homeopathie et grossesse - Pharmacie des fontanilles

Commentaires

Transcription

homeopathie et grossesse - Pharmacie des fontanilles
Le Pôle Santé
™
Un réseau de pharmaciens indépendants
qui aiment leur métier
HOMEOPATHIE ET GROSSESSE
Votre pharmacien vous informe sur votre dernier traitement
Définition et origine
A
u cours de la grossesse, la femme est sujette à différents maux souvent
propres à son état de femme enceinte. Or, beaucoup de médicaments sont
contre-indiqués ou à éviter durant cette période. On trouve alors grâce à
l’homéopathie une alternative médicamenteuse qui est sans danger pour
le bébé et souvent très efficace pour soulager les principaux maux de la
grossesse comme certains troubles digestifs, les perturbations du sommeil, l’anxiété, les
problèmes circulatoires et les douleurs lombaires.
Description et Symptômes
Les nausées sont particulièrement gênantes au cours du 1er trimestre en raison d’une forte
sécrétion d’hormones. Elles se prolongent rarement après la 20e semaine de grossesse.
Les brûlures d’estomac peuvent débuter dès le début de la grossesse puis s’intensifier au fil
des mois. Elles sont dues à la sécrétion de progestérone et à la croissance du bébé qui favorisent
le reflux gastrique. Elles régressent souvent spontanément après l’accouchement.
La constipation, surtout fréquente au 2e et 3e trimestre, est due à la sécrétion de progestérone, à la
diminution de l’activité physique et à la pression du volume de l’abdomen. Elle est souvent associée
à des ballonnements. Le retour à la normale peut ne se faire que 3 mois après l’accouchement.
Le sommeil évolue au cours de la grossesse. Au début, des sensations de fatigue et de somnolence
s’installent puis s’atténuent. Ensuite, le sommeil est perturbé par une difficulté à bien se positionner
pour dormir, aux mouvements du bébé, à la survenue de crampes nocturnes ou au besoin fréquent
d’uriner. Ces insomnies peuvent s’accompagner de troubles anxieux.
Les troubles de la circulation veineuse sont fréquents chez la femme enceinte. La prise de poids
et la compression de l’utérus sur certains vaisseaux entrainent douleur et lourdeur des jambes,
avec ou non apparition de varices et œdèmes.
La survenue d’hémorroïdes, résultat de la dilatation des vaisseaux au niveau de l’anus, est due à
une compression de l’utérus, à l’imprégnation hormonale et à la constipation.
Les douleurs lombaires, première cause de douleur de la femme enceinte, sont expliquées par
l’accentuation de la cambrure, par le relâchement musculaire et ligamentaire et par la prise de poids.
Traitement
L’homéopathie offre de nombreux remèdes ou souches susceptibles de traiter ou
atténuer les différents maux de la grossesse :
Pour les nausées, on utilisera Sepia, Tabacum, Ignatia ou Ipeca en faible dilution (5 à
9 CH) à raison de 5 granules à laisser fondre sous la langue au rythme des nausées.
Afin de diminuer les remontées acides et brûlures d’estomac, on peut prendre
avant les repas 5 granules d’Iris Versicolor 5CH, de Muriaticum Acidum 5 CH, et après
les repas 5 granules de Robinia 5CH.
Les ballonnements sont soulagés par Nux Vomica Composé.
La constipation est traitée par différentes souches dont les principales sont Opium,
Alumina et Collinsonia 5 ou 7CH.
On trouve de nombreuses solutions homéopathiques dans les troubles du sommeil et de l’anxiété, telles
que les souches Sépia, Gelsemium ou Ignatia en 9CH.
Les crampes nocturnes se traitent par la prise au coucher de Cuprum Metallicum 7CH.
La sensation de jambes lourdes peut être soulagée par la prise d’Hamamélis Composé, d’Arnica ou
de Vipera Redi.
En ce qui concerne les hémorroïdes, elles seront soulagées par la prise d’Aesculus Composé, de Collinsonia
associée à l’application locale de pommade homéopathique spécifique.
En fonction du type et de la localisation exacte des douleurs lombaires, il est conseillé de prendre des
granules de Sépia, Viburnum ou Kalium Carbonicum.
On trouve dans l’homéopathie un protocole pour préparer et aider à
REGLES D’HYGIENE
l’accouchement ainsi que pour mieux récupérer après la naissance du
bébé.
Les repas doivent être digestes,
Dès le début de la grossesse, différents compléments nutritionnels
légers et fractionnés tout au long
spécifiques apportent tout ce qui est nécessaire en vitamines et
de la journée.
minéraux pour maintenir la forme de la maman et aider à la croissance
Supprimer les aliments gras,
du bébé.
REGLES DE CONDUITE
Une activité physique régulière
est recommandée. La marche
(20 minutes par jour environ), la
natation (1 à 2 fois par semaine),
des exercices de relaxation sont
à privilégier
Pendant la journée, pensez à
adopter une bonne posture : dos
droit, en basculant le bassin pour
diminuer la cambrure.
Évitez la station debout prolongée,
sinon portez des bas ou collants de
compression veineuse spécifiques
aux femmes enceintes.
Avant de vous coucher, prenez une
infusion et un bain relaxant.
Couchez-vous à heures régulières,
sur un matelas ferme et dans une
chambre aérée.
épicés, le café, le thé et les
boissons alcoolisées.
Privilégier les aliments riches en
fibres : fruits et légumes, céréales
complètes, pain complet…
Boire 2 litres par jour. Préférer les
eaux riches en magnésium.
L’arrêt du tabac s’impose !
L’homéopathie propose une aide
efficace qui traite la frustration et
la désaccoutumance.
Demandez conseil à votre pharmacien !