actuSES

Commentaires

Transcription

actuSES
Août 2012
actuSES
Édito
sommaire
SES poursuit la numérisation à l’échelon
mondial et renforce son leadership sur la
TVHD : en Europe, les grands événements
sportifs tels l’Euro 2012 et les JO de Londres
renforcent la dynamique, l’Afrique ou la zone
Asie Pacifique apportent quant à eux de
nouvelles opportunités de croissance pour le
groupe.
En matière d’innovation, SES poursuit sur
les fondamentaux qui ont fait sa force et sa
réputation. Après le lancement de la télévision numérique en France en 1996, de la TV
HD en 2004 et de la 3D en 2009, aujourd’hui, nos équipes R&D lancent
la solution SAT>IP.
Grâce à SAT>IP, les consommateurs pourront dans un avenir proche
recevoir leurs contenus, sur n’importe quel appareil fonctionnant sous IP
en qualité satellite : tablettes, PC, smartphones, téléviseurs, consoles…
un premier produit certifié a été lancé et de nombreux autres fabricants
devraient suivre ! Vous retrouvez dans cette lettre un dossier spécial sur
le sujet.
Je vous souhaite de bonnes vacances, une bonne lecture et vous retrouve
à la rentrée avec l’actuSES de septembre.
02INNOVATIONS
SAT>IP connecte les foyers
HbbTV, en pleine croissance en Europe
SES TECHCOM, au coeur de la future
autoroute de l’information de l’espace
06Télédiffusion : Nouveaux CONTRATS
SUR TOUS LES CONTINENTS
Europe
Afrique
Asie Pacifique
Amérique du Nord
10Télécoms par satellite :
Derniers développements
Europe
Amérique du Nord
Moyen Orient
Afrique
12FOCUS
SES-5 : Lancement réussi !
Nick Stubbs, Vice President Western Europe SES.
ACTUALITÉS
03 SES certifie le 1er convertisseur SAT>IP
Le convertisseur MULTIBOX SAT>IP du fabricant
luxembourgeois Inverto Digital Labs vient d’obtenir
la certification SAT>IP de SES.
12 SES-5 : Lancement réussi !
Le 51ème satellite de la flotte SES a été lancé avec
succès le 9 juillet dernier.
actuSES | Août 2012
1
INNOVATIONS
Avec SAT>IP, SES matérialise l’interopérabilité
des appareils dans les foyers.
Depuis plus d’un an, SES coordonne le projet SAT>IP en réunissant
opérateurs et fabricants. Le protocole SAT>IP qui deviendra très
bientôt un standard européen, ouvert et neutre, permettra aux
consommateurs de recevoir les contenus « satellite », dans une
qualité optimale, sur n’importe quel matériel fonctionnant sous IP.
Ce projet présenté lors des Industry Days 2012 a soulevé un véritable
enthousiasme auprès des 200 experts internationaux réunis, au
siège du groupe, à Luxembourg, en avril dernier.
La question qui se pose aujourd’hui est la
suivante : comment faire en sorte que les
programmes qui arrivent par la parabole
puissent être vus sur l’ensemble des écrans
du foyer ?
SAT>IP permet de démoduler et de convertir
les signaux satellites en format IP. Ils peuvent
ainsi être reçus par n’importe quel appareil
fonctionnant sous IP que ce soient des tablettes,
des PC, des smartphones, des écrans connectés,
2
des consoles de jeux et des lecteurs multi-médias.
Les produits SAT>IP permettront de regarder la
télévision par satellite sur l’ensemble des écrans
d’un même foyer, y compris tous ceux qui ne
disposent pas de tuner. Tout cela pourra se faire via
un réseau IP, filaire ou sans fil, dans une excellente
qualité : la qualité originale du programme est
préservée, et particulièrement en HD. Il était à
ce jour quasi impossible d’obtenir ce résultat
sauf à déployer des solutions professionnelles
extrêmement onéreuses.
actuSES | Août 2012
INNOVATIONS
Combien de chaînes/services
peut-on regarder simultanément ?
Jusqu’à 8 programmes en haute définition. Une
démonstration de multicommutateurs SAT>IP
a prouvé la possibilité de distribuer jusqu’à huit
programmes satellites vers huit différents appareils
fonctionnant simultanément sous IP (Ethernet
CAT5, Power Line, Fibre optique et Wi-Fi).
