français - TechnoAlpin

Commentaires

Transcription

français - TechnoAlpin
01/2013
.
y
o
Enj
français
SoMMairE
Votre magazine
en bref
1
ATASSplus
04
update est disponible
06
2
ATASSplus
…la nouvelle version !
page 6
TF10
Le « grand » de chez TechnoAlpin fait des adeptes
page 8
Ischgl (AUT)
page 9
Mais que fait... ?
page 10
le « grand »
fait des adeptes !
22
15
page 4
EnergyEfficiency
page 12
TechnoAlpin
WM 2013
page 14
Projets en Russie
page 16
Projets du monde entier
stara planina
page 20
la beauté cachée
Projets en Suisse
page 22
Stara Planina
La beauté cachée de la Serbie
16
TechnoAlpin et NZSki
24
partenaires depuis 10 ans
w w w.t E C h n oa l p i n .C o M
page 24
TechnoAlpin et NZSki
Un partenariat consolidé dans le temps
page 26
Saviez-vous que...
Éditorial
avril 2013
Chères lectrices, chers lecteurs,
Pour TechnoAlpin, les concepts de développement durable et
Nous vous parlerons des nouveaux projets intéressants
d’efficacité énergétique prennent une place de plus en plus
entrepris dans le monde entier. Parmi ces derniers, il
importante. C’est la raison pour laquelle notre objectif priori-
y a les extensions des systèmes installations d’Aspen
taire est de garantir à nos clients une utilisation optimale des
(États-Unis), de Vercorin (Suisse) et de Stara Planina
ressources disponibles.
(Serbie). NZSki a décidé de poursuivre son partenariat
avec TechnoAlpin. Nous vous présenterons de nouvel-
Nous prouvons maintenant que nos produits s’orientent vers
les installations aussi importantes qu’Ischgl (Autriche)
ces objectifs. En effet, l’incroyable capacité d’enneigement de
et Sörenberg (Suisse). Des domaines russes et sud-
l’enneigeur ventilateur TF10 permet de réduire les temps de
coréens ont choisi récemment de recourir au savoir-fai-
production de neige et limite ainsi la consommation d’énergie.
re de TechnoAlpin.
L’optimisation des buses de la lance V3 améliore sa capacité
d’enneigement en réduisant sa consommation d’énergie.
Enfin l’année 2013 est celle des Championnats du
Monde de Ski Alpin de Schladming (Autriche) et de Ski
Présentée récemment, la dernière version d’ATASSplus vise
Nordique du Val di Fiemme (Italie).
à améliorer la gestion de l’eau et de l’air et à superviser la
consommation d’énergie de manière à assurer une utilisation
Bonne lecture !
efficace des ressources. Notre logiciel permet désormais de
Walter Rieder et Erich Gummerer
limiter le seuil de consommation électrique par rapport à la
puissance disponible. Un grand pas en avant dans le secteur de
l’enneigement. Grâce au développement continu de ses optimisations, TechnoAlpin démontre que la marge d’amélioration reste vaste et qu’elle offre de bonnes perspectives pour l’avenir.
erer
h gumm
ic
r
e
&
r
e
d
ie
r
walter
Mentions légales éditeur : © TechnoAlpin AG/SpA · Via P.-Agostini-Straße 2 · 39100 Bolzano/Bozen · Alto Adige/
Südtirol/South Tyrol · Italia/Italien/Italy · Tel. +39 0471 550 550 · Fax +39 0471 200 441 · [email protected] ·
www.technoalpin.com · Responsable pour le contenu: Erich Gummerer – Rédaction : Marilise Di Domenico – Conception :
dv media, Vahrn/Varna – www.designverbindet.it – Impression : La Bodoniana, Bozen/Bolzano – Reproduction, diffusion
électronique et utilisation uniquement avec l’autorisation expresse de l’éditeur – Edition : avril 2013
Snow Experts Éditorial
2
3
nouVEllE VErSion ataSSpluS
1 la nouvelle version
d‘ATASSplus est disponible
TechnoAlpin travaille constamment pour optimiser sa gamme de produits. Désormais disponible, la dernière
mise à jour d’ATASSplus contient plusieurs nouveautés.
Depuis des années, le logiciel de commande ATASSplus de
tions. Au fil des années, ces collaborations ont permis
TechnoAlpin aide les clients de façon efficace et rapide en ga-
d’introduire différentes améliorations qui rendent l’uti-
rantissant une plateforme fiable, facile à gérer et ne réclamant
lisation du logiciel de plus en plus simple et immédiate.
pas de maintenance.
ATASSplus possède désormais une nouvelle vue
La division interne d’ATASS travaille assidûment avec les
d’ensemble et des fonctions statistiques très in-
clients, afin d’améliorer constamment le logiciel et ses presta-
tuitives.
w w w.t E C h n oa l p i n .C o M
La vue d’ensemble a été nettement améliorée et permet à
D’autres petites améliorations ont été effectuées : la
l’utilisateur de voir comment les abris, les enneigeurs et les
minicarte, le journal d’activités et le plannificateur.
stations de pompage sont répartis et de savoir immédiate-
Avec les statistiques des installations en temps réel,
ment s’ils fonctionnent. Au moyen d’une palette de couleurs,
le nouvel ATASSplus permet d’avoir un résumé géné-
les températures sont visibles immédiatement. L’interface
ral de toute l’installation, ce qui permet au nivoculteur
aussi a été simplifiée. Elle réunit maintenant les fonctions
de contrôler en permanence la consommation d’eau
de base graphiques et statistiques dans une seule fenêtre.
et d’énergie.
Snow ExpErtS nouVEllE VErSion ataSSpluS
4
5
lE « Grand » fait dES adEptES
2 le « grand »
de chez TechnoAlpin fait des adeptes
Il y a déjà un an que TechnoAlpin a présenté son plus grand enneigeur ventilateur. En effet, la présentation du
TF10 a eu lieu le 19 avril 2012. Le générateur a brillamment passé son premier hiver, tant dans l‘hémisphère
sud que dans l‘hémisphère nord. A ce propos, TechnoAlpin a voulu évaluer les premiers retours de ses clients.
