Grand Prix ITRnews GfK de la

Commentaires

Transcription

Grand Prix ITRnews GfK de la
� Imprimante multifonction jet d’encre pour copier, imprimer,
numériser et faxer jusqu’au format A3. � Economique grâce à ses
cartouches longue durée. � Compacte et accessible avec son
réseau Wi-Fi et Ethernet. � Produit éco-labellisé.
Toute une gamme de solutions d’impression innovantes pour
accéder à une nouvelle dimension d’expression et vous permettre
de laisser la plus belle empreinte possible.
Pour plus d’informations : www.brother.fr ou 0 825 004 004
(0,15�/mn)
*
* à vos côtés
Photo Corbis
MFC-6490CW
2008
www.ITRnews.com
Quarante ans, c’est un bel âge pour une société et même s’il est
un peu tôt pour parler d’une saga, cette longévité montre une
réussite sur au moins deux générations de la famille Darty. Dans
cette époque de recherche de repères par les consommateurs, le
contrat de confiance fait toujours recette auprès du grand public.
Nous serions ainsi de plus en plus nombreux à vouloir épouser
cette marque, qui rassure. Ainsi, par exemple, la société Packard
Bell qui se déclare, depuis peu, unie à la Darty Box dans une
offre couplée comprenant un micro-ordinateur, une offre ADSL
triple play et bien sûr « Darty s’occupe de tout ! ». Notre grande
enquête ITRnews permet de revenir sur cette réussite française, et
c’est notre façon de leur souhaiter un bel anniversaire !
Darty : une saga qui n'en finit pas de s'écrire
4
L'EGP en perte de vitesse
8
GrosBill et ses petits prix
12
IFA 2008
14
PC : la croissance en volume ne compense pas la chute en valeur
18
Notebooks et téléphones mobiles, toujours des valeurs sûres
22
Grands Prix de la Distribution ITRnews / GfK
24
La vie est moins chère sur Internet !
48
Les Grands Prix ITRnews / GfK de la Grande Distribution 2008 sont l’occasion
cette année d’une Grande Soirée : notre 3G à nous. En privatisant le Bowling
de la place de l’Etoile à Paris, nous avons choisi un lieu symbolique au cœur
de la capitale pour inviter près de 500 acheteurs de la grande distribution,
un panel choisi de fournisseurs, quelques partenaires grossistes, des agences
de communication, des organisateurs de salons et des journalistes. Tous les
principaux acteurs de ce microcosme centré sur la grande distribution des
produits numériques et l’EGP sont conviés à cet événement.
Ces Grands Prix récompensent des produits, qui sont, avant tout, des succès de
marché en volume mais également, autre aspect très important pour tous, des
produits qui ont généré de la valeur. En effet, c’est notre marché (commun).
Nous vivons tous de cette génération de valeur, qu’il faut cultiver, développer
ou parfois reconstruire. Nous sommes tous concernés, d'un bout à l'autre de
la chaîne, c’est notre avenir.
Certes, selon notre partenaire GfK, le marché de la micro-informatique, à
l'instar de celui de l'EGP qui enregistre une baisse de 1% sur le premier
semestre 2008, ne semble pas au mieux de sa forme. Quelques segments
de marché tirent cependant mieux leurs épingles du jeu. Ainsi, 5 millions de
portables devraient se vendre en France cette année, ce qui représente 23%
de plus que l’an dernier sur un marché global de 9,1 millions d’ordinateurs,
distribués dans les circuits grand public.
A l’occasion de ces remises de prix, nous avons rencontré les fournisseurs des
produits lauréats, qui nous ont confié quelques recettes de leur réussite !
Paul Dubois - [email protected]
Pascal Langlet - [email protected]
éditeurs
Tendances IT
Adresse
21, rue Henry Monnier
75009 PARIS
Tél. : 01 40 16 10 77
Fax : 01 49 95 00 23
Ont participé à la
rédaction
Caroline Mauduit
François Longo
Florence Puybareau
Éditeurs
Paul Dubois
Pascal Langlet
Publicité
Frédéric Chaltiel
[email protected]
Couverture
Rose Noire
Réalisation
Franck Foulon
Corinne Sacco
Imprimeur
Imprimerie Kapp
433, rue de l’industrie
27025 Evreux cedex
Prix du numéro : 5 euros TTC
ISSN : en cours
Dépôt légal : à parution
Darty :
saga
une
q ui n’ en f i n it p as
d e s’écr i re
Il y a tout juste 40 ans, Darty ouvrait sa première grande surface
spécialisée en électroménager. Depuis l’enseigne n’a cessé de
multiplier les magasins à travers la France tout en restant fidèle à
son concept d’origine.
1957 :
fondation du groupe
1973 :
création du Contrat de
Confiance
TENDANCES IT
// n°12 // page 4
Si mai 1968 reste associé pour la
plupart des Français aux évènements qui ont enflammé la
Sorbonne et les usines Renault,
cette date marque également un
tournant dans le paysage commercial hexagonal. C’est en effet
en mai 1968 que les frères Darty
ont ouvert leur première grande
surface (800 m2) totalement
dédiée à l’électroménager.
A l’origine pourtant, rien ne
prédestinait cette famille de
commerçants à vendre des
réfrigérateurs et des télévisions.
L’histoire commence quelques
années après la seconde guerre
mondiale quand la famille Darty
- le père et ses trois fils, Nathan,
Marcel et Bernard – ouvre un
petit magasin de textile à Montreuil. Très vite, le local devient
trop étroit et ils acquièrent en
1957 le magasin voisin qui vend
alors des postes de radio et des
téléviseurs. Pour des raisons
techniques, le bail ne peut pas
être transformé. Les Darty décident alors de vendre le stock et
pour attirer les clients, ils sortent
carrément la marchandise sur
le trottoir. En quelques jours
le stock est liquidé. C’est alors
qu’ils comprennent qu’en ces
temps de prospérité économique
(c’est l’époque des 30 Glorieuses) où les ménages même
modestes ont enfin les moyens
d’acquérir des appareils électroménagers de base, il y a un vrai
créneau à prendre. En 1966,
une nouvelle étape est franchie
avec l’ouverture à Bondy d’un
deuxième local de plus grande
ampleur (255 m2). Mais c’est
après un voyage aux Etats-Unis
où ils découvrent le concept de
grande surface spécialisée qu’ils
décident de passer à la vitesse
supérieure. En mai 1968, ils
ouvrent donc la première grande
surface spécialisée en électroménager (800 m²) en France. A
partir de ce moment là, l’histoire
va s’accélérer, avec en 1976,
l’entrée en bourse du groupe
Darty, puis en 1993, le rachat
par le britannique Kingfisher.
Aujourd’hui, Darty compte plus
de 200 magasins à travers la
France et au Luxembourg et
environ10 000 collaborateurs. Le
groupe est également implanté
en Italie et en Suisse.
Chez Darty, il n’a pas été prévu
de communiquer sur l’ouverture
de mai 1968 ni en interne
ni
en direction des clients.
Monica Griso, la porte-parole
de l’enseigne, explique que les
dates les plus emblématiques
de l’enseigne sont surtout
1957 - pour la fondation du
groupe - et 1973, la création du
Contrat de Confiance. Avec ce
contrat largement médiatisé à
travers tout l’hexagone (en radio
d’abord puis à travers l’affichage
et la télévision), le distributeur
s’engage par écrit auprès du
client à lui garantir le prix, le choix
2008
www.ITRnews.com
// 5
Les marques
ont dû
accepter
d’être à coté
de leurs
concurrents.
TENDANCES IT
// n°12 // page 6
et le service. Néanmoins, Monica
Griso reconnaît que l’ouverture
de Bondy a marqué un tournant : « L’idée était d’avoir, sous
un seul toit, plusieurs marques
avec pour chacune d’entre elles,
une gamme étendue de produits.
Les clients pouvaient donc visualiser plusieurs familles d’appareils.
Cela nécessitait donc d’avoir de
l’espace mais c’était aussi un choix
révolutionnaire car à l’époque, les
magasins ne vendaient qu’une
seule marque. Les marques ont
dû accepter d’être à coté de leurs
concurrents ».
Les premiers magasins vendaient
de l’électroménager et surtout
ces télévisions qui commencaient
alors à s’installer dans les foyers.
Mais le succès n’a pas résidé
uniquement dans le choix des
produits proposés. La logistique,
qui prévaut encore aujourd’hui,
fut aussi l’un des facteurs clés de
la réussite du groupe. « L’idée est
que les clients puissent prendre en
magasin les petits appareils et se
faire livrer pour les gros volumes.
Ce concept nous permet d’avoir
des surfaces de taille raisonnable
(donc de pouvoir s’implanter en
centre ville, ndlr) car nos magasins n’ont pas beaucoup de
stocks » précise Monica Griso.
Pour stocker ses marchandises,
l’enseigne dispose donc d’un
entrepôt dans chaque région
(pour l’Ile-de-France, c’est à Mitry-Mory) qui mutualise les marchandises et à partir duquel partent
toutes les livraisons à destination
des clients.
Malgré tout, les magasins ont du
s’agrandir (« en général, nous
avons multiplié les surfaces par
deux ») pour atteindre aujourd’hui
1400/1500 m2 en moyenne.
Il est vrai qu’en 40 ans, les
catalogues des magasins se sont
considérablement enrichis même
si, explique Monica Griso, « il y
a des substituts qui permettent
de gagner de la place comme les
lecteurs de MP3 à la place des
Walkman et les écrans plats au
lieu des écrans cathodiques ».
En fait, le vrai changement pour
l’enseigne a été l’arrivée du multimédia. D’abord le matériel (les
ordinateurs notamment) qui a
nécessité de mieux former le
personnel. C’était une façon
pour Darty de se différencier
des hypermarchés mais aussi
de répondre aux demandes des
clients : « Le besoin s’est vraiment fait sentir avec la commercialisation des box Internet. Les
clients qui nous achetaient un
ordinateur nous demandaient
d’intervenir sur l’installation de
leur box. Or quand on veut être
crédible en termes de services, il
faut savoir maîtriser l’ensemble
des flux. C’est pour cela que l’on
a lancé la Darty Box qui marque
notre volonté d’être encore plus
franchement spécialiste et d’aider
le client dans toute la chaîne
numérique », précise Monica
Griso. Et bien que la Darty Box ne
soit pas une réussite, l’enseigne
entend persévérer sur le terrain
de la convergence numérique
en lançant de nouveaux services
associant Internet et la télévision.
Mais l’offre de nouveaux services
lui permet aussi de se différencier des sites de e-commerce
qui sont devenus des acteurs
incontournables du marché de
l’électronique.
Parallèlement, le groupe veut
décliner son offre de services
à valeur ajoutée sur d’autres
gammes de produits dont les
ventes tendent à stagner. C’est
ainsi qu’a été récemment lancé
un magasin, rue de Rivoli à Paris,
entièrement dédié à la cuisine.
L’objectif étant de proposer aux
clients une cuisine clé en main
(appareils, meubles, décoration) tout en assurant bien sûr la
fameuse « garantie de services ».
Florence Puybareau
2008
/067&"6$"5"-0(6&
www.ITRnews.com
(²/²3"-
%*410/*#-&&//07&.#3&
"$$&440*3&4
"6%*0
®
&
ʰ
;
&
%
(141%"
$0.."/
*26&
5
&
/
(
"
.
&
6
#"/2
.6-5*.²%*"
,&5*/(
3
"
.
