DOSSIER DE PRESSE Une étape des Louis Vuitton America`s Cup

Commentaires

Transcription

DOSSIER DE PRESSE Une étape des Louis Vuitton America`s Cup
DOSSIER DE PRESSE
Une étape des Louis Vuitton America's Cup World Series fait
escale à Toulon du 9 au 11 septembre 2016
La Coupe de l’America en France !
Conférence de presse de présentation de l’évènement
Vendredi 19 février 2016 à Toulon
En présence de Franck Cammas, skipper de Groupama Team France
2
Sommaire
L’America à Toulon : une première !
p. 3
Un grand rendez-vous festif avec l’élite mondiale de la voile
Un spectacle inédit sur l’eau
Une grande fête populaire et gratuite
Le village et la zone de course
p. 4/5
Une organisation dédiée : ACT Organisation
p. 6
Un team français à la conquête de la Coupe de l’America
Une étape à domicile
L’histoire de Groupama Team France
L’esprit de Groupama Team France
Les trois marins
Les bateaux de Groupama Team France
p. 7/9
La 35ème Coupe de l’America et le circuit préliminaire
Évolutions
Calendrier et organisation
Les forces engagées
p. 10/12
Annexe : TPM une vocation maritime
p. 13/14
L’America à Toulon : une première !
3
©Olivier Pastor/TPM
C’est un évènement ! Et une première. Du 9 au 11 septembre 2016,
2016 la ville de Toulon et son
agglomération vont accueillir l’élite mondiale de la voile. Toulon sera la seule escale française des Louis
Vuitton America's Cup World Series (LVACWS), circuit préliminaire regroupant les six prétendants à la
Coupe de l’America. Une opportunité pour le territoire de réunir les passionnés de voile ainsi qu’un large
public pour soutenir l’équipe française Groupama Team France et vivre un grand moment festif et
spectaculaire ! La rade de Toulon se prépare à vivre à l’heure de la mythique America’s Cup ! Cette 5ème
étape du circuit préliminaire est la seule escale française du calendrier 2016, regroupant les prétendants
à la prochaine Coupe de l’America. Six équipages prestigieux sont engagés dans cette 35ème édition (dont
le Defender du titre et les 5 challengers) et viendront s’affronter en septembre prochain dans les eaux de
la rade toulonnaise ; un site choisi pour son plan d’eau adapté et ses conditions idéales. Évènement
nautique et médiatique, mais aussi grand public, la 35ème America’s Cup se déroulera aux Bermudes en
juin 2017. C’est le plus vieux trophée sportif au monde.
Hubert Falco,
Falco maire de Toulon et président de la communauté d’agglomération Toulon Provence
Méditerranée : « Toulon et l’agglomération TPM sont fières d’accueillir cette grande compétition
mondiale de voile. Cela démontre l’intérêt, le rayonnement et l’attractivité de notre rade, une des plus
belles d’Europe. Cela prouve aussi la capacité de notre territoire à accueillir et organiser de tels
évènements internationaux ».
L’équipe française Groupama Team France emmenée par Franck Cammas, Michel Desjoyeaux et Olivier
de Kersauzon se félicite de cette escale « à domicile ». Pour Franck Cammas « C’est vraiment fabuleux de
pouvoir naviguer devant notre public. C’est une très belle opportunité de montrer à toutes et à tous ce
qu’est le nouveau format de l’America’s Cup. Nous, Français, nous sommes des passionnés de vitesse et
de multicoques. C’est grisant pour les navigants et attractif pour les spectateurs ».
4
Un grand rendez-vous festif avec l’élite mondiale de la voile
Toulon va vibrer au rythme de l’America du 9 au 11 septembre prochains. Au-delà de rassembler
les passionnés de voile autour des plus grands équipages internationaux, l’objectif pour la ville de
Toulon et la communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée est de faire de cet
évènement une grande fête gratuite et populaire.
Un spectacle inédit sur l’eau
Sur l’eau, ce sont les bateaux les plus rapides au monde, les meilleurs navigants et managers qui
vont s’affronter ! Les six équipages en lice vont se jauger sur leurs catamarans volants – de vrais
« bolides » à la pointe de la technologie – devant les plages du Mourillon à Toulon. Depuis cette
édition, les bateaux sont plus courts (ils passent de 21,6 mètres à 15 mètres) et plus rapides (plus
de 70 km/h). La flotte des AC45, puissants catamarans monotype à foils, propulsés par une aile
rigide, promet des courses spectaculaires et rapides que le public pourra admirer depuis les plages,
ce qui est assez rare !