Qui sont les bénéficiaires de SAT>IP ?
Les consommateurs principalement : SAT>IP va
faciliter la réception par satellite dans les foyers.
SAT>IP devient un standard officiel ouvert à
tous. Les opérateurs de bouquets, ainsi que les
fabricants de matériels vont aussi profiter de
l’arrivée du standard SAT>IP. Regarder le satellite
sur un 2e ou un 3e téléviseur est déjà possible mais
aujourd’hui l’installation est encore compliquée.
Les opérateurs proposent déjà des services multiécrans. Mais pour le 3e écran, le smartphone, la
tablette ou la console de jeu, il faut passer par le
réseau 3G ou la connectivité Internet et le réseau
Wi-Fi du foyer, ce qui encombre le réseau.
Avec SAT>IP, ces réseaux ne seront plus occupés
et surtout, les foyers qui ne disposent ni de la 3G,
ni d’un abonnement Internet pourront eux aussi
profiter du multi-écran.
actuSES | Août 2012
Quand les produits seront-ils disponibles ?
SAT>IP est un standard ouvert à tous les
fabricants. Les premiers prototypes intégrant le
protocole que nous avons défini lors de la phase
de développement ont été dévoilés sur le salon
ANGA Cable Show à Cologne en juin dernier. La
prochaine étape consiste à faire du concept SAT>IP
un standard européen. En parallèle, nous allons
commencer à fournir aux industriels les outils pour
développer, tester et certifier leurs produits.
En quoi ce concept bénéficiera-t-il
à l’environnement satellitaire ?
Internet est devenu incontournable et avec lui le
protocole IP. La quasi-totalité des terminaux qui
voient le jour disposent soit d’un port Ethernet,
soit du Wi-Fi voire des deux simultanément.
Les tablettes et autres smartphones s’imposent
comme écrans de substitution chez les jeunes.
Et même les terminaux satellite disposent
désormais d’une interface IP. +LeCube, le G5 et de
nombreux terminaux TNTSAT en sont aussi dotés
tout comme les terminaux satellite d’Orange et
SFR.
Les téléspectateurs continuent à consommer
de la télévision linéaire et profitent de la qualité
optimale du satellite sur leur grand écran HD. En
permettant la réception des contenus satellite
– particulièrement en haute définition – sur tous
les écrans du foyer, SAT>IP va leur apporter à
tous un véritable bond qualitatif. Il ne fait aucun
doute qu’avec la qualité d’image et la stabilité de
la réception, l’ensemble des acteurs va favoriser la
solution SAT>IP.
Certification du
1er convertisseur
SAT>IP
Le convertisseur
Multibox SAT>IP
du fabricant
luxembourgeois
Inverto Digital
Labs vient
d’obtenir de SES
la certification
SAT>IP. Il sera
présenté sur le
stand de SES
au salon IBC, à
Amsterdam, du 7
au 11 septembre
2012.
3
INNOVATIONS
HbbTV : la TV connectée progresse en Europe
Avec 60 millions de postes de télévision compatibles HbbTV prévus
d’ici 2014, le standard HbbTV est sur le point de devenir la référence
pour la diffusion OTT (online), interactive et hybride en Europe.
L’an dernier, 20 membres de l’EBU (Union des
Diffuseurs Européens) incluant la RAI, RTVE, YLE
(Finlande), RTBF et NRK (Norvège) ont accepté de
déployer des services HbbTV en 2012 et de créer
un marché commun pour les applications TV
hybrides. L’EBU offre actuellement des applications
HbbTV en marque blanche gratuitement pour ses
membres afin de personnaliser et déployer des
services interactifs durant les Jeux Olympiques de
Londres, période de forte audience.
L’ Allemagne dispose d’une large gamme de
services HbbTV et les diffuseurs français réalisent
actuellement des essais. Les télévisions néerlandaises et belges (SBS, NPO et RTL) ainsi que les
espagnols TVE et Telefonica ont également fait
le choix du standard HbbTV pour la connectivité
hybride. Les prochains lancements sont annoncés en Suisse, Autriche, République Tchèque et
Pologne.
4
Ce développement résulte du souhait de standardisation sur la diffusion/livraison de contenus et
des outils de gestion liés. A l’international, l’intérêt pour HbbTV est croissant aux USA, au Japon,
en Australie, en Chine, à Singapour et en Malaisie
où la sortie toute proche de la norme de diffusion
DVB-T2 est HbbTV.