&
$
*
7
3
&
4
SBODF
'
O
F
Z
MB
C
N
/03%**5SF
4
*
3
"
1
1
#
3²4&"6
F
E
J
N
B
S
BWEFMB1Z
($FEFY
%
$
Z
T
T
J
P
3
4²$63*5²
PVQBSNBJM
FGS
V
R
J
U
F
O
H
B
N
F
450$,"(&
JOGP!CBORV
5²-²1)0/*&
7*%²01)05057
WWWBANQUEMAGNETIQUEFR
5NE 6ALEUR 3ßRE
// 7
L ' EG P
en perte de vitesse
Les conséquences de la crise économique n’ont pas mis longtemps
à faire surface, et comme souvent dans ce genre de situation, ce
sont les biens d’équipement qui sont touchés en premier ! GfK
dresse un bilan plutôt maussade des 6 premiers mois de l’année
sur ce marché et constate un repli d’1% en valeur.
GFK vient de publier une étude
portant sur le marché français
de l’électronique Grand Public.
L’institut d’études marketing
dresse un bilan des 6 premiers
mois de l’année donnant ainsi
une idée assez précise du marché
en ces temps économiquement
difficiles. Et la tendance n’est
pas très positive. Depuis janvier
TENDANCES IT
// n°12 // page 8
2008, le marché est instable
enregistrant des mois de croissance et des mois de décroissance. Bref, GfK montre un
marché « en dents de scie ».
En France, sur les 6 premiers
mois, le repli serait de l’ordre de
1% en valeur. Les prévisions de
chiffre d’affaires (hors consoles)
pour 2008 tournent entre 7,6
et 7,8 milliards d’euros (7,8 milliards en 2007). Il faut dire que
la situation économique n’est
pas très engageante. Selon une
étude de TNS Worldpanel du
5 septembre 2008, 61% des
Français s’inquiètent du pouvoir
d’achat. Et cela se comprend
puisque « les ménages français
ont dépensé 21 euros de plus par
mois pour l’habillement, le transport et l’alimentation » peut-on
lire dans le compte rendu de
l’étude (de janvier à juin 2008).
Conséquence, pour la première
fois depuis bien longtemps, les
ménages ont réduit leurs achats
(-0,7% en volume).
Le moral des Français est un
facteur clé pour la consommation et, rappelons-le, il n’a jamais
été aussi bas. Cela dit, concernant tout particulièrement ce
segment de l'EPG, il faut préciser qu’il est en concurrence
avec d’autres produits électroniques qui rencontrent pour certains beaucoup de succès : téléphones portables, disques durs
multimédias et bien sûr tout ce
qui tourne autour du jeu vidéo
(consoles dernières générations,
jeux, accessoires…)
Sur le marché de l'EGP, la croissance est variable selon les
pays. La France, avec la Grande
Bretagne et la Suède, a un taux
de croissance faible ou négatif.
Trois produits résistent toutefois :
les téléviseurs, le Home cinéma et
les accessoires. Certes, le marché
2008
www.ITRnews.com
des téléviseurs enregistre un ralentissement de sa croissance,
mais celle-ci progresse quand
même de 7% en valeur sur ce
premier semestre. C’est le LCD
qui remporte tous les suffrages.
D’autre part, comme le précise
GfK, la demande « s'oriente
vers le haut de gamme, la taille
moyenne est passée de 28" à
31". La demande de grandes
tailles d'écran se poursuit sur
tous les écrans plats : 30% des
ventes sont supérieures à 37".
Le full HD atteint 23% des
ventes des écrans plats sur le
mois de juillet et les téléviseurs à
décodeur TNT intégré atteignent
15% des ventes ».
Le segment Hifi et Home Cinéma
prend 18% en valeur. Le marché
est tiré par le segment du 2.1
(près de la moitié des ventes
de Home cinéma). Le 5.1, plus
attractif, trouve encore preneur.
Enfin, les offres se renouvellent : « Les nouveaux produits
qui sortent sur le marché proposent de nouvelles alternatives : Sound bar, meubles télé
avec Home Cinéma intégré,
systèmes 3.1. Ces produits
très nouveaux pèsent encore
peu dans les ventes, mais sont
autant de solutions rassurantes
pour les consommateurs et en
phase avec leurs attentes en
termes d'esthétique » précise
GfK. L’institut constate enfin sur
le marché des accessoires « un
marché en légère contraction en
volume attendu à fin 2008 mais
en croissance en valeur ».
De l’autre côté de la barrière, le
signe de la décroissance est là :
-20% en volume et en valeur sur
le marché du DVD, idem pour les
caméscopes : « Pour la première
fois depuis plusieurs années, GfK
prévoit des ventes sous la barre
des 700 000 pièces en 2008 (soit
650 000) » et le marché du DVD
portables se stabilise. Le marché
de l’électronique embarquée est
en net recul : -14% ; enfin, le
marché cumulé des baladeurs
audio et vidéo poursuit son
recul en volume et en chiffre
d'affaires.
Pour la première fois depuis bien
longtemps, les ménages ont réduit leurs
achats (- 0,7% en volume).
Chiffre d’affaires du marché de l’Électronique Grand Public français
6,1 Mds
+ 6%
7,2 Mds
+ 18%
7,8 Mds
+ 8%
7,6-7,8 Mds
± 0%
Autres
GPS
MP3 et MP4
HiFi
Caméscopes
Adaptateurs TNT
Enregistreurs DVD
Lecteurs DVD
Plasma-TV
LCD-TV
CRT-TV
* estimation
Source : GfK –septembre 2008
2005
2006
2007
2008 *
TENDANCES IT
// n°12 // page 9
G rosBil l
et ses
pet i ts p ri x
Un vent de crispation souffle sur la consommation et
a fortiori sur la consommation des biens électroniques et
informatiques. Les consommateurs ne s’y sont pas trompés et
cherchent par tous les moyens à payer moins cher. Internet est
sûrement le premier réflexe. Jean Monnier, DG de GrosBill, revient
Jean Monnier
Directeur Général
de GrosBill
sur le phénomène et nous présente son offre.
La situation économique
actuelle fait que les consommateurs se tournent
vers le hard discount. Cela
concerne
l’alimentaire,
mais aussi les produits
électroniques et informatiques. Avez-vous observé
cette tendance ?
Les consommateurs
sont craintifs vis-àvis de l’économie,
en conséquence
ils diffèrent ou
annulent leurs
achats.
TENDANCES IT
// n°12 // page 10
Comme toujours en situation
de crise, l’impact est immédiat
sur les biens d’équipement.
Nous avons donc constaté un
fort ralentissement au niveau
des ventes. Cela touche tous
les biens d’équipements, dans
le secteur électronique, mais
aussi automobile par exemple.
Les consommateurs sont craintifs vis-à-vis de l’économie, en
conséquence ils diffèrent ou
annulent leurs achats. D’autres
continuent d’acheter, mais font
particulièrement attention aux
prix. Ils se tournent naturellement vers Internet qui présente
la particularité de proposer des
prix plus bas par rapport à la distribution classique.
Concernant le hard discount,
il ne faut pas croire qu’Internet
est synonyme de hard discount.
Certes, les prix sur Internet
seront toujours inférieurs, mais
il faut distinguer le low cost du
hard discount.
GrosBill est un site low
cost ?
En effet, nous nous positionnons
sur le créneau du « low cost ». En
ce sens, nous nous distinguons
de sites comme Cdiscount. Un
site « low cost » vendra moins
cher, mais le client n’y perdra pas
en qualité. Pour le hard discount,
c’est la notion de qualité qui fait
la différence en plus du prix !
Sur Internet, les sites de hard discount sont des « déstockeurs », la
notion de qualité porte davantage
sur l’obsolescence des produits.
Sur GrosBill, nous vendons
à moindre coût les mêmes
produits que dans la distribution
« classique », majoritairement
des produits de marque et des
nouveautés.
En quoi Internet permet-il
de vendre moins cher ?
Internet est, par essence, « discount » tout simplement parce
que les moyens utilisés ne sont
pas les mêmes. Avec Internet,
un e-commerçant n’a pas besoin
des structures physiques et n’a
donc pas à soutenir les coûts qui
y sont liés. Il y a moins de ressources humaines (pas de vendeurs, de caissiers…) et enfin,
il y a moins de services. Ce sont
autant de coûts en moins pour
le commerçant qui répercute ces
avantages sur ses prix.
2008
www.ITRnews.com
// 11
Est-ce que le manque de
service ou d’aide ne rebute
pas les consommateurs ?
Beaucoup se
renseignent sur
Internet avant
l’achat, sur les
blogs, forums et
autres.
Le e-commerce est apparu il y
a peu, donc les générations qui
n’ont pas connu Internet consomment peu sur Internet : les
seniors par exemple, mais également ceux qui n’utilisent pas
beaucoup Internet. Ils ont leurs
habitudes et ne sont pas forcement prêt à se passer du cadre
« classique ». En revanche, les
générations Internet sont des
cyber consommateurs. Ils sont
prêts à renoncer au service et
au conseil parce qu’ils sont plus
spécialistes ou parce qu’ils ont
trouvé la parade. Beaucoup se
renseignent sur Internet avant
l’achat, sur les blogs, forums et
autres. C’est un marché grandissant qui évoluera naturellement
avec le temps et les prochaines
générations !
Certains consommateurs
ne sont pas prêts à renoncer au service clientèle,
mais GrosBill s’adresse
également à eux, n’est-ce
pas ?
En effet, il s’agit là de l’un de
nos avantages par rapport à nos
concurrents. Avec GrosBill, le
consommateur profite à la fois
des avantages Web (le low cost)
et des avantages de la distribution « classique ». Nous avons
ouvert, en plus de la plateforme Internet, 5 magasins qui
assurent l’expérience magasin
(trois en région parisienne, un
à Lille, un à Lyon et bientôt un
nouveau à Marseille). Premièrement, ils économisent les frais de
port. Ce n’est pas négligeable :
sur une machine à laver, ils sont
de l’ordre de 40 euros ! Deuxièmement, ils ont leur produit
immédiatement, car le point de
vente les a en stock. Troisièmement, chacun magasin met à la
disposition des clients 3 à 5 conseillers ou techniciens spécialement présents pour conseiller les
gens. S’ajoute le SAV. Le Service
après-vente reste un souci pour
les internautes, avec GrosBill, il
n’y a plus d’inquiétude. Enfin,
le paiement se fait directement
en magasin et là encore, c’est un
souci en moins pour l’acheteur
(la sécurité et la confiance lors
d’un paiement en ligne sont loin
d’être acquises).
Vous parliez d’autres avantages ?
J’en citerai deux qui sont toutefois
assez courants. Nos concurrents
les ont également. Tout d’abord,
nous faisons partie du groupe
Auchan et, de ce fait, nos commandes auprès des fournisseurs
sont liées. Cela permet d’acheter
plus et donc à meilleur prix. C’est
un avantage économique que
nous ne sommes pas les seuls à
exploiter.
Deuxièmement, nous mettons
en place des opérations qui
poussent les consommateurs à
acheter plus. Par exemple, sur le
PC de bureau (et d’ici Noël sur
tous les biens d’équipement)
une série de produits (disque dur,
Avec GrosBill, le consommateur profite à la fois
des avantages Web et des avantages
de la distribution « classique ».
TENDANCES IT
// n°12 // page 12
logiciels, jeux…) sont proposés à
-5% si le client les ajoute à son
panier et les achète en même
temps que le PC. Le rabais a une
incidence sur nos marges, mais
en même temps, l’offre dope les
ventes en volume.