Le TF10 a été utilisé également sur les pistes de Bormio (Italie) où se déroule, chaque année, la descente valable pour la
Coupe du Monde. Monsieur Pasquale Canclini, directeur technique de la Società Impianti Bormio (société des installations de
Bormio) est vraiment content : « La collaboration avec TechnoAlpin a toujours été étroite, au point que Bormio a collaboré
au développement de plusieurs enneigeurs qui marchent aujourd’hui à plein régime. Le nouveau TF10 nous a impressionnés par son étonnante capacité d’enneigement. En une heure
nous sommes parvenus à produire 70 m³ de neige. Un miracle
si l’on se souvient qu’auparavant on était plus que satisfait
avec 50-55 m³ ! ».
w w w.t E C h n oa l p i n .C o M
En France aussi, le TF10 a fait grande impression. Au Champ
Certains domaines suisses ont pu tester le générateur
du Feu, un domaine skiable du Bas-Rhin (Alsace), à la suite
TF10. « Le générateur est simple à utiliser et l’afficheur
de la douceur des températures de décembre, le générateur
présent sur la machine est très fonctionnel » - affirme
a confirmé son impressionnante puissance en cas de tem-
Dani Meyer d’Andermatt Gotthard Sportbahnen AG. En
pérature marginale. Les responsables du Rouge Gazon sont
revanche, Klages Roman, de Bergbahnen Malbun, a
très satisfaits du peu de bruit émis. La qualité de la neige est
été particulièrement impressionné par l’absence quasi-
constante et excellente. Enfin, on apprécie la consommation
ment complète d’entretien qui, avec l’incroyable portée
d’énergie, très basse si l’on tient compte des performances
et la fréquence sonore appropriée, en fait l’un des meil-
du générateur.
leurs générateurs présents sur le marché.
Cette année, l’équipe de nivoculteurs d’Ischgl (Autriche) a utilisé 14 TF10 sur lift. L’incroyable portée
et le parfait enneigement en cas de températures
marginales ont pleinement satisfait les gérants et les
nivoculteurs. Bien qu’il présente une puissance d’enneigement supérieure, le ventilateur surprend par son
niveau sonore très bas.
« A Branäs (Suède), nous avons comparé nos T60 avec le TF10
et nous avons immédiatement compris que TechnoAlpin avait
énormément travaillé pour améliorer le fonctionnement et la
production de neige de ses enneigeurs. Même si le TF10 est
aussi lourd que le T60, sa compacité lui permet de ne pas en
avoir l’air. En somme, c’est un générateur plus gros, mas beaucoup plus simple à utiliser » - affirme Lars « KNA » Karlstam,
nivoculteur du domaine suédois.
Le TF10 a été accueilli de façon favorable en Europe,
mais aussi dans l’hémisphère austral : Tony Kewish,
responsable de l’enneigement à Mt. Hotham (Australie), parle du générateur avec enthousiasme : « Il est
impressionnant. Il ne se forme pas de glace, même
Le retour des gérants de Holmenkollen (Norvège) a été concis :
en cas de forte humidité. Ici, à Mt. Hotham,le TF10
« Nous avons acheté le TF10 le lendemain même de son pre-
a produit de grosses quantités de neige de très haute
mier jour de production de neige ! »
qualité ».
Snow ExpErtS lE « Grand » fait dES adEptES
6
7
iSChGl
Le projet
en bref
•
•
•
•
•
14x TF10 sur lift
8x T40 sur lift
6x T40 mobiles
10 km de tuyaux en fonte
ATASSplus
www.ischgl.com
3
ischgl…
nouvelle installation
d‘enneigement
Cette année, la station d’Ischgl (Autriche) a fait de gros in-
Silvrettabahn AG. Un peu avant le début de la saison
vestissements pour moderniser son installation de neige de
d’hiver, TechnoAlpin a installé 14 TF10, l’un des en-
culture. C’est la première fois que la station autrichienne a
neigeurs ventilateur les plus puissants disponibles sur
décidé de recourir au savoir-faire de TechnoAlpin. Le premier
le marché. Grâce à des investissements de 2,4 millions
résultat n’a pas tardé à arriver, dans la mesure où l’on a pu
d’euros, le projet d’Ischgl a été, cette année, l’un des
ouvrir la station et d’inaugurer la saison hivernale 2012/2013
plus importants pour TechnoAlpin.
dès le 23 novembre.
Au-delà des 14 TF10, on y a installé aussi 14 T40. On
« Après avoir testé différents enneigeurs de différents fabri-
a monté 22 enneigeurs sur tour d’une hauteur com-
cants, nous avons décidé de nous en remettre à l’expérience
prise entre 3,5 et 6 m, ainsi que six enneigeurs mo-
de TechnoAlpin. L’incroyable puissance aux températures mar-
biles. Cette installation moderne et complètement au-
ginales, la qualité de la neige et l’installation automatique ont
tomatique garantit un emploi optimal des ressources de
pesé lourd dans notre décision. Dans les années à venir, nous
base. Elle permet d’exploiter parfaitement les fenêtres
nous concentrerons sur le développement et sur l’optimisation
d’enneigement et d’adapter la production de neige en
de l’installation » - nous confie Markus Walser, directeur de
fonction des conditions prédominantes.
w w w.t E C h n oa l p i n .C o M
M a i s q u e f a i t. . . ?
laquelle nous élaborons le programme pour le dispositif
de contrôle » - raconte Stephan. « Enfin, nous testons
le programme au siège puis le contrôlons, dans les stations de pompage, lors de la mise en service».
Après plusieurs vérifications, le logiciel est prêt à être
mis en service définitivement. Enfin, on organise un
4 ce que fait...
Stephan Psenner
Les automaticiens programmeurs sont un maillon de notre divi-
rapide cours de formation destiné aux différents res-
sion projets. Cette dernière compte, au seul siège de Bolzano,
ponsables des domaines skiables, de manière à ce
35 salariés dont 6 programmeurs composent le groupe jeune
qu’ils soient à même de pouvoir gérer le logiciel durant
et dynamique guidé par Stephan Psenner.
l’exploitation.
Stephan travaille chez TechnoAlpin depuis septembre 2005. Au
Les mois les plus intenses vont de mai/juin à dé-
début de son aventure dans l’entreprise, Stephan était char-
cembre. En effet, les clients passent leurs commandes
gé de la préparation du matériel de production. Grâce à cette
au cours de l’été et ces dernières sont élaborées
expérience, il a eu l’opportunité de voir comment sont assem-
jusqu’en septembre. Les programmes commandés
blées les machines et comment s’effectuent les activités dans
doivent être terminés pour septembre, dans la mesure
le magasin. Au mois de janvier 2006, Stephan passe au service
où, de septembre à décembre, les programmeurs se
automates programmables (API). En 2011, il devient respon-
retrouvent sur place chez les clients où ils installent
sable API de TechnoAlpin.
et mettent en service les logiciels commandés. En revanche, de janvier à mai, les programmeurs sont au
Avec ses collaborateurs, Stephan crée des programmes de
siège où ils fournissent une assistance constante aux
contrôle dans les stations de pompage et dans les abris
clients, développent de nouvelles versions du logiciel
des vannes et il est responsable de leur interaction avec le
et améliorent ses dispositifs de contrôle, son matériel
système de gestion ATASS. De cette manière, le logiciel est
et ses composants.
adapté aux différentes exigences mécaniques et électriques.