SES travaille aux côtés des diffuseurs qui souhaitent lancer leurs services de télévision connectée par satellite. Des expérimentations ont d’ailleurs déjà été réalisées avec France 24 et GlobeCast
en France.
Sur d’autres marchés, notre entité SES Platform
Services développe et héberge ce type de services
satellite et Internet pour le compte de nos clients,
par exemple pour HSE24, chaîne de télé-achat
allemande.
actuSES | Août 2012
INNOVATIONS
SES TECHCOM au cœur de la future autoroute
de l’information de l’espace
SES Techcom vient de signer un contrat majeur
portant sur EDRS (European Data Relay Systems)
Dans le cadre de ce contrat, SES TechCom opérera
sur des parties importantes de l’infrastructure
terrestre du nouveau système européen de relais
de données avec Astrium et le Centre allemand
pour l’aéronautique et l’aérospatiale (DLR).
SES TechCom livrera quatre stations de contrôle
par satellite ultramodernes et des installations de
réception des données. Deux seront construites
sur la station de Weilheim (Allemagne), les autres
sur les sites de Redu (Belgique) et de Harwell
(Royaume-Uni).
Par ailleurs, SES TechCom assurera l’exploitation
de la station de contrôle par satellite de Redu pour
le compte du DLR.
Tous les systèmes délivrés par SES TechCom
dans le cadre de ce projet fonctionnent en bande
« Ka » qui assure la transmission, le stockage et la
transmission terrestre de volumes très importants
de données évalués en gigabits.
Deux satellites géostationnaires à fonction de
distribution forment le cœur du futur système
EDRS (Système Européen de Relais de Données par
Satellite) « European Data Relay Systems ». Grâce
à ce système, des volumes plus importants de
données pourront être transmis plus rapidement
et pendant un laps de temps plus long de l’espace
à la Terre.
Dans le cadre de ce projet, la technologie à laser
optique est utilisée pour la première fois de façon
opérationnelle pour la transmission de données.
Les dispositifs utilisés permettent de transmettre
sur une distance de 45 000 kilomètres des quantités
de données allant jusqu’à 1.8 gigabit par seconde,
équivalent à environ 100 000 pages imprimées par
seconde.
Signature
du contrat
entre DLR et
SES TechCom
actuSES | Août 2012
5
TÉLÉDIFFUSION : NOUVEAUX CONTRATS SUR TOUS LES CONTINENTS
SES DIFFUSE
5800
TV & radios
1300
TVHD
En EUROPE
FRANCE
Accord SES / CANAL+
Extension à long terme du
contrat-cadre avec le Groupe
Canal+, qui prolonge ainsi la durée d’exploitation
de la capacité de ses 24 répéteurs à 19.2°E. Le
24ème répéteur récemment contracté par le
groupe est prévu pour étoffer son offre HD.
Les grands événements sportifs
en 3D sur Eurosport
Après Roland Garros, à suivre
en 3D les JO 2012 de Londres,
diffusés en direct sur la chaîne
Eurosport 3D depuis la position orbitale ASTRA 19.2°E.
ROYAUME-UNI
Accord via GlobeCast pour la diffusion de
BeIN Sport 1 et BeIN Sport 2 sur ASTRA 19.2°E
Les versions SD et HD de
deux chaînes sportives BeIN
Sport 1 et BeIN Sport 2 sont
diffusées sur ASTRA 19.2°E.
Ces chaînes sont disponibles
en option pour les abonnés
de CANALSAT et d’Orange TV.
Avec GlobeCast comme partenaire technique, la
position orbitale privilégiée de 19.2° Est permettra
à BeIN Sport d’optimiser son audience et de diffuser
en haute qualité ses nouveaux programmes TV et
événements sportifs en direct à plus de 6 millions
de foyers dans l’Hexagone.
6
Renouvellement à long terme de
son contrat avec Channel 5 pour
l’utilisation d’un répéteur.
Accord de diffusion BSkyB/ASTRA : BSkyB
retransmet 24 chaînes HD de la BBC et leurs
versions SD pour couvrir les JO de Londres !
