Éditorial - Les Nouvelles de Madame Europe

Commentaires

Transcription

Éditorial - Les Nouvelles de Madame Europe
Éditorial
Chers lecteurs,
Voilà encore une année qui s’achève, une année toujours aussi riche en
écriture d’articles. Cette fois encore, beaucoup d’élèves ont participé à l’élaboration de ce numéro, des élèves de tout âge qui ont apprécié voir leur
travail figurer sur un journal et sur un site Internet. Voici d’ailleurs l’adresse
Juin 2006
du site où vous pourrez retrouver l’intégralité des articles:
http://obtice.free.fr
Bonne
lecture et à bientôt
Année 2, Numéro 2
Dans ce
numéro :
Voici l’ensemble des écoles qui participent au projet Comenius:
-
RAVANUSA
CUISINE
2
CULTURE
4
ECOLE
6
FETES
7
JEUX
8
MONDE
9
PAYS
11
SPORT
12
VILLES
14
Cuisine
Les crêpes
Ingrédients :
- 350 g de farine
- 6 œufs
- 2/3 d’un litre de lait
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1 bonne pincée de sel
- 60 g de beurre fondu pour
la pâte
- 5 à 10 g de beurre fondu
pour la poêle
- 2 cuillères à soupe de Cognac ou d’eau de fleur d’oranger
Versez la farine, les œufs et
le beurre dans un saladier.
Ajoutez le lait petit à petit
en mélangeant bien pour
éviter les grumeaux. Ajoutez le sucre vanillé, le sel et,
si vous le voulez, le cognac.
Laissez reposer au moins 30
minutes. Beurrez ou huilez
votre poêle et faites cuire
vos crêpes en les faisant
sauter.
Moranne, Erika et Sandra (CM2)
La pâte à sel
Ingrédients :
- 2 verres de farine
- 1 verre de sel
- 1 verre d’eau
Versez la farine, versez le sel
et mélangez. Versez l’eau au
fur et à mesure tout en continuant de pétrir. Cuire au four
à 200°C pendant une demiheure environ.
Les pions du jeu de l’oie en pâte à sel
Les bouffettes de clown
(titre original: I fiochetti del clown)
Ingrédients : 1 kg de farine ; 30 g de
sucre ; 5 œufs ; 150 g de beurre ; un verre
de lait ; 6 cuillères de Marsala ou de vin
mousseux
Mettre la farine sur la planche et l’amalgamer aux œufs, au beurre (que l’on a fait
fondre), au lait, au sucre et au Marsala.
Travailler la pâte jusqu’à obtenir une texture moelleuse.
Avec un rouleau étendre la pâte et avec la
roulette couper en bandes ; avec les doigts
réunir les extrémités de la pâte et former
les bouffettes.
Dans une poêle à bords hauts, verser
environ deux litres d’huile (moitié
d’arachide ou de tournesol) que l’on
porte à ébullition. Poser les bouffettes une à une et les faire dorer.
Disposer les bouffettes déjà prêtes
sur un plateau et décorer au sucre
glace.
Bon appétit!
Elèves de Ravanusa)
Page 2
A la découverte de quelques fromages typiques de la Ligurie
(titre original: Scopriamo alcuni formaggi titpici della Liguria)
Bruzzu (brussu, brusso)
Le travail est typique de la ricotta. Le sérum est réchauffé comme pour
toutes les ricottas, mais contrairement à celles-ci la préparation obtenue
provient de la technique de récupération qui vise à éliminer tout le sérum
restant.
On le produit en province d’Imperia, dans les communes de Triora et
Cosio d’Arroscia.
Fromage d’alpage de Triora
Le caillé est mélangé et laissé au repos environ une heure dans la même
chaudière. Ensuite, la masse qui s’est déposée sur le fond est versée dans
des moules, et comprimée pendant 3 à 4 jours. Vient ensuite une période
de maturation dans un milieu frais et humide.
Dégustez-le à table.
On le produit sur les monts autour de le la commune de Triora (Imperia).
Petit fromage de Savone (petit fromage de Stella)
On le prépare selon des méthodes anciennes : on mélange le lait et de la
présure liquide et on verse le tout dans des petit pots de terre cuite jusqu’à
tant ce que se forme le caillé. À ce moment-là, on renverse les récipients
en évitant de rompre le caillé. Après l’élimination du sérum, on procède
au salage sur les deux faces.
On le produit uniquement dans la commune de Stella. (Savone)
On peut le déguster accompagné d’un filet d’huile ligure et de poivre
moulu.
Prescinseua
Son élaboration est typique des ricotta : en effet la ricotta obtenue du sérum de lait devient acide et fermente. La préparation obtenue est récupérée en éliminant tout le sérum et ensuite mise en containeurs de bois pour
faire partir la fermentation. Les formes sont tournées quotidiennement.
