info special finale rugby n2 - COMITE REGIONAL DU SPORT

Commentaires

Transcription

info special finale rugby n2 - COMITE REGIONAL DU SPORT
BULLETIN SPECIAL FINALE N2 RUGBY
ASU GRENOBLE (UJF) - UPMF
Jonathan Best (FCG) : « le rugby U m’a
SOMMAIRE
donné envie de reprendre en club »
P 1-2 Interview Jonathan Best
P 3-4 Un Henry sera sacré!
P5
Entretien avec Patrick Mesny
P6
La fiche du match
France U-Angleterre U (17-3) en 2006 à Dunkerque. Jonathan, 3
ème
en partant de la droite
A l'occasion de la finale 100 % grenobloise du championnat de France Universitaire N2 de rugby
qui opposera l'ASU Grenoble (UJF) à l'UPMF le 29 mai à Clermont, nous vous proposons les
interviews de deux anciens étudiants grenoblois actuellement joueurs au FC Grenoble. Tous deux
champions de France universitaires, ils nous parlent de leur expérience du rugby universitaire,
de leur parcours et de la chance qu'ont les joueurs actuels de participer à cette finale. Entretiens
en toute simplicité avec deux figures du FCG. Après Fabien Gengenbacher (lire ici), c’est
Jonathan Best qui livre ses impressions sur le rugby universitaire.
Présentez-vous en quelques lignes
Je m'appelle Jonathan Best, je suis romanais d'origine mais je vis à Grenoble depuis 2000. Je suis joueur de
rugby au FCG depuis 2002 et je suis passé professionnel en 2005.
Quel a été votre parcours universitaire à Grenoble ?
Après avoir obtenu mon bac, je me suis retrouvé en Deug éco-gestion de 2000 à 2002. Je vivais à la
résidence Condillac, juste en face des salles de cours de l'UPMF.
Puis je suis parti à l'UJF où j'ai validé ma licence à l'UFRAPS spécialité entraînement. Ensuite, je n'ai pas pu
valider mon master 1. Enfin, j'ai été inscrit en Master marketing à l'IAE Grenoble mais comme il n'y avait
pas d'aménagement d'emploi du temps, j'ai arrêté en cours d'année.
Durant cette période, vous avez joué en universitaire et on dit souvent que jouer dans ce
championnat procure une sensation différente, où le plaisir prend le pas sur la pression et les
contraintes du résultat en club. Qu’en pensez-vous ?
Le sport universitaire est détaché des contraintes de résultat : l'essentiel est de prendre du plaisir à
pratiquer son ou ses sports favoris. Un entraînement par semaine plus les matchs le jeudi, ça permet aussi
de continuer son activité dans son club. Le sport universitaire, c'est génial !
Quel souvenir avez-vous de votre titre N2 acquis en 2003 (victoire 10-3 contre STAPS Rennes 2)
avec l’Université Joseph Fourier ?
Ce titre universitaire a été un moment fabuleux et une belle aventure avec des gars que je ne connaissais
pas avant cette année. Depuis, bon nombre d'entre eux sont devenus des très bons amis. Je regrette
néanmoins de ne pas avoir encore plus profité de ces instants!
Cette expérience en universitaire a-t-elle influencé votre façon d’évoluer sur le terrain ?
A vrai dire non, quand je jouais en universitaire, j'avais abandonné la pratique en club. Puis ces instants de
partage m'ont redonné envie de prendre ma licence dans un club. J'ai repris le rugby en 2002 et trois ans
après, j'étais en équipe première du FCG. C'est une histoire de fou !
1
Comité de rédaction : CR Sport U Grenoble – 430 rue de la Passerelle – 38406 Saint-Martin d’Hères – Tél : 04 76 82 44 11 – [email protected]
Toutes les informations sur : www.sport-u-grenoble.com - Facebook : Sport U Grenoble
.
BULLETIN SPECIAL FINALE N2 RUGBY
ASU GRENOBLE (UJF) - UPMF
Entretien avec Jonathan Best, suite…
Avez-vous gardé un lien avec le monde universitaire ?
Lorsque j'ai quitté la fac, j'ai été contacté par Pierre Chaix (UPMF) et j'ai entraîné les étudiants de l'UPMF
pendant trois ans. Mais depuis, j'avoue avoir coupé les ponts, trop pris par ma carrière pro. Mais je suis les
résultats des équipes par l'intermédiaire des jeunes du FCG qui sont inscrits en fac.