Avec 48 canaux dédiés, la
BBC déploie un dispositif
exceptionnel pour couvrir
l’ensemble des événements et des épreuves
olympiques depuis les différents sites. Cette
retransmission en direct utilise la capacité
satellitaire sur la position ASTRA 28.2°E.
actuSES | Août 2012
TÉLÉDIFFUSION : NOUVEAUX CONTRATS SUR TOUS LES CONTINENTS
ALLEMAGNE
ESPAGNE
HD+ compte plus de 2,6 millions
de foyers en Allemagne
Au 31 mars 2012, HD+, la
plateforme allemande lancée
par SES, comptait plus de
2,6 millions de foyers TV :
2,1 millions testant l’offre
d’essai gratuite pendant 12 mois et 500 000
abonnés via un forfait annuel de 50 euros. Avec
près de 3 millions de récepteurs HD+ déjà vendus,
la plateforme compte potentiellement plus de
2,9 millions d’utilisateurs. En se basant sur cette
dynamique très prometteuse, HD+ table sur plus
d’un million d’abonnés d’ici à la fin 2012.
Fashion TV en clair en Europe,
via ASTRA sur 19.2°E
SES et Fashion TV ont conclu
un accord à long terme pour
la distribution de la chaîne
numérique en clair. Fashion
TV couvrira ainsi plus de
110 millions de foyers en
Europe, dont plus de 40
millions équipés de la réception numérique par
satellite. Cet accord permet à Fashion TV d’étendre
considérablement sa couverture des foyers satellite
européens, notamment sur l’Espagne.
HD+ compte aujourd’hui 14 chaînes HD
commerciales cryptées (RTL HD, Sat.1 HD,
ProSieben HD, VOX HD, kabeleins HD, RTL II HD,
SUPER RTL HD, N24 HD, TELE 5 HD, SPORT1 HD,
DMAX HD, Nickelodeon HD, sixx HD, et COMEDY
CENTRAL HD) et 18 chaînes HD en clair, en
particulier les chaînes publiques allemandes.
RÉPUBLIQUE TCHÈQUE ET SLOVAQUIE
DMAX HD de DISCOVERY
et SUPER RTL HD sur HD+
DMAX HD et Super RTL HD ont rejoint la plateforme allemande HD de SES depuis le 1er mai.
DMAX HD, programme en clair de Discovery
Communications offre des documentaires, des
reportages et des divertissements informatifs.
SUPER RTL HD est la quatrième chaîne du Groupe
RTL à rejoindre HD+
Un répéteur de plus pour le groupe RTL sur SES
Afin d’étoffer son offre audiovisuelle HD sur
l’Allemagne et l’Autriche, le Groupe RTL augmente
d’un répéteur sa capacité de télédiffusion.
Deux chaînes locales allemandes
Suite au passage au tout numérique en Allemagne,
les chaînes locales Franken Fernsehen et a.tv
d’Augsburg assurent une programmation à temps
plein et sont désormais disponibles en clair sur
ASTRA 19.2°E.
actuSES | Août 2012
SES/M77, nouvel accord capacitaire pour la
télévision directe par satellite (DTH)
M77, société-sœur du groupe
M7 a contracté un nouveau
répéteur à 23.5°E pour servir
les marchés tchèque et
slovaque. Sur ces marchés,
M77 exploite les bouquets
Skylink et CS Link qui
comptent plus de 2 millions d’abonnés. M7 et M77
utilisent un total de 13 répéteurs sur le système
de satellites ASTRA (quatre sur 19.2°E et neuf sur
23.5°E).
M7 et M77 fournissent des services DTH à plus de
3,5 millions de foyers aux Pays-Bas, en Belgique,
au Luxembourg, en Autriche, en République
Tchèque et en Slovaquie, sous les noms de marque
CanalDigitaal, TV Vlaanderen, TéléSAT, AustriaSat,
Skylink et CS Link.
TURQUIE
TRT-TÜRK sur la position 19.2°E d’ASTRA
Depuis le 21 mai dernier, la
société publique de radio et
télédiffusion turque Türkiye
Radyo ve Televizyon Kurumu
(TRT) diffuse sa chaîne internationale TRT-TÜRK
en clair sur ASTRA 19.2°E.
7
TÉLÉDIFFUSION : NOUVEAUX CONTRATS SUR TOUS LES CONTINENTS
EN AFRIQUE
Avec 8 satellites couvrant plus de 40 pays africains, SES se
positionne durablement sur ce continent en forte croissance.
SES-4, le plus puissant satellite de la flotte, couvre ainsi 81
millions de foyers africains, francophones et anglophones et
répond à la forte demande des diffuseurs sur ces marchés.
