le magazine - Ville de Saint

Commentaires

Transcription

le magazine - Ville de Saint
MAI | JUIN 2016
N°254
projet 254 gastronomie_Mise en page 1 05/04/16 14:06 Page1
p.5 Place aux jeux
aux Promenades.
p.16 Passerelle de la gare :
la démolition commence.
p.26 Art Rock, un festival
haut en couleurs !
Griffon
Le
MAGAZINE DE
LA VILLE DE
SAINT-BRIEUC
saint-brieuc.fr
Une ville
gourmande
2EME DE COUV.qxp_Mise en page 1 04/04/2016 14:06 Page1
Le Griffon254-Edito_Le Griffon-Edito 05/04/16 14:10 Page3
5 à 9 l’actualité
Sous les flashs : les événements
des deux derniers mois en images.
On tourne : Saint-Brieuc fait son
cinéma - Nouveau : «Aux marches du
palais», des infos sur vos droits Commerce : halles démolies, rendezvous rue aux Toiles !
10 à 14 le dossier
édito
Une ville gourmande
par Bruno Joncour
Trois étoilés entre Saint-Brieuc et Plérin. Dans leur
sillage, une kyrielle de bonnes tables et artisans
d’exception. Et le premier gisement de SaintJacques de France ! Peu de territoires ont autant
d’atouts dans leur assiette. L’office de tourisme sait
les exploiter. Les visiteurs ne sont pas les seuls à en
profiter. Nous aussi on se régale !
Maire de Saint-Brieuc,
Président de la
Communauté d’Agglomération
Saint-Brieuc,
ville gastronomique
16 à 19 la ville, les quartiers
14 ■ actualités mairie
Pem gare : la démolition de la
passerelle commence.
Nature: un arboretum à visiter !
Écoles: du neuf à Jean-Nicolas.
20 ■ opinions
23 ■ les quartiers
Balzac: des jeux au pied des tours.
Croix Saint-Lambert: Un spot pour
les 18-25 ans.
26 à 38 le magazine
28 ■ Culture
32
Festival: Art Rock, haut en couleurs!
Événement : «L’Ève future» 130 ans
après, une œuvre toujours contemporaine.
■
D
e nombreux atouts identifient notre territoire ; il importe qu'ils soient reconnus,
valorisés, renforcés, développés.
La gastronomie en constitue indéniablement un. Elle s’est en effet affirmée à Saint-Brieuc
et dans son agglomération grâce à la volonté et au talent d’acteurs locaux qui ont su
séduire par leur savoir-faire, tout en assurant la promotion de la richesse naturelle du
territoire.
Le travail engagé autour de la gastronomie depuis 10 ans par l’Office de Tourisme et des
Congrès de la Baie de Saint-Brieuc - avec la création du collectif de chefs et cavistes
Rock’n Toques - puis étendu à l’ensemble de la destination Baie de Saint-Brieuc Paimpol - Les Caps a ainsi été récompensé par l'obtention l'an passé du Prix Européen de
destination d'excellence.
Ce concours dédié au tourisme et à la gastronomie locale a été créé par la Commission
Européenne en 2006 afin de soutenir l’industrie du tourisme et permettre à l'Europe de
conserver sa 1ère place de destination touristique mondiale.
Cette richesse du terroir et cette référence de qualité confèrent à la gastronomie briochine, véritable art de vivre, toute son identité et inspirent cuisiniers et grands chefs :
cuisine traditionnelle ou moderne, créative, bistrots ou tables étoilées.
Saint-Brieuc et son territoire offrent ainsi le choix de toutes les saveurs pour toutes les
envies !
Sports
34 Équitation: Axelle Borel, l’étoile
montante.
Le
Griffon
Directeur de la publication: Bruno Joncour. Directrice de la Communication : Élise Charnay.
Rédaction : Geneviève Leprohon - Tél : 02 96 62 54 37/maquette: Catherine Beauvir.
[email protected] Conception éditoriale et graphique: MCM Information &
Communication Ont collaboré à ce numéro: Néréa Brouard, Élise Charnay et Loïc Tachon.
Couverture: Dominique Morin. Photogravure: Scann Image. Impression: Roto Armor.
Publicité: Ouest Expansion - Julien Anfray - 0630 107107.
Prochaine parution: le journal sera distribué du 20 au 22 juin 2016 (Adrexo).
Le Griffon
3
PAGE 4.qxp_Mise en page 1 04/04/2016 14:04 Page1
Griffon254-actu-nouveau fichier_Mise en page 1 05/04/16 16:32 Page5
l’actualité
sous les flashs
Ça s’est passé
à Saint-Brieuc
❶
❶
❸
❷
❹
❶ Place aux jeux aux Promenades. Le
parc du centre-ville a retrouvé des jeux : une baleine,
une soucoupe volante et un château fort pour se raconter des histoires, des toboggans, un panier de
singes, une tyrolienne pour tourner, glisser… Dans
le parc, les plantations et travaux d'aménagement se
poursuivent jusqu'à l'été.
❷ 44 %. C'est le pourcentage des accidents
piétons survenant sur le trajet domicile-école. Les enfants de 8 ans et 11-12 ans sont les plus exposés. Ils
ont du mal à évaluer les distances, la vitesse, les
bruits. Leur champ de vision est restreint et ils ont
moins l'habitude d'observer et anticiper. D'où le permis piéton, mesure nationale de prévention. A SaintBrieuc la formation est dispensée par les policiers
municipaux dans 22 écoles publiques et privées en
CE2. Au centre Jacques-Cartier et à l'IME du Valais,
les agents adaptent leur intervention à des jeunes
en situation de handicap. La Maif est partenaire.
❸ Le succès d'Europan. Les travaux de
jeunes équipes d'architectes sollicitées par la
❹
Ville sur le thème «De la gare à la mer» ont suscité
l'intérêt du public. Il est venu en nombre au débat
qui s'est déroulé à La Citrouille, mais surtout dans le
conteneur installé place de la Résistance et au CAUE.
L'exposition a suscité le débat et fait émerger une
nouvelle vision de la ville, où l'on ferait de la place…
aux espaces publics piétons et aux initiatives des citoyens.
❹ C'est bon pour le mental. Des temps
pour échanger, un peu de culture et bien sûr de
l'activité physique puisque c'était le thème de la semaine de la santé mentale cette année. Un exemple
avec cette marche douce au Valais. Au final cette semaine de la santé mentale a surtout été l'occasion
de belles rencontres… Et c'est bon pour le moral !
❺ Ils sont entrés dans la danse. Le
tango et les danses latines étaient le thème
❺
de cette nouvelle édition du festival de la MJC du
Plateau, qui a fait la part belle aux pratiques amateurs.
Le Griffon
5
Griffon254-actu-nouveau fichier_Mise en page 1 05/04/16 16:32 Page6
l’actualité
ON TOURNE
Saint-Brieuc fait son cinéma
A
DR
l'heure où «Crache Cœur» sortait sur les
écrans, Saint-Brieuc accueillait deux
nouveaux tournages pour quelques
scènes. Le réalisateur Nicolas Guillou consacre un
long-métrage au réseau Shelburn. Il a trouvé chez
Rollais un décor «typique» de bar. Il a aussi posé
sa caméra rue Jouallan, l'architecture du centreville se prêtant bien à l'ambiance de son film.
Centre-ville
Commerce : l’amour
du métier en images
où le poissonnier de la rue du Général-Leclerc choisit ses
produits, ultra frais. «On essaye de faire chacun son métier le mieux possible et de valoriser la ville.»
Le film de Catherine et Richard Stern dévoile le savoir-faire
des commerçants briochins et leur attachement au centreville. Les deux réalisateurs en ont rencontré une vingtaine :
boucher, fromagers, chausseur, cordonnier, libraires et autres spécialistes du vêtement. Ils ont pris le temps de les
observer, de les écouter, de montrer l'ambiance chaleureuse du centre-ville. Le film a été financé par plusieurs
partenaires : les Champs, Boutik'n Co, la Ville, l'office de
tourisme et des congrès, le Crédit Agricole, soucieux de
valoriser les commerçants en leur donnant la parole. ■
• «Saint-Brieuc au cœur», sur les sites internet
des partenaires, You Tube et Daily Motion.
Dominique Morin
«Saint-Brieuc au cœur» s'ouvre sur la criée,
Bruno Solo a tourné en février dans une maison briochine, puis à nouveau en avril, en extérieur.
NOUVEAU
«Aux marches du palais» : des infos sur vos droits
Dominique Morin
Vous avez une question juridique ? Un litige avec l'administration, un professionnel ou un particulier ? Vous souhaitez
connaître ou comprendre le fonctionnement d'une audience ? Rendez-vous le samedi 28 mai «Aux marches du
Rendez-vous le samedi 28 mai au palais de justice pour un forum d’accès au
droit.
6
Le Griffon
palais». Ce forum proposé par le Conseil Départemental de
l'Accès au Droit avec de nombreux partenaires est ouvert
au public : habitants, professionnels, bénévoles associatifs…
Des avocats, huissiers et notaires proposeront des consultations gratuites. Des associations et institutions donneront des informations juridiques spécialisées sur l'aide aux
victimes, le droit de la famille et du travail, le logement, la
consommation, le surendettement, la médiation.
A 11 h dans la salle d'audience du tribunal, une conférence
portera sur le règlement des litiges à l'amiable, grâce à la
médiation et à la conciliation.
■
•Samedi 28 mai de 10 h à 12 h 30 et 14 h à 17 h au palais de justice et au restaurant universitaire – CDAD, 02 96 62 83 15.
Griffon254-actu-nouveau fichier_Mise en page 1 05/04/16 16:32 Page7
T ÉM O I G N A G E
«Ma sœur, cette fée
carabossée» comment Domitille, qui «a les chro-
a
Tout autre scénario pour «L'Accident», une série
télévisée de six épisodes, avec Bruno Solo dans
le rôle d'un mari enquêtant sur la mort de sa
femme. L'action se déroule à Pléneuf-Val-André,
rebaptisée Saint-Lune. Le réalisateur a filmé dans
une maison de Saint-Brieuc. Il est revenu en centre-ville tourner des scènes dans une voiture.
La Ville travaille main dans la main avec l'association Tournages en Bretagne pour faciliter la
venue d'équipes de cinéma, délivrant les autorisations de voirie ou mettant des sites à disposition (le stade Hélène-Boucher pour «Crache
Cœur»). Un tournage, ça met tout le monde en
émoi, ça fait rêver, c'est bon pour l'image…
même si on ne fait parfois qu'entrapercevoir le
paysage à l'écran ! Et ça fait participer des figurants, des comédiens, des techniciens...
La région peut compter sur les professionnels du
sérail. Comme Éric Lionnais régisseur général, Plérinais d’origine, qui s'attache à orienter les réalisateurs vers le pays de Saint-Brieuc. Il n'est pas pour
rien dans la venue de Bruno Solo en ville ! ■
mosomes un peu de travers», a «dynamité» sa vie. Le jeune homme
évoque les regards… qui sont souvent
un peu de travers aussi. Les difficultés rencontrées par sa sœur et son
entourage. Et toutes les joies du quotidien : «des anecdotes amusantes,
comme les expressions ou les prénoms qu'elle déforme.» Clément le
fait avec humour, tendresse et de
jolis mots, sur le ton de la vérité. Plus
efficace que les grands discours ! Il
veut «changer le regard sur les handicapés. C'est sympa de vivre avec des
personnes différentes. J'aimerais que
les gens ouvrent leurs bras et
leur cœur». C'est bien parti, si
l'on en juge le succès de
son récit.
■
Les parents de Clément Moutiez ont
adopté une petite fille trisomique,
Domitille, à l'époque un bébé de 4
mois. Elle est aujourd'hui une jeune
femme de 26 ans. Elle travaille à la
blanchisserie de l'ESATCO. «Elle a
une vie sociale, des amis, je voulais
montrer tout ça.» Clément a commencé par un blog. Une maison
d'édition lui a proposé de publier un
livre. Dans «Ma sœur cette fée carabossée», il
raconte
• «Ma sœur
cette fée carabossée »,
éd. Montparnasse - 14€
DM
• Le film de Nicolas Guillou sortira dans les salles
dont le Cinéland en 2017. « L'Accident » doit être diffusé sur France 3 à l'automne 2016.
Clément veut «changer le
regard sur les handicapés».
Le chiffre
mencé par un établissement pour jeunes filles implanté
dans la villa de l'ancien maire Charles Baratoux en
1916. L'architecte Georges-Robert Lefort a réalisé la
première extension dans les années 30, en s'appuyant
sur les artistes de Seiz Breur pour les décors. C'est ici
que l'écrivain Mona Ozouf a passé son bac, elle fut lauréate du Concours général. Le proviseur Hervé Roverc'h
l'a accueillie pour le centenaire en compagnie de Jean
Lebrun, producteur de «La marche de l'histoire» sur
France Inter. Le lycée rassemble aujourd'hui 1100
élèves dont 250 dans des formations post-bac. Une réhabilitation de l'internat et de l'externat se profile.
Patrick Levard, alias «Papy», est un des
fondateurs de Police Sport Prévention. Il a
animé cette activité de moto pour les adolescents de
1991 à 1998. «On leur apprenait l'entraide, le respect, le
travail, l'effort… L’un d’eux m'a dit : «si t'avais pas été
ALMA 22
Le bon mail de l'association Allô maltraitance personnes âgées et / ou handicapées
22 : [email protected]
L'entraide au cœur de PSP.
Alma 22 est toujours
à la recherche de bénévoles pour remplir
différentes fonctions,
de l'écoute au conseil
d'administration !
• Contact : association Alma 22,
02 96 33 11 11.
DR
C'est l'âge du lycée Ernest-Renan. Tout a com-
là, je serais en tôle.»» Papy aimerait bien retrouver des
jeunes de cette époque, « pour savoir ce qui les a marqués, ce que ça a changé pour eux. » Il voudrait « raconter cette merveilleuse histoire dans un livre ».
Retrouvailles le 11 jun à 14h. Contact : 06 87 89 78 67.
Jeunesse
Aux anciens de PSP
DR
100
ans
Le Griffon
7
Griffon254-actu-nouveau fichier_Mise en page 1 05/04/16 16:32 Page8
l’actualité
SENIO RS
Aînés avisés: pour ne pas se laisser abuser
L
'Office des Retraités Briochins, la Ville, l'Agglomération et différentes associations
spécialisées lancent une campagne de prévention en direction des aînés. Objectif : les aider
à éviter les arnaques et à se sentir en sécurité.
Les aînés sont-ils plus vulnérables que les
autres ?
Pas du tout ! Ils ont les bons réflexes. Mais ils
sont davantage sollicités car plus souvent à leur
domicile. Ils peuvent être plus isolés. Ils ont surtout en face d'eux de vrais « pros de l'arnaque ». Il
ne faut surtout pas culpabiliser. En revanche il
peut être utile de demander conseil autour de soi.
Dominique Morin
Quels seront les principaux thèmes abordés ?
Le démarchage à domicile : par définition il faut
s'en méfier et ne pas hésiter à utiliser son délai de
rétraction de 14 jours. L'UFC Que Choisir participe
ainsi à cette campagne.
L'opération abordera aussi les travaux dans une
maison, en orientant vers le dispositif de l'Agglomération Rénov'action et l'Agence Locale de
l'Énergie, qui conseillent les particuliers. Il faut
notamment toujours faire plusieurs devis.
Concernant internet et les nouvelles technologies,
les «aînés avisés» fourniront les outils nécessaires
pour une utilisation sécurisée. Les polices nationale et municipale expliqueront comment se pré-
La police municipale participe à l'opération tranquillité vacances avec la police nationale.
munir des cambriolages. Une dizaine de partenaires sont investis dans cette opération : cela permet d'aborder de nombreux thèmes.
cyber sécurité à l'automne. Mais aussi des plaquettes et permanences : l'ORB lance un appel à
de nouveaux bénévoles.
■
Quelle forme prendra-t-elle ?
Des réunions d'information « sécurité senior »
avec la police. Un forum habitat, un autre sur la
•Réunion «sécurité senior» jeudi 28 avril à 14h30
petite salle de Robien - Rénov'action 0296773070
- ORB 02 96 61 95 61.
EN PRO JET
Mémoire
Bérénice Béjo soutient «Lyra »… et vous ?
Les Archives Dormantes. Léna Jestin a eu
Bérénice Béjo est la marraine du projet de
Charlotte Courtois.
8
Le Griffon
•Plus d'infos sur www.konstelacio.org (également
sur Facebook) !
Léna Jestin aux
côtés de
Fabien,petit-fils
d'Henri Ansroul.
