innovosud - Hérault Juridique et économique

Commentaires

Transcription

innovosud - Hérault Juridique et économique
Annonces légales de l’Hérault
N° 3042
16 avril 2015
1,20 e
Officiellement habilité à
publier les annonces légales
dans le département
de l’Hérault.
DROIT & INNOVATION
La signature
contractuelle
vocale
ENTREPRISES
Boostez
les réunions
de vos cadres
INNOVOSUD
Des innovations
dans le Biterrois
Plus d’infos sur…
www.heraultjuridique.com
Votre accès direct par QRcode
ARTS
Rencontre avec
Sylvie LéonardSeigneuret
CAHIER INNOVATION AVRIL 2015 Hérault Juridique
© Innovosud
Bimp’air, « révolution’air » ! p. 9
Béziers Méditerranée / La Domitienne
Uniteck mise sur le nautisme p. 8
Made in Pet, décalé & gourmand p. 11
Terra Hominis,
le vignoble en partage p. 10
AmaTerrasu,
le solaire exactement p. 10
INNOVOSUD,
l’innovation en Biterrois
Focus sur des entreprises prometteuses qui innovent dans le
Biterrois… Laurent Espelt, son directeur, nous a ouvert les portes de
la pépinière d’entreprises Innovosud, implantée à Béziers sur la ZAE
Reportage : Daniel CROCI ([email protected])
Mercorent. Dès sa conception, la pépinière d’entreprises Innovosud a aboli les frontières
administratives. En effet, l’association qui
gère la pépinière a été créée en 2008 à
­l’initiative de l’agglomération Béziers
Méditerranée et de la communauté de
­c ommunes La Domitienne. D’où une
double implantation, à Béziers sur la ZAE
Mercorent (4 ateliers industriels, 12 bureaux, des
espaces techniques et de détente) et à Vendres
(4 bureaux situés dans les locaux de la Maison de
l’Economie), pour une réelle mutualisation
intelligente des moyens et des ressources
humaines.
Autre originalité, l’association est gérée
par 3 collèges : collectivités, entreprises
(30 adhérents) et organismes de développement économique (CCI, Chambre de
métiers et d’artisanat…). Cette organisation
s’inscrit dans la durée et la continuité.
L’architecte Michel Roget, ancien vice-­
président de l’agglomération biterroise, en
est le président depuis l’origine. « Innovosud,
membre du réseau Synersud, affiche
­complet ! » confie son directeur, Laurent
Espelt. Des projets prometteurs sont en
phase d’industrialisation prochaine. Vingtdeux entreprises et projets sont actuellement hébergés ou accompagnés par la
structure.
Deux nouvelles entreprises
pour deux sortantes
Deux nouvelles entreprises font leur
entrée à Innovosud : la SAS Meltin’
Consulting (de Jean-Jacques Picon, ex-­
dirigeant de la BG Béziers), cabinet-conseil
d’experts spécialistes des TPE-PME ; et la
SAS I’m Bike (marque / Urban Bike City Tour
de Muriel Cossard), conceptrice de baladesdécouvertes urbaines à vélo électrique,
incluant à terme des lunettes à réalité augmentée mises à la disposition des cyclotouristes pour filmer leurs promenades.
•••/•••
Hérault Juridique & Economique - 16 avril 2015
7
© HJE 2015 / Daniel Croci
Cahier INNOVOSUD (suite)
Laurent Espelt, directeur d’Innovosud
Innovosud, pleins feux sur l’innovation.
•••/••• Deux entrants, deux sortants. C’est la
loi de ce type de structure, dont la mission
d’hébergement ne peut excéder quelques
années. Déco-Nature (dirigeant : Alain Zerbib),
spécialisée dans la vente d’éléments naturels
et la fabrication de mobilier et de revêtements à base de bois flotté, de lianes ou
d’autres éléments naturels, partira d’ici
quelques semaines d’Innovosud pour
s’installer à Béziers. Online Labo, activité de
laboratoire photographique dont le modèle
économique est basé sur les reportages
photographiques en maternité sur Internet
(un marché de niche français estimé il y a
quelques années à 70 millions d’euros par an),
est également partante. Depuis sa création
il y a six ans, Innovosud a hébergé une
quinzaine d’entreprises et accompagné une
trentaine de projets générant de ­nombreux
emplois.
