PME Magazine

Commentaires

Transcription

PME Magazine
PRIVATE BANKING : CIBLAGE GÉNÉRAL SUR LES ENTREPRENEURS p. 72
.~
Distribution food
-.\~~ La grande bataille
du prêt-à-manger
p.42
_
1~'hl~l'Jl'J jli l
BEAUTÉ HOMMES
Les dernières
tendances
Pas un mois ne passe sansl'arrivée
d'un nouveau cosmétique qui annonce
jeunesse et beauté. Comment s'y prendre?
VIVIANE SCARAMIGLIA
a ns not re ~o ci ét~
con tempor a ine ou
les critères d'a ppa-
D
reneeseconfondent
avec ceux de la perfor ma nce,
on ne pe ut pas dire que l'homrne au choisi les m êmes a rmes
pour reprendre les droits sur
son image .
Il veut faire le beau, le plus
naturellement possible. Pas
q uest ion de s'adon ner à la
fantaisie. Praticité et efficacité pr iment. Les ma rques l'ont
bien compris. Avecd es formules qui se targ ue nt d'avo ir des
taux d'actifs jamais auclmsen
cosméti que féminine, acides
de fru its, oligoéléme nts, cocktails de vitamines.
Depui s plu sieurs années, il
ne s'agit plus d'être un cadre
l'nt reprena m et plein d 'alla nt .
Il faut é\lficher la tête de l'em ploi . Médec in s, de rmatologues, chirurgiens plasticien s
ent en den t des dema nde s de
plu s en plu s no mbr eus es .
Après la gref fe des che veux,
poi nt crucial des interventio ns , la ch irurgie des pa upières, les lihings et les lipo succions entrent dans les
habitudes. Mais la discrétion
est de mise .
«Oua nd u n homme se fait
att én uer les r ides du lio n,
PME Magazine 1septembre 2007
épiler au laser ou gom mer les
cicatrices d'acn é, il sc talt ».
indique Fabrice Pflug, direcleur de Lad inic, établissement
de médecin e et de chi ru rgie
esth étiq ue à Montreu x. Le
bo uc he- à-oreüle fonctionne
tou t au ssi ma l en esthétique
dentaire qui gagne du terra in ,
flanquée de discours médiatiqu es au sourire vainqueur.
Les hommes évoluent, sû re ment. ma is en douceu r. Ils
éraient de ux sur 50 au tourna nt du siècle à cesser de
croi re qu 'il su ffit de se raser
au coupe -chou avant de s'asperger d'une claque d 'eau
Irolde po ur faire le beau. Ils
sont to ut de même plus d 'un
q uart à ro mpre aujou rd 'h ui
avec l'i mage d 'une virilité à
la Marion Brando. Et 11 l'hori- ,jL
zon 2015, d'après t'O r éal. au
moin s u n homme su r deux
sera acere à un soin du visage
moins basique qu'u n ami-feu
du rasoir.
ANTI-AGE, L'enquête «Head for
Success» men ée en 2006 da ns
qu at re pays eu ropéens par
Boss Skinconclut qu'u n hom o
me su r deux qut prend sotn de
son apparence a l'imp ression
d'être plus performant, tant
su r le plan professionnel que
sentiment al. Neuf hommes
sur d ix sou ha ite n t pa raître
plus jeunes. Si les p rodui ts
de rasage et ceu x destinés à
l'am éliorati on du teint so nt
les clésd 'entrée dan s le mon de
cosmétiq ue, le mâle s'inquiète
désormais des ridules et cernes qui plombent son regard ct
recherche la meille ure potion
hydrata nte ct am i-âge.
L'effervesce nce est de mise
chez les ·fabrica nts. Tout est
savam ment pensé pour mu seler la dema nd e: comp ostnons. text ures. frag rances,
emballages , merchandising.
...
Poch es sous les yeu x, m ine
fatiguée , traits relâchés, a iles
d u ne z brilla nte s, épider mes
congestion nés... Des soucis
auxq ue ls les spécialistes du
secteur essaient de r épondre.
forts à nous conva incre <lue la
peau de l'homme, plus grasse
et sujette aux rides pro fondes
po u r ca use de testosté rone,
nécessite des soins spécifiques
étudié s.
Estée tauder . pionn ière aux
Eta ls-Unis avec Aramis Lab
Ser ies, et Clinique fo r Men .
urs
--~. ~
fLAGRANces.
ont été suivies en Europe par
les français Biœ her m en 1985
et par Clarln s en 1992 , les
deux leaders incontestés du
marché. Puis par Lancôme et
le japonais Shiseido.