Justement, comment percevez- vous les jeunes joueurs étudiants qui participent à la vie du
groupe pro ?
Il faut qu'ils comprennent que le rugby est un sport qui peut s'arrêter du jour au lendemain et qu'il faut
anticiper son après carrière. Je dis ça à 30 ans mais il est certain que quand j'avais leur âge, je n'imaginais
pas qu'un jour le rugby s'arrêterait. Ce sont des choses que je réalise aujourd'hui à 30 ans, à un âge où ma
carrière est plus près de la fin que du début.
Au sein du FCG, parlez-vous des résultats
universitaires et la finale est-elle un sujet de
conversation ?
On en a parlé entre nous, puisque certains des mes
coéquipiers ont été également étudiants dans les deux
universités. On sait que l'UPMF affrontera l'UJF, c'est
fantastique pour le sport universitaire grenoblois. De
plus, depuis que j'ai obtenu le titre en 2003, j'aime
chaque année savoir qui remporte le trophée de
Nationale 2 donc forcément, je vais m’intéresser à ce
match et regarder le résultat.
Crédit photo : Jacques Robert -FCG
Vous êtes titulaire d’une licence STAPS et souhaitez devenir journaliste sportif après votre
carrière. Votre après carrière semble donc déjà dessiné. Quels conseils donneriez-vous aux
jeunes qui doivent actuellement combiner sport de haut niveau et études ?
On ne peut pas vraiment dire que ça soit le fait d'avoir validé ma licence STAPS qui fera que je serai peut
être un jour journaliste. Mais maintenant que ma carrière pro a commencé, j'ai le regret de ne pas être allé
plus loin dans mes études et notamment, de ne pas avoir pu faire le master journalisme proposé à l'ICM
d'Echirolles. Aujourd'hui, les enseignants se démènent pour aménager les emplois du temps pour les
sportifs de haut-niveau. Si j'avais pu avoir cette chance-là, j'aurais été heureux d'en profiter.
Un petit message d’encouragement pour les finalistes ?
Que le meilleur gagne ! Mais surtout profitez de la grande fête qui s'organise le jour des finales !
4ème en partant de la droite : Jonathan entonne la Marseillaise
lors du crunch U en 2006. (crédit photo : FFSU)
2
Comité de rédaction : CR Sport U Grenoble – 430 rue de la Passerelle – 38406 Saint-Martin d’Hères – Tél : 04 76 82 44 11 – [email protected]
Toutes les informations sur : www.sport-u-grenoble.com - Facebook : Sport U Grenoble
BULLETIN SPECIAL FINALE N2 RUGBY
ASU GRENOBLE (UJF) - UPMF
Un Henry sera sacré !
D’un côté Jean-Pierre, entraineur de l’ASU Grenoble (UJF), de l’autre Joannes, demi de
mêlée de l’UPMF. Qui du père ou du fils ramènera le trophée de Clermont ? Une chose
est sûre, un Henry sera sacré champion de France universitaire !
Jean-Pierre, cinq ans après votre dernière finale victorieuse en N2, voilà de nouveau
l’ASU Grenoble (UJF) en position de conquérir le titre. Comment juges-tu les forces de
ton équipe ?
L'équipe de l'UJF est équilibrée avec une ossature de joueurs du FCG des catégories M19, M21 ans
et de clubs fédéraux. Le groupe est relativement stable depuis deux années, ce qui explique son
parcours actuel en N2.
Un mois et demi après la demi-finale, avec la fin des entraînements, les échéances de
clubs et les partiels, arrives-tu à réunir ton groupe ?
Effectivement, il est impossible de réunir les joueurs au regard de leurs contraintes universitaires
et sportives. Nous ferons une simple mise en place mercredi 28 mai à 18 h 00 à Grenoble et
partirons jeudi matin en minibus pour jouer à 14 h 00 la finale.
Avec la finale des Reichel du FCG (victorieux 18-16 face à Albi) hier, ne crains-tu pas
d’avoir des joueurs fatigués ? La date de la finale pose véritablement problème avec des
joueurs qui effectivement seront très fatigués, voire plus avec la victoire, et des joueurs qui ne
jouent plus depuis un mois. L'idéal serait que les finales se jouent avant les vacances de Pâques.