La commande de l’automate permet d’automatiser les sta-
En 2012, 256 programmes ont été élaborés. Ils
tions de pompage.
concernaient des nouvelles stations de pompage (133),
des extensions (90) et des adaptations du système
« Pour pouvoir commencer à travailler sur un projet, nous tra-
à ATASSplus (33). Aujourd’hui, 400 domaines skiables
vaillons sur la conception de chaque installation, sur la base de
utilisent le programme API de TechnoAlpin.
S n o w E x p e r t s S t e p h a n Pse n n e r
8
9
5 efficacité énergétique
Extrêmement liée au ski et travaillant en contact étroit avec la montagne, notre entreprise est particulièrement sensible à l‘emploi écocompatible des ressources. TechnoAlpin cherche avec ténacité à améliorer l‘efficacité de tous ses composants. De la conception des installations aux stations de pompage et des enneigeurs
jusqu’aux unités de commande, nous sommes constamment à la recherche d‘une optimisation potentielle.
Les résultats sont tangibles : grâce aux systèmes d‘enneigement automatiques, le bilan énergétique n‘a cessé
de s’améliorer au cours des dernières années.
La base d’un enneigement efficace démarre dès la conception
L’objectif consiste à garantir un enneigement de fond
des installations. Il est nécessaire de bien définir les besoins
en l’espace de 72 heures, en exploitant au maximum
avec les acteurs du domaine skiable.
les fenêtres de froid. Le placement du bon enneigeur
au bon endroit est un autre aspect fondamental. Ce
n’est donc pas par hasard que TechnoAlpin est en
mesure d’offrir une vaste gamme de produits, tant en
ventilateurs qu’en lances, conçus pour les applications
les plus variées. C’est un atout majeur pour s’adapter
à chaque cas particulier.
Avec le logiciel ATASSplus, TechnoAlpin impose de
nouveaux standards dans l’enneigement automatique.
Grâce à une vue d’ensemble des températures de tout
le domaine skiable, les nivoculteurs peuvent identifier
immédiatement les pistes où il est possible d’enneiger
avec les meilleures ratios énergétiques. Les statistiques
en temps réel permettent de surveiller continuellement
les consommations. Enfin, une fonction de limitation
w w w.t E C h n oa l p i n .C o M
SupErViSion
dE l’ÉnErGiE
GEStion
dE l’air
GEStion
dE l’Eau
EnnEiGEur
aliMEntation En Eau, aliMEntation ÉlECtriquE,
aliMEntation En air CoMpriMÉ, SYStÈME dE rEfroidiSSEMEnt
utilisation optimale
des ressources.
énergétique empêche de dépasser les capacités électriques
Le département Recherche et Développement de Tech-
maximales disponibles.
noAlpin travaille constamment pour améliorer l’efficacité des enneigeurs : l’objectif consiste à produire plus
La fonction Snowmanager améliore le bilan énergétique par
de neige avec autant de ressources.
la gestion des ressources. En recourant aux statistiques des
années précédentes, il est possible de fixer les objectifs d’en-
Dans le cas des ventilateurs, les buses Quadrijet avec
neigement pour la saison hivernale en cours, c’est-à-dire de
insert en céramique assurent une pulvérisation uni-
définir la quantité de neige nécessaire pour chaque abri. Le
forme qui génère plus de neige avec la même quantité
Snow Manager permet aux nivoculteurs de contrôler les objec-
d’eau. Les performances des lances ont elles aussi été
tifs préétablis tout au long de la saison, ce qui évite de produire
améliorées grâce à l’optimisation des buses et des nu-
trop de neige.
cléateurs.
Les opérations d’entretien régulier permettent aussi d’aug-
La variété des applications disponibles assure le bon
menter la fiabilité et l’efficacité des stations de pompage. En
enneigeur pour toutes les exigences. Pour des pistes
effet, les opérations d’entretien sont essentielles pour éviter de
larges on retient plus souvent des ventitateurs, munis
désagréables surprises en cours d’exploitation. C’est pourquoi
d’un système de balayage automatique qui améliore la
nous proposons des contrats de maintenance et de contrôle
répartition de neige sur toute la surface. Cela permet
effectués par du personnel qualifié. Des solutions adaptées
de préparer les pistes plus rapidement. Pour les pistes
aux installations sont articulées par notre équipe conseil sous
étroites, moyennes et protégées du vent, on utilise plu-
forme de contrat d’entretien. Nous vous invitons à vous rappro-
tôt les lances pour éviter les accumulations de neige
cher de votre interlocuteur habituel.
hors de la piste.
Snow ExpErtS EnErGY EffiCiEnCY
10
11
wM 2013
Le projet
en bref
F.I.S. NORDIC WORLD SKI CHAMPIONSHIPS
Stade de Fond
• 2x M12 sur tour
• 4 lances fixes
• 5x T40 mobiles
• 1x T60 mobile
• PS 100: 2 pompes 23 l/s, 250 m, 90 kW
1 pompe 45 l/s, 76 m, 45 kW
• 1 tour de refroidissement
• 7 abris
• 6 électrants
• 1 700 m de câbles en aluminium
Stade de Saut
• 2x M12 sur bras
6 une histoire de succès
www.fiemme2013.com
Du 20 février au 3 mars, les compétitions internationales de ski nordique se sont déroulées pour la troisième
fois sur la neige du Stade du Fond de Tesero et des Tremplins de Predazzo, à l‘occasion de la quarante-neuvième édition des Championnats du Monde de Trentino Fiemme 2013.
Les quelque 650 athlètes qui se sont disputé les médailles des 21
sortie des deux tremplins. Pietro de Godenz, Président du
compétitions provenaient de 56 pays, dont certains sont peu liés à
Comité Exécutif de Trentino Fiemme 2013, est plus que
la tradition des sports d’hiver, comme cela arrive d’ailleurs souvent
satisfait du travail qui a été accompli pour le Mondial et de
pour le ski nordique. La manifestation a obtenu un véritable succès
la façon dont toute la manifestation s’est déroulée.