Offre de formation et recrutement
La structure Innovosud, qui développe en
2015 une nouvelle offre de formation et souhaite recruter un chargé de mission supplémentaire, est désormais parfaitement ancrée
sur son territoire. Son directeur imagine un
développement fort sur d’autres filières spécifiques comme le tourisme et les loisirs
sportifs, vecteurs de croissance importants
en Languedoc-Roussillon ; mais aussi la
logistique, avec à terme, éventuellement, la
création d’un organisme de formation, une
école de la logistique qui irait du niveau
BEP-CAP jusqu’à celui d’ingénieur en logistique (bac + 5)…
Vers un périmètre élargi ?
Avec la fusion des régions, l’heure est peutêtre aussi à la mutualisation avec d’autres
territoires, comme Narbonne, à l’instar de
l’association Triangle d’Oc, créée récemment
par les CCI de Béziers et Narbonne. « Des
alliances seraient possibles pour une réelle
cohérence et pour porter l’accompagnement à
l’innovation grâce aux dispositifs régionaux qui
existent, et avec le soutien du réseau régional
Synersud, en coordination avec les structures
d’accompagnement existantes, sur un périmètre
ouest-héraultais élargi » confie Laurent Espelt.
« Mais c’est avant tout une volonté politique qui
pourrait se traduire par une Agence de développement économique » indique-t-il. Une
annonce a été faite dans ce sens par le
président de l’agglomération Béziers
Méditerranée, Frédéric Lacas, lors de ses
vœux pour 2015. A suivre…
La plupart des entreprises d’Innovosud visent un
marché national. C’est le cas de Bimp’Air, AmaTerrasu,
Uniteck, Online Labo, Made in Pet. Déco-Nature commercialise déjà à l’export.
L’originalité ou l’innovation ne sont pas forcément perceptibles dans le produit
conçu. Déco-Nature, spécialiste du bois flotté qui surfe sur la tendance
écoresponsable, travaille avec la plate-forme technologique 34 du lycée JeanMoulin à Béziers pour concevoir et fabriquer sur mesure un plan de découpe
pour bois flotté. Cette innovation de process lui permettra d’accentuer son
avantage concurrentiel. Déco-Nature sera ainsi la seule entreprise en France
à pouvoir tailler des planches de 6 mètres de long sur 2,5 mètres de large, sur
un produit naturel atypique et recherché.
> Hébergée à Innovosud, Uniteck est une société industrielle spécialisée dans
l’énergie solaire de petite puissance. Elle se positionne en tant que spécialiste du
solaire petite puissance pour sites isolés. De par son caractère innovant, Uniteck a
obtenu un financement de Créalia, le fonds d’amorçage des entreprises innovantes
du Languedoc-Roussillon. Ses dirigeants ont conçu, avec un certain succès, une
offre parfaitement adaptée aux marchés ciblés du camping-car, du nautisme, de la
signalisation routière et des petites applications domestiques et de loisirs. Uniteck
a misé sur une grande simplicité pour l’utilisateur et le vendeur, et sur la rationalisation du nombre de fournisseurs pour le distributeur grâce à la conception de kits
prêts à l’emploi et adaptés à l’usage. Ce concept séduit particulièrement le milieu
du nautisme. Uniteck va ainsi prochainement participer au plus grand salon
professionnel du secteur, avec l’ambition de se développer à l’export. Le site de
l’entreprise est d’ailleurs déjà accessible en anglais et en espagnol. Uniteck est
actuellement en recherche de financement pour son développement à l’export,
le développement de son stock et de sa R&D. « Entre 200 000 et 300 000 euros,
une première étape pour les trois années à venir… » précise Arnaud Ollivier, l’un
des cofondateurs. Depuis fin 2014, Uniteck s’est en effet lancée dans un nouveau
projet de R&D. Elle s’est rapprochée du pôle solaire de Perpignan pour développer,
avec l’INES et le CRNS, une nouvelle gamme de régulateurs de charge totalement
innovants. Aujourd’hui au stade du cahier des charges, Uniteck a pour ambition de
concevoir une carte électronique 100 % régionale dotée d’algorithmes inédits et
performants pour obtenir une régulation optimale de la charge électrique.