Depuis, des marques excluslvemem masculines se sont
e ngou ffrée s dans la niche:
Boss, Zirh, Tom Robin n. Task
Essentiel ou encore Skintech
de Brtceltne Cosmettcs prôn ant la pureté su isse absolu e,
tandis que le e-commerce pose
sérieusement se s ja lons sur
693 parfums étaientlancés en 2006. Souvent assortisde produits de soin.
Internet. Autant de marques
qu i jouent la simplicité par la
rigueur dans leurs packagtngs.
la prattciré d'utilisation et un
langage pragmatique.
Sta rt-up chez Jean d'Bstréc
for Men, Keep Control chez
Decleor. Silicon Valley ou
Bonne Gueule chez Nickel.
Et quand Jean-Paul Gaultier
lance en 200 3 sa ligne de
maquillage, on cric à la révo lu tion . Pourtant, si l' in itiative
est audacieuse. elle exhibe
ses parachutes de .s écurtté: les
produits sont emballés dans de
robustesblocs noirs.
Joignant la performance à
la sensualité, Clarins, pour
sa part, est parmi les ra res
avec Lancôme à inverser
aujourd'hui la tendance en
Injectant un discours amou reux dans son ultime Rêves
d'Hommes, premie r so in à
double action herbe (douce)
et peau (lisse). Le néo-sensible
est hel Cl bien sur orbite.
PR IV l l~GE. Autre stratégie da ns
le circuit du luxe, des labels de
privilège comme Sisley (émul sion écologique, gel gommant
aux plantes, baume conto ur
des yeux à l'hama mélis el à la
tomate, complexe s éro-botani q u e antt-tmperfecüon s)
ont cho isi la mixité avec des
produits cultes communs aux
deux sexe s. Chez L.Raphaël,
maison genevoise de bea uté
nec plus ultra, hien avant que
de s'inquiéter du sexe de son
client. on s'attache d'abord à
la qualité ou à la nature de sa
peau. "Chacune requiert une
analyse pointue et desproduits
adéquats... Le bien -être est un
autre vecteur de croissance. Le
corps est dt' mieux en m ieux
tr aité. pas seu lement en ins titut. Pour se senti r bien dans
leur peau, les hommes s'aspergent de ton iques, consomment des bau mes hydratants,
transforment leurs bourrelets
en plaques de chocolat grâce
à aodyd écltc de Phytomcr. Ab
Rescue d'Aramis Lab Series,
Abdo Tonifiant de Shlseldo.
Cryo Impact de Lln éance.
Abdo-Shepc de tbalgomen.
ils fondent SOIlS l'effet d'act ifs
gloutons ou de gels glaço ns.
Biotherm a même lancé les
prem iers perches du segment.
Les hommes sont de plus t'Il
plus nombreux à puis er dans le
dynamique marché du funess
à domicile, tandis {lileles corn-
plémerusellmenralresbrûleurs
~
«Gommage des
rides. Greffe
de cheveux.
Epilation
au laser. Les
hommes le[ont
mais ne S'en
vantent pas.»
FABRICE PFLUG, l ACLI NIC
de graisses ct les programmes
minceur (Weight watchers et
son régime MP5) pénètrent le
marché.
ANTI·STRESS, Pour brûler du
gras en instituts, ils passent
au rouleau compresseu r du
CelluM6, ils se laissent palper,
pétrir et malaxer, histoire de
déstocker les ad fpocytcs coriaces. Preuve en est, l'essord'insûtuts de beauté qu i ne parlent
qu'aux hommes et Ct'UX , mixtes, qui voient accourir une
clientèle masculine fidélisée
toujours plus importante. En ..
• dotant son salon de coiffu re
d' u n day spa l' Hôtel Ke mpin skl de Genèv e, Damien en
est aussi le prem ier adept e.
«Loin de moi to ute id ée de
m'y adonner lorsque j'ai installé le Light Process. in d ique
l'ami-da nd y. Mais q ua nd j'a i
gagné deux trous de cetn tu re
la première séance.j'ai changé
d'avis, sans bémol pour l'ego.»
Lancée pa r des profession nels
genevois, la technique hig htech de d ra inage et de régéné ration cellu la ire co mpte, avec
Caci Uhra for Men pro mett eu r
d' u n «lilting sans chtrurgte».
parmi les dernières nouveautés d' un marché en plei ne
ébullition.
ê
ê
Conjointement. le massage
pou r chasser stress ct ma nque
de tonus ne fait que pro gresser. En proposant St'S services
proressionn els à domicile, la
société genevoise Armony, qui
a ouvert récemment u n instilut en parall èle, obse rve qu e
plu s de la mo itié de sa clientèle
es t ma scu line, co mposée en
majorité d 'hom m es d'a ffaires.
Aut re ind ice sérieux: le marché des spas. au détriment des
sall es dt' Inness. co nnaît un e
forte pro gr ession (2 5% par an.
en France].
Orienté vers la mi nceu r, la
relaxation et la régénération,
porté par I'hô rellene, il const itue u n vecte ur de choix pour
1t"S merquesetles fournisseurs
de concepts qu i a ffichent au
p rogr a mme de s soins et cu res
spéciftquemcnt masc u lins.
CROISSANCE. O n a peine .il
cro ire que les hommes n'occupent qu e 4% sur le marché
su isse de la cosmétiq ue, dont
9 % en soins du visage. Une
rondelle de ci tro n, certes,
mais qui s'octroie un plein de
promesses avec une croissenee
moyen ne de 19 % par an . Su r
un terrain mondial dela cosmé tique et du pa rfu m en cro issance de 4,8% en 200 6, soit la
plus forteexpansion depuis six
a ns. les performa nees des produits mascu lin s esti m ées ID
à
milliards d'euros permettent
d'a pp récier les pe rspec tives
d'évo lution.
Selon Eurostaf spécia liste en
études stratégi qu es et fina ncières. les apJX)T1S des marchés
émergents. Asie (hors Japon).
Amé rique latine et Europe de
l'Est. contr ibuent .il l'ava ncée.
Il n 'em pêche qu 'en Fran ce,
selon les experts. le segm en t a
bondi de 173% (tous secteurs
- hygiène. soi ns, parfums et
posit ion nements-confondus)
entre \998 et 2004. et continu e de progresser de quelque
20à 25% chaque an née. Selon
l'évaluation du groupe t'Orée 1.
ce secteur affiche u n chiffre d'a ffa ires de 800 m illions
Tout pour la beauté et la détente
eso in de lâcher pri se.
de mettre votre ven ue
.il plat? ênvied'anaquer
la rent rée sur les chapeaux de
TOue? Décou vrez les dernières
adr esses e n Su isse ro mande,
vou s n 'l'Il revtendrez pa s..
B
CAO ULTRA FOR MEN
Petit traitement non microélectrique non in vasif et gros
effets avec ce ton ifia nt rnuscula ire de nouvelle généraüon.
Une so rte de gym nastiq ue
passive visage et corps qui
promet lifting, œil lissé, abdo
remodelé et fessier d'acier.
Art de la Beauté. Carouge (GE);
Raphaëlle. Versoix; Lausanne
Palau &- Spa. Lausanne;
Arts. Gland. Er 20 autrts
instituts deMautt agrllsen
Suisse romande.
ARMONY 5 SENS
A Genève. u n ce ntre de massages et de soins installé dans
un e forê t de cocotiers. .iI qu elques minutes de la ga re, ban -
P...., E Magazine 1septembre2007
ques ct cin q étoiles de la rive
d rofte. Ma ssages revit a 1Isants.
d ésrressa nts. thaïla ndais.
japonais. réflexologie. drain age, beauté des ma ins et des
pieds. Voîr auss i Armony Servkes At Your place. à domicile
o u à l'h ôtel.
7jl7, tmâa-vous immMiat,
dt 9 h à 21 h: rut dt Monthoux
36, Gtntvt.
RÉGÉNÉRATION
Un sys tè me de ble -photorégén ération cellulaire par
LED (Light Emetting Diodes)
qu i d raine et tonifie ebdos et
aut res zones e nrobées. Un e
p et ite révol ution co rps e t
visage q ui stimu le. efface les
ridules. atténue les rides du
lion et régule tous les rypesde
pea u x. C'est ind olore, rapide.
non invasif. Selon ses besoins,
on choisitla cu re (ctnq huit
séa nces) d u dr ainage seu l ou
la totale.
à
Damien. Hatti Ktmpinski. quai
du Mont-Blanc 19.Gentvt.
d'eu ros en soins cosm étiques et de 200
millions en parfumerie.
Selon la société française de conseille
Precepte. les marques devront redoubler
d'efforts, tandis que la concurre nce va
s'intensifier sur le segment de la stratégie: dessoins. Biot herm la nça it lepremier
peeling pour homme au quotidien en
2005. De son côté, Guerlain renouvelle
le packegtngde sa'rerracona. à l'occasion
de son 2lYann iversaire. A la multiplication des produits pointus très sp éoüques
et d'u n relais de croissance naissant via
la cosm éro bio, s'ajoute l'apparition sur le
marché de gros opérateurs .
Les concentrations s'eccél êreru (Otlleue
racheté par Ptocter & Gambie et les parfumsde luxe ü n lleve r par Cotv en 2005;
Body Shop. après Skinethic et Sanoflore, acquis par L'Oréal l'an dernier) et
devraient se poursuivre. Lerécent décès
du fondateur de Clarins pourrait ouvrir
la voie à un remodelage du capital et
plusieurs groupes tels que L'Oréal. Estée
tauder. LVMH ou encore ueiersdorf
pourraient se porter candidats.
Tandis que 693 parfu ms étaient lancés
en 2006 (!), souvent assortis de produits
de soins dérivés, Lancômen'a pas hésité,
ce printemps, à refondre entièrement le
concept de produits spécifiques par tranches d'âge incluant les 20-30 ans. Et cr.
seulement trols ans â peineaprèsle lancement de sa première gamme masculine.
Bien vu.
Les 15-24 ans constituaient 34% du
marché mondial du segment masculin
en 2003,et 42% sur le marché référentiel
français.scion une étude économiquedt'
l'U niversité d'Aix-Marseille.
Aussicha Raphaëlk Institutdt beauté.
Grand·Montfltury 54, Vmoix (GE).
Le nouveau Cent re d'esth étique dentaire du Dr Thomas Stur ki. Diagnostics
et intervention s avec un mini mum de
stress. A gré, on cons ulte aussi dans son
nouveau cabinet de Montreu x amé nagé
comme un lounge.
MiradorKempinski. Mont-N/erin,
ft Forum, Grand Rut J, Montreux.
BEST OF VERDIER
Dix suites avec dix vues sur la beauté
et le bien -être . La maison genevoise
L.Raphad promet d'ouvrir son hôtel et
son centre de soins avant les premières
neiges avec des approches de mise en
forme globale revitalisantes,esthétiques
et anu-stress défin ies sur une semaine.
Avec une solide expé rience en soins
esth étiques. et l'appui du chirurgien
plesncien le Dr R. Gumener, L.Raphaël
voitla demande masculine prendre l'ascenseu r.
Toujour s plusd'ho mmes plébiscitent les
peelings à l'oxygène. l'épilation définitive au laser, le photo- rajeuni ssement
les injeetionsde restvlane ou de borox...
En attendant d'y ajoute r l'air alpin, voir
le nouveau programme Beauty Day.
L.Raphaël, rut du Rhône 15, Genève.
MIRADOR KEMPlNSKI
On connaissait le spa Givench y du
Mirador Kempinski au Mont -Pèlerin.
On découvre son cent re de vualtsatlon
btomofécu latre exclusif pour une curt'
d'én ergie et d'ann-stress dura nt un e
semaine. Voir aussi la Journée D écouverte. 575 francs par personne.
LA BEAUTÉ DENTAIRE
Pour un sou rire impeccable, Dr Milm
tomlc vient de s' insta ller à Ter ritetMontreux . Avecle Dr Michel Ptlug. ils
combinent la dentisterie modern e avec
les techn iquesde la chirurgieesthétique
pour une appro che globale «Integral
Face Architectu ree.
l.adinic. avm ue deCollongts 4J.
Montreux.
BIENTOT LE RICHEMOND
Le 21septembre, le Richemo nd ouvrira
le plus gra nd spa hôtelier de Genève.
Le cinq étoiles de sir Rocco Forte repose sur 200 m2 de Inness et 300 m2 de
bien-être placés sous le concept du très
sélectif Shiseido spa, premier du genre
en Suisse. Cinq cabines de zénitude à
l'occidentale, sauna, hammam, beaut v
salon for 2...
7jl7 de 7 h à 22 h; Hôtel LeRichemon â,
rue Adhtmar-Fabri 8-10, Genèw. a
Prenez l'air...
envolllZ-vous ue Genève!
Usbonne
3 x par jour
easyJet
TAP
Doha
4 x par semaine
Qatar Airways
Catane
3 )( par semaine
Air Malta
Naples
1 x par jour
Flybaboo
Biarritz
6 )( par semaine
Air France
Flybaboo
Bruxelles
9 )( par semaine
Brussels Airlines
easyJet