EGYPTE

Commentaires

Transcription

EGYPTE
EGYPTE
L'EGYPTE OUBLIEE
Le désert de l’Ouest égyptien, appelé Désert libyque ou occidental, à l’écart du Nil et des
grands axes touristiques prolonge le Sahara. Son isolement explique sa faible notoriété… Cette
terre « abandonnée de Dieu » selon l’expression utilisée dans les textes arabes possède
pourtant des trésors naturels innombrables et des vestiges archéologiques qui témoignent de sa
prospérité ancienne.
La zone de bas plateaux caillouteux qui commence en Libye se transforme progressivement
en Egypte en une étendue sans fin de plates-formes sablonneuses. Des dépressions, comme
celle de Kattara, à plus de 100m. au-dessous de la mer, jalonnent ce territoire.
Nous partons à la découverte de cette Egypte née des sables et qui a su préserver son
authenticité : massifs de craie blanche aux formes sculptées par l’érosion du Désert Blanc,
roches volcaniques noires, dunes couleur safran, collines en cônes, buttes stratifiées, hamadas
austères, canyons impressionnants, palmeraies à l'ombre rafraîchissante… A cette variété de
paysages s'ajoutent l'extrême gentillesse et l'hospitalité des gens. Et, n'oublions pas les
nombreuses sources d'eau chaude qui permettent de se baigner au plein cœur du désert.
ITINERAIRE 8 JOURS
RANDONNEE
DANS LE DESERT BLANC
(sous réserve de modifications en fonction
des circonstances)
Passé l’oasis de Bahariya, au sud-ouest du
Caire, on arrive dans le Désert blanc. Dans
cette vaste cuvette, bordée de plateaux et de
dunes, le vent a sculpté de gigantesques blocs
de craie, aux formes fantastiques.
J1 : Paris – Le Caire. Départ immédiat pour
l’oasis de Baharia (selon horaires d’avion /
sinon nuit au Caire et transfert le lendemain
matin). Long transfert à travers des plateaux
désertiques jusqu’à la dépression de Baharia.
Nous rejoignons le nord de la dépression de
Farafra. Après avoir traversé le plateau noir
aux reliefs volcaniques, nous croisons sur
notre route Djebel Cristal, une surprenante
formation minérale de quartz et de calcite.
Nous poursuivons jusqu’au plateau surplombant
le Désert blanc et jusqu’au col de l’Aqabat.
Dans la lumière de fin d’après-midi, surgissent
devant nous de splendides formations
calcaires s’élevant des sables et découpant de
Durant une semaine (ou plus), de point d’eau
en point d’eau, nous progressons avec pour
seule compagnie notre équipe de chameliers et
leurs chameaux. Nous cédons rapidement à la
poésie du désert, du silence et des grands
espaces...
1
leurs formes surprenantes le bleu du ciel.
Premier bivouac dans le désert.
Groupes de 4 à 12 personnes.
Les transferts se font en minibus. Les
transferts vers les points de départ des
randonnées chamelières se font en 4x4. On
fait appel à des chameaux pour porter les
bagages pendant les randonnées. Un 4X4
d’assistance
peut
éventuellement
venir
seconder les chameaux de bats le midi et/ou
le soir.
Pour les raids, on utilise les véhicules 4x4
Toyota Land Cruiser ou équivalent.
J2 : Nous partons à pied à la découverte du
Désert blanc. Notre randonnée débute en
direction du Sahara el Gedida (vieux désert).
Nous continuons jusqu’au Wadi el Khjam, où
nous installons notre camp.
J3 : Départ en direction d’Aïn Khadra,
minuscule oasis qui dissimule au coeur de son
bouquet de palmiers un point d’eau. Nous
prenons plein est, à travers le Wadi el Kebir,
la direction du massif dunaire de Karaween.
Bivouac dans les dunes.
Hébergement en bivouac. Nuits à l’hôtel au
Caire.
Le guide et l’équipe préparent les repas
pendant la randonnée mais l’aide de chacun est
la bienvenue…
J4 : Nous continuons vers l’oasis d’Aïn Serou.
Un bassin y permet de prendre un bain.
L’après-midi, nous partons vers Aqabat el
Sahraoui. Nous admirons un splendide paysage
saharien avec de grandioses formations
calcaires, où s’étire entre les massifs une
interminable et unique dune.
L’encadrement est assuré par :
- un guide égyptien anglophone et/ou un
accompagnateur français
- une équipe de chameliers pour les