On le fabrique à Gênes et dans ses environs.
Il peut se manger avec du sucre ou des confitures, dans les farces des tartes Pâques, dans la fougasse au fromage, dans les pâtes.
San Stè
On réchauffe le lait à 35 degrés, on ajoute la présure et on laisse coaguler
pendant 35 minutes. On casse le caillé, on récupère la masse dans un
voile et on le dépose sur une table où elle est ultérieurement pétrie. On
ajoute du gros sel à la pâte, on place le tout dans une forme jusqu’à ce
qu’il soit pressé. Ensuite les formes sont mises pour deux jours en saumure. Puis elles vont dans les locaux d’affinage, pour y demeurer 60 jours
au moins, pendant lesquels on les retourne et elles sont enduites d’huile.
On en produit dans le Val d’Aveto (Région de Gênes).
Il se déguste à table, et quand il est très affiné, on peut le gratiner.
Classe IIC Largo Ghiglia - Classe IIA P.za Calvi
Année 2, Numéro 2
Page 3
Le régime méditerranéen
(titre original: La dieta mediterránea)
Les populations qui respectent cette cuisine traditionnelle, jouissent d’une probabilité moindre de souffrir de
problèmes cardiaques et du
cholestérol, ceci étant la
conséquence du peu de
graisse saturée qu’elles ingèrent.
Le régime méditerranéen est la forme d’alimentation que, depuis de nombreux siècles, suivent
les peuples des rives de la mer la Méditerranée.
Ce mode d’alimentation n’est pas unique
puisque les pays sous son influence sont différents.
Peut-être, au lieu de parler
d’un régime uniquement,
nous devrions parler d’un
mode de vie méditerranéen,
parce qu’il ne s’agit pas seulement d’un type d’alimentation, mais aussi d’un mode de
vie, avec des coutumes aussi salutaires que la
sieste et des travaux de grande activité physique,
réclamant une grande dépense d’énergie
comme dans l’agriculture.
Andrea, Noemie, Judith, Rebeca et Neus B. 8 ans
Culture
Exposition sur la mine à la M.A.C.
Mardi 14 mars 2006, nous sommes
allés à la M.A.C. à l’occasion des
100 ans de l’explosion des mines de
Courrières. Nous avons vu l’équipement du mineur, les barrettes (= les
chapeaux) en cuir , les casques, les
lampes, les lunettes et les outils.
Les C.P. de Mme Huot
La Pietragalla Compagnie
"Condition
Condition humaine"
humaine est le titre du nouveau spectacle
de danse de Marie-Claude Pietragalla (chorégraphe) qui raconte la catastrophe de Courrières. Marie-claude Pietragalla y
représente Sainte Barbe qui est la protectrice des mineurs. La
troupe est composées de cinq femmes et de six hommes.
De nombreuses personnes sont venues assister à ce spectacle.
Quatre représentations ont été données à la MAC de Sallaumines, les 11, 13, 14 et 15 avril à 20 heures.
Sabine, CM1 G
Page 4
La semaine culturelle
(titre original: la Semana Cultural)
La Semaine Culturelle a commencé le 3 avril.
Les enfants ont apporté des livres, des jouets, de
la nourriture... Le mercredi deux filles appelées
Mónica et Bethléem sont venues à l’école. Nous
sommes allés avec elles dans la cour, nous nous
sommes présentés et nous avons fait quelques
jeux.
Le premier jeu s’appelait la "CACHETTE",
mais tous les jeux que nous avons faits étaient
joués à l’envers.
À dix heures et demie nous avons visité le musée su Conte. Le mardi 4 avril, nous avons célébré la foire solidaire qui avait lieu de 16 à 17
heures et qui a rencontré un succès total. Après
nous avons joué un match avec une canette de
Coca-Cola.
Le jeudi 6 avril des membres d’une association de
Carlet appelée APADIC sont venus. Ils nous ont
appris à faire des bracelets, des colliers et même
des pendentifs. À l’heure de la récré, nous sommes tous partis pour acheter le petit déjeuner ;
c’était au seuil de l’école et la boisson et la nourriture valaient 1€. Le lendemain, cela ne valait plus
que 50 centimes.
Cette semaine nous a porté chance et nous avons
gagné le match 5-3, comme le FC Valence contre
Cadix. Le vendredi 7 avril nous avons recommencé à monter au seuil de l’école le magasin pour
acheter le petit déjeuner. Dans la cour, Rebeca a
marqué un but à Efrén entre les jambes.