GL
DR
Vous souvenez-vous de Charlotte Courtois,
cette jeune femme amoureuse des autres
cultures (Griffon mars avril 2015) ? Au sein de son
association briochine Konstelacio, elle poursuit
son projet musical «Lyra» avec des artistes tunisiens, indiens et bretons. Et avec une marraine
qui partage son enthousiasme et son énergie :
l'actrice Bérénice Béjo.
Elle lance une collecte sur Ulule afin de financer
un nouveau projet de résidences artistiques à la
Roche Jagu (concert le 26 juin), en Inde et en
Tunisie. Objectif : 15 000 €.
■
l'idée de sa maison d'édition en dactylographiant le
manuscrit d'Henri Ansroul, père de son beau-père. Dans
«La tombe d'Hanoï», cet ancien garagiste de la rue JulesFerry raconte «sa» guerre d'Indochine. «Le livre évoque les
horreurs vécues par un jeune homme de 20 ans qui pense
aussi à s'amuser, avec ses moments de doute, de cafard,
ses pensées pour Saint-Brieuc. C'est très intéressant et
émouvant» dit Léna. Elle a eu envie de partager ce témoignage. L'ouvrage est paru en janvier. La jeune Briochine se
propose de publier d'autres récits intimes et correspondances familiales dormant dans les greniers.
Contact: 06 70 91 04 44
-www.lesarchivesdormantes.fr
Griffon254-actu-nouveau fichier_Mise en page 1 06/04/16 10:07 Page9
COMMERC E
Le boucher et le poissonnier, désormais installés rue aux Toiles,
ne regretteront certainement pas
ce bâtiment ! Pas plus que les
Briochins qui n'ont jamais témoigné un enthousiasme démesuré
pour son architecture datée des
années 80. La fréquentation avait
nettement baissé ces dernières
années.
Le poissonnier Pascal Le Ray et La
boucherie-charcuterie Daniel Le
Bras tenaient à « rester dans le
secteur ». Ils ont investi Square Habitat et Coffea. Sur cette artère qui
sert de jonction entre la place du
Martray et celle de la Résistance
les jours du marché, ils gagnent
en « visibilité ». L'un et l'autre se
sont installés dans des locaux re-
faits à neuf. Chez Daniel Le Bras,
Karyne Le Méhauté et Vivien
François proposent de la viande,
de la charcuterie, des plats traiteurs. Les jours de marché, ils
branchent leur rôtissoire.
« Aux Fruits de Mer », Pascal Le
Ray met en avant ses poissons,
crustacés et conserves de la mer,
avec le même amour du métier
depuis 30 ans.
La boulangerie Hamon a quant à
elle recentré son activité rue
Théodule-Ribot.
Sur la Grille, la Ville tient à
construire le nouveau projet piéton avec les habitants et commerçants, en lien avec les autres
places. D'ici là, un aménagement
provisoire sera réalisé avec du
sable compacté. L'espace sera
■
ouvert aux animations.
La boucherie-charcuterie est tenue par Karyne Le Méhauté et Vivien François.
MUSIQUE
NOUVEAUX
COMMERCES
La Confrérie des clars graves est le tout nouveau
projet du clarinettiste Michel Aumont. Soutenu
par plusieurs partenaires (les enseignes Sel-
mer, Vandoren et la Villa Carmélie), il va
permettre à un ensemble composé de clarinettes graves de s'exprimer autour de l'esthétique «Armorigène» de son initiateur. Une
première séance de travail est déjà prévue
le 28 avril. « L'idée étant de réunir un ensemble unique de clarinettistes basses
issus de différentes cultures musicales, précise Michel Aumont. Cette aventure est envisagée sur plusieurs années au travers de
rencontres régulières à la Villa Carmélie ».
Elle apporte déjà une certaine émulation au
sein du conservatoire. Le musicien est ainsi,
cette année, «parrain » de la classe de clarinettes. L'occasion de rencontres, d'échanges avec les élèves et d'une master class le
27 juin. Le 13 juin, une toute première restitution du travail entamé par la confrérie y
■
est programmée.
Michel Aumont (à gauche), dans le cadre de
son projet, parraine la classe de clarinettes
de Bruno Spinosi.
GL
Premières notes des «clars graves»
Néréa Brouard
Dominique Morin
L'heure est venue de démolir les
halles de la Grille, d'ici la mi-mai.
Dominique Morin
Halles démolies: rendez-vous rue aux Toiles !
Sylva Lopez tient «Mia Bella».
Mia Bella. Sylva Lopez vend des vêtements
et accessoires féminins au style « jeune ». Elle a aussi
quelques perruques pour changer de look et des robes de
soirée. 20 rue Saint-Gouéno.
L'arbre à souhait. Jusqu'à présent installée
rue de Rohan, cette boutique tenue par Valérie Harnois-Ozcan et Talha Ozcan a pris ses quartiers en haut de
la rue Saint-Gouéno. Un bel espace pour mettre en valeur
leurs créateurs et artisans préférés : «Objets d'intérieurs
abracadabrants» (OIA), bougies «Secrets d'apothicaires»,
«Chehoma», meubles importés d'Asie par Alexandre Dorian, «Objets chinois», «La Fiancée du Mekong», les
abats-jours de «Verveine Menthe», la vaisselle de
«Comptoir de Famille». Etc !
Le Griffon
9
Dossier-Gastronomie_Dossier 05/04/16 14:57 Page10
le dossier
Une ville gourm
Trois étoilés entre Saint-Brieuc et Plérin. Dans leur sillage,
une kyrielle de bonnes tables
et artisans d'exception. Et le
premier gisement de SaintJacques de France !
Peu de territoires ont autant
d'atouts dans leur assiette.
L'office de tourisme sait les
exploiter. Les visiteurs ne sont
pas les seuls à en profiter.
Nous aussi on se régale !
2008 :
«Trois chefs étoilés
sur un si petit territoire, c'est unique en
France», clame le Guide Michelin. Depuis
Saint-Brieuc a été rattrapée. Mais la nouvelle s’est répandue bien au-delà des frontières de la Bretagne, à l'heure où la gastronomie envahit les grilles télévisuelles.
Une idée de génie
2008 c'est aussi l'année de la création de
Rock'n Toques. Cette envie de street-food
est née chez les chefs étoilés. Elle a été
relayée par l'office de tourisme auprès d'ArtRock. Bingo. Rock'n Toques met les grands
plats dans les petits. Dès la première édition, les festivaliers s'arrêtent sous le chapiteau du village, dédié à la musique et à la
gastronomie. Les années suivantes, les chefs
cooptent d'autres restaurateurs, les
meilleurs artisans, des cavistes, autant de
coups de cœur généreux. «Rock'n Toques
n'a cessé de progresser. En 2015 nous
avons servi 16 000 portions », savoure
10
Le Griffon
Dominique Morin
gastronomie
Sophie Robillard est chargée de promotion gastronomie à l’office de tourisme et de
congrès de la Baie. Ci contre une assiette de l’Air du Temps.
Sophie Robillard, désormais chargée de promotion gastronomie à l'office de tourisme et
des congrès de la baie de Saint-Brieuc.
La manifestation a permis à ce dernier de
décrocher le prix Eden de la destination touristique européenne d'excellence en 2015.
Elle séduit d'autres festivals. Les Franco
gourmandes en Bourgogne ou Mythos à
Rennes ont su s'en inspirer. Et la Baie est
partenaire de la Fête nationale de la gastronomie au même titre que la région lyonnaise. Une fierté. «Nous sommes bien identifiés comme territoire gourmand.»
Reportages TV
Avec le soutien constant de ses élus, Mickaël
Cosson en tête, l'office sait surfer sur la
vague. La gastronomie fait désormais partie
intégrante de son offre touristique sur l'ensemble de la destination, de Paimpol au cap
Fréhel. Au-delà des étoilés et des nombreux
restaurateurs de qualité figurant sur les
guides, les filières sont mises en avant :
pêcheurs, mareyage, maraîchage… De quoi
alimenter en images les reportages réguliers, des «Racines et des ailes» aux «Carnets de Julie» en passant par les magazines
comme «Le Point». La destination Baie de
Saint-Brieuc Paimpol Les Caps a créé un site
internet dédié : « Nous y mettons les
vidéos, des portraits de chefs, des
recettes...» Elle y valorise aussi les produits
locaux et circuits courts.
Avec la Cité du Goût et des Saveurs, dont les
ateliers ne désemplissent pas auprès d'un
grand public de plus en plus averti, l’office
Dossier-Gastronomie_Dossier 05/04/16 14:58 Page11
rmande
Jean-Marie Baudic,
Le Youpala
Comment définissez vous votre
cuisine ?
« Osez », le titre de mon premier livre, la
définit bien. Je n'ai pas de carte. Je cuisine
au jour le jour. Je suis mes envies sur un
produit : parce qu'il est beau, de saison…
J'ai besoin de toucher, de manipuler, de
ressentir. Je pars d'un goût, j'imagine une
association. C'est très pensé mais pas
« calculé ». Je vis ma cuisine, je m'amuse !
Et c'est une cuisine végétale.
Dominique Morin
Vos produits phares ?
Sur une grosse sole d'un kilo, je m'éclate
forcément ! Mais je peux aussi bien avoir
envie de travailler un légume, y compris un
concombre pour voir ce que je suis
capable d'en faire. Je ne raffole pas des
produits de luxe, c'est la facilité.
E. Berthier
Jean-Marie Baudic tient son restauVotre ancrage dans le
rant avec son épouse Juliette qui
territoire ?
officie en cuisine pour les pâtisseries.
Saint-Brieuc c'est mon pays, ma
région. Je suis du coin. Je ne ferais pas cette cuisine ailleurs, ni sans les marchés ; je n'aurais pas les mêmes produits, la même qualité.
de
tourisme propose aux entreprises des activités ludiques inspirées des
émissions culinaires : idéal pour mobiliser
les collaborateurs ! Les idées ne manquent
pas. Prochain projet, d'ici 2017 : un beau
magazine gourmand.
■
• www.gastronomiebaiedesaintbrieuc.fr (on
peut y visionner les reportages TV), sa page
Facebook et son compte Twitter.
Quelles sensations voulez-vous laisser à vos convives ?
La joie, la bonne humeur. Et j'aime éveiller la curiosité. Chez nous les gens ne choisissent
pas. Le plus joli compliment, c'est quand quelqu'un a aimé un produit qu'il n'apprécie pas
habituellement.
Un ou deux mots pour définir Rock'n Toques ?
C'est une aventure humaine avant tout, un bel échange avec le public. C'est l'occasion de placer mon équipe dans un autre contexte. Tout le monde se met à la cuisine, même les serveurs.
Trois restaurants non étoilés que vous appréciez à Saint-Brieuc ?
Caramel et Cie, Le Madure et La crêperie des Promenades.
Un projet réalisé ou à venir ?
Notre nouvelle terrasse qui offre une ouverture sur l'extérieur. Et peut-être un jour un jardin...
•Le Youpala, 5 rue Palasne-de-Champeaux.
Le Griffon
11
Dossier-Gastronomie_Dossier 05/04/16 14:58 Page12
le dossier
Mathieu Aumont,
Aux Pesked
Comment définissez-vous votre cuisine ?
Votre ancrage dans le territoire ?
C'est une photographie de mon territoire, dans «l'instant» pour la saisonnalité.
De mon restaurant je vois les champs de Plérin et je suis en lien avec le port. Je
me nourris de cette implantation entre terre et mer. En ce moment, j'ai des SaintJacques mariées avec du chou fleur, du lait fumé et un croustillant de pied de
porc… un concentré de
Bretagne ! Sur cette photographie, il y a les maraîchers, les pêcheurs avec
lesquels je travaille :
100 % d'acteurs locaux.
Ces rencontres humaines
nourrissent ma créativité.
Il fait partie de ma cuisine. J'ai grandi à Saint-Brieuc depuis l'âge de 10 ans. J'aime
ma ville, je la défends. C'est une des raisons pour lesquelles je me suis implanté
au centre-ville avec L'Arbalaise.
Dominique Morin
Vos produits
phares ?
Un ou deux mots pour Rock'n Toques ?
Rassembler tous ces restaurateurs et commerçants dans une telle dynamique, préparer 16 000 portions en trois jours, c'est juste unique ! Et à ce prix, c'est cadeau !
Trois restaurants que vous appréciez ?
En ce moment des légumes cuits au four dans
leur peau sur des plaques
de gros sel, ça donne un
goût un peu fumé, une
cuisson nutritionnelle. On
vient aussi chez moi pour
les ormeaux.
L'Arbalaise, mon équipe. L'Air du Temps. Le Tandoori, à l'emplacement de mon premier restaurant.
Un projet réalisé ou à venir ?
Le décor intérieur refait il y a deux ans et demi, en faisant appel à des artisans
locaux pour les meubles. Désormais notre projet c'est juste de rester ici : on s'y
sent bien !
•Aux Peskeds, 59 rue du Légué.
Quelques chiffres
à se mettre sous la dent
er
1
C'est le rang de la baie dans
les gisements de coquilles
Saint-Jacques en France. A Saint-
Brieuc, il atteint 640 km². Cette saison, 218
bateaux se partageaient un quota de 3800
tonnes.
16000
Parmi les meilleurs
de France
Johan Dubois. Après lui avoir décerné 5 tablettes à
5
deux reprises en 2013 et 2015, le club des croqueurs
de chocolat faisait figurer Johann Dubois parmi les
«grands chocolatiers de demain» en 2015. Bien des
Bretons le savent déjà !
O'Saveurs, le Bistrot du Port, Le Youpala, le Relais
d'Alsace.
Les meilleurs Bretons
Bib gourmands
Arnaud Troalic Il fait le meilleur kouign-amann de
Maîtres-restaurateurs, au choix !
2016 : La Croix
Blanche à Cesson et
Ô'Saveurs à Robien.
2
Le nombre portions servies en 3 jours
à Rock'n Toques. « Il faut voir nos têtes
quand arrivent les cageots de légumes à éplucher pour 500 plats, alors que nous sommes
habitués à servir 20 couverts », s'amuse JeanMarie Baudic, à l'idée d'un nouveau défi qui
soude les équipes !
140 à 150
La brigade Rock'n Toques. «La plus
grande de Bretagne», dixit Nicolas Adam.
12
Le Griffon
12
Toques au Gaultet-Millau. 3 pour
la Croix Blanche ;
2 pour Aux Peskeds, le
Manoir des Quatre Saisons et Ô'Saveurs ; 1 pour
Le Zen, L'Arbalaise, L'Air du Temps.
10%
C'est la part de la baie de Saint-Brieuc
dans la production nationale de moules.
Bretagne ! Le pâtissier-chocolatier de la
Duchesse de Rohan
a décroché le trophée d'or 2016. Mais
ne comptez pas sur
lui pour dévoiler ses
petits secrets pur beurre ! Un autre Briochin termine
3e de ce concours : Serge Abalain, qui a repris la chocolaterie pâtisserie Quinton rue Glais-Bizoin.
DM
Mathieu Aumont et son épouse Sophie
accueillent les convives.
Quelles sensations voulez-vous laisser à vos convives ?
La naturalité. Je souhaite retrouver le légume dans sa simplicité, son goût, son croquant avec des associations surprenantes. Au printemps on retrouvera les fleurs
de roquette, moutarde, l'ail des ours.
Sébastien Peuvrel cuisine les meilleures rillettes
bretonnes : il a remporté le concours dans cette catégorie, en Sarthe. Sa boucherie-charcuterie Au fil du
couteau se trouve 12 rue de la Corderie.
Dossier-Gastronomie_Dossier 05/04/16 14:58 Page13
DM
Samira met le monde dans l’assiette
Samira Elmir : « Je cuisine comme pour
des invités, j’ai envie de faire plaisir,
de partager. »
« Pastilla tempura » : pour son enseigne
traiteur, Samira Elmir a choisi un nom
métissé qui lui ressemble. «On met forcément de soi dans sa cuisine.» La sienne
est aux saveurs du monde : taboulé touareg
à la semoule d'orge et fruits secs, salade bretonne revisitée au curry, new-yorkaise,
indonésienne...
« Ma culture du goût remonte à mon
enfance.» Née en Normandie de parents
marocains, Samira a grandi dans «un quartier très cosmopolite ». Une bouffée de
saveurs et de senteurs lui reste en mémoire,
sa grand-mère lui a appris à manier les
épices… Mais Samira a fait des études de
commerce international pour travailler dans
l'export, elle qui parle cinq langues. « En
voyage, la première découverte passe par
l'alimentation. On se fait facilement inviter chez les gens autour d'un repas.»
