Aux enfants de mon âge quand on leur posait la

Commentaires

Transcription

Aux enfants de mon âge quand on leur posait la
Chatte honnête
Monologue – femme – durée approximative : 3 minutes
« Vous me regardez ? Vous avez raison, j’adore ça. Vous avez vu comme je suis belle ?
Passez la main sur la joue, puis sur l’oreille.
Il faut dire que je fais tout pour ça.
Une de mes principales activités est de plaire.
Je prends un soin tout particulier à sauvegarder mon apparence, qui vous l’aurez
constaté, est tout simplement, magnifique.
Je sais, ma robe est vraiment au poil. Miaou !
Je suis la coqueluche des matous du quartier, mes rivales en font une maladie.
Je suis belle c’est comme ça, je n’y peux rien.
Ça n’a pas toujours été le cas, j’en conviens avec humilité ! Mais que cela reste entre
nous.
Le jour de mon arrivée j’étais sale, maigre et affamée.
À vous je peux bien le dire, j’étais à bout de forces et complètement désespérée.
Ça faisait des jours que je marchais en quête de nourriture.
Epuisée, je me suis tapie dans l’herbe mouillée et j’ai fermé les yeux. Je vivais là, c’était
évident, les dernières heures de mon existence.
J’ai senti mon corps se soulever, puis quelque chose le caresser.
J’ai entendu des pas, une porte claquer, des odeurs agréables, de la chaleur.
J’étais au paradis des chats, sans doute.
Je n’osais pas ouvrir les yeux, puis par curiosité, je l’ai fait.
1
Couchée j’étais sur un coussin hyper confortable, installée devant une cheminée où
brûlait un super feu.
Un bol de croquettes hyper attirantes était posé à proximité.
Deux humains, un mâle et une femelle me parlaient comme si j’étais attardée.
Mais quand ils se sont approchés pour me caresser, j’ai adoré qu’ils me prennent pour
une chatte débile.
Ils m’ont fait confiance et pour ça, je ronronne au quart de tour.
Depuis ce jour leur maison est la mienne. Accès libre sans restriction aucune.
En retour, je leur donne tout l’amour dont ils font preuve à mon égard. C’est un débit
permanent, et en illimité.
Ils m’ont sauvée et pour toutes les gentillesses qu’ils me prodiguent au quotidien, je les
aime. Miaou !
Bien ! Ce n’est pas que je m’ennuie mais j’ai des activités qui m’attendent.
Ce n’est pas parce que je suis devenue une chatte de bonne famille qu’il faut que je me
laisse aller.
Bon allez je vous lèche. Je vais me dégourdir les pattes.
La déco ici ne me plait pas trop, je vais refaire tout ça en y mettant ma griffe.
Eh oui, en plus je suis une artiste.
Je sais, j’ai toutes les qualités. C’est comme ça quand on est heureux.
2
Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction, intégrale ou partielle réservés pour tous pays.
ISBN : 978-1-291-63976-6
Dépôt légal : Novembre 2013
© Daniel Pina Lulu.com Éditeur Standard Copyright License
3
4
5