8
© HJE 2015 / Daniel Croci
UNITECK, nautisme et nouveau projet de R&D
Arnaud Ollivier et Yoann Fourmond,
cofondateurs d’Uniteck.
Hérault Juridique & Economique - 16 avril 2015
INNOVOSUD INNOVE Hérault Juridique
SAS PRODUCTION FUNCTIONAL FACTORY
La révolution dans l’art du gonflage
Avec Bimp’Air, le vélo produit l’air
dont il a besoin !
Simplicité et qualité du concept, innovation de rupture, design
­soigné, développement alternatif inédit : le concept Bimp’Air de
P.F.F pourrait rapidement bousculer le marché du gonflage de cycles.
Le premier système de gonflage autonome et rechargeable à l’infini
fera son entrée sur le marché en octobre 2015.
La grande nouveauté de ce système dédié aux randonneurs, freeriders et
passionnés d’enduro : une capsule d’air comprimé rechargeable et un
minicompresseur design. Finis donc, les coups de pompe à main ou les
capsules de CO2 chères et polluantes. Bimp’Air permet de récupérer et
d’utiliser l’énergie du vélo pour produire de l’air comprimé, réutilisé ensuite
pour le gonflage. Après avoir simplement installé sur la roue le support
prise d’énergie, le cycliste positionne le minicompresseur. Celui-ci s’actionne
dès que le vélo entre en mouvement et permet le remplissage de la capsule.
En six minutes à 15 km/h, le pilote dispose de 11 litres d’air comprimé à
49 bars pour pouvoir gonfler simplement ses pneus et régler fourche et
amortisseurs.
© HJE 2015 / Daniel Croci
BIMP’AIR est une innovation de rupture qui entend apporter confort et
rapidité aux cyclistes. Ses concepteurs ont intégré Innovosud en septembre
2012. Après trois années de gestation et deux ans de développement, la SAS
Production Functional Factory a commencé à faire du buzz sur son invention, notamment via son site internet, ouvert en juillet dernier. Bimp’Air,
premier système de gonflage autonome et rechargeable à l’infini pour un
confort sans pareil dans l’entretien du vélo, est une technologie brevetée
qui met à la disposition des cyclistes un système alternatif : un outil complet
pour à la fois gonfler les pneus et régler les fourches et amortissseurs, ou
en cas de claquage de tubeless. Tous les besoins du rider sont ainsi couverts
avec un seul et même accessoire. Ce concept est inédit à ce jour sur ce
marché spécifique.
Nancy Aghilone, PDG et directrice marketing
et communication de Bimp’Air .
L’équipe Bimp’Air fait partie de la société P.F.F. (SAS Production Functional
Factory), tournée vers l’innovation, l’aventure et le partage. Ces passionnés
de ride ont réuni 1,4 million d’euros pour lancer la conception de leur
projet : 1,3 million d’euros en « love money » (avec la participation d’une
vingtaine d’amis, de membres de la famille ou d’une connaissance au capital de
l’entreprise), et un soutien de bpifrance et de Transferts-LR (50 000 euros
selon Nancy Aghilone, PDG et directrice marketing et communication). Bimp’Air
sera en vente dès octobre 2015. « Nous nous basons d’entrée sur une stratégie
européenne, annonce Nancy Aghilone. Nous visons 10 pays européens :
l’Allemagne, les Pays-Bas et l’Angleterre, les 3 grands pays du cyclotourisme, mais
aussi la France, l’Espagne, l’Italie… et d’ici un à deux ans, les Etats-Unis et
l’Amérique du Nord ».