Une grande fête populaire et gratuite
Toulon et son agglomération souhaitent faire de ce rendez-vous sportif international une grande
fête populaire. En plus des courses qui auront lieu de 13h30 à 15h30 (et seront retransmises sur
des écrans géants) de nombreuses animations culturelles et sportives,… seront organisées en mer
et sur terre. Pendant trois jours, c’est toute une ville qui va vibrer au rythme de l’America : sur les
plages dans le quartier du Mourillon où sera installé le village, mais également dans le centre-ville
de nombreuses animations seront organisées, et les savoir-faire locaux seront mis en avant. Fort de
son expérience de deux Tall Ship’s Races, le territoire se mobilise pour faire de cet évènement un
moment exceptionnel. Afin d’accueillir un évènement d’une telle ampleur, l’ensemble des
partenaires institutionnels et du tissu économique local travaille d’ores déjà en partenariat. Cette
nouvelle manifestation nautique internationale confirme la vocation maritime de Toulon et son
agglomération.
5
Le village et la zone de course
Village ACWS
Zone de courses
Plages du Mourillon à Toulon
6
Une organisation dédiée
Groupama Team France a reçu une délégation de ACEA, l’organisateur de la Coupe, afin de
piloter l’étape toulonnaise des Louis Vuitton America’s Cup Wolrd Series.
L’équipe qui va porter haut les couleurs de la France a confié ce pouvoir à Association Cup Toulon
Toulon
Organisation (ACT Organisation),
Organisation) une association spécialement créée pour gérer cet événement et
aux commandes de laquelle on retrouve Franck Proffit, marin expérimenté et grand spécialiste du
multicoque.
L’équipe est en charge de concevoir, d’optimiser et d’organiser l’ensemble de l’événement en
étroite collaboration avec la ville
ville et la communauté d’agglomération TPM.
Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues afin de soutenir l’événement et d’en faire le point
d’orgue du mois de septembre et la fierté de la ville et du pays.
Franck Proffit : « J’aimerais que tout le monde se mobilise et s’approprie l’événement. Chaque
personne peut apporter sa contribution, que cela soit en étant volontaire, partenaire économique,
exposant… Les bateaux, la Coupe, véhiculent depuis 165 ans une image d’excellence et de
performance, nous aimerions que l’événement toulonnais en soit le reflet.»
Président : Bruno Luisetti
Directeur du projet : Franck Proffit
Directeur adjoint : Thierry Meillour
Directrice marketing et communication : Caroline Caron
Responsable des hospitalities : Coraline Jonet
ACT Organisation
BCRM TOULON - Club Nautique de la Marine à Toulon - BP 151 - 83800 TOULON cedex 9
Contact : [email protected] / [email protected]
7
Un team français à la conquête de la Coupe de l’America
©Didier Ravon/Groupama Team France
Une étape à domicile !
Franck Cammas, skipper de Groupama Team France :
« C’est vraiment fabuleux de pouvoir naviguer devant notre public, à Toulon, sur un plan d’eau
adapté. C’est une très belle opportunité de montrer à toutes et à tous ce qu’est le nouveau format
de la Coupe de l’America »
Bruno Dubois, Team Manager de Groupama
Groupama Team France : « C’est extraordinaire de pouvoir organiser en France une étape des LVACWS. Nous allons pouvoir
partager avec le public, nos partenaires et les médias une nouvelle dimension de notre projet :
après avoir exposé le bateau au salon Nautic en 2015, ils pourront le voir en action, voler dans la
baie de Toulon en septembre 2016.»
L’histoire de Groupama Team France
Depuis 1998, Groupama et Franck Cammas ont écrit l’un des plus beaux chapitres de la voile et
du sport français, remportant toutes les courses majeures qu’ils ont disputé en solitaire et en
équipage. À ce jour, une seule manque à ce palmarès
palmarès unique : la Coupe de l’America
l’America.
rica C’est avec un
esprit de conquête, que trois marins d’exception : Franck Cammas, Michel Desjoyeaux et Oliver de
Kersauson se sont réunis pour former Groupama Team France.
Au-delà du défi sportif que représente cette participation à la 35ème édition de la Coupe de
l’America, Groupama Team France, autour de ces trois marins talentueux, souhaite promouvoir
et véhiculer un modèle français en bâtissant un écosystème de partenaires économiques et
médiatiques, leaders sur leurs domaines d’activité et capables de faire de ce projet une aventure
populaire et accessible.