En afrique
1 foyer sur 3
équipé d’un
téléviseur.
10 %
des foyers TV sont
numériques.
+16 %
en cinq ans pour
le satellite.
8
Actuellement seul un foyer sur trois est équipé
d’un téléviseur, mais ce chiffre devrait progresser
fortement de 93 millions de foyers équipés TV en
2010 à 122 millions en 2015 (Source : Dataxis).
Cette progression devrait bénéficier à la part de
foyers équipés numérique (10 %), car dans de
nombreux pays africains, la date de passage au
numérique est fixée à 2015.
SES permet d’ouvrir l’accès à la télévision
numérique pour des millions de nouveaux foyers
et contribue à développer le nombre de chaînes et
d’opérateurs régionaux.
De nombreux initiatives sont mises en place par
les équipes SES au niveau local pour accompagner
l’accès à la télévision numérique : événements,
salons, RP…
SES a par exemple lancé le programme ELEVATE
qui permet de former les antennistes et de certifier
la qualité du pointage et de l’installation des
paraboles.
actuSES | Août 2012
TÉLÉDIFFUSION : NOUVEAUX CONTRATS SUR TOUS LES CONTINENTS
Diffusion de CANAL+ Afrique via SES-4
Mis en service le 26 avril,
SES-4 diffuse le bouquet
CANAL+ Afrique, soit plus de 80 chaînes en Afrique
de l’Ouest et centrale.
Dance Trippin et SES font danser l’Afrique
La chaîne musicale hollandaise Dance Trippin est diffusée via Astra 4A (5°E) sur la
région pan-africaine.
Dance Trippin diffuse de
nombreux contenus inédits,
notamment des sessions DJ
set live des plus grands clubs house du monde
comme le Space, l’Amnesia ou le Pacha.
Accord capacitaire SES / MediaScape
Signature d’un contrat avec le
groupe MediaScape, principal
fournisseur de télévision par
satellite aux Philippines. L’accord porte sur de la
location de capacité sur SES-7 et NSS-11, deux
satellites co-positionnés sur la même position
orbitale à 108,2°E. Cette capacité supplémentaire
permet à MediaScape d’augmenter de 9 à
15 le nombre de chaînes « haute définition »
retransmises dans le cadre de son offre Cignal TV
Direct-to-Home, le nombre de chaînes « standard »
grimpant de 37 à 51.
EN ASIE PACIFIQUE
SES occupe aujourd’hui la première place du
marché de la télévision directe par satellite
(DTH) en Asie-Pacifique, dont la demande ne
cesse de croître. Principal exploitant satellitaire
d’Asie-Pacifique, SES distribue près de 650
chaînes, le plus grand nombre de chaînes
en réception directe payante. SES touche
également 20 millions de foyers TV payants ce
qui représente un abonné DTH sur trois en Asie.
Les positions orbitales SES à 108.2°E et 95°E se
sont imposées comme des positions stratégiques
en Asie du Sud et en Asie-Pacifique, capables de
répondre aux besoins croissants des opérateurs
DTH asiatiques comme DishTV et Bharti Airtel en
Inde, et MediaScape aux Philippines.
SES développe sa flotte
SES-8, qui sera lancé au premier trimestre 2013,
apportera de la capacité supplémentaire pour
accompagner la popularité grandissante de la
télévision directe par satellite (DTH) et la hausse
constante de la demande de contenus en qualité
haute définition (HD) en Asie-Pacifique.
SES y exploite actuellement une flotte de cinq
satellites (NSS-12, NSS-6, NSS-11, SES-7 et NSS-9).
Au-delà de 2014, SES investira dans un ou deux
satellites supplémentaires pour accompagner
l’évolution de la demande sur les marchés de la TV
payante et dans l’industrie maritime de la région.
actuSES | Août 2012
AMÉRIQUE DU NORD
NASA TV fait le plein d’audience avec SES
Encompass Digital Media a
signé un accord de capacité
avec SES, pour distribuer les
chaînes de NASA TV auprès
de l’ensemble des opérateurs
TV satellitaires et des distributeurs du câble aux
États-Unis.
Créée aux débuts des années 80 pour permettre
aux ingénieurs de la NASA de bénéficier de
diffusion en temps réel de missions spatiales,
NASA TV est aujourd’hui un réseau éducatif à forte
audience, destiné à tous les publics.