Quand Samira a voulu changer d'horizon,
elle s'est formée à la cuisine. Elle s'est instal-
lée dans le quartier de l'Europe, un vrai défi.
Et le métissage s'est imposé, pour satisfaire
toutes les papilles. «Je m'inspire de mes
rencontres lors de mes voyages, je fais
des clins d'œil». Elle continue ainsi à parcourir le monde, en ajoutant un indispensable ingrédient marocain : «la culture de
l'hospitalité. Je cuisine comme pour des
invités, j'ai envie de faire plaisir, de partager».
Elle aime transmettre aussi : elle anime des
ateliers à la Cité du Goût, au lycée Jean
Moulin qui souhaitait valoriser les différences. Avenue Loucheur, elle organise des
rencontres "parlons la bouche pleine" autour
des épices, chocolats et autres thés issus de
petits producteurs dans le monde. Une formule généreuse qui lui ressemble !
■
•Samira Elmir ouvre un commerce aux Champs.
Le premier se situe 48 avenue Loucheur,
0296773033.
Nicolas Adam,
La Vieille Tour
Vos produits phares ?
La coquille Saint-Jacques, le foie gras, tous les poissons, les crustacés. Il faut
voir les trésors que les pêcheurs nous ramènent ! Ma carte est sur I Pad,
je peux la modifier en temps réel, en fonction de ce que j'ai. Cette souplesse favorise la créativité.
Quelles sensations voulez-vous laisser à vos convives ?
Celle d'un massage culinaire. Le plus gros compliment, ce n'est pas «votre
turbot était excellent» mais «on était bien chez vous». Dans un restaurant on ne s'arrête pas à la cuisine, on s'occupe de la personne.
Votre ancrage dans le territoire ?
Chef étoilé, c'est un métier médiatisé jusqu'au niveau national. On ne met
pas en avant seulement notre maison mais tout le territoire. Je suis
d'ailleurs administrateur de l'office de tourisme. On est dans une région
magnifique. Mais nous ne sommes pas à Saint-Malo. Ici il faut avoir du
talent et l'envie de faire plaisir. On doit se battre avec nos valeurs. Les chefs
étoilés sont engagés. Derrière eux, plein de restaurateurs font un travail
exceptionnel.
Un ou deux mots pour Rock'n Toques ?
La générosité d'un collectif de passionnés. Nous travaillons un week-end
de Pentecôte alors qu'on pourrait afficher complet chez nous. Mais c'est
notre bouffée d'oxygène !
Trois restaurants que vous
appréciez ?
O' Saveurs, Le Breiz'oun à Ploufragan, Mina Graibis et sa
Marmite Gourmande : il n'y a pas
encore assez de femmes dans ce
métier !
Un projet réalisé ou à
venir ?
Le Portland, un mix entre cuisine
simple, Rock'n Toques, snacking,
pâtisserie haut de gamme… Ce
projet est nominé parmi les 20
meilleurs concepts de snacking
en France cette année.
•La Vieille Tour,
75 rue de la Tour à Plérin.
Dominique Morin
Comment définissez-vous votre cuisine ?
Une cuisine moderne, créative, dans le respect des produits, des mareyeurs
et pêcheurs, des gens qui travaillent au sein de mon équipe, des clients. C'est
aussi une cuisine ouverte sur le monde, qui peut avoir une influence japonaise ou américaine.
Nicolas Adam : « en tant
qu’étoilé on met en avant
tout le territoire ».
Le Griffon
13
Dossier-Gastronomie_Dossier 07/04/16 09:16 Page14
le dossier
Un marché d’exception
Une rencontre humaine
autour de produits de qualité
Ils sont nombreux les maraîchers du marché
à avoir leurs petites spécialités. On sent ici
l'amour du bon et du beau, celui d'une terre
respectée aussi. Et c'est une vraie source
d'inspiration pour les chefs cuisiniers. «J'ai
vu le marché de Saint-Brieuc évoluer dit
Jean-Marie Baudic. Avant le choix était
beaucoup plus classique. Les maraîchers
se sont remis en question. Ils ont développé de nouveaux produits. Ils savent
faire pousser les légumes en respectant
les saisons, mais aussi les ramasser, les
Dominique Morin
Connaissez-vous l'oca du Pérou ? Vous
en trouverez sur le marché, au Jardin de la
Perrière : Jonathan Chabert aime «chercher
de nouvelles variétés et les partager. J'en
ai 35 de tomates, une trentaine de haricots». Au jardin des Salines, «on est toujours à la recherche de nouveaux
légumes. L'an passé on a produit de la
patate douce. Le goût est déterminant.
On propose chaque année de nouvelles
herbes dans notre mesclun, en mariant
les couleurs et les saveurs.» Chez les Le
Goallec, on cultive le légume ancien avec
bonheur...
Un des atouts des chefs : le marché de Saint-Brieuc et ses talentueux producteurs
locaux.
mettre en avant. On trouve aussi de très
bons ostréiculteurs, poissonniers, bouchers...» Comme Mathieu Aumont, la relation qu'il noue avec ses fournisseurs va bien
au-delà du produit. «C'est une rencontre
humaine» dit ce dernier.
On ne vient pas seulement faire ses courses
sur le marché. On s'arrête au bistrot. On
hume l'air du temps et du terroir. Une bouffée de convivialité et de nature. Ici le parfum est aussi très iodé : araignées, huîtres,
homards, pétoncles, maquereaux vous tentent au fil des saisons. On est bien en bord
de mer !
■
Le Cessonnais :
en toute simplicité
DM
Perrine et Yann Éouzan ont repris ce bistrot de quartier il y a quelques
Perrine Eouzan, en cuisine quand
elle n’est pas en salle.
14
Le Griffon
années. Ils ont aimé le cadre tout simple mais chaleureux, le terrain de boules
bien protégé à l'arrière. «On l'a laissé dans son jus pour ne pas perturber les
habitués.» Au bout de quelques mois, le couple s'est mis à la restauration le
midi : deux plats au choix, un de viande et un de poisson, quelques salades
dans l'assiette, fromage ou dessert, le tout avec des produits frais et de saison. Leur cuisine est simple mais parfumée. Elle nous emmène parfois ailleurs :
le couple a passé quelque temps aux Antilles. Et leurs clients suivent leurs
petits chantiers avec intérêt : un coup de peinture ici, une terrasse là.
Plusieurs associations et activités ont pris leurs quartiers ici en soirée : l'AMAP
La Cessonnaise, le bistrot des langues, la soirée slam d'UnVsti...
Yann et Perrine organisent aussi des concerts et accueillent des expositions au
gré de leurs rencontres et envies. «On a réussi ce qu'on voulait : mélanger les
publics. C'est un endroit où les gens se rencontrent, qu'ils soient de Cesson ou
d'ailleurs.»
■
•Le Cessonnais, rue de la République, fait partie des nombreux restaurants qui valent le détour à
Saint-Brieuc. Dans l'ambiance, à rapprocher de Caramel et Cie à Robien ou du Soupson rue de Paris.
PAGE 15.qxp_Mise en page 1 04/04/2016 15:20 Page1
Griffon254-VilleActu_Griffon204-VilleActu 05/04/16 15:12 Page16
la ville
Passerelle : la démolition commence
Abbé-Garnier (10 mn) ou par la rue PierreSemard (15 mn).
Le passage sous le pont des Sourds-et-Muets a
été aménagé pour les piétons : il est désormais
sécurisé, plus confortable et éclairé.
En avril, la création du Pôle d'aménagement
multimodal a reçu un avis « favorable sans
réserve» à la suite de l'enquête publique. Cette
Pem gare
L
a passerelle qui relie le quartier de Robien
à la gare est démolie à compter de ce
lundi 18 avril, chantier prévu pour une
durée de onze mois et demi : un peu plus que
prévu initialement, la mise en place d'un TGV à
5h réduisant les horaires nocturnes des travaux.
L'espace de stationnement du Sernam n'est plus
accessible. Les usagers du train et autres automobilistes peuvent se garer sur l'esplanade
Alfred-Jarry (désormais en zone jaune) ou sur le
parking relais mis à disposition sur l'ancien
skate-park, rue Pierre de Coubertin. La ligne B
les conduit à la gare.
Atelier Villes & Paysages
La concertation engagée sur la deuxième
tranche de TEO, du pont d'Armor à la Croix-
Dominique Morin
Mathias, sera prise en compte dans l'élaboration de
l'avant-projet. Ce dernier sera présenté fin 2016.
D'ici là des ateliers ont commencé en mars sur « les
aménagements paysagers et urbains»; « les circulations douces et l'accessibilité » ; «les activités commerciales et professions libérales». Les bureaux
d'études qui travaillent sur le dossier mèneront des
entretiens avec les riverains et les commerçants. Des
«diagnostics en marchant» seront proposés au plus
près du terrain pour mieux évaluer les contraintes et
besoins. Des «cafés de TEO» suivront pour alimenter la réflexion, entre autres supports.
■
• Vous pouvez suivre la concertation sur :
[email protected] ; plus d'infos dans
le magazine de l'Agglo à paraître en juin.
L’aménagement de la place Du Guesclin
fait partie de la concertation.
travaux
Boulevard de la Mer. La voie a été fermée
à la circulation, des blocs menaçant de tomber. La
Ville a fait appel à un bureau d'études et à des entreprises spécialisées pour purger les morceaux concernés,
mais aussi retenir les pierres de la falaise à l'aide de
centaines de boulons et d'un grillage résistant. Il y en a
encore pour quelques semaines.
Dominique Morin
Teo
Concertation autour du centre-ville
Le Griffon
•La démarche de concertation se poursuit pendant
les travaux. Contact : [email protected] fr ;
horaires de bus : tubinfo.fr ; saintbrieuc-agglo.fr
Rendez-vous en 2017 sur
la nouvelle passerelle.
Une navette gratuite testée
En l'absence de passerelle, Saint-Brieuc Agglomération met aussi en place une navette gratuite. Elle conduit les habitants du bd Carnot au
bd Charner et inversement. Elle fonctionne du
lundi au vendredi, matin et soir uniquement aux
heures de pointe, pour une période test de six
semaines dans un premier temps. Sa pérennisation sera fonction de la fréquentation.
Le trajet peut aussi s'effectuer à pied : par la rue
16
dernière a permis d'intégrer différentes suggestions : notamment des jeux pour enfants dans le
futur jardin du boulevard Carnot, une zone 30
devant l'école Diwan, ainsi que la navette. ■
Rond-point rues de Paris / Monge : les travaux se poursuivent jusque fin juillet.
Circulation perturbée.
Corderie / Tour d'Auvergne. Le chantier
entre dans sa dernière ligne droite, entre
déviation et circulation alternée.
Griffon254-VilleActu_Griffon204-VilleActu 05/04/16 15:12 Page17
actualités
Des mises en vente pour mieux
entretenir le patrimoine immobilier
bâtiments
M
Un manoir, des maisons...
Le manoir de Penguily à La Saudraie fait partie
des plus emblématiques. Il n'était plus adapté
pour l'accueil de centres de vacances. Quant aux
anciens abattoirs rue Notre Dame, ils sont désaffectés depuis que le service Eau et Assainissement a emménagé aux Plaines Villes. De pierres
et de briques, le site présente un intérêt architectural que son acquéreur devra préserver.
Parmi les autres bâtiments, on trouve une cellule
commerciale place du Chai, d'anciens logements
de fonction pour les enseignants (rue de Cornouaille, rue de Lisbonne).
La liste comprend des maisons rues Jean Rioche,
Jean-Jacques-Rousseau, Charles Le Goffic, de la
Croix au Chat ; une bâtisse à colombages rue
Dominique Morin
utualisation de locaux, remises aux
normes, nouvelles constructions le cas
échéant, mais aussi ventes… La Ville
gère son patrimoine avec deux objectifs prioritaires : répondre aux besoins des usagers et
adapter ses services, mais aussi réaliser des économies. Sur les 511 bâtiments qu'elle possède, certains
n'ont plus d'utilité dans le cadre de ses missions.
Elle a donc tout intérêt à les céder, les coûts
d'entretien ou de remise en état étant élevés.
Elle propose actuellement une quinzaine de bâtiments à la vente.
Le manoir de Penguily à la Sauldraie ne peut plus accueillir de centres de vacances.
Notre-Dame et un immeuble près de la cathédrale, l'ancien lavoir de Cesson et ses toilettes
publiques… et 8 places de stationnement dans
un parking privé de la place d'Alsdorf. Presque
un inventaire à la Prévert !
«La vente de ces biens permettra de réduire
les dépenses d'entretien et d'engranger des
ressources bienvenues pour mener des projets
à bien dans un contexte budgétaire
contraint», explique Pierre Delourme, maireadjoint en charge du dossier.
■
15
c’est le nombre
de bâtiments mis en vente
8M€
Environ
c’est le coût
d'entretien et de fonctionnement des
511 bâtiments que possède la Ville.
propreté
voirie
DM
au nouveau label « éco-propre » créé par
l'Association des villes pour la propreté urbaine.
Elle a mis en place un indicateur moyen de salissure. La Ville peut désormais viser la deuxième
étoile en 2017 : elle sera fonction des moyens
qu'elle met en œuvre mais aussi et surtout du bon
comportement des usagers !
■
Les bons réflexes des usagers aideront
peut-être à décrocher la 2e étoile !
Rue Saint-Gouéno. Les agents municipaux
ont repavé le côté impair sur une bande de deux mètres
le long des commerces. Ils ont aussi réalisé des réparations. Un plus pour la sécurité et le confort des piétons.
Dominique Morin
Saint-Brieuc labellisée. La Ville de
Saint-Brieuc fait partie des 35 collectivités locales ayant obtenu leur première étoile
Le Griffon
17
Griffon254-VilleActu_Griffon204-VilleActu 05/04/16 15:12 Page18
la ville
Un arboretum à visiter!
nature
É
Dominique Morin
Guide papier ou smartphone
Une trentaine d'arbres, facilement accessibles
depuis le centre-ville, ont été signalés par de
petits panneaux. Le visiteur pourra suivre cette
promenade, à la fois agréable et enrichissante, à
l'aide d'un guide édité pour l'occasion ou en utilisant son smartphone. L'occasion de découvrir,
par exemple, que l'écorce du bouleau de l'Himalaya était utilisée dans l'Antiquité comme papier,
et devenir incollable sur les particularités des
différents spécimens. L'arboretum sera un nouveau lieu de balade pour les Briochins et un facteur d'attractivité touristique pour la ville. Ce
projet mené avec la participation du Conserva-
DM
rable du Japon, micocoulier de Provence,
noisetier de Byzance… autant d'essences
aux noms enchanteurs qui sont présentes
sur le territoire de Saint-Brieuc. La situation climatique et géographique favorable de la ville, la
forte culture horticole du service des Espaces
verts ont permis de développer un patrimoine
végétal riche, mais dispersé. Pour que celui-ci ne
reste pas méconnu, la municipalité a souhaité
constituer un arboretum urbain dans le cadre
des actions qu'elle mène déjà en faveur de la
protection du patrimoine naturel.
Noisetier de Byzance, corylis colurna,
square Anna Politkovskaïa.
toire botanique national de Brest ravira également, par son approche scientifique, les amateurs d'arbres les plus éclairés.
■
• Également accessible depuis saint-brieuc.fr,
rubrique «Ville au quotidien». Guide papier disponible à l'accueil de la mairie.
91
hectares d'espaces boisés publics entretenus sur 286 hectares d'espaces verts.
28 arbres sont intégrés
en 2016 à l'arboretum.
230 essences différentes actuellement
recensées par le service Espaces verts.
communication
Le nouveau site internet est arrivé
Cinq ans déjà se sont écoulés depuis la dernière évolution notable du site internet de
la Ville, qui totalise 1000 à 1200 connexions par jour. Il méritait bien un relooking ! Il a donc
été revu de fond en comble. Les fonctionnalités qu'il propose ont été pensées selon les recherches prioritairement effectuées par les usagers et dans le respect des règles d'accessibilité.
En effet, l'utilisation du site a évolué au fur et à mesure que les réseaux sociaux venaient compléter
l'arsenal de la Ville. Si les informations pratiques et l'agenda restent les rubriques préférées des internautes, ceux-ci apprécieront désormais d'accéder plus facilement à certains articles, la rapidité de
recherche étant un critère de satisfaction plébiscité par les usagers. A cet égard, des menus d'accès
rapide sont disposés sur la page d'accueil vers les pages les plus lues (restauration scolaire, travaux…).