8
L’esprit de Groupama Team France
© Éloi Stichelbaut
« RASSEMBLER POUR GAGNER »
Au-delà des passionnés de voile, c’est l’ensemble des français que ce défi souhaite fédérer autour
d’un projet de fierté nationale portant haut les couleurs de la France. C’est toute une communauté
d’ambassadeurs que souhaite réunir Groupama Team France autour de ce projet, entraînant dans son
sillage partenaires et PME de nos territoires. Une initiative par ailleurs soutenue par les pouvoirs
publics (Ministère de la Défense et Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports) et
institutionnels (Fédération Française de la Voile).
« PROMOUVOIR L’EXCELLENCE DU MADE IN FRANCE ET TÉMOIGNER DE LA FRANCE QUI GAGNE »
Groupama Team France souhaite contribuer au développement de toute une filière technologique et
sportive, vitrine du savoir-faire et de l’excellence de la France. La France forme les meilleurs
ingénieurs en matière de voile, aux avants postes dans toutes les grandes équipes internationales. Elle
est par ailleurs la deuxième région maritime au monde. Pourtant, jamais un équipage français n’a
remporté la Coupe de l’America. Groupama Team France contribue à ce que cela change.
Les trois marins : Franck Cammas, Michel Desjoyeaux et Olivier de Kersauson
Des talents complémentaires
On ne les présente plus. À l’origine, il y a un homme : Franck Cammas. Avec Groupama depuis 1998, il
a tout gagné ou presque. Il rêve désormais de remporter le « Graal de la voile », ne s’en cache pas, et
y met toute son énergie et sa détermination. Convaincu que pour lancer un projet de Coupe de
l’America performant, il faut non seulement savoir s’entourer, développer une union nationale, mais
aussi briser les clivages existants entre les épopées solitaires et les courses en équipage, Franck
Cammas a donc fait appel à Michel Desjoyeaux et Olivier de Kersauson. Cette association unique de
trois marins de générations différentes aux palmarès indiscutables et à l’image complémentaire, a
aussi pour but de toucher un public plus large. On connaît les compétences de Michel Desjoyeaux en
matière de recherche et développement technologique, mais aussi l’œil du « professeur » pour
repérer les jeunes talents. On connaît le charisme, l’impact médiatique et populaire d’Olivier de
Kersauson. Enfin, on connaît le talent, l’intelligence et le leadership naturel de Franck Cammas, à la
tête de la partie sportive de Groupama Team France.
9
Les bateaux de Groupama Team France
AC45
Ce catamaran monotype est utilisé pour les LVACWS de 2015 – 2016.
Le règlement interdit aux teams de naviguer sur l’AC45 30 jours avant un événement LVACWS.
Ce point laisse donc très peu de période d’entraînement sur ce bateau volant.
AC45 TURBO
L’AC45 Turbo sera construit sous la houlette du bureau d’étude Groupama Team France et mis à
l’eau en juin 2016.
Il offrira à Groupama Team France un support d'entraînement performant, au plus proche du
futur bateau officiel de la Coupe de l’America.
AC50
Pour réaliser ce bateau, le bureau d’étude réutilisera une partie de la structure et des
équipements précédemment utilisés sur l’AC45 Turbo.
La mise à l’eau de l’AC50 interviendra en décembre 2016.
L’AC50 sera le bateau officiel de la Coupe de l’America de 2017 aux Bermudes.
10
La 35ème Coupe de l’America et le circuit préliminaire
©Yann Zeda/Groupama Team France
Le plus ancien trophée sportif au monde (1851
1851)
1851
Suivie par 250 millions de fans de voile dans le monde
Des moyens médias innovants (4,3
4,3 milliards de téléspectateurs en 2013)
Une vitrine de l’innovation technologique
Un véritable défi sportif et technologique national
Des retombées économiques importantes
L'America's Cup, à l'origine la « 100 guineas cup », est le plus ancien trophée sportif existant. Cette
course nautique a vu le jour en 1851, en Angleterre, à l'occasion de l'exposition universelle de
Londres. Elle opposait les voiliers britanniques et les voiliers américains. La 1ère régate a été
remportée par la goélette noire « America » d'où le nom donné à la course. Il faudra attendre
près de 20 ans, en 1871, pour que la seconde course ait lieu à Newport (USA). Les régates de la
Coupe de l’America sont toujours organisées par le détenteur du titre, le « Defender ». La Coupe
de l’America porte d'autant mieux son nom que les Etats-Unis l'ont remportée 25 fois
consécutives depuis sa création.