Joan, Jonathan, Andreu et Ricardo, 8 ans
Les premières formes d’art
(titre original: Le prime forme d’arte)
Il y a environ 35000 ans
l’homme commença à graver des dessins (graffitis) et
à peindre sur les murs des
cavernes dans lesquelles il
trouvait refuge (peintures
rupestres représentant des
scènes de chasse). Chasser
était une entreprise dangereuse mais vitale. Les historiens pensent que ces premières formes d’art avaient
un but magique, de bon augure : on suppose que
les hommes indiquaient à la divinité quels animaux ils désiraient abattre durant la chasse. Peutêtre qu’en sculptant dans la roche les animaux
féroces et les mastodontes l’homme de l’ère néolithique essayait d’exorciser et de vaincre la peur.
Ces œuvres sont certainement le premier moyen
par lequel l’homme a satisfait son besoin de s’exprimer et de fixer, dans le temps, ses désirs et ses
exigences primaires. LE GRAFFITI était exécuté
avec une pointe de fer ou de silex sur les murs de
la caverne : en gravant, la partie externe se rayait
mettant en lumière la couleur de la couche du
dessous.
Nous aussi avons essayé de produire des graffitis en utilisant ce procédé : après avoir mis au
jour plusieurs couches de couleur cire, formant
un dégradé du plus clair au plus foncé, avec un
cure-dent en bois, nous avons ˝égratigné˝ les
couches de couleur en dosant et variant la pression afin d’obtenir des nuances variées.
Les PEINTURES RUPESTRES étaient réalisées avec des couleurs naturelles extraites de
terres colorées, de pierres broyées, de charbon
et de minéraux mélangés avec de la graisse animale. Comme palette ils utilisaient des coquillages, des pierres plates et des os d’animaux. Les
couleurs étaient étalées avec les doigts, des pinceaux de poil d’animaux ou de petites branches
effilochées à l’extrémité.
Classe III via Gibelli
Année 2, Numéro 2
Page 5
Ecole
La balade en forêt
gardes, les médecins, les cuisiniers (ce sont des plantes).
Nous avons fait un petit tour de
bateau. Après nous avons mangé dans une très belle salle. Puis
nous sommes partis en forêt.
Après nous sommes allés voir
le roi têtard (c’est un grand arbre) Nous avons appris à respecter la nature. Et nous sommes repartis en autobus.
Nous sommes allés à Clairmarais
lundi 18 septembre 2005. Nous
avons visité le marais et observé
les animaux, les oiseaux : les cygnes et les foulques. Il y avait les
Morgan, CE1 L
Les « Messieurs Respect »
Les élèves de CP/CE1
de Mme Schmitt avec l’aide de
Melle Darras, se sont intéressés
au problème de la différence et
du respect. Ils ont réfléchi à
une solution pour que les enfants se sentent bien dans leur
école. Ils ont créé des « Messieurs
Respect » et les ont affichés dans
toute l’école. On espère que tout
le monde se respectera et que chacun aura une bonne attitude.
Un « Monsieur Respect »
CP-CE1, Mme Schmitt
Le cartable voyageur
(titre original: la bolsa viajera)
Le 10 février la classe a reçu
une lettre qui disait :
"Salut amis et amies de première année de Primaire du
CEIP Josep Gil Hervàs de
Benimodo. Je suis le CARTABLE VOYAGEUR et je
vais de bibliothèque en bibliothèque, de villages en villes, à la recherche de contes,
pour vous.
On m’a dit qu’il vous plairait
beaucoup d’entendre l’histoire de "Laia et ses amis".
Je sais aussi que vous savez
déjà lire, et si vous cherchez
dans mes poches vous trouverez un tas de CONTES
de toute espèce.
Dans ceux-ci vous découvrirez des histoires merveilleuses et des aventures fantastiques, ainsi que des personnages que vous ne connaissez pas encore. Vous pouvez
les garder dans la bibliothèque de classe et les emporter
chez vous pour les lire ou les
écouter.
Je vous apporte aussi un petit
cadeau. Voulez-vous savoir ce
que c’est ? Ce sont des albums et
des images de personnages de
contes.
Il y a un album pour chaque enfant, et chaque fois que vous lirez
un conte, vous aurez droit à une
image.
Une assurance que vous lirez
tout le recueil complet. J’espère
que les contes vous plairont
beaucoup. "
La classe de première année
Page 6
Le Projet fresque
Notre classe et la classe
de Mme Schmitt avons participé au projet fresque. Nous
avons décoré les murs des préaux dans les cours de récréation.
Pour réaliser ce projet, nous
avons eu l’aide de deux plasticiennes Marie et Laurence.
Avant de décorer les murs nous
avons travaillé sur des feuilles.