Le nouveau site présente plus clairement les grands dossiers de la politique de la ville. Il fait la part
belle aux photos et aux vidéos, qui sont davantage mises en valeur grâce à la sobriété de la mise en
page. Autre évolution importante, son format «responsive» lui permet de s'adapter à toutes les tailles
d'écran : classique, tablette et smartphone. Et cela vaut pour ses 200 pages de contenu.
L'évolution technique et éditoriale a été prise en charge par les services de la Ville et l'esthétique
confiée à un designer privé. En revanche, une chose est sûre, il ne change pas d'adresse !
■
• Rendez-vous sur saint-brieuc.fr.
18
Le Griffon
Griffon254-VilleActu_Griffon204-VilleActu 05/04/16 15:12 Page19
actualités
Du neuf à Jean-Nicolas
permanences des élus
Le maire et ses adjoints se tiennent à votre
disposition, sur R/V auprès de leurs secrétariats.
■ Bruno Joncour,
Maire de Saint-Brieuc.
Mardi de 15h30 à 18h, sur R/V au 02 96 62 54 18.
■ Marie-Claire Diouron,
adjointe en charge de la rénovation urbaine,
de l’habitat, de l’aménagement de l’espace public
et de la coopération intercommunale.
Le lundi de 14h à 16h. 02 96 62 55 85.
DM
■ Gérard Blégean,
adjoint en charge de la jeunesse, des sports
et des ressources humaines.
Le jeudi après-midi. 02 96 62 56 95.
Une école préfabriquée qui date, au cœur d'un quartier populaire.
écoles
L
a Ville souhaite reconstruire Jean-Nicolas,
dont les locaux préfabriqués sont dégradés. La nouvelle école sera située juste à
côté, à l'angle des rues Jean-Nicolas et PinotDuclos ; la Mairie procéderait à un échange de terrain avec le Département. Ce dossier sera soumis
au conseil municipal dans les semaines qui viennent. La Ville consacrera une enveloppe de 4,5 M€
à l'opération. Au-delà de la reconstruction des
bâtiments, elle entend bien donner au projet une
véritable dimension pédagogique et éducative.
Le numérique, un axe pédagogique fort
Brigitte Blévin, maire-adjointe en charge de
l'éducation, détaille les axes prioritaires : «Nous
voulons livrer cette école neuve le plus rapidement possible, pour la rentrée de 2019. Nous
impliquerons l'ensemble des acteurs : enseignants, agents municipaux, parents et
enfants. Nous aurons une réflexion sur la
place des parents dans l'école. Les écoliers
seront associés à la conception de la cour et
du jardin. Nous veillerons au respect des
rythmes et à la qualité de l'accueil à travers
un espace dortoir bien dimensionné et
l'acoustique. Sur le plan pédagogique le
numérique sera un axe fort : l'école sera équipée de tablettes et d'un tableau mobile. Et elle
sera ouverte sur la Villa Carmélie. Enfin le
projet est pensé en termes d'économies avec
l'ensemble des salles mutualisées (hors salles
de classe) et une consommation d'énergie
réduite.»
Le bâtiment sera prévu pour sept classes maternelles et élémentaires, comme aujourd'hui,
sachant que les écoles Berthelot et Grand Clos
peuvent encore accueillir des effectifs supplémentaires si le besoin s'en faisait sentir. Il comprendra
une salle de classe permettant le travail en demigroupe, une bibliothèque, une salle de motricité,
une autre d'arts plastiques, l'accueil périscolaire,
le restaurant scolaire, deux dortoirs...
Le projet s'accompagnera d'une réflexion sur la
circulation et le stationnement dans le quartier.
L'objectif est de démarrer les travaux en mars
2018.
■
Inscriptions dans les écoles publiques
La campagne est lancée pour la rentrée 2016. Les inscriptions sont prises au Point Accueil
Écoles, 4 rue Poulain-Corbion, jusqu'au 13 juillet (réouverture du PAE le 22 août). Sont concernés les enfants fréquentant pour la première fois un établissement public maternel ou élémentaire et ceux qui changent d'école. Se munir du
livret de famille ou d'un acte de naissance, d'un justificatif de domicile de moins de 3 mois, du carnet de santé et, le cas
échéant, du certificat de radiation de la précédente école.
■
■ Brigitte Blévin,
adjointe en charge de l’éducation,
de la vie scolaire et universitaire.
Le jeudi de 10h à 12h. 02 96 62 55 85.
■ Alain Écobichon,
adjoint en charge de la vie économique, du commerce,
du tourisme et de l’attractivité du centre-ville.
Le mardi de 16h à 18 h. 02 96 62 55 85.
■ Élisabeth Séité,
adjointe en charge de la famille, de l’enfance,
des relations publiques et de l’animation de la ville.
Le lundi de 14h à 16h. 02 96 62 55 85.
■ Christian Daniel,
adjoint en charge de la culture, du patrimoine
et de la démocratie locale.
Le vendredi de 10h à 12h. 02 96 62 56 95.
■ Françoise Pellan,
adjointe en charge de l’action sociale et de la solidarité.
Le lundi de 10h à 12h. 02 96 62 55 85.
■ Pierre Delourme,
adjoint en charge des finances, du handicap, de la
santé et des bâtiments publics.
Le mardi de 14h à 16h. 02 96 62 55 85.
■ Sylvie Grondin,
adjointe en charge de la sécurité, des services généraux
et des nouvelles technologies.
Le lundi de 14h à 16h. 02 96 62 56 95.
■ Jacky Desdoigts,
adjoint en charge de l’urbanisme, de l’environnement,
du littoral et du développement durable.
Le vendredi matin. 02 96 62 56 95.
■ Saïd Bendarraz,
adjoint en charge de la proximité, du développement
social urbain et des relations internationales.
Le lundi de 14h à 16h. 02 96 62 56 95.
• Contact : Point Accueil Écoles, 4 rue Poulain-Corbion, 02 96 62 53 33.
Le Griffon
19
Griffon254-opinions_Griffon-opinions 05/04/16 15:18 Page20
Opinions
G R O U P E
D E
L A
M A J O R I T É
Les Ateliers de la Culture
pour une nouvelle politique culturelle
UNE AMBITION, QUATRE PRIORITÉS
Une ambition : la culture pour tous
Notre ambition pour la culture à Saint-Brieuc peut se
résumer en ces termes : la Culture pour tous. Elle
irrigue toutes nos interventions et implique des actions
plus fortes, plus déterminées auprès des publics qui
sont le plus éloignés de l'offre culturelle et artistique.
Les actions de proximité, dans les quartiers et nos territoires prioritaires, seront menées dans la logique même
d'aller au-devant de ces publics.
C'est l'ambition fondatrice de notre engagement pour la
culture. C'est-à-dire que l'action municipale en matière
de développement culturel privilégiera l'effort qui sera
mis en œuvre pour réunir autour des propositions
artistiques et culturelles tous les publics.
Nous avions choisi quatre thèmes au démarrage de
notre démarche des Ateliers de la culture. Ils ont
constitué la problématique de nos quatre ateliers.
Parce que la centaine d'acteurs qui ont participé à cette
réflexion ont fourni une matière très riche, cela nous
conforte dans l'idée que ces quatre thèmes fondent
clairement nos quatre priorités. D'elles découlent des
objectifs à atteindre pour y répondre et des actions (ou
mesures) pour agir.
Les décisions qui suivent s'inspirent fortement des travaux des ateliers, les agrègent, les synthétisent et les
mettent en perspective.
Priorité nO1 : faire de la culture un levier de
développement social et de vivre ensemble
La culture aide à l'émancipation des citoyens, à renforcer leur place singulière dans la société et leur ouvre de
nouveaux horizons. Elle rend libre et conscient et aide
à la rencontre, à la tolérance, à la découverte de
l'autre. Elle doit unir et rassembler, et jamais exclure.
Cet objectif trouvera, dans sa phase de mise en œuvre,
des ramifications naturelles avec la réflexion en cours à
l'échelle de la Ville autour de la cohésion sociale.
Priorité nO2 : faire de la culture un outil
d'éducation, au service de l'épanouissement
individuel
Parce que l'école touche toutes les strates de la population, parce que c'est aussi à l'école que le jeune
apprend, s'éveille au monde, au savoir et à la connaissance, parce que l'art et la culture peuvent éveiller chez
certains d'entre eux de nouvelles envies, de nouvelles
passions, parce qu'enfin, la rencontre avec l’œuvre et
l’artiste peut débloquer chez l'enfant de nouvelles compétences valorisantes et fort utiles pour son développement et sa réussite scolaire, notre action doit aussi porter ses fruits auprès des jeunes enfants, des enfants et
des adolescents.
Cet effort particulier, notamment auprès des popula-
Lors de la restitution des Ateliers de la Culture aux acteurs culturels, le 30 mars dernier.
tions les plus en difficulté, dans nos quartiers, est d'autant plus important que c'est justement l'éloignement
des sources de culture qui provoque souvent l'échec
scolaire.
Cette priorité s'applique prioritairement aux actions en
direction de la petite enfance, de l'enfance et de l’adolescence ; pour autant elle s'entend aussi pour le public
adulte.
Il devra mettre en œuvre des collaborations étroites
avec le monde de l'éducation (notamment l’Éducation
nationale) et les directions de la Ville porteuses des politiques éducatives, de la petite enfance et de la jeunesse.
Tous les temps de l'enfance et de l’adolescence sont
concernés par cette priorité : scolaires, périscolaires,
extrascolaires.
Les actions déjà menées par la Ville seront pérennisées:
orchestre à l'école, classe à horaires aménagés, accueil
de classes dans les bibliothèques, visites et actions de
médiation dans les équipements de la ville, soutien à l'intervention des Dumistes dans les écoles du 1er degré, etc.
Priorité nO3 : Faire de la culture un pilier de
l'animation et du dynamisme de notre ville
L'animation de la Ville, au centre-ville d'abord, mais
aussi dans ses quartiers, constitue la part vivante, tout
au long de l'année, de notre cité. Contrairement aux
idées reçues, au discours un peu décliniste de certains,
Saint-Brieuc est une ville où il se passe toujours
quelque chose : qu'elle soit de nature culturelle, sportive, ludique ou encore artistique.
Pour autant, il convient en la matière, là aussi, d'équilibrer, d'initier de nouveaux modes d'intervention, de
coordonner et de mieux communiquer.
Le groupe de la majorité municipale
20
Le Griffon
Cette fonction de la culture et des arts doit donner à la
Ville, à ses habitants, l'image d'une ville dynamique qui
donne à chacun les occasions répétées de se retrouver,
de découvrir, d'apprendre, etc.
Priorité nO4 : Faire de la culture une force
d'attractivité et de rayonnement pour notre
territoire
L'attractivité de notre territoire, de notre Ville, est au
cœur de nos préoccupations, d'autant plus que SaintBrieuc, dès 2017, ne sera plus qu'à 2h10 de Paris.
La notoriété de Saint-Brieuc passe aussi par sa présence dans des réseaux nationaux même si ceux-là
sont peu médiatisés. Car c'est la récurrence de la fréquence de cette présence, qui finalement agrège des
points sur des cartes de France, fait que Saint-Brieuc
rayonne aussi. En matière culturelle, les « points » de
Saint-Brieuc sont relativement nombreux : scène nationale, conservatoire à rayonnement départemental,
classe préparatoire de l’École des Beaux-Arts, Art Rock,
Scène des musiques actuelles, Maison des Illustres
(Louis Guilloux), Musée de France … Sur une carte
régionale, ces points sont plus nombreux encore. Ils
révèlent ainsi la pleine existence de Saint-Brieuc dans
un réseau national et régional d'art et de culture.
L’ensemble de ces proposition, déclinées ici de
façon très synthétique, résulte des travaux
denses et riches produits lors des Ateliers de la
Culture. Ils ont été restitués aux acteurs culturels
le 30 mars dernier et seront soumis à l’approbation du conseil municipal en mai prochain.
Griffon254-opinions_Griffon-opinions 05/04/16 15:18 Page21
Opinions
G R O U P E S
D E
L A
M I N O R I T É
Groupe des élus de l’opposition de la Gauche Rassemblée
«La forme d’une ville change plus vite,
on le sait, que le cœur des hommes»
C’est l’écrivain Julien Gracq qui dit ça, cela ne vaut-il
pas pour notre ville ? Elle change de forme, avec ou
sans le concours de l’action publique, comme toute
autre ville. Celle qu’ont connu ceux qui y sont nés n’est
plus… Une autre cité est en train de naître. Il y a là un
mouvement somme toute naturel.
Mais est-elle celle que nous aurions
souhaité voir apparaître ?
La majeure partie des Briochins se sentent bien dans
leur ville, dans leur quartier. Pour autant, les chiffres
donnés par le dernier dossier «jeunesse» de la Ville
interrogent : 68 % des 15-25 ans ne voient pas leur avenir dans leur ville… Cette donnée est terrifiante et
donne l’ampleur du défi qui est le nôtre : redonner de
l’envie, de l’espoir dans l’avenir dans notre cité !
Priorité à l’habitat…
Nous sommes persuadés que le centre-ville peut
retrouver de la force si l’effort public sait se concentrer
sur l’essentiel (ce que nous avons appelé «plan d’urgence »), à savoir le retour d’une population qui l’a
abandonné faute d’une politique efficiente en matière
de rénovation de l’habitat, dans ce quartier en particulier. C’est pour nous la priorité absolue pour que l’on ne
puisse plus dire que notre centre-ville est un centrevide !
Six appartements vont être bientôt rénovés rue SaintGuillaume : c’est très bien, c’est trop peu ! Plusieurs
centaines sont à refaire et à adapter, dans l’hypercentre, pour accueillir des familles dans la diversité des
catégories sociales. C’est sur ce thème que les brillantes
équipes d’Europan auraient dû être dirigées pour être
les plus créatrices pour notre ville!
CONTRECHAMPS / INFOS MUNICIPALES
Et à l’emploi
L’enjeu économique est évidemment l’autre grande
question, que d’ailleurs le discours officiel municipal
aimerait ne pas évoquer (mais gageons que si les
chiffres avaient été positifs il s’en emparerait sans
limite…).
Le départ des cliniques (et de leurs 500 emplois au bas
mot) porte un coup à l’hyper-centre dont on mesure
encore mal l’ampleur. La situation des commerces en
ville (cf. chiffres ci-joints du JDE) ne compense évidemment pas ces départs, et c’est le moins que l’on puisse
dire. Le plus embarrassant dans tout cela est de ne voir
aucun projet ou début de projet cohérent et discuté
substitutif ! La question dépasse à l’évidence la Ville,
mais l’Agglo (l’économie est sa compétence), que faitelle pour faire de l’espace de son centre sa priorité ?
Restent la vie des gens et l’envie des jeunes, pour faire
de « Saint-Brieuc une ville en développement
durable », pour que la forme de
la ville soit à la taille d’un cœur
«gros comme ça» !
Didier Le Buhan,
Porte- parole du groupe
de la Gauche Rassemblée
Groupe des élus de l'Opposition de la Gauche Rassemblée :
Didier Le Buhan, Martine Hubert, Yannick Le Cam,
Blandine Claessens, Nicolas Nguyen, Gaëlle Nique, Hugo
Gouysse. Ils reçoivent sur Rendez-vous au 10 rue Vicairie,
le mardi de 10h30 à 11h30, le mercredi de 14h à 15h,
le vendredi de 16h à 18h, le samedi de 10h à 12h.
Contact : 0296604442 (répondeur le mercredi)
Rendez-vous sur
www.saintbrieuc-gaucherassemblee.fr
«Rencontre citoyenne»
Réfléchir en public, c’est possible ouvertement et
simplement !
C’est ce que notre groupe a rendu possible sur le
thème du centre-ville (priorité à l’urbanisme, redensifier le centre-ville, repenser les espaces communs)
et sur l’intercommunalité et les communes nouvelles pour lesquelles le débar reste ouvert : comment assurer l’avenir dans un espace de plus en
plus métropolisé, tout en maintenant une implication citoyenne forte ?
Commerces fermés
«180 magasins fermés en 2016, contre 149 un an plus
tôt, en centre-ville de Saint-Brieuc…», Journal Des
Entreprises » nO 347 - mars 2016.
Place de la Grille
900.000 € annoncés pour l’aménagement de la
place de la Grille (cf O.F. du 11 février), dont près de
200.000 € pour la destruction des Halles.
Hugo Gouysse
Saint-Brieuc Bleu Marine
Assumons
Il est toujours facile de dire ça ira mieux demain, voire
le surlendemain mais quand celui-ci déchante à nouveau, que reste-t-il au citoyen lambda confronté à de
multiples problèmes, principalement économiques.
