LES INSECTES XYLOPHAGES Insectes des bois secs : lyctus brun

Commentaires

Transcription

LES INSECTES XYLOPHAGES Insectes des bois secs : lyctus brun
LES INSECTES XYLOPHAGES
Il existe deux types d’insectes xylophages :
•
•
Les insectes du bois frais. Les insectes du bois frais envahissent surtout les arbres malades ou les
bois abattus lorsque l'humidité du bois dépasse 30 %. Les différents bostryches en font partie.
Les insectes du bois sec. Les insectes du bois sec envahissent le bois déjà utilisé pour des
constructions. Dans le sens large, les insectes sociaux en font également partie.
Insectes des bois secs :
lyctus brun
Autre désignation:
rauner Splintholzkäfer
Lyctus brunneus
Caractéristiques de l’insecte:
Insecte: de 2,5 à 8 mm de longueur, corps très mince de
rouge à brun rouge, tête généralement plus foncée,
rangées de points sur les élytres.
Larve: jusqu’à 6 mm de longueur, en forme de vers blanc,
blanc ivoire, partie thoracique dotée de 3 paires de pattes
bien discernables.
Envol / génération:
D’avril à juillet. Durée d’une génération : un an en règle
générale.
Essences attaquées:
Feuillus et exotiques à forte teneur en amidon (koto,
limba, abachi, chêne, frêne).
Dommages causés:
Orifices d’envol : de 0,8 à 1,5 mm, légèrement biseautés.
Les galeries d’alimentation sont rebouchées à la sciure,
ce qui fait que l’attaque n’est souvent décelée que très
tard et que l’on ne s’en aperçoit pas lors du travail du
bois.
Importance économique:
Le bois peut être totalement détruit car plusieurs
générations s’attaquent successivement au même bois.
Les dommages se localisent principalement sur les portes
et entourages de portes en bois exotiques.
Larve
L'insecte mince de 4 à 5 mm de longueur.
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
1
petite vrillette
Autre désignation:
Gemeiner Nagekäfer (Holzwurm)
Annobium punctatum / Gewöhnlicher Nagekäfer
Caractéristiques de l’insecte:
Insecte: de 2,5 à 6 mm de longueur, brun foncé à noir,
tête capuchonnée, élytres portant des rangées de points.
Larve: de 4 à 6 mm de longueur, allure de vers blanc,
blanc jaunâtre, partie thoracique dotée de trois paires de
pattes bien discernables.
Envol / génération:
D’avril à août. Durée du développement de la larve : de 8
à 36 mois, voire même jusqu’à dix ans si les conditions
ne sont pas favorables.
Essences attaquées:
Résineux et feuillus, de préférence l’aubier. Le bois de
cœur n’est attaqué qu’en cas d’attaque préalable
d’humidité ou par les champignons.
Dommages causés:
Orifices d’envol circulaires à arêtes acérées de 1 à 2 mm
de largeur.
Importance économique:
C’est le plus important des parasites s’attaquant aux
biens culturels (sculptures, tableaux). Attaques
fréquentes d’escaliers et de sols en bois. Les dommages
aux bois de construction sont de peu d’importance.
Larve
Insecte, vue de côté
Insecte et trou de sortie circulaire à arête aiguë de 1 à 2 mm de
diamètre.
Les antiquités sont souvent attaquées par la petite vrillette.
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
2
fourmis
Autre désignation:
Holzameisen
Formicidae / Camponotus herculeanus (L) / Rossameisen
Caractéristiques de l’insecte:
Reine: femelle ailée
Ouvrière: femelle sans ailes
Mâle: ailé
Envol / génération:
En juin.
Essences attaquées:
Résineux surtout, mais certains feuillus aussi (bouleau,
peuplier).
Dommages causés:
Les nids sont faits généralement dans le cœur où les
couches de bois initiale sont éliminées, le bois final
servant d’armature.