Nous avons dessiné plein de
choses, des maisons, des objets
et des animaux imaginaires,
puis nous avons choisi tous ensemble ce qu’il y allait avoir sur
les murs.
Paola CM1 G
Fêtes
Notre « falla »
(titre original: Nuestra falla
Notre classe devait élaborer une "falla" sur le musicien Mozart. Cela paraissait
très simple, mais ce n’était pas
le cas, jusqu’à ce que notre
maître Ricardo nous aide à
faire les maquettes.
Nous avons commencé de
cette façon : d’abord toutes les
classes de l’école ont apporté
du matériel : toutes sortes de
caisses, des grandes, des petites, des moyennes, des carton,
des rouleaux de papier hygiénique... Nous avons aussi apporté chacun un pinceau et
une chemise pour mettre en
peinture sans nous tacher.
à l’avance. C’était très joli.
Par exemple, nous peignions une
caisse en noir et dessus nous collions une trompette que nous
avions peinte en jaune et orange.
Peu à peu nous avons fait beaucoup de caisses, pour que la "falla"
soit très grande.
Sûr qu’elle serait très jolie sur la
place de la mairie, mais ce n’était
pas si simple, il fallait que le maire
nous donne la permission de pouvoir l’installer là et après la brûler,
Le maître dessinait des ins- à la grande joie des enfants de Betruments de musique, après nimodo qui ne compte qu’une
nous les peignions et les dé- seule école : Josep Gil Hervàs.
coupions. Quand il y en
avait quelques uns, nous les
collions dans les caisses que
nous avions déjà peintes
Dani, Víctor et Ricardo. 8 ans
Année 2, Numéro 2
Page 7
Pâques
Pâques s’est fêté cette année le dimanche 16 avril. C’est une fête traditionnelle où on offre des chocolats. A la maison, les parents cachent des œufs
en chocolat dans le jardin et les enfants doivent les trouver. A l’école, les
enfants fabriquent souvent des objets de pâques et leur maîtresse leur
donne des chocolats.
Rémy, Kamel et Julie CM2
Jeux
Le Sudoku
Quel nombre suissuis-je?
But du jeu: Compléter la grille avec des chiffres
de 1 à 9 mais attention par carré et par lignes
(verticale ou horizontale); il ne peut pas y avoir
deux fois le même chiffre
1) Mon chiffre des centaines est 9
Mon chiffre des unités est 1
La somme des mes chiffres est 18
2) Mon chiffre des centaines est 8
Mon chiffre des dizaines est 9
La somme de mes chiffres est 17
3) Mon chiffre des centaines est 7
Mon chiffres des unités est 8
la somme de mes chiffres est 19
Khadija CM1 G.
Solutions à la dernière page
Le jeu de l’oie
- 1 boîte de feutres
- 1 dé
Matériel :
- 1 stylo noir
- 1 règle
- 1 grande feuille de papier
- De la colle
- 1 une paire de ciseaux
- De la pâte à sel
- 1 crayon de bois
- 1 support rigide (carton)
- 1 gomme
- Des feuilles A4
Page 8
Fabrication :
1) On a fait 63 cases en prenant
la largeur de la règle.
2) On a numéroté les cases.
3) On a fait un dessin dans chaque case dont 1 oubliette, 1 labyrinthe, 12 oies, 1 chasseur, 1
puits et 1 prison.
4) On a découpé la piste et on
l’a collée sur le support.
5) On a écrit la règle du jeu.
6) On a fait nos pions en pâte à
sel.
Règle du jeu :
But du jeu : On doit arriver jusqu’aux œufs.
On avance du nombre de cases
qu’a indiqué le dé.
Case oie : on relance le dé.
Case prison : on passe 2 tours.
Case oubliettes : on retourne au
départ.
Case labyrinthe : on passe 1 tour.
Case chasseur : on recule de 6
cases.
Case puits : il faut faire un 6 pour
en sortir.
C.P. de M. Huot
Labyrinthes de nombres
Partez du nombre entouré en vert pour arriver au nombre entouré en bleu, en ne passant que par des
cases contenant des multiples de 9.
Sabine CM1 G
Maxime Lenglen. CM1 G
Anne CM1 G
Solutions à la dernière page
Monde
La Coupe du Monde de Football
La Coupe du Monde de Football commencera le vendredi 9 juin
2006. Plusieurs pays du monde se rencontreront en Allemagne.
Le premier match de la France aura lieu le 13 juin 2006 contre la
Suisse. Les français espèrent que la France gagnera comme en
1998.
ALLEZ LES BLEUS !
