N° 49 – JUIN / JUILLET / AOÛT 2008 SOMMAIRE

Commentaires

Transcription

N° 49 – JUIN / JUILLET / AOÛT 2008 SOMMAIRE
N° 49 – JUIN / JUILLET / AOÛT 2008
Voici venir l’été avec sa pléiade de festivals qui vont nous offrir une diversité
énorme d’artistes !
Ce numéro couvrira les trois mois à venir. Nous essaierons de produire un
numéro spécial « festivals de l’été » pour début septembre. Si vous êtes
intéressés pour rédiger un compte-rendu de festival, n’hésitez pas à nous
contacter.
En octobre, nous reprendrons le cours normal de nos publications.
A tous, de bonnes et belles vacances musicales.
Bonne lecture. Gillou
Site : http://countrybulletin.free.fr/ Mail : [email protected]
SOMMAIRE
Cd reviews : Alan Nash, Buddy Hills, Paul Mac Bonvin, Range Heroes,
Rockincher, Lilly West, par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
Biographies : Wayne Law, par Bruno Gadaut
Biographies : 3 Fox Drive, Texas Sapphires, Whiskey Falls, George Ducas,
Big Smith, Armadillo, par Georges Carrier
Cd reviews : Rodney Atkins, par Rose Alleyson
Cd reviews : Hank Stone, Clelia Adams, Don Rigsby, par Marion Lacroix
Biographie : Tennessee Ernie Ford, traduction par Marie- France Simon
Biographie : David Waddell, par Gérard Vanderborck
Au micro ce soir : Jean-Michel Mesta, par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
Origine d’une chanson : Cotton Eyed Joe, par Denys
Compte-rendu : Le 1er Salon Country-Western, par Bruno Gadaut
Cd reviews : Aaron Watson, Rich O’Toole, par David Loison
Le Top des Filles … : Leurs influences , par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
Aventure au pays de l’Oncle sam, par Blue Railroad Train
Les festivals de l’été : par Jacques Dufour
Made in France : par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
L’agenda : par Jacques Dufour
Billboard's Hot Country Singles Charts, par Shelly Fabian from About
Coups de cœur, Supporting US Troops, News, Nouveautés CDs : par Gilles
Bataille
02
CD REVIEWS ALAN NASH " Six-Fours’ a little too far from
Texas " par lui-même
Le voici, le voilà, ça y est, le CD est enfin arrivé, made in Texas !
Après avoir tourné avec mon groupe « Country Riders » pendant une quinzaine d’années
surtout dans le sud de la France, je viens de réaliser mon souhait d’enregistrer un CD au
Texas.
L’enregistrement de « Six-Fours’ a little too far from
Texas », CD de 13 titres country originaux en anglais,
dont j’ai composé les musiques et Mart Lyon les textes,
s’est déroulé durant deux semaines en février 2008 aux
environs de San Antonio.
Le studio de Tommy (Doctor) Detamore constitue une
référence dans le milieu de la country au Texas. Tommy,
reconnu pour son professionnalisme, son écoute attentive
et la qualité de son travail, a fait appel pour cet
enregistrement essentiellement à des musiciens dont il
s’entoure régulièrement. mais aussi à des artistes comme
Ricky ou Lanette que j’avais rencontrés précédemment et
à qui j’avais pensé quand l’idée de faire ce disque au Texas s’est précisée dans mon esprit, en
espérant qu’ils accepteraient cette collaboration.
Ont participé à ce disque :
- Tommy Detamore : dobro, banjo, guitare, steel guitare.
- Ricky Davis : steel guitare (a joué avec Dale Watson et sera au festival de Mirande en juillet
2008 avec le groupe « Miss Leslie »).
- Ronnie Huckaby : piano (joue avec George Strait).
- Bobby Flores : mandoline, chœurs (a accompagné Ray Price et Willie Nelson).
- Bill Green : harmonica.
- Al Quaid : basse (accompagne Jason Allen).
- Dan Dreeben : batterie (surnommé « le batteur extraordinaire »).
- Leslie Anne Sloan : duo sur un titre (chanteuse du groupe « Miss Leslie »).
- Lanette Pennell : chœurs (chanteuse du groupe « Almost Patsy Cline »).
- Martin Lyon : duo sur un titre.
- Alan Nash : chant et toutes les parties guitares (lead et rythmique).
Tout en demeurant un album de country swing western, il était important pour moi que ce CD
reflète les différents styles musicaux qui m’ont influencé depuis mon adolescence tels que :
Elvis Presley, Jerry Reed , Dwight Yoakam, Randy Travis, Mark Knopfler …
Lors d’une journée de relâche : en route pour un concert de Dale Watson !
Après avoir rencontré sa sœur (très sympas) et certains membres de son équipe, je leur ai
mentionné que j’étais musicien de country en France, et il m’a invité à monter sur scène avec
lui pour chanter, quel moment mémorable et inattendu d’être accompagné par Dale et ses
musiciens !!!
03
CD REVIEWS par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
BUDDY HILLS "One two Play"
Buddy Hills est un jeune auteur-compositeur Allemand
qui s’est installé en Alsace depuis son mariage en 2005
avec Pierrette. Grendelbruch est un petit village blotti
entre le col du Donon et le Mont St Odile. Lieu spirituel
nappé de forêts profondes et parsemé de châteaux en
ruines, cette partie des Vosges Alsaciennes est
certainement propre à inspirer un artiste de country
music. Toujours est-il que Buddy a composé tous les
titres de « One two play ».
Son style est ici acoustique. Il s’accompagne à la
guitare et au banjo et reçoit l’aide des musiciens du
groupe d’Schlabbe Ritter qui le soutiennent lors de ses
concerts : Jean-Luc Ulrich (basse, batterie, flûte) et
Christian Wendling (guitare).
Cette auto-production n’a pas un super son mais c’est une carte de visite qui met en relief le
talent de cet artiste qui mérite d’être découvert. Ses chansons passent du country-rock au
traditionnel, de la chanson à texte au celtique, ce qui évite le risque de la monotonie souvent
présente chez les singer-songwriters. « Craponne » a été composée à la gloire du Country
Rendez-Vous (un appel pour le festival « off » ?) et « Belle Vallée’s way » pour le festival du
même nom en Alsace du Nord. Les compos pour un deuxième album sont déjà prêtes mais
signalons cependant pour les organisateurs que Buddy connaît aussi la new-country d’Alan
Jackson ou Travis Tritt qu’il interprète également. Un garçon à suivre.
PAUL MAC BONVIN "Bonne Chance"
Voici non pas le Beaujolais nouveau, mais le nouveau
Bonvin ! Si la qualité du premier peut parfois surprendre
les papilles, le second par contre ne déçoit jamais. Paul
Mac harmonise de puis de longues années le jus de la
treille avec la musique puisque la famille Bonvin, la bien
nommée, cultive la vigne sur les coteaux Valaisans
ensoleillés au dessus du Rhône avant son entrée dans
le Léman. La pente est rude pour monter jusqu’à Arbaz
mais comme le chantait Paul dans l’une de ses
chansons « La porte est toujours ouverte ». Le caveau
de dégustation aussi, je peux en témoigner ! J’avais
raté l’opus précédent, sinon ma collection est bien
complète et remonte même à l’âge du vinyl. Plusieurs
albums plus tard la recette fait toujours mouche.
Des compos en français et un minimum de reprises an anglais. Albert Lee est toujours présent.
Il doit avoir ses charentaises dans la chambre d’amis !
04
Le style qui a fait la réputation du groupe sur toutes les scènes importantes de Suisse et de
France (deux passages à Craponne) reste le même : du rythme, de la tendresse et de la
convivialité sur un fond de country et de rock and roll. « Bonne chance » qui ouvre le bal est du
reste un country/rock. « La longue route », un peu spéciale, est une balade country qui est un
plaidoyer pour le don d’organes, cause pour laquelle le chanteur s’est engagé. « I can’t get over
you » est une autre balade bien douce de Julie Miller. Gerry Hogan (Hogan’s Heroes) est à la
pedal steel. « Sentiers Valaisans » nous vaut un essai de yodel sur un texte ancien de son pays
que Paul a habillé « country ». « Le loup » est une balade acoustique avec Paul à la guitare et à
l’harmonica. Le loup peut-il encore cohabiter avec l’homme ? On retrouve l’accordéon pour « Le
patois », celui du Valais cher à Paul car il ne l’oublie sur aucun disque. Un petit parfum cajun
qui nous accompagne également sur le morceau suivant, « 13 ans », encore plus typiquement
louisianais façon zydeco. Le rythme est particulièrement enlevé. « Maman que j’aime » est une
valse sur le thème douloureux de la perte d’un être cher. « Passe-moi la guitare », est un
country/rock, et celle d’Albert est particulièrement en forme. « Mona Lisa », seule reprise, est un
vieux thème qui a connu moult versions en tous styles. Retenons que ce standard fît la gloire
de Carl Mann et offrit à Conway Twitty, en 1959, l’un de ses tout premiers succès. Ici, Pete
Wingfield est aux claviers et encore plus « killer » que Jerry Lee, et la guitare d’Albert vrombit
d’aise… « Rimrock hideway », composé par Dusty Wakeman (Dwight Yoakam) referme
l’album sur un rythme entre Status Quo et Stones. Nul doute à avoir, « Bonne chance » est un
bon cru ! www.paulmacbonvin.com
RANGE HEROES "Here we Go"
Après maints concerts donnés aux quatre coins de
France avec la formation CC Rider qu’il avait crée
quatre ans auparavant le Tourangeau Patrick Baricaut
a décidé de fonder un nouveau groupe à l’aube de l’an
2008, emmenant avec lui la violoniste Anne-Sophie
Roullin qui venait de débarquer dans le band. Il s’est
entouré de William Grenouilleau à la basse, Carlos
Ribeiro à la batterie et François Vesque à la guitare
acoustique, tous musiciens compétents. Les concerts
n’ont pas traîné puisque Range Heroes a déjà visité
dans l’hiver la région Lyonnaise. Et le premier album
« Here we go » est déjà sur nos platines 6 mois après
l’éclosion du groupe, déjà bien rôdé. Le répertoire est
moderne, dynamique, tendance honky tonk, donc dans
le respect de la country classique qui a pour vocation
première de faire danser les gens en fin de semaine. A part deux ou trois succès majeurs, ce
premier album nous propose des titres moins connus d’auteurs ou interprètes célèbres, ce qui
est une bonne démarche.
On ouvre le bal et le ton est donné avec deux solides honky tonk : « Somebody save the honky
tonks » de Mark Chestnutt et « Copenhagen » de Chris Ledoux. Parmi les autres country
rapides figurent deux classiques : « The fireman », un Top 5 en 1985 pour George Strait, et
« Don’t rock the jukebox », n°1 d’Alan Jackson en 1991. Garth Brooks apparaît comme
compositeur de deux chansons récentes et peu connues, « Under the table », une valse lente,
et « Cowgirl’s saddle », country rapide. Aaron Watson, artiste et compositeur sous-estimé, est
l’auteur du up-tempo « If you’re not in love » et du plaisant « Will you love me in a trailer ? » qui
rappelle un peu « In the early morning rain ». Côté calme Patrick a choisi une compo d’Ed
Bruce « You just can’t see him from the road » et un n°1 de Brooks & Dunn, « Neon moon »,
qu’il faut écouter sous un palmier un verre de margarita à la main pour préserver l’ambiance.
« Code of the west » est une compo de Patrick qui ne détonne aucunement dans l’ensemble.
05
Encourageons-le à continuer sur cette voie. Justement Range Heroes c’est la voix et la guitare
de Patrick mais sans le fiddle d’Anne-Sophie, Range Heroes n’aurait plus le même charme. De
ce gâteau de musiciens, elle en est la cerise. Ecoutez le dernier titre de l’album, le fameux
« Lay down Sally » de Clapton (1978) : la guitare est on ne peut plus efficace mais le fiddle
d’Anne-Sophie transcende le morceau. Allez voir Range Heroes en concert, procurez-vous le
CD, il ne quittera plus votre chaîne… http://range.heroes.free.fr
ROCKINCHER "RN 113"
Rockincher est l’un des groupes les plus sollicités de
l’hexagone puisqu’il n’est une seule semaine sans
qu’il ne oit en concert quelque part dans le SudOuest. S’ils étaient mauvais, ça se saurait ! Un
chanteur compétant, de bonnes guitares, une
virtuose au fiddle, une rythmique efficace et un
répertoire dynamique et moderne assurent à
Rockincher un succès mérité auprès des
organisateurs et des danseurs. Leur album
précédent avait été chroniqué dans le CWB de
février 2007. Le petit nouveau s’intitule « RN 113 »
(Bordeaux-Agen-Toulouse-Carcassonne-Narbonne).
C’est la route qui relie la mer à l’océan. La Route 66
du Sud-Ouest. Cette nouvelle galette est dominée
par les morceaux rapides : 9 sur 13.
Elle permet bien aux musiciens d’exprimer leur talent. Le fiddle de Catherine Bertram apporte
un son cajun à « It’s a little too late » de Mark Chestnutt. La guitare est galopante pour « I’ll take
you back » reprise à Brad Paisley. La mandoline de Pierre Narat est en vedette dans le fameux
« Trail of tears » de Cyrus. Suit le « Chattahoochee » d’Alan Jakson, puis, portée par le fiddle,
« Callin’ Baton rouge » de Garth Brooks dans l’une des meilleures versions que je connaisse.
Belle bagarre entre la guitare et le fiddle pour « Be my baby tonight » de John M. Montgomery.
Enfin un morceau cool pour reposer la voix de Daniel Bruno avec un titre qui fût l’unique succès
du Texan David Kersh (n°3 en 1997). On repart en force avec du Travis Tritt puis un medley
Irlandais en instrumental ou Catherine se déchaîne, bien soutenue par Jonathan Gandia à la
batterie et Pascal Morel à la basse. 5’ de régal musical ! Encore un titre rapide, « Down in the
valley » a été récupéré sur le premier album de Little Texas en 1991. « Au bord du lac Bijou »
est une balade en français du Louisiannais Zachary Richard. Elle détonne un peu dans
l’ensemble. Et c’est l’archet de Catherine qui assure le dernier accord de l’album au terme de
« Seminole wind » de John Anderson interprété en duo avec le concours de Jessie ( ?) à la voix
bien agréable. Les parties de guitares sont assurées par Emmanuel Leblanc et Pierre. Un
album sans faute par l’un des meilleurs groupes Français de reprises.
www.rockincher.fr www.myspace.com/rockincher
LILLY WEST "Greetings From Austin, Texas"
La capitale musicale, et administrative, du Texas serait-elle à la mode auprès de nos artistes
Français ? En effet deux chanteurs s’y sont rendus cette année à la même époque pour y
enregistrer leur album : notre correspondant Varois Alan Nash et la chanteuse originaire de la
Haute Loire Lilly West. Nous vous livrons ce mois quelques impressions reçues de Lilly.
Lilly WEST a enregistré « Greetings From Austin, Texas » début février au “5am Studio”
d’Austin, Texas. Lilly avait tout coordonné depuis la France afin que le producteur Keith DAVIS
reçoive toutes les directives nécessaires au bon déroulement de l’enregistrement.
06
Le producteur, Keith DAVIS, qui est un artiste
américain de Country Music était donc chargé de la
coordination de tous les musiciens. De nombreux
musiciens ont enregistré sur l’album de Lilly West :
plusieurs guitares électriques, guitare acoustique,
pedal steel, claviers, harmonica, baryton, basse et
batterie. Le mastering a été réalisé dans un studio de
grande renommée : le Terra Nova Digital Inc., qui a
entre autre vu passer Johnny CASH, Willie
NELSON, Asleep At The Wheel, et bien sûr Kevin
FOWLER. En tant qu’artiste française, Lilly a été
accueillie très chaleureusement par les Texans.
L’album « Greetings From Austin, Texas » est
essentiellement constitué par des titres originaux
écrits, composés et arrangés par Lilly WEST.