; un mélange de sport et de divertissement qui a fait le bonheur des
Il convient de souligner l’organisation écologique de ce
amateurs, mais aussi celui des simples curieux et des touristes qui
mondial. En effet, il a décidé de garantir les infrastruc-
ont passé leurs vacances dans le Trentin à ce moment-là.
tures en bois avec le label PEFC, le système de certifi-
Comme pour l’édition de 2003, c’est TechnoAlpin qui a garan-
cation forestière durable le plus diffusé dans le monde.
ti le parfait enneigement des pistes et des tremplins. En vue de
« L’or vert », symbole de cette vallée veut être une façon
ce mondial, les équipements ont été renforcés et étendus. Par
de promouvoir l’environnement et le territoire. Mais les
exemple, TechnoAlpin a installé deux M12 sur tour et quatre
choses n’en finissent pas là pour le Val di Fiemme ! En
lances fixes au Stade du Fond où l’on a également fait de nom-
effet, du 11 au 23 décembre 2013, les athlètes univer-
breuses interventions sur les structures préexistantes. Cinq T40 et
sitaires se livreront bataille sur les mêmes pistes et sur
un T60 mobiles garantissent la présence de neige hors du stade.
les mêmes tremplins à l’occasion des XXVIèmes Univer-
Une tour de refroidissement est venue compléter les deux autres
siades d’hiver. Et pour couronner le tout, le Championnat
déjà présentes dans le stade, tandis que la station de pompage
du Monde Junior de Ski Nordique s’y déroulera en 2014.
existante a été agrandie. Au Stade de Saut de Predazzo aussi,
Il s’agit d’un autre joyau pour le Comité présidé par
TechnoAlpin a renforcé l’installation avec deux M12 sur bras à la
Tiziano Mellarini et Pietro de Godenz.
w w w.t E C h n oa l p i n .C o M
Le projet
7 seulement
des vainqueurs
en bref
•
•
•
•
•
•
107x T60 et T40 sur lift
2x TF10 sur lift
22x T60 mobiles
22 lances A9V à air centralisé
1 Station de pompage de 165 l/s
ATASSplus
www.schladming2013.com
Le mondial qui vient de s’achever comptera probablement
au nombre des plus spectaculaires de toute l’histoire du
ski alpin. Les efforts que les organisateurs et l’Autriche
tout entière ont fournis ont été récompensés le mieux du
monde. Dans la vallée, le Stade de la Planai a toujours été
rempli d’amateurs et de supporters. L’image a été celle
d’une Autriche unie autour de ses champions et des vainqueurs recevant leurs médailles sur la Planai.
Le tourisme est extrêmement important en Autriche et, au cours de
Toutes les compétitions ont eu lieu de façon régulière
la saison hivernale en cours, on s’attend à un record des arrivées
et ponctuelle, avec des pistes préparées parfaitement,
et des nuitées dans les stations de sports d’hiver du pays. Des ma-
bien que le soleil n’ait brillé que deux jours. L’enneige-
nifestations sportives comme le Mondial de Schladming 2013 ne
ment des pistes a été assuré par TechnoAlpin qui, cette
font pas venir les touristes que pendant la période des compétitions,
année encore, a fourni d’autres enneigeurs, de sorte
mais pendant toute la saison de ski. Pendant les deux semaines du
que les pistes du domaine skiable autrichien disposent
Mondial, 300 000 visiteurs et plus de 3 000 journalistes étaient
désormais de 131 ventilateurs et de 22 lances A9V à air
présents dans ce petit village de la Styrie. Retransmises dans le
centralisé.
monde entier, les images de Schladming ont été vues par environ
cinq cents millions de gens, ce qui a renforcé l’image de l’Autriche
Ce qui a le plus frappé, c’est la participation pleine et
comme étant l’un des pays leaders du ski alpin.
totale de toute une région, la Styrie, forte de quelque
mille bénévoles venus de tous les villages, pour que ce
Mondial soit inoubliable. En Autriche, il ne saurait en aller autrement ! Côté médailles, la première place a été
remportée par les États-Unis grâce aux médailles d’or
de Ted Ligety et de Mikaela Shiffrin. L’Autriche arrive en
deuxième position, avec un Marcel Hirscher qui n’a pas
déçu les quelque cinq cent mille spectateurs accourus
pour le voir gagner le dernier jour du Mondial. La troisième marche du podium est occupée par une étonnante
équipe de France. Le prochain rendez-vous du Mondial
est fixé en 2015, à Vail (États-Unis).
Snow ExpErtS wM 2013
12
13
proJEtS En ruSSiE
8 russie
installations TechnoAlpin
Pour la saison hivernale 2012/2013, TechnoAlpin a achevé quelques projets intéressants en Russie, dont les
installations de Mratkino, Kush-Tau et Toksovo.
En vue de la saison hivernale 2012/2013, les experts de la
neige TechnoAlpin ont réalisé avec les partenaires russes de
Snowprom (le concepteur de Moscou Alpprojekt et l‘entreprise
de construction Ri-ural d‘Ekaterinbourg) trois importants projets en Russie :
8.1 mratkino
La station de sports d’hiver de Mratkino, située dans l’Oural, a
décidé d’investir ses fonds dans de nouvelles infrastructures et
différentes améliorations. Le domaine est prêt à affronter la saison hivernale 2012/13 avec un nouveau système d’enneigement
et des pistes éclairées même la nuit. Neuf enneigeurs ventilateur
MMS Premium garantiront le parfait enneigement des quatre
pistes. L’installation inclut aussi une station de pompage ayant
une prise d’eau constituée de deux pompes d’une capacité de
60l/s, des conduites en fonte et du matériel de ligne.
w w w.t E C h n oa l p i n .C o M
Le projet
en bref
• 9x MMS Premium
• Matériel de ligne
• Station de pompage munie de deux
pompes 30 l/s, 432 m, 200 kW
• Conduites en fonte
• 34 hydrants
Le projet
en bref
•
•
•
•
5x MMS Classic
Matériel de ligne
Conduites en fonte
Station de pompage en conteneur munie de
deux pompes 15 l/s, 365 m, 90 kW
8.2 kush-tau
www.kushtau.ru/complex
Kush-Tau, une station de sports d’hiver située près de la
ville de Sterlitamak, dans le sud-est de la Russie, a également décidé de confier son installation à TechnoAlpin.
On y a donc installé une nouvelle station de pompage en
conteneur, des conduites en fonte, du matériel de ligne
et cinq enneigeurs ventilateur MMS Classic.
