. Nous veillerons enfin à ce que la dépollution du site de la
raffinerie se fasse correctement et qu’ainsi de
nouvelles entreprises créatrices d’emplois puissent
s’y installer. La Majorité municipale suivra tout cela
de très près et vous informera au fur et à mesure
de tout projet d’implantation nouvelle et de reconversion industrielle.
Pour la Majorité municipale
Le Groupe « BERRE AVENIR »
LA RÉFORME TERRITORIALE : A QUI PROFITE-T-ELLE ?
Sûrement pas aux citoyens, en effet sous couvert d’économies (totalement fantaisistes), le gouvernement annonce
une grande réforme des territoires et des collectivités sans
véritable consultation des élus et du peuple. Avec cette
réforme, les décisions seront prises loin des citoyens, les
communes seront dépouillées de toute initiative importante et leur compétence réduite au minimum.
On s’éloigne de plus en plus d’une gestion démocratique
et de proximité. La réduction des strates administratives
se traduira en réalité par une couche supplémentaire.
La création de la métropole qui va amplifier « une mise sous
tutelle » des communes. La grande majorité des maires
s’y était fermement opposée mais le soufflet est vite
retombé. La gestion des collectivités a besoin de plus de
transparence, plus de démocratie et d’une véritable lisibilité de la politique publique.
Vos élus de Berre citoyenne vont continuer cette bataille
car au final non seulement la démocratie locale disparaîtra
mais les dotations de l’état diminueront et ces charges
seront ainsi transférées sur les citoyens.
Un tel sujet mérite une position plus claire des élus de la
majorité.. Pour notre part, une consultation du peuple par
référendum reste le véritable moyen démocratique.
Pour l’opposition
Le Groupe « BERRE CITOYENNE »
22
L’a i r d ’é t a n g > N u m é r o 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
Rendez-vous
16 novembre : Loto de l’École Notre-Dame-de-Caderot - Salle Polyvalente
22 novembre : Nuitée des Sports avec l’orchestre « Eric Roy » - Salle Polyvalente
22 novembre : Atelier crèche - Office de Tourisme
25 novembre : Loto de l’École Primaire Picasso - Salle Polyvalente
27 novembre : Repas Choucroute – JVB - Salle Polyvalente
29 et 30 novembre : Exposition des activités manuelles – JVB - Salle Léo Ferré
Du 1er décembre au 17 janvier : Festivités de Noël (petit train musical, chemin de crèches…)
Office de Tourisme
7 décembre : Après-midi récréative pour les personnes handicapées - CCAS - Salle Polyvalente
9 décembre : Distribution des cadeaux de Noël aux seniors CCAS - Salle Polyvalente
Du 10 décembre au 11 janvier : Patinoire - Parvis de la Mairie
12 décembre : Spectacle « Le Voyage de Saturnin Muge »
Office de Tourisme - Salle Polyvalente
13 décembre : Sainte Barbe - Centre de Secours
14 décembre : Loto du CLES - Salle Polyvalente
Du 16 au 31 décembre : Festivités de Noël (petit train, animations diverses…) - Berre Animation
17 décembre : « La Véritable Histoire du Père Noël » spectacle de marionettes à fil
Berre Animation - Salle Alain Bombard (piscine)
21 décembre : « Les Chants de Noël » du Conseil Général, spectacle sur le thème du Venezuela
Office de Tourisme - Salle Polyvalente
22 et 23 décembre : « Les ateliers du Père Noël » - Berre Animation - Place Joffre
4 janvier : Loto du Funny English Club - Salle Polyvalente
8 janvier : Gâteau des Rois de la JVB - Salle Polyvalente
10 janvier : Cérémonie des vœux du Maire à la population - Salle Polyvalente
18 janvier : Repas des seniors - Salle Polyvalente
23 janvier : Loto de l’Entraide - Salle Polyvalente
24 janvier : Loto de l’Amicale des Sapeurs Pompiers - Salle Polyvalente
30 janvier : (sous réserve) : Loto du BSC - Salle Polyvalente
4 février : Portes ouvertes des Séjours/Vacances été 2015 - Service social - Salle Léo Ferré
7 février : (sous réserve) : Loto du COB XV - Salle Polyvalente
8 février : Loto de l’ADEB - Salle Polyvalente
12 février : Loto de la JVB - Salle Polyvalente
20 février : Loto de l’École Élémentaire P.V Couturier - Salle Polyvalente
22 février : Loto de l’Amicale des Gendarmes - Salle Polyvalente
22 et 29 mars : Élections des conseils départementaux
29 mars : Repas des seniors - CCAS - Salle Polyvalente
Sport
16 novembre : COB XV/Etoile Sportive Catalane – Stade de l’Arc
23 novembre : Les 20 ans de la Sabretache
23 novembre : Rencontre badminton - Asc Lanbernac – Cosec
30 novembre : C.S.O Club Poney – La Sabretache