Quels sont les produits qui
résistent « à la crise » ?
Le mini-portable (Netbook) est
résolument un gros succès. Sur
le premier semestre, il représente
grosso modo 10% de nos ventes
en volume. La problématique est
la même, son prix est bas, mais
la demande est forte. C’est un
produit qui pousse le marché en
volume. Autre segment très en
forme : le jeu vidéo, d’autant que
la période des fêtes approche.
Sur le site, nous mettons en avant
les PC pour Gamers, c’est-à-dire
ceux répondant aux besoins
des joueurs d’un point de vue
technique. Enfin, le marché des
smartphones ou téléphones multifonctions est très dynamique. Il
est porté par de beaux produits
(l’iPhone mais aussi les modèles
des autres grandes marques). De
plus, la télévision sur téléphone
mobile 3G+ va prendre de
l’essor et notamment en 2009,
et les consommateurs devront
s’équiper en smartphone.
En revanche, la tendance
s’inverse sur le marché des téléviseurs. La courbe du remplacement des écrans à tube cathodique plafonne et commence à
décroître.
Caroline Mauduit
2008
www.ITRnews.com
Avec un chiffre d'affaires de 35 milliards de dollars en 2007,
une présence dans 150 pays à travers le monde, y compris sur le marché asiatique,
Ingram Micro est le premier grossiste mondial de matériels et logiciels informatiques.
Ingram Micro vous invite en VIP
à participer au Showcase le 9 octobre 2008
au Parc des Expositions Villepinte Hall 5B. L’occasion pour vous de rencontrer plus de 120 exposants
du monde informatique sur 7.000 m2 !
Entrée du salon, repas et parking gratuits !
Transport offert pour les provinciaux (limité à 2 personnes par société et au départ d'une sélection de grandes villes de Province).
Pour les personnes venant par leurs propres moyens, il n'y a pas de limite d'inscriptions.
Le Showcase 2008
s Accueil VIP
s Plus de 120 partenaires fournisseurs
s 7.000 m2 d'exposition
s Unités Centrales et Portables
s Périphériques et accessoires
s Réseaux et Communications
s Electronique Grand Public
s Presse
Un Village dédié Automotive
s Système de navigations portables
s Ecrans Vidéo
s Téléphones Kits mains libres
s Ipod et MP3 portables
s PDA
s Connectiques multimédia
s Presse spécialisée
s Conférences en direct sur le thème: "Automotive: L'évolution de l'Espace Automobile"
Assistez en direct aux conférences données sur le plateau TV, aux formations, découvrez" Le Blog"
où tous les thèmes des émissions et le programme de cette journée
seront mis à votre disposition en temps réel.
sur www.showcase2008.fr
Pour vous inscrire* : www.showcase2008.fr
* Si vous vous êtes déjà inscrit :
- Pour les personnes venant par leurs propres moyens, votre demande a été prise en considération (nous nous rappelons que vous pouvez
inviter le nombre de personnes que vous souhaitez).
- Pour les provinciaux (invitation limitée à 2 personnes), vous recevrez prochainement une information sur les détails du transport.
Pour de plus amples renseignements, contactez l'équipe Showcase au 0.825.825.825 ext 9581
ou par mail à [email protected]
// 13
IFA 2008 :
À l’heure de
et du
l’ é c r a n u l t r a - svelte
Bl u - r a y t r i o m phan t !
La tendance est au slim, à l’électronique déportée – avec la transmission
sans fil des signaux vers les écrans
(même la HD et en non-compressée !)
qui devrait trouver son apogée avec
l’IPTV – et au design… mais surtout
à l’Eco-Friendly, un leitmotiv dans le
discours de tous les constructeurs.
Si ces caractéristiques sont généralisées sur tous les produits audio-vidéo,
leur empreinte est plus marquée
encore sur le produit emblématique
de l’EGP, le téléviseur, qui nous sert ici
d’élément étalon dans notre visite du
salon berlinois.
TENDANCES IT
// n°12 // page 14
2008
�www.agence-talisman.com
www.ITRnews.com
Des sleeves réversibles pour toutes les tailles de notebooks.
Au sein de notre département “Recherche & Développement”, un collectif, le “Creation Lab”,
s’est formé pour créer des produits inspirés des nouvelles tendances. Sa dernière création :
la collection “In & Out”. Toutes réversibles, les sleeves “In & Out” ont un côté “uni sobre”
et un côté “imprimé mode” pour un style unique. Bénéficiant de l’expertise de T’nB, elles
vous garantissent une protection optimale de tous les notebooks (13,3’’ et 15,4’’)
et netbooks (jusqu’à 10’’).
Assurez-vous un rayon attractif avec des produits aux designs exclusifs et des packagings
originaux et impactants.
C O N TA C T E Z- N O U S
T’nB S.A. France
PA de la Gandonne
13300 Salon-de-Provence
04 90 42 38 38
Siège social :
T’nB, le partenaire incontournable de votre rayon rangement multimédia.
ITs
//.n°12
// .page
15
h t t pTENDANCES
://sleeve
t-nb
com
Au-delà de la commercialisation
en octobre de ce qui n’était
qu’un prototype lors de l’IFA
2007 - et de l’intégration dans cet
écran d’un système audio signé
Pioneer - c’est plus généralement
la naissance d’une nouvelle
génération de téléviseur LCD à
consommation contrôlée qui fait
figure de partie visible de toute
la philosophie de Sharp… visant
à la préservation de la planète.
De l’ordre du déjà concrétisé,
un mode de consommation
ECO à deux niveaux agissant
sur le rétro-éclairage – une
réduction de 20% ou de 30%
qui
complète
l’adaptation
automatique en fonction de la
luminosité de la pièce ! – associé
à une « gourmandise en veille »
abaissée à moins d’un watt.
JVC n’est pas non plus peu fier
d’avoir décroché avec son « Super
Slim LCD » le trophée EISA de la
« Green TV » et fait montre de
sa capacité à innover encore en
présentant sa roadmap : ainsi
les caractéristiques du « Super
Slim LCD selon JVC » sont loin
d’être figées puisque pour un
téléviseur de taille 42’’ en 2007
la profondeur d’écran était de
35 mm, son poids de 15 kg,
sa consommation de 165 W et
le contraste de 7500:1. Avec
ce même contraste en 2008
c’est une compacité ramenée à
20 mm pour un produit de 12 kg
et une puissance de 145 W. Dans
le calendrier de l’an prochain
figure déjà le lancement d’un
modèle de 10 mm de profondeur,
pesant 6 kg, ne dépassant pas les
100 W et flirtant avec le « Mega
contraste » (1 000 000:1) !
Panasonic
annonçait
deux
nouveaux modèles en 58’’
et 65’’ de son téléviseur
PDP (commercialisés en
2009) ; une technologie
qui permet des records
de compacité puisque
leur épaisseur ne
dépasse pas la taille
d’une
pièce
de
2 euros et leur poids
est ramené à 29 kg.
Panasonic n’échappe
pas à une (autre) forte
tendance cette année
à l’IFA, la généralisation
de la transmission sans
fil vers le téléviseur (ici du
16 GigaHz) par la combinaison
d’un écran et d’une unité
centrale déportée.
Blanc laqué et Ambilight… des marchés porteurs !
Le coloris à succès qui se généralise chez Loewe c’est le blanc
Glossy qui pèse 40% des ventes
sur les écrans plats Connect et qui
sera proposé progressivement sur
toutes les gammes. En juin 2009
sera commercialisé le « Reference sound media center » qui
reste le point culminant des
annonces faites à l’IFA puisque,
en gros, Loewe se lance dans
« le produit de luxe ». L’écran du
Reference accusera alors 6 cm
d’épaisseur (9 cm actuellement
pour le Loewe le plus slim) ce qui
représente un exploit pour qui
connaît l’allégeance au « tout
intégré » de la marque.
L’ A m b i l i g h t
représente 30%
des ventes de téléviseurs Philips en
Europe ; la moitié
des
utilisateurs
laissant l’éclairage
fluctuant allumé
en permanence !
On
comprendra donc que le
constructeur hollandais persévère
avec une nouvelle génération de
téléviseurs Aurea mais aussi en
mettant en avant sur son stand
l’image full HD avec un balayage
100 Hz qui caractérise l’Essence
Tv (ultra plat de 38 mm) ainsi
qu’un écran rétro-éclairé par des
LED et récemment récompensé
par un EISA (Philips 42PFL9803).
Adaptation aux contenus, double-double balayage et autres
« premières mondiales » !
Loewe se lance dans
« le produit de luxe »
TENDANCES IT
// n°12 // page 16
La restitution encore améliorée de l’image HD (pourtant
déjà en 1080p !) est l’un des
trois axes de la stratégie Image
de Toshiba ; les autres étant
l’amélioration dans la reproduc-
tion sur écran HD des contenus
vidéo standard tel que les DVD
et l’optimisation plus poussée
encore en ce qui concerne les
vidéo issues de l‘Internet. Quelle
que soit la source, les nouveaux
écrans REGZA série ZF adaptent
la taille de l’image et en améliore
le détail.
2008
www.ITRnews.com
Dans un registre similaire quatre
points forts sont à relever chez
Sony : un premier écran OLED,
le XEL-1 (contraste de un million
pour un avec une épaisseur
de 3 mm) ; un téléviseur
intégrant la « HD wireless
connectivity » (la transmission sans fil des contenus
HD vers l’écran) et enfin un
rétro-eclairage LED pour le
plus fin des téléviseurs LCD
au monde (dixit Sony !)…
9,9 mm de profondeur pour
le ZX1 en vente dès décembre
comme le tout nouveau Bravia
Z 4500, annoncé comme le
premier au monde avec un traitement de l’image en 200 Hz.
Une affirmation contrariant
quelque peu Samsung qui lance
une gamme complète de TV
LCD 200 Hz (en 40’’, 46’’ et 52’’)
et qui se voit porter ombrage par
les 600 Hz avancés par l’autre
coréen LG Electronics pour l’un
de ses modèles. L’astuce ? Il faut
savoir que sur un écran Plasma
les pixels reçoivent normalement
8 trains d’impulsions ici portés à
12. Donc sur l’écran plat présenté c’est plutôt du 12 x 50 Hz !
Sur le stand Samsung figuraient
également un écran OLED de
31’’, Un téléviseur 82’’ affichant
une résolution UD (Ultra Definition, quatre fois de la full HD) soit
3840 par 2190 points et un écran
PDP « 3D ready » (le premier TV
en relief - avec lunettes actives commercialisé en Europe). Une
image numérique également
en vedette dans « un premier
système Home Theater Blu-ray
au monde », dixit Samsung…
A se demander comment classer
le système Sophisti NX BD3 de
JVC avec restitution sonore 2.1
construit également autour d’un
lecteur Blu-ray.
En matière d’enregistreur Blu-ray
de salon, la surprise nous est
venue de Panasonic avec son
DMR-BW500 qui intègre dans
son châssis un double-tuner TNT
HD : si la télévision en haute définition est une réalité pour des
territoires tels que le Japon ou
l’Australie, en Europe la France
fait figure de pionnière d’où la
commercialisation chez nous en
exclusivité dès cet automne de
cette première référence.
L’avenir du Blu-ray et du Plasma…
Oui, la dématérialisation du
support (notamment la VOD et
autre type de téléchargement)
menace un Blu-ray pourtant
triomphant – on lui prédit cinq
années d’existence ! - mais la
prédominance du LCD sur le
marché des écrans plats semble
plus sûrement pousser hors des
rayons le Plasma.