Prix de vente annoncé : autour de 260 euros (capsule, compresseur, prise
d’énergie). Cette innovation haut de gamme vise en priorité des cyclistes
assidus voire professionnels qui ont déjà « un bel équipement ». P.F.F espère
vendre autour de 30 000 pièces durant la première année de commercialisation et n’exclut pas une recherche de financement pour assurer son
développement. Technologie de rupture, Bimp’Air pourrait être adaptée à
d’autres types de véhicules : voitures, motos, scooters, bateaux pneumatiques… tout ce qui peut se gonfler. Avec de nouveaux marchés en
perspective pour P.F.F.
L’équipe Bimp’Air : Marcello Aghilone, inventeur du système BIMP’AIR • Nancy Aghilone,
PDG et directrice marketing et communication • Alain Segura, directeur commercial
• Jean-Pierre Jalabert (aucun lien avec le champion cycliste éponyme), directeur
administratif et financier.
Hérault Juridique & Economique - 16 avril 2015
Le kit Bimp’Air comprend un compresseur miniature,
une capsule d’air rechargeable et un support
prise d’énergie…
> Vidéo de démonstration sur http://bimpair.com/
9
Hérault Juridique INNOVOSUD INNOVE
Achat de vignobles en crowdfunding
© Terra Hominis
Terra Hominis : 2 nouveaux
projets annoncés le 28 avril
Au centre, Ludovic Aventin, fondateur de Terra Hominis, entouré de Sybil
et Alex, deux jeunes vignerons qu’il accompagne dans leur installation…
Le financement participatif à taille humaine. Chaque projet dispose
ainsi d’un nombre limité d’associés, sélectionnés pour leur adhésion à la démarche, ce qui permet aux jeunes vignerons qui
s’installent de connaître individuellement chaque associé. Du
gagnant-gagnant, même si pour Ludovic, l’argent n’est qu’un moyen
et non une finalité : « ce qui compte, c’est le projet ». L’achat d’un
domaine nécessite de collecter entre 160 000 et 400 000 euros,
ce qui représente une moyenne de 100 à 130 associés. Le prix
d’une part est compris entre 1 300 et 2 500 euros selon les projets (en moyenne, un associé détient 2,2 parts). Et quand les résultats
se conjuguent au rêve de posséder une part de vignoble et d’en
partager les valeurs, c’est d’autant plus probant. « Les parts de nos
associés prennent chaque année de la valeur, confie Ludovic. Au Mas
Créée en 2011 par Ludovic Aventin, Terra Hominis
est une société spécialisée dans le financement participatif
dédié à l’achat de vignobles. En cinq ans, Terra Hominis
a permis de financer des projets viticoles régionaux
en mobilisant plus de 400 associés. Ce modèle original
vise à donner du sens à son investissement dans le cadre
de projets à taille humaine. Terra Hominis a déjà permis
l’acquisition de quatre domaines viticoles en Languedoc
et l’installation de jeunes vignerons.
Elle annonce deux nouveaux projets
et une nouvelle orientation…
Angel (AOC Faugères), elles ont même progressé de 27 % en deux ans
pour passer de 1 300 euros à 1 650 euros, en sus des 4,5 % de dividendes donnés chaque année en vin ». Terra Hominis ne s’arrête pas
et repart sur deux nouveaux projets d’installation de jeunes vignerons : la création du Domaine La Truffière en AOC Minervois à
La Livinière (8 hectares ; coût de la part : 2 500 euros ; forme juridique : SCI), et celle du Domaine des Vignes blanches de Sybil, en
AOC Faugères (3 hectares ; coût de la part : 1 300 euros ; forme
juridique : SCI). Ces deux jolis projets permettront la conservation
de cépages anciens ; ils seront présentés le 28 avril prochain à
Montpellier… Ludovic Aventin souhaite aller plus loin et étendre
son concept à d’autres horizons agricoles locaux en circuits
courts, comme l’élevage.
