Lésions oculaires

Commentaires

Transcription

Lésions oculaires
Les hématomes peuvent également être un signe de fracture basilaire.
Lésions oculaires
S’en sortir avec un œil au
beurre noir
Un accident oculaire peut se produire n’importe où : au travail, en faisant du sport, en jardinant
ou à la maison. Dans bien des cas, un corps étranger pénètre dans l’œil. Ce type de blessure doit
être pris au sérieux afin d’éviter des conséquences graves.
L’être humain possède cinq organes sensoriels : la peau, les
yeux, les oreilles, le nez et la bouche. La vision joue chez lui
un rôle prioritaire. En cas de lésion oculaire, les mesures de
premiers secours doivent donc être effectuées avec le plus
grand soin, afin d’éviter des dommages ultérieurs.
tels que les coups de poing, peuvent causer des lésions
oculaires internes.
Lorsqu’ils sont violents, ils peuvent également être
à l’origine d’une ecchymose périorbitaire bilatérale,
ou hématome en lunette. Il s’agit d’un épanchement
sanguin circulaire autour des deux yeux.
Causes des lésions oculaires
Mécanismes traumatiques
Les blessures oculaires peuvent être variées. Lorsqu’une
personne se tire d’un accident avec un œil au beurre noir
– ou plus familièrement un coquard – qui s’accompagne
de fortes douleurs ou de troubles visuels, elle doit absolument être examinée par un ophtalmologue. Les chocs,
nous, samaritains 5/13
Corps étrangers
Les corps étrangers de très petite taille – particules de
poussière ou de suie, insectes, cils – provoquent une irritation gênante. Ils flottent littéralement dans l’œil et il
est généralement possible de les éliminer soi-même. Les
corps étrangers plus importants, comme les éclats de
verre, de bois ou de métal doivent par contre impérative-
Brûlures
En cas de brûlures par un acide, de la lessive, un produit
ménager ou de la chaux, il faut agir immédiatement et
rincer l’œil pendant quinze minutes au moins sous l’eau
courante, en maintenant les paupières bien ouvertes.
Afin que l’eau ne coule pas dans l’œil sain, il est indispensable de rincer du nez vers l’extérieur. Écarter les
paupières s’avère souvent difficile, celles-ci se fermant
par réflexe lors d’éclaboussures dans l’œil. Une anesthésie locale dans un hôpital peut alors être nécessaire.
les glaciers, à la mer, dans les solariums, en altitude,
mais aussi lors de travaux de soudure. Lorsque l’on est
fréquemment exposé à ce type de conditions, il convient
de porter des lunettes solaires offrant une protection
suffisante. Les personnes vivant en haute montagne présentent en outre un risque accru de cataracte.
Pour éviter les blessures avec des objets acérés tels
que couteaux, aiguilles ou crayons, mieux vaut les tenir
pointe vers le bas.
n
Mesures de protection
Il faut toujours porter des lunettes de sécurité lors d’activités impliquant la projection d’éclats ou d’étincelles,
ainsi que lors de la manipulation de produits corrosifs.
Une protection des yeux ou du visage est également recommandée lorsque l’on pratique certains sports où les
chocs oculaires sont fréquents, comme les disciplines de
combat et les sports de ballon ou de raquette (squash,
par exemple).
La lumière UV est nocive et augmente le risque de
survenue d’une affection oculaire avec l’âge. Invisible,
elle est également susceptible de provoquer un coup de
soleil au niveau des paupières et d’endommager la cornée. La concentration en UV et la réflexion de ces
rayons sont particulièrement intenses en montagne, sur
Le glaucome fait partie des causes de cécité les
plus fréquentes. Comme les formes chroniques sont
fréquemment indolores et asymptomatiques
pendant une longue période et que les symptômes,
lorsqu’il y en a, sont souvent mal interprétés, des
contrôles réguliers de la pression intra-oculaire par
l’ophtalmologue sont vivement recommandés pour
toutes les personnes de plus de 40 ans.
d’œil
Coup
La cataracte est une opacification du cristallin.
Elle peut être congénitale ou se développer à
n’importe quel âge à la suite d’un accident, d’effets
secondaires de médicaments ou dans le cadre de
maladies généralisées. Mais la forme la plus
fréquente reste, de loin, celle liée à l’âge (cataracte
sénile), qui apparaît progressivement avec le
vieillissement.
Le réflexe pupillaire ou photomoteur est testé
à l’aide d’une lampe torche allumée et éteinte
devant l’œil du patient selon un schéma prédéfini.
Sa perturbation est un signe de trouble visuel ou
d’affection neurologique, c’est pourquoi la dilatation, la forme et la réaction pupillaire doivent être
régulièrement contrôlées et documentées après un
traumatisme crânio-cérébral, par exemple. L’absence de réflexe pupillaire est considérée comme un
signe incertain de décès.
Les sourcils, les paupières, les cils, la conjonctive et
les glandes lacrymales font partie des structures
protectrices de l’œil.
Premiers secours en cas de lésion oculaire
Une lésion oculaire peut s’accompagner des symptômes
suivants : troubles visuels, fréquemment douleurs,
irritation et rougeur oculaire, larmoiement, paupières
fermées, crispées.
Corps étranger sous la paupière supérieure
Demander au patient de regarder vers le bas. Tirer
ensuite avec précaution la paupière supérieure sur la
paupière inférieure et la laisser glisser lentement vers le
haut. Le corps étranger est ainsi balayé par les cils de la
paupière inférieure.
En savoir plus
ment être extraits par un ophtalmologue. Se frotter l’œil
dans ce genre de cas aggrave la situation.
11
Corps étranger sous la paupière inférieure
Le faire glisser avec précaution en direction du nez à
l’aide d’un linge propre, en tirant légèrement la
paupière inférieure vers le bas.
Si ces mesures s’avèrent insuffisantes, consulter un
ophtalmologue.
Corps étranger dans l’œil et mécanisme traumatique
D’une manière générale, il ne faut jamais extraire
soi-même un corps étranger incrusté dans l’œil.
Recouvrir l’œil lésé avec une compresse stérile et
bander avec précaution les deux yeux à l’aide d’un tissu
opaque. Comme les mouvements oculaires sont
synchronisés, le seul moyen de mettre l’œil lésé au
repos, donc d’apaiser les douleurs, est de placer un
bandage sur les deux yeux.
Donner l’alarme en cas d’œil au beurre noir avec
suspicion de traumatisme crânio-cérébral ou consulter
un ophtalmologue. Assister et surveiller le patient.
Attention : contrairement aux lésions oculaires superficielles, les blessures profondes peuvent être indolores.
Elles sont particulièrement dangereuses, puisqu’elles
peuvent entraîner la cécité.
nous, samaritains 5/13

Documents pareils