Nous ne vivons pas d’amour et d’eau fraîche. Le
manque d’argent récurrent appauvrit quoiqu’on en dise
notre chère ville de Saint-Brieuc. Tout n’est pas mauvais, loin de là, nous sommes les champions du social
et de la culture, avec récemment une 4e fleur venue
récompenser le fleurissement de la ville, mais gare aux
moutons noirs, les apôtres du déclin devront adopter
un profil bas. Certes les scolaires, étudiants, retraités
sont aux antipodes de la grogne.
Seulement voilà, hormis les emplois protégés de la
fonction publique quoique au statu quo de l’indice salarial depuis 2010, combien de petits commerçants, artisans, salariés du privé complètement désabusés ne
trouvent pas leur compte.
Alors il est vrai qu’ils se plaignent parce qu’ils ont peur
de l’avenir et comme cette peur n’évite pas le danger
d’une éventuelle faillite avec des licenciements à la clé,
posons-nous la question ? Comment sortir de ce bourbier économique !
Nous élus de Saint-Brieuc Bleu Marine disons et redisons qu’une partie de la réponse appartient aux Briochines et aux Briochins. Qu’ils réservent une grande
part de leurs achats dans les commerces du centre-ville
et dans ce cas de nombreux problèmes seront résolus.
Plus de richesse veut dire plus d’impôts récoltés par la
ville donc un peu moins pour le contribuable. La municipalité doit en être consciente, non seulement en
encourageant toute initiative constructive mais surtout
en la soutenant jusqu’à son terme.
Évitons de sombrer dans la sinistrose, l’optimisme
appartient aux entrepreneurs, oublions un moment le
pessimisme du spectateur, tous ensemble nous devons
lancer un cri d’alarme haut et fort parce que SaintBrieuc doit vivre et vivra car tel est notre gène de combattant.
Voila la devise des élus de Saint-Brieuc Bleu Marine.
Pierre-Yves Lopin et Danielle Gralland.
Le Griffon
21
Griffon254-Quartiers_Griffon202-Quartiers 05/04/16 15:25 Page22
les quartiers
Des jeux au pied des tours
Cesson
patrimoine
L'histoire de la tour. C'est le «phare» de
DR
Saint-Brieuc Agglomération
Saint-Brieuc, comme un repère. Pour mieux valoriser
ce patrimoine, la Ville a réalisé un panneau qui raconte
l'histoire de la tour de Cesson.
Cet édifice a été bâti en 1395 sur ordre du duc de
Bretagne Jean IV de Montfort, sur les hauteurs et face
à la mer pour mieux protéger la ville. Au 16e siècle elle
a fait les frais des guerres de religion. Elle est depuis en
partie démolie. Au 19e, Glais-Bizoin acheta la propriété
et y construisit sa demeure.
La future aire de jeux en bois.
Balzac
L
a Ville aménage les espaces extérieurs de
Balzac : amélioration du confort sur les
cheminements et aires de stationnement ;
mise en place de jeux ; installation de conteneurs enterrés pour les déchets, en lieu et place
de points de collecte qui débordaient.
Deux aires de jeux sont prévues. Les petits monteront dans un camion de pompiers, les plus
grands prendront d'assaut un château fort en
bois. Tables de pique-nique, de ping pong, échiquier, babyfoot, piste de boules offriront autant
d'espaces de détente. Un parc sera aménagé
pour les chiens.
Subventionné à hauteur de 60% dans le cadre de
l'Anru 1, cet aménagement est provisoire. «Nous
avons choisi des structures démontables qui
pourront être réutilisées dans le cadre du projet de rénovation urbaine de Balzac», explique
Marie-Claire Diouron, maire-adjointe en charge
de ce dossier.
La Ville souhaite en effet mener à bien la reconstruction partielle ou totale des logements, dans
le cadre de l'Anru 2. « Nous sommes entrés
dans une nouvelle phase de réflexion de 18
mois. Les habitants avaient conçu un beau
projet de réaménagement des espaces extérieurs au pied des immeubles. Il n'était pas
question de les faire attendre davantage.»
Inauguration le 17 juin, pour la journée de
l'ANRU. L'occasion d'une belle fête !
■
•Notez le bien : Des sacs de 50l maximum devront
être utilisés pour les futurs écopoints enterrés !
La tour de Cesson.
crac
Nouvelle activité. L'atelier «journal créatif» est une méthode d'expression et d'exploration de
soi, à travers des jeux d'écriture, de dessin ou de collage. Rendez-vous mensuel le 1er mercredi du mois de
18 h à 21 h rue Amiral-Courbet. Contact auprès de
l'animatrice Gaëlle, 07 60 41 01 79.
Repas champêtre. Dimanche 12 juin, tout le
monde se retrouve sur l'espace vert du CRAC.
Animation folklorique sur place. 02 96 68 24 63.
Arts plastiques. Les peintres du CRAC exposent leurs œuvres samedi 18 et dimanche 19 juin de
9 h à 18 h dans la salle du comité de quartier.
Est
Ouest
centre social
La troupe d'Yvias de retour. Le comité de quartier Ville Hellio - Tour d’Auvergne invite la troupe d'Yvias pour
la pièce «On l'enterre aujourd'hui», samedi 23 avril à 20h30
à La Citrouille. Autour du cercueil de leur père, les enfants font
les comptes de l'héritage… et règlent leurs comptes!
DR
Fête de l'été. Le samedi 25 juin, c'est la fête aux
22
Le Griffon
Villages, rendez-vous place Nina-Simone ! Au programme :
repas à partir de 12 h (réservation au centre social), et animations gratuites pour les enfants et les plus grands. Pour participer à l'organisation, rejoignez le collectif qui se réunit une fois
par mois. Centre social du Point du Jour, 02 96 94 43 84.
«Z'Est de talents». C'est une exposition de
peintures, dessins, mosaïques, sculptures, origamis,
photos, meubles en carton, travaux de couture, tricots,
broderies, poteries, maquettes, art floral, bijoux, patchworks, scrapbooking...
Les exposants sont des habitants des quartiers Est (de
Corneille à Cesson), de toutes générations. Ils proposeront des démonstrations.
L'exposition «Z'Est de talents» est visible du 23 mai au
3 juin au centre social du Plateau, du lundi au samedi
de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h.
•[email protected] 0296336037.
Griffon254-Quartiers_Griffon202-Quartiers 05/04/16 15:25 Page23
Bistrot de l’histoire:
une mémoire bien vivante
Waron
Dominique Morin
A
lors que la déconstruction des logements
de la Cité Waron commence à l'intérieur
des bâtiments, le Bistrot de l'histoire, initiative du centre social, réveille la mémoire collective. «Notre collecte a bien pris, dit la directrice Muriel Philippe. À tel point que nous organiserons une exposition. Perrine Morlière, des
Bistrots, a reçu plein d'articles, de photos, de
films et objets… même des pochons de l'ancien
Mamouth!». Le centre commercial tient une
belle place dans cette boîte à souvenirs. Mais
aussi le Bois Boissel, la cité Waron, l'ancienne
blanchisserie...
Les ateliers des Bistrots connaissent le même
succès. «Des gens qui ont vécu ici viennent,
mais aussi des militants qui se sont investis
dans le quartier, au centre social, à l'école, au
sein de l'association Horizon 2000» explique
Pierre Fenard. Ils se poursuivent au printemps.
La ligue de l'enseignement a invité l'écrivain
Guénaël Boutouillet. «L'approche est géographique et littéraire, autour de la perception
de notre environnement quotidien» dit Soazig
Landrein de la Ligue de l'Enseignement. Guénaël
Bouteiller a su mettre l'écriture à la portée de
Le bois Boissel : et dire qu'il y avait une décharge ! Les habitants se sont battus pour le
mettre en valeur.
tous en proposant d'imaginer des cartes postales
et autres listes. On peut voir le résultat et ses
propres écrits sur son blog, en attendant un Bistrot de l'histoire qui s'annonce très riche le 14
octobre aux Villages.
■
•Venez avec vos souvenirs les vendredis 29 avril et
18 mai de 9h30 à 11h au centre social du Point-duJour (gratuit).
Pour en savoir plus, Rendez-vous sur le blog :
https://deconstruireconstruire.wordpress.com
Ville Hellio
Yann Mahé,
luthier de guitares
Il répare, règle et fabrique des guitares. Classiques, folk, basses…
Dominique Morin
Pour un passionné comme Yann Mahé, «impossible de choisir».
«J'adorais le modélisme et la mécanique. Aujourd'hui mes passions d'enfant me
sont utiles, tout comme la saison de ski que j'ai faite, où j'ai découvert des
outils ! » Mais Yann Mahé a aussi et surtout suivi une formation en ébénisterie
puis en lutherie, accompli des stages chez de grands facteurs, parfait ses connaissances en électro-acoustique et en matériaux composites… Celui qui avait commencé à fabriquer des guitares électriques seul, pour se faire la main, a toujours
continué à apprendre.
S'il est aussi musicien à ses heures, Yann met en avant la technicité du luthier de
guitares : « différents corps de métier sont mis en œuvre : le bois avant tout, qu'il
faut bien connaître, mais aussi le métal, le vernis, les éléments électriques... » Il
apprécie de pouvoir « s'exprimer dans les formes, les couleurs ». Et de « sculpter
le son » des guitares classiques, sans prendre de liberté. Il est capable de faire du sur-mesure, selon les matériaux
choisis, ou de reproduire un modèle.
■
Dans son atelier de la rue Jean
Rioche, Yann Mahé réalise, répare
et règle tous types de guitares.
•Atelier situé 2 rue Jean Rioche.
Le Griffon
23
Griffon254-Quartiers_Griffon202-Quartiers 06/04/16 14:13 Page24
les quartiers
Un Spot pour les 18-25 ans
Ville Bastard
animations
Spectacles. Soirée cabaret vendredi 29
avril à 20 h 30 à la maison de quartier, boulevard de
la Manche, avec Les Hauts Parleurs (gratuit). Concert le
vendredi 27 mai, à 20 h 30, à l'église de Cesson, avec
l'Harmonie municipale de Plérin (gratuit).
DR
Sorties. Samedi 7 mai : traversée de la baie à
pied. Samedi 4 juin, visite de l'aquarium et de la
malouinière de
Montmarin à
Saint-Malo.
Réservations
dès maintenant. Contact :
0672949831.
Centres sociaux
Geneviève Leprohon
Partir en vacances. Si vous avez besoin
d'un coup de pouce pour organiser vos vacances,
rendez-vous dans les centres sociaux. Ils accompagnent
les habitants dans leurs projets et valorisent le nouveau
dispositif VACAF.
Ce jour-là, la junior association La Banquise vient se réunir au Spot.
L
es jeunes sont nombreux à fréquenter le
Cercle, qui leur propose notamment des
activités de loisirs. En complément de
cette offre pour les adolescents, l’association
vient d’ouvrir un nouveau local pour les 18-25
ans, autour des questions d’autonomie.
Il a pris ses quartiers dans un studio mis à disposition par Terre et Baie Habitat. Avec un canapé
et la machine à café pour la convivialité, une
table de travail et un accès un web pour mener à
bien des projets. Le lieu est animé par Ludovic
Bachet, animateur au Cercle, qui va à la rencontre des jeunes du quartier et les accueille ici.
Auprès de lui, ils trouvent une écoute, des
conseils, des infos sur toutes les thématiques.
Sorties familiales. Elles mènent en différents endroits de Bretagne tout au long de l'été,
y compris dans les parcs d'attractions. Inscriptions à
partir du mercredi 15 juin dans les centres sociaux.
Ludovic peut les orienter vers d'autres dispositifs, pour reprendre une formation, trouver un
job à la régie de quartier… La Mission Locale
tient une permanence hebdomadaire sur place.
«Bon nombre de jeunes ne se déplacent pas
rue du Docteur-Rahuel. Grâce à cette première
prise de contact, quelques-uns sont déjà entrés
dans un suivi.»
Le Spot organise également des réunions d'information sur le service civique, le baby-sitting…
Et des groupes de jeunes y trouvent un lieu de
réunion pour mener à bien leurs projets. ■
•Point du Jour : 02 96 94 43 84 ; Plateau : 02 96 33
61 80 ; Croix Saint-Lambert : 02 96 78 32 91.
•Le Spot, 13 rue Romain Gary. Permanence de la
Mission Locale le jeudi de 14 h à 17 h. Accueil par
l'animateur le vendredi de 17 h à 19 h. Mail :
[email protected]
DR
Croix Saint-Lambert
Découvrir Kingoland dans le Morbihan.
Sud
Ville Jouha
Léon devient Festi'Lambert. La fête à Léon
Animations
Spectacle. Le vendredi 22 avril à 20 h 30, la mai-
Concours de pétanque. Le samedi 11 juin à
14 h sur l'esplanade Jean Bernard (4 €).
24
Le Griffon
Franck R
son de quartier accueille le groupe OscarGo. Avec légèreté et dérision, ses chansons nous invitent à ralentir, à
vivre plus sobrement, à chercher l'essentiel. Entrée libre
(chapeau).
a vécu, et bien vécu : 20 années de bons souvenirs.
Le comité des quartiers renouvelle le genre pour mieux
s'ouvrir à un plus large public. Festi'Lambert est né.
Samedi 18 juin, rendez-vous à 14h30 à la base nature
de la Ville Oger, pour une balade dans les quartiers, jusqu'à la Ville Bougault, à la rencontre des acteurs et
habitants. Les artistes de cirque de Galapiat ponctueront la sortie de numéros surprises. Et le soir, grand
repas et fête sous le chapiteau !
PAGE 25.qxp_Mise en page 1 04/04/2016 14:12 Page1
CahierMagazine-New pff_Mise en page 1 05/04/16 16:12 Page26
le magazine
Art Rock: haut en couleu
Le thème de cette 33e édition ?
«United paintings». Les
têtes d'affiche ? Louise Attaque,
Birdy Nam Nam, Caravan Palace
ou encore Two Door Cinema
Club. Les dates ?
13, 14 et 15 mai.
Festival
Q
u'ils soient programmés sur la grande
scène Poulain-Corbion ou au Forum de
La Passerelle, bon nombre de groupes
faisant l'actualité musicale du moment
seront à Saint-Brieuc les 13, 14 et 15 mai.
Des anciens, comme Louise Attaque reformé
autour de Gaëtan Roussel. Des nouveaux venus
aussi à l'instar de Jain. En tout cas «son album
est celui qui se vend le plus en ce moment !»,
relève Jean-Michel Boinet, directeur artistique.
Aperçu de la programmation.
Vendredi
Le groupe costarmoricain Elk Escape ouvre le
festival au forum.
Aux côtés de Jain et Louise Attaque à PoulainCorbion, le rock indé de Balthazar, l'électro pop
très efficace de The Shoes et Birdy Nam Nam.
Caravan Palace, Rover, Faada Freddy,
Hyphen Hyphen, Birdy Nam Nam, entre
autres, à écouter sans modération...
Juste à côté, sur la scène B, le festival programme la «nouvelle sensation de la scène
électro» Thylacine. Au forum, la pop anglaise de
Pumarosa est un des coups de cœur des programmateurs.
Samedi
Après Les Nus au Forum, la poésie piquante
d'Odezenne ouvre le bal à Poulain-Corbion.
Faada Freddy retournera la foule de sa voix soul.
Joey Starr revient avec Nathy dans Caribbean
Dandee. Jean-Michel Boinet est très content
d'avoir à nouveau Caravan Palace, «meilleur
groupe de Rock en Seine l'an passé». Et Rone
se produit avec ses invités dans «un spectacle
Autour du street art
Quatre expositions illustrent la thématique 2016 : «United
paintings».
«OBEY TO MUSIC» est consacrée à l'Américain Shepard Fairey, mondialement connu pour son affiche de campagne pour
Barack Obama «Hope». Il s'inspire du street art et d'Andy Warhol. Art Rock a sélectionné des œuvres autour de groupes de
rock engagés et militants. À voir au pavillon des expositions
temporaires du musée du 10 au 28 mai (de 10h à 22h pendant
le festival).
«# STREETART, L'INNOVATION AU CŒUR D'UN MOUVEMENT» dresse une rétrospective du street art, de la bombe au
2.0. Les visiteurs pourront s'essayer au street art sur différentes
26
Le Griffon
œuvres interactives, du 10 au 28 mai à la Maison de l'Agglo,
rue du 71e RI.
TATI MOUZO. Art Rock a passé commande au peintre costarmoricain sur le thème du petit théâtre à l'italienne et des artistes qui s'y sont produits.
AUTOUR DU DJ JULIEN TINÉ, «Quelques messieurs trop tranquilles» dévoilent leurs pochettes de disques.