Photovoltaïque
AmaTerrasu recherche
un client pilote pour
son tracker solaire
Pour son CSP (Concentrated Solar Power), AmaTerrasu
miniaturise le processus et développe un module
standardisé de taille raisonnée (24 m²) avec l’ambition
d’industrialiser rapidement cette solution de production
d’électricité. Le tracker solaire photovoltaïque dont
le prototype jouxte Innovosud entre en phase de préindustrialisation. L’entreprise biterroise dirigée par
Olivier Koszul est à la recherche d’un client pilote en
local. Posé sans fondations et entièrement recyclable,
il sera fabriqué dans l’Hérault (surface au sol inférieure à
10 m² et hauteur inférieure à 5 m). Il peut suivre le soleil
sur 2 axes avec la plus grande précision et peut supporter
10
© AmaTerrasu 2015
AmaTerrasu est la déesse shintoïste du soleil au
Japon (ancêtre mythique des empereurs du Japon).
C’est aussi le nom de l’entreprise créée par Olivier
Koszul, dédiée à l’exploitation du rayonnement
solaire et qui remplit deux objectifs : la création
d’un module solaire thermodynamique autonome
(micro-CSP) et la réalisation d’un tracker solaire
photovoltaïque (système de suivi du soleil).
L’équipe d’AmaTerrasu : Olivier Koszul, président-fondateur,
et Mathieu Pinel, directeur technique.
16 panneaux photovoltaïques (30 m²). Son système de positionnement est
breveté (n° 13 63352) et son système de production photovoltaïque est
garanti vingt ans. Il fonctionne en moyenne et selon la saison de 8h à 18h
(de 10h du matin à 15h pour un système standard) et fournit 4,770 watts
crête, l’équivalent de la consommation d’une belle maison individuelle.
AmaTerrasu, qui utilise des matériaux et composants européens, travaille
avec des partenaires français et conçoit et essaie ses solutions à Béziers,
en collaboration avec l’IUT de Béziers et le LIRMM.
Hérault Juridique & Economique - 16 avril 2015
INNOVOSUD INNOVE Hérault Juridique
Made in Pet
La fièvre du cupcake (gâteau) pour animaux
de compagnie emballera-t-elle la France, à l’instar
des Etats-Unis, de l’Asie ou de l’Italie ? Made in Pet
mise sur un produit artisanal de haute gastronomie
pour séduire les propriétaires.
La gent canine et féline semble déjà conquise.
Un marché de niche, mais pas seulement…
« Nous fabriquons les cupcakes friandises
pour chiens et chats dans le sud de la
France avec notre savoir-faire artisanal.
Nous utilisons les meilleurs ingrédients, sains
et 100 % naturels d’origine France », lance
d’emblée Marie Henon, de Made in Pet. Une
simple visite de son atelier de fabrication
gastronomique, dont la capacité peut atteindre
1 500 pièces par jour, confirme l’implication
qualitative de sa démarche. Les lourds investissements consentis (fours, ustensiles haut de
gamme, emballeuse…) feraient saliver n’importe
quel pâtissier. La différence avec Made in Pet,
c’est que le laboratoire est entièrement dédié
aux babines de nos amis chiens et chats. Mais
derrière l’image volontairement décalée et direct e m e n t inspirée de l’American way of life, l’entreprise hébergée par
Innovosud met la barre très haut en termes de professionnalisme, dans
la qualité et le soin apportés à la production maison. Pour une grande
fraîcheur, Made in Pet fabrique ses gâteaux pour chiens et chats à la
commande et les conditionne à l’unité. Elle s’ouvre ainsi peu à peu un
réseau de distributeurs haut de gamme : cliniques vétérinaires, petshops,
salons de toilettage, épiceries fines, palaces… jusqu’au BHV Paris.