Kévin, Vincent et Jérôme CM2
Année 2, Numéro 2
Page 9
L’Afrique en classe
(titre original: l’Africa in classe)
Depuis deux ans notre école élémentaire, l’école
˝ Giulio Natta ˝ d’Imperia, collabore avec une
association de volontaires, la Wecare. Le but est
de permettre à des enfants moins favorisés que
nous qui vivent dans la
souffrance et les difficultés, de recevoir une
petite aide de notre part
qui puisse leur donner
un peu de soutien et
d’espoir. Avec les dons
récoltés pendant les représentations que nous
organisons pendant les
fêtes de Noël, nous
avons contribué à la
concrétisation de nombreuses initiatives de solidarité nées des besoins
exprimés par ceux qui
attendaient notre aide.
Agostino Gaglio est un
médecin qui vit et est né à Imperia. Il a décidé
d’offrir son aide concrète en allant à Mathany,
un village d’Ouganda. L’année dernière il est
venu nous voir pour nous raconter son expérience de volontaire. Nous avons vu des photos
d’enfants de notre âge et avons pris conscience
ainsi de l’existence de réalités très différentes de
la nôtre. Cette année Agostino nous a apporté
des photos de la construction d’une école
élémentaire qui a été
construite en partie
grâce à notre aide et
cela nous a rendus très
fiers. Le docteur nous a
lu une phrase de Pintor
qui dit : “ Dans une vie
entière il n’y a rien de
plus important que de
se pencher pour qu’un
autre, en se tenant à ton
cou, puisse se relever. ” Cela nous a fait penser
qu’on ne réussit pas à se relever seul quand on
est malade, malhabile, blessé, triste, anxieux, fatigué, faible, seul, affamé, appauvri, désespéré,
prisonnier et petit.
Nous nous sommes sentis dans cette condition
quand, à la télévision, nous avons vu des images
de guerre et de mort, quand nous avons été malades ou avons subi un accident, quand maman
et papa se sont disputés, et
encore quand nos amis nous
ont mis de côté. Puisque dans
le monde nous VOYONS
malheureusement des guerres, des armes, des blessés,
des larmes, du feu, des destructions et que nous
EPROUVONS de la peur,
de la terreur, du dégoût, de la
douleur, de la pitié, de la tristesse, de l’anxiété, de la rage,
de l’horreur et de la solitude… pour SOUHAITER à
tous les hommes la santé, l’amitié, des sourires, la nourriture, l’eau, des soins, une famille, la culture et pour
FAIRE RESSENTIR du bien-être, la joie, la solidarité, la paix, l’aide, le confort, la chaleur, l’abri,
la charité, l’amour, la satisfaction et la liberté…
nous avons écrit une lettre à un enfant imaginaire
qui vit dans une situation précaire, pour lui offrir
nos simples paroles de réconfort.. Cher………,
nous savons que tu vis un moment difficile et
triste à cause de la guerre. Autour de toi tu vois
des maisons détruites, des
soldats armés et des gens
blessés ; tu entends le fracas des armes, tu es désespéré, tu as faim, tu as
froid, tu es seul, tu as
peur. Nous espérons que
dans ces moments si difficiles tu puisses rester près
de tes êtres chers et de tes
amis. Tu verras que pour
toi aussi brillera une
étoile ! Nous croyons que
des amitiés entre les enfants de cultures et de
modes de vie éloignés sont un moyen sûr d’alimenter l’effort en vue de créer un monde futur
plus juste et en paix.
Classe IIIA Largo Ghiglia
Année 2, Numéro 2
Page 10
La fête de la femme
(Titre original: La festa della donna)
Le 8 mars est là pour nous rappeler la contribution de
sang versée par les femmes dans la lutte contre la misère et l’exploitation pour répandre et affirmer dans le monde le grand
idéal de l’émancipation féminine.
Nous avons tous l’habitude de considérer le 8 mars une journée
très agréable, les femmes en effet profitent de cette occasion
pour passer entre amies une soirée sous le signe de la distraction,
de la gaieté, de l’amusement.
Pourtant le 8 mars - paradoxalement - rappelle une journée très triste. En 1908 quelques ouvrières de l’industrie textile
Cotton de New York organisèrent une manifestation contre les
terribles conditions de travail qui leur étaient imposées.
La manifestation se prolongea plusieurs jours, le 8 mars
cependant le propriétaire de l’usine, Mr. Johnson, fit enfermer
les grévistes à l’intérieur des bâtiments et déclencha un incendie.
Au moins 129 ouvrières parmi lesquelles des Italiennes, perdirent la vie en périssant dans les
flammes. La faute unique de ces femmes avait été de lutter pour obtenir des conditions de vie
plus dignes. Avec le temps, cette date s’est parée d’un sens extrêmement fort, et devrait rappeler à tout le monde les sacrifices, les difficultés, les abus que les femmes ont subi au cours des
siècles pour réussir à affirmer, en les rachetant, dignité, liberté, émancipation.