LE TEMPS FORT, «THE COLOR OF TIME»: c'est un spectacle de
rue qui s'inspire de la fête traditionnelle hindoue Holi, dans
une forme résolument contemporaine. La cie Artonik invite le
plus de monde possible à former une foule festive. Et ça se terminera dans un bain de couleurs !
CahierMagazine-New pff_Mise en page 1 05/04/16 16:12 Page27
Culture
eurs !
A voir aussi
«A donf'» Rock'n Toques. Joey Starr le jaguar n'est pas du genre à faire les choses à moitié.
Il créera une recette avec Nicolas Adam de la Vieille
Tour. «Ce sera avant tout un plat qui lui ressemble»
dit ce dernier. En tout cas Joey Starr aborde ce projet
culinaire «à donf !». Ce sera un des temps forts de
Rock'n Toques, place de la Résistance.
Les Briochins de Colorado. Jean-Michel
Boinet s'adressant au groupe Colorado
lors de la présentation de la programmation : «Vous
êtes toujours au lycée. À votre âge, sortir des morceaux pareils !... Vous avez toute votre place à Art
Rock !» Juste à côté de Birdy Nam Nam, sur la scène
B, le vendredi.
« Colorado », les Briochins de l’étape.
L'histoire dansée du hip hop. C'est ce
que propose Kader Attou dans «The Roots»,
avec onze danseurs, sur des musiques de Brahms à
l'électro. Vendredi et samedi à La Passerelle.
L'année de la Corée. L'occasion de voir
Jambinai sur scène, entre rock, métal et sonorités traditionnelles. Le samedi à La Passerelle.
magnifique». Sur la scène B, le phénomène hip
hop Woodie Smalls et au forum une «machine à
danser» : Bagarre. Ça promet !
Un spectacle de rue inspiré de la fête Holi,
qui se termine dans un bain de couleurs !
Dimanche
Pour ce dernier jour de festival, le groupe touareg Imarhan précède le grand Oxmo Pucccino,
rappeur et poète, à La Passerelle.
Rover, Costarmoricain à la «voix d'or» est sur la
grande scène. Et il y a du beau monde à ses
côtés : Jeanne Added, Feu ! Chatterton, Hyphen
Hyphen, révélation scène des Victoires de la
musique, à l'énergie incroyable. Mais également
une «machine à tubes» : les Nord-Irlandais de
Two Door Cinema Club.
La scène B met en avant, entre autres, l'ancien
chanteur de Revolver, Sage. Et le festival se termine par une «gigantesque fête» au forum, avec
le groupe Kadebostany dans une esthétique de
fanfare.
■
Et aussi : Les musiciens du Métro qui animent le Village de la Résistance. Les images de synthèse et autres documentaires d'Arte à La Passerelle.
Art’Bis’Rock dans les bars. Et l'ambiance toujours un
peu folle en centre-ville. Bon festival !
Le Griffon
27
CahierMagazine-New pff_Mise en page 1 05/04/16 17:34 Page28
le magazine
«L’Ève future» 130 ans après:
une œuvre toujours contemporaine
Roman d’Auguste de Villiers
de L'Isle-Adam, «L'Ève future»
fête cette année ses 130 ans
de publication. L’occasion
d’une programmation
culturelle plurielle.
Événement
D
• RE-INAUGURATION du buste de Villiers
de L'Isle-Adam, le 21 mai aux Promenades, dans une ambiance d’époque et
en musique.
• EXPOSITIONS : à l’École des Beaux-arts
28
Le Griffon
Auguste de Villiers
de L'Isle-Adam
Auguste de Villiers de L'IsleAdam est né le 7 novembre 1838,
rue Saint-Benoît à Saint-Brieuc.
En 1855, le marquis s'installe à
Paris où il côtoie Charles Leconte de Lisle, Charles Baudelaire, Gustave Flaubert, Stéphane
Mallarmé. Il publie des poésies,
des pièces de théâtre et
débute une carrière journalistique. «L'Ève
future», les
«Contes cruels»,
«Axël», les «Histoires insolites» ainsi
que le recueil «Tribulat
Bonhomet» ont traversé le
temps. L'auteur a joué un rôle important dans la
naissance du symbolisme français. Il a son buste à
Saint-Brieuc, dans le parc des Promenades.
créatures hybrides aux attributs improbables,
dans un univers pseudo scientifique où l'imaginaire domine.
Les œuvres de quatre artistes -Luke Jerram,
Melissa Cruz, Pierre Bastien et Aleksander Kolkowski- seront réunies au musée autour d'un
projet intitulé «Éternellement vers
elle».
A la Briqueterie, à Langueux, l'exposition «la Nouvelle Ève» mettra en
scène les multiples figures de la femme
dans la quête de l'amour éternel et ses représentations fantasmées, à travers le regard de
six artistes contemporains
entre sculptures de métal et
installations sonores.
■
Expositions et animations
L'école des Beaux-arts accueillera une exposition
du duo d'artistes féminin «Hippolyte Hentgen» et
ses collages d'anticipation mettant en scène des
P R O G R A M M E
Hippolytce Hentgen, à voir aux Beaux-arts.
Ci contre la couverture de l’édition originale.
A-F Gorguet (éd.originale) - Bibliothèque municipale.
ans «L'Ève future», le jeune lord Ewald
tombe amoureux d'une femme très belle
mais stupide. L'ingénieur Edison lui
fabrique de toutes pièces une androïde (ce serait
la première utilisation de ce terme). Identique
par sa beauté mais à l'intelligence supérieure.
L'œuvre n'est pas facile d'accès mais elle est
considérée comme fondatrice de la science-fiction. Les adeptes du genre reconnaissent «son
importance et sa dimension visionnaire,
indique Vincent Barot, directeur des affaires culturelles à la Ville de Saint-Brieuc. Ce 130e anniversaire donnait l'occasion de valoriser un
auteur important dans la littérature, né à
Saint-Brieuc. Christian Daniel, maire-adjoint
en charge de la Culture, a souhaité en faire
un événement. Un événement au-delà du
département avec la participation du «Bon
accueil» à Rennes, un centre dédié aux arts et
à l'expérimentation sonores, particulièrement
inspiré par ce roman de Villiers de l'IsleAdam.»
|
P R O G R A M M E
à partir du jeudi 5 mai ; au Musée d’art
et d’histoire à partir du 21 mai (nuit des
musées) ; à la Briqueterie à partir du samedi 28 mai.
• FESTIVAL «Le Pont des arts sonores»
|
P R O G R A M M E
les 28 et 29 mai pour l'inauguration de
l'exposition à la Briqueterie : marché de
vinyles, spectacles et nombreuses animations.
INFOS : www.mairie-saint-brieuc.fr ; au
02 96 62 55 21 pour l’École des Beauxarts ; au 02 96 62 55 20 pour le Musée
d’art et d’histoire ; au 0296633666, sur
www. facebook.com/ briqueterie pour
la Briqueterie.
CahierMagazine-New pff_Mise en page 1 05/04/16 17:34 Page29
Culture
«Dis-moi» porte la voix
des anciens sur scène
Théâtre
L
'idée est partie d'un échange avec
« l'hôpital Yves-Le-Foll où nous proposions des interventions théâtrales
auprès d'enfants, raconte Didier Guyon, le
directeur artistique de la troupe. Ils nous ont
indiqué qu'elles seraient vraiment bienvenues
à l'Ehpad des Capucins. En 2014, de janvier à
septembre, je suis allé à la rencontre des résidents pour des discussions en tête à tête que
j'ai enregistrées. Très vite je me suis rendu
compte que ces témoignages contenaient des
pépites, un patrimoine immatériel très riche
et touchant à transformer en une forme théâtrale. La première décision a été de garder les
voix des personnes qui témoignaient, avec
Trois acteurs masqués pour 19 personnages
Trois acteurs se relaient pour incarner les personnes qui se sont confiées. Les visages cachés
par des masques créés par Barbara Gay. Des
masques qui donnent une esthétique particulière à la pièce. Assez inexpressifs, les yeux quasi
absents, les acteurs en prennent presque l'allure
de marionnettes. «Les masques obligent à
développer le langage des corps, à inventer
des jeux chorégraphiés», précise le metteur-en-
Dominique Morin
leurs hésitations, tremblements, silences... Le
plus difficile ensuite a été de choisir des
extraits dans ces longs échanges sans les
dénaturer. »
Chaque scène parmi les douze du spectacle met
en lumière une voix, une personne, une histoire.
La moitié est issue d'échanges avec les résidents
des Capucins, l'autre de rencontres avec des
Briochins âgés mais vivant à leur domicile. Pour
autant de témoignages : celui d'une femme née
dans un milieu extrêmement aisé, d'un homme
atteint d'Alzheimer, d'un couple qui s'est rencontré et aimé à la maison de retraite. «Des parcours atypiques parfois tortueux. Un voyage
universel au cœur de l'intime, des témoignages de vie d'une grande richesse auxquels
on ne pense plus à prêter l'oreille.»
«Dis-moi», la dernière création de la
Cie Fiat lux, se laissera découvrir à la
Passerelle les 22 et 23 avril.
Un spectacle plein d'émotion
qui s'appuie sur les récits et voix de
résidents des Capucins.
Les acteurs jouent masqués pour mieux
laisser les voix et les corps s’exprimer.
scène. Les voix off n'en prennent que plus d'ampleur.
■
•Infos et réservations sur www.lapasserelle.info, tél.
02 96 68 18 40.
«Saint-Brieuc, ville à écrire»
DR
C'est une longue histoire qui lie le théâtre de
Folle Pensée à Saint-Brieuc. La compagnie y
Les auteurs, metteurs-en-scène et acteurs du
«Lama» se sont immergés à Saint-Brieuc.
vit en effet depuis 1978. Avec cette nouvelle
aventure «Saint-Brieuc ville à écrire», elle revendique, par la voix de son directeur Roland Fichet, que
la «ville est notre théâtre». Elle lui porte «un regard
poétique et bienveillant, en mettant en lumière sa
communauté humaine.»
Un regard bienveillant, socle de quarante soirées représentations qui ont débuté le 9 avril et se poursuivent jusqu'au 9 mai chez ses habitants. Dans des
maisons, des appartements, un garage, un café, ou
encore le local du Secours populaire, le centre social
de la Croix Saint-Lambert, la maison de l'agglomération…
Les spectateurs n'assisteront pas à une pièce de
théâtre mais à «une constellation de scènes et por-
traits.» Le sujet, depuis trois ans, d'un travail d'écriture par les artistes membres du Lama (labo auteurs,
metteurs-en-scène, acteurs du Théâtre de Folle Pensée) qui ont sillonné la ville à la rencontre de ceux
qui y vivent.
Lors de ces rendez-vous, des courts-métrages permettent également de découvrir des Briochins partageant un souvenir en lien avec un lieu de la cité qui
■
les a marqués.
•LES RENDEZ-VOUS :
-le 21 avril, centre social Croix Saint-Lambert,
-le 25 avril à la Villa Carmélie,
-le 26 avril au centre social du Plateau,
-le 30 avril au Secours populaire.
Infos, dates, réservations au 0296 33 62 41.
Et aussi sur www.follepensee.com
Le Griffon
29
CahierMagazine-New pff_Mise en page 1 05/04/16 16:12 Page30
le magazine
Le Happy birthday tour.
Replay est un voyage, un concert, un
débat à travers des œuvres hybrides,
amusantes ou terrifiantes, pour
instruments et bandes magnétiques. Un
projet du Conservatoire coordonné par
Bruno Spinosi. Ouvrez vos oreilles et
aiguisez vos mots !
Guts / Siska
Soirée Rap
Musiques
Nana Mouskouri
Vendredi 29 avril, 20 h 30,
palais des congrès.
Vendredi 27 mai, 21 h, La Citrouille
(yuticket.com).
Vendredi 22 avril, 21 h, La Citrouille.
Avec Vald, Pedro Le Kraken, Black
Esquisse, DJ Freshh et le Briochin
Benda. Une soirée organisée par
Voodoo Ambassadors et Sound'Action.
Maxime de Bollivier
Producteur français, Guts compose sur
scène un hymne au hip hop, lui a qui a
façonné le son d'Alliance Ethnik et vécu
bien d'autres expériences.
« Unconditional rebel », Siska offre sa
belle voix soul sur des textes universels.
Thomas Enhco et Vassilena Serafimova, le 14 juin à La Passerelle.
A-Wa / Hollydays
Vendredi 29 avril, 21 h, La Citrouille.
DR
Vendredi 6 mai, 21 h, La Citrouille.
Ouessant'band
Samedi 30 avril, 19 h, La Citrouille Gratuit.
Un groupe de pop rock briochin autour
de Corinne Gouessant au chant.
Concert sandwich
Mardi 3 mai, 12 h 15, La Passerelle Gratuit.
Yvan Le Bolloc'h
Mardi 17 mai, 20 h 30,
palais des congrès.
DR
Label Charrues
▼
Professeurs de trombone à coulisse
dans les conservatoires de Bretagne,
Jean-Christophe Beaudon, Laurent
Auguste, Jean-Luc Dechaume et
Mathieu Robert nous font découvrir les
différentes facettes de cet instrument.
A-Wa, c'est un groupe israélien formé
de trois sœurs yéménites qui aiment
l'électro. Elles revisitent les chansons de
leur grand-mère. En prime, les chansons
de Hollydays pour partir ailleurs et se
sentir libre !
Yvan
Le Bolloc’h
Ladylike Lilly (folk), Alan Corbel (folk
pop) et Sônge (trip hop) se succèdent
sur scène.
Come Together
Jeudi 12 mai, 20 h 30, La Citrouille,
gratuit.
A tribute to the Beatles : c'est le thème
choisi cette année par les élèves de la
Rockschool et du Conservatoire qui
s'associent pour un concert d'exception.
Conférence à 18 h 30.
30
Le Griffon
Samedi 28 mai, La Citrouille Gratuit.
Avec l'association Odyssée, les talents
rap de Saint-Brieuc.
Après « Tous les chemins mènent aux
Roms », Yvan Le Bolloc'h poursuit son
invitation au voyage avec « Faut pas
rester là ». Avec un petit message au
passage. Pour tous ceux qui aiment
l'humour, la fiesta et la musique !
L'orchestre du Conservatoire se produit
sous la direction de Marc Baudry.
Ensemble Le Cercle
Portes ouvertes
Jeudi 19 mai, 20 h 30, La Passerelle.
Samedi 11 juin, 13 h 30 à 17 h 30,
Villa Carmélie.
Ces jeunes musiciens internationaux à
la clarinette, au violon, piano,
violoncelle et alto se retrouvent dans
l’envie de partager, le plaisir de jouer
ensemble et l’exigence. Au programme :
Mahler, Schumann et Brahms.
« Replay »
Samedi 21 mai, 20 h 30,
Villa Carmélie - Gratuit.
Soirée symphonique
Jeudi 2 juin, 20 h 30, amphithéâtre
du lycée Freyssinet - Gratuit.
Un après-midi pour découvrir toutes les
activités du Conservatoire de musique,
de danse et d’art dramatique et des
associations accueillies à la Villa
Carmélie.
Thomas Enhco
& Vassilena Serafimova
Mardi 14 juin, 20 h 30, La Passerelle.
Un duo explosif de virtuoses dont le
lyrisme puissant et les rythmes
déchaînés font éclater les frontières
entre classique et jazz : Thomas Enhco
au piano et Vassilena Serafimova aux
percussions.
Fête de la Bretagne
Vo(ix)yage
Jeudi 16 juin, 20 h 30,
église Saint-Yves - Gratuit.
Les chœurs du Conservatoire parcourent
le monde sous la direction de Pierre
Dissert.
Fête de la musique
Mardi 21 juin, place du Martray et
autour… - Gratuit.
DR
La Citrouille fête la Bretagne du 19 au
22 mai. Et c'est gratuit.
- Vendredi 20 mai : Plug and Pleyel, happening musical et visuel autour du détournement
d’un piano acoustique transformé en un
instrument électronique. Ze Groupe Maximus,
c'est le big band rock de la Citrouille, qui
réinterprète des classiques.
- Samedi 21, déambulation de la batucada sur
le marché de Saint-Brieuc. En soirée concert
« D'ici et d'ailleurs » : le trio électroacoustique
breton Sa[f]ar explore différents styles
musicaux ; Taÿfa est depuis 20 ans le fer de
lance du métissage celto-berbère.
- Dimanche 22, brocante musicale vintage.
Et sur les murs, des toiles réalisées par les
habitants de la petite commune de Nizon, à
partir de photos de familles, à la mode d'Andy
Les assauts rap
Warhol (Peintres de Nizon / Hangar’t). Atelier
de peinture pop art le 21.