randonnées
- des chauffeurs-guides pour les raids et les
transferts.
J5 : Nous suivons l’ancienne piste chamelière
qui nous mène à travers les wadis jusqu’au
cirque d’Aqabat. Vue panoramique sur le
Désert blanc.
Nous sommes au Sahara. Il ne faut pas oublier
le relatif inconfort de ces voyages : peu d’eau
pour se laver, rigueur du climat. Mais il ne faut
pas non plus sous-estimer le "confort
saharien" : nuits étoilées, feux de bois, thé...
J6 : Nous nous enfonçons dans le fabuleux
cirque d’Aqabat. Nous installons notre
campement au milieu d’immenses massifs de
craie assaillis par les dunes. Balade au milieu
des hématites surgissent des sables comme de
véritables fleurs de pierre.
PRIX
J7 : Nous rejoignons la route où nous
attendent les véhicules. Transfert jusqu’à
Bahariya. Déjeuner au village et retour en
minibus au Caire. Installation à l’hôtel.
Il comprend :
- les vols France – Egypte (aller/retour)
- les transferts
- les services de chauffeurs – guides
- les services de l’équipe de chameliers, les
chameaux de bât
- les nuits d’hôtel au Caire
- tous les repas sauf au Caire
J8 : Vol pour Paris.
VOYAGES
2
-
Sain : on est très loin des 100% d’humidité;
un accompagnateur français ou un guide
local anglophone
l’assistance rapatriement obligatoire (1%)
l’assurance annulation facultative (2,5%)
les éventuelles taxes d’aéroport
la surcharge carburant prévisionnelle
l’air ne colle pas à la peau; on peut se sentir
propre sans se laver pendant 15 jours
(essayez !)
On peut distinguer 2 saisons : l’hiver,
d’octobre à avril, avec des journées douces à
chaudes, des nuits froides ou glaciales; l’été,
de mai à septembre, avec des journées très,
très chaudes et des nuits plus que douces...
Il ne comprend pas :
- les entrées dans les sites et les musées
- les dépenses personnelles
- les repas au Caire et les pourboires
- l’indispensable bonne humeur, qui vous va
si bien quand vous souriez et grâce à
laquelle
vous
traversez
les
pires
épreuves…
Mais ce climat, même s’il a quelques
constantes, est loin d’être uniforme. Les
écarts sont sensibles entre la plaine et les
régions en altitude. Les nuits sont très
froides de décembre à février (d’où la
nécessité d’un très bon sac de couchage).
VOLS
La meilleure saison pour se rendre dans le
désert égyptien va d'octobre à mars :
journées chaudes mais nuits fraîches (parfois
très froides de décembre à février). La
meilleure luminosité se situe généralement
entre octobre et novembre.
Horaires indicatifs :
Vol charter CORSAIR au départ de Paris.
Ou vol régulier Alitalia au départ de Paris à
07h45 et retour à 12h00.
Départ de Marseille à 07h15 et retour à
11h20
Départ de Strasbourg à 18h30 et retour à
10h35.
CHANGE
Le cours officiel de la livre égyptienne est de :
1 livre = 0,14€.
FORMALITES
VACCINS
L’obtention du visa (passeport en cours de
validité d'au moins 6 mois après le retour) se
fait à l’arrivée au Caire. Prévoyez 20$.
Aucun vaccin n’est exigé mais l’hépatite A, la
fièvre typhoïde et DT Polio à jour sont
recommandés.
CLIMAT
EQUIPEMENT
LE CLIMAT SAHARIEN :
Extrême : l’amplitude thermique entre le jour
Ayez l'esprit libre, voyagez léger !
BAGAGES LIMITES A 12 KG (8 à 10 si
possible).
et la nuit, l’été et l’hiver; l’irrégularité (et la
violence) des précipitations; la pureté et la
sécheresse de l’air sont grandes.
3
Petits creux et vivres de course :
N’hésitez pas à vous munir de friandises
personnelles (barres de céréales, fruits secs,
petits gâteaux...), qui compléteront nos
provisions.
-
sac à dos (sans armature métallique
extérieure) ou sac marin, où vous aurez
glissé quelques sacs poubelles pour en
protéger le contenu, prévoyez-le robuste
ou ayant déjà voyagé... N’oubliez pas d’y
poser une étiquette avant le départ avec
vos coordonnées et celles de Zig Zag
- petit sac à dos de 30 litres pour la journée
- chaussures de marche (certains prônent les
pataugas mais il y a plusieurs écoles) +
paire de tennis
- sandales
- sac de couchage très chaud (décembre à