Ces compositions sont inspirées des expériences de sa vie, on retrouve bien là les thèmes de
la Country Music.
Cet album étant très dansant, des chorégraphies de danse country spécifiques à cet album
seront bientôt disponibles.
Lors des nombreuses visites dans les bars honky-tonk du Texas, Lilly a pu rencontrer de
grands noms de la Country Music tels que Dale WATSON, Jason ALLEN, Zack WALTHER, et
de vifs encouragements de la part de John-Arthur MARTINEZ qui se produisait au Gruene Hall,
le plus vieux honky-tonk du Texas. Pendant le Stock Show & Rodeo de San Antonio, Lilly a été
agréablement surprise par la générosité et la simplicité du grand artiste Clay WALKER. Le
spectacle fut de grande qualité par la beauté des chevaux américains et le grand
professionnalisme des cowboys et cowgirls.
Grâce à ce voyage au pays de la Country Music et des cowboys, Lilly nous revient avec un bel
album made in Texas, à découvrir sans modération !
Vous pouvez découvrir cette artiste en concert, toutes les dates sur www.lillywest.fr
COUP DE CŒUR par Gilles Bataille
Julianne Hough, la gagnante de la 5ème édition de « Dancing
with the stars », un show télévisé réputé …
Danseuse et chanteuse, nous offre un album plein de
surprises et de bonne humeur… « That song in my Head » !
Julianne Hough chantera l’hymne américain, véritable
honneur, lors de la prochaine édition des 500 miles
d’Indianapolis.
INFOS :
http://www.juliannehough.com/
VIDEO :
http://www.dailymotion.com/video/x55yah_juliannehough-that-song-in-my-head_music
07
BIOGRAPHIE : WAYNE LAW par Bruno Gadaut « Parce que la
musique devrait être le fruit de la passion … »
Chanteur, auteur, la musique de Wayne Law
raconte son histoire. Il a vécu ces chansons qui
dépeignent sa réalité et qui racontent des moments
intenses de son existence. Un bon conseil à
suivre : Procurez-vous
l’album
« Lessons »,
écoutez ses chansons et essayez d’en comprendre
le sens.
L’enfance de Wayne fut un peu compliquée. Né à
Dubbo, en Australie, sa jeunesse se déroula dans une succession de petites ville rurales de la
Nouvelle Galles du Sud, où il suivit son père dans ses pérégrinations professionnelles, tout
d’abord comme cheminot, puis camionneur, déménageur, postier, contremaître dans une
plantation d’avocats et finalement guide touristique.
Son plus ancien souvenir musical est une chanson de Slim Newton « Red Back On The Toilet
Seat », entendue pour la première fois au jardin d’enfants de l’école primaire Albert Park de
Lismore. La mère de Wayne, Sandra, raconte également qu’elle était pianiste dans un
orchestre de bal et avait l’habitude de placer « Bébé Wayne » soigneusement à l’abri sous le
piano pendant qu’elle jouait ! Bien qu’il aimât chanter sur
les disques de Charley Pride et Johnny Horton, que
possédaient ses parents, Wayne ne montra jamais un
intérêt particulier quant au fait de devenir musicien un
jour. Jusqu’à ce que, à la surprise générale, il décide de
répondre à une annonce recherchant un chanteur pour un
groupe. Il avait alors 15 ans et le virus de la musique
venait de le rattraper. Le groupe « UNCUT » connu une
certaine popularité dans les environs du lycée de Parkes,
où il était né.
Mais le temps passa et les garçons grandirent. Wayne décida alors de partir à l’université,
étudier en vue d’obtenir un diplôme d’enseignant et ainsi se préparer un avenir stable. C’est
aussi là qu’il rencontra celle qui allait devenir son épouse, Jodie-Lea. A cette époque, Wayne
continua à jouer de la musique, notamment pour payer ses frais d’université (D’ordinaire, il
touchait alors 80$ pour jouer dans une soirée et pouvait boire toute la bière qu’il voulait !) mais
même à ce moment, il n’envisageait pas d’entamer une véritable carrière musicale. Il obtint son
diplôme, séduisit sa future femme et se dirigea vers le marché du travail !
Il vit aujourd’hui à Oberon, avec Jodie-Lea et leurs enfants, Sara-Grace et Ethan Brooks Taylor
(Les seconds prénoms d’Ethan étant un clin d’œil à l’influence qu’ont eu Garth Brooks et James
Taylor sur l’écriture des chansons de Wayne et sur le chemin qu’a finalement pris sa carrière).
Pour son 25ème anniversaire, sa femme lui offrit une magnifique guitare acoustique Takamine
noire. Si elle s’était doutée des soucis et des problèmes à venir, elle y aurait peut-être réfléchi à
deux fois. C’est aussi à cette période que Wayne entendit Garth Brooks pour la première fois.
« Je n’avais jamais écrit de chanson avant d’écouter le double album de Garth Brooks : No
Fences. J’ai compris alors combien la musique country pouvait être intelligente, passionnée et
capable d’émouvoir, tout en étant honnête et en parlant de choses vraies » dit Wayne, « Cela a
dû débloquer quelque chose en moi, puisqu’en moins de deux mois, j ai ensuite écrit mon
premier album : Small Town Dreamer. Quant au travail de James Taylor, il n’a pas besoin
d’explication pour être compris. Je ne suis pas encore parvenu à retrouver son style dans ma
propre écriture mais j’aimerai beaucoup réaliser quelque chose d’aussi abouti, empreint d’une
08
telle atmosphère et évocateur de belles images que : Enough To Be On Your Way. Je suis un
auteur fier de son travail mais je reconnais qu’il y a des gars qui sont un ton au dessus de moi
… dont James Taylor ! »
En dépit des critiques flatteuses qui ont accompagné la sortie de « Small Town Dreamer », en
1997, et malgré la reconnaissance de nombreux média de Country Music, Wayne faillit mettre
un terme à une carrière musicale qui pourtant paraissait formidablement lancée. La faute à de
mauvais contrats et à une relation démoralisante avec une maison de disques totalement
inepte.
« Si vous voulez que quelque chose marche bien, mieux vaut le faire vous-même ! ». Fort de
cette maxime qui sonne juste et vraie, Wayne entreprit d’écrire et de produire son nouvel album
« Lessons », en Australie, au printemps 2001. Album qui sortit durant
l’été 2002. Et là encore, les critiques furent incroyablement favorables.
Une voix remarquable, une façon d’écrire passionnée, un talent
indéniable … Cette fois ci, le monde de la musique allait entendre parler
de Wayne Law ! … Il semble bien que les leçons de la vie aient bien été
assimilées par ce « Country Boy » !
En février denier, Wayne a participé au Festival Vaudryland, qui a connu
un grand succès. Il a tenu à remercier chaleureusement Michel et MarieFrance Simon pour leur organisation et la façon dont ils se sont occupés
des artistes. Ovationné par une foule nombreuse, Wayne a enchaîné un
répertoire idéal pour danser, savant mélange de classiques de la
country et de compositions personnelles. A l’issue de sa prestation, il
déclara : « C’est un vrai plaisir de voir ma musique être autant appréciée, si loin de mon pays.
Vous me faites un grand honneur ».
Il a tenu quasiment les mêmes propos quand je lui ai demandé
l’autorisation d’écrire cet article, se déclarant là aussi « très
honoré » que l’on s’intéresse à lui. Cette humilité, de la part
d’un grand artiste, est bien rafraîchissante, surtout quand on
sait qu’au moment de notre contact, il était à Nashville, en train
d’enregistrer son nouvel album, qui devrait sortir en mai, à
l’occasion de sa tournée européenne. En attendant, vous
pouvez toujours vous procurer l’album « Lessons »,
comprenant 13 titres, tous excellents, et se terminant par une
« chanson-jeu » : A Country Song, truffée de références à de
grandes chansons country.
Des chansons légères, traitant de la technique de drague des
cow-boys « If You Wear The Hat » ou de sa passion pour le
rodéo « Two Ton Chance ». Un titre sur lequel les danseurs pourront exécuter la chorégraphie
« Mr Policeman », habituellement dansée sur le titre de Brad Paisley. Une chanson d’espoir
« High On A Lucky Roll » et une autre au titre trompeur « Sweet Sweet Wine », où il exprime le
fait que « l’alcool n’apportera jamais une ivresse aussi délicieuse que celle de l’amour ».
De sentiments, il en est souvent question dans cet album, comme dans « Deeper Than That »
ou « Just For Me » ainsi que dans « Up », une merveilleuse déclaration d’amour. Et c’est dans
sa propre vie que Wayne puise l’inspiration de ses plus beaux titres : « Heart On A Hanger »,
sur la douceur du foyer et une sublime ballade « House Full Of Angels », véritable ode à son
foyer et à sa famille. La famille qui semble bien être pour lui l’un des piliers de son existence et
qui lui a inspiré une autre ballade, une chanson très personnelle qui a donné son titre à l’album,
« The Lesson », sur la difficulté d’être père. Chanson que l’on peut rapprocher de « Of All The
Things I Could’ve Been » sur la joie, cette fois, d’être un père et d’élever ses enfants.
09
BIOGRAPHIES par Georges Carrier
3 FOX DRIVE
De magnifiques harmonies de bluegrass associées à des compositions originales et bien
ciselées et une virtuosité instrumentale exceptionnelle : c’est la recette de 3 Fox Drive.
Nées dans les montagnes au nord de l’état de New York, les enfants de la famille Fox (Kim,
Barb et Joel) ont été dés leur plus jeune âge baignés dans la tradition du bluegrass. À la fin
des années 80 ils tournaient déjà sur le circuit de ce style musical. Leur manière de chanter et
l’écriture déjà si mature de Kim Fox leur a permis de gagner la prestigieuse récompense au
Merle Fest “Chris Austin Songwriting Competition Award”.
Au début des années 90 le groupe n’a cessé de se forger une solide réputation pour finir par
signer chez Sierra Records en Californie.Sur ce label, ils sortirent Follow My Lead suivi peu
après par When It Comes To Blues, essentielle fait de compositions de Kim, dont l’une, “The
Dream”, se classa N°1 dans les charts de bluegrass. À la même époque, le groupe obtint la
reconnaissance de l’International Bluegrass Music Association (IBMA) et de la critique musicale
américaine en général. Puis ils partirent s’installer à Nashville, TN, où Kim trouva comme
mentor compositeur des plus grands succès de bluegrass, Larry Cordle.
À l’aube du XXIe siècle, la famille Fox se lança dans une nouvelle approche du bluegrass et de
la musique acoustique. De là naquit le groupe 3 Fox Drive. Le groupe se produisit 3 fois au
Grand Ole Opry, et une fois au très célèbre et historique Ryman Theatre. Les récompenses ne
se firent pas attendre – Kim et Barb obtinrent celle de Meilleur Enregistrement Live de l’année
en 2001, avec Follow Me Back To the Fold, un cd rendant hommage aux artistes féminines du
bluegrass, et en 2006, 3 Fox Drive reçu de l’IBMA la distinction de Meilleur Jeune Groupe de
l’année
et celle
de
Meilleur
Album
de
l’année
Celebration
of Life.
Que ce soit par l’élégance du violon, la bravoure du banjo, la fluidité de la mandoline ou les
rythmes funky de la basse, la musique de 3 Fox Drive est faite de ces multitudes de touches
d’émotion et il en va de même pour les harmonies vocales.
TEXAS SAPPHIRES
Boutons de chemise nacrés, tête de mort et os croisés sur la boucle de ceinturon, vêtements
brodés style western et tatouages sur l'avant-bras, les Texas Sapphires ne sont pas un groupe
de Country dans la plus pure tradition du style Nashvillien. Ils mélangent leurs racines country
et punk et produisent ainsi une concoction unique de vieux hillbilly, honky tonk, et rock and roll,
assaisonné d'harmonies magnifiques et d'énergie hors du commun.
Ce groupe de Country/Americana/Bluegrass basé à Austin combine à merveille le old-time avec
des paroles et un son qui lui donne un style résolument moderne.
10
Leurs concerts ont tellement de succès au Texas que le groupe a attiré l'attention de Lloyd
Maines, le célèbre producteur et vainqueur d'un Grammy Award), qui leur a offert de produire et
de jouer sur leur premier album, Valley So Steep. Le public d'Austin leur prouvé leur soutien en
les élisant Meilleur Groupe pour 2005 lors des Austin Music Awards.
Co-leader, chanteur guitariste, et compositeur Billy
Brent Malkus, a grandi dans la ferme familiale de la
campagne du Maryland.Il passait son temps à
écouter les grands classiques de la Country (les
Stanley Brothers, Doc Watson), mais c'est sur la
scène punk de Baltimore qu'il a fait ses premiers
pas, jouant avec des groupes comme Berserk,
Stress Magnets, et Mondo Generator. En 1997,
Malkus part pour Austin et retourne à ses racines
country, se produisant avec de nombreux artistes
country et jouant même un rôle primordial avec
Nathan Hamilton and No Deal. Mais c'est en jouant
avec la chanteuse Rebecca Lucille qu'il s'est rendu
compte qu'ils avaient un style plus particulier à créer
et développer.
Rebecca Lucille Cannon est née à Sugarland, Texas. Chez sa grand-mère, on n'écoutait que
Billie Joe Nutt, Waylon Jennings, Willie Nelson, Merle Haggard, Ray Price, George Jones, et
Patsy Cline. Se révoltant contre ses racines country, elle aussi se lança la musique pop-punk
en vogue à Austin dans les années 90. On la retrouve sur plusieurs productions de Caroline
records, en tournée avec Joan Jett, Chrissy Hynde et Patti Smith. Après ce passage entre la
country rebelle et le rock and roll, Cannon, elle aussi est retournée à ses racines country.
Bob "Slim Bawb" Pearce est né le même jour qu'Elvis mais bien plus tard. Fils d'un yodler,
Bawb a gagné sa vie en jouant pendant 32 ans, 5 soirs par semaine en Californie. Les 12
premières années, il jouait de la pedal steel, du banjo,de la mandoline, du dobro etc. avec Hot L
Sacto et d'autres groupes country. Puis Bawb a formé son propre groupe, The Beer Dawgs en
1986. Il a écrit tous les titres de leurs 10 albums et a été intronisé dans le Sacramento Area
Music Hall Of Fame (SAMMIES) en 1995. Il s'est ensuite installé à Cedar Creek, Texas en 2006
et a rejoint les Sapphires en 2007. Son groupe de "swampgrass", Slim Bawb and Gator Bait a 2
albums à son actif et continue de se produire dans la région d'Austin.
WHISKEY FALLS
Ce groupe n'est pas un groupe ordinaire.
Tout d'abord, il y a les harmonies vocales à quatre tons,
du premier vers jusqu'au dernier refrain, puis il y a la
chanson elle-même, parfaitement arrangée et
émotionnellement mure. Voilà quelque chose de
vraiment étonnant pour un tout nouveau groupe qui
écrit ses propres morceaux.
Les musiciens ont une classe exceptionnelle, les
arrangements sont sublimes et la production est
largement à la hauteur. Comment un groupe qui n'a
que 14 mois a-t-il pu arriver à un tel niveau de
perfection ?
11
Qui sont-ils? D'où viennent-ils? Et comment ont-ils fait pour apporter un style et un son si
nouveaux et si frais mais tout aussi confortables et plaisants à entendre.
La vérité est que les gars de Whiskey Falls sont presque tout aussi étonnés de ce qu'ils arrivent
à faire que les fans qui les écoutent. "Les harmonies et la musique m'ont parfois fait pleurer sur
scène." C'est Seven Williams qui parle. Seven est le porte-parole, le chanteur, l'auteur
compositeur etc. Puis il y a Wally Brandt, au chant mais aussi à l'écriture. Wally et Seven ont
travaillé ensemble puis ils ont rencontré Buck et Damon. "Dès que Whiskey Falls a commencé
à prendre forme, on a senti que c'était à la fois authentique et original," déclare Wally. "
D'abord, Seven et Wally qui font de la musique ensemble depuis leur plus jeune âge ont fondé
avec Bill , le jumeau de Wally leur propre société de production musicale et de télévision
intitulée We 3 Kings. Pour leurs affaires, Seven et Wally ont commencé à venir à Nashville car
en matière de musique c'est là que tout se passe. Et ils se sont mis à composer avec des
sommités comme Don Schlitz ("The Gambler"), Frank Myers ("I Swear") et Stephanie Bentley
("Breathe," "Concrete Angel"). Et franchement ce ne fut pas facile pour eux. Seven est
originaire d'une petite ville de l'état de New York.
Puis un jour, Cliff Downs, un habitué de Nashville leur a posé la bonne question. "Quand est-ce
que vous avez écrit une chanson pour vous? Rien que pour rigoler?" Ce fut le déclic. À peine la
première démo enregistrée que des grandes maisons de disques appelèrent Seven et Wally.
Ils firent la connaissance de Buck Johnson, un artiste de Birmingham, Alabama dont le talent
prodigieux lui a valu de jouer avec Matthew Sweet, Shawn Mullins, les Doobie Brothers. Il est à
la guitare, aux claviers, et s'est récemment mis à la mandoline. Il a même co-écrit pour Carlos
Santana. Mais il restait un problème, la guitare solo. Buck avait un copain, Damon Johnson, un
guitariste hors pair qui lui aussi avait travaillé avec Carlos Santana. Allait-il accepté de n'être
qu'un simple guitariste. Après un coup de fil de dix minutes, l'affaire était conclue. Damon sauta
dans un avion et arriva directement de Los Angelès le lendemain.
GEORGE DUCAS
L'album de Willie Nelson 'Red Headed Stranger' est
mon disque préféré," déclare George Ducas, auteur
compositeur Texan. Tout au long de sa carrière,
George Ducas a été influencé par une grande variété
de styles musicaux de Willie Nelson et Buck Owens aux
Rolling Stones et John Lee Hooker. Il a commencé à
composer et à chanter dés l'âge de 12 ans et a su
devenir l'un des interprètes les plus appréciés de
Nashville.
George Ducas connaît un véritable succès en tant qu'artiste country mais aussi en tant que
songwriter. Il a enregistré deux disques chez Capitol Records dont le premier en1995 a été
encensé par la critique. Après avoir été au Top 20 avec son premier single, "Teardrops",
George Ducas a acquis un statut national et international avec un titre dans le Top 5, "Lipstick
Promises". Il a énormément tourné soit en tête d'affiche soit en ouverture de très grands artistes
comme, Alan Jackson, Toby Keith, Diamond Rio, et Faith Hill.
Comme songwriter, George a écrit pour les Dixie Chicks, Garth Brooks, George Jones, Sara
Evans, Tricia Yearwood, Gary Allan, Radney Foster et le Randy Rogers Band. Son plus recent
succès, "A Real Fine Place to Start" par Sara Evans, a été Numéro pendant 2 semaines.
Redynamisé par ce succès, George prépare un nouvel album qui doit sortir en 2008. "Ce
disque est un retour aux sources, une redécouverte de mon propre style et une opportunité
12
pour les jeunes de découvrir ma musique. Les chansons en dépit de l'histoire qu'elles
racontent, montrent mon amour de la musique. Et, j'ai hâte de vous le faire partager. "
George Ducas est né le 1er août 1971, àTexas City, TX, mais a grandi à San Diego, oô on lui a
offert sa première guitare à l'âge de 10 ans. Il a été nourri à la musique de Willie Nelson et a
passé le plus clair de ses années de lycée à écrire des chansons pour ses petites copines et ne
s'est vraiment produit sur scène que lors de son entrée à l'université Vanderbilt de Nashville.
Après sa licence, Il a travaillé dans une banque d'Atlanta puis est retourné à Nashville en 1990
pour se consacrer à plein temps à la musique. Là-bas, Il a rencontré Radney Foster et un vrai
partenariat s'est créé entre eux. En effet George a co-écrit le premier tube en solo de Radney,
"Just Call Me Lonesome." Une réputation grandissante en tant qu'homme de scène lui a valu
son premier contrat d'enregistrement et en 1994, il sort son premier album avec le célèbre tube
"Lipstick Promises." E, 1997, Il sort son deuxième album, Where I Stand. Le troisième album
qui sortira après une pause de 10 ans s'intitulera très probablement It's A Twang Thang qui est
le nom du premier single. Le Dwight Yakam de Nashville et du Néo-traditionalisme est de
retour.
BIG SMITH
Big Smith est un groupe de Springfield, Missouri composé de cinq cousins ; deux fois deux
frères: Mark et Jody Bilyeu, Bill et Rik Thomas, et Jay Williamson. Cinq auteurs, cinq
compositeurs, cinq interprètes, cinq individualités, associés par le sang et la musique. C'est Big
Smith.
Après être passés professionnels en 1996, ils ont
immédiatement su développé un style de musique
acoustique rauque qui a tout de suite plu aux gens des
montagnes Ozarks, leur région d'origine, avec
seulement une guitare acoustique, une mandoline, une
contrebasse et un washboard. Bien avant la musique
du film "O Brother", Big Smith a prouvé à un public
stupéfait toute la joie et la libération que pouvait
apporter l'improbable mélange de l'énergie du
bluegrass, de la sensibilité des harmonies du gospel, et
de la rugosité de la culture authentique des Ozarks.
Mais en onze années de pratique leur style a aussi
évolué. Le hillbilly est toujours bien présent, mais il
semble que Big Smith aspire maintenant à être un
grand groupe américain, peu importe si les guitares
sont électriques ou acoustiques. L'arrivée récente de
leur cousin, songwriter, bassiste Bill Thomas entraîne le
groupe dans une autre phase créatrice.
Depuis 2007, la musique est la profession de tous les membres du groupe, comme l'atteste le
nombre de concerts qu'ils ont donnés. Ils sont sortis du cadre régional pour aller se produire à
Chicago, Nashville, Austin, sur la côte ouest et à la Nouvelle-Orléans. Ils ont aussi été choisis
pour ouvrir les concerts d'Emmylou Harris, de Doc Watson, et du Del McCoury band. Et en
2008, ils ont décroché leur premier contrat international au renommé Festival Country RendezVous en France, oô se sont produits les plus grands noms du Bluegrass et de la musique
country. De plus Big Smith se prépare à enregistrer un tout nouvel album, qui sera le sixième
en onze ans.
13
Leur dernier CD est un double destiné à leurs plus jeunes fans, ´ Hay to Zzzzzzz, Hillbilly songs
for Kids ª. C'est un album généreux : 42 pistes sur deux CDs. Avant " ´ Hay to Zzzzzzz ª Big
Smith a sorti ´ Gig ª, un autre double CD sur lequel on trouve les morceaux les plus joués en
concert. Deux autres albums sont à leur actif 'Big Smith' leur premier CD et ´ Big Rock ª. Ils ont
de plus enregistré un CD live de gospel intitulé, ´ Live At Lonestar ª, qui rend hommage à
l'héritage musical de leur famille.
ARMADILLO
Depuis sa création en 1999, le groupe Armadillo n'a eu de cesse d'explorer les multiples
racines de la musique américaine - formé à l'origine de 5 musiciens, les compositions bluesrock du départ cèdent en quelques mois le pas à un trio blues acoustique dont il restera un CD
5 titres "In Trio" (Sophie Lecoq au chant, David Blais à la basse et Olivier Jouin à la guitare et
au chant) , dont les morceaux sont encore diffusés sur la radio KUT d'Austin, Texas.
Dans le même temps, Olivier Jouin forme un second trio gospel sous le même nom avec
Sophie Lecoq et le pianiste Pascal Alavoine - c'est avec cette formation quelque peu
inhabituelle que les musiciens d'Armadillo découvrent une nouvelle approche du public lors de
concerts en églises.
Olivier Jouin, Mickaël Lepesteur et David Blais - Scène Nationale d'Alençon
Début 2001, la rencontre avec le batteur Mickaël Lepesteur remodèle le groupe en un trio
acoustique aux accents country-blues - deux années suivront, riches en soirées "cabaret" ainsi
qu'en concerts (festival des Trétaux de Touques, Forum de Flers, Scène Nationale
d'Alençon...).
En parallèle, les musiciens d'Armadillo renouent avec
la composition en s'associant à Jim "Mister" Franklin,
auteur-interprète texan, le temps d'un CD 5 titres
expérimental "Mister Franklin Unusual Hour", qui sera
diffusé sur les ondes texanes, et de concerts aux
accents pop-rock (Forum de Flers, Festival "Chauffer
dans la Noirceur" de Montmartin s/ Mer).
"Mister Franklin Unusual Hour", un spectacle aux
accents pop-rock.
L'année 2003 marque la réalisation d'"Armadillo 78704", un 5 titres instrumental composé en
studio ainsi que la réalisation de l'album pop-rock "Uniformément Varié", de l'auteur-interprète
Guillaume Patry.
Quant à l'année 2004, avec notamment l'arrivée du guitariste Frédo Mahé et la participation
occasionnelle de la violoniste Gina Griffin, elle marque le retour pour Armadillo à une formation
de 5 musiciens dans un répertoire plus électrique et toujours basé sur le mélange des
influences.
14
CD REVIEWS par Rose Alleyson
RODNEY ATKINS « If you're going trough hell »
L'album n'est pas né de la dernière pluie(2006), mais il
fait partie de ceux que j'écoute beaucoup dans la
nouvelle vague de country. Pour cet opus, enregistré
chez Curb records, Rodney Atkins s'est entouré des
meilleures pointures de Nashville, tous jouent avec les
plus grands et la musique est donc forcément
excellente...Rodney n'en est qu'à son deuxième album
mais celui ci cartonne aux USA; et il ne peut que
séduire, car il est pur country: Tous les titres ou
presque sont un hymne au sud profond attaché aux
mêmes valeurs depuis toujours: la famille, la guerre de
Secession , Dolly Parton, les écrevisses cachées dans
les criques, le whisky, Dieu, le tracteur, le chien dans le
champ...
Un son contemporain, country rock, mais des racines old fashion nées de cette country music
qui raconte des histoires de tous les jours. Bref un excellent moment à visiter le Tennessee en
compagnie de la voix envoutante de Rodney: rauque, un peu cassée elle vous embarque en
moins de deux !
Une petite annecdote: Le téléphone sonne chez les Atkins: c'est la directrice de l'école. Elle
appelle parce que toute la cantine est debout sur les tables car le fils de Rodney, Elijah, 5 ans,
fait chanter à tout le monde le tube de papa « if you're going though hell »! C'était pour fêter la
première place dans les charts !
SUPPORTING THE US TROOPS
par Gilles Bataille
CARRIE UNDERWOOD
BROOKS & DUNN
RASCAL FLATTS
15
CD REVIEWS par Marion Lacroix
CLELIA ADAMS « Wildflowers »
Clelia Adams nous revient avec un nouvel
album, "Wildflowers". Australienne d’origine
italienne, elle était journaliste dans un
magazine de musique Pop. Elle avait
commencé sa carrière de chanteuse en 1996
avec un premier CD, " Fine Company ", qui
regroupait plusieurs types de musiques et nous
avait gratifié en 2006 d’un très bon album de
Country Music, "Heartbeat Highway", qui avait
bien marché en Europe.
Son nouveau CD est un mélange de titres de sa composition mais aussi quelques reprises.
Lefty Frizzell " I Love You A Thousand Ways ", Charlie & Ira Louvin " If I Could Only Win Your
Love ", Kieran Kane " Somewhere In The Middle " ou Hank Williams " Honky Tonk Blues ", pour
ne citer que ceux-là.
Un bon album de Country Music classique dont mon choix se porte sur " Do You Know ", un
bon Western Swing et " Wildflowers " deux titres de sa composition, le bon " Honky Tonk
Stardust Cowboy " et enfin le traditionnel " Wayfaring Stranger ". Voici en gros mon choix, mais
le CD est bon et d’autres titres vous plairont sûrement.
DON RIGSBY « Hillbilly Heartache »
Don Rigsby, cousin de Ricky Skaggs, est bien connu
des amateurs de Bluegrass. Il vient de terminer une
tournée européenne au cours de laquelle j’ai eu
l’occasion d’apprécier son talent car il est passé à
Bühl en Allemagne, qui est aussi près de Strasbourg.
C’est une figure imposante avec une voix de
Bluegrass haut perchée qui a une longue carrière
puisqu’il fit partie de Lonesome River Band,
Bluegrass Cardinals etc.. et qu’il en est à son 5ème
album solo. C’est un multi-instrumentaliste qui a été
plusieurs fois récompensé par l’IBMA.
Son dernier CD "Hillbilly Heartache" est composé de
13 titres (pas pour les superstitieux !) dont j’ai
sélectionné en tout sept chansons que j’apprécie
particulièrement.
Ca commence par le titre du CD, "Hillbilly Heartache", "Daddy Was A Moonshine Man", deux
morceaux classiques suivit d’un "Big Jim" co-écrit par Don et des gospels "He Loves To Hear
You Shout" et "Make God Laugh". Pour terminer par "Old Green Chevrolet" et "Any Bar In
Birmingham".
Un bon CD de Bluegrass classique par un artiste qui nous a démontré sur scène ses qualités
de musicien, qu’il a du souffle et du coffre.
16
HANK STONE « San Antone »
Hank Stone dont l’année de gloire avait été 2000
avec plusieurs awards au San Antonio Current Music
Awards pour son album et titre "Alone In San
Antone" nous propose cette fois son CD "San
Antone". Un honky tonker texan habitué des dance
halls qui chante du Texas Honky Tonk classique qui
me rappelle par moments le Cornell Hurd Band.
C’est une musique cool à écouter en fermant les
yeux et en se laissant aller à rêver du Texas. Parmi
les musiciens il y a au fiddle Bobby Flores que j’aime
bien en solo. Les autres, tous connus : Terrill O’Neal
à la steel comme Steve Palousek et Randy
Reinhardt, le fiddle de Ron Knuth et Mark Marty au
piano comme Peter Carey (le co-producteur).
Le CD est composé de reprises mais aussi de ses compositions ("As Much Of Nothing" ou
"Cold Day In Hell "). En tout, six slows pour draguer, et un ensemble de balades très reposant à
écouter pour les amateurs de Country Music texane classique.
COUP DE CŒUR par Gilles Bataille
Nashville Star, c’est un peu « American Idol » ou « A
la recherche de la Nouvelle Star », l’émission passe
sur NBC aux Etats-Unis et sur Country Music
Télévision au Canada. Chacun aura son avis sur ce
type d’émission, mais ici, je voudrai vous parler de
Angela et Zac Hacker, qui sont frère et sœur et se sont
opposés, en finale, au cours de l’émission. Finalement
Angela l’a emporté, mais tous les deux se sont vu
sollicités et ont bénéficié de contrats …, pour
enregistrer avec Sony, Universal South Records, RCA
et Warner Music Group, ainsi qu’un concert au Grand
Ole Opry, sans oublier la Chevrolet offerte par la
marque sponsor du show !
Angela est née dans la musique … Ses parents sont musiciens,
ainsi que ses trois sœurs et son frère … A l’âge de 13 ans, elle
gagne son premier concours et n’aura de cesse de se produire
sur scène à chaque fois qu’une occasion lui en est donnée, y
compris lors de mariages ou … d’enterrements ! C’est une
véritable passionnée que vous pouvez retrouver sur
http://myspace.com/angelahacker pour l’écouter et apprécier
son premier CD
17
BIOGRAPHIE : Tennessee Ernie Ford
par Marie France Simon
Ernie Ford doit son premier contrat avec Capitol Records (en 1949) a son extraordinaire
popularité d'homme de radio. Sa carrière s'étend sur une cinquantaine d'années et totalise –
jusqu'en 1976-, 83 albums, tous sous le label Capitol, sans compter tous les singles, y compris
sa version classique de la chanson de Merle Travis, un hymne immortel aux travailleurs,
"Sixteen Tons". C'est le titre qui s'est vendu le plus vite dans toute l'histoire de Capitol.
Ernie Ford vendra plus de 60 millions d'albums dans
le monde entier au cours de sa carrière, un nombre
encore impressionnant de nos jours. Encore plus
surprenant, à ce jour, plus de 40 millions de ces
albums représentent le cœur de son œuvre, ce qui
l'a rendu célèbre : le gospel, les cantiques et les
chants religieux. Son premier album de musique
d'inspiration
religieuse,
simplement
intitulé
"Cantiques" –sorti en 1956- restera dans le hit
parade du magazine Bilboard pendant 277 semaines
consécutives et, en novembre 1963, sera reconnu
comme le disque (vynil) le plus vendu par un artiste
sous label Capitol.
De 1956 à 1965, la série télévisée de Ernie Ford, sur
NBC et ABC, amènera chaque semaine, non
seulement sa voix, mais Ernie lui-même dans tous
les salons américains.
Grâce à son charme naturel, son amabilité et son honnêteté, Ernie deviendra bien plus qu'un
animateur d'émission télé de début de soirée. Il deviendra un membre bien aimé de millions de
familles américaines à travers tout le pays, de tous les horizons.
Le Ford Show figurera toujours parmi les émissions les plus cotées de NBC. Il présente tous
les ingrédients classiques de ce genre d'émission : les stars d'Hollywood et de la bonne
musique. Ce qui le différencie de tous les autres shows télévisés, c'est la chanson de clôture,
interprétée par Ernie Ford : un cantique, un chant religieux, une chanson sur la foi. Pour
l'époque, c'était un engagement fort de chanter cela en direct à la télévision, surtout que les
producteurs n'y étaient pas favorables. Cela deviendra la marque distinctive de Ernie Ford.
En Septembre 1991, Ernie enregistra un longue
interview télévisée à Los Angeles, avec son amie de
toujours, Dinah Shore. Ce sera malheureusement sa
dernière apparition à la télévision. En octobre, après
avoir assisté à un dîner à la Maison Blanche, avec le
président et Mme Bush, il tomba malade sur la route
qui le menait à l'aéroport de Dulles.
Son état était grave, et bien qu'il ait brièvement repris
conscience, avec son fils à ses côtés, Ernie décèdera
le 17 octobre 1991, 36 ans jour pour jour après la
sortie de son premier grand succès, "Sixteen Tons".
18
Aujourd'hui, Tennessee Ernie Ford reste l'un des chanteurs les plus populaires et les plus
appréciés des Etats-Unis, que le monde ait jamais connu. En 1994, la chaîne TNN (The
Nashville Network) diffuse "La vie de Tennessee Ernie Ford", qui deviendra le programme le
plus apprécié de la saison. En 1995, Capitol ressort l'album "Sixteen Tons, pour le 40e
anniversaire de la première sortie : il s'en vendra pratiquement autant qu'en 1959 !
L'héritage –un demi-siècle- d'Ernie Ford est énorme. Son extraordinaire réussite lui vaudra 3
étoiles sur le "Walk of Fame" à Hollywood : pour la radio, la télévision et les disques. Son album
"Great Gospel Songs", enregistré avec les Jordanaires, reçut en 1964 le Grammy du meilleur
disque d'inspiration religieuse. Il sera le 3e à recevoir le Prix Minnie Pearl pour sa contribution à
la musique populaire et à la musique country.
Le 18 octobre 1990, il fit son entrée au Country Music Hall of Fame et, le 26 mars 1984, le
Président Ronald Reagan lui remit la "médaille présidentielle de la liberté", le plus grand
honneur qu'un Président en exercice puisse accorder à un civil au nom de son pays. Une
citation simple –mais éloquente- sur une page décrit peut-être le mieux cet homme simple du
Tennessee et son héritage : "L'Amérique est une nation plus riche spirituellement grâce à
Tennessee Ernie Ford".
This Lusty
Land
Howdy, Pea
Pickers
Songs of the
Civil War
Rock City
Boogie
The Best of
Christmas
Tennessee
Ernie Meets
the Girls
Greatest Hits
The EP
Collection
The Shot-Gun
Boogie
The Real
Thing
Best of Best
Gospel
How Great
Thou Art
My
Christmas
Favorites
Best Of
Vintage
Collections
The Ultimate
Sixteen Tons
Greatest Hits
Best Sacred
Memories
All-Time
Greatest
Hymns
Tons of Boogie
Ernie Sings &
Glen Picks
Sixteen Tons
The Star
Carol
SITE OFFICIEL : http://www.ernieford.com/
19
BIOGRAPHIE par Gérard Vanderborck
David Waddell
David Waddell, né en Caroline du Sud, a commencé sa carrière professionnelle en 1968 avec
The Platters.
Au début des années ’70, il s’est installé à Nashville où, dans pendant dix ans, il s’est produit
avec, notamment, Townes Van Zandt, Billy Joe Shaver, Kathy Matea, Willie Nelson, Don
Everly, Richard Dobson, J. D. Sumner And The Stamps, Stella Parton, J. J. Cale , Marshall
Chapman, Bobby Whitlock (Derek And The Dominos), George Cummins (Dr. Hook), Pat
McLaughlin, Doug Dilliard, The Memphis Horns, Dicky Betts, Roy Buchanan, Dan Penn /
Spooner Oldham et Lonnie Mack.
Puis, suite à une tournée californienne avec J.J Cale, il s’installa à Austin, au Texas. Là-bas, il
joua avec ses vieux amis Billy Joe Shaver et Townes Van Zandt et travailla pendant deux ans
avec l’un des géants de la guitare, Lonnie Mack. Il se lia d’amitié avec Blaze Foley, avec lequel
il se produisit dans « Live at the Outhouse ».
Le groupe « The Characters » fut fondé et sorti son
premier album, « Act I », avec Calvin Russell. Puis
suivit « Crack in time », sous le nom de Calvin
Russell. Avec Gary Craft, ce furent cinq albums qui
virent le jour. Pendant cinq ans, ils tournèrent
plusieurs fois en Europe, avec beaucoup de succès.
De retour à Austin, David Waddell joua sur deux CDs
de Pat Mears, qu’il produisit, ainsi que sur deux CDs
de Rich Minus et autant de galettes du suisse Jimi
Hofer. Il chanta la chanson « Big Cadillac » sur le
volume II du CD en honneur de Blaze Foley.
Ensuite, vinrent trois CDs avec The Keepers et « Texas Tattoo » avec Jesse Taylor. Avec Billy
Joe Shaver, David Waddell écrivit le titre « Mother Trucker », qui apparut sur les albums «
Highway of Life » et « Rig Rocks ».
En 1999, la chanson « Scarlet Song » fut interprétée par Sheri Frushay qui gagna ainsi le prix
ICMAG dans la catégorie « Meilleur artiste ». D’autres titres de David Waddell furent repris par
plusieurs artistes, dont Jimmy Lee Jones, les Skeeters, Johnny Napp ou encore l’excellente
Melissa Sellers, avec le duo « Talk of the Town ». Il a également produit l’album « In the
beginning » de Townes Van Zandt, tandis que son premier album solo vit le jour en 2004, avec
le titre « Last one to know ».
En octobre 2005, David a fondé le label « Waddell Hollow Records » avec son frère Leland;
cette boîte a notamment sorti l’album de Blaze Foley « Wanted More Dead than Alive », qui a
rejoint le top des charts texans.
Depuis 2006 David Waddell habite en Allemagne, au lac de Constance. Il joue solo ou avec son
group `Hellbound Train´.
David Waddell travaille également sur son nouveau CD, qui sera enregistré à Nashville et qui
sortira probablement au mois de juillet, sur son propre label.
David Waddell fera l’honneur de participer avec son groupe « Hellbound Train » au 10ème
French Riviera Country Music Festival de Cagnes-sur-Mer le samedi 2 août 2008
Sur la toile : http://www.davidwaddell.eu/ et http://www.myspace.com/davidwaddellmusic
20
AU MICRO CE SOIR par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
Nom, prénom : Jean-Michel LAMOTTE
RADIOPLUS 104.3 FM Site www.radioplus.fr
Jeudi 18-20 h et redif dimanche 8 -10 h
RADIOPLUS – 2 rue Séraphin Cordier – 62138 Douvrin
CWB : Ce qui frappe d’abord à ton écoute, c’est ton
dynamisme. Es-tu toujours comme cela dans la vie ?
JML : Dans la vie je fais toujours tout pour être bien
dans ma peau. J’ai une femme très jolie et en plus
prof de danse country. Je suis chef d’entreprise donc
j’ai jamais le temps de me faire ……
CWB : Quel est ton passé musical avant la country ?
JML : Avant de bloquer sur la country j’étais animateur sur une radio qui faisait de la zic
pop/rock et autres bonnes zic.
CWB : Comment es-tu venu à la country music ?
JML : Je suis venu à la country en écoutant le seigneur en France, c'est-à-dire, et il faut le dire,
Monsieur Georges LANG. Un animateur très complet et plein de gentillesse. Très PRO ce gars
là.
CWB : Je crois savoir que tu as un itinéraire radio bien garni ?
JML : En ce qui concerne mes radios il y a eu Radio MONS en Belgique, SKYROCK dans les
bonnes années, Radio WEP, fermée aujourd’hui, ARC EN CIEL devenue NOSTALGIE, MONA
FM, une des plus grandes sur le Nord, METROPOLYS devenue RTL 2.
CWB :Quel est le style de ton émission actuelle ?
JML : La new-country prend beaucoup de place dans mon ceneau mais les oldies et le honky
tonk passent pas trop mal chez nous.
CWB :Programmes-tu des groupes Français et as-tu parfois des invités ?
JML : Je ne passe pas trop de country Française car j’ai une émission avec un rythme très
hard. Néanmoins j’adore MARIE DAZZLER ou VICKY LAYNE et encore MC BONVIN. Ils sont
toutes et tous des artistes country donc MERVEILLEUX.
CWB : Fréquentes-tu concerts et festivals ?
JML : J’ai présenté le festival de CRAPONNE. Je vais au festival de BERCK ici dans le Nord.
Autrement je ne suis pas trop festival car c’est toujours les mêmes têtes que l’on croise.
CWB : Penses-tu que ta région est active en matière country : concerts, groupes, soirées
danse… ?
JML : En ce qui concerne ma région, elle est très active en clubs de bonne danse, mais surtout
active en connerie et autre musique aseptisée à la sauce star ac. En ce qui concerne les
21
évènements il y a en Juin le COUNTRY MUSIC SHOW avec l’excellent MARTY STUART et
ANNABEL.
CWB : Quelles sont tes sources d’information ?
JML : Mes sources d’info sont que je fouine beaucoup sur internet, aux States, et des relations
dans les maisons de disques, sans oublier mes terribles potes ALAIN SANDERS et SABINE
BENICHOU de Country Music Attitude, un des plus beaux fanzines en France avec la grande et
belle gamelle d’ALAIN SANDERS qui n’a pas peur de dire MERDE à ce troupeau de nuls soidisant connaisseurs. Bizzz Alain et Sabine !!!
CWB : Quels sont tes coups de cœur actuels ? Chanteurs , chanteuses ou groupes .
JML : Mes préférés sont un peu comme pour tout le monde : GARTH, WILLIE, MARY CHAPIN,
la belle DOLLY, le king CASH et sa sublime JUNE. J’en passe car quand on aime la bonne
country ils sont tous aussi excitant les uns que les autres.
CWB : As-tu d’autres passions en dehors de la country ?
JML : D’autres passions, oui. Les pick-up, les caisses Américaines, ma femme et ma fille
CORALIE, mes chattes OUIOUINETTE, SACHOU et ma résidence où je me ressource, quand
j’ai le temps, en Normandie. VIVE le calva à HUBERT !!!!!!
CWB : As-tu quelque chose à rajouter ?
JML : Heuuuuuuuuuu oui ! Que s’il y avait des gars comme toi dans le milieu on aurait encore
plus envie d’aimer la COUNTRY MUSIC. Bravo JACQUES pour ton boulot et MERCI.
NB : Les propos sont retranscrits tels que nous les avons reçus de Jean-Michel.
COMMUNIQUÉ
Le samedi 11 octobre 2008, aura lieu le 2ème Showcase des Artistes Country Francophones !
La marraine de cette édition sera TAHIANA. Infos sur : http://www.cafe.countryenalsace.com
Vous souhaitez être partenaires ? Vous avez des questions ? Mailto : [email protected]
NEWS : Tim McGraw
Le 30 mai dernier, Tim McGraw était en concert à Oklahoma City avec Jason Aldean et Halfway
to Hazard. Kendra Wood a emmené son fils Luke au concert pour son 9ème anniversaire. Luke
est un fan de Tim et depuis ses 3 ans, il dit à qui veut l’entendre « Un jour, je chanterai avec
Tim McGraw ! » Ce jour, devant la scène, Luke croise le regard de Tim et lui dit : « Je peux
chanter avec toi ? » Kendra est abasourdie lorsque Tim qui avait annoncer chanter « Last
Dollar (Fly Away) », propose à Luke de le rejoindre sur scène. Tim lui tend un micro et
commence à chanter avec Luke. Bien entendu, la maman a tout filmé avec son portable. Par
contre, Tim McGraw a bien involontairement créé un problème à Kendra Wood … L’an
prochain, pour les 10 ans de Luke, que pourra-t-elle trouver d’original pour son anniversaire ?
22
ORIGINE D’UNE CHANSON par Denys
Qui ne connaît pas la chanson « cotton eyed joe » ? ( Il convient de prononcer - KAH-tuhnahyd JOH- )
Cotton-Eyed Joe est l'un des plus populaires morceaux joués dans le monde qu’il soit à
thématique country, sportive ou lors d’une animation de bal. En discothèque, lors d’un mariage
ou d’un anniversaire tout DJ ou animateur doit absolument avoir dans sa bibliothèque musicale
le titre « Cotton Eyed Joe ».
Il est joué, arrangé, modifié enregistré des centaines de fois avec toujours le même succès. Le
plus populaire reste cependant celui du groupe suédois.
Rednex connu grace à ce morceau décident de mélanger une chanson folk traditionnelle
( Cotton Eyed Joe) en country-Techno. La chanson est dans un premier temps enregistré en
studio avec des musiciens. Dans un deuxième temps les producteurs Janne Ericsson, Örjan
"Öban" Öberg, et Pat Reiniz décident de tourner un clip avec des acteurs. Le succès mondial
est rapidement au rendez-vous. A ce jour cette chanson reprise et modifiée encore et encore
reste le jack pot du groupe suédois.
Rednex, un nom choisi et imaginé pour l’occasion qui est une dérive gentille du terme
Rednecks : habitants du sud des états unis en milieu rural.
Les origines précises de cette chanson ne sont pas claires, même si elle est antérieure à la
guerre de Sécession.
Une liste des significations possibles du terme
«coton eyed» qui ont été proposées: être en état
d'ébriété, ou avoir été aveuglé par la boisson
alcoolisé, avoir les yeux tournant blanc laiteux, une
personne noire qui a des yeux bleus; Quelqu'un dont
les yeux étaient d'un blanc laiteux suite à des
infections bactériennes du trachome ou de la
syphilis, de la cataracte ou le glaucome. Bien
d’autres significations sont avançées selon les
régions.
La chanson remixée en 2002, continue de faire
danser lors des soirées bals ou concerts.
Chorégraphiée en ligne « line dance » avec pour la
plus populaire Celtic Connection écrite par un
collectif de chorégraphes ( Helen O'Malley, Liz
Clarke, Maggie Gallagher & Peter Metelnick).
Il existe des dizaines de chorégraphies sur cette musique, toutes n’ont pas eu le succès
escompté par les line dancers. Cotton eyed joe existe aussi en couple, disponible en
téléchargement sur le site ; http://www.kicknclap.com elle a toujours le même engouement dans
les bottes des danseurs. Qu’elle soit initiée lors d’un bal ou enseignée lors d’un cours,
débutants et expérimentés ont plaisir à partager cette danse. Comble du succès, le
chorégraphe est désespéremment inconnu.
Les versions de « cotton eyed joe » pour les plus populaires :
Rednex, The Chieftains, Scatman John, Issac Payton Sweat…
Une de mes versions préférées restera cependant celle de Charlie McCoy, grand musicien
multi-instrumentiste, un pur régal à l’harmonica.
23
LE 1er SALON COUNTRY WESTERN par Bruno Gadaut
Les 16 et 17 février derniers, s’est tenu, dans le Hall Saint-Martin, au Parc des Expositions de
Cergy-Pontoise, le 1er Salon Country Western. Un beau succès pour une première organisation,
puisque plus de 7 800 visiteurs se sont pressés à Pontoise, dépassant, de loin, les estimations
les plus optimistes.
De quoi donner le sourire à Karine Fournier, Thierry Capdeville et toute l’équipe organisatrice
de ce salon. D’autant que les personnes présentes ne venaient pas que de l’Ile-de-France,
mais bel et bien de toute la France ainsi que de Belgique, du Luxembourg ou encore
d’Allemagne.
Une belle réussite donc, due certainement en grande partie au fait que les organisateurs soient
eux-mêmes des passionnés de Country qui, de surcroît, ont su s’appuyer sur l’aide de leurs
pairs, comme le Cowboy Country Club de Nanteuil-Lès-Meaux (77), avec ses si sympathiques
dirigeants, Dolorès et Patrice Reaume, ou encore la Fédération Francophone de Country Line
Dance (FFCLD) et Country France.
« DJ Denys » des Eagles Stars était « monté » de sa Côte d’Azur pour assurer l’animation
musicale et commerciale du salon, ce qu’il a fait à merveille, insufflant bonne humeur et
convivialité à cet évènement.
Côté musique, un trio belge « inclassable », The
Ugly Buggy Boys a mis l’ambiance durant ces deux
jours … et de belle manière !
Enfin, les danseurs étaient à l’honneur avec 300 m²
de plancher et de nombreuses initiations prodiguées
par les animateurs de la FFCLD, sans oublier, bien
évidemment la présence de l’un des « pionniers » de
la danse Country en France, Robert Wanstreet,
aujourd’hui responsable « Europe » au sein de la
NTA (National Teachers Association), qui a proposé
une initiation au Two-Step à tous les danseurs
présents, avant de leur proposer d’établir le
« premier record national » de la discipline.
Le Two-Step est une danse en couple qui va puiser ses origines dans l’histoire même de
l’Amérique. C’est certainement, aujourd’hui, la danse la plus pratiquée par les Américains. Une
danse extrêmement populaire dans les Honky Tonks.
Le répertoire de Tim McGraw, entre autres artistes, contient plusieurs sublimes morceaux pour
pratiquer cette danse, tels « Just To See Your Smile » ou encore « My Old Friend ».
C’est ainsi que beaucoup de danseurs sont venus bénéficier de l’enseignement de Robert
Wanstreet, car l’opportunité d’apprendre avec lui ne se refuse pas. Son sens de la pédagogie
lui a permis d’enseigner, en quelques minutes, les bases du two-Step, ainsi qu’une passe
simple, à plus de 100 couples en simultané !
Ce qui a ensuite permis d’établir le premier record national, qui sera bien sûr à battre la
prochaine fois, à 136 couples … Pas mal !
Il est à noter que la FFCLD, à l’origine de ce record, a reversé 1€ par danseur participant à
Handiline, l’association créée par Gilles Bataille (Notre « Gillou » à nous !) pour promouvoir la
danse Country auprès des personnes à mobilité réduite … Un beau geste qui honore la
Country !
24
Oh là ! … Me direz-vous … Que de louanges !!! Tout était donc parfait ? … Non bien sûr … Il y
a évidemment eu quelques ratés … et après tout tant mieux car cela ne pourra être que mieux
la fois prochaine !
Le plus gros point noir fut sans conteste la restauration. Ne connaissant pas assez ce domaine,
les organisateurs avaient préféré faire appel à un prestataire extérieur qui, malheureusement,
n’a pas du tout été à la hauteur … c’est le moins que l’on puisse dire.
L’espace ensuite … Le salon était un peu à l’étroit dans un seul hall … Mais les organisateurs
ne s’attendaient pas à un tel succès … Même s’ils l’espéraient sans doute au fond d’euxmêmes. La fois prochaine, à coup sûr, plusieurs halls seront mobilisés.
La piste de danse, mais à l’instar de nombreux bals également, a trop souvent été occupée par
de simples spectateurs, en train de discuter, réduisant ainsi considérablement la place
disponible pour les danseurs.
Enfin, côté stands, si les exposants étaient fort nombreux, il manquait un peu de variété, surtout
au niveau musical, où aucun stand ne proposait un véritable panel de Cd ou de DVD Country
… Dommage, il aurait fait un tabac !
De grandes enseignes, comme la FNAC ou VIRGIN, qui possèdent, sur Paris, des rayons
Country bien achalandés, auraient pourtant eu l’occasion, ici, de les faire mieux connaître avec,
c’est quasi certain, des conséquences bénéfiques pour leur chiffre d’affaire ultérieur.
Un peu de diversité dans les produits proposés aurait également été la bienvenue, avec autre
chose que les commerçants que l’on est habitué à voir dans tous les festivals et évènements
Country. Des libraires spécialisés (comme La Compagnie Western, à Paris) ou des stands
d’artisanat plus nombreux auraient été appréciés.
Il manquait aussi de professionnels pour que ce salon en mérite vraiment le nom. Des
grossistes et même des fabricants d’articles Western, ainsi que des stands plus « pointus » (un
stand de bottes de danse, par exemple), auraient rehaussé l’attrait de l’évènement. De même
que des stands étrangers (en sus du « camion » belge) auraient apporté une touche
complémentaire au salon.
Pourquoi ne pas imaginer également un espace dédié aux artistes, où les organisateurs
d’évènements country pourraient prendre des contacts en vue de leurs prochaines
organisations ?
Un salon, à mon sens, se doit de couvrir tous les aspects de l’activité concernée, sans
exception, afin de pleinement jouer son rôle. Toutefois, il ne faut pas oublier que les
organisateurs ne peuvent proposer que les exposants qui ont bien voulu s’inscrire pour
l’évènement.
La prochaine édition verra sans doute un renforcement de tous ces domaines, les
professionnels étant rassurés par le succès de la première mouture. Il est possible qu’il y ait de
petites conférences avec des « spécialistes » de la Country et de l’univers Western (comme
Alain Sanders, par exemple), des instruments de musique « Country » (Pedal-Steel, Banjo, …)
ou encore de l’équitation Western.
Côté danse et musique, on peut également mieux faire, mais tout en gardant à l’esprit qu’il
s’agit d’un salon et non d’un festival.
Toujours est-il qu’à 5€ l’entrée, cette première organisation a tenu toutes ses promesses et
même bien au-delà … Et que l’on attend la prochaine avec impatience.
25
CD REVIEWS par David Loison
AARON WATSON "Angels and Outlows"
Il s'agit d'un cd produit Ray Benson, Aaron Watson et Sam Seifert .D'autres personnalités de la
country musique ont participé a cet album , comme Jack Ingram, Roger Creager , Kevin Fowler
et particulièrement pour le quinzième morceau ou dernier du cd , « That ‘s what i like about a
country song »,le honky tonk de l’année 2008 . Lloyd Maines (Dixie Chicks) est à la pedal steel
guitare, Jason Roberts pour le violon (AATW) , John Whitby ,David Sanger, le pianiste et le
batteur d’AATW ,sans oublier la petite intervention de Billy Joe Shaver .
Le style "Watson "est réellement présent ; mais nous
ressentons très, très peu l'influence du style musical
d'Asleep At The Wheel , juste quelques techniques dans la
manière de réaliser les morceaux (réservé aux
pointilleux !) …just listen it !
« Angels and Outlows » est sorti depuis le 1 avril et le titre
« Hearts and breaking across texas » sort déjà sur toutes
les radios texanes comme « lead single ».
La voix légèrement cassée d’Aaron et le plateau d’artistes
réalise un cd exceptionnel, qui donnera certainement un
« lead cd » du Texas.
De chez Thirty Tigers, où on peut retrouver une panoplie d’artistes allant de la soul au
bluegrass avec aussi le groupe BR5–49 et Elisabeth Cook, Aaron Watson promet pour l’avenir.
Un cd très Honky Tonk, un artiste qui se rapproche de Kevin Fowler ou de Todd Fritsch.
RICH O’TOOLE "Seventeen"
A la première écoute, on ressent bien que cette album respire la jeunesse , l’envie d’exprimer
des choses , la détermination de Rich o’Toole est d’ailleurs omniprésente dans ce cd. Des
morceaux « rentrent dedans » quoi !…à 24 ans , normal !
Le style est réellement Red Dirt , similaires au Reckless Kelly
ou Micky and the Motorcars ou encore à Stoney La rue , venu
au Festival Country Rendez Vous .
Un album d’ailleurs très électrique, avec une pédale steel
guitare mais qui malheureusement est surpassée par les
autres guitares, à tel point qu’on se demande où est-elle ? Il y
a néanmoins des morceaux, réalisés avec plus de finesse
comme « Pancho Villa » avec un solo flatpicking qui vous
rappelle vite que le Texas est frontalier avec le Mexique.
Les morceaux phares de l’album sont « Alone », « Robert E.Lee » et « Texas Blues », mais
c’est sûr que c’est un album qui pète !
« Ah, c’est bon, je l’entends la steel ……sur le titre "Everything’s Legal"……mais bon la guitare
reprend vite le dessus . »………revenons à notre O’Toole…..
Donc ne vous attendez pas à écouter du honky tonk ou du western swing ; l’album est
entièrement écrit par Rich et produit par Mack Damon.
26
LE TOP DES FILLES : Leurs influences …
par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
La liste des artistes françaises ci-dessous n’est sans doute pas complète ! Cette liste a été
réalisée en fonction des réponses reçues par celles qui ont été consultées.
Si l’on avait interrogé il y a 15 ans les quelques rares chanteuses Françaises de country music
sur leurs influences, Emmylou Harris aurait sans nul doute été largement plébiscitée,
certainement devant les Judds. Par curiosité nous avons eu envie de savoir quelles étaient en
2008 les chanteuses Américaines qui plaisaient à nos chanteuses hexagonales, nettement plus
nombreuses de nos jours puisque 22 d’entre elles ont accepté de nous adresser leur Top 5.
Nous les en remercions.
1 – GRETCHEN WILSON
2 – Sarah Evans
3 – Dixie Chicks
4 – Terri Clark
5 – Alison Krauss
6 – Martina Mc Bride – Patty Loveless – Shania Twain
9 – Sugarland – Jo Dee Messina – Emmylou Harris –
Faith Hill – Reba Mc Entire – Pam Tillis
15 – Dolly Parton – Trisha Yearwood – Carrie Underwood –
Mary C Carpenter – Danni Leigh – Wynonna – Jonie Harms –
Kellie Pickler
22 – Miranda Lambert – Lee Ann Rimes – Taylor Swift –
Julia Roberts – Alison Moorer – Tanya Tucker – Trick Pony
Lee Ann Womack – Ashton Shepherd – Shelby Lynne –
Heather Myles – Kim Carson – Caryl Mc Parker – Cherryholmes –
Bonnie Raitt – Tammy Wynette – Patsy Cline
10 voix
9 voix
8 voix
6 voix
5 voix
4 voix
3 voix
2 voix
1 voix
Nous pouvons donc constater que fort logiquement ce sont les chanteuses qui font l’actualité
internationale qui arrivent en tête.
Absentes de hit parades depuis quelques années Patty Loveless (6è) et Emmylou (9è) ne sont
pas oubliées. Les Judds par contre n’ont pas été citées une seule fois parmi les 39 chanteuses
mentionnées : les années 80 semblent bien oubliées… Les années 90 s’accrochent (Yearwood
et Carpenter 15è). Les « intemporelles » Reba (9è) et Dolly (15è) sont des valeurs sûres.
Malgré ses visites en France Danni Leigh a du mal à s’imposer (15è). Carrie Underwood, la star
n°1 aux USA, n’a pas encore réellement séduit ses consoeurs Françaises, idem pour Taylor
Swift. Kellie Pickler par contre à réussi à se faire remarquer.
Parmi les « flops » : Miranda Lambert, L A Rimes, Julie Roberts, Heidi Newfield (Trick Pony),
Lee Ann Womack. N’ont jamais été citées : Chely Wright, Jamie O’Neal, Deanna Carter et
Carlene Carter…
Cette étude est très intéressante car les 5 favorites de nos chanteuses ont des styles fort
variées qui vont du honky tonk au country rock en passant par le bluegrass et la newcountry/pop. Ce classement est donc sans grosse surprise même s’il ne correspond pas
forcément au répertoire de nos groupes qui doivent s’adapter bien souvent aux demandes des
danseurs. Merci à toutes et… allez les filles !
27
TOP individuel des filles
Présentation selon ordre de réception des courriels
JODIE LYNN – Gretchen Wilson, Miranda Lambert, Taylor Swift, Terri Clark, Sara Evans
LILLY WEST – Carrie Underwood, Ashton Shepherd, Sugarland, Alison Krauss, Dolly P.
CAROLE FRANCK – Martina Mc Bride, Patty Loveless, Terri Clark, Julia Roberts, Gretchen
SANDY (Prairie Dogs) – Gretchen, Sara Evans, Martina McBride, JD Messina, P. Loveless
ANGIE BAXTER (Matchriver) – C.Underwood, T. Clark, Sugarland, Sara Evans, D.Chicks
MYRIAM (Rebels) – Shelby Lynne, CM Parker, MC Carpenter, Jonie Harms, A.Krauss
SILVIA SAVVA (Gang) – Terri Clark
LEE LA DIVINE (Greenbows) – Emmylou, Reba, Shania, Gretchen, Faith Hill
NASLY (Chattahoochee) – Gretchen, Joni Harms, Pam Tillis, S.Evans, Faith Hill
ISABELLE (Chain Gang) – D.Leigh, A.Krauss, MC Carpenter, S.Evans, Dixie Chicks
VANESSA (Conniving) – Dixie Chicks, MMcBride, Yearwood, LARimes, Gretchen
TOLY (Dreamliners) – Shania, JDMessina, Faith Hill, Gretchen, Sara Evans
MIREILLE/ELODIE (Destination) – D.Chicks, Wynonna, D.Leigh, Gretchen, A.Moorer
JENNIFER (Wild Horses) – Shania, Gretchen, Sara Evans, Pam Tillis, JD Messina
SEV GARRETT – Dolly P, Tammy Wynette, Gretchen, Reba, Tanya Tucker
AURELIE (Union Spirit) – A.Krauss, Shania, Emmylou, Cheeryholmes, Trick pony
LIANE EDWARDS – Dixie Chicks, Emmylou, Terri Clark, PLoveless, Kellie Pickler
ROSE ALLEYSON – Ploveless, Pam Tillis, D.Chicks, Heather Myles, Kim Carson
SYLVERINE (Youpi Whaou) – Wynonna, D.Chicks, LAWomack, P.Cline, Bonnie Raitt
MARIANIC (Rockie Mountains) – Yearwood, T.Clark, Sugarland, S.Evans, M.McBride
ASTRID (Hillbilly Rockers) – D.Chicks, A.Krauss, Sara Evans, Kellie Pickler, Reba
PS 1: La chanteuse de Free West n’écoute que du jazz, pas de country. Son Top 5 hors sujet
n’est pas repris ici. Cela n’empêche pas le groupe Tourangeau d’être une excellente formation
de country !...
PS 2 : Showbus Band a échangé sa chanteuse contre un chanteur : son Top également a été
écarté. Un jour peut-être ferons-nous le Top des garçons !!!…
LISTE (partielle) D’ARTISTES FEMININES DE COUNTRY MUSIC
Si vous visualisez cette liste à l’écran, en cliquant sur le nom de l’artiste, vous pourrez accéder
directement à leur site internet officiel.
Alexander, Jessi , Allen, Deborah , Allyn, Brittany , Andrews, Jessica , Aspen, Kelly , Austin,
Sherrie , Barnett, Mandy , Bee, Ashley , Benko, Katy , Bernadette , Blue, Rustie , Bogguss,
Suzy , Boland, Victoria , BritChick , Brody, Lane , Brokop, Lisa , Brooke, Erica , Bush, Shelly ,
Carpenter, Mary Chapin , Carter, Deana , Carter, Laurelyn , Cash, Roseanne , Chambers,
Kasey , Chappell, Amy , Chase, Diane , Clark, Terri , Coffey, Kellie , Dalton, Lacy J. , Davis,
Linda , Dennis, Tanya , Dunn, Holly , Evans, Sara , Fricke, Janie , Grant, Amy , Harris, Emmy
Lou , Hays, Lauren , Hill, Faith , Howard, Rebecca Lynn , James, Lindsey , Johnson, Carolyn
Dawn , Krauss, Alison , Loveless, Patty , Lu, Cindy , Lyons, Kristin , Mandrell, Louise , Mattea,
Kathy , McBride, Martina , McCann, Lila , McCready, Mindy , McEntire, Reba , Messina, Jo
Dee , Moorer, Allison , Morgan, Lorrie , Murray, Anne , Newcomer, Carrie , Newton, Juice , O
´Kane, Lisa , O´Shea, Karen , Parton, Dolly , Rimes, LeAnn , Roberts, Julie , Tennison, Chalee
, Tillis, Pam , Tucker, Tanya , Vincent, Rhonda , White, Lari , Williams, Amanda , Wilson,
Gretchen , Womack, Lee Ann , Wright, Chely , Wynette, Tammy , Wynonna , Yearwood,
Trisha -
28
AVENTURE AU PAYS DE L’ONCLE SAM par Blue Railroad
Train
(suite de la 2ème partie publiée dans le numéro 48)
Après sept heures de route, ce fut un réel plaisir de retrouver Guthrie, comme si nous rentrions
à la maison. L’Etat complet était en fête et cet ancien territoire indien à la terre rouge célébrait
le centenaire de son entrée dans les Etats-Unis.
Imaginez une ville qui aurait cessé d’évoluer à la fin du 19 ème siècle, des bâtiments en briques
rouges dans le style victorien, une gare tout droit sortie d’un film hollywoodien, un fabriquant de
bottes travaillant encore à la main et sous vos yeux, un vrai saloon et des boutiques d’artisanat
du crû. En plein milieu de la ville trône la boutique de Byron Berline remplie de violons, guitares,
banjos et mandolines. Instruments que vous pouvez essayer à votre guise. Enfin, seulement si
vous avez la chance de ne pas trouver un écriteau sur la porte disant « Gone Fiddlin ».
Juste en face est situé le musée du banjo dont la
visite est gratuite. Là est présentée une collection
d’instruments du début du siècle dernier, surtout des
quatre cordes, authenticité oblige.
Byron nous accueillit avec son sourire malicieux et
nous annonça la bonne nouvelle : cette année
encore, nous étions programmés pour jouer dans
une école. Le concert se déroula dans une salle de
spectacle remplie de collégiens.
C’est le meilleur public que l’on puisse avoir : les
adolescents préfèrent être là plutôt qu’en cours et
expriment leur engouement sans modération. Ce
concert scolaire fut, les deux années, un des
moments forts de notre voyage.
L’OIBF a lieu en plein air, sur deux scènes
différentes et dure trois jours.
Au programme :
Country Gazette Reunion, les membres originaux avec Kenny Wertz, Alan Munde, Byron
Berline, Roland White et Roger Bush.
Sam Bush band, avec Scott Vestal au banjo, on vous laisse imaginer.
Kenny et Amanda Smith, Byron Berline Band, John Jorgenson, Beppe Gambetta, Krüger
Brothers et divers groupes d’origine européenne. Parmi eux, citons The Siekers. Beate et Rolf
Sieker sont un couple allemand venus s’installer au Texas il y a une dizaine d’années.
Un contact très amical s’établit très vite et ils nous racontèrent qu’au début ils avaient trouvé
des petits boulots mais que, peu à peu, ils avaient réussi à vivre uniquement de leur art, et
plutôt correctement. Rolf, banjoïste, fit une proposition très embarrassante à Jean-Marie : « Je
me demande ce que tu fais encore sur le vieux continent. Viens ici, je t’aiderai à remplir les
formulaires de demande de carte verte et en attendant que tu voles de tes propres ailes, tu
viens à la maison, nourri et logé. »
29
Philippe retrouva des connaissances sur place. Le
soir, il disparaissait pour se rendre aux jams
organisées par ses amis rencontrés dans des camps
de guitare.
Quant à Thierry, il eut son lot de surprises… En pleine
répétition pour le spectacle d’Halloween d’Eurodisney,
il pensait que partir aux US allait un peu lui changer
les idées et qu’il serait loin des arrangements chargés
de cuivres, qu’on lui demandait de mémoriser.
Mais à peine arrivé au festival en Oklahoma, il tomba sur The Thrifts , fidèle duo de Bluegrass
implanté dans l’hôtel Cheyenne d’Eurodisney.
Deux jours plus tard, pas encore bien réveillé du vol de Chicago, il reçut un grand coup sur
l’épaule… C’était Carlton Moody du « Wild West Show » de Disney Village, qui était dans le
même avion. Ceci lui fit penser : « Bon, la prochaine fois j’irai me balader dans mon petit coin
du 92, je serai peut-être plus dépaysé ! »
Nous fîmes bien d’autres rencontres sympathiques,
comme cette équipe de production de vidéo qui
réalisait un documentaire sur Byron. Ou ce
personnage incroyable, sculpteur de son état et qui
avait la charge de nourrir les musiciens à l’aide d’un
barbecue en forme de voiture custom qu’il avait luimême conçu. Le festival étant « sans alcool », il
venait régulièrement nous offrir en cachette des
gobelets en carton remplis d’un cocktail de son crû.
Mais il le faisait avec un air si entendu que tout le
monde en devinait le contenu.
Blue Railroad Train se produisit quatre fois, toujours devant un public chaleureux et
démonstratif. D’un concert à l’autre, nous vîmes les mêmes personnes revenir. A la fin de notre
tout dernier set, la plupart étaient debout, et c’est avec cet émouvant témoignage de fans
américains que nous reprîmes le chemin de la France.
Vous pouvez voir cette merveilleuse aventure en images en allant sur notre myspace :
http://www.myspace.com/bluerailroadtrain
Une fois encore, un grand merci à Byron Berline, grâce à qui BRT a eu la chance inestimable
de faire remonter sa musique à ses origines, et de constater la popularité du bluegrass dans le
monde entier. Mais tous les membres du groupe tiennent aussi à remercier James Field pour le
travail incroyable qu’il a accompli en organisant cette tournée. Toutefois, un doute subsiste
toujours quant à ses véritables motivations… notre leader étant un inconditionnel du café fort, il
y avait toujours sur notre chemin un Starbuck, dans lequel nous n’avons jamais manqué de
faire une halte. Le choix des lieux de concerts n’aurait-il pas été dicté par la carte officielle des
Starbuck ?
30
LES FESTIVALS DE L’ETE par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
Renseignements fournis directement par les organisateurs que nous remercions.
•
TRAD EN FETE – 7 et 8 juin – La Chapelle Naude (71) La Grange Rouge – Rencontre des
amateurs de musiques trad européennes et US. Bals, concerts à la campagne. Lutherie,
ateliers. 2007 : 250 musiciens, 1000 visiteurs. www.lagrangerouge.fr
•
AMERICAN FAIR III – 13 au 15 juin – Chateauneuf les Martigues (13) – Sdi One Way, Big
Rock, Bonnie J Taylor Dche Ian Mc Camy, Truck Stop Rules – Spectacle “Compagnie
Western Show », écuries Jajuk, dances de pow-wow, poneys, US cars & bikes, stands –
www.les-legendes.com
•
FESTIVAL COUNTRY DE HINX (40) – 14 juin – Duo Hibiscus, Orville Grant, Dr Country,
Malibu – Danse, bikers, Saloon aux 60 bières, diff. concours (poussée de fûts en moto). 06
80 50 68 75 www.hinxmedialoisirs.fr
•
FESTIWEST COUNTRY ST PRIVAT (07) – 14 et 15 juin – Sdi Lilly West, Phil Edwards
Dche Banana Spleen Bd, Fredcasters – Spectacles équestres, festival BD, jeux de
cowboys, voltage à cheval, tipis, tir à l’arc, campement cowboy, scenes de rue western, US
cars/bikes, danse, stands western. www.festi-west-country.com
•
WILD WEST SHOW LOS AMIGOS – Mertzwiller (67) – 14 et 15 juin – Ranch et étang du
cygne – Vdi bal CD’s, sdi Far West – Village indien, camp trappeur, show indien, feu artifice,
dche bœuf à la broche, équitation américaine, voltige avec Crazy Rider’s, grande parade.
[email protected]
•
AMERICAN LEGEND 7 – St Etienne sur Chalaronne (01) – 14 et 15 juin – Sdi Blackbuster
Blues Bd (gratuit) et Range Heroes, Jay Ryan (payant) Dche Range Heroes, Rue de
Lappe (gratuit) - + de 250 voitures anciennes de collection 04 74 24 05 74
•
QUATREMARE (27) – 28 juin – Charlie West, the Partners, Phenix Country Band –
Bikers/US cars
•
1 ER FESTIVAL COUNTRY DE TARENTAISE A AIME (73) – 27 au 29 juin – Vdi
Tennessee Stud Sdi Hillbilly Rockers, Jordan’s Drive, Kevin Montgomery Dche Doug
Adkins 1er record du + grand nombre de line-danseurs en Tarentaise, messe gospel, tipis,
motos, sculpture à la tronçonneuse, tir à l’arc, cheval mécanique www.aimecountry.com
•
FETE COUNTRY DE ST LEOPARDIN D’AUGY (03) – 05 juillet – the Shiels, Bourbon
Riders – Musée itinerant du cheval, rodeo mécanique, spectacle équestre, sculpture sur
bois (Arawak), histoire du cinema western par Ducroux & Michelon. 04 70 66 25 17
•
5 EME FESTIVAL DE CANDE SUR BEUVRON (41) – 05 juillet – Texas Side Step, Lionel
Wendling, Tony Lewis. Campement indien, tir à l’arc, voitures US, line dance,
peinture/sculpture pour enfants, feu d’artifice. [email protected]
•
FESTIVAL COUNTRY ROCKABILLY PONT DE L’OUEN – Haute Goulaine (44) – 5 et 6
juillet – Sdi Blackboots Combo, Orville Nash & Saddle Tones Dche Orville Nash,
Rockin’Squad Village indien, danse, ballade voitures US et Harleys, trikes. 02 40 06 23 86
31
•
16 EME FESTIVAL DE MIRANDE (32) – 10 au 14 juillet – Jdi Viktor Hugonet, Canyon,
Appaloosa, Ranchhands Vdi Bus Stop, Amber Digby, Michael Shane Barden, Manau
Sdi Rhythm All Star, Roger Wallace, Miss Leslie, Peter Kingsbery Dche Franckie
Gumbo Orch, Caroline Casey, Chadd Thomas, Elizabeth Cook Ldi vainqueur du tremplin
+ Bear Mc Creadie, Rick Broussard, John Schneider + 250 US cars, 2500 motos, 30
montgolfières, camions US, concours mondial de western dance. www.countrymusique.com
•
4 EME LOCH WESTERN COUNTRY – Grand Champ (56) – 19 et 20 juillet – Sdi Matis, the
Ranchhands Concours d’équitation western, spectacle équestre JMarc Imbert, 200 m2 de
plancher danse, village western, artisans, animations, taureau mécanique, 150 bikers
www.lochwesterncountry.com [email protected]
•
3 EME HARLEY COUNTRY SHOW D’AIZENAY (85) – 19 et 20 juillet – Sdi Tony Marlow,
Chattahoochee, Ricky Norton Dche Soul Voices, Big Rock, Truck Stop Rules Line
dance (2 parquets), Harleys, chevaux, stands, épreuves de team penning. 06 74 09 83 21
•
GRAMAT COUNTRY FESTIVAL (46) – 25 au 27 juillet – Vdi Blackberry, John Permenter,
Revival Sdi Alex & Moonshiners, Ian Mc Camy, Rebecca Venture, Jay Ryan Dche
Podium 3 groupes + Turquoise, Hugues Aufray Equitation western, autos/motos, danse,
tipis, artisanat, poneys, parade www.gramatcountryfestival46.com
•
COUNTRY RENDEZ-VOUS – Craponne sur Arzon (43) 25 au 27 juillet – Vdi Mary & C°,
Youpi Whaou, Mike Blakely, Cadillac Sky, Asleep at the Wheel Sdi Jiri & Rowdy
Rascals, Brandon Rhyder, Bonnie Bishop, Dierks Bentley, Darren Kozelsky Dche 3
Fox Drive, Texas Sapphires, Whiskey Falls, George Ducas, Big Smith Off Armadillo,
Honky Tonk Farmers www.countryrendezvous.com 04 71 03 25 52
•
FESTIVAL DE VILLENEUVE LES BEZIERS (34) 25 au 27 juillet – Gratuit – Vdi Truck Stop
Rules, Marie Dazzler Sdi Detour Band, Youpi Whaou Dche Emmanuel Bertrand
Acoustic Projet, Rio Grande 33 http://countrymusicfestivalvilleneuve.midiblogs.com/
•
DE NASHVILLE A BOLQUERE (66) – 2 août – Sun Sessions Spectacle équestre, indien,
voitrues US, harleys, village indien, stands www.sun-sessions.fr
•
10ème FRENCH RIVIERA COUNTRY MUSIC FESTIVAL DE CAGNES SUR MER (06) 1
-2-3 août – Mainstreet, Chattahoochee, John Parmenter, David Waddell, Ranch House
Favorites, Carlton Moody & Burrito Deluxe http://www.frenchrivierafestival.com/
•
SUD COUNTRY ROCK FESTIVAL DE JUNAS (30) 1er au 03 août – Linda Gail Lewis, Sue
Moreno, Di Maggio, Orville Grant, Dirty Farmers, Ida Red, Blue River, Charly & Mistery
Train Dans le cadre d’une carrière de pierre. Harleys parade, stands, danse, spectacles
animations www.sudcountryrockfestival.com 06 67 02 82 37
•
LE BARP (33) 2 et 3 août – Sdi One Way, Truck Stop Rules, Rose Alleyson Dche
Charlaz, Raid Wine Danse, spectacle équestre, stands http://bernardderrien.free.fr
•
13 EME EQUIBLUES – St Agrève (07) – 13 au 16 août – Merc Range Heroes, Blue Qui
Tache Jdi Maren Morris, Stop the Truck, Brian Mc Comas Vdi Carrie Rucker, Freddy
Powers, Mark Mc Kinney Sdi Kacey Musgraves, Kevin Fowler Rodéo et concours
d’équitation western, 200 m2 de plancher dance. www.equiblues.com
32
•
11 EME FESTIVAL COUNTRY ROCK PRAT BONREPAUX (09) – 15 au 17 août – Vdi
gratuit Acoustic Root, Tennessee Stud Payant Howdy, Burnin’Rubber Bd, Scarlett,
Stephen Ackles Sdi gratuit Steamboat, Truck Stop Rules Payant Rockin’Bonnie, Back
to Texas, Rolling Dominos, Doug Kershaw Dche Will Pick’it, Eddy Ray Cooper, Rose
Alleyson + 50 exposants, danse, Harleys/cars/4X4 www.pratfestivalcountry.com
•
FESTIVAL CAVALCADE – Indian’s Vallee – Beauregard-Baret (26) 29 au 31 août Festival
country équestre avec Janet Martin, Tahiana, Liane Edwards, Tennessee Stud, Highway
www.festivalcavalcade.fr
•
2 DAYS IN AMERICA – Chartres (28) – 5 au 7 septembre – Chartrexpo (8000m2) – Rose
Alleyson, Glwadys Ann, Yanne Matis, Rodeo Girls, Charlie West, Partners, Johnny Jay
Band, Dan Dickson, Jack Bon, the Atomics – Village cowboy, concours line-dance, diner
Texan. www.farwest28.com 06 60 64 73 65
•
7 EME DAM COUNTRY FESTIVAL – Le Neubourg (27) – Hippodrome – 5 au 7 septembre
– Adam Brand & Sam Hawksley (Australie), Rose Alleyson, Rachelle Plas, Big Rock,
Lone Star Radio Show, Gunshot. Concours de rodeo, élection de Miss Country
Normandie, spectacle western, indiens, parade, US cars, 500 harleys, cavaliers, diligence.
[email protected] http://membres.lycos.fr/damcountry
NOUVEAUTES CDs A VENIR … par Gilles Bataille
10 JUIN 2008
Infamous Stringdusters
Montgomery Gentry
Emmylou Harris
Willie Nelson & Wynton Marsalis
Montgomery Gentry
Infamous Stringdusters
Back When I Knew It All
All I Intended To Be
Two Men With the Blues
Back When I Knew It All
17 JUIN 2008
Becky Schlegel
Carter's Chord
For All the World To See (National release)
Carter's Chord (digital only)
24 JUIN 2008
Keith Anderson
Reckless Kelly
Mark Chesnutt
C'MON
Bulletproof
Rollin' With the Flow
08 JUILLET 2008
George Jones
Burn Your Playhouse Down (The Unreleased Duets)
15 JUILLET 2008
Randy Travis
The Grascals
Around the Bend
Keep on Walkin'
22 JUILLET 2008
Sugarland
Love on the Inside
33
MADE IN France : L’actualité locale de la country
par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
L’actualité de la scène country Française
•
Dazzler & Layne : reformation du duo avec 4 musiciens dont Bruno Liger au dobro et à la
pedal steel. Répertoire de chacune des deux filles complété par des morceaux nouveaux.
•
Julien Delechamp est le nouveau 4ème membre du trio Mary & C° depuis 2007. Licencié de
musicologie il assure à la guitare. Il a également composé des titres pour le 3ème album
constitué de 13 chansons originales dont un grand nombre en français.
•
Eddy Ray Cooper sort son nouvel album dans l’été avec davantage de country et 10 titres
en français. On y trouvera pour la première fois sur un album du country-rocker de la Riviera
du violon, du dobro, du banjo et de la pedal steel.
•
Linda a quitté le groupe Wild Horses. Jennifer la remplace. Elle a débuté par la chorale à
Thionville, est passée par des reprises de James Taylor, puis par un groupe de rock. A enfin
découvert WH et la country en 2006.
•
Nous avons découvert un site Vendéen : www.libertycountryworld.com axé sur la danse et
les infos concerts, mais qui propose aussi une formation country , l’Orchestre Liberty’s
Band. Nous attendons des informations sur ce nouveau groupe…
•
Un site sympa en région Lyonnaise donnant des infos soirées danse et festivals :
www.jamscountry.com Ils sont situés à Couzon au Mont d’Or (au-dessus de Bocuse !) au
nord de Lyon.
•
Le journal de bord de la tournée de Mary-Lou aux USA est disponible sur le blog
http://groupemarylou.canalblog.com. Nos Bretons ont visité Floride, Georgie, Caroline du
sud et du nord, Tennessee et Alabama.
•
Le chanteur/guitariste du groupe Dauphinois Made in Country sort un album « One more
last
chance… »
sous
l’appellation
JB
Louwagie
&
Made
in
Country.
http://madeincountry.ifrance.com
•
Pierre Lorry du 4 au 12 août à Matmata en Tunisie pour l’enregistrement d’une partie de
son futur album solo. Sous l’appellation « Farwest singer » le Lyonnais joue, raconte et
chante l’histoire de l’ouest Américain. www.farwestsinger.fr
•
Arrêt de 6 mois pour Blue Mountain de juillet à décembre pour cause de stages en Irlande
pour Edouard le batteur, et au Texas pour Adrien le chanteur. Rendez-vous est pris en 2009
avec la sortie du premier album.
•
Après Alan Nash et Lilly west c’est le Lorrain Chris Michael qui rentre des USA avec un
nouvel
album
de
compos
sous
le
bras.
Sortie
cet
été.
www.myspace.com/cowboychrismichael
•
La chanteuse Cléa a été remplacée par un chanteur au sein de Showbus Band.
Répertoire : Brooks & Dunn, George Strait, Ronnie Milsap… Le groupe travaille sur une
maquette qui se transformera en album. www.showbusband.com
34
•
Exit Charlotte et Marie, c’est désormais Silvia Savva, d’origine Russe, qui assure le chant au
sein du Gang. Arrivée également du bassiste Pascal Arroyo (ex Cabrel, Renaud, Lavillier).
•
Retrouvez le groupe de bluegrass Nordiste Quartier Français sur My Space :
www.myspace.com/quartierfrançais2
•
Arrêt d’un autre groupe de bluegrass, Froggy Mountain, basé à Vergèze dans le Gard.
•
Lee la Divine est devenue la chanteuse du groupe Greenbow’s Shadow (voir CWB
précédent). La formation est ainsi constituée de Hervé (guitare) et Thomas (basse) tous
deux fondateurs du combo et ex West Coast Band. Claude (rocker depuis 1966) est à la
batterie, Erik (ex-bal et rock) est à la guitare. Lee la Divine fait du rock depuis 1985.
www.greenbows-shadow.skyrock.com/
•
Ca bouge dans la Haute Saône ! Naissance en 2007 de Matchriver, une formation aux
hautes ambitions. Angela Baxter-Segura en est la chanteuse. Originaire de Kansas City,
Missouri, elle est arrivée en France en 1993. Elle a quitté les Pyrénées en 2000 pour se fixer
dans la Haute Saône. Jean-Marc Bougaud est le seul médecin-pedal steel guitaristebanjoiste et dobroiste de France ! Etabli à Dole (Jura). Jean-Paul Heleta est issu de la
géneration Woodstock et Brassens. Ce gérant d’entreprise informatique tient la guitare
acoustique. Daniel Paillot est l’unique bassiste de country et gérant de discothèque de
France ! Claude Marchadour officie à la guitare solo ainsi qu’à l’épinette des Vosges (seul
en France, etc…) et ce depuis l’âge de 15 ans ! Passé folk puis hard-rock mais
définitivement country ! Encore deux membres : Nicolas Collot est au piano et Antonio
Brunetti à la batterie. Lâchez pas la Haute Patate ! www.myspace.com/matchriver
•
D’Schlabbe Ritter (les Cavaliers en Pantoufles !) ont la particularité de chanter la country
en Alsacien sur des textes originaux par amour de la langue de chez eux. Ces
Strasbourgeois du nord (Schiltigheim) ont eu des précurseurs : certains se souviendront du
groupe Est et leur « Büfällig Bill, Dr Sheriff vo Nàschtville » (1981) ou encore « Sundgauer
Country Boy » (1978). Jean-Luc Ullrich est au vocal, Jean-Paul Stephan à la batterie, Dany
Voltz au piano et Christian Wendling à la guitare. Ils sont également les accompagnateurs
de Buddy Hills. http://schlabbe-ritter.blogspirit.com
•
Nullement démoralisé par le départ de leur chanteur et de leur violoniste en fin d’année le
groupe C C Rider s’est recomposé pour 2008. Bruno Durand est au chant et à la lead
guitare, Alain Vazart à la guitare acoustique, mandoline, pedal steel et au chant, Pierre
Devreau est au piano, Vincent Lardet à la basse et Jean-Pierre Siret à la batterie, harmonica
et chant.
•
Sous la dénomination Outlaw se produit Terry seul à la guitare et sur bandes dans le SudOuest. www.outlaw.fr
•
Artistes de country Français et frontaliers, cette rubrique est la vôtre. Merci de nous
adresser
vos
infos,
annonces,
dates
à
[email protected]
ou
www.myspace.com/jacquesrockinboy
35
L’AGENDA par Jacques « Rockin’Boy » Dufour
Etabli d’après le courrier reçu directement des groupes, artistes et organisateurs. Merci à tous.
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
ANCESTRAL COUNTRY-15/06 Roye (80), 29/06 Travecy (02), 5-6/07 Saumur, 12/07
« Petit Poitou » Laon (02).
BIG ROCK-07/06 Pont de Roide (25), 14/06 Chateauneuf les Martigues, 19/06 Plan de
Campagne (13), 22/06 Valensoles (04), 28/06 Tarascon (13), 04/07 Eze (06), 05/07 Le Thor
(84), 14/07 Cignac (13), 20/07 Aizenay (85), 26/07 Marange (57)
BLUE BAYOU-14/06 « la Cornemuse » Arleuf (58)
BLUE MOUNTAIN-28/06 Ploumagoar (22)
BLUEGRASS DELUXE-19/06 Kiosque Alsace/Lorraine Bourg en Bresse (01)
BOURBON RIDERS-21/06 Lurcy Levis (03), 05/07 St Leopardin d’Augy (03), 15/08 Besson
(03), 23/08 Naves (03), 30/08 Chemilly (03)
BUDDY HILLS-17/08 Valmorel (73)
C.C.RIDER-21/06 Parcay sur Sarthe, 28/06 Eccomoy
CACTUS PICKERS-20/06 Riotord (43), 22/06 Olliergues (63), 28/06 St Dier d’Auvergne
(63), 04/07 Bourbon l’Archambaud (58), 05/07 Tours (37), 26/07 Menet (45), 17/08 St Floret
(63)
CALAMITY BAND-14/06 St Jean de Valeriscle (30), 15/06 Salindres (30), 22/06 “Stadium”
Vitrolles, 12/07 Lamalou les Bains (34), 18/07 La Silve de Mison (04), 02/08 Baziège (31),
05/08 Alès (30).
CANYON-13/06 « Camping Arnaoutchot » Vieille (40), 21/06 Ondes (31), 06/07 Gamarde
les Bains (40), 10/07 Mirande Festival, 15/07 Vieille (40), 26/08 Vieille (40), 29/08 MazèreLezon
CHAIN GANG-15/06 Vitry le François (51), 21/06 Gonneville en Auge (14), 05/07 Soissons
CHARLIE WEST-01/06 Woincourt (62), 12-13/06 Zénith Rouen (76), 14/06 St Jean de
Folleville (76), 21/06 Freneuse (78), 22/06 Souchez (62), 28/06 Quatremarre (27), 29/06
Chateauneuf en Thymerais (28), 06/07 Orleans (45) , 12/07 Serifontaine (76), 30/08
Etrepagny (27), 31/08 Triqueville (27)
CHATTAHOOCHEE-28/06 Marcillé-Robert (35), 05/07 Terce (86), 17/07 Cerexhe Festival
(B), 19/07 Aizenay (85), 01 et 03/08 Cagnes sur Mer, 14/08 Bain de Bretagne (35), 30/08
Loudéac (22).
DESTINATION-07/06 Belleville sur Meuse (55)
EDDY RAY COOPER-21/06 Lantosque (06), 13/07 Ussel (19), 18/07 “Randals Bison”
Lanuejols (30), 08/08 Issoire (63), 10/08 Le Muy (83), 17/08 Steel Days Festival Prat (09)
COYOTES-21/06 « Chez Moto-Pièces » Clermont Ferrand (63)
DREAMLINERS-28/06 Dormans (51), 26/07 Foire du Gout Chuffilly Roche (08)
GLWADYS ANN-06/06 Auditorium Conservatoire Caen (14)
GREENBOW’S SHADOW-13/07 Fécamp, 09/08 “Rêve de Bisons” Muchedent
HAT TRICK-07/06 “Rudywest” Pont de Roide (25), 20/07 Les Murets (31), 21/06 Le Plessis
Bouchard (95), 26/06 Festival Tullins (38), 28/06 Roziers sur Donzy (42), 12/07 Draguignan
(83), 18/07 « Réal Croche » Réalmont.
HILLBOYS & GIRLS-21/06 Miramas, 11/07 Ussel
HOBOES-12/06 3O Quebec » Lanester (56), 20/06 St Sébastien sur Loire (44), 29/06 St
Brieuc (22), 15/07 St Renan (29), 16/08 Montreuil Bellay (49)
IAN SCOTT-07/06 Port de Dienville Troyes, 11/06 Zénith de Nantes, 18/06 Zénith de Paris,
22/06 Bannost (77), 28/06 Morfals (91), 05/07 Mairie Castres, 11/07 Ussel, 19/07 Brettes
JAY RYAN-07/06 Sathonay Village (69)
JODIE LYNN-22/06 Braye en Val (45), 28/06 3 D European Archery Festival
36
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
LIANE EDWARDS-4 à 6/06 « Ilo Café » St Genis l’Argentière (69) Enregistrement du 5è
album, 13-14/06 Ludres (54), 20/06 Sully sur Loire (45), 21/06 « L’Alambic » Valence, 29/06
Fête du Bœuf Chamblet (03), 04/07 St Jean de Muzols, 05/07 « Le Climax » Riotord (43) +
Women Folk, 19/07 Fête des Bisons Thanson (23), 26/07 Cormaranche en Bugey (01),
27/07 Port de Saussey les Pins (13), 31/07 Ispagnac (48), 21/08 « Garcon la Notel »
Auxerre (87), 22/08 Arleuf (58), 23/08 St Simeux (16), 30/08 « Indian’s Vallee » Beauregard
(26)
LILLY WEST-14/06 St Privat, 21/06 Lons le Saunier, 22/06 Nantua (01), 28/06 Rozier en
Donzy (42), 29/06 Le Brugeron (63), 06/07 « Fer à Cheval » Le Puy en Velay, 19/07
« Retourtour Camping » Lamastre (07), 20/07 St Thurin (42), 24/06 Chomelix (43), 26/07
« Randals Bison » Lanuejols (30), 03/08 Montvrison, 10/08 Retourtour Lamastre, 15/08
Chanaleilles (43), 20/08 Araules (43)
LITTLE BASTARD-20/06 Bouvesse (38, 21/06 Chatillon la Palud (01)
LONESTAR RADIO SHOW-21/06 Villeneuve sur Lot
MARIE DAZZLER COWBOY DELUXE-20/06 Fête du Panier Marseille, 21/06 Cavaillon,
20/07 Brette
MARIOTTI BROTHERS-14/06 « Indian’s Vallée » Beauregard (26), 21/06 Senas (13), 27/06
Pont St Esprit (30), 04/07 Velaux (13), 12/07 La Roque d’Antheron, 13/07 Ussel, 22/08 La
Teste (33), 30-31/08 Triqueville
MARTYNN WEST-21/06 Altkirch (68)
MARY & C°-06/06 Vaires sur Marne, 19/06 “Hot Club” Lyon, 25/07 Craponne sur Arzon
Festival, 01/08 La Roche sur Foron
MARYLOU-21/06 Penvenan (22), 28/06 Ecommoy (72), 12/07 St Maximin (83), 23/07
Mschers (17), 24/07 Ronce les Bains (17), 27/07 La Palmyre (17), 29/07 Quiberon (56),
03/08 La Roche sur Foron (74), 07/08 Lemballe (22), 12/08 Plouescat (29), 18/08 Ronce
(17), 30/08 Quiberon (56), 31/08 Roye (80)
MATCHRIVER-13/07 Fondremand (70)
MIDWAY STATION-07/06 Pusignan (69), 21/06 Muret (31), 05/07 Tence (43)
MORAND CAJUN BAND-07/06 Doizieux (42)
ORVILLE NASH-05-06/07 Haute Goulaine (44), 02/08 Bourneuf en Retz (44), 15/08
Montbéliard (25)
PARTNERS-01/06 Nesplay (45), 20/06 « El Rancho » Villabé (91), 21/06 Montgeron (91),
28/06 Quatremare (27), 29/06 Chambly (60), 12/07 Val d’Ize (35), 19/07 Mennetou sur Cher
(41), 26-27/07 Fête du Cheval Forges les Eaux (76)
PHENIX COUNTRY BAND-01/06 Vonnas (01), 14/06 Andrézieu-Bouthéon (42), 21/06
Davézieux (07), 28/06 Quatremare (27), 05/07 St Sulpice de Royan (17), 12/07 Vichy, 14/07
Novalaize (73), 17 au 20/07 Tournée en Bretagne, 02/08 Vichy, 14/08 Montbrison
PIERRE LORRY SOLO-27/06 « Grange à Jules » Chapeiry
PRAIRIE DOGS-07-08/06 Reims, 20-21/06 Valenciennes, 06/07 Marly, 26/07 Barvaux City,
27/07 Lederzeele
R N 10-29/06 Le Vaudreuil (27)
RANGE HEROES-07/06 Hippodrome Caen, 14-15/06 St Etienne sur Chalaronne (01), 21/06
Villeneuve l’Archevèque (89), 28/06 Mondion (86), 05/07 Barentin (76), 06/07 Avoine (37),
10/07 L’Epine Noirmoutier (85), 19/07 Aubigné Racan (72), 20/07 Ste Foy la Grande (33),
26-27/07 St Méloir des Ondes (35), 09/08 Blaye (33), 13/08 Equiblues (07), 15/08 La Roche
Posay (86), 23/08 Chaillac
REBELS-20-21/06 Ludres (54), 04/07 Tours Festival, 13/07 La Roque d’Antheron (13),
18-19/07 Ludres, 1 ou 2/08 Steinbourg (67), 10/08 Bar le Duc (10), 16/08 Bain de Bretagne,
24/08 Nasviller (67), 30-31/08 Genève (CH)
RICK CAVAN -14/06 Boulogne sur Mer, 15/06 Villers les Cagnicourt, 21/06 « Le Lorrain »
Merlebach (57)
ROCKIE MOUNTAINS-07/06 Blacé (69), 05/07 Montclar (04)
ROCKIN’BRAMAFAN-21/06 Lagnieu (01), 04/07 Arandon (38)
37
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
ROCKINCHER-01/06 Canéjan (33), 13/06 Balma (31), 14/06 Bruquières, 20/06 Brax (31),
28/06 Lescure-Jaouls (12), 05-06/07 Prignac et Marcamps (33), 19/07 Montauban (82),
30/08 Castelnau d’Estretefonds
ROGER MORAND BANDZYDECO-21/06 St Zachary (13), 11/07 Prayssac (46), 12/07 La
Roque d’Antheron (13), 19/07 “Lézard Vert” St Laurent le Minier (30), 28/07 « Fiest’ à Sète »
Sète (34), 30/07 « L’Espiguette » Grau du Roi (30) + 11/08
ROOTS 66-28/06 St Dier d’Auvergne (63), 12/07 Le Creusot (71)
ROSE ALLEYSON-14/06 Place Comédie Bourg en Bresse (01), 17/06 Zénith de Dijon,
28/06 « Ard’Country Festival » (30), 01/08 Cartigny (CH), 02/08 Le Barp (33), 07/08 Cap
d’Agde (34), 17/08 Prat Bonrepaux (09)
ROUTE 95-01/06 Saumur, 07/06 Achères
RUSTY LEGS-01/06 St Constant, 14/06 Brugairolles, 18/06 La Salvetat, 21/06 Montpellier,
25/06 « Western Ranch » La Salvetat, 27-28/06 « Chalet des Moissons » Balma, 02/07 La
Salvetat, 06/07 Port la Nouvelle, 09/07 La Salvetat, 13/07 Sansac de Marniesse, 16/07 La
Salvetat, 17/07 Real Croche, 19/07 Axat, 23/07 La Salvetat, 30/07 La Salvetat, 02/08 St
Laurent des Vignes Bergerac, 05/08 Vias, 06/08 La Salvetat, 08/08 Agde, 09/08 St Vite
Fumel, 13/08 La Salvetat, 15/08 St Etienne d’Albagnan, 17/08 Bioule, 20/08 La Salvetat,
27/08 La Salvetat
D’SCHLABBE RITTER-13/08 Foire aux Vins Colmar, 14/08 Ohlungen
SOGGY BOTTOM HILLBOYS-15/06 St Estève de Janson (13), 20/06 Marseille, 04/07
Venelles (13), 17/07 Toulon, 08/08 Toulon, 14/08 Argentat
TENNESSEE STUD-05/06 Sathonay Village (69), 27/06 Aime la Plagne (73), 13/07 La
Roque d’Antheron (13), 15/08 Prat Bonrepaux (09), 29/08 « Indian’s Vallée » Beauregard
(26)
TEXAS SIDE STEP-07/06 Vesoul, 08/06 Pont de Roide (25), 14/06 Nevers, 22/06
Cormontreuil (51), 24/06 Soissons (02), 28/06 Sarrians (84), 29/06 Oberhaslach (67), 05/07
Candé sur Beuvron (41), 12/07 Haguenau, 01-02/08 Fidéris (CH), 03/08 Steinbourg (67),
05/08 Strasbourg, 09/06 Nordheim (67), 14/08 Barr (67), 23/08 Arcachon, 30-31/08 Bernex
THIERRY LECOCQ STATION-01/06 La Garenne (92), 08/06 Joinville (94), 23/06 Chilly
Mazarin, 29/06 Louviers, 14/07 Courtemanche (27), 02/08 Blois.
UNION SPIRIT-21/06 Place République Limoges, 27/07 « Bisons du Périgord » Miallet (24)
WESTERN WINGS-07/06 Andrézieux (42)
YANKEES-14/06 St Nabord, 21/06 Thionville, 26/06 Tullins Festival, 25/06 Ludres, 27/06
Ludres, 28/06 Hippodrome Reims, 29/06 « Les Soupapes » Charquemont, 25-26/07 Ludres,
27/07 Vandoeuvre, 10/08 Nancy, 24/08 Fameck
Divers
Blue Railroad Train en tournée en Norvège en juin. Rachael Warwick et les Ugly Buggy
Boys seront à Villeneuve sur Lot le 30/07. Michael Peterson sera en Italie le 05/07 au
Cowboy’s Guest Ranch de Voghera (www.cowboys.it). Retour de Baskery à Tullins (38) en
compagnie de Diane Chase, Made in Country, etc… du 25/06 au 03/07
www.surlaroutedetullins.com .Pas libre pour Craponne ? Dierks Bentley sera au Country
Festival de Seljord (DK) avec Danni Leigh, Russell Smith & Amazing Rhythm Aces…(23
au 27/07). Carlene Carter, les Bellamy Brothers, Ranchhands du 27 au 29/06 à
Interlaken (CH). Kim Carson sera au Floralia Festival d’Oosterhout (NL) en août. Les
Dubliners, Donovan, Jo-El Sonnier seront à Skagen (DK) du 03 au 06/07. Visagino (LIT)
présentera George Hamilton IV, Brian Sklar, Lucie Diamond.
Bonnes vacances et bons festivals à tous…
38
RADIOS COUNTRY SUR LE NET
par Jacques « Rockin’Boy » Dufour et Gilles Bataille
Une réactualisation des émissions country que nous pouvons écouter sur internet s’avérait
nécessaire pour y voir plus clair. Aidez-nous à corriger et à compléter ce tableau, que vous
soyez DJ’s ou auditeurs. Merci. Mail : [email protected]
Tous les
Jours
24h00 / 24h00
Radio Country Club
24h00 / 24h00
Big Cactus Country
10h30 - 11h30 et
Country Music
15h30 - 16h00
Jean-Yves
Johnny D
www.radiocountryclub.com
www.bigcactuscountry.com/
Max
www.rvmfm.net/
Lundi
13h30 – 14h30
17h30
19h30 - 22h00
20h00 - 21h30
20h00 - 23h00
20h00 – 21h00
21h00 - 22h00
22h00 - 00h00
Country Music
Kanga routes
Country club
W country
Pure Country
Boss & Slide
Planète country
Rolland
Michel
Jean-Michel
Mickael
Helen
Jean-Pierre
www.radiocraponne.com/
www.rcf.fr (Rouen)
www.virefm.com
www.radioplus.fr
www.bergerac95.fr
www.gapeaufm.com/
www.collinesfm.net
www.country.fr.tc
Mardi
13h30 – 14h30
17h30 - 18h30
19h00 - 20h00
Country Music
On the Road Country
Music
Coun’trip
www.radiocraponne.com/
Philippe
http://www.aligrefm.org/
http://perso.wanadoo.fr/primitive
Mercredi
13h30 – 14h30
18h00 - 20h00
19h00 - 21h00
Country Music
Sur la route de Nashville
Crossroads
20h00 – 21h00
Honkytonk Radio
20h00 - 22h30
Country souvenir
Christian
Bernard
David et
Jean-Luc
Patrick
www.radiocraponne.com/
www.rpl-radio.com
www.radioarverne.com
www.rvrradio.fr/
www.idfm.fr.fm
Jeudi
13h30 – 14h30
18h00 - 20h00
20h30 - 22h00
Country Music
W country
Jean-Michel
Destination country music Fredéric
Jean-Luc et
FACM Country Show
David
CM radio magazine
Patrice
www.radiocraponne.com/
www.radioplus.fr
www.plurielfm.org
13h30 – 14h30
Country Music
19h00 - 21h00
Country show
Patrice
20h00 - 22h00
21h00 - 22h30
22h00 - 24h00
City of Lights
Rockin’ chair
Country music
Christophe
Dominique
www.radiocraponne.com/
http://countrymusic.free.fr/countryshow
www.beaubfm.com
www.rcf.fr (Rivages)
www.agorafm.fr
21h00 – 22h00
21h00 - 22h00
www.rvrradio.fr/
www.terremarinefm.com
Vendredi
39
Samedi
10h00 - 12h00
13h00 - 15h00
17h00
17h00 - 18h00
17h00 - 18h00
18h00 - 19h00
18h00 - 19h00
Country roots
Crossroads (Redif)
Fred’s country
Only country
Country circus
Big boss country
Country Music
Marion
Bernard
Fred
Philippe
Michel
1 sdi sur 2
www.radioarcenciel.com
www.radioarverne.com
www.rcf.fr (Vivarais)
www.rcf.fr (Aude)
www.radio-galaxie.com
www.radioperigueux103.org
www.radiocraponne.com/
Fred
Mathias
Michel
Caroline
www.rcf.fr (Vivarais)
www.keepitcountryfrance.com
www.radiocraponne.com/
www.radio-galaxie.com
www.radio666.com
Frank-D
www.florival-fm.com/
20h00 - 22h00
Fred’s country (Redif)
Keep it country
Country Music
Country circus (Redif)
Country land
CQFM / American’s Best
Country
Rockin’Boy Saloon
www.lyonpremiere.com
21h00 - 22h00
FACM Country Show
Jacques
Jean-Luc et
David
Dimanche
11h00
16h00 - 17h30
17h30 - 18h30
18h00 - 19h00
19h00 - 20h00
19h00 - 20h00
www.rvrradio.fr/
NEWS par Gilles Bataille
La BMI (Broadcast Music, Incorporated), collecte des droits
d'auteur pour les écrivains, compositeurs et producteurs de
chansons, au même titre que l’ASCAP (American Society of
Composers, Authors, and Publishers). Le 4 juin, une
cérémonie s’est tenue au siège de la BMI pour rendre un
hommage à George Strait, dont la chanson "I Saw God
Today" est classée première. Ceci n’est pas exceptionnel, si ce
n’est le fait qu’il détient un record absolu, c’est son 56 ème titre
qui se trouve à la première place du classement … Un
hommage particulier a été rendu à ses compositeurs : Monty
Criswell, Wade Kirby and Rodney Clawson
Ils ont en autres écrit : Monty : « Tough » pour Craig Morgan’s – Wade : « I can’t Unlove You »
pour Kenny Rogers – Rodney : « Johnny Cash » pour Jason Aldean’s et « Lost In This
Moment » pour Big & Rich’s
Ce même 4 juin avait lieu le « 7th Annual Late Night Jam », au « Nashville’s Ryman
Auditorium ». Au programme : Marty Stuart & His Fabulous Superlatives (Kenny Vaughan,
Harry Stinson, Brian Glenn), Charlie Daniels Band, John Rich & Friends, Kathy Mattea, Old
Crow Medicine Show, Sunny Sweeney, The SteelDrivers, Mike Farris and Gretchen Wilson !
Commentaire de Marty Stuart : « I try never to lose sight of the fact that Nashville is
considered Music City. When it is time to book the Late Night Jam, it is always my goal to
make every form of music welcome. That's why the Ryman is such a great setting for this
concert. It is the Mother Church. » Et concernant Gretchen Wilson, dont on pressent un jour
l’entrée au « Country Music Hall of Fame », il a dit : « It’s an honor to have Gretchen, and I
mean that. We’ve all seen a lot of people come and go by way of the charts in the last few
years, but Gretchen Wilson to me is truly a member of the family of country music. She’s a Hall
of Famer, I promise you. Regardless of what happens in the bumps in her career, she’s a bigpicture artist, and she brings somethin' to the table, kinda like Loretta [Lynn] did. »
40
« Billboard's Hot Country Singles Charts » depuis le début de
l’année 2008 (Dans l’ordre alphabétique du titre de la chanson …)
•
•
All-American Girl, Carrie Underwood
• Back When I Knew It All, Montgomery Gentry
• Better As A Memory, Kenny Chesney
• Cleaning This Gun (Come On In Boy), Rodney Atkins
• Don't Blink, Kenny Chesney
• Every Day, Rascal Flatts
• Every Other Weekend, Reba McEntire (with Kenny Chesney)
• Everybody, Keith Urban
• Firecracker, Josh Turner
• Get My Drink On, Toby Keith
• God Must Be Busy, Brooks & Dunn
• Good Time, Alan Jackson
• Gunpowder & Lead, Miranda Lambert
• Home, Blake Shelton
• How Bout Them Cowgirls, George Strait
• I Saw God Today, George Strait
• I Still Miss You, Keith Anderson - N/A
• I'm Still A Guy, Brad Paisley
• International Harvester, Craig Morgan
• It Ain't No Crime, Joe Nichols
• It's Good To Be Us, Bucky Covington
• Just Got Started Lovin' You, James Otto
• Last Name, Carrie Underwood
• Laughed Until We Cried, Jason Aldean
• Letter to Me, Brad Paisley
• Love Don't Live Here, Lady Antebellum
• Love Is A Beautiful Thing, Phil Vassar
• More Than A Memory, Garth Brooks - N/A
• Our Song, Taylor Swift - N/A
• God Must Be Busy, Brooks & Dunn
• Picture To Burn, Taylor Swift - N/A
• Ready, Set, Don't Go, Billy Ray Cyrus (with Miley Cyrus)
• Shiftwork, Kenny Chesney with George Strait
• Small Town Southern Man, Alan Jackson
• Somethin' About A Woman, Jake Owen
• Stay, Sugarland
• Stealing Cinderella, Chuck Wicks
Stronger Woman, Jewel
• Suspicions, Tim McGraw
• Things That Never Cross A Man's Mind, Kellie Pickler
• Trying To Stop Your Leaving, Dierks Bentley
• Watching Airplanes, Gary Allan
• What Do Ya Think About That, Montgomery Gentry - N/A
• What Kinda Gone, Chris Cagle
• Winner At A Losing Game, Rascal Flatts
• Workin' For A Livin', Garth Brooks & Huey Lewis - N/A
• You're Gonna Miss This, Trace Adkins

Documents pareils