ESPACE DE LIVRAISON DE PROXIMITE

Commentaires

Transcription

ESPACE DE LIVRAISON DE PROXIMITE
sommaire
Christian BOYER
Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux
Direction Etudes et Grands Projets Urbains
12, place de la Bourse
33076 BORDEAUX CEDEX
Tél. 0556795039
Fax 0556486225
Email [email protected]
ATELIER 3 – EVOLUTION DES DEPLACEMENTS ET ACTEURS
ESPACE DE LIVRAISON DE PROXIMITE
EXPERIMENTATION PILOTE INNOVANTE
EN MATIERE DE DISTRIBUTION URBAINE DES MARCHANDISES
L’agglomération
de
Bordeaux
s’est
engagée
dans
un
vaste
programme
de
réaménagement de l’espace urbain et de sa desserte.
Conscients des contraintes qui en découlent, la Communauté Urbaine et la Mairie de
Bordeaux, les fédérations de transporteurs et de commerçants, la Chambre de Commerce
et d’Industrie ont décidé de mener une expérience de facilitation des livraisons de
marchandises en centre ville de Bordeaux, par l’implantation et l’exploitation d’Espaces de
Livraisons de Proximité (ELP).
Ecomm 2004 – page 1
La gestion des ELP est confiée à l’Association de Développement des Emplois de
Services de l’Aquitaine (ADES Aquitaine), sous le contrôle de la Chambre de Commerce
et d’Industrie de Bordeaux.
L’ELP est une aire d’arrêt et de manutention sur la voie publique, exclusivement destinée
à la livraison de marchandises aux établissements voisins.
Cette aire est réservée, protégée et contrôlée par un personnel indépendant du
transporteur mais qui participe à la manutention et à la livraison terminale.
Ecomm 2004 – page 2
OBJECTIFS
c Tester un système facilitateur innovant pour les livraisons de marchandises
entrantes
d Contribuer à la collaboration et à la réflexion globale entre les services publics, les
transporteurs et les commerçants
e Faire évoluer les pratiques des transporteurs sur le centre ville
f Diminuer les encombrements en ville liés aux véhicules de livraisons
g Réduire les émissions sonores et polluantes dues aux véhicules de livraisons.
FONCTIONNEMENT
L’ELP est configuré pour accepter de 3 à 5 véhicules (minimum 30 mètres linéaires).
L’accès est réglementé par arrêté communal.
2 personnes sont affectées à l’ELP, selon le niveau de trafic prévu.
L’ELP est opérationnel du lundi au vendredi de 9 h à 17 h et le samedi de 9 h à 11 h.
Le personnel dénommé « voltigeur » s’assure du bon usage de l’ELP. Sa principale
mission est de faciliter l’arrêt en contrôlant l’accès à l’espace. Il observe les instructions de
sa direction en matière de demande d’intervention extérieure. Il aide au déchargement
sous la responsabilité du chauffeur, mais ne peut décharger tout seul. Il ne peut
accompagner un chauffeur pour la manutention que si tous les emplacements sont
occupés ou qu’un autre voltigeur assure l’accueil sur l’ELP. Il ne peut manœuvrer ou
Ecomm 2004 – page 3
conduire le véhicule en livraison. Le voltigeur gère son espace en accord avec le
coordinateur du chantier et l’informe de demandes spéciales.
Le voltigeur est l’interface entre les établissements riverains, les transporteurs et sa
direction.
PREMIERS RESULTATS DE L’EXPERIMENTATION D’UN ELP MIS EN PLACE
DEPUIS FEVRIER 2003
•
Une montée en puissance rapide de la fréquentation, principalement mais pas
uniquement de la part d’entreprises de messagerie et de fret express.
•
Une fréquentation de l’ordre de 45 arrêts par jour avec des pointes le mercredi et
vendredi. 2 livraisons en moyenne par arrêt avec 6 colis en moyenne soit en 2003
une prévision de 12 000 colis passés par l’ELP en 10 mois.
•
Une saturation assez fréquente entre 10 h 30 et 11 h qui limite l’usage de l’ELP.
•
La mise à disposition d’outils de manutention est appréciée.
PREMIERS RESULTATS DE L’ENQUETE DE SATISFACTION AUPRES DES
TRANSPORTEURS ET COMMERCANTS
•
Un véritable plébiscite de la part des chauffeurs livreurs et une grande satisfaction
des entreprises de transport pour compte d’autrui.
•
Une plus grande implication des commerçants bénéficiaires de ce service doit être
recherchée.
Ecomm 2004 – page 4
•
Une équipe de voltigeurs performante et motivée, mais dont la motivation doit être
confortée au-delà de la première phase d’expérimentation.
OBJECTIF 2004
Après la phase d’expérimentation, mise en place de deux ELP co-financés par les
collectivités locales et les transporteurs.
Le 12 mars 2004
Ecomm 2004 – page 5