Où l’on en vient à commenter
l’absence (la disparition ?) parmi
les exposants de Hitachi qui avait
pourtant signé le premier caméscope Blu-ray… tout comme
celle de Pioneer qui a pourtant
raflé, cette année encore, l’EISA
du meilleur Plasma avec son
KURO - LX6090 !
A l’heure où ce dernier complète ses gammes, entrée de
Sharp dans son capital oblige,
avec ses premières références
en technologie LCD… Panasonic
annonce de son côté qu’une
cinquième ligne de production
d’écrans Plasma sera opérationnelle en mai 2009 sur son site
d’Amagasaki. Tant que la course
au gigantisme des tailles d’écran
perdurera, l’affichage chimique
gazeux aura toujours un « futur
d’avance » sur le cristal liquide.
François Longo
Tant que la course au gigantisme des tailles
d’écran perdurera, l’affichage chimique
gazeux aura toujours un « futur d’avance »
sur le cristal liquide.
TENDANCES IT
// n°12 // page 17
PC : l a croissance
en volume
ne compense pas
la chute en vale u r
Erosion des prix, démocratisation du PC
portable, offres hardware couplées avec des
abonnements télécom et depuis quelques
mois le gros succès des Mini PC low cost…
les ordinateurs sont de moins en moins
chers. La conséquence logique est mise en
lumière par une récente étude GfK : plus de
ventes mais moins de valeur !
Les fameux ‘Netbooks’, ces petits PC
ultra portables dont l’usage reste limité
à l’accès à Internet et à la messagerie,
contribuent à cette croissance.
L’institut d’étude estime à 5 millions d'unités le nombre de PC
portables qui seront vendus entre
le 1er janvier et le 31 décembre
2008 et annonce une année
axée sur la mobilité. (Ce chiffre se
base sur le panel de distributeurs
grand public et professionnels).
En parallèle, le marché des PC de
bureau ne concentre que 35%
des ventes de PC domestiques.
A noter qu’en cette période de
rentrée scolaire, les ventes ont
diminué de 15% en volume.
« Le marché de l’informatique
mobile
est
toujours
très
dynamique » souligne Bertrand
Huck, directeur de clientèle chez
GfK Marketing Services, « Les
TENDANCES IT
// n°12 // page 18
fameux ‘Netbooks’, ces petits PC
ultra portables dont l’usage reste
limité à l’accès à Internet et à la
messagerie, contribuent à cette
croissance. Toutefois, ils ne sont
pas les seuls. Nous pensons, à la
lumière des tendances actuelles,
que les différents acteurs de ce
nouveau segment écouleront
400 000 pièces sur l’ensemble
de l’année, soit un peu moins
de 10% du total. Il ne semble
pas qu’il y ait un important phénomène de cannibalisation. En
revanche, ces petits PC, dont
le prix se situe souvent autour
ou en deçà des 300 euros TTC,
peuvent semer une certaine confusion dans l’esprit du consommateur ».
Moniteurs IIYAMA
2008
Aller au delà des apparences!
www.ITRnews.com
Nouveau moniteur 26”
IIYAMA ProLite E2607WS
Diagonal: 26” format large 16/10 ème
Temps de réponse: 2 ms (G to G)
Contraste: 4000 : 1 (ACR)
Résolution native: 1920 x 1200 points (Full HD) 2,3 méga pixels
Entrées: D-Sub, DVI-D, HDMI (HDCP)
Haut-parleurs: 2 x 5 W (Stéréo)
Fonction “OptiColor”: Optimisation des couleurs et du
contraste suivant les différentes utilisations du moniteur
(standard, bureautique, film vidéo, jeux, photo)
www.iiyama.fr
// 19
Et dans celui des revendeurs
également peut être car si le
marché français du PC connaît
une remarquable croissance en
volume (+23% attendus pour
2008 comparé à 2007), il n'en
sera pas de même en valeur. Les
prix baissent fortement sur les
notebooks et l'arrivée des mini
portables low cost a fini de tirer
la valeur vers le bas.
Les prix baissent fortement sur les
notebooks et l'arrivée des mini
portables low cost a fini de tirer la
valeur vers le bas.
L'institut a stoppé les compteurs
à un moment crucial : la rentrée.
On observe, au mois d'août, que
le prix moyen des PC portables
grand public est tombé à
655 euros TTC contre 817 euros
il y a un an (-20%). En août
2007 se sont vendus 230 000
PC, 310 000 sont partis en août
2008. Mais, la valeur sur le mois
d'août 2008 atteint 203 millions
contre 188 millions d'euros en
2007. Ainsi même avec une
croissance volume de 35%, la
valeur n'augmente que de 8% !
tributeurs voient leur revenu
baisser », ajoute Bertrand Huck,
« Malheureusement, l'excès
de concurrence, qui profite au
consommateur, risque de se
retourner contre les acteurs du
marché ».
A noter pour finir que les circuits
de distribution grand public
représentent 75% des volumes
d’ordinateurs mobiles vendus en
France. Selon GfK, ils devraient
croître de 26% entre 2007 et
2008.
« Dans ces conditions et si l'on
considère le marché du PC dans
son ensemble, à savoir fixe et
mobile, les constructeurs et dis-
Malheureusement,
l'excès de
concurrence,
qui profite au
consommateur,
risque de se
retourner contre
les acteurs du
marché.
TENDANCES IT
// n°12 // page 20
2008
www.ITRnews.com
30th IDATE international conference
◊
19 & 20
November
Le Corum
Montpellier
France
The Future of the Internet
Media
4th Executive
Seminar
Video Game
7
th
Executive
Seminar
Mobile
4th Executive
Seminar
Broadband
6th Executive
Seminar
Policy
Seminar
Will content drive
the Internet?
[email protected] on! Video games
and the online revolution
En tant que partenaire de cet événement, nous avons le plaisir de vous présenter
le programme du DigiWorld Summit 2008 qui se tiendra les 19 et 20 novembre
prochain à Montpellier sur le thème "The Future of the Internet" et pour lequel
sont attendu plus de 1300 participants et une soixantaine d'exposants.
Le DigiWorld Summit s'est imposé comme une des toutes premières conférences
en Europe pour prendre la mesure des bouleversements à l’œuvre dans les secteurs
des télécoms, de l'Internet et des médias.
Mobile 2.0
vs. Mobile Internet
La Corée du Sud, en tant que pays invité, sera cette année à l'honneur du
DigiWorld Summit qui accueillera par ailleurs de nombreux intervenants prestigieux,
dans ses sessions plénières ou dans le cadre des Executive Seminars spécialisés
du 19 novembre après-midi.
FTTx facing
Internet Economics
Participez à la soirée d’accueil du 18 novembre et à la soirée de gala du 19
novembre, qui vous fourniront des occasions uniques pour échanger avec les
intervenants et les participants du sommet.
Internet & NGN:
interconnection and
interoperability
South Korea
guest country
Profitez du tarif préférentiel - une économie de 25 % - en vous inscrivant avant
le 15 octobre 2008, directement sur le site.
www.digiworldsummit.com
Contact: Audrey ARNAUD - Tel: +33 (0) 467 144 405 - Mail: [email protected]
// 21
Notebooks et téléphones mobiles,
toujours des valeurs sûres
L’un en valeur, l’autre en volume, le notebook et le téléphone mobile sont les deux
produits les plus intéressants du segment de la mobilité. Les smartphones qui
connaissent une croissance impressionnante ne pèsent en effet que 3 % des ventes
sur les douze mois clos fin juin 2008. Pas de quoi rattraper la baisse des mobiles…
En volume, le paysage est très
différent. Les téléphones mobiles
représentent les trois quarts du
marché sur la période de mai à juillet
2008. Les ordinateurs portables
détiennent 22 %. Suivent de loin
les smartphones (3 %) et les PDA
(1 %). Des chiffres qui se traduisent
en valeur par une très forte
prédominance des PC portables
(70 %), suivis des téléphones
mobiles (26 %), des smartphones
(4 %) et des PDA (1 %).
Après avoir connu des croissances
folles au cours des derniers
semestres, le marché de la mobilité
s’est quelque peu assagi. Il est vrai
que GfK en a extrait les GPS dont
la croissance flirtait encore avec
les 50 % en 2007 (après avoir
connu un exceptionnel 186 % de
croissance entre février 2006 et
janvier 2007). De quoi réaliser une
étude spécifique.
D’une année sur l’autre, le marché
global de la mobilité progresse de
5 % en valeur. Ce qui est déjà beau
au regard des autres catégories de
produits. Les stars du segment sont
désormais les smartphones (+ 36 %
de croissance), suivi des ordinateurs
portables (+ 15 %). Les PDA faisant
office de lanterne rouge (- 53 % en
valeur d’une année sur l’autre). Les
téléphones mobiles réalisant un peu
brillant - 15 %.
La situation globale du marché sur
l’année écoulée change quelque peu
si l’on se concentre sur le deuxième
trimestre 2008, courant d’avril à
juin. Les ventes de Smartphones
progressent en effet de 103 % en
volumes d’une année sur l’autre.
Celles de PC portables de 35 %.
Dans le même temps, les volumes
de téléphones mobiles et de PDA
vendus reculent respectivement de
2 et 55 %. En valeur, sur la même
période, le recul est encore plus
important. Les ventes de téléphones
mobiles chutent de 20 % et celles de
PDA de 61 %, estime GfK. Celles de
smartphones augmentent de 20 %
et celles de PC portables de 10 %.
GfK nous communique aussi les
prix moyens par appareil, relevés
sur la période de test. Le prix
moyen d’un téléphone mobile
est de 181 euros TTC ; Celui d’un
PDA de 246 dollars tandis que
les smartphones et autres PC
portables culminent à 449 euros et
772 euros TTC.
Enfin, le panorama des circuits de
distribution laisse apparaître une
nette prédominance des CES et des
grands magasins, hypers et autres
vépécistes. Internet doit se contenter
d’un relativement modeste 11 %
tandis que les spécialistes télécoms
s’affirment avec une part de marché
équivalente.
Indice de saisonnalité
Circuit grand public + Télécom spécialiste
PC portables - PDA - Smartphone - Téléphone mobile
150
Volume
125
Valeur
100
0
janvier-08
TENDANCES IT
Février-08
// n°12 // page 22
mars-08
avril-08
mai-08
juin-08
82
93
63
72
69
79
62
66
64
67
69
71
25
100
50
100
75
juillet-08
2008
www.ITRnews.com
Evolution des catégories de produits
Poids des catégories de produits
août 2006 - juillet 2007 / août 2007 - juillet 2008
mai 2008 - juillet 2008
PDA - Smartphone - GPS - Téléphonie mobile
PC portables - PDA - Smartphone - Téléphonie mobile
50
Valeur
Volume
40
Smartphone
35,7%
30
20
10
TOTAL
MOBILITE
5,3%
Tél. mobile
PC
portables
14,8%
74,1%
0
PC
Portables
-10
-20
-30
0,6%
21,9%
PDA
Tél. mobile
-14,6%
3,4%
Smartphones
Valeur
-40
Tél. mobile
-50
PDA
-60
26,1%
PDA
-53,3%
Prix moyen TTC en euros
0,6%
69,6%
août 2007 - juillet 2008
772 € PDA
Téléphone Mobile 181 € Smartphone
PC portables
246 €
449 €
Poids des circuits grand public - Télécoms spécialistes
3,7%
Smartphones
Pc portables
Evolution du volume
Avril 2008 - juin 2008 - Avril 2007 Juin 2007
mai 2008 - juillet 2008
PC portables - PDA - Smartphone - Téléphonie mobile
Valeur
PC Portables
Internet
11,1%
Téléphone mobile
Grands
magasins,VPC
35,6%
42,2%
PDA
Smartphone
Evolution de la valeur
Avril 2008 - Juin 2008 - Avril 2007 - Juin 2007
PC Portable
11,0%
CES (GSS, petite spéc
brun blanc, spéc photo)
Spécialistes Télécoms
34,9%
2,3%
- 55,3%
103,2%
Téléphone mobile
PDA
Smartphone
Source : Panel GfK
TENDANCES IT
9,6%
- 20,3%
- 61,3%
21,2%
// n°12 // page 23
Depuis 2003, nous
souhaitons
récompenser, parmi les catégories suivies par GfK
qui apparaissent les plus
florissantes,
les
produits
qui présentent un réel succès
sur le marché, qui se sont donc
vendus
en
grands
volumes.