Le 8 mars est là pour nous rappeler la contribution de sang versée par les femmes dans la lutte
contre la misère et l’exploitation pour répandre et affirmer dans le monde le grand idéal de
l’émancipation féminine.
Le mimosa a été adopté comme fleur symbole de la fête des femmes des Italiennes féministes.
C’était le 1946, quand l’U.D.I. (Union femmes italiennes) était en train de préparer le premier
"8 mars" de l’après-guerre.
On cherchait une fleur qui puisse marquer et matérialiser la journée. Et ce furent les femme
italiennes qui trouvèrent dans les petites boules douces qui constituent le mimosa parfumé le
symbole de la fête des femmes. En plus ces fleurs avaient, et ont toujours, le grand avantage de
fleurir vraiment dans la période de la fête et de ne pas être trop chères !
Pays
Élèves de Ravanusa
Le 8 mai 1945 (fin de la deuxième guerre mondiale)
France :
Le 8 mai 1945, les Allemands signèrent la capitulation avec les Français, les Russes et les Américains, annonçant la fin de la guerre 39-45.
Les Allemands durent capituler devant les alliés parce
qu’ils n’avaient plus d’essence
pour leurs blindés (= véhicules
invulnérables aux balles et aux
grenades) et plus de munitions
pour leurs armes. La prise de
Berlin (=la capitale de l’Allemagne) par les Russes annonçait la
défaite des Allemands.
Le 8 mai 1945, cette nouvelle
de capitulation fut transmise
dans le monde entier.
Tous les 8 mai, il n’y pas de
travail, ni d’école en France car
c’est un jour férié mais pas
comme le dimanche ! Cette année, cela fait 61 ans que la
guerre a pris fin.
Clément, Oxana et Yohan CM2
Année 2, Numéro 2
Page 11
Sport
La Coupe de l’América
Titre original : "La Copa América"
La Coupe de
l’América est une compétition de voile. C’est la
plus importante, la Formule 1 de la mer. On
utilise les technologies
les plus avancées pour
que les voiliers naviguent
le plus vite possible.
Comme nous l’avons déjà dit, c’est la compétition la
plus significative. Le dimanche 2 mars 2003 le voilier suisse
"Alinghi" a remporté la Coupe de l’América. Cela faisait 152
ans que le trophée n’était pas revenu en Europe, après être demeuré 140 ans aux États-Unis, 4 ans en Australie et 8 en Nouvelle-Zélande.
En 2003, c’était la première
fois que la compétition était remportée par un équipage européen. L’édition 2007 se déroulera à Valence [1].
L’équipe suisse a choisi Valence pour ses côtes, ses vents favorables et ses conditions météorologiques
parfaites.
Participeront aux régates des
équipes d’Espagne, de Suisse, des
États-Unis, d’Italie, de Chine, d’Afrique du Sud, d’Allemagne et de Nouvelle-Zélande
[1] Marseille était également candidate
à l’organisation de la Coupe de l’América
Núria, Ainhoa et Celia, 11 ans
La compétition U.S.E.P. de Rugby
Le mercredi 12 avril 2006, certains élèves de cm2 de l’école
Jean Jaurès ont participé à une rencontre U.S.E.P. de rugby. Ils ont fait beaucoup de matches.
Ils ont été récompensés par un diplôme pour leur participation, un bracelet en caoutchouc et un goûter.
Tous les enfants ont bien joué et ont été contents de leur
matinée.
Benoît et Marion, CM2
La compétition de football
Le vendredi 9 juin 2006, les élèves de
CM2 de l’école Jean Jaurès ont participé à une
compétition USEP de football au stade Vaillant
Couturier de Sallaumines. Les élèves devaient
rencontrer l’école Zola mais ce matin là il a plu
et les élèves de l’école Zola ne sont pas venus
participer à la compétition. Les élèves de
Année 2, Numéro 2
l’école Jean Jaurès ont donc joué entre eux et ont
été bien trempés, mais ils se sont amusés. A la fin
de cette compétition, ils ont pu se régaler avec des
biscuits et un jus d’orange. L’année prochaine il
faudra espérer que le soleil soit au rendez-vous.
Page 12
Olympiades 2006
titre original : "Olimpiadi 2006"
Ciampi [1], avec la lumière dans les yeux et avec
l’orgueil de celui qui représente l’Italie, a lancé un
message important : "Que les jeux se déroulent
dans un climat de compétition sportive sereine et
saine et qu’ils représentent un pont d’amitié et de
dialogue entre les peuples."