Évolutions
Des bateaux plus courts (passage de l’AC72 : 21,6m à l’AC50 : 15m)
Des bateaux plus rapides (jusqu’à 70 km/h soit près de 40 nœuds)
Des bateaux, construits avec des éléments techniques identiques imposés, qui laissent la
performance de l’équipage faire la différence
Des budgets nécessaires pour participer à la course divisés par quatre
11
Calendrier et organisation
Le format de la 35ème Coupe de l’America s’étendra de 2015 à 2017 autour de plusieurs
évènements :
2015 et 2016 : LOUIS VUITTON AMERICAS CUP WORLD SERIES
Véritable circuit préliminaire regroupant les prétendants à la Coupe de l’America. Les
compétitions se déroulent sur 2 jours,
jours avec des courses d’entraînement le vendredi, et deux
régates par jour les samedi et dimanche.
À l’issue des deux années de World Series, un classement global sera établi par cumul des points
récoltés lors des régates. Il crée un bonus marginal pour la phase suivante de compétition.
L’ensemble des participants au circuit se retrouve de toute façon pour les phases finales aux
Bermudes, en 2017.
2015 :
- Portsmouth
- Göteborg
- Hamilton
- Les Bermudes
2016 :
- 27 et 28 février à Muscat (Oman)
- 7 et 8 mai à New-York (USA)
- 11 et 12 juin à Chicago (USA)
- 23 et 24 juillet à Portsmouth (Angleterre)
- 10 et 11 septembre à Toulon (France)
- Date à confirmer (Japon)
2017 : AMERICA’
AMERICA’S
A’S CUP (HAMILTON
(HAMILTON – LES BERMUDES)
BERMUDES)
America’s Cup Qualifiers « ¼ finale »
Chaque bateau rencontre deux fois en duel les autres challengers
À chaque course, le gagnant marque un point, le perdant zéro
Les quatre bateaux ayant marqué le plus de points sont qualifiés pour la phase suivante
America’s
America’s Cup Challenger Playoffs « ½ finale »
À chaque course, le gagnant marque un point, le perdant zéro
Les vainqueurs des demi-finales sont les premiers comptabilisant 5 points
Les deux bateaux remportant les demi-finales se rencontrent en finale des Playoffs
Le vainqueur des Playoffs est le premier bateau comptabilisant 5 points ; il sera alors
qualifié pour affronter le defender lors de la phase suivante : le Match
America’s Cup Match « Finale »
Duel entre le Defender, Oracle Team Usa et le challenger
À chaque course, le vainqueur marque un point, le second zéro
Le premier avec 7 points remporte la 35ème Coupe de l’América
LES FORCES ENGAGÉES
ENGAGÉES
12
LE DEFENDER AMERICAIN : ORACLE TEAM USA (Jimmy Spithill)
Vainqueur de la 34ème édition en 2013
CINQ CHALLENGERS
France : Groupama Team France (Franck Cammas)
Royaume-Uni : Land Rover Bar (Ben Ainslie)
Suède : Artémis Racing ( Nathan Outteridge)
Nouvelle-Zélande : Emirates Team New Zealand (Glenn Ashby)
Japon : Softbank Team Japan (Dean Barker)
13
Annexe
TPM une vocation maritime
La mer, une priorité
Troisième pôle urbain de la façade maritime méditerranéenne française et première base de
Défense française, l’aire urbaine toulonnaise, 10ème agglomération française, affirme sa vocation
maritime. Riche de plus de 200 kilomètres de côtes, c’est tout naturellement que l’agglomération
a fait de la mer une de ses priorités d’action et son plus bel atout. Au cœur de la région Provence
Alpes Côte-d’Azur, l’agglomération toulonnaise, premier pôle économique du Var, offre une
position maritime stratégique au centre de l’arc méditerranéen et un potentiel de croissance et
de développement unique.
À travers sa compétence Tourisme et Ouverture maritime, TPM est devenue au fil des années
l’initiateur et l’animateur sur le territoire de grands projets et d’actions
d’actions dans le domaine maritime,
autour de différents axes :
→ L’accueil et l’organisation
l’organisation d’évènements festifs et gratuits autour des grands voiliers
L’agglomération toulonnaise est devenue une référence en matière d’accueil de grands et
prestigieux voiliers en Méditerranée française. TPM a accueilli la Tall Ships Race en 2007 et la
Tall Ships Regatta, en 2013. En parallèle, elle a souhaité aussi former des jeunes du territoire à
la voile traditionnelle et en faire des ambassadeurs de l’agglomération. Chaque année depuis
2008, TPM finance l’embarquement de jeunes issus des communes sur un grand voilier dans
le cadre d’une TSR.