Emcompass utilisera un transpondeur de capacité
de bande C sur le satellite SES AMC-18 pour
distribuer trois chaînes de NASA TV (2 en HD et
une en SD) dans tous les états américains.
9
TÉLÉCOMS PAR SATELLITE : DERNIERS DÉVELOPPEMENTS
EN EUROPE
FRANCE
WiBox
Offre Internet Haut-débit à 10 Mbits/s
C’est au tour de Wibox
d’étoffer sa gamme avec une
offre d’internet haut débit à
10 Mbps. Les usagers peuvent choisir parmi les
offres à la carte de l’opérateur le service le plus
adapté à leur problématique de raccordement.
Le partenariat signé avec SES en 2010 permet
aujourd’hui à WiBox de proposer aux foyers situés
en zones blanches, des offres d’accès Internet
haut débit par satellite (Internet, téléphonie et
télévision) complémentaires aux services terrestres
traditionnels.
NordNet / Association des Maires des Landes
La tempête Klaus en 2009
avait mis hors d’usage
l’ensemble des réseaux de
communication de nombreuses communes des
Landes. L’Association des Maires des Landes a
développé un Plan Communal de Sauvegarde
intégrant une solution de communication
alternative fiable et sécurisée en cas de crise.
Dans ce cadre, les communes candidates sont
équipées d’un système de communication par
satellite proposé par SES Broadband Services et
NordNet, filiale d’Orange France Telecom.
En cas de crise, la commune, équipée d’une
parabole sur ASTRA 23.5°E, dispose dans un lieu de
10
vie sécurisé défini par le maire, d’un accès Internet
haut débit par satellite (allant jusqu’à 6 Mbits/s
en réception et 256 Kb/s en émission), d’une ligne
et d’un numéro de téléphone par satellite. Cet
équipement est complété d’un routeur Wi-Fi pour
partager, avec autorisation du maire, la connexion
sur plusieurs ordinateurs de ses administrés.
Financé par les Fonds européens et Conseils
Généraux/Régionaux à hauteur de 80%, le solde
de l’équipement est apporté par l’Association des
Maires. Le kit et l’installation de l’équipement sont
pris en charge par l’Association, seul l’abonnement
mensuel reste à la charge des communes.
KAZAKHSTAN
2DAY TELECOM étend
ses services GSM via SES
L’opérateur 2DAY Telecom
étend son réseau de dorsale
cellulaire au Kazakhstan,
afin de satisfaire la demande
croissante de services GSM dans ce pays.
2DAY Telecom augmente ainsi de moitié la capacité
utilisée à bord du satellite NSS-12 pour fournir
des services de communication mobile dans les
régions montagneuses et les plus encaissées du
Kazakhstan.
2DAY Telecom, filiale de VimpelCom fournit
des services voix-données par le biais d’un
large éventail de technologies sans fil, fixes et
à large bande en Russie, Ukraine, Kazakhstan,
Ouzbékistan, Tadjikistan, Géorgie, Arménie,
Kirghizistan, Viêtnam et Cambodge.
actuSES | Août 2012
EN AFRIQUE
700
millions de personnes ont un accès
réduit au haut débit
400
millions n’ont aucun accès à Internet
EN AMERIQUE DU NORD
SES embarque GOGO Partners
Gogo Partners et SES viennent
de signer un accord visant à
offrir un accès Internet hautdébit via satellite aux passagers
des compagnies aériennes commerciales des
USA, les régions transatlantiques et l’Europe.
Gogo utilisera de la capacité en bande Ku des
satellites à faisceaux multiples de SES, couvrant
ces 3 régions, pour proposer aux compagnies
internationales des services d’accès Internet sur
les trajets transatlantiques et régionaux, services
aussi performants en vol qu’au sol.
AU MOYEN-ORIENT
SES/ SKYGATE
Accord de distribution Internet haut-débit
SkyGate, fournisseur d’accès
Internet au Moyen-Orient, a
signé un contrat de cinq ans
portant sur la distribution au Moyen-Orient du
service d’Internet à haut-débit, « SES Broadband ».
SkyGate commercialise le service SES Broadband
aux clients finaux et aux entreprises de la région,
avec des vitesses de téléchargement allant jusqu’à
10 Mbps via le satellite ASTRA 3B sur la position
orbitale de 23.5°E.