Importance économique:
Attaque surtout les maisons en lisière de forêt, car les
fourmis ne se nourrissent pas de bois, mais du lait des
pucerons et recherchent en conséquence leur
alimentation sur les arbres dans les buissons
Reine: femelle ailée
Mâle: ailé
Ouvrière: femelle sans ailes
Cocons et œufs
Système de galeries dans du hêtre
Attaque
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
3
grosse vrillette / horloge de la mort.
Autre désignation:
Bunter Nagekäfer
Xestobium (Anobium) rufovillosum / Gescheckter
Nagekäfer / Totenuhr
Caractéristiques de l’insecte:
Insecte: de 5 à 8 mm de longueur, espèce d’insecte
indigène, brun foncé, aspect pie en raison d’une
chevelure jaune rouge gris sur la tête et les élytres.
Larve: jusqu’à 10 mm de longueur, allure de vers blanc,
blanc jaunâtre, ressemble à la larve de la petite vrillette,
mais en notablement plus grand.
Envol / génération:
Avril et mai. Durée du développement de la larve : de 3 à
6 ans, voire même jusqu’à dix ans si les conditions ne
sont pas favorables.
Essences attaquées:
Surtout le bois de chêne ancien, mais aussi d’autres
feuillus (bouleau, aulne, orme) et parfois des résineux.
Dommages causés:
Orifices d’envol de 2 à 3,5 mm de largeur. On remarque
la cellule larvaire plate et lenticulaire.
Importance économique:
Très répandue en Angleterre depuis des années,
récemment aussi en Hollande. Rare en Suisse.
larve
Insecte, vue de côté: les poils sont bien visibles.
Attaque
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
4
capricorne des maisons
Autre désignation:
Hausbock
Hylotrupes bajulus
Caractéristiques de l’insecte:
Insecte: femelle de 10 à 25 mm de longueur, mâle de 8 à
15 mm. Corps plat noir, partiellement brun foncé. Les
élytres du capricorne sont typiquement pourvues de
petites taches gris blanc de poils très fins.
Larve: de 15 à 30 mm de longueur, blanc ivoire, corps
plus large à la tête qu’à l’abdomen. Les trois paires de
pattes sur le thorax sont à peine discernables.
Envol / génération:
De juin à août. Longévité de l’insecte : 25 jours environ.
Longévité de la larve : de 2 à 8 ans en fonction de la
température ambiante et de la valeur nutritive du bois.
Essences attaquées:
Résineux construits (épicéa, sapin, pin, mélèze, etc.) ;
pratiquement seul l’aubier est attaqué.
Dommages causés:
Orifices d’envol ovales de 3 x 7 mm environ. On perçoit
souvent sur la surface du bois les galeries d’alimentation
sous-jacentes dans le sens des fibres. Comme il n’y a
pas expulsion de sciure, l’attaque est souvent décelée
très tard.
a. Mâle
b. Femelle
c. Larve, vue de dessus
d. Larve, vue de côté
e. Trou d'envol oval
f. Galeries dans l'aubier
Importance économique:
Peut provoquer de très graves dommages aux
charpentes et constructions en bois. Le capricorne des
maisons pourrait bien être le pire nuisible technique du
bois en Europe centrale.
Cinquante oeufs environs sont déposés à la fois dans
les fissures du bois.
Selon la température et la valeur nutritive du bois, la larve
vit de 3 à 8 ans dans le bois.
Insecte et trou d'envol ovale d'environ 3x7 mm.
Lorsque l'attaque est sévère, les galeries peuvent être
mis à jour par simple grattage de la surface.
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
5
Système de galeries mis à jour et nettoyé à la brosse.
Pose de la buse de préservation du bois sur une traverse
qui n'est accessible que d'un seul côté.
Une curiosité: attaque d'un vantail de fenêtre.
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
6
termites
Autre désignation:
Termiten
Calotermis flavicollis / Isoptera / weisse Ameisen
Caractéristiques de l’insecte:
Couple royal: ailés
Ouvrière: sans ailes
Soldat: sans ailes
Essences attaquées:
Presque toutes les essences de bois ; seul le bois de
cœur du teck semble ne pas être attaqué.
Dommages causés:
Ce sont essentiellement les couches tendres de bois
initial qui sont rongées alors que les parties en bois final
sont laissées intactes pour servir d’armature.
