brique monomur terre cuite

Commentaires

Transcription

brique monomur terre cuite
MA01
FICHE MATERIAU
Juillet
2010
BRIQUE MONOMUR
TERRE CUITE
DESCRIPTION
Brique de terre cuite comportant un grand nombre d’alvéoles emprisonnant de l’air, leur permettant
de jouer un rôle d’isolation. Cette caractéristique est accentuée par la disposition des alvéoles en
quinconce, qui ralentit le flux thermique.
Elle est issue d’un mélange de terre argileuse, de sable et d’eau, cuit au four à 1000°C pendant
environ 8 heures. Des substances combustibles (sciures, cartons, polystyrène recyclé,…) peuvent
être rajoutées au mélange afin de créer des bulles d’air lors de la cuisson et améliorer encore les
performances thermiques du matériau.
DOMAINE
Gros œuvre
D’UTILISATION
La brique monomur permet la réalisation de murs maçonnés à la fois porteurs et isolants, d’où la
dénomination « monomur ». On parle également d’isolation répartie dans l’épaisseur du mur.
La brique peut être mise en oeuvre soit avec des joints traditionnels de mortier de ciment soit selon
une maçonnerie roulée à joint mince (1 à 2 mm). Cette mise en oeuvre est beaucoup plus
performante thermiquement puisqu’elle supprime les ponts thermiques du mortier. Le mortier joint
mince (en principe un mélange sable, ciment, adjuvant cellulosique et liant) est préparé par les
fabricants et est inclus dans le prix de vente des briques.
Les fabricants proposent un système constructif complet : brique poteau, brique tableau, brique
linteau, brique de calepinage qui permet de limiter les découpes de briques standards, mais
complique la gestion des besoins et augmente le budget.
CARACTERISTIQUES
TECHNIQUES
Dimensions :
Généralement d’une largeur de 30 et 37,5 cm, pouvant aller jusqu’à 50 cm pour une performance
thermique accrue (Wienerberger et Bellenberg), pour une longueur de 25 à 37 cm et une hauteur de
21 à 25 cm.
(Valeurs moyennes)
Epaisseur 37,5 cm
Masse volumique
Epaisseur 50 cm
ρ = 700 kg/m
3
Propriétés thermiques
c = 1000 J/kg.K
Chaleur spécifique
Conductivité thermique
Epaisseur
Résistance thermique
Capacité thermique surfacique
λ = 0,12 W/m.K
e = 0,375 m
e = 0,50 m
R = 3,13 m2.K/W
R = 4,17 m2.K/W
262,5 kJ/m2.K
350 kJ/m2.K
1/2
2
Effusivité thermique
4,8 W.h / m .K
Diffusivité thermique
1,7.10-7 m2/s
Déphasage thermique
21 h
28 h
Commentaires : Capacité d’isolation moyenne compensée par l’épaisseur du matériau, mais l’atteinte
d’un niveau BBC ou Passif nécessitera une isolation supplémentaire.
Grande capacité de déphasage thermique particulièrement appréciable pour le confort d’été.
Caractéristique hygrométrique :
Resistance à la diffusion de vapeur d’eau : 5 < µ < 12
De par sa porosité, la brique monomur assure une bonne régulation hygrothermique, dans
la mesure où les enduits appliqués sont perspirants et capillaires (La condensation de la
vapeur d’eau dans la brique entraînant un dégagement de chaleur en hiver, l’évaporation
de la vapeur d’eau au sein de la brique apportant de la fraîcheur en été)
Caractéristique acoustique : 43 dB < Rw < 50 dB
2
Résistance à la compression : 7,5 à 10 MPa (750 à 1000 t/m )
Réaction au feu : M0, incombustible.
Résistance au feu : de l’ordre de 6 h coupe feu en épaisseur 37,5 cm. Pare flamme. Ne dégage pas
de gaz toxiques en cas d’incendie.
Résistance aux infiltrations d’eau : retrouve ses propriétés initiales après séchage.
Résistance aux séismes : les briques Monomur peuvent répondre aux normes parasismiques
moyennant une mise en oeuvre structurelle adaptée : chaînages horizontaux, chaînages verticaux,
mortier dans la gorge centrale inter brique.
CARACTERISTIQUES
ENVIRONNEMENTALES