8.3 toksovo
Le projet
en bref
La station de sports d’hiver de Toksovo se trouve à vingt kilomètres de Saint-Pétersbourg. Spécialisée dans le ski nordique
et équipée de pistes pour le ski de fond et d’un tremplin, cette
station a déjà accueilli jadis de nombreuses étapes de la Coupe
du monde de combiné nordique et de ski de fond. Cette an-
•
•
•
•
6x MMS Classic
5x V3
Matériel de ligne
Station de pompage munie de deux
pompes 28 l/s, 320 m, 90 kW
née, elle a décidé de recourir aux systèmes d’enneigement de
TechnoAlpin : en plus des six enneigeurs ventilateur MMS Classic et des cinq lances V3, on également installé du matériel de
ligne et une station de pompage munie de deux pompes.
Snow ExpErtS proJEtS En ruSSiE
14
15
proJEtS du MondE EntiEr
la corée du sud…
...recourt
de plus en plus
à TechnoAlpin
Le Daemyung Vivaldi Park Ski World, situé en Corée du Sud,
dans la province de Gangwon, a décidé d’automatiser l’instal-
9
lation d’enneigement du domaine. Au cours de l’été, deux M18
et sept T40 sur tour ont été automatisés. A l’avenir, on auto-
Au cours de l’été 2012, les travaux de rénovation du
matisera tous les enneigeurs de la station. Étant donné que le
domaine sud-coréen de Welli Hilli Park ont également
client travaille encore avec la version d’ATASS la plus ancienne,
compté 15 nouveaux enneigeurs ventilateur MTS Clas-
on lui a installé une version démo du logiciel. L’automatisme
sic. C’est la première fois que TechnoAlpin livre en Co-
est un thème de plus en plus important même en Corée du
rée le ventilateur MTS avec régulation des étages, si
Sud. Cela permet à la fois d’éviter de gaspiller les ressources
important en début de saison quand il faut produire de
disponibles et d’augmenter l’efficacité de l’installation.
la neige à températures marginales.
www.daemyungresort.com
w w w.t E C h n oa l p i n .C o M
www.wellihillipark.com
Le projet
en bref
•
•
•
•
•
28x V3 manuels
16x T40
1 200 m de câbles de données.
ATASSplus en chinois
2 stations de pompage de 10 pompes
à haute pression
changbaishan…
10 ouvre ses portes
La station de sports d’hiver chinoise de Changbaishan a
été installés cette année-là ont été complétés, au cours
été inaugurée le 30 novembre 2012.
de l’été 2012, par le montage de 28 lances manuelles
V3 et de 16 enneigeurs ventilateur mobiles T40, par la
Située dans la province du Jilin, sur la chaîne de montagnes qui
pose d’environ 1 200 m de câbles de données et par
porte le même nom et se situe dans la partie la plus orientale
l’intégration dans le système du logiciel de commande
de la Sibérie, le long de la frontière septentrionale qui sépare
ATASSplus – le premier à être installé en Chine.
la Chine de la Corée du Nord, Changbaishan est devenu l’un
des projets de pointe de TechnoAlpin en Extrême-Orient. C’est
probablement, à l’heure actuelle, le projet le plus grand et le
plus ambitieux de toute la Chine : neuf remontées mécaniques
permettent d’accéder à 43 pistes de ski qui s’étendent sur un
total de 30 kilomètres. Des vedettes du monde du spectacle et
du sport chinois étaient présentes à l’inauguration qui s’est fait
en grande pompe.
TechnoAlpin a commencé à effectuer des installations dans la
station chinoise au cours de l’été 2011. Les équipements qui ont
Snow ExpErtS proJEtS du MondE EntiEr
16
17
proJEtS du MondE EntiEr
11 montgenèvre
passe à ATASSplus
Célèbre station de sports d’hiver, qui constitue la porte sud du
Le logiciel utilise de manière efficace les ressources dis-
domaine de la Voie Lactée, Montgenèvre a décidé de passer
ponibles, en s’adaptant constamment aux conditions du
au logiciel de commande ATASSplus. Au cours des travaux de
temps et en utilisant de façon optimale l’eau et l’air, sans
modernisation qu’elle a effectué en 2012, la station de sports
devoir changer aucun paramètre. La neige est, aux dires
d’hiver a décidé de renforcer son circuit de fibre optique et de
de Querlioz, pratiquement parfaite et le système allège
passer du vieil ATASS au nouvel ATASSplus. L’installation compte
énormément le travail des nivoculteurs.
également plusieurs salles de machines, comprenant pompes et
compresseurs. Les travaux de modernisation ont commencé au
cours du printemps 2012. Dès le début de la saison hivernale
2012/2013, il a été possible d’utiliser la nouvelle supervision.
« Une révolution », selon Pierre Querlioz, directeur d’exploitation
du domaine skiable. L’amélioration existe, elle se voit et comporte de nombreuses satisfactions. Quelques heures de fonctionnement ont suffi pour faire apparaître les premiers avantages
du système : la fiabilité est plus haute, le travail est meilleur et
l’utilisation des données est beaucoup plus aisée. La supervision
de l’enneigement est rendue plus rapide et le système est bien
plus simple à utiliser que le précédent.
w w w.t E C h n oa l p i n .C o M
www.montgenevre.vom
12 aspen
Petite ville de l’État du Colorado située à 2 400 m d’altitude,
Dans leur ensemble, les quatre stations comptent 332
Aspen est l’une des stations les plus exclusives et les plus
pistes et 513 km où, en moyenne, il tombe sept mètres
célèbres, blottie dans un cadre splendide des Montagnes
de neige par an. Les stations sont reliées les unes aux
Rocheuses. Mais Aspen c’est aussi et surtout un domaine
autres par une navette gratuite, elles forment l’un des
de grandes dimensions qui compte quatre stations de ski et
centres de sports d’hiver les plus célèbres du monde et
propose à chacun son terrain de ski idéal. Il s’agit des sta-
l’un des lieux de séjour les plus prisés des célébrités.
tions de Snowmass, d’Aspen Mountain, d’Aspen Highland et
de Buttermilk. Les deux premiers sommets ne sont conseillés
En 2012, les responsables du domaine ont décidé de
qu’aux skieurs chevronnés, tandis que Buttermilk est indiqué
consolider leur rapport avec TechnoAlpin. A l’avenir, 23
même pour les débutants et constitue une excellente station
T40 et le logiciel de commande ATASSplus veilleront au
familiale.
parfait enneigement des nombreuses pistes d’Aspen.
