2). Claude naît au même lieu le mercredi 7 mars 1821 à

Commentaires

Transcription

2). Claude naît au même lieu le mercredi 7 mars 1821 à
- Les Jacquet de Saint Nizier d’Azergues -
2). Claude naît au même lieu le mercredi 7 mars 1821 à cinq heures du matin, sur la
déclaration de son père de Pierre LABORDE et de Nicolas BORDAY emballeur.
Baptisé le 11 en la même église son parrain est Claude MAUGE marchand de
peaux à Lyon, sa marraine Jeanne Marie Barthélemie GUBIAND veuve de
Laurent MAUGÉ-BEAU. Le jeudi 9 février 1837 Claude décède à neuf heures et
demie du soir chez sa mère marchande de mousseline au 10 rue Tupin déclaré le
lendemain par Antoine Marie DUSSURGEY commis négociant âgé de 29 ans et
de Jean Baptiste CHEVRON âgé de 35 ans inspecteur des convois funèbres tous
du lieu. Sans alliance.
3). Claude Joseph Gustave né le dimanche 11 août 1822 à dix heures du matin au
même lieu, déclaré par son père, Sébastien PHILIPPE perruquier rue Lafont et
Joseph Antoine SCHMIT. Baptisé le 12 en la même église, son parrain est Joseph
JACQUET son oncle sa marraine Claudine GOURBEYRE femme du parrain sa
tante, représentés tous les deux par Joseph Antoine SCHMIT suisse de cette église
et Antoinette RAMASSU. Claude teinturier en soie, décède à l’Hôtel Dieu le
samedi 4 juillet 1840 à une heure du matin, il demeure chez sa mère qui habite
Chaussée Perrache, déclaré le lendemain par Anthelme ROCHET âgé de 42 ans et
Etienne TISSOT âgé de 61 ans employés dudit Hôtel Dieu. (Déclaré Gustave dans
son acte de décès).
Sans alliance.
F). Jean-Baptiste né au hameau de la Chassagne le 11 floréal an Ier (mardi 30 avril 1793) à
huit heures du soir baptisé le jeudi 2 mai son parrain est Jean-Baptiste GELAY âgé de
40 ans de La Chassagne sa marraine Jeanne Marie GOYNE âgée de 34 ans son
épouse. Au tirage au sort de 1813, il est capable de servir. Il décédera le mardi 13
mars 1821 à La Chapelle de Mardore à quatre heures du matin, au domicile de son
père propriétaire, sur la déclaration le lendemain de son père de Jean MUGET et JeanLouis GUILLERMAIN tous deux propriétaires audit lieu.
Sans alliance.
G). Claudine Marie née au même lieu comme ceux qui suivront à cinq heures du soir le 19
germinal an III (mardi 8 avril 1795), sur la déclaration de son père, de Claude
GLATTARD âgé de 37 ans propriétaire marchand et de Claudine Marie PLASSE sa
femme âgée de 28 ans, elle décédera avant 1827.
H). Jean-Claude né à deux heures du matin le 15 vendémiaire an V (jeudi 6 octobre 1796)
son parrain est Jean-Claude BESACIER âgé de 33 ans propriétaire habitant La
Chapelle de Mardore sa marraine Hélène BESACIER âgée de 27 ans fille de Pierre
BESACIER habitant au même lieu. Il décède le 30 nivôse an V (vendredi 19 janvier
1797) à quatre heures du soir au hameau de la Chassagne, sur la déclaration de JeanClaude BESACIER âgé de 30 ans oncle et parrain propriétaire à la Chapelle de
Mardore, Claude CHABERT âgé de 41 ans et Jean-Marie JACQUET âgé de 35 ans
tous également oncles de l’enfant demeurant audit Saint-Nizier.
I).
Claude naît le 16 thermidor an VI (vendredi 3 août 1798), sur la déclaration de Claude
GELAY âgé de 37 ans marchand audit Saint-Nizier et d’Antoinette ROCHE âgée de
18 ans de Lamure. En 1823 il est dit préposer à l’octroi à Tarare, ensuite en 1825
négociant. Rentier, Claude teste le vendredi 17 août 1827 devant maître Claude
GUILLOUX notaire à Chauffailles (Saône et Loire), malade « mais Saint néanmoins
de tous ses sens », faisant Claude Léon JACQUET (IX - page 149) fils de Joseph, son
neveu et filleul légataire universel, et deux legs de 200 francs en faveur de ses deux
autres neveux Claude et Joseph Gustave fils de défunt Pierre-Nizier JACQUET son
frère (E qui précède) de Lyon, témoins : Sieurs François GIRAUD prêtre curé de
Chauffailles, François MAGNIN boucher, Nicolas DELAYE aide fermier et Michel
GUILLEMET maçon demeurant tous audit lieu, Claude est trop faible pour signer. Il
est dit rentier, lorsqu’il décède chez son frère Joseph à Chauffailles le lundi 20 août
113

Documents pareils