Dans quelle mesure le FCG est-il conciliant dans la mise à disposition des joueurs ?
La participation des joueurs aux matchs universitaires ne posent pas de problème. Les relations
avec le FCG sont excellentes. Les matchs universitaires sont généralement appréciés par les
joueurs car ils jouent sans pression.
En face, tu connais très bien le n°9 puisqu’il s’agit de ton fils
Joannes (étudiant à l'IUT GEA à l’UPMF)…
Je vais briefer mes 3e lignes......... ce qui est sûr, c'est qu'un "Henry"
sera champion de France !
Les deux équipes de ce duel inédit 100% grenoblois
accèderont à l’ELITE la saison prochaine. Quel jugement
portes-tu sur l’AS unique ?
L'année prochaine l’ASU Grenoble (UJF) et l’UPMF joueront en Elite et
auront de grosses difficultés pour rivaliser avec Lyon, Montpellier,
Clermont ou Toulouse. Je suis un fervent défenseur de la mise en
place d'une équipe unique regroupant les joueurs des universités
grenobloises. Pour l'instant, cette perspective ne semble pas
d'actualité ce qui est dommage, car une équipe unique permettrait à
l'université de Grenoble Alpes de se situer au sommet de la hiérarchie
du rugby universitaire.
3
Comité de rédaction : CR Sport U Grenoble – 430 rue de la Passerelle – 38406 Saint-Martin d’Hères – Tél : 04 76 82 44 11 – [email protected]
Toutes les informations sur : www.sport-u-grenoble.com - Facebook : Sport U Grenoble
BULLETIN SPECIAL FINALE N2 RUGBY
ASU GRENOBLE (UJF) - UPMF
Un Henry sera sacré !
Joannes, tu es étudiant à l’UPMF, peux-tu nous parler de ta vie entre études et sport de
haut niveau ? Ton parcours universitaire ?
Je suis étudiant en DUT GEA, ma vie entre études et sport de haut niveau est parfaitement
équilibrée grâce à l'aménagement de cours que me propose GEA. Je suis les cours en
enseignement à distance, avec deux jours de cours toutes les trois semaines et un travail à
fournir chez moi grâce à une plateforme internet. C'est grâce à ça que je peux et m'entraîner la
journée et suivre ce cursus. J'en suis très heureux car pour moi, le double projet est essentiel.
Tu vas vivre deux finales (FCG-Albi avec les Reichel le dimanche 25 mai, puis la finale
U) en une semaine, c'est un moment important de ta vie de sportif ?
Oui, vivre deux finales en une semaine est quelque chose de rare et c'est avant tout un immense
bonheur. C'est pour ce genre de moments que l’on travaille pendant l'inter-saison et durant toute
la saison. Les phases finales ont un parfum magique et vraiment différent des autres matchs.
Après, comme on dit, une finale ça ne se joue pas, ça se gagne, alors à nous de mettre toutes les
armes de notre côté pour remporter ces deux finales et alors, je pourrais dire que cette saison
sera aboutie.
Un Henry sera champion de France U ; quel sentiment t’anime au moment d'affronter
l'équipe de ton père ?
C'est un sentiment bizarre. Depuis petit, je suis habitué à suivre les aventures de mon père avec
la FAC, où il a remporté des titres avec des joueurs prestigieux comme Vincent Clerc (cadre de
l’équipe de France et du Stade Toulousain) en 2002 il me semble. Il a toujours pris beaucoup de
plaisir avec ses équipes U et me l’a toujours fait partager. Aujourd'hui, c'est à mon tour d'être en
face de lui, d'autant plus avec l'UPMF, l'université "rivale" ! On prend plutôt ça à la rigolade, on se
chambre pas mal, mais le jour du match, ça ne sera pas pareil ! Je suis en tout cas très content
de vivre ce moment avec lui et quel que soit le résultat, j'irai boire une bière avec mon père à la
fin du match. Mais elle sera d'autant meilleure si c'est l'UPMF qui gagne ce titre !
UPMF-ASU Bordeaux
41-14
¼ de finale N2
4
Comité de rédaction : CR Sport U Grenoble – 430 rue de la Passerelle – 38406 Saint-Martin d’Hères – Tél : 04 76 82 44 11 – [email protected]
Toutes les informations sur : www.sport-u-grenoble.com - Facebook : Sport U Grenoble
BULLETIN SPECIAL FINALE N2 RUGBY
ASU GRENOBLE (UJF) - UPMF
Patrick Mesny (UPMF) : « produire un
rugby efficace » «
1
Depuis 2010, l’UPMF n’avait plus gouté aux joies d’une finale, comment appréhendestu cet événement ?