Pour chaque édition, le cap du million de visiteurs a été franchi. Les grands voiliers c’est aussi de
formidables retombées : économiques (pour 1€ investi, c’est 10€ réinjectés dans le tissu local
économique), et médiatiques aussi avec plus de 2 heures et demi de reportages télé et de même
d’antennes radio, plus de 700 articles, et un R.O.I. (retour sur investissement) de plus de 34%.
C’est aussi à terre une vitrine pour l’économie maritime avec un village exposants de 5 000 m²
orienté vers l’univers des mers et des océans, l’environnement, les activités nautiques et la
présentation des savoir-faire et techniques innovantes dans ces domaines. C’est aussi 45 grands
voiliers et jusqu’à 2 000 marins représentant plus de 20 pays.
→ TPM a développé ainsi une image d’escale privilégiée pour l’accueil de grands voiliers tout
au long de l’année,
l’année en recevant des bateaux emblématiques comme l’Amérigo Vespucci, le
Tara (actions scientifiques) et le Belem en 2008, le Far Barcelona en 2009, le Mercédes et
le Liberté III (actions éco-citoyennes) ainsi que l’Oosterschelde en 2010, le Juan Sebastian
de Elcano en 2011 et le Krusenstern en 2014.
→ La communauté d’agglomération soutient aussi de nombreux évènements nautiques toute
l’année comme la Sailing World Cup qui réunit près de 1000 compétiteurs de 50
nationalités et 400 embarcations, la Semaine de Porquerolles, le Tour de France à la
Voile…
→ TPM a instauré des rendezendez-vous maritimes réguliers afin d’affirmer son identité navale et
maritime, tout en valorisant son patrimoine historique. Le premier rendez-vous en
octobre 2014, sous la bannière « Toulon 1778, Porte de l’indépendance américaine ».
14
AuAu-delà de cette politique touristique d’ouverture maritime, la mer est au cœur de nombreuses
compétences de la communauté d’agglomération TPM :
Dans le domaine économique : en effet, la rade de Toulon, levier de compétitivité économique,
de renouveau urbain et de qualité environnementale, est porteuse d’innovations, de nouvelles
entreprises et d’emplois.
→ Le Technopôle de la Mer,
Mer à Ollioules et La Seyne, est le premier Technopôle en Europe
centré sur les domaines de la sécurité et sûreté maritime et du développement
durable reposant sur les Hautes Technologies marines et sous-marines. Il constitue un
des lieux majeurs d’implantation des entreprises du Pôle Mer Méditerranée à
vocation mondiale. La base terrestre à Ollioules accueille depuis le début de l’année
près d’un millier d’ingénieurs experts de DCNS.
→ Le Parc d’Activités Marines de SaintSaint-Mandrier,
Mandrier avec l’ouverture d’IMS 700 il y a un an,
est aujourd’hui le plus grand chantier de yachts en Méditerranée.
→ Dans le domaine de l’enseignement supérieur,
supérieur des filières et formations d’ingénieurs
sont ancrées dans le territoire et tournées vers les technologies marines et sousmarines.
→ Le Contrat de baie de la rade de Toulon : outil essentiel pour une politique de haute
qualité environnementale, il permet de rassembler tous les acteurs de la vie de la
rade autour d’objectifs communs de reconquête de la qualité de l’eau et des milieux
aquatiques.
→ Un axe portuaire en plein essor : Toulon est devenue une escale de choix pour les
croisiéristes et le 1er port de desserte vers la Corse. Au travers de Port Toulon
Provence, une même ambition maritime : soucieux de développer l’activité maritime
et portuaire de la région. Ports Toulon Provence, qui gère 18 ports varois, se place au
3ème rang des ports de croisière français avec le cap des 300 000 croisiéristes franchi
en 2011. La destination Toulon/La Seyne concerne 143 escales de paquebots et leurs
300 000 passagers déjà prévus pour 2016.
→ La présence du premier port militaire européen et première base navale dote le tissu
économique de la métropole toulonnaise d’un capital scientifique, industriel et de
recherche de très haute technologie de niveau mondial.
→ La mer, c’est également le développement
développement des liaisons maritimes dans la rade : avec 3
lignes maritimes régulières, le service de transport en commun de la communauté
d’agglomération du réseau Mistral est le 1er réseau de bateaux-bus de France avec 2,9
millions de passagers (avec les Îles d’Or) par an.

Documents pareils