■
La batucada anime la fête
de la Bretagne.
Entre autres les groupes emmenés par
La Citrouille : Ze Groupe Maximus, le
Lab’Orchestra (avec le Conservatoire), la
batucada et ses percussions
brésiliennes, Smooth Motion, 22 Longs
Riffs etc.
CahierMagazine-New pff_Mise en page 1 05/04/16 16:12 Page31
Culture
Danse
Théâtre
« Avec Anastasia »
« Lettres de
non motivation »
Mardi 3 mai, 20 h 30, La Passerelle.
Alors que Mickaël Phelippeau donne
des ateliers dans un lycée orléanais, il
rencontre Anastasia. L’aisance et la
désinvolture de cette jeune Guinéenne
de 16 ans suscitent l’intérêt du
chorégraphe. Ainsi naît le projet « avec
Anastasia ». Il y évoque son parcours
dans un portrait dansé. Avec Anastasia
Moussier.
Fatigué de répondre à des offres
d’emploi sans jamais obtenir de poste,
Julien Prévieux, jeune artiste parisien,
décide de… les refuser toutes. Il
rédigera ainsi plus de mille « lettres de
non-motivation », où le surréalisme le
dispute à l’insolence. Vincent Thomasset
s'est emparé de ce succès de librairie à
la belle charge comique.
« Tailleur pour dames »
Pour Cédric Gourmelon, c'est «l’une
des meilleures pièces de Feydeau, peutêtre la plus vive, rythmée, folle. » A
partir de ce petit chef d'oeuvre écrit par
un jeune auteur de 23 ans, Gourmelon
imagine un spectacle comique « une
sorte d’hommage à Louis de Funès »
dont il est fan.
Humour
Anne Roumanoff
Jeudi 12 mai, 20 h 30,
palais des congrès.
Rions de tout ce qui va mal plutôt que
d'en pleurer !
Stéphane Guillon
Samedi 11 juin, 20 h 30,
palais des congrès.
Mercredi 8, jeudi 9 juin,
20 h 30,
La Passerelle.
Il détestait la médiocrité mais
fut bien obligé d'accepter des
prix littéraires : Thomas
Bernhard a tiré des récits
mordants et désopilants de ces remises
de récompenses. Il n'épargne
personne ! Olivier Martinaud s’empare
avec délectation de ces textes dits par
le comédien Laurent Sauvage.
Dans « Certifié conforme », l'humoriste
se met à l'heure d'Hollande.
Conférences
« Arnaud Ducret
vous fait plaisir »
Café de l'architecture
Vendredi 17 juin, 20 h 30,
palais des congrès.
Toute une galerie de personnages pour
rire.
Jeune public
Café géo
24 avril, 17 h, La Citrouille.
Dans une ville imaginaire, les habitants
sont terrorisés par un mystérieux
méchant qui coupe les fleurs de tous
les bouquets. Les enfants prennent les
choses en main… Facétieux, Eddy la
Gooyatsh s’amuse des peurs enfantines
et des idées reçues dans une belle
complicité avec le public.
Georges Feydeau
et le vaudeville français
Mardi 24 mai, 18 h 30, La Passerelle Gratuit.
Arts plastiques
Un auteur, un livre
L'art, c'est toute une histoire!
Vendredis 29 avril, 20 et 27 mai
André-Malraux, 18 h 30, entrée libre.
- Le 28 / 04 « L'histoire de l'art quelle
expo ! » par Philippe Cam, artiste et
enseignant, qui présente son travail et
ses « pirouettes ».
Pascal Gély
- Le 31/05, « Art et science-fiction »
par Judith Quentel, directrice, sur
Hippolyte Hentgen dans le cadre de
l'exposition « L'Ève future ».
Marionnettes
Les Marionnet'ic
Du 29 mai au 5 juin,
Binic et sa région,
Les Tarabates.
Jeudi 19 mai, 18 h, La Passerelle Gratuit.
Le thème de ce nouveau rendez-vous :
« La carte, l'outil du géographe », par
Delphine Papin, qui travaille au service
cartographique du « Monde ».
exposition. Et elle donnera 5 coups de
pouce à des jeunes compagnies. Un
festival qui s'adresse à tous, des tout
petits aux adultes !
Conférences sandwiches, jeudi 28
avril et mardi 31 mai, 12 h 15, école
des Beaux-arts - Gratuit
Samedi 23 avril, 13 h 30,
La Passerelle - Gratuit.
Ce nouveau rendez-vous des
architectes avec le public abordera les
équipements du littoral dans la région
de Saint-Brieuc.
M Le Méchant
▼
« Mes prix littéraires »
Georges Feydeau… Un monument
national qui a laissé, avec Eugène
Scribe, Georges Courteline et Eugène
Labiche, des vaudevilles
remarquablement construits et
truculents à souhait. Brigitte Prost
propose de le revisiter.
Philippe Cam
« Avec Anastasia ».
« Lettres de non motivation », jeudi 28 et vendredi 29 avril à La Passerelle.
▼
Mickaël Phelippeau
Mardi 24, mercredi 25 mai, 20 h 30,
La Passerelle.
Vincent Thomasset
Jeudi 28 et vendredi 29 avril,
20 h 30, La Passerelle.
DR
« Les images feront la
part belle aux mots »
dans cette 18e édition
accueillie par 10 communes. La
compagnie briochine Les Tarabates
invite 24 troupes de France et d'ailleurs.
Elle proposera une soixantaine de
représentations dans des univers
différents, mais aussi un concert et une
Littératures
- Le 29/04 : conférence du philosophe
Eric Sadin autour de « La vie
algorithmique, critique de la raison
numérique ».
- Le 20/05 : rencontre avec Laurence
Vilaine, auteur en résidence. Cette
Nantaise donne la parole aux exclus,
aux « invisibles » (« Le silence ne sera
qu'un souvenir »). Elle interviendra à la
maison d'arrêt.
- Le 27/05 : conférence de Denis Le
Bihan, médecin-physicien au CEA
Saclay, spécialiste des neurosciences et
du cerveau (« Le cerveau de cristal »)
Fête des mots familiers
Du 1er mai au 7 juin.
Les bibliothèques proposent une
exposition, un spectacle et des
rencontres avec les artistes des éditions
Atelier Art Terre.
Rencontres du 3e livre
Samedis 30 avril et 14 mai,
11 h, André-Malraux.
Autour des fonds patrimoniaux (le 14
mai sur Villiers de L'Isle-Adam).
Et aussi…
https://mediathequesdelabaie.fr/
Les clubs de lectures, les rendez-vous
pour les tout petits, les concerts, la
pause ciné...
Le Griffon
31
CahierMagazine-New pff_Mise en page 1 05/04/16 16:12 Page32
le magazine
Axelle Borel, l’étoile montante
Équitation
Franchir un nouveau palier
Axelle n’a plus qu’à surfer sur la vague, bleue de
préférence. L’an dernier au CSIO d’Hagen en
Allemagne, elle avait disputé la Coupe des
Nations Children avec l’élite tricolore, réussi un
double sans-faute et décroché une belle qua-
DR
S
a performance en a surpris plus d’un, sauf
ceux qui connaissent déjà son talent et le
potentiel de son cheval Roseau du Marais.
Au CSO indoor des Herbiers, le 13 mars dernier,
Axelle Borel a en remporté le Grand prix pro 1 au
terme d’un parcours sans faute. Du haut de son
mètre 60, la jeune cavalière licenciée au club de
Saint-Brieuc Équitation a mis tout le monde à sa
botte. «C’était sa deuxième sortie à ce niveau,
rappelle le papa Saïk. Ils étaient une vingtaine
au départ d’un concours international avec
des barres à 1,40m et Axelle s’est montrée la
plus rapide de tous les concurrents.»
Déjà auteur d'un sans-faute le samedi, Axelle et
Roseau du Marais ont réédité leur exploit le
dimanche, en s’imposant lors des barrages
devant l’Espagnol Eduardo Blanco, favori de
l'épreuve. Une victoire de plus d’une seconde sur
un barrage de 20 secondes ! «Pour ma première
compétition chez les professionnels, je ne m’y
attendais pas du tout», avoue la joyeuse blondinette qui a tapé dans l’œil de bon nombre de
spécialistes présents dans le paddock vendéen.
Axelle Borel avait déjà remporté la coupe des nations Children avec l’équipe de France l’an
dernier, sur son cheval Roseau du Marais.
trième place par équipes. «Elle a reçu les félicitations de l’entraîneur de l’équipe de France.
Cette performance la remet en selle pour les
championnats d’Europe 2017», indique Saïk
Borel qui espère désormais voir sa fille franchir
un nouveau palier au-dessus des barres à 1,45 m.
La Briochine transpire l'insouciance et la joie de
vivre. On la sent épanouie et heureuse, ce qui la
pousse à faire preuve d'un engagement total
avec son fidèle Roseau du Marais. Axelle, c'est
tout ça ! Déjà une folle envie de réussir et les
épaules larges, à seulement 14 ans.
■
Trois jours de concours hippique à Brézillet
Xavier Bonny
Le concours hippique de Saint-Brieuc aura lieu le week-end de la Pentecôte, du 14 au
16 mai, au centre équestre de Brézillet. A chaque journée, un temps fort : un CSO pro 2 le samedi, un
32
Le Griffon
concours de puissance à 18 h le dimanche, un Grand Prix pro 1 le lundi. Trois jours de fête équestre et
plus de 600 cavaliers au rendez-vous. «Ce sera un chassé-croisé entre amateurs et professionnels avec
de belles épreuves et un spectacle toujours gratuit», indique Saïk Borel. Le directeur du centre équestre
cultive le même enthousiasme qu’à ses débuts, dans une période où les manifestations sportives connaissent de plus en plus de difficultés à se maintenir.
L’édition 2016 s'annonce une nouvelle fois de haut niveau avec en point d’orgue le Grand prix de la Ville
de Saint-Brieuc qui réunira les meilleurs chevaux engagés sur les trois jours et le concours de puissance.
Début des épreuves dès 8 h et sans interruption chaque jour. Nombreuses animations. Promenades initiation poney et portes ouvertes du poney club. Entrée gratuite.
Parmi les nouveautés de cette saison, Saint-Brieuc Équitation propose des randonnées enfants réservées
aux initiés durant les vacances scolaires et l’été.
■
• Renseignements au 02 96 94 19 19.
CahierMagazine-New pff_Mise en page 1 05/04/16 16:12 Page33
Sports
Rendez-vous
Jeudis 26 mai à 14 h 30 et 18 h (qualifications) et
2 juin à 18 h 30 (demi-finale), stade Fred-Aubert.
La première coupe du monde de football militaire
féminin se disputera en Bretagne. Elle s’ouvrira en mai
à Rennes, pour se clôturer le mois suivant à Vannes. Les
demi-finales auront lieu jeudi 2 juin au stade FredAubert.
Le Brésil, le Cameroun, l’Allemagne, les États-Unis, les
Pays-Bas, la Grèce et la Belgique, la Corée du Sud sont
engagés aux côtés de la France, médaillée d’argent aux
Jeux mondiaux militaires 2015. Les organisateurs
souhaitent en faire une fête populaire : les
entraînements et les rencontres seront accessibles
gratuitement. Cette compétition inédite permettra de
promouvoir le football au féminin.
Dans la baie
Saint-Brieuc Triathlon
Dimanche 5 mai, de 13 h à 22 h, départ de la course
18 h 45 - Grève des courses - Inscription :
Klikego.com / www.st-brieuc-triathlon.fr
Départ de l'épreuve de natation à 18 h 45 à la grève
des Courses (750 m) ; puis 20 km de vélo entre SaintBrieuc et Langueux et 5 km de course à pied. Arrivée
vers 21h. Possibilité de faire l'épreuve à trois en relais.
Animation musicale et « galette party ».
Fête du sport 2016 :
le crossminton à l’honneur
La fête du sport, c'est l'occasion pour la Ville
et l'office du sport de proposer un large
choix d’activités pour petits et grands au
stade Hélène-Boucher.
Samedi, cette nouvelle édition sera l'occasion de
découvrir le crossminton (ex speedminton), qui
marie tennis, badminton et squash en extérieur.
Saint-Brieuc accueillera le championnat inter-régional de cette discipline avec des équipes venues de
tout le Grand Ouest. Le public pourra également
s'initier : on se prend au jeu très facilement !
Samedi, un triathlon familial attend également le
public : parents et enfants pourront faire équipe sur
un circuit mêlant natation, vélo et course à pied…
comme les pros ! L'office du sport prend les inscriptions.
Dimanche, place au mur d'escalade. Et sur les deux
jours on pourra assister à des démonstrations et
pratiquer une bonne vingtaine d'activités du badminton à l'athlétisme, de l'aviron à l'éducation canine, du tir à l'arc au gouren en passant par le
karaté... Le site proposera aussi un «Village des
enfants», avec notamment un atelier de maquillage et des structures gonflables.
DR
Coupe du monde militaire féminine
Un sport de raquettes entre tennis,
squash et badminton.
Enfin l'EFS sera présent pour promouvoir le don du
sang et sa collecte des 13 et 14 juin à la grande
salle de Robien, lors de la journée mondiale. ■
•Samedi 11 juin de 13h30 à 18h30 et dimanche de 10h à 18h, stade Hélène-Boucher Nombreuses animations, restauration sur place.
© DR
Football
Coupe de Bretagne de planche à voile
Les 28 et 29 mai aux Rosaires - CMVSB.
Traversée de la baie
Dimanche 5 juin, grève des Courses. Départs de
8 h 30 à 11 h - 06 28 32 72 67 - Inscriptions sur le
site de La Vaillante.
Le trail organisé par le club de La Vaillante réunit de
nombreux coureurs à pied sur trois distances : 14 km
(idéal pour les novices), 20 km ou 33 km. Les circuits
empruntent les sentiers côtiers puis traversent la baie à
marée basse, sauf le 20 km. Également des marches (8
ou 16 km) et une marche nordique (9 km) sur les
chemins. Pour respecter ce site naturel, la manifestation
est limitée à 1 500 participants.
Les défis de la baie
Dimanche 19 juin entre Pléneuf-Val-André et Plérin
Les Rosaires.
Les fondus de kite-surf et de stand up paddle se
donnent rendez-vous pour une folle traversée de
14 km le long des côtes. L’objectif de l’association
Armor glisses, qui organise cet événement, est de faire
connaître les sports de glisse et la baie de Saint-Brieuc.
Le spectacle s’annonce grandiose, avec 80 à 90
compétiteurs en lice ! Animations et initiations
sur place.
Danse sportive
Sports mécaniques
Les 20 ans d'Énergie danse
Moto cross de Douvenant
Samedi 21 mai, 20 h 30, grande salle de Robien 10 € - buffet sur place - 06 31 38 93 65.
Dimanche 12 juin, de 8 h 45 à 18 h (essais le matin),
vallée de Douvenant - 02 96 79 15 72 - Payant.
Depuis 20 ans, cette association propose d'apprendre à
danser le rock, le cha-cha, la samba, la valse ou encore
le tango sur un mode dynamique, « sur les tubes du hit
parade » précise le président Jean-Yves Morel. Avec un
peu de persévérance, tout le
monde y arrive. C'est ce que
les membres d'Énergie danse
vont montrer à travers des
démonstrations. Ils ont invité
des champions du monde de
danses latines, Charles
Guillaume Schmitt et Élena
Salikhova. Le public pourra lui
aussi tourbillonner.
Le Moto-club briochin organise son traditionnel
motocross sur les pentes abruptes de la vallée de
Douvenant. L’épreuve reine réservée aux catégories
MX1 et MX2 s’annonce très disputée. dans ce
championnat de Bretagne.
Twirling bâton - N1 et N1 Élites
La Bernard Hinault
DR
L'occasion de voir évoluer 150 planchistes sur la plage
des Rosaires, à l'heure où Pierre Le Coq se prépare
pour les jeux olympiques. Lui sera au Brésil !
Cyclisme
La Ronde Briochine
Mercredi 1er juin, 19h45, autour du stade Fred-Aubert.
L'épreuve comporte 45 tours de circuit pour 90 km de
course au total. Environ 90 participants sont attendus.
Samedi 4 et dimanche 5 juin, de 8 h à 18 h 30,
salle Steredenn - Entrée payante.
Samedi 18 juin, à partir de 8 h, parc des expos de
Brézillet - www.labernardhinault.fr.
Près de 200 participants pour ces finales : les solistes
sont en compétition le samedi, les duos et équipes le
dimanche. A l'issue, on connaîtra le meilleur club de
France et les sélections pour le championnat du monde.