Cependant, nous souhaitons également et à notre façon favoriser la
création de valeur en sélectionnant
des produits qui laissent des marges
à tout l’écosystème de la distribution.
TENDANCES IT
// n°12 // page 24
2008
www.ITRnews.com
Voici la méthodologie de sélection des lauréats :
Parmi les catégories de
produits High Tech présentes
dans les circuits de distribution
grand public, GfK en a sélectionné 8. Il s’agit des plus importantes en chiffre d’affaires
et en croissance. Pour être retenue une catégorie doit avoir
atteint au moins 50 millions
d’Euros de CA TTC au premier
semestre 2008 sur le circuit Retail.
Les 8 catégories finalistes sont
celles dont la croissance en
valeur a été la plus forte sur le
premier semestre 2008 dans le
circuit Retail.
Le circuit Retail se compose
des hypermarchés, des grands
magasins, de la VPC, du E-commerce, des grandes surfaces
spécialisées, des spécialistes
brun/blanc, des spécialistes
Photo et des boutiques spécialistes en micro-informatique.
Les catégories retenues sont :
ppareils
A
Photo
Numériques
Baladeurs Vidéo
Cadres photos numériques
Disques Durs externes
GPS
Micro-ordinateurs Portables
Téléphones Mobiles
Téléviseurs à écrans plats
Pour chacune de ces catégories,
ont été retenus 5 finalistes :
les 5 produits ayant réalisés les
meilleurs volumes de ventes
entre janvier 2008 et juin 2008,
via le circuit Retail.
Afin
de
récompenser
l’innovation et la capacité
à créer de la valeur d’usage
pour les consommateurs, tout
en préservant les marges des
distributeurs et des constructeurs, le vainqueur est le
produit qui, au sein du TOP 5
de la catégorie, aura obtenu
le meilleur Premium Index. Le
Premium Index est le rapport
entre la part de marché valeur
et la part de marché volume.
Il s’agit donc pour gagner de
vendre un produit dans des
volumes importants, puisque
présent dans le top 5 de catégories importantes et en
croissance tout en ayant un
prix supérieur à la moyenne
du marché (meilleur premium
index).
Un constructeur ne peut être
récompensé qu’une seule fois,
même s’il est nominé dans
plusieurs catégories.
Les Grands Prix des Acheteurs
et des Fournisseurs :
Nous avons sollicité comme
les années précédentes nos
abonnés pour déterminer 2
prix des lecteurs. Le premier
concerne le vote des ache-
teurs qui permet de choisir le
fournisseur ayant été le plus
dynamique au cours du premier semestre 2008. Près de
500 acheteurs abonnés à la
lettre ITRnews ont été consultés pour désigner le lauréat.
Le second vote permet aux
fournisseurs
de
désigner
l’enseigne de la Grande Distribution qui a été la plus
réactive au cours du premier
semestre 2008. Nous avons
questionné un large panel des
fournisseurs parmi les 28500
abonnés de la lettre quotidienne ITRnews.
Enfin, nous avons chaque année un prix « Coup de cœur
de la rédaction » et cette année, c’est un produit de mobilité que nous avons choisi
de récompenser.
TENDANCES IT
// n°12 // page 25
COMMUNIQUÉ
PLAN DE COMMUNICATION CANON :
827 MILLIONS DE CONTACTS !
“Présent d'un bout à l'autre de la chaîne de l'Image et très avancé dans la connaissance du profil
des consommateurs et de leurs attentes, Canon a conçu pour cette fin d'année une campagne de
communication très ambitieuse et extrêmement ciblée" révèle Vincent Vantilcke, Directeur Marketing
de Canon Communication & Image.
Compacts IXUS
et PowerShot
Faits pour les grands
moments de votre vie.
Parmi une offre pléthorique, les consommateurs
ne s'y retrouvent pas. Les bénéfices d'usage et les
valeurs de différenciation des appareils Canon
PowerShot font la différence.
Reflex EOS - Le pouvoir de tout voir !
Evénement ! En novembre, l'EOS 50D part à la conquête des amateurs experts avec des arguments décisifs (Capteur CMOS 15,1 millions de pixels,
haute sensibilité jusqu’à 12 800 ISO, 6,3 images/seconde). “Le pouvoir de tout voir” signe une campagne EOS 50D aux visuels sensibles et créatifs.
� EOS 50D
� EOS 450D
Caméscopes HD
** Filmer en toute liberté.
Avec le Freecording, filmez en toute liberté
Les comportements des jeunes
consommateurs vis-à-vis
de l’image animée ont changé !
Le Freecording de Canon accompagne
cette tendance afin de promouvoir un
usage des caméscopes Haute Définition
intense et libéré.
Multifonctions
PIXMA
Libérez votre créativité
Pérennité, qualité, rapidité, design : sur tous ces
points, les imprimantes Canon PIXMA font la différence.
Octobre
Novembre
Compacts
IXUS
Décembre
Presse grand public : 25 titres
45
Presse spécialisée : 9 titres
5
Affichage : 10 000 panneaux
570
Internet : 30 sites
40
Presse grand public EOS 450D : 25 titres
Reflex
EOS
45
Presse spécialisée EOS 50D : 9 titres
Internet EOS 450D : 19 sites
Imprimantes
PIXMA
5
24
Internet EOS 50D : 6 sites
Caméscopes HD
Contacts (millions)
20
Presse grand public et spécialisée : 30 titres
30
Internet : 16 sites
18
Presse grand public : 10 titres
5
Internet : 10 sites
20
Total
827
* Bien sûr, vous pouvez.
Grand Prix ITRnews GfK de la Distribution
Catégorie
Cadres Photos Numériques
Lauréat
Téléfunken Digicadre 8001
Avec Téléfunken,
tout rentre dans le Digicadre
Pour la période de janvier à
juin 2008, les deux produits
Téléfunken,
modèle
7001
(7 pouces) et 8001 (8 pouces)
sont les deux leaders des ventes
sur le segment des cadres photos
numériques. C’est le plus grand,
le Digicadre 8 pouces, qui a le
meilleur Premium Index dans les
panels GfK et devient lauréat du
Grand Prix ITRnews / GfK dans
sa catégorie pour 2008.
Avec une capacité de stockage de
128 Mo, ce cadre accepte jusqu’à
160 photos dans sa mémoire
interne, c’est une des plus fortes
capacités sur le marché sans
carte externe ou clefs USB. Il lit
également les principales cartes
mémoires depuis les Memory
Stick, Memory Stick Pro, en
passant par les SD, jusqu’au
Compact Flash ou les MMC.
Il comporte deux ports USB et
mini USB pour se connecter en
direct à un micro-ordinateur
ou un APN. Parmi les autres
raisons de ce succès, la marque
allemande Téléfunken, fondée
en 1903, rassure et la garantie 1
an incluse dans le prix public de
199 euros TTC aussi.
Caractéristiques techniques
Résolution de 800 x 600 pixels
Alimentation secteur pour une autonomie plus longue
Compatible JPEG
Inclinaison de l’écran réglable sur six niveaux
Menu à l’écran en 7 langues : FR, GB, IT, P, Nl, D, E
Dimensions : 252 x 210 x 39 mm pour le Digicadre 8’’
Zone de visualisation active : 162.2 x 121.7
Température de stockage : -25° C à +70° C
Température de fonctionnement : 0° C à 55° C
Angle de visualisation : CR>5
2008
www.ITRnews.com
Le point de vue du Fournisseur
S
OPEG distribue en France la
marque Téléfunken mais également quelques autres comme
OLYMPIA ou AEG. Nous sommes fiers
d’avoir positionné Téléfunken, un des
leaders des cadres photos numériques
depuis le lancement en France à la
fin de l’année 2006, dans le top 5
des ventes de GfK pour la période
de janvier à juin 2008 avec 20% de
part de marché, en volume et valeur
également. En effet, ce marché regroupe de gros industriels et nous
sommes également très fiers qu’une
PME française soit récompensée
pour sa valeur ajoutée au travers du
succès de ce produit. Nous espérons
sur l’année 2008 réaliser un volume
qui va être supérieur à 450 000 dalles
tous produits confondus.
pensons que le prix réel pour Noël
sera aux alentours de 149 euros en
prix d’appel.
Il s’agit typiquement d’un cadeau de
fin d’année, très facilement associé à
un univers familial, et c’est tout naturellement le genre de produit que
vous trouverez aisément dans les
grandes surfaces, alimentaires et spécialistes.
La volonté avouée de Téléfunken
reste d’être le spécialiste du cadre
photo numérique pour des amateurs
de photos. Dans un premier temps,
nous avions essentiellement ciblé
notre communication, avec l’arrivée
de produits sur le format 4/3, pour la
clientèle familiale Aujourd’hui, nous
avons développé une gamme, plus
performante, en 16/9, qui accepte
les formats audio et vidéo. Nous resterons ainsi sur un positionnement
très qualitatif, pour les amateurs de
photos. Nous souhaitons devenir
le référent sur ce segment, un peu
comme APPLE pour le MP3 mais c’est
une difficile bataille au quotidien.
La marque Téléfunken se concentre sur trois fers de lance qui sont
l’innovation, la qualité et la simplicité. Trois aspects que ce Digicadre
8 pouces illustre bien. La bonne reconnaissance de la marque par les
consommateurs est, de plus, prépondérante pour notre succès. Ensuite la
partie esthétique favorise les coups
de cœur. Enfin les aspects techniques
sur la qualité et la définition de la
dalle ou le format 4/3, très adapté à
l’affichage de photos, font vraiment
la différence, simplement et visuellement pour des utilisateurs pas forcément technophiles.
La nouvelle version (8.4) des cadres
8 pouces sort pour la fin de l’année.
Elle aura comme particularité,
l’affichage avec une qualité d’image
qui sera au-delà de ce que nous
avons connu jusqu’à présent et 23%
de surface de représentation en plus
pour une même taille de cadre.
En ce qui concerne le positionnement
de prix, sur le début de l’année nous
étions à 199 euros TTC pour ce
8 pouces. Cependant, comme tous
ces articles de l’électronique grand
public, les évolutions à la baisse se
font au fil de l’année en fonction des
volumes mis en commercialisation.
Pour la rentrée ce même cadre est
positionné à 169 euros TTC et nous
Aujourd’hui, les ventes sur Internet représentent moins de 10% de
notre activité car nous réalisons de
très gros volumes avec les GSA, GSS.
Nos produits sont très adaptés à ces
canaux surtout pour les périodes de
fin d’année. Les vendeurs n’ont pas de
disponibilité ni le temps d'expliquer. Le
client voit le produit en rayon, c’est un
objet esthétique, il lui plait, le prend et
part avec… pas besoins
d’explications.