février) sinon chaud
- anorak ou veste de montagne
- vêtements chauds (soirées)
- vêtements légers (journées) : pantalons en
toile, (pas de short pour les femmes)
Conseil : achetez un chèche et un sarouel
(pantalon ample) en arrivant, très pratiques
pour le Sahara
- gourde d’un litre/un litre et demi
- lampe de poche ou frontale + piles de
rechange
- lunettes de soleil, chapeau
- calinettes pour la toilette (à brûler ou
enterrer après usage)
- papier toilette
- opinel ou canif
PHARMACIE
Outre vos médicaments personnels, nous vous
conseillons d’apporter :
- crème solaire ou écran total
- crème pour les lèvres
- antibiotique à large spectre (Clamoxyl)
- Aspirine, Doliprane ou autre
- Ercéfuryl, Imodium
- Hydroclonazone
- collyre
- Elastoplaste
- petits pansements et désinfectant
- double peau (Compeed) ou autre pansement
pour ampoules.
Attention aux risques de bilharziose dans le
Nil et les canaux d’irrigation.
PROPRETE
Trucs :
- Pour la toilette : avec un verre d’eau (voire
1/2) et une véritable éponge imbibée, vous
ressemblerez à un sou neuf !
- For men : la solution la plus simple pour se
raser c’est le rasoir électrique à piles.
- Oreiller ? Au Sahara ? C’est possible !
Prenez avec vous une taie d’oreiller et
confectionnez, chaque soir, avec vos
vêtements un splendide (et moelleux)
oreiller.
- Emballez dans votre sac toutes vos
affaires (sacs poubelles, boîtes en
plastique ou en fer…)
Le désert est propre, il doit le rester !
D’où quelques règles que nous vous demandions
de respecter :
- ne jetez rien dans la nature (il y a des
poubelles dans chaque groupe)
- brûlez le papier toilette, les calinettes et
les mégots
- ne ramassez que le bois mort
- respectez l’environnement.
RECOMMANDATIONS
4
Ici comme ailleurs, l'attitude du touriste
débarquant en "pays conquis" est à proscrire.
Au Sahara, les coutumes et les traditions sont
strictes
et
différentes
des
nôtres.
Respectons-les ! Evitons de choquer (surtout
par notre tenue vestimentaire), afin de laisser
un agréable souvenir de notre passage.
Demandons leur accord aux gens avant de les
photographier.
A la fin du trekking, votre équipe appréciera
les pourboires qui seront à la hauteur de votre
satisfaction.
BIBLIOGRAPHIE
Elle est abondante. Le Grand Sud n’a pas fini
d’attirer les écrivains et les scientifiques. Un
premier choix :
Ouvrages généraux sur le Sahara :
SOUVENIRS
- “ Le Sahara ”, (Que Sais-Je?). Une
présentation très didactique de la
géographie physique et humaine du Sahara.
- “ La Vie sauvage au Sahara ” d’Alain
Dragesco-Joffé, aux éd. Delachaux et
Niestlé. Un ouvrage sur la faune du plus
grand et plus beau désert du monde.
- “ Déserts ”, n°5 de la revue Autrement
- “ Désirs de désert ”, n°122 H.S. de la revue
Autrement
Vous trouverez tous ce qu’il faut au Caire…
PHOTO
Attention au sable... Emballez bien appareils
et objectifs. Prenez des pellicules en grande
quantité (100 ASA). Les caméras vidéo doivent
être déclarées.
Spécial Egypte et Désert libyque :
CADEAUX
-
A la fin d’un circuit, nos amis touaregs
apprécient les petits cadeaux utiles, tout
particulièrement ceux qu’on ne trouve pas à
l’oasis.
-
Quelques idées : canifs, aspirine, collyre
neutre, T-shirts, pulls, parfums...
Pour leurs épouses et leurs enfants : tissus et
laines de couleur, petites voitures, bijoux de
fantaisie, pinces à cheveux...
5
"Guide Bleu de l’Egypte", chez Hachette
"Egypte,
archéologie,
méharées
et
plongée", chez Lonely Planet
"Désert libyque" de Théodore Monod, chez
Arthaud
"Le Désert libyque" de Jean-François Sers,
chez Arthaud
"A Guide to the Oases and Western
Desert" de Cassandra Vivian, aux éd.
Islands of the Blest. Très complet mais en
anglais.

Documents pareils

Carte circuit Agadir “Grand Sud Maroc" => Tan

Carte circuit Agadir “Grand Sud Maroc Tan" title="Carte circuit Agadir “Grand Sud Maroc" => Tan" class="news-block-img pull-right" src="//s1.doczz.fr/store/data/000144380_1-b740bdf8287fcbb1212b7660e896f7bd-70x70.png">

Plus en détail