Ressources : matériau minéral, homogène et inerte fabriqué sans solvant, ni liant. Matières
premières non renouvelables mais disponibles en abondance.
*
*
2
Bilan « énergie grise » : 303 kWh/m (source Oliva)
*
Les données de Bilan Energie grise et CO2 sont
exprimés pour 1 « Unité Fonctionnelles » (UF), ici 1 m2 de
2
paroi ayant une Résistance Thermique R = 5m .K/W pour
une durée de vie typique de 50 ans
2
Bilan « CO2 » : 79 kg eq CO2/m (source Oliva)
Les bilans Energie grise et CO2 sont assez élevés en raison de la cuisson (1000 °C pendant 8
heures)
Durabilité élevée et sans entretien particulier.
Gestion des déchets : peu de déchets en phase chantier et valorisation facile en fin de vie
(concassage pour réemploi en remblai, blocage drainant…).
CARACTERISTIQUES
SANITAIRES
REMARQUES
EN
RESUME
En phase chantier : pour les découpes et la réalisation des enduits, utiliser les outils et des
protections adaptées (masques, gants,…).
Pour les habitants : matériaux très stables, exempts de fibres et autres dégagements toxiques, bon
comportement à l’humidité.
Les produits de finition intérieure (type peinture synthétique et papier peint vinyl) peuvent limiter et
dégrader les caractéristiques sanitaires intéressantes de la brique (écran au bon comportement
hygrométrique, émissions de COV). Aussi une attention particulière sera portée à leur choix.
Les formes courbes de bâti sont réalisables, en théorie, mais il est prudent de se ramener à des
formes rectilignes sans quoi les performances thermiques peuvent être dégradées par les joints de
mortier qu’il sera nécessaire de réaliser entre les briques (ponts thermiques).
De nouveaux produits renfermant dans les alvéoles de la brique des matériaux isolants tels que la
perlite ou de la laine de roche ont été développés par certains fabricants, leur permettant d’atteindre
de meilleures performances d’isolation thermique sans augmenter la largeur de la brique (Poroton T8
de Wienerberger ou Thermoplan MZ8 de Bellenberg).
Les + :
Double fonction : autoporteur et isolant (isolation répartie)
Bonne contribution au confort d’été et bonne régulation hygrothermique.
Durabilité élevée et recyclage aisé.
Peu ou pas d’impact sur la santé.
Les - :
Système constructif pouvant augmenter le budget.
Bilans Energie grise et C02 élevés.
Isolation rapportée par l’extérieur nécessaire pour atteindre un niveau BBC ou Passif.
Besoin d’une technicité accrue pour la pose, afin d’obtenir une très bonne étanchéité à l’air.
FABRICANTS :
Société - Nom du produit
BOUYER-LEROUX : brique BIO’BRIC
http://www.monomurbiobric.com/web2/index.php
IMERYS : brique Monomur GELIS
http://www.imerys-structure.com/
WIENERBERGER : brique POROTHERM
http://www.wienerberger.fr/
BELLENBERG (France : AC2P) : Monomur 3B
http://www.monomur3b.com/
SOURCES :
Contexte légal
Avis Technique CSTB 16/02-436
Avis Technique CSTB 16/03-452
Document Technique d’application CSTB 16/07-527
Document Technique d’application
CSTB 16/07-524 et 16/07-524*01Add
Avis Technique
CSTB n° 16/05-485 et CSTBat 75-485
L’isolation thermique écologique. J.P. Oliva – S. Courgey. Terre Vivante, 2010 (http://terrevivante.org)
Magazine « La Maison écologique » (http://www.la-maison-ecologique.com) :
- n°32 avril-mai 2006 : « 10 monomurs au pied du mur »

Documents pareils

Système Danesi PlanTM Système de Construction complet avec

Système Danesi PlanTM Système de Construction complet avec Système Plan sont produits à travers un processus mécanisé de rectification de grande précision et avec une tolérance très restreinte. Grâce à cette précision des dimensions, la pose des éléments e...

Plus en détail