De plus, un autre axe
stratégique de Téléfunken sur l’année 2009
sera effectivement de
préparer toute une gamme
pour le b2b. Nous aurons
des 32 pouces, vraiment
grand format pour équiper les
halls d’accueils ou les salons. Tous
ces cadres disposeront de faces amovibles, personnalisables à souhait
avec des images, des logos, des signatures ou même des messages spécifiques par exemple « arrêtez de fumer
» ou « faire une démonstration de
produit », …
Didier Ladane
Executive Manager
pour Sopeg / Téléfunken
Nous souhaitons devenir
le référent sur ce
segment, un peu comme
APPLE pour le MP3.
TENDANCES IT
// n°12 // page 29
Grand Prix ITRnews GfK de la Distribution
Catégorie
Micro-Ordinateurs Portables
Lauréat
HP Pavillon DV6720EF
Un pavillon portable
comme seconde maison de données
Pour la période de janvier à juin
2008, c’est un produit HP qui
obtient le meilleur premium
index malgré un volume de vente
supérieur pour l’Asus EEEPC 4G,
classé également dans cette
catégorie par GfK. La société
Acer avec 2 produits et Apple
avec un MacBook complètent
le classement des cinq meilleurs
ventes en volume.
La stratégie et la puissance de la
marque HP donnent satisfaction
tant aux consommateurs, avec
des produits ayant un bon
rapport technique/prix, qu’au
distributeur, en essayant de
protéger les marges et les CA.
Dans ce segment ce n’est pas le
volume qui souffre mais le prix de
vente moyen. « Il est passé chez
nous de 799 euros TTC en 2007
à 599 euros TTC en 2008 » nous
confie cette semaine un vendeur
très inquiet dans une grande
surface spécialisée parisienne.
Et il poursuit : « Nous devons
aujourd’hui absolument profiter
d’une vente pour proposer
des accessoires et même des
systèmes d’impressions dont les
prix restent vertigineusement
bas, si nous voulons encore
préserver quelques marges et
donc nos emplois ».
Caractéristiques techniques
Processeur Intel Dual-Core T2370 / 1,73 GHz / 533 MHz
2 Go RAM maxi 4 Go
Carte graphique nVidia GeForce 8400M GS / 256 Mo
Disque dur 250 Go SATA - 5400 tours/min
Lecteur DVD-ROM et graveur CD/DVD multiformat double couche LightScribe
Ecran 15,4” TFT BrightView
Lecteur de cartes mémoire 5 en 1
Webcam intégrée avec micro - 2 haut-parleurs intégrés
Modem / Fax 56K / réseau Ethernet 10/100 Mbps
Connecteurs 3 USB 2.0, 1 modem RJ-11, 1 Ethernet RJ-45, 1 HDMI, 1 VGA, 1 S-Vidéo,
2 sorties casque, 1 entrée micro, 1 ExpressCard/54 (compatible ExpressCard/34)
(IrDA) - WiFi 802.11a/b/g
(l x p x h) 357 x 257 x 39 mm / 3,10 kg
Microsoft Windows Vista Home Premium, Works 8
2008
www.ITRnews.com
Le point de vue du Fournisseur
P
our moi, le succès de ce produit
Pavillon est lié à deux choses,
d’une part c’est aujourd’hui le résultat de la stratégie HP qui se concrétise
et d’autre part ces produits sont bien
équilibrés techniquement et dans le
cœur de gamme des micro-ordinateurs portables car positionnés entre
600 et 700 euros sur la période de
janvier à juin 2008.
Dans les faits, un produit bien équilibré en terme de configuration technique avec une valeur ajoutée propre
à HP, notamment liée au design, se
révèle toujours un produit qui séduit
les consommateurs. Ces derniers le
plébiscitent donc, comme le prouvent
les analyses des données GfK, notamment sur ce début d’année 2008. Par
ailleurs, nous avons également mis en
place des propositions commerciales
spécifiques vis-à-vis du client final, par
exemple en proposant des bundles
avec des systèmes d’impression. Ceci
de façon à favoriser l’attrait du consommateur en lui offrant une solution
complète pour ses besoins tant multimédia qu’informatiques.
En effet, ce produit dispose de toutes
les fonctionnalités personnelles essentielles que les clients attendent
aujourd’hui : regarder la télé, surtout
regarder des DVD, avoir un espace de
stockage suffisant à l’ensemble des
données numériques, pour la musique, les photos, les vidéos…
Pour l’affichage, un écran 15,4
pouces se situe dans la moyenne du
marché, et puis surtout, il y toujours
le pouvoir attractif de la marque HP.
Nous n’avons pas besoin de convaincre l’acheteur que le produit sera
homogène et avec un bon rapport
qualité / prix.
N’oublions pas que nous évoquons un
ordinateur portable donc mobile, que
les utilisateurs vont transporter avec
eux, dans leur usage quotidien, qu’ils
vont montrer. Et de plus en plus, une
fois rassurés sur les performances,
l’ordinateur devient un objet social
valorisant pour son utilisateur, le design s’avère alors fondamental.
Le nombre d’unités vendues dépend
bien sur du nombre de pièces présentes
dans la distribution. Avec le succès de
ce Pavillon nous sommes certainement sur un volume qui se situe entre
20 000 et 30 000 pièces écoulées sur
la période. Cependant nous avons
des gammes qui sont très larges chez
HP, qui permettent aux distributeurs,
en fonction de leurs stratégies de
gammes, de retenir telle référence
plutôt que telle autre et là, nous parlons d’une référence très spécifique.
Ce produit ne reflète évidement pas
ce qui se passe sur la gamme des micro-ordinateurs HP dans son ensemble
mais il s’agit d’une image ponctuelle,
la performance d’un produit dans son
segment de prix.
Compte tenu des son positionnement,
il est souvent vendu avec une imprimante qui vaut environ 100 euros et sur
la quelle nous faisons une offre de réduction qui en général est a peu près
de 50% de son prix, donc 50 euros
sont ainsi remboursés au client final.
L’enjeu est d’avoir une offre attractive,
de favoriser aussi le premier équipement avec immédiatement une imprimante. Notre business modèle reste,
en effet, basé sur l’impression même
si ce segment a aussi connu beaucoup
d’évolution ces dernières années. Le
passage du mono fonction aux multifonctions, le passage vers la couleur,
la capacité à imprimer des photos. Dès
qu’un produit atteint 3 ou 4 ans d’age,
il lui manque de nombreuses fonctionnalités au regard des standards du
marché.
Si nous examinons les
parts de marché de chacun, définitivement, le
premier concurrent que
nous avons sur ce segment des portables est
ACER, avec une logique
de gamme relativement
large comme la notre, couvrant l’ensemble du
portefeuille. Mais TOSHIBA reste
également un acteur important et
légitime, qui est là depuis longtemps.
Pour autant dans un futur proche,
nous allons garder la même logique.
Nous sommes en période de rentrée
des classes et la rentrée des classes,
c’est la période traditionnelle du
renouvellement des gammes chez HP.
Parmi les critères d’achat nous identifions, bien entendu, le prix comme
élément décisif mais est toujours
la marque, véhicule de l’image HP,
image de fiabilité, celle de PC bien
construit, donc performant. De plus
pour HP, c’est tout un panel de services qui accompagne le client au
long de sa vie avec son ordinateur
avec un SAV performant. Ce sont
des critères extrêmement importants
pour le client final qui conforte ainsi
souvent sa décision d’achat. Ainsi,
aujourd’hui la marque logiquement
devient un élément central de notre
stratégie et de notre communication. Nous préférons alors communiquer sur la marque plutôt que sur
des références qui ont un cycle de
vie de deux à trois mois.
Christian Moulin
Directeur de la Division
Grand Public de HP en France
des outils de restitution d’images
comme les imprimantes.
Une force d’HP demeure son implantation globale sur le marché et dans
tout le canal de distribution, y compris
professionnel. Nous identifions très
rapidement, dès que nous sortons
une gamme, en fonction des premiers
retours que nous avons de la distribution, les produits qui seront les produits
phares et les produits stars. Nous ajustons ainsi tous nos programmes marketing. L’enjeu est de mettre en avant
les produits qui seront le plus largement distribués en garantissant à nos
distributeurs une capacité à générer
du trafic dans les points de vente ; le
client venant chercher l’offre HP sur
laquelle nous communiquons.
De plus, HP n’est pas simplement
une marque de PC. Nous avons la
vocation d’accompagner nos clients
dans l’ensemble de leurs expériences multimédia avec l’ordinateur bien
évidemment, mais également avec
TENDANCES IT
// n°12 // page 31
Grand Prix ITRnews GfK de la Distribution
Catégorie
Appareils GPS
Lauréat
TomTom One XL Europe
1 tomtom sur 2 est un Tomtom
Pour la période de janvier à juin
2008, pas moins de trois produits
TomTom arrivent en tête dans
le classement des volumes de
ventes sur le segment des GPS
avec les modèles One V3 Local,
One V3 Europe et notre lauréat
le One XL Europe. Ce dernier
présente le meilleur Premium
Index dans les panels GfK et
devient lauréat du Grand Prix
ITRnews / GfK pour 2008. Ce
sont ensuite deux produits
Garmin, les Nüvi 200
et 250 qui s’octroient les meilleures remontées de ventes en
volume sur les six premiers mois
du début de l’année.
Même si aujourd’hui un produit
Tomtom vaut 20% de plus que
la moyenne du marché et 40%
de plus que son concurrent principal - ce qui peut représenter un
certain nombre de dangers – la
marque suit son cap avec succès
en conservant près de 50% des
parts de ce marché en France.
Caractéristiques techniques
Dimensions : 119 x 86 x 27,3 mm
Poids : 208 g
Chipset GPS : Globallocate Hammerhead
Antenne intégrée
Ecran TFT couleur tactile : 4,3 pouces
Format : 16/9
Résolution : 480 x 272 pixels
Autonomie : 2 h
Logiciel : TomTom 6.59
Cartographie : Tele Atlas
Mémoire : 1 Go
Pays couverts : Europe
Avertisseur de radars : Oui
Info trafic : Option via GPRS ou TMC
Gestion des étapes : Oui
2008
www.ITRnews.com
Le point de vue du Fournisseur
N
ous sommes très heureux de
ce résultat de ventes pour le
modèle One XL Europe et de cette
récompense qui en découle. Tout
d’abord parce qu’il s’agit effectivement d’un produit novateur, qui a
toujours été porté par la distribution, et qui de plus permet de créer
de la valeur. C’est toujours une très
bonne nouvelle que nous arrivions
à maintenir un prix aux alentours
de 300 euros sur ce segment de
marché. Et même si nous restons
en moyenne 20% plus cher que
nos concurrents. Nous savons que
le marché se nourrit de la concurrence et nous avons donc besoin
d’avoir des concurrents, tant au
niveau produit qu’au niveau génération de demandes. Par ailleurs, il
reste important que les acteurs de
marque A, comme Tomtom, fassent
progresser l'écosystème.
Aujourd’hui, le GPS devient très
démocratique. Cette année vont se
vendre à peu près 3 millions de GPS
en France, selon notre partenaire
GfK. Un produit aujourd’hui qui est
numéro un représente 10 à 15%
du marché (200 0000 pièces pour
le One XL Europe). Sur le premier
semestre, nous avons trois produits
en tête des volumes de vente et la
distinction entre eux se fait principalement sur la cartographie (France
ou Europe) puis sur la taille de l’écran
(3 ou 4 puces).