Sous les applaudissements incessants de la foule
enthousiaste, Stefy enflamme le grand brasier,
réalisé par Pininfarina ; c’est le feu qui veillera
sur les jeux, avec un impact chorégraphique fantastique.
Aujourd’hui, en classe, avec la joie dans le cœur,
l’émotion à fleur de peau et l’orgueil d’être Italiens
et "citoyens actifs" nous avons lu la Presse, le Journal de la Sicile, et parlé d’un événement exceptionnel : la cérémonie d’ouverture des jeux
"d’hiver" ; la première émotion de la soirée a été
suscitée par le discours du Président Ciampi ,qui
avec la lumière dans les yeux et avec l’orgueil de
celui qui représente l’Italie, a lancé un message
important : "Que les jeux se déroulent dans un
climat de compétition sportive sereine et saine et
qu’ils représentent un pont d’amitié et de dialogue
entre les peuples."
Le flambeau était parti d’Olympie, en Grèce, le
27 Novembre 2005 et il a parcouru 11900 Kms,
transportée par 10000 porteurs.
Le stade olympique de Turin habillé de blanc
semblait.... renaître, il s’est transformé en une
grande place où scénographies, coutumes, chorégraphies et musiques d’une part et la présence de
peuples provenant de pays de tout le monde de
l’autre semblaient se serrer dans une seul et
chaude embrassade.
Un autre moment significatif a vivement été
l’hymne National chanté par une fillette génoise
icône de notre terre.
La petite et douce Italienne nous a rappelé que la
musique chantée, même la plus austère d’une certaine manière, peut et doit représenter un moment
de joie. "Les caractéristiques semblaient couper
l’air froid et le stade olympique, une église où fidèles silencieux et émus écoutaient cette mélodie.
Une fillette, sa voix, ces mots : Frères, de l’Italie,
Italie si éveillée et cette nuit moitié histoire et moitié conte de fées."
Puis l’allumage du trépied a été selon nous le moment le plus intense de la soirée entière, le dernier
acte a été confié à Stefania Belmondo un symbole
gagnant et propre de l’Italie du ski.
Et que dire de l’homme masqué Yury Chechy ?
Il retire le masque et allume une flamme en frappant sur l’enclume, juste le temps de la faire rougir et la bouffée de feu devient nuage. Dans ce
soir de Février elle refroidit et chauffe en même
temps, une personne manque seulement.... L’avocat Agnelli [2] : lui qui avait plus que tout autre
voulu ces jeux à Turin.
Et enfin entrent en scène les protagonistes des
jeux, une heure de cortège joyeux : les athlètes
de 80 nations défilent entre applaudissements et
chœurs, mais à l’arrivée des Bleus grand vacarme... Et maintenant il ne nous reste qu’à vous
dire : "En avant les Bleus" nous vous suivrons
passionnément !
[1] Carlo Azeglio Ciampi, né le 9 décembre
1920 à Livourne, est un homme politique italien,
après avoir présidé de 1979 à 1993, la Banque
d’Italie, la banque centrale italienne. Il a été le
dixième président de la République italienne du
18 mai 1999 au 15 mai 2006. l’actuel président,
Giorgio Napolitano (né le 29 juin 1925 à Naples)
a été élu onzième président de la République
italienne le 10 mai 2006.
[2] Giovanni Agnelli (plus connu sous le nom de
Gianni Agnelli, surnommé l’Avvocato - né à Turin (Italie) le 12 mars 1921 - décédé à Turin le
24 janvier 2003), fut un grand industriel et entrepreneur italien, copropriétaire et dirigeant de la
société Fiat.
Elèves de Ravanusa
Année 2, Numéro 2
Page 13
Villes
Chute de neige dans la Ribeira
titre original : "Nevada en la Ribeira"
Le vendredi 27 janvier, il a commencé à neiger dans la nuit. Et le samedi matin, les montagnes de Matamón étaient couvertes de neige. Garçons et filles nous sommes allés voir la
neige et jouer avec elle.
Sergio 6 ans
Sallaumines :
Commémoration de la catastrophe de Courrières
Il y a cent ans, le 10 mars 1906, à 6 h 34 une terrible explosion survenue à la fosse 4 de Sallaumines, 2 de Billy-Montigny et 3 de Méricourt a causé la mort de plus de 1099 mineurs.
Un gros incendie a provoqué un coup de grisou
(explosion de gaz) dans les galeries des mines.
Vingt jours après l’explosion, le 30 mars, on a trouvé 13 rescapés (survivants). Plus tard, le 5 avril on a
découvert un 14e survivant.
Après cette catastrophe, les mineurs se sont mis en
grève, ils voulaient qu’un tel accident ne se reproduise plus.