Le projet
en bref
• 23x T40 mobiles
• ATASSplus
www.aspensnowmass.com
Snow ExpErtS proJEtS du MondE EntiEr
18
19
proJEtS En SuiSSE
Le projet
en bref
•
•
•
•
•
5x T40
20x V3
25 abris
2 km de câbles de données
Station de pompage avec variateur de
fréquence pour pompe à 200 kW
• Compresseur de 110 kW
www.vercorin.ch
13 vercorin
enneigeurs TechnoAlpin
pour le petit village
Vercorin est un village de vacances de montagne situé au cœur
enneigées au début de la saison. Cela crée bien des pro-
du Valais, à 1 300 mètres d’altitude. En été, il séduit par son
blèmes et les clients hésitent à acheter un skipass pour
climat agréable et, en hiver, par ses pistes indiquées pour tous
la saison. L’enneigement nous évite ce genre de pro-
les niveaux.
blèmes » - explique Alain Perruchoud, vice-président de
la société des télécabines de Vercorin. « La collaboration
En 2012, la station de sports d’hiver a entrepris plusieurs chan-
avec TechnoAlpin a été excellente et, jusqu’à présent,
gements. En effet, une nouvelle télécabine relie le village de
nos attentes n’ont pas été déçues » - poursuit Perru-
Vercorin (1 300 m d’altitude) aux Crêts-du-Midi (2 332 m). Le
choud. « Si nous avons fini par choisir les équipements
système d’enneigement a lui aussi fait l’objet de travaux de mo-
TechnoAlpin, c’est grâce au service que la maison offre
dernisation. En effet, de la station de Crêts-du-Midi à celle de
et à la très haute qualité de ses produits. »
Vercorin, dans la vallée (environ mille mètres de dénivelé), ce
sont les enneigeurs ventilateur de TechnoAlpin qui veilleront à ce
Grâce à ses 7 remontées mécaniques, à ses 35 km de
que l’enneigement soit optimal.
pistes, à son snowpark équipé d’une demi-lune, à ses
12,5 km de pistes pour le ski de fond et à ses pistes de
« La station de Vercorin, située dans la vallée, n’est pas à haute
luge, Vercorin offre de multiples possibilités aux ama-
altitude. Pour cette raison, les pistes ne sont pas complètement
teurs de sports d’hiver.
w w w.t E C h n oa l p i n .C o M
Le domaine se partage en deux « mini-domaines » : le village
de Sörenberg, situé entre 1 100 et 1 690 mètres d’altitude,
offre des descentes faciles et moyennes - excellentes pour les
familles et les enfants. Une nacelle, deux télésièges et onze
téléskis emmènent les amateurs au sommet du domaine.
La station de sports d’hiver de Rothorn, située entre 1 900
et 2 350 mètres, complète la gamme offerte par le domaine
suisse. Ici, le skieur peut s’en donner à cœur joie sur des
pistes moyennement difficiles et difficiles. Il y a aussi des
pistes de freeride et une descente vers la vallée absolument
spectaculaire. Les quelque cinquante kilomètres de pistes
seront enneigés grâce aux 43 lances V3, aux 5 T40 et aux
17 M12. En revanche, la station de pompage Eissee assure-
14 TechnoAlpin débarque
à sörenberg
ra l’arrivée d’eau sur les pistes de Sörenberg. Le programme
prévoit aussi la réalisation d’une station de compresseur, de
86 abris et la pose de 8 km de conduites en fonte.
A Sörenberg, le divertissement sur les skis est assuré !
En effet, à partir de 2013, le domaine suisse s’en remettra
au système d’enneigement de TechnoAlpin.
Le village traditionnel situé au pied du Brienzer Rothorn, dans
le canton de Lucerne, a bien des choses à offrir aux familles et
aux enfants. La vue phénoménale sur le Brienz Rothorn, à 2 350
mètres d’altitude, avec les plus hauts sommets du canton de
Lucerne, est à couper le souffle. On y admire le miroitement de
Brienz et du lac Thurn, sous les rayons du soleil d’hiver, et, au
loin les sommets d’Eiger, de Mönch et de la Jungfrau et toutes
Le projet
en bref
•
•
•
•
•
•
43 lances V3
5x T40
17x M12
8 km de conduites en fonte
86 abris
Station de pompage Eissee de 25 l/s,
250 kW
• Station de compresseur de 200 kW
les autres cimes de plus 4 000 mètres de l’Oberland Bernois.
www.soerenberg.ch
Snow ExpErtS proJEtS En SuiSSE
20
21
stara planina
15 la beauté cachée
de la serbie
Stara Planina, la « Vieille Montagne », est la plus grande montagne de la Serbie de l’est, un massif qui constitue
une frontière naturelle avec la Bulgarie. Grâce à sa fascinante beauté et à sa nature vierge, Stara Planina est la
plus belle montagne de la Serbie orientale et l’un de ses territoires touristiques les plus précieux. Elle représente
un trésor naturel d’une valeur exceptionnelle et elle forme un parc naturel protégé.
Le climat, qui garantit d’abondantes chutes de neige pendant
La station de ski fait partie du « Ski Resort of Serbia »
près de cinq mois par an, et l’altitude comprise entre 1 100 et
qui rénovera 3 localités : Zlatibor, Kopaonik et Stara
1 900 mètres, favorisent la création de longues pistes de ski
Planina. Le Ski Resort of Serbia est donc le principal
alpin qui ont permis à Stara Planina de devenir l’une des sta-
gérant de domaines skiables de Serbie. En 2012, Stara
tions de sports d’hiver les plus grandes et les plus importantes
Planina a décidé d’agrandir le domaine et d’étendre
de Serbie.
son installation d’enneigement que TechnoAlpin avait
w w w.t E C h n oa l p i n .C o M
Le projet
en bref
•
•
•
•
•
•
•
•
•
4x T40 mobiles avec E-Motor
16x T40 sur lift 4,5 m
1x TF10 sur lift 4,5 m
18x V3 à air centralisé
Station de pompage PS300 munie de deux
pompes immergées 45 l/s, 76 m, 45 kW
Station de pompage PS400 munie de deux
pompes à haute pression 40 l/s, 510 m, 315 kW
Compresseur 23,70 m³/min, 8 bar, 132 kW
9,8 km de conduites en fonte
ATASSplus
www.staraplanina.eu
réalisé en 2009. Dans le cadre du nouveau projet, deux stations
station est prévu dans le futur. Avec la construction de
de pompage (la PS300 et la PS400) sont venues compléter les
nouveaux télésièges, de pistes, de structures hôtelières
deux existantes. TechnoAlpin a également livré 21 enneigeurs
et d’autres infrastructures, Stara Planina deviendra vite
ventilateur et 18 lances qui se sont venus s’ajouter aux huit
l’une des stations de sports d’hiver les plus impor-
enneigeurs livrés en 2009. Un nouveau développement de la
tantes de toute la Serbie.
