« Le livre de la vie est le livre suprême, que l`on ne peut ni ouvrir, ni

Commentaires

Transcription

« Le livre de la vie est le livre suprême, que l`on ne peut ni ouvrir, ni
« Le livre de la vie est le livre suprême, que l’on ne peut ni
ouvrir, ni fermer à son choix. On voudrait revenir à la page où
l’on aime; mais la page où l’on meurt est déjà sous nos doigts »
(Lamartine)
« Le souvenir, c’est la présence dans l’absence, c’est la parole
dans le silence, c’est le retour sans fin d’un bonheur passé,
auquel le cœur donne l’Immortalité » (Lacordaire)

Documents pareils