Myriam CM1 G
Page 14
La Catastrophe de Courrières
Le vendredi 10 mars 2006, les élèves des classes de CM1 de Mmes Miermont et Guibert et
de CM2 de Mme Menu sont allés à la mairie
de Sallaumines vers 8 h 30 afin de commémorer les 100 ans de la catastrophe de Courrières. Cette terrible catastrophe minière a fait
1099 morts. Nous avons rendu hommage aux
304 victimes de Sallaumines. Chaque élève
avait une pancarte sur laquelle il avait inscrit le
nom d’un mineur décédé et portait un foulard
rouge en hommage aux mineurs.
Chacun est allé planter sa pancarte sur un petit tas
de charbon. L’après midi nous sommes retournés
sur la place de la Mairie vers 15 h 00. Monsieur le
Maire, Gilbert Rollos, a fait un discours puis nous
avons observé une minute de silence, avant d’entendre la Marseillaise, notre hymne national, une
marche funèbre et un chant révolutionnaire.
Andréa, CM1 G
Ravanusa :
Ravanusa
Recherche sur les origines de notre pays:
Reconstituer l’histoire de notre territoire n’a pas été facile parce
qu’au cours des siècles personne ne s’est occupé de rassembler
des documents ou des pièces se rapportant à notre terre. Hibla
est le nom qui, selon certains spécialistes, était donné au territoire
de Ravanusa (divinité protectrice de la terre). Les cavernes du
Mont Saraceno et dans la région de la Bifara, Fiumarella et Monterosso témoignent d’une colonisation grecque qui remonte au
VIe siècle av. n. e.. A Ravanusa, il y a eu, comme dans une bonne partie de la Sicile, la présence arabe
qui s’est achevée en 1087. Les Arabes, en Sicile, sont communément appelés "Saraceni" et ils semblent avoir donné le nom de notre bien-aimé mont Saraceno. Même le nom de Ravanusa dérive probablement de l’arabe "Ravin" qui signifie forteresse.
LE ORIGINES DE MON PAYS
1087 Les Normands vainquirent les arabes. Le Comte Ruggero d’Altavilla loue le territoire à un de ses parents Salvatore Palmeri qui fait construire la petite église de S. Maria dans la zone du canal.
1450 Giovanni de Crescenzo, descendant de Palmeri demande au roi
Alfonso l’autorisation de construire un couvent qui puisse servir à quelques religieuses appelées "les Canoniques de St. Georges".
1472 Le hameau où habitent les paysans apparaît. Le pays devient toujours plus important pour ceux qui possèdent les fiefs et les hameaux.
Avec le temps le fief passe aux barons Bonanno qui voudront rendre leur
fief plus important avec la création de l’Université, ou peut-être d’un pays
qui soit libéré de la dépendance à Licata et autonome afin de conduire sa
propre politique économique et sociale.
1621 Le pays commence à prendre de l’importance grâce aux immigrés
et en vient à être appelé Bonanno. Ravanusa se développe jusqu’à la Madrice et même au-delà.
1752 Le pays s’étend vers l’actuel cours Garibaldi et le quartier de San Michele.
1820 Les habitants de Ravanusa ont de bons rapports avec les Bonanno. Cela incite de nombreux habitants à acquérir une propriété, propriété qui fut presque toujours respectée par les patrons. Le pays
devient de plus en plus autonome.
Année 2, Numéro 2
Page 15
Ecole Jean Jaurès
Sallaumines
Solutions des jeux
Sudoku
Labyrinthes de nombres
1)
2)
Quel nombre suissuis-je?
50
198
207
18
72
53
72
31
18
81
13
27
25
15
63
54
1
36
19
207
81
108
39 144
9
180
189
23
3
36
45
9
81
72
63
81
10
96
100
234
45
180
5
27
41
0
1
126
98
117
99
9
10
53
19
18
63
18
108
54
45
36
27
18
10
90
90
3)
1) Je suis le nombre: 981
2) Je suis le nombre: 748
3) Je suis le nombre: 890
Bonnes vacances à tous et,
nous l’espérons, à l’année
prochaine !
Ecole Jean Jaurès
Rue Louise Michel
62430 Sallaumines
03.21.67.07.12
« Les Nouvelles de Madame
Europe »:
Http://obtice.free.fr
IPNS

Documents pareils

Exposition Pacovska à la MAC - Les Nouvelles de Madame Europe

Exposition Pacovska à la MAC - Les Nouvelles de Madame Europe Après avoir participé à la fête de la châtaigne à Montegrosso Pian Latte, nous avons décidé de nous informer sur les différentes utilisations de la châtaigne en cuisine. Nous nous sommes documentés...

Plus en détail