EN ASIE-PACIFIQUE
Papouasie - Nouvelle Guinée
Accord SES /TELIKOM PNG
Signature d’un accord de capacité
pluriannuel avec Telikom PNG
(Papouasie Nouvelle Guinée),
l’opérateur de télécommunications du pays. L’accord porte sur
le renouvellement de la capacité
sur le satellite NSS-9 à 183°E et
actuSES | Août 2012
sur le satellite NSS-6 à 95°E. Au total, Telikom PNG,
qui est l’un des plus importants clients de SES en
Papouasie-Nouvelle-Guinée, a signé pour 100 MHz
de capacité avec le groupe. L’opérateur prévoit de
développer ses services de téléphonie mobile et
fournir des télécommunications dans les zones les
plus reculées du pays.
EN AFRIQUE
Près de 300 millions d’Africains sont situés à plus
de 50 km d’une connexion haut débit par fibre
optique ou câblée et 400 millions n’ont aucun
accès à Internet. Au total, ce sont 700 millions
de personnes en Afrique qui ont un accès réduit
voire aucune connexion du tout au haut-débit.
Si certains projets sont prévus d’ici 2013 et 2014
pour étendre le réseau de fibre optique à travers
le continent, l’accès Internet par satellite est une
alternative efficace pour connecter l’ensemble de
la population.
SES accompagne les organismes gouvernementaux, les diffuseurs et les opérateurs réseau africains dans la réduction de la fracture numérique.
Les satellites SES permettent aux pays de diminuer les coûts liés aux infrastructures, tout en proposant aux utilisateurs des services de diffusion
haut-débit de grande qualité.
Signature de contrats de capacité
avec Gateway
SES a signé de nouveaux
contrats de capacité avec
l’opérateur télécom africain,
Gateway
Communications
Africa, sur les satellites NSS-703
(313°E) NSS-5 et NSS-7 (situés à 340°E).
Gateway Communications développera son
marché auprès des opérateurs de réseaux
mobiles et des fournisseurs d’accès à Internet sur
le continent africain.
11
FOCUS B ESPACE
SES-5 LANCEMENT REUSSI !
Lancement du
satellite SES-5
Le 51ème satellite de la flotte, SES-5 vient d’être
lancé avec succès depuis le cosmodrome de
Baikonur au Kazakhstan, à bord d’un lanceur ILS
Proton Breeze M. Construit par Space Systems/
Loral (SS/L), le satellite positionné à 5°E, embarque
36 répéteurs en bande Ku et jusqu’à 24 répéteurs
en bande C. Deux faisceaux en bande Ku serviront
les clients dans les pays nordiques et baltes ainsi
que l’Afrique subsaharienne. Il compte également
deux faisceaux en bande C, le premier avec
une couverture mondiale et le second avec une
couverture hémisphérique au-dessus de l’Europe,
de l’Afrique et du Moyen-Orient.
le 9 juillet 2012
Le satellite fournit en outre une liaison montante
en bande Ka, permettant une exploitation flexible
entre l’Europe et l’Afrique. SES-5 est conçu pour
fournir une puissance d’émission élevée et une
couverture étendue pour des services de télévision
directe par satellite (DTH), des services large bande,
des communications maritimes, des liaisons
dorsales pour réseaux GSM et des applications
VSAT en Europe et en Afrique.
• SES-5 héberge de la charge utile en bande L pour le service EGNOS
de l’Union européenne.
• SES-5 est également doté de la première charge utile en bande
L pour le Service européen de navigation par recouvrement
géostationnaire (EGNOS - European Geostationary Navigation
Overlay Service).
• La charge utile de navigation EGNOS, qui a été développée par
l’Agence spatiale européenne (ESA) et la Commission européenne
(CE), aidera à vérifier, améliorer et rendre compte de la fiabilité et
de la précision des signaux de positionnement en Europe.
ASTRA FRANCE
SES est une entreprise cotée en bourse à Paris(Euronext) et
4 rue Halévy - 75009 Paris
à Luxembourg. ASTRA est une marque déposée du groupe SES.
Tél. 01 42 68 00 09
Les informations contenues dans ce document peuvent changer
Email : [email protected]
à tout moment.
www.ses.com/fr
www.onastra.fr
www.tntsat.tv
12
actuSES | Août 2012
REF ACTU SES 08.12
CONTACTS

Documents pareils