Actuellement les produits de type
One ou One XL, se vendent aussi
bien en GSA, que chez les multi spécialistes ou dans les centres autos et
même sur le web.
Ensuite, effectivement lorsque nous
travaillons sur d’autres produits,
en haut de gamme, au-delà de
400 euros, nous sommes plus
centrés sur les multi spécialistes.
Cette année, nous avons également
un plan média important, puisque
c’est notre marque qui communique
le plus sur le marché des GPS autonomes. Nous voulons que le client
demande naturellement un Tomtom,
c’est pour cela que nous travaillons
depuis des années. Et maintenant
le Tomtom est preque devenu un
produit générique. Certes, nous
avons été les premiers et avons pris
une vraie longueur d’avance en
Europe, difficile à rattraper pour nos
concurrents. Cela n’empêche pas
que nous travaillons beaucoup avec
la distribution et qu’en plus d’être
le leader des ventes, nous sommes
aussi les meilleurs partenaires. C’est
important pour nous de créer de
la valeur, de former, de faire des
produits qui sont faciles à vendre,
de travailler en magasin.
Pourquoi acheter un One XL à la
place d’un modèle One ? Nous avons
un discours très simple et adapté au
marché de masse. Nous ne parlons
jamais des caractéristiques techniques mais des avantages et usages
pour les consommateurs. « Pour
50 euros de plus, vous obtenez un
écran de 4,3 pouces à la place d’un
3,5 pouces. » C’est un argumentaire facile à déployer pour les vendeurs. Concernant la cartographie,
le message est similaire alors que
la grande majorité des utilisateurs
(hormis les zones frontalières) va se
déplacer uniquement en France :
« Pour quelques dizaines d’euros
autant avoir la cartographie pour
l’Europe ».
De plus, la grande distribution se
nourrit de la nouveauté et les consommateurs ont besoin de nouveauté. Pour que cela fonctionne,
nous commercialisons déjà le suc-
cesseur à ce lauréat, le
News XL Europe avec
plus de design, un
nouveau support, complètement repensé, plus
petit et invisible pour
l’adapter sur la voiture.
Il intégre également un
nouveau logiciel de navigation et de nouvelles fonctionnalités. A chaque nouvelle
mouture, effectivement, nous
apportons des outils nouveaux dans
la balance et souvent pour le même
tarif. Nous évitons ainsi la dégradation des prix. En effet, même si nous
voyons arriver les premiers renouvellements pour ceux qui avaient acheté
les TomTom GO au départ, il y a
quatre ans, nous nous adressons en
grande partie aux primo accédants.
Ces derniers achètent aujourd’hui
des GPS aux alentours de 200 euros
en moyenne. C’est la demande du
marché en ce moment.
Frédéric Langin
Directeur Général
de Tomtom en France
Enfin, nous avons annoncé très
récemment à l’IFA, l’arrivée imminente (sortie prévue courant
novembre) de produits connectés.
Ces modèles « live » disposeront
d’une carte Sim intégrée et offriront
un certain nombre de nouveaux
services directement sur le GPS. Ils
seront vendus dans une fourchette
de prix de 400 à 500 euros et cela va
faire remonter la valeur du marché.
Nous ne parlons jamais des
caractéristiques techniques mais
des avantages et usages.
TENDANCES IT
// n°12 // page 33
Grand Prix ITRnews GfK de la Distribution
Catégorie
Appareils Photos Numériques
Lauréat
Panasonic Lumix DMC-FZ18
Caractéristiques
techniques
Le grand angle intelligent
chez Panasonic
Pour la période de janvier à juin
2008, Panasonic fait un doublé
dans le classement des volumes
de ventes sur le segment des
appareils photos numériques
avec deux modèles qui réalisent
les deux meilleurs volumes du
marché. Il s’agit du DMC-TZ23 et
de notre lauréat le modèle DMCFZ18 qui a le meilleur Premium
Index dans les panels GfK.
Une résolution de 8 mégas
pixels avec un zoom optique
de 18x et une lentille Leica
contribuent au succès de ce
boîtier Compact. Par ailleurs, il
semble que les optiques de type
« grand angle » continuent à se
développer tandis que la course
aux mégas pixels s’essouffle.
Les utilisateurs du grand public
ne vont ainsi pas forcément
acheter un produit à 16 ou
20 millions de pixels avec un
déclenchement qui génère des
fichiers très lourds et difficiles
à manipuler et à transférer par
mail.
Sony et Samsung occupent
ensuite les places de leaders dans
cette catégorie avec les modèles
Cyber-Shot DSC-W55 (Sony) et
S750 et L730 (Samsung).
R ésolution effective
8,1 Mega pixels
Taille du capteur
1/2,5 pouces
Zoom optique 18 x Zoom numérique 4x
Lentille LEICA DC VARIOELMARIT / 11 éléments dans
8 groupes
Ouverture Large : F2,8 - F8,0
TéléObj : F4,2 - F8,0
Stabilisateur d’image optique
MEGA O.I.S. (Mode1 / Mode2)
Autofocus / Verrou AE
Sensibilité ISO Auto /100 / 200 /
400 / 800 / 1600 (Mode Haute
Sensibilité : Auto(1600 - 6400)
Correction de l’exposition à la
lumière Intelligent Multiple /
pondéré au centre / Spot
Flash intégré Auto avec
Atténuateur d’yeux rouges,
Retardateur 2 sec / 10 sec /
10 sec / 3 images
Taille d’enregistrement (photo
en pixels) Images fixes :
Rapport L/H: 4:3: 3264 x 2448
pixels, 2560 x 1920 pixels,
2048 x 1536 pixels, 1600 x
1200 pixels , 640 x 480 pixels /
Rapport L/H 3:2 : 3264 x 2176
pixels , 2560 x 1712 pixels ,
2048 x 1360 pixels / Rapport
L/H 16:9: 3264 x 1840 pixels,
2560 x 1440 pixels, 1920 x
1080 pixels
Qualité d’image Fin /
Standard / RAW / RAW+ JPEG
2008
www.ITRnews.com
Le point de vue du Fournisseur
L
Images animées Rapport L/H
4:3 : 640 x 480 pixels, 320 x
240 pixels 30 img/sec,
10 img/sec / Rapport L/H
16:9 : 848 x 480 pixels 30
img/sec, 10 img/sec
Mode rafale Image pleine
résolution, 3 images/sec Max.
7 images (Mode Standard),
Max 4 images (Mode Fin)
Prises de vue en rafale
illimitées
Enregistrement d’images
fixes avec audio 5 sec
Doublage audio Max. 10 sec
Mémoire intégrée [Capacité]
approx. 27Mo
Ecran LCD Ecran LCD TFT 2.5”
Polycrystalin (207K pixels) /
Champ de vision : environ 100%
Types de cartes acceptées
Mémoire interne, Carte
mémoire SD, Carte mémoire
SDHC, MMC MultiMediaCard
Microphone / Haut-parleur
Interface Entrée DC, Sortie AV
(NTSC/PAL), USB2.0 Full Speed
Impression directe PictBridge
Dimensions : LxHxP 118 x 75
x 88 mm
Poids, batterie et carte
mémoire SD comprises : 407 g
Logiciel inclus Visionneuse
Lumix / PhotofunStudio
-visionneuse- / SILKYPIX
Developer Studio 2.1SE /
ArcSoft MediaImpression,
ArcSoft PanoramaMaker
a récompense du LUMIX DMCS
FZ18 représente au départ un
gros succès pour la marque en
interne. Certes, nous avons une
belle gamme TZ, mais également une
gamme FZ au niveau des bridges qui
marche très bien. Ce seul segment
des modèles bridges, en France,
représente 40% du marché en
volume et presque 60% de valeur.
C’est essentiel pour notre business.
Ce micro phénomène hexagonal
représente quelques 400.000 pièces
en année pleine.
Le FZ18, à l’intérieur de ce segment
est un produit combinant à la fois
grand angle, et zoom 18x avec 8 millions de pixels comme résolution. La
force de la marque Leika associée au
savoir faire de Panasonic ont fait le
reste pour assoir sa réussite. Il s’est
bien vendu essentiellement dans les
circuits que nous appelons les multiples ou les larges spécialistes, c’està-dire FNAC, DARTY… mais également auprès des photos spécialistes
comme FOX.
Il s’agit, en effet, de produits complets, à haute valeur ajoutée qui
séduisent les clients lorsque les vendeurs argumentent. Ceci demande
un discours construit et professionnel.
Il faut réaliser des démonstrations et
donc des vendeurs ultra pointus qui
prennent du temps avec les clients.
Ce n’est pas une entrée de gamme
en terme de prix non plus.
Pour le FZ18, nous avions une stratégie marketing basée sur le web et
des micro-sites associés. En fonction
des circuits, nous avons également
proposé des offres en bundle comprenant des sacoches ou des cartes
SD ; ce sont des opérations que
nous développons tout au long de
l’année.
Depuis le début du mois
de septembre, ce produit
est remplacé par le FZ28
qui est positionné autour
de 400 euros. Outre la
possibilité de stocker les
images en format RAW,
pas uniquement en JPEG,
ce nouveau modèle permet
de capturer des séquences en
vidéo HD.
Nous prévoyons que les ventes de
fin d’année restent essentiellement
centrée sur des produits à « bas prix »
dont le volume est habituellement
colossal sur novembre et décembre.
Il existe alors une vraie bataille à ce
niveau là, sur des produits de 100 à
200 euros.
Ensuite, pour 2009 le marché va
croître essentiellement grâce aux
Réflex. En effet, à l’heure actuelle
le segment des APN se maintient
uniquement parce que les Réflex
numériques restent en évolution de
20 à 25%. Nous allons plutôt nous
concentrer sur des caractéristiques
comme le grand angle, la vidéo
HD, des fonctions automatiques...
Ce qui est réellement dans l’air du
temps en ce moment, concerne
également l’automatisation. Finalement, les utilisateurs veulent prendre
une photo et ne pas se soucier des
paramètres. Chez Panasonic c’est
« IA » le mode auto intelligent qui
permet de laisser agir le boitier.
Romain Chollet
Chef de produit APN
chez PANASONIC
Depuis un an, il s’occupe à la fois des
appareils photos compacts et des
reflex.
Nous nous sommes ainsi rendu
compte que les utilisateurs de nos
appareils photos n’utilisent pas
souvent les paramétrages manuels.
Il arrive même parfois que quelqu’un
se positionne sur le mode portrait
à l’occasion d’une soirée ou d’un
anniversaire et il oublie ensuite son
choix. Plus de soucis l'appareil se
repositionne automatiquement sur
le mode standard après un temps.
Les utilisateurs veulent prendre
une photo et ne pas se soucier
des paramètres.
TENDANCES IT
// n°12 // page 35
Grand Prix ITRnews GfK de la Distribution
Catégorie
Disques Durs Externes
Lauréat
Western Digital WDXMS2500 Passport
Caractéristiques
techniques
Un bon Western
qui tient dans la poche
Pour la période
de janvier à
juin 2008, cette
catégorie est trustée
par Western Digital et
ce ne sont pas moins
de quatre produits de
cette firme qui arrivent en tête
des volumes de ventes. Notre
vainqueur, le WDXMS2500
Passport, a le meilleur Premium
Index dans les panels GfK et
devient lauréat du Grand Prix
ITRnews / GfK pour 2008.
Sur le marché des disques durs
externes, nous trouvons effectivement des produits ultra
portables qui tiennent dans la
poche revolver d’une chemise
ou dans un sac à main et dont
les capacités atteignent actuellement 320 Go et dépasseront
très prochainement les 500 Go.