2 cyclo-sportives (120 et 195 km) ; 2 rando-sportives
(36 et 80 km). Environ 1500 participants sont attendus
au profit de trois associations humanitaires. La
nouveauté : une bourse de collectionneurs.
Le Griffon
33
CahierMagazine-New pff_Mise en page 1 05/04/16 16:12 Page34
Loisirs
le magazine
Vacances: tous au forum le 30 avril!
Le forum des loisirs d'été est
l'occasion de prendre
connaissance de l'offre tout en
passant un bon moment en
famille. Un rendez-vous à ne
pas manquer d'autant qu'il y
a du nouveau cet été !
Enfance-jeunesse
C
Gilles Larbi
omme tous les ans, la Ville et les associations ont concocté un programme estival
qui s'adresse à toutes les tranches d'âge.
A Caroual, de quoi s’éclater pour les 6-11 ans.
ferrata. Le Cercle prévoit un séjour foot’surf, un
autre pour les familles autour de l’Euro Foot et
un stage cinéma. La MJC du Plateau propose un
échange avec des jeunes Polonais et Allemands.
Elle formera les jeunes à l'entretien d'un vélo. Et
elle proposera plein de sorties dans les quartiers
est et ouest.
Dès le 6 juillet
La Ville a composé avec le calendrier scolaire.
« La classe se termine mardi 5 juillet, en
milieu de semaine, précise Aurélia Séret, en
charge des Loisirs éducatifs. On ouvre dès le
mercredi les accueils de loisirs pour les 3-11
ans ; les centres de vacances Caroual pour les
6-11 ans et Saint-Pabu pour les 11-14 ans ;
Pass Ados, une formule d'animations à la
carte à Saint-Brieuc (11-16 ans) ; les forfaits
sportifs Pass-Loisirs et Cap Armor (6-15 ans).
Cette saison estivale se terminera le vendredi
26 août.» Et la Ville propose une nouvelle destination aux ados de 13 à 16 ans (lire ci-dessous).
L'Amicale Laïque ne change pas une formule qui
gagne : celle de vacances sportives à la montagne, entre canyoning, kayak, randonnée et via
Entre animations et spectacles
Pour en savoir plus, rendez-vous au forum des
loisirs d'été. La Ville et les associations seront là
pour répondre à toutes vos questions. Ce sera
aussi une grande journée d'animations à vivre en
famille, entre spectacles et valorisation des
savoir-faire.
On pourra venir après un tour au marché et
déjeuner sur place : les habitants de la Croix
Saint-Lambert feront des galettes saucisses.
Le thème «Manger Bouger» sera au cœur de
cette journée : ateliers culinaires autour de fruits
et légumes, conserverie, course d'orientation,
bilan de forme au programme ! Les jeunes
maquilleront les enfants et leur feront des sculptures sur ballons. Il y aura une boîte à jouer avec
de drôles d'objets très banals, un parcours vélo y
compris pour les tout petits, les poneys du centre équestre. Les ados formeront un baby foot
humain. La mini salle de cinéma du Cercle fera
son effet. Les Tarabates et Miko trio proposeront
des spectacles... Entre deux jeux sur la toute
nouvelle aire des Promenades !
■
•Forum des loisirs d'été, samedi 30 avril, 11 h à 18 h
aux Promenades. Animations gratuites.
Grande nouveauté :
un séjour ados au goût d'aventure !
DR
Bye bye Labenne et sa plage de surf. Bienvenue en Bretagne et Vendée pour deux séjours itinérants : l'un
les 15 derniers jours de juillet, l'autre les 15 premiers jours d'août. Les ados de 13 à 16 ans navigueront entre
le Morbihan, Belle-île et les Sables d'Olonne. C'est moins loin, mais ça s'annonce tout aussi dépaysant ! Le programme ? Les jeunes le construiront en partie eux-mêmes, en s'impliquant et en se prenant en main. Et il réservera quelques surprises… Mais on a le droit de vous dire qu'il y aura un accrobranche géant, du water jump,
des activités Koh Lanta, un Belle-île express. Un goût d'aventure, mais aussi du farniente au programme ! Un petit
tour au Puy-du-Fou n'est pas exclu. Les adolescents dormiront sous tente et feront leur popote.
34
Le Griffon
Belle-île, un petit coin de paradis !
PAGE 35.qxp_Mise en page 1 04/04/2016 14:14 Page1
CahierMagazine-New pff_Mise en page 1 05/04/16 16:13 Page36
Loisirs
le magazine
Sur votre agenda
inclusion ? », par Christine Philip, maître de conférences
honoraire en sciences de l'éducation.
- Passeport Retraite : du lundi 9 mai au vendredi 27
mai à l'ORB. Le « Passeport Retraite » permet de
découvrir les activités socioculturelles, sportives ou de
loisir en les pratiquant.
- « Fête de Printemps » : dimanche 22 mai à partir de
11h à l'ORB. Une journée animée, avec une marche
musicale, un vide-greniers, divers stands. Restauration
sur place.
- Théâtre avec « Les mouettes rieuses » : vendredi 20
mai, 18 h 30, Maison du temps libre.
- Expo de peinture : du mercredi 18 mai 18 h au mardi
24 mai 14 h, mairie (jardin d'hiver). Les peintres de
l’ORB présentent les œuvres réalisées pendant l’année.
L'injonction à réussir
GR |Archives Ville
Vendredi 29 avril, 8 h 45 à 16 h 30 - palais des
congrès - CMPP - 02 96 68 18 85.
Jardinage
Le CMPP (centre médico-psycho-pédagogique) fête ses
10 ans à travers une journée de réflexion sur
« l'injonction à réussir ». D'un côté une société marquée
par la compétition. De l'autre un modèle familial qui
évolue et un recul des idéaux. Des adolescents fragilisés.
Et une demande de résultats rapides vis à vis du milieu
soignant. Le CMPP prend justement le temps d'écouter
la parole du jeune, de resituer ses symptômes dans un
contexte familial et environnemental plus large.
Animations
Office des Retraités Briochins
Foire aux puces et aux plantes
ORB, Maison du Temps Libre, 02 96 61 95 61
Le samedi 21 mai,
tous en centre-ville !
Dimanche 8 mai, 8 h 30 à 18 h sur l'esplanade JeanBernard, rue Coquelin, Ville Jouha.
De nombreuses animations sont prévues : dictée
publique avec Gaspard Verdure sous les halles à 12 h.
Journée du fait main mettant en valeur les créateurs
locaux avec Icône Home l'après-midi, journée des
biotonomes devant la Gambille, déambulation
de la batucada de la Citrouille dans le cadre de la
Fête de la Bretagne ; re-inauguration du buste de
Villiers de L'Isle-Adam aux Promenades et nuit des
musées sur ce thème en soirée avec de nombreuses
animations jusqu'à minuit.
Pour les exposants le tarif est de 3 € le mètre linéaire.
Inscriptions : 02 96 94 71 21 (répondeur) ou [email protected] avant le 4 mai.
Foire aux plantes
vide-greniers
Cesson
Dimanche 1er mai de 9 h à 17 h, rue Amiral Courbet
Selon la météo, dans la salle du CRAC ou sur l'espace
vert. Inscriptions au 02 96 68 24 63 (répondeur).
Saint-Michel
Dimanche 8 mai de 9 h à 18 h place Saint-Michel.
Inscriptions sur place : 5 € les 3 mètres pour les
adhérents du comité de quartier (5 € l'adhésion), 10 €
pour les autres. Tables et chaises non fournies. Carte
nationale d'identité ou passeport indispensable.
Installation des exposants dès 7 h.
Conférences
Autisme et scolarité
Vendredi 22 avril, 18 h amphi 4 du campus Mazier,
sur inscription au 06 06 48 81 43 (gratuit) Autisme ouest 22.
« La scolarisation des élèves avec autisme : vers une
36
Le Griffon
© DR
La plus grande ferme des
Côtes d’Armor
Plus de 600 animaux seront présents pour la 15e
édition de Terralies : 400 vaches, une cinquantaine
de chevaux, des ânes, des cochons, des moutons,
des volailles… Petits et grands pourront s’en approcher et découvrir l’agriculture d’aujourd’hui. Le
salon agricole des Côtes d'Armor sera ponctué
d'animations : concours autour de huit races de
vaches, tonte de moutons, démonstrations de
chiens de troupeaux et d'attelages, baptêmes de
poneys…
Cette année, la biodiversité dans l’agriculture sera
mise en avant à travers des animations, la présence
de races locales et d’apiculteurs…
Les 15 000 à 20000 visiteurs attendus retrouveront
les incontournables de Terralies : étable, village du
lait, village du cochon, poulailler, bergerie, écurie,
ferme des enfants. Des photos géantes d'élevages
habilleront les murs de la Ferme découverte.
Enfin Terralies reste une formidable vitrine pour les
produits bretons. Il y aura de quoi alimenter les ateliers culinaires de la Cité du goût et des saveurs, déguster et remplir son panier. Ce sera également le
DR
- Le service des Espaces Verts de la Ville donne
rendez-vous pour une journée placée sous le signe du
jardinage au naturel avec la société d'horticulture.
- Saint-Brieuc Agglomération donnera des conseils sur
le compostage, le paillage, le broyage, mais aussi plus
généralement sur le tri des déchets. Les jardiniers
partageront leurs techniques de désherbage.
- Et il sera question de biodiversité avec les agents de
l'Environnement et l'Abeille bretonne : ruche vitrée,
vente de miel...
Dominique Morin
Dimanche 5 juin toute la journée au parc des
Promenades,
L’étable.
thème du concours photo «La Bretagne dans votre
assiette» que vous retrouverez sur la page Facebook de la manifestation.
■
•Pratique : les 27, 28 et 29 mai, 9 h à 19 h, parc
des expositions de Brézillet à Saint-Brieuc - 5 €,
3 € (lycéens et étudiants), gratuit (enfants
jusqu’en 3e, personnes handicapées et demandeurs d’emploi) - www.terralies.com
PAGE DE PUB - Art Rock_Mise en page 1 04/04/16 16:36 Page1
CahierMagazine-New pff_Mise en page 1 05/04/16 16:13 Page38
Infos pratiques
Mairie
place du Général de Gaulle, 02 96 62 54 00
(standard tous services).
Adresse postale pour tous les services:
Hôtel de ville -CS72365 - 22023 Saint-Brieuc cedex1.
État civil, Formalités administratives
Hôtel de Ville, du lundi au vendredi, 8h-12h30 et 13h30 17h. Le samedi, 9h-12h. Les formalités administratives sont
fermées le jeudi après-midi.
Espaces de proximité
La mairie au cœur des quartiers facilite vos démarches administratives au quotidien: informations juridiques, état civil,
inscriptions sur les listes électorales, recensement des jeunes
de plus de 16 ans, recherche d’emploi, vente de tickets
scolaires, etc.
- Quartiers nord ( 02 96 60 47 87) : 3 rue de Genève.
- Quartiers sud (02 96 78 66 36) : espace Saint-Lambert.
- Quartiers ouest (02 96 78 90 90) : 13 rue de Penthièvre.
Point Accueil Écoles
4 rue Poulain Corbion : du lundi au jeudi de 8 h 15 à
12 h 15 et de 13 h 45 à 17 h 15, le vendredi en continu de
8 h 15 à 17 h 15. 02 96 62 53 33.
Consultations juridiques
Réservées aux Briochins, sur RV.
- Avocats : trois samedis par mois de 9 h à 12 h en mairie
et Conciliateur le mardi matin en mairie (s’adresser à
l’accueil - 02 96 62 55 06).
- Avocats pour enfants et mineurs : contacter le service
Jeunesse au 0 800 00 61 75 (gratuit depuis un poste fixe).
Service Vie associative: 15 rue Vicairie.
02 96 62 55 12.
Location de salles municipales
Adresser une demande écrite au Service Vie associative.
- Grande salle de Robien : réservation 1 an avant la période
souhaitée.
- Salle Michel Fraboulet : pour fêtes familiales, mariages…
réservation de 6 mois à 1 an avant la date souhaitée.
- Salles de réunions rue de la Gare et Maison du Temps
Libre : réservation 2 mois avant la date souhaitée.
Hôtel de ville - BP 23 65 - St-Brieuc cedex 1.
Centre Communal d’Action Sociale
Bellescize, place des Droits de l’Homme, 02 96 62 55 40.
Soutien à domicile
pour personnes âgées
6 ter, rue Maréchal Foch, 02 96 62 55 43.
Direction des Affaires Familiales
La Toupie, 7 rue de la Gare, 02 96 62 55 32.
Service Loisirs éducatifs
1 bis rue Abbé Fleury, bât B, 02 96 60 82 60.
Direction des Affaires culturelles :
Droit des sols, rue Félix Le Dantec, 02 96 62 56 55.
Travaux de proximité
Cellule d’intervention sur la voie publique, 02 96 62 53 53.
Agglomération
• Accueil du lundi au vendredi : 9 h à 12 h 30 et
13 h 45 à 17 h, 3 pl. de la Résistance. 02 96 77 20 00.
• Bus : Point Tub, 5 rue du Combat-des-Trente
02 96 33 47 42.
• Ordures ménagères : 0 810 121 600.
• Déchèterie de la Ville Bernard, du lundi au samedi :
En hiver, du 1er novembre au 31 mars, de 9 h à 12 h et de
14 h à 17 h 15. En été, du 1er avril au 31 octobre, de 8 h 45
à 12 h et de 14 h à 18 h.
Urgences
• Pompiers : 18 - Police : 17 - SAMU : 15.
• Maison médicale de garde - Hôpital Yves-le-Foll, faire le
15.
• Pharmacie de garde : le soir, 32 37 (0,34 € la min.)
• Dépannage :
Électricité : ERDF 0 810 333 122 - Gaz : GrDF 0 800 47 33 33.
7 rue Poulain-Corbion, 02 96 62 54 94.
Police municipale et objets trouvés
5, rue de la gare, Police : 02 96 62 53 00.
Objets trouvés : 02 96 62 56 46.
Don du sang
• EFS - Hôpital Yves Le Foll - 02 96 94 31 13.
[email protected] / www.dondusang.net
Bon à savoir
Exprimez-vous !
• Numérique
POUR
RECEVOIR LE GRIFFON • Forum des associations
Vous avez une remarque,
une suggestion, une question concernant Saint-Brieuc
et les services rendus aux
usagers.
Horaires du Fab Lab... En proposant trois
matinées dans la semaine, le Fab Lab Saint-Brieuc Factory
entend s'ouvrir à un plus large public.
Nouveaux horaires : les lundi et jeudi : 14 h à 18 h ; les mardi,
mercredi et vendredi : 9 h à 12 h 30 et 14 h à 18 h.
… et du Mediacap. L'espace numérique est
désormais ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 12 h 30 et de
14 h à 18 h. Fermé le samedi.
• hygiène
Pour limiter le nombre de goélands. Stériliser
les œufs de goélands permet de réguler leur population en
ville, tout en respectant les règles en matière de protection des
oiseaux. La campagne se déroulera du 9 au 20 mai et du 6 au
17 juin, sur les toits. Les habitants sont invités à signaler les
nids repérés à la Direction de l'Environnement, de la Santé et
du Développement Durable : tél. 02 96 62 55 47.
38
Le Griffon
Il aura lieu samedi 3 septembre.
Inscriptions avant le 30 avril. Fiche sur
www.saint-brieuc.fr ou à retirer au service Vie associative,
15 rue Vicairie.
• Personnes âgées
Plan canicule. Le Centre Communal d'Action Sociale
recense chaque année les personnes âgées ou handicapées
pour s'assurer qu'elles seront bien entourées en cas de besoin.
Questionnaire sur le site internet de la Ville (saint-brieuc.fr) ou
sur demande au Service Coordination Personnes Âgées, 6 ter
rue Maréchal Foch, 02 96 62 55 43.
• Forum emploi de la cité des Métiers
Le 23 avril au palais des congrès. Les entreprises
viennent à la rencontre des demandeurs d’emploi. Plein de
conseils sur place (formation, métiers...)
Vous pouvez écrire à Monsieur le
Maire, soit sur papier libre, soit en
utilisant les fiches éditées dans le
cadre de la démarche «qualité».
- Les fiches de suggestion/Réclamation sont disponibles en mairie, dans les espaces de
proximité et sur le site internet de la
Ville (www.mairie-saint-brieuc.fr).
- Les courriers sont à adresser à:
Monsieur le Maire
Hôtel de ville - BP 2365
22 023 Saint-Brieuc cedex 1.
3EME DE COUV.qxp_Mise en page 1 04/04/2016 15:21 Page1
4EME DE COUV.qxp_Mise en page 1 04/04/2016 14:09 Page1

Documents pareils