Importance économique:
C’est le plus important parasite du bois dans le monde.
En Europe, on ne le trouve que dans l’espace
méditerranéen, mais récemment aussi dans la région de
Paris et celle de Hambourg.
Reine
Larves et ouvrières
Soldat
Colline des termites
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
7
Les insectes de bois frais.
bostryche liséré.
Autre désignation:
Gestreifter Nutzholzborkenkäfer
Trypodendron lineatum
Caractéristiques de l’insecte:
Insecte: de 2,5 à 3,8 mm de longueur, élytres jaune brun,
brillant, bouclier généralement noir, partiellement jaune
rouge.
Envol / génération:
En fonction de l’altitude, de mars à mai pour une
température au sol de 10 °C et de l’air de 16 °C. Une
génération, éventuellement une génération sœur en été.
Essences attaquées:
Résineux fraîchement abattus, épicéas surtout,
généralement l’écorce.
Dommages causés:
Incubation dans le bois, passages colorés en noir,
généralement de 3 à 6 cm de profondeur. Forme des tas
de vermoulure.
Importance économique:
Tend à se multiplier massivement et risque de provoquer
de graves dommages au bois d’œuvre.
Insecte
Insecte juvénile dans sa typique galerie en échelle.
Petits tas de sciure expulsés par la femelle
Insecte et galeries de nourrissage attaquées par des
champignons.
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
8
bostryche noir du Japon
Autre désignation:
chwarzer Nutzholzborkenkäfer
Xylosandrus germanus
Caractéristiques de l’insecte:
Insecte: Femelle: de 2,0 à 2,5 mm de longueur, noir
brillant. Mâle: de 1,0 à 1,8 mm de longueur, brun clair.
Envol / génération:
De mai à juin. Une seule génération en Europe.
Essences attaquées:
Chênes, hêtres et autres feuillus fraîchement abattus.
Épicéas avec ou sans écorce.
Dommages causés:
Incubation dans le bois, expulsion de la sciure sous forme
de petites saucisses de sciure. Galeries d’entrée courtes
suivies d’une aire de séjour colorée en noir de 4 à 6 mm
de largeur.
Importance économique:
Première attaque localisée en 1984 dans la région de
Bâle. Apparition en masse en juillet 1995 dans le NordOuest de la Suisse. Les dommages techniques ne sont
pas aussi considérables que dans le cas du scolytide.
Spécialités:
Semble résister à toutes les substances actives à bases
de pyréthroïdes synthétiques.
Des vers de sciure comprimés sont la carte de
visite du bostryche noir du Japon
Le bostryche noir du Japon attaque aussi bien des
grumes avec ou sans écorce.
Galerie d'entrée avec attaque par le champignon
de bleuissement.
Prise de vue REM de l'insecte.
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
9
bostryche typographe.
Autre désignation:
Grosser Buchdrucker (Ips Typographus)
Ips Typographus / Achtzähniger Fichtenborkenkäfer.
Caractéristiques de l’insecte:
Insecte: de 4,2 à 5,5 mm bouclier noir, élytres brunes
munies de 4 dents chacune
Envol / génération:
En fonction de l’altitude, première génération d’avril à
juin, éventuelle deuxième génération de juillet à août.
Essences attaquées:
Bois résineux sur pied, mais affaiblis, surtout l’épicéa.
Dommages causés:
Incubation dans l’écorce, couloirs maternels parallèle à
l’axe du tronc avec couloirs larvaires divergents verticaux,
y compris galeries pour les pupes.
Importance économique:
Dommages notables aux épicéas malades. Perte de
valeur des grumes, mais réduite.
Femelle en train de creuser la galerie maternelle
Dégâts de grande surface causé par le bostryche
typographe.
Système de galeries dans l'épicéa. Les galeries
maternelles et larvaires sont bien visibles
Prise de vue REM de la tête
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
10
bostryche chalcographe.
Autre désignation:
Supferstecher Pityogenes chalcographus /
Sechszähniger Fichtenborkenkäfer.