Ce n'est pas étonnant sachant
qu’il faut 40 Go pour stocker
un film en haute définition dans
un monde orienté vers le multimédia, les modèles en 500 Go
voir en 1 To deviennent monnaie courante ; avec des tarifs en
chute libre.
LaCie avec le modèle 301285
réussit également à tirer son
épingle du jeu en ce début
d’année 2008 en se plaçant en
quatrième positon des ventes
en volumes pour ce premier
semestre.
LxPxH : 8x13x1.5 cm
Poids : 105 g
Capacité : 250 Go
Type d’interface : Hi-Speed
USB
Taille de la mémoire tampon :
2 Mo
Débit de transfert de
l’interface : 480 Mbits/s
Temps de positionnement :
12 ms (en moyenne)
Temps de positionnement
piste à piste : 2 ms
Temps de latence moyen :
5.5 ms
Vitesse de rotation : 5400
tours/min
Interfaces : 1 x Hi-Speed USB
- mini USB type B
Garantie du fabricant : 2 ans
Température de
fonctionnement mini : 5° C
Température de
fonctionnement maxi : 40° C
2008
www.ITRnews.com
Le point de vue du Fournisseur
N
ous espérions vraiment le
succès quand nous avons
lancé ce modèle de disque dur
externe. Nous avions mené des
études de marché, et vraiment tenu
compte des besoins du marché et
du consommateur. Nous avons
ainsi
constaté
qu’aujourd’hui
les utilisateurs cherchent à la
fois un produit qui soit de faible
encombrement et qui offre une
capacité maximale. Nous nous
sommes appuyés sur la technologie
propriétaire de la maison. A la base
Western Digital est, en effet, un
fabricant de disques rigides. Il faut
rappeler que sur les petits disques
durs, c'est-à-dire les disques de
taille de 2 pouces et demi, que
nous retrouvons notamment dans
les notebooks, WD fait, encore à
ce jour, figure de pionnier en terme
de capacité. Nous avons proposé
des capacités de 250 Giga bien
avant tous les concurrents.
Actuellement, nous disposons de
disques intégrés dans des coffrets
de faible volume, ceci de façon à
pouvoir, par exemple, les mettre
dans une poche de chemise. Pour
ces produits qui sont de plus en
plus offerts comme des cadeaux,
nous avons construit une variante
d’offres, une déclinaison de
couleur, une version rose pour
les dames à l’occasion de la saint
Valentin… Nous ne nous sommes
pas contentés de proposer des
produits d’un gris passe partout,
nous offrons des boîtiers qui
correspondent soit à la mode, soit
à des évènements.
Le disque dur externe devient
un objet social dont l’usage est
totalement démocratisé. Dans
les grands magasins, nous nous
apercevons que ces produits sont
achetés certes par des adolescents
mais par des populations de tous
les niveaux sociaux.
En ce qui concerne les prix, l’une
des caractéristiques évidentes du
monde des drives, c’est qu’il y a
une dynamique très rapide. Les
données de marché changent
très vite. Nous retrouvons ainsi,
en cette fin d’été, des entrées de
gamme autour de 75 euros pour
des systèmes largement au dessus
de 100 euros il y a à peine six
mois.
Nous utilisons en France, trois
canaux principaux de vente : le
premier, le canal classique des
revendeurs qui ne concerne
maintenant pas plus de 10% des
ventes que nous réalisons. Le
second canal, le plus important
au niveau du volume, passe par
les grandes enseignes françaises. Il
représente près de 75% des ventes
de WD. Le troisième canal, qui
se développe très vite, concerne
le e-commerce. Nous trouvons
alors deux types d’acteurs : les
« pure player », comme Pixmania,
Amazon ou Rueducommerce ou les
grands retailers qui ont leur propre
organisation de vente sur Internet
comme FNAC.com. Même si la
France reste un petit peu en retard
par rapport aux anglais plus près
de 20%, ce canal représente déjà
15% de notre CA. Le disque rigide
portable externe se révèle tout à
fait adapté à ce style de vente, sa
mise en œuvre étant extrêmement
simple.
Nous raisonnons beaucoup en
parts de marchés, c’est ce qui
est le plus important pour nous.
Dans cette logique,
nous cherchons sans
cesse à faire avancer
nos produits. En ce
moment, il y a trois
aspects qui restent
importants dans le
domaine du stockage
externe. Dans un premier
temps, la capacité est
fondamentale et sera toujours
importante. De ce côté, nous
allons continuer à bénéficier de
la technologie propriétaire de
WD, qui reste un des plus grands
fabricants au monde avec plus de
350 000 disques produits par jour.
Le deuxième point concerne la
sécurité, surtout pour des disques
externes susceptibles d’être égarés
ou volés. Tous disposeront bientôt
d’un système complet de cryptage
et personne ne pourra utiliser
sans clef les informations stockées
sur ces drives. Le troisième point
important, c'est de pouvoir
partager ces données simplement
et efficacement.
Didier Trassaert
Chargé des produits grande
consommation chez WD
à l’échelle européenne
Le disque dur externe devient
un objet social dont l’usage est
totalement démocratisé.
A cet effet, nous avons développé
un logiciel maison avec toute une
panoplie de fonctions d’accès à
distance qui s’appelle MioNet.
Ce dernier permet facilement
d’accéder à un ordinateur distant
de n'importe où pour consulter des
e-mails ou utiliser des applications
installées en local au bureau ou
à la maison. Les fichiers vont
virtuellement suivre les utilisateurs
même séparés de milliers de
kilomètres.
TENDANCES IT
// n°12 // page 37
Grand Prix ITRnews GfK de la Distribution
Catégorie
Téléviseurs à Ecrans Plats
Caractéristiques techniques
Lauréat
Sony KDL 32S3000
Sony un jour,
Sony toujours
Pour la période de janvier à juin
2008, le lauréat du Grand Prix
ITRnews / GfK pour 2008 est le
Sony KDL 32S3000 ; Sony qui
place 2 modèles dans le top 5
des ventes sur la période.
Samsung avec les références
LE- 32S86BD et LE-32R86BD fait
également un superbe volume
de vente sur la période. C’est LG
avec le 19LS4D qui complète ce
tableau des 5 meilleures ventes.
La diagonale de 82 cm s’impose
comme taille de référence en
2008 avec un tuner TNT intégré
et des possibilités de connexions
dans toutes les directions pour
les appareils numériques, même
si les prises Péritel ou coaxiales
pour les antennes subsistent.
Par ailleurs, SONY est la première
société du monde de l’EGP à
avoir reçu un prix européen
2007 de l’Energie Renouvelable
décerné par la Commission
Européenne ; un très bon
argument de communication
dans une période de mouvance
écologique
et
d’économie
d’énergie.
Téléviseur LCD
Coloris : Noir
Diagonale écran : 32’’ (82 cm)
Format d’affichage : 16/9
Résolution HD Ready : 1366 x 768
Dalle S-PVA hautes performances
Temps de réponse : 8 ms
Angle de vue : 178°
Luminosité : 450 cd/m2
Contraste : 1 600:1
Contraste dynamique : 8000:1
Tuner TNT intégré / PAL, SECAM / Normes B/G/H, D/K, L, I
Entrée vidéoTBC
Recherche manuelle et automatique des chaînes
Attribution automatique du nom des chaînes
Guide électronique des programmes en mode
numérique (*)
Son BBE Viva Digital / Virtual Dolby Surround
Puissance musicale : 2 x 10 W
Nombre de hauts parleurs : 2
Fonction BRAVIA Theatre Sync
Télétexte 700 pages
4 modes de zoom : zoom, large +, 4/3 et 14/9
3 présélections image : Intense / Standard / Cinéma
Mise en veille automatique
Capteur de luminosité ambiante
Gel d’image (Picture in Picture)
Verrouillage parental
Entrées HDMI CEC : 3
Entrée Composante (Y, Pb, Pr ou Y, Cr, Cb) : 1
Entrée PC : 1
Entrée coaxiale (antenne) : 1
Prises périte : 2
Entrée S-Vidéo : 1
Entrée RCA Audio Vidéo : 1
Sortie RCA Audio : 1
Prise casque : 1
Consommation en marche : 150 Wh
Consommation en veille : 0,6 Wh
Dimension avec socle (LxHxP) : 790 x 581 x 214 mm
Dimension sans socle (LxHxP) : 790 x 530 x 100 mm
Poids avec socle16 kg
Poids sans socle14 kg
Compatibilité VESA 200 x 200
2008
www.ITRnews.com
Le point de vue du Fournisseur
L
orsque nous proposons un
produit à forte valeur ajoutée,
comme le modèle KDL32S3000, à
l'ensemble de la distribution, nous
sommes extrêmement satisfaits de
constater l’intérêt des clients. Intérêt
qui se concrétise par un succès
en volume certes sur un modèle
32 pouces qui peut paraître petit
mais qui nous aide à promouvoir,
sur ce segment le plus volumique,
les avancées technologiques de la
marque.
Ce produit KDL32S3000 est, avant
tout, au coeur de notre stratégie
de montée en gamme. Nous avons
réussi à le proposer tant aux acteurs
spécialistes qu’aux multi spécialistes
et même aux hypermarchés.
Son positionnement de prix autour
des 700 euros, au début de son cycle
de vie et proche de 600 euros à la fin
permet de mesurer sa bonne tenue
sur un marché ou l’érosion des tarifs
agit souvent très rapidement. Dès
le départ, il ne faut pas se tromper
car nous sommes sur un segment
où il faut anticiper énormément les
volumes. Et même si ces télévisions
sont fabriquées dans des usines qui
sont en Europe, ce qui nous permet
d'avoir une très bonne réactivité
vis à vis du marché. C'est aussi un
ensemble de composants qu'il faut
commander, approvisionner, agréger
et monter dans un temps record et
pour cela nous sommes obligés de le
prévoir 6 à 12 mois à l'avance puis
d'affiner les estimations à l’approche
des échéances de lancement.
Par chance, le KDL32S3000 a eu
une montée en puissance assez
régulière qui nous a permis de
suivre cette évolution au plus près
et d'approvisionner le marché en
relation directe avec les sorties de
caisses que GfK nous communique.
Le succès dépend également
beaucoup de la mise en avant
de l’écran dans les rayons. Nous
utilisons régulièrement des « Mémos
Pocket » pour communiquer et
former les vendeurs en magasins
afin qu'ils se sentent à l'aise avec
la gamme SONY et qu'ils puissent
facilement positionner les produits
stratégiques. Il faut toujours garder
à l'esprit que le lieu de rencontre
entre le produit, la marque et le
consommateur, c'est le point de
vente physique, le magasin. C'est
très important d'arriver à trouver les
meilleurs réglages dans l'ensemble
de la distribution pour que le produit
rencontre l'intérêt du distributeur
d’un côté mais également soit
clairement visible auprès de
consommateur.
Nous utilisons aussi les moyens déjà
classiques comme, par exemple,
le site web de Sony (sony.fr) pour
répondre aux consommateurs
qui
souhaitent
avoir
plus
d'informations et nous constatons
notamment à l'approche des
week-ends, une augmentation
sensible du nombre de clics sur les
pages de présentation des télés.
Nous mesurons alors l’intérêt pour
tel ou tel modèle.
Sur ce produit lauréat, nous avons
principalement mis l’accent sur
la couleur, l’un des principaux
savoir-faire de SONY en traitement
numérique de l'image pