Prise en charge homéopathique de la douleur de l`enfant après

Commentaires

Transcription

Prise en charge homéopathique de la douleur de l`enfant après
Prise en charge homéopathique
de la douleur de l’enfant après
amygdalectomie
Dr Dominique Hornus-Dragne
FRANCE
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
Les indications de l’amygdalectomie en 2015
Les infections bactériennes à répétition :
•
•
•
Avec des amygdales cryptiques
Résistantes à tous les traitements
Un tiers des indications
Une douleur intense
pendant 10 jours
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
Les indications de l’amygdalectomie en 2015
Le syndrome d’apnées obstructives du sommeil :
•
•
•
•
Avec la fatigue, les troubles scolaires et
comportementaux
Avec les complications cardio-respiratoires
A haut risque anesthésique
Une douleur inconnue
Un décès d’enfant en
postopératoire chaque année en France
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
La complication redoutée de l’amygdalectomie
L’hémorragie postopératoire :
•
•
Pendant les 6 à 8 heures postopératoires immédiates
Entre le 6ème et 12ème jour par chute d’escarre
La reprise chirurgicale en urgence :
•
•
•
Dans un climat de panique familiale
À haut risque anesthésique
Chez un enfant qui peut être en choc hémorragique
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
Les recommandations sur la douleur de l’enfant
•
1980 : l’enfant n’a pas mal
•
1987 : la douleur de l’enfant est reconnue
•
2001 : midazolam conseillé en prémédication
•
2008 : anti-inflammatoires non stéroïdiens contreindiqués. Codéine à partir de 1 an, tramadol en
alternative
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
Les recommandations sur la douleur de l’enfant
2014 : Pas de codéine avant l’âge de 12 ans, tramadol à
partir de 3 ans. Retour des AINS, Midazolam déconseillé
2014 : ARNICA 30 CH en recommandation de la SFAR
2014 : Techniques non pharmacologiques
recommandées par l’ASA
2015 : Une détresse respiratoire après tramadol à
posologie habituelle
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
Codéine et tramadol
•
Une pharmacocinétique similaire
•
Un métabolisme différent selon les enfants
•
Plusieurs accidents mortels décrits
•
Seuls antalgiques de palier 2 autorisés chez l’enfant en
ambulatoire
Que reste-t-il en allopathie?
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
Les recommandations de la SFAR et de l’ASA

SFAR (Société Française d’Anesthésie-réanimation) en
2014
• ARNICA 30 CH en postopératoire des amygdalectomies
• Niveau de preuve 1

ASA (American society of anesthesiology) en 2014
• Techniques complémentaires fortement conseillées
• Homéopathie non citée
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
Les facteurs de douleur post amygdalectomie
•
•
•
•
Le dissection des loges amygdaliennes
L’inflammation induite
La brulure du bistouri électrique
Le spasme des muscles laryngés
Les facteurs aggravants :
• L’œdème de la luette
• Les nausées et vomissements postopératoires
• L’anxiété pré-opératoire
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
La dissection des loges amygdaliennes
•
•
•
Section des terminaisons nerveuses
Traumatisme des parties molles
Utilisation du bistouri électrique
HYPERICUM PERFORATUM
ARNICA MONTANA
CANTHARIS
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
L’inflammation induite
•
•
•
Toujours présente
Un œdème chaud et rouge
Calmé par le froid
APIS
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
L’œdème de la luette
•
•
•
•
Peut être la cause d’une détresse respiratoire en salle
de réveil
Peut obstruer les voies aériennes chez un enfant
endormi
La luette pend come une goutte d’eau au fond de la
gorge
La position à plat ventre ou couché peut éviter des
catastrophes
APIS
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
Le spasme des muscles pharyngés
•
•
Douleur à la déglutition irradiant aux oreilles
Calmées par l’ingestion de liquides glacés
PHYTOLACCA
LACHESIS
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
Les nausées et vomissements postopératoires
•
•
Induits par les produits anesthésiques
Majorés par les antalgiques prescrits en postopératoire
OPIUM
NUX VOMICA
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
L’anxiété pré opératoire
•
Répond à l’association des techniques non
pharmacologiques pédiatriques
• Le midazolam est contre indiqué chez les enfants porteurs
de Syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS)
• L’hydroxyzine est contre indiqué en cas de QT long
congénital
• Doudou, peluche, musique, tablette
• L’hypnose à l’induction anesthésique: focalisation,
distraction, activation de l’imaginaire
GELSEMIUM
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
La prévention des hémorragies
•
•
•
Le bilan d’hémostase n’est plus indiqué après l’âge de
3 ans sans signes évidents de troubles de la
coagulation
3,5% des enfants opérés sont repris pour hémorragie
1 enfant décède chaque année en France
ARNICA
PHOSPHORUS
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
La préparation de l’enfant enrhumé
•
Les enfants opérés pour chirurgie ORL sont souvent des
enfants enrhumés
•
L’infection des voies aériennes supérieures est un facteur
d’hyperréactivité bronchique
•
Le risque anesthésique est majoré
•
Une préparation homéopathique permet d’amener l’enfant à
l’intervention dans le meilleur état respiratoire
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
L’administration des produits
•
•
•
Doit être la plus précoce possible
Dès la salle de surveillance post interventionnelle
Dès que les réflexes de toux et de déglutition ont
réapparu
APIS en doses permet de limiter la
réaction inflammatoire dès son apparition
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
La convalescence

Les risques essentiels non hémorragiques sont liés au
défaut d’alimentation
• La déshydratation
• La cétose
• La perte de poids
CHINA
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
L’observance
•
Les explications sur le traitement de sortie doivent être
données aux parents lors de la consultation pré
anesthésique
• Les conseils d’alimentation et de prises médicamenteuses
sont aussi donnés lors de cette consultation
• La surveillance du saignement sera rigoureuse
• L’enfant devra rester dans un lieu proche de l’établissement
de soin
• Pour faciliter l’observance, APIS, HYPERICUM et ARNICA
peuvent être prescrits ensemble
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés
Merci pour votre attention
Copyright® CEDH France - Tous droits d’utilisation et de traduction réservés