Heureux comme un poisson en forêt de Chaux

Commentaires

Transcription

Heureux comme un poisson en forêt de Chaux
En
1656, l’Homme observe les anneaux de Saturne ; en 1929, l’Homme découvre les galaxies ; en 1969, l’Homme marche
sur la lune. Et si en 2010, l’Homme revenait sur terre ? Dans le cadre de l’année internationnale de la biodiversité, la
communauté d’agglomération du Grand Dole met en valeur plusieurs programmes visant à préserver la diversité biologique.
A découvrir chaque mois dans votre quotidien.
Avril 2010
Heureux comme un poisson en forêt de Chaux !
Quand on pense Forêt de Chaux,
les images de sangliers et de
cerfs défilent plus facilement
que celles de la truite fario ou
de l’écrevisse. Pourtant, la forêt
abrite une grande quantité d’espèces aquatiques. La Clauge et
la Doulonne sont par exemple
les terrains de jeu du chabot,
de la lamproie de planer et de
l’écrevisses à pied blanc, des
espèces rares au niveau européen. Afin de mieux connaître la
répartition de ces espèces sur le
massif et surtout de connaître
l’état de conservation de leur
population, le Grand Dole a
lancé une étude qui devra permettre d’identifier les éventuels
problèmes sur les cours d’eau
(pollution, assèchement …) et
les solutions à mettre en œuvre
Pour connaître le planning des animations
liées au programme biodiversité 2010 ,
www.grand-dole.fr
pour préserver ou restaurer ces
rivières.
Des études : pourquoi ?
Cette étude, comme d’autres
menées sur des thématiques
différentes (amphibiens en forêt
de Chaux, oiseaux dans le massif de la Serre, pelouses sèches
sur le Mont-Roland …), permet
d’avoir une photographie à l’instant 0 de l’état de conservation
du patrimoine naturel sur le
territoire du Grand Dole et les
sites Natura 2000. Les élus auront alors les outils pour pouvoir
orienter et prioriser les actions
en fonction des enjeux et des
états de conservation : restauration de mares, reméandrement
de cours d’eau, franchissement
de ruisseaux ... Les résultats
sont attendus fin 2010.

Documents pareils