C’est la grand-tante de Marie, créatrice de la recette originale du cupcake
pour chiens, résidant en Californie dans les années 50, qui lui a donné l’idée
de Made in Pet. Aidée de son mari Philippe et de leur Tommy – un cane
corso, chien de cour italien – devenu le testeur officiel de l’entreprise, Marie
a imaginé et conçu une gamme de petits gâteaux pour animaux de compagnie, sans sucres ajoutés et même récemment sans gluten, mais aux saveurs
irrésistibles : agneau, framboise, canard… et même saumon ou homard
pour nos félins au palais délicat. Ces friandises sont disponibles en ballotins,
coffrets, écrins ou kits pour anniversaires, et emballées à l’unité pour une
conservation à la fraîcheur optimale.
Hérault Juridique & Economique - 16 avril 2015
© HJE 2015 / Daniel Croci
Des cupcakes fun et gourmets pour
nos amis les chiens et les chats !
Marie et Philippe Henon, fondateurs de Made in Pet,
et Tommy, mascotte et heureux testeur officiel
des cupcakes maison.
Joyeux anniversaire !
Dernier-né de la gamme, le Kit pour anniversaire fait actuellement
fureur aux Etats-Unis. Il s’agit d’un présentoir de forme pyramidale
contenant une trentaine de cupcakes pour 4 à 12 chiens (selon leur taille
et leur appétit). Idéal pour une Tea Party ! Reste le prix : de 13,50 euros
le ballotin de 12 minicupcakes à 47,50 euros le plateau d’anniversaire
de 30 minicupcakes… Si vous voulez tester ou plutôt faire tester,
Made in Pet dispose d’une e-boutique en ligne à son image, gentiment
décalée et savoureuse à souhait. (www.madeinpet.fr/)
Dossier Innovosud : Daniel CROCI
([email protected])
Contacts INNOVOSUD
Retrouvez toutes
les entreprises
et leurs contacts
sur le site d’Innovosud :
innovosud.fr/entreprises
INNOVOSUD
ZAE Mercorent
132 r. Marquis de Laplace
34500 Béziers
Tel. : 0499 410 680
Courriel :
[email protected]
11
10 M€ INVESTIS POUR FONSERANES…
L’AGGLO, C’EST DU CONCRET !
www.beziers-agglo.org
Musée, promenade paysagée,
parcours nocturne,
zone de restauration,
spectacles, boutiques et bien
plus encore…
Pour sauvegarder un site classé
au patrimoine mondial de l’Unesco
et soutenir son économie touristique,
Béziers Méditerranée réhabilite les Neuf
Écluses de Fonseranes.
Conception : adapt-t.com
L’Hérault Juridique & Economique, chaque jeudi
L’essentiel de l’actualité légale et économique…
OUI, je m’abonne*
q Particulier
q Entreprise
q Collectivité
Société :.......................................................................................................................................................
éros
pendant un an / 52 num
Nom :............................................................................. Prénom :........................................................
au prix de
Adresse :......................................................................................................................................................
48
T
T
C
..........................................................................................................................................................................
Code postal :............................................................. Ville :.................................................................
seulement
Tel. :................................................................................................................................................................
Renseignements au
E-mail :........................................................................................................................................................
04(co9ût9d’u5n ap8pe3l loc5al)55
ou par courriel à
ridique.com
[email protected]
ande un chèque
* Joindre à votre dem
libellé à l’ordre de
Economique
l’Hérault Juridique &
Signature obligatoire :
...........................................
Date :.................................................................
q Collectivité : demande de facture préalable
q Je souhaite recevoir la newsletter de l’HJE
Bulletin à retourner, dûment complété et signé, à :
Hérault Juridique & Economique / Abonnements
2, quai du Verdanson - 34090 Montpellier

Documents pareils