11 janvier : COB XV/Avenir Bleu et Blanc - Stade de l’Arc
1er février : COB XV/R.O Lunellois – Stade de l’Arc
22 février : COB XV/Aix Université Rugby – Stade de l’Arc
8 mars : 10 km de la Croisette Berroise – Berre Sport Athlétisme
Départ de la piscine Claude Jouve
L’a i r d ’é t a n g > N u m é ro 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
23
Du 4 au 22 novembre : Exposition « A zonzo per l’Italia »
(Balade à travers l’Italie)
20 novembre : Rencontre musicale animée par le groupe « Canzoniere
Grecanico Salentino »
22 novembre : Les Samedis du cinéma « Spéciale classiques italiens »
5 décembre : La Bib des bébés
6 décembre : Les Petits-déjeuners du reg’ART
6 décembre : Atelier « Tout un monde en un Clic »
Du 16 décembre au 17 janvier : Crèche provençale de Robert Durand
(en collaboration avec l’Office de Tourisme)
17 décembre : Les bons contes font les bons amis « Histoires et chansons de Noël »
Médiathèque
Forum & Ciné 89
21 novembre : Concert festif de l’amitié avec «Canzoniere Grecanico
Salentino » - Salle Polyvalente
11 décembre : Un pays deux regards : « Islande » – “Des chevaux et des
hommes” - Ciné 89
12 décembre : Concert de Blues/Folk « Distance » avec Mathis Haug duo
Hall du Forum
14 janvier : Spectacle musical « La toute petite boîte à gants » avec La
toute petite compagnie – Hall du Forum
23 janvier : Spectacle/Concert « Le tour de valse » d’après une idée de Tony Canton – Ciné 89
4 février : Théâtre d’objets « Papa est en bas » avec la Cie la Clinquaille – Salle Polyvalente
6 février : Théâtre « L’enfant sauvage » avec la Cie 7ème ciel – Salle Polyvalente
13 février : Soirée italienne avec Berre Meolo : film « Toi et Moi » (io e te) suivi d’un repas et concert italiens
avec le groupe « Acqua Pazza » – Ciné 89 et Salle Polyvalente
20 février : Concert de Soul/Jazz « Convergence » avec Malia – Hall du Forum
18 mars : Spectacle « La grenouille au fond du puits croit que le ciel est rond » avec la Cie Vélo théâtre
Salle Polyvalente
19 mars : Ciné Musique : la Nouvelle Orléans : film « Mud - Sur les rives du Mississipi » suivi d’un concert de
Leyla McCalla – Ciné 89
Université Berroise du Temps Libre
17 novembre : Conférence « Musique et philanthropie » avec Hervé Deroeux
1er décembre : Conférence « L’obélisque de la Concorde » avec Jean-Marie Homet
15 décembre : Conférence « L’ère des réformes : Brahmanisme, Jaïnisme, Boudhisme »
avec Laurence Naggiar-Moliner
21 janvier : Conférence « L’histoire de la Bastille » avec Michel Metenier
26 janvier : Conférence « La peinture murale : mouvement social et pintural »
avec Christel Manrique
4 février : Conférence « Quelques grandes découvertes médicales du XXe siècle » avec
Dominique Jouve-Bezart
9 février : Conférence « Frères et sœurs de Napoléon » avec Jean-Marie Homet
9 mars : Conférence « Gaudi ou la géniale folie » avec Hervé Deroeux
23 mars : Conférence « X-G Klimt, peintre de la femme fatale » avec François Martin
Cérémonie Patriotique
19 mars : Cessez-le-feu de la fin de la Guerre d’Algérie – Mémorial départemental AFN
24
L’a i r d ’é t a n g > N u m é r o 7 1 /n ove m b r e 2 0 1 4
TÉLÉTHON 2 014
À partir du 16 novembre :
Nombreuses animations dont :
Soirées dansantes, spectacle, kermesse,
Paint Ball.
Vendredi 5 décembre :
Lancement des 30 heures suivi d’un grand
loto à la salle polyvalente.
Soirée sportive au Dojo et au Cosec.
Samedi 6 décembre :
Animations sportives toute la journée et
soirée de clôture à la salle polyvalente.
Festivités de Noël
Du 1er décembre 2014 au 17 janvier 2015
Venez fêter
Noël
à Berre l’Étang
Cette année du lundi 1er décembre
2014 au dimanche 11 janvier 2015 une
patinoire vous attend sur le parvis de la
Mairie !
Au programme de cette période festive :
grande tombola des commerçants,
spectacles, petits trains, illuminations,
animations de rue…
Retrouvez le programme complet des
festivités de Noël dans la plaquette
jointe à ce magazine.

Documents pareils

N°74 - novembre 2015

N°74 - novembre 2015 pas moins de 500 élèves qui ont effectué leur rentrée dans les 22 classes des 6 écoles materCette année toutes les classes de notre commune nelles. Les effectifs sont en légère hausse pour ont été ...

Plus en détail

N°73 - Juillet 2015

N°73 - Juillet 2015 Sports/De l’action dans les clubs! Page 15 Les gens/Visite à la crèche Page 16 Vie publique/Visite du nouveau sous-préfet d’Istres Page 17 Vie locale/Concours photos Pages 18 - 19 Agenda L’air d’ét...

Plus en détail