Endel Engie (Groupe GDF Suez)

Commentaires

Transcription

Endel Engie (Groupe GDF Suez)
Du 5 février 2016
Contact : Magali Benoit, Secrétaire nationale, 01 56 41 50 70
Endel Engie (Groupe GDF Suez) : la CFDT demande des
augmentations salariales 2016 à la hauteur des résultats
La CFDT s’indigne des propositions faites le 28 janvier dernier par la direction générale lors d’une
seconde réunion de négociation annuelle obligatoire (NAO). Pour les cadres, une enveloppe de
1,55 %, et pour les non-cadres, 20 euros d’augmentation générale versés en deux fois avec 0,5 %
d’augmentation liée à l’ancienneté ou à la technicité et 0,3 % d’augmentation individuelle.
La CFDT estime que les efforts demandés aux salariés par la mise en place de différents plans de
performance ne sont pas reconnus et récompensés à leur juste valeur, d’autant plus que la
progression du résultat opérationnel courant (ROC) a représenté une augmentation de 1,2 million
d’euros sur un global de 25,2 millions d’euros en 2015. Cantonnée dans les traces laissées par la crise
économique de 2008, la Direction d’Andes Engie (5 000 salariés) cultive sans relâche la psychose des
lendemains difficiles, et ce, depuis trois ans.
La CFDT demande à la Direction d’avoir une attitude responsable tout en apportant des réponses
sérieuses et concrètes aux attentes des salariés. La CFDT attend de cette dernière des ouvertures qui
permettraient d’avoir des avancées dans cette négociation. La dernière séance de négociation est le
16 février.
Fédération Générale des Mines et de la Métallurgie - CFDT
1

Documents pareils