Caractéristiques de l’insecte:
Insecte: de 1,2 à 2,6 mm de longueur, très brillant,
bouclier noir, élytres brunes à trois dents chacune.
Envol / génération:
En fonction de l’altitude, de mi-avril à juin. Deuxième et
troisième générations possibles selon le climat et le
temps.
Essences attaquées:
Résineux sur pied mais affaiblis, surtout l’épicéa et le pin.
Dommages causés:
Incubation dans l’écorce, galeries maternelles à couloirs
larvaires divergents perpendiculaires.
Importance économique:
Dommages notables aux épicéas maladifs, mais faible
perte de valeur des grumes.
schémas
insecte, vue de côté
Système de galeries dans l'épicéa.
Dégâts en forêt.
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
11
Syrex.
Autre désignation:
Holzwespe
Sirex juvenicus (L.) / Gemeine Holzwespe / Stahlblaue
Holzwespe.
Caractéristiques de l’insecte:
Insecte: Femelles: de 15 à 30 mm de longueur, bleu noir
uni, brillant métallique, tarière courte.
Mâles:
de 8 à 25 mm de longueur, partie antérieure bleu noir,
postérieur rouge jaune.
Larve: jusqu’à 30 mm de longueur, blanchâtre, largeur
égale.
Envol / génération:
De juin à août. Durée d’une génération : de 2 à 6 ans.
Essences attaquées:
Épicéas, sapins et pins affaiblis.
Dommages causés:
Couloirs de 15 à 25 cm. Galerie pour les pupes toujours
proche de l’écorce. Grands orifices d’envol circulaires de
5 mm environ.
Importance économique:
Est capable de causer des dommages considérables
Sirex géant
a. à gauche: femelle et sa tarière
b. Larve
c. Nymphe
Sirex commune
à gauche: sirex femelle
à droite: sirex mâle
Sirex géant et trous d'envol d'environ 6 mm.
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
12
Sirex géant et sa tarière, en train de pondre.
Sirex du pin
Larve du sirex géant.
Galeries et loges nymphales du sirex géant, avec trous
d'envol.
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
13
monochame.
Autre désignation:
Schusterbock
Monochamus sutor
Caractéristiques de l’insecte:
Insecte: de 15 à 24 mm de longueur, noir, élytres à
pointillé jaune, antennes de une fois et demie à deux fois
la longueur du corps, bouclier également noir à deux
pointes arrondies.
Larve: de 35 à 40 mm de longueur.
Envol / génération:
En juin et juillet. Une génération par an.
Essences attaquées:
Résineux fraîchement abattus ou renversés par la
tempête, épicéas surtout.
Dommages causés:
D’abord des galeries de larves entre écorce et aubier,
puis profondément dans le bois.
Importance économique:
Peut causer de graves dommages techniques en cas
d’attaque en masse.
a. A gauche: femelle; à droite:mâle
b. Larve
c. Nymphe, face ventrale
d. Nymphe, face dorsale
a. Système des jeunes larves sous écorce, et trous d'envol
circulaires
b. Système de galeries des larves evoluées dans le bois
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
14
longicorne variable.
Autre désignation:
Veränderlicher Scheibenbock
Phymatodes testaceus
Caractéristiques de l’insecte:
Insecte: très variable en taille et en couleur, de 6 à 17
mm de longueur, bouclier jaune rougeâtre à noir, élytres
jaune rouge / brun jaune / bleu noir, etc.
Larve: de 15 à 18 mm de longueur, blanchâtre.
Envol / génération:
De mai à juillet. Durée d’une génération : un an la plupart
du temps.
Essences attaquées:
Feuillus récemment abattus et malades, surtout le hêtre
et le chêne.
Dommages causés:
Nombreuses galeries d’alimentation entre le liber et
l’aubier. Creuse dans l’aubier une galerie pour les pupes
de 4 cm de profondeur environ, en forme de crochet.
Importance économique:
Grosse perte de valeur des troncs de chêne en raison
d’attaques parfois en masse.
a. Insecte mâle bleu
b. Insecte mâle brun
c. Larve
d. Galeries sous l'écorce et loge nymphale
larve
Insecte jaune brun.
Insecte bleu
Système de galerie dans le hêtre
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
15
clyte arque
Autre désignation:
Eichenwidderbock
Plagionotus arcuatus
Caractéristiques de l’insecte:
Insecte: de 15 à 20 mm de longueur, tête noire et élytres
à 3 ou 4 bandes jaunes courbes, pattes et antennes
jaune rouge
Larve: jusqu'à 40 mm de longueur.
Envol / génération:
En mai et en juin. Une génération par an.
Essences attaquées:
En mai et en juin. Une génération par an.
Dommages causés:
Galeries de larves entre écorce et aubier qui s’élargissent
ensuite et sont remplies de sciure. Creuse dans l’aubier
une galerie de 6 à 8 cm de profondeur pour les pupes, en
forme de crochet.
Importance économique:
Tend à se multiplier en masse. On le trouve souvent en
Suisse dans le bois de hêtre pour les cheminées. Le
passage du bois de cheminée au bois de construction est
impossible car il n’attaque que le bois vert encore revêtu
de son écorce.
a. Insecte (Plagionotus detritus)
b. Larve (Plagionotus arcuatus)
c. Nymphe (Plagionotus arcuatus)
d. Insecte (Plagionotus arcuatus)
a. Galeries des larves dans le bois
b. Galeries des larves dans le liber
Insecte
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
larve
16
lyméxylonide
Autre désignation:
Sägehörniger Werftkäfer
Hylecoetus dermestoides / Gewöhnlicher Werftkäfer
Caractéristiques de l’insecte:
Insecte: de 10 à 18 mm de longueur, très mince. Mâles:
presque noirs. Femelles: jaune brun / brun rouge.
Larve: corps mince à longue queue pointue.
Envol / génération:
De fin mai à août. Durée d’une génération : de 1 à 3 ans.
Essences attaquées:
Feuillus et résineux, surtout les hêtres, chênes, épicéas
et sapins abattus.
Dommages causés:
Incubation dans le bois, passages colorés en noir de 2
mm de largeur environ, jusqu’au bois de cœur. Expulsion
de la sciure sous forme de petits tas.
Importance économique:
Fortement multiplié au cours des dernières années. Peut
causer la perte totale du bois d’œuvre.
Insecte mâle
Insecte femelle
Sciure expulsé. Les tas sont plus grand et plus
large que ceux du bostryche liséré
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
17
callidie de l'épicéa
Autre désignation:
Fichtenbock
Tetropium castaneum (L), Fichtensplintbock.
Caractéristiques de l’insecte:
Insecte: de 9 à 18 mm de longueur, corps aplati, élytres
brunes ou noires, antennes
Larve: de 15 à 25 mm de longueur
Envol / génération:
De mai à août. Une génération par an.
Essences attaquées:
Arbres sains et bois abattu, surtout l’épicéa,
occasionnellement aussi le pin et le mélèze.
Dommages causés:
Couloirs larvaires entre l’écorce et l’aubier. Creuse dans
l’aubier une galerie pour les pupes d’environ 2 à 4 cm de
profondeur en forme de crochet.
Importance économique:
En cas d’attaque massive, risque de gros dégâts
techniques.
a. Callidie de l'épicéa (forme typique)
b.-d. Variantes diverses
a. Larve
b. Attaque de l'écorce
c. Attaque de l'aubier
d. Loge nymphale
e. Section à travers des galeries
Callidie brune
a. Insecte
b. Larve
c. Système de galeries dans l'écorce
d. Galeries en crochets dans l'aubier
Insecte male
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
18
Métamorphose dans une galerie typique en
crochet
Larve
Schéma d'atteinte de l'épicéa
Les insectes xylophages – Christian COLLING 2002 – Source :
19

Documents pareils

WWW.BOIS.BE

WWW.BOIS.BE dépose quelques dizaines d’œufs dans les fentes de la surface du bois ou encore dans une ancienne galerie. Après quelques semaines, les œufs éclosent et libèrent chacun une larve qui commence à se ...

Plus en détail