Snow ExpErtS proJEt En SErBiE
22
23
10 anS down undEr
i
k
S
Z
N
t
e
n
i
p
l
A
Techno
16 un partenariat
consolidé dans le temps
NZSki Ltd gère trois des plus grands domaines de Nouvelle-Zé-
en sorte que leur objectif se réalise : devenir des leaders
lande : deux dans la région de Queenstown, The Remarkables
dans le monde des sports d’hiver.
et Coronet Peak, et un près de Christchurch, Mt. Hutt. La société a acheté ces trois domaines à Air New Zealand en 2002.
Le PDG de NZSki, James Coddington affirme que son
Duncan Smith, le Directeur Général de NZSki d’alors, déclare :
entreprise ne cesse de travailler pour réaliser des déve-
« Nous avons tous fortement cru dans le potentiel de ces trois
loppements opportuns qui donneront des avantages du-
domaines. »
rables pour les clients, les partenaires industriels et les
communes limitrophes de Queenstown et de Methven.
Au cours des années passées, de gros investissements ont permis d’améliorer les infrastructures présentes. En investissant
La collaboration entre TechnoAlpin et NZSki a commencé
dans le personnel, les systèmes d’enneigement, les dameuses,
en 2003, avec le premier projet de Coronet Peak. Depuis
les transports et les services de location, le groupe entend faire
lors, les experts de la neige de TechnoAlpin ont moderni-
vivre à ses clients une expérience unique en son genre et faire
sé les installations des trois domaines.
w w w.t E C h n oa l p i n .C o M
Coronet Peak, le domaine le plus célèbre du groupe, offre une
Partenariat futur
longue saison hivernale, des pistes parfaitement préparées pour
Après avoir développé les installations de Coronet
le ski et le snowboard, ainsi que des équipements de remontée
Peak, NZSki entend concentrer ses futurs investisse-
modernes. A seulement 20 minutes de Queenstown, la station
ments sur les domaines de The Remarkables et de Mt.
présente des pistes de tous les niveaux de difficulté. Le domaine
Hutt. Pour garantir à ses habitués le plus haut niveau
a été le premier de Nouvelle-Zélande. Créé en 1947, il n’a eu
de qualité et de fiabilité, NZSki a voulu tester les en-
qu’une seule piste jusqu’en 1994, année où l’on a construit la
neigeurs d’autres fournisseurs et les comparer à ceux
deuxième remontée mécanique. Aujourd’hui, 213 enneigeurs
de TechnoAlpin.
offrent aux amateurs une neige parfaite pendant toute la saison
hivernale. A partir de la saison hivernale 2013, Coronet Peak uti-
Les essais ont été effectués sur une longue période, de
lisera le logiciel de commande ATASSplus, qui fournira au client
manière à soumettre les enneigeurs à différentes condi-
une aide efficace et rapide. Grâce aux investissements dont les
tions météorologiques et ils ont concerné plusieurs as-
systèmes d’enneigement ont fait l’objet, Coronet Peak a fait pas-
pects du système d’enneigement : le prix, le service, la
ser l’ouverture de ses installations de 60 à 110 jours.
qualité de la conception, la production, la portée, la fiabilité et l’efficacité des dispositifs, le retour et la garan-
Pas très loin delà, de l’autre côté de Queenstown, on trouve le
tie. Grâce à ces essais, NZSki a eu une nouvelle preuve
domaine de The Remarkables. Cette zone n’a rien à envier aux
que TechnoAlpin est le bon partenaire pour l’enneige-
domaines alpins, elle offre à ses clients quelque 220 hectares de
ment automatique de ses domaines et a donc décidé de
pistes parfaitement enneigées et préparées. Le travail des nivo-
consolider son partenariat.
culteurs est facilité par 40 machines TechnoAlpin qui optimisent
la préparation des pistes.
« Nous sommes fiers de notre collaboration avec TechnoAlpin et nous attendons beaucoup de cette coopération
Mt. Hutt se trouve plus au nord, dans la localité de Methven, près de
pour l’avenir » - a déclaré James Coddington (PDG de
Christchurch et c’est le plus grand domaine de la région de Canter-
NZSki). Jim Giller, directeur général de NZSki, a ajouté :
bury. La saison commence début juin et dure jusqu’en novembre, ce
« De notre point de vue, la qualité du produit, sa fiabilité
qui permet à la station d’être souvent la première à inaugurer la sai-
et surtout le support technique, permettent à Techno-
son hivernale dans l’hémisphère sud. L’enneigement d’une grande
Alpin d’être le meilleur fournisseur d’équipements d’en-
partie des pistes du domaine est assuré par 64 lances.
neigement. »
www.nzski.com
Snow Experts 10 ans Down under
24
25
SaViEZ-VouS…
1 que
TechnoAlpin est également présent en Chine à
Alpitec, le salon international de la technologie alpine et hivernale ? Ce salon a eu lieu du 27 février au 2 mars 2013, en même
temps qu’ISPO BEIJING. Au cœur du nouveau quartier olympique
de Pékin, sur une superficie de plus de 30 000 m², ce salon offre
aux professionnels une plateforme tous azimuts sur les services
et les produits destinés aux stations de sports d’hiver. Pour TechnoAlpin, Alpitec Chine est une plateforme idéale pour connaître
17
le marché et se présenter aux clients orientaux.
!
n
i
p
l
A
o
n
h
c
e
T
z
e
h
... news de c
2 que
à la mi-décembre, les collaborateurs
de TechnoAlpin ont fêté le millième enneigeur ventilateur fabriqué en 2012. La plaquette du numéro Mille a
été décernée au « petit » de chez TechnoAlpin, le MMS,
acheté par le domaine polonais de Karpatka Ski Panorama. Dans l’histoire de TechnoAlpin, c’est la sixième
fois que l’on franchit le seuil de production de mille
enneigeurs ventilateur.
3 que
avec son partenaire chinois Melchers Techex-
port, TechnoAlpin a ouvert un centre de services à Pékin. Le
centre est parfaitement situé, pas très loin de l’aéroport international de Pékin. Le centre offre un espace de 500 m², un atelier
de réparations, un dépôt pour les produits, un autre pour les
pièces de rechange et une salle pour les cours de formation.
w w w.t E C h n oa l p i n .C o M
18 partenaires
Nous profitons de cette occasion pour adresser nos plus vifs remerciements à nos partenaires qui, grâce à leur engagement et à leur professionnalisme, contribuent à rendre TechnoAlpin plus performante.