Participer à une finale universitaire, c'est quand même le résultat d'une bonne saison avec cinq
matchs joués. Une qualification pas si facile en inter-région contre l'INSA Lyon qui va jouer la
finale des Grandes Ecoles puis de bons matchs en 1/4 de finale contre Bordeaux et en 1/2
contre Paris 1. Les joueurs ont produit un rugby efficace avec beaucoup de mouvement. C'est
cela qui est important dans le rugby universitaire.
Un mois et demi après la demi-finale, les échéances
de clubs, les partiels, arrives-tu à réunir ton
groupe ?
Une grande partie du groupe est encore en compétition.
On attendra lundi pour faire le point sur l'effectif. De
toute façon, quel que soit le moment des matchs U, il y a
toujours beaucoup d'aléas à gérer.
3.
Patrick Mesny (UPMF, à gauche), en compagnie
de Jean-Pierre Henry (UJF) et Serge Morin
(UPMF)
La perte de Jordan Michallet sur blessure est un gros coup dur. Quelle est son
influence sur le jeu ?
C'est dommage de se blesser sur ces matchs très intéressants à jouer. Jordan nous aurait
apporté beaucoup par ses capacités et son expérience des matchs importants. Quelques
joueurs sont passés à ce poste dans la saison et cela s'est bien passé dans l'ensemble.
4. Avec la finale des Reichel du FCG (victorieux 18-16 face à Albi) hier, ne crains-tu pas
d’avoir des joueurs fatigués ?
Les
phases finales sont des matchs qui laissent des traces
physiquement et
psychologiquement. On verra lundi pour la composition définitive du groupe, en espérant qu'il
n'y aura pas de blessures. On a prévu de partir mercredi après-midi pour éviter le déplacement
le jour de la finale, le match étant à 14 h 00.
Une grande majorité des joueurs évolue au sein du FCG, penses-tu que cela peut
atténuer la « rivalité » sur une finale ?
Ce sera un match un peu particulier puisqu'ils se connaissent beaucoup. Il faut se concentrer sur
ce que l'on veut produire en termes de jeu plutôt que sur l'adversaire.
Les deux équipes de ce duel inédit 100% grenoblois accèderont à l’ELITE la saison
prochaine. Quel jugement portes-tu sur l’AS unique ?
Oui les deux équipes seront en Elite l’année prochaine. Pour l'AS unique, cela renforcerait le
niveau Elite, mais comme le disait Fabien Gengenbacher, il y a aussi du plaisir à jouer avec
d'autres étudiants et ce, sous le maillot de sa Fac.
5
Comité de rédaction : CR Sport U Grenoble – 430 rue de la Passerelle – 38406 Saint-Martin d’Hères – Tél : 04 76 82 44 11 – [email protected]
Toutes les informations sur : www.sport-u-grenoble.com - Facebook : Sport U Grenoble
BULLETIN SPECIAL FINALE N2 RUGBY
ASU GRENOBLE (UJF) - UPMF
ASU Grenoble (UJF) – UPMF : la fiche technique
Stade : Plaine des Jeux, Cournon d’Auvergne
Coup d’envoi : 14 h 00
ASU Grenoble (UJF)
8ème de finale
bat U.Montpellier 69-8
¼ de finale
bat UT1 Capitole Toulouse 29-24
½ finale
bat STAPS Orsay 41-23
UPMF
Phase Rhône-Alpes
INSA Lyon 20–20 UPMF
UPMF 36-10 INSA Lyon
8ème de finale
bat Avignon UC 57-6
¼ de finale
ASU Bordeaux 41-14
½ finale
bat U. Paris 1 38-12
Match à suivre en live sur les comptes Facebook et Twitter du CR Sport U de Grenoble. Utilisez le
#UJFUPMF pour parler de la rencontre sur les réseaux sociaux.
6
Comité de rédaction : CR Sport U Grenoble – 430 rue de la Passerelle – 38406 Saint-Martin d’Hères – Tél : 04 76 82 44 11 – [email protected]
Toutes les informations sur : www.sport-u-grenoble.com - Facebook : Sport U Grenoble