The Star-Spangled Banner, Woodstock, 1969. Analyse d`une

Commentaires

Transcription

The Star-Spangled Banner, Woodstock, 1969. Analyse d`une
THE STAR-SPANGLED BANNER,
WOODSTOCK, 1969.
ANALYSE D’UNE INTERPRÉTATION ENGAGÉE DE
L’HYMNE AMÉRICAIN PAR JIMI HENDRIX.
JIMI HENDRIX
Johnny Allen Hendrix est né le 27 novembre 1942.
Son père lui offre sa première guitare classique à l’âge de 15 ans et il se fait offrir sa première guitare électrique
l’année suivante.
Jimi Hendrix s’engage dans l’armée et devient parachutiste à l’âge de 17ans; il essaie alors d’éviter une
condamnation dans une affaire de vol de voiture. Il quitte l’armée au bout de deux ans à la suite d’une blessure.
Il souhaite donc devenir musicien et multiplie les collaborations . Particularité: il est gaucher et joue avec une
guitare de droitier dont il a échangé l’ordre des cordes.
Il s’envole vers l’Angleterre en 1966, forme le trio The Jimi Hendrix Experience et enregistre la même année
Hey Joe qui devient numéro 1 en Angleterre.
Il se produit en France en première partie de Johnny Halliday et effectue une tournée triomphale suite à laquelle
il sort en 1967 son premier album Are you experienced?
Le groupe, jusqu’alors inconnu aux Etats-Unis, rentre et participe au festival de Monterey. C’est un triomphe et
The Jimi Hendrix Experience enregistre alors deux autres albums:
Axis: Bold as Love (1967) et Electric Ladyland (1968).
Suite à de trop fréquents désaccords, le groupe se sépare et Jimi Hendrix en forme un nouveau, Band of
Gypsies. Il participe alors au festival de Woodstock en Août 1969.
En 1970, Jimi Hendrix prépare un nouvel album dans le studio d’enregistrement qu’il vient de s’offrir , sans
parvenir à l’achever.
Il effectue sa dernière tournée en Europe et sera retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel de Londres le 18
septembre 1970. Son décès serait dû une absorption excessive d’alcool et de médicaments.
LE MOUVEMENT HIPPIE




Le mouvement hippie est un courant culturel des années
1960 né aux Etats-Unis au sein de la jeunesse désireuse
de s’affranchir des valeurs traditionnelles de la société de
consommation.
Ce mouvement est fondé sur la non-violence, un mode
de vie prônant la liberté dans tous les domaines, ainsi
que la vie en communauté.
Les hippies se rassemblent au sein d’importants festivals
de musique tels que celui de Monterey en 1967 ou celui
de Woodstock en 1969, et entreprennent parfois de long
voyages initiatiques jusqu’en Inde ou en Afghanistan.
Bob Dylan, Janis Joplin, Jefferson Airplane ou Jimi
Hendrix sont des musiciens « vedettes » de ce
mouvement hippie.
LE FESTIVAL DE WOODSTOCK.
Le festival de Woodstock à lieu les 15, 16 et 17 Août 1969 aux EtatsUnis dans l’Etat de New-York.
Près de 500000 personnes y participent (10 fois plus que ce qui était
prévu!), 32 groupes se produisent (Santana, Janis Joplin, Joe
Cocker, The Who…)
Ces « trois jours de musique et de paix » sont ce qui pourrait être le
« point culminant » de la culture hippie.
Jimi Hendrix, tête d’affiche du festival, doit donc se produire à la fin.
A cause d’importants retards, sa prestation a finalement lieu le lundi
18 août au matin devant une foule moins nombreuse que les jours
précédents, beaucoup sont déjà partis. Jimi Hendrix joue alors, au
milieu d’un medley de 28 minutes, son interprétation de l’hymne
américain.
L’HYMNE AMÉRICAIN
•Poème écrit en 1814, il rend hommage à ceux qui
défendent la « bannière étoilée » (The Star Spangled
Banner) face à l’ennemi anglais lors de la guerre de
1812.
•Ce poème est joué sur une chanson populaire anglaise
et devient l’hymne américain en 1931.
•http://www.youtube.com/watch?v=wEslW1x9cP0
LA VERSION DE JIMI HENDRIX

http://www.youtube.com/watch?v=wyGGG1I-rf8
PROPOSITION D’ANALYSE.








Depuis 1959, les Etats-Unis s’enlisent dans un conflit très meurtrier au ViêtNam.
De nombreuses manifestations pacifistes se produisent aux Etats-Unis et dans
le monde pour dénoncer l’atrocité de cette guerre.
Durant 1mn, Jimi Hendrix propose une version de l’hymne américain à la
guitare électrique assez fidèle à la version « classique ».
Mais très vite, une impression de chaos se dégage avec le son saturé de sa
guitare. Hendrix déstructure la chanson et improvise alors une version plus
personnelle.
Le son saturé de sa guitare imite des bruits de bombes (1’25), la mélodie
resurgit au milieu de ce « bombardement harmonique » (1’30) qui reprend le
dessus (lâcher de bombes vers 1’50).
Parfois, les sons aigus de la guitare semblent imiter des cris d’enfants (2’05)
2’15: L’hymne reprend et ralentit… Idée de chaos, mais aussi de souffrance.
La chanson se termine et Jimi Hendrix enchaîne sur sa chanson « Purple
Haze ».
PROPOSITION D’INTERPRÉTATION



Jimi Hendrix s’attaque ici à un symbole des Etats-Unis,
son hymne. Hommage ou sacrilège?
L’imitation de ces bruits de guerre permet à Hendrix
d’utiliser son instrument pour la dénoncer, dénoncer cet
engagement des Etats-Unis face au Viêt-Nam. Certains
qualifieront ce morceau de Guernica musical.
Jimi Hendrix dira après le concert: « Je suis américain;
c'est pour ça que je le joue. On me l'a fait chanter à
l'école; c'est un souvenir. Et je trouve l'air magnifique. »
Alors, véritable engagement ou simple hommage
patriotique très personnel?

Documents pareils

biographie de Jimi Hendrix

biographie de Jimi Hendrix août 1966 : Chas Chandler (bassiste des Animals) découvre Jimi sur la scène du café Wha? à Greenwich Village, et  lui propose de l'emmener à Londres où il atterrit le 24 septembre.  octobre 1966 : ...

Plus en détail

NP/JIMI HENDRIX

NP/JIMI HENDRIX Documentaire de D. A. Pennebaker et Chris Hergedus, Etats-Unis (1985)

Plus en détail