Snow ExpErtS partEnairES
26
27
Alain De Cian
Albert Messner
Alessandro Rachetti Alex Carpentari
Alex Seebacher
Alexander Borgia
Alexander Klapfer
Alexander Leitner
Anton Puff
Arno Hafner
Armin Mussner
Benjamin Pötz
Christian Bonini
Christian De Brida
Christian Jocher
Daniela Stelzer
Daniele Facchin
Daniele Neri
Dominik Pöder
Dominik Psenner
Elena Gabardi
Florian Schwalt
Florian Villgrattner F. Zambaldi
Andrea Valmorbida Andreas Gutgsell
Andreas Mumelter
A. Schwingshackl
Andreas Weiss
A. Kompatscher
Anja Berents
Christian Niedermayr Christoph Fischer
Claudia Pomaro
Dagmar Geis
Daniel Heiss
Daniel Kahler
Daniel Neulichedl
Daniel Raffl
Daniel Widmann
Elmar Kanestrin
Elmar Kaufmann
Elmar Rainer
Elmar Walder
Erich Gummerer
Erika Marchio
Erika Unterweger
Fabian Alegre
Federico Tricotti
Florian Holzer
Gerhard Bertoldi
G. Cassiolari
Hannes Pichler
Hannes Simonini
Hans Baumgartner H. Hochwieser
Heidi Vonmetz
Heinz Viehweider
Hermann Nock
Horst Schmid
Irina Belkina
Ivan Gross
Jacques Fournier
Johann Kaufmann J. Untermarzoner
Johannes Fontana Jozef Duřcák
Julian Calliari
Juris Panzani
K. Terrabona
Kathrin Pfeifhofer
Katja Obkircher
Klaus Bacher
Lasse Nordström
Lesya Faller
Manfred Alber
Manfred Livi
Manfred Scherer
Manfred Winkler
Manuel Domanegg Manuel Furlotti
Manuel Meraner
M. Planötscher
Marco Moratti
Marilise Di Domenico Marion Margesin
M. Mahlknecht
Markus Messner
Markus Pfeifer
Martin Coser
Martin Eppacher
M. Gamberoni
Martin Hofer
Martin Margesin
Martin Noggler
Martin Verant
Matej Budaj
Matteo Paterno
Matthias Obrist
M. Centofanti
Mauro Ficara
Mauro Freno
Max Vieider
M. Hawlin
Michael Mayr
Michael Smaniotto Michael Wieser
Michele Marsonet
Mirko Brunner
Monika Hornikova
Murat Bozdag
Nicole Thaler
Othmar Kanton
Paolo Alberti
Paolo Bagozzi
Paolo Nardone
Patrick Peintner
P. Platzgummer
Patrizia Pircher
Paul Psaier
Peter Mahlknecht
Peter Mittermaier
Peter Rottensteiner Peter Unterholzer
Philippe Ronin
Pierpaolo Salusso
Rene Tschigg
Richard Reifer
Robert Herbst
Robert Maoret
Robert Reider
Roberto Begliatti
R. D‘Agostino
Rudolf Prantl
Sabrina Wolf
Sarah Winkler
Sergej Ragosin
Siegfried Göller
Siegfried Rieder
Stefan Egger
Stefan Felder
Stefan Malfer
Stefan Reinstadler Stefano Bruscagin Stefano D‘Amicis
Stefano Locatelli
Stephan Psenner
Sylvia Psenner
Thomas Burger
Thomas Damian
Thomas Faller
Thomas Kaserer
Thomas Lunger
Thomas Möltner
Thomas Nocker
Thomas Pichler
T. Strumpfl ohner
Tobias Spitaler
Ulrike Oberrauch
Ulfur Gudmundsson U. Marchesan
Verena Pattis
Walter Rieder
Werner Siller
Wolfgang Gurschler Wolfgang Hanni
Wolfgang Lechner Wolfgang Mair
Wolfgang Psenner Albert Gomig
A. Aichhorn
Bianca Zanona
David Dietrich
Georg Zeller
Hannes Resch
H. Grünbacher
Herbert Huber
Manuel Schöpf
Markus Goller
Martin Ganzer
Martin Plank
Martin Zeiser
Natasa Vujancevic
R. Kramberger
Brice Lacorre
Christian Gutknecht Damir Casu
Marco Albiez
Martina Furrer
M. Zurbriggen
Patrick Varonier
Remo Bulgheroni
Samuel Zweifel
Stefan Gisler
Thomas Kempf
Bernhard Maier
Gerti Zandt
Jonas Sögtrop
Manfred Huber
Richard Fiedler
Thomas Förster
Ulrich Gall
Bernard Ligori
Corinne Vascon
Cyril Cain
Didier Blanchard
Franck Tiffreau
Henri Philip
Mathieu Verriere
Michael Payan
Michel Gallois
Rafal Smolan
Anna Fablova
A. Turiakova
Branislav Kukula
Igor Schmidt
Jan Duchlansky
Jan Podmanicky
Jaroslav Kral
L. Podmanicky
Lowy Ladislav
Marek Vesely
Martin Merka
Milos Slosiar
Radoslav Martonik
Roman Hotera
Zuzana Zidekova
Adam Askwith
David Kennedy
Geir Vik
Jesse Collins
Joe Scarfi
Kent Kercheval
Sean McKinnon
Steve Daly
Peter Söderholm
A. Olsson
Erik Reinholdsson
Jan Mangborg
Jan-Erik Nilsson
Magnus Hedlund
Martin Bergström
Sebastian Jalkmar
Jong Woo Won
Kwan Hee Won
Tae Ha Kim
Alex Tang
Chris van den Berg Joe Zhou
Lue Shengming
Hideki Urano
Toshiyuki Sakai
Hanspeter Pleisch
George Noulikas
Nikos Tzimogiannis A. Mechkov
Asya Mechkova
Martin Popov
S. Mechkova
Stefka Miteva
Ali Güral Ünal
Stefan Ties
Ali Rahimi
A. Rodriguez
Cristina Osado
Oscar Fernandez
Raul Garcia
Rosa López
Santiago Lazaro
L. Radovanovich
Slawa Kalugin
Cristian Chilea
Petre Popa
Serban Sovaiala
Caba Gere
Gregor Vehovec
Anastasiia Andrieieva Anton Faltynsky
Slaven Badura
Serge Sirotko
Paul A.H. Lambert
Santiago Hardt
Frederik Danielsson G. Reichegger
Aleksandr Pupyshev Leonid Ipatov
Andrea Cavatton
Ángel Jaraiz
w w w. t E C h n o a l p i n . C o M

Documents pareils

Snow Experts 04.2011.indd

Snow Experts 04.2011.indd et Sabine Vieweg … deux sœurs qui exploitent avec leurs parents le domaine skiable familial de Beuerberg (Allemagne). Chaque année, c‘était toujours la même attente de la neige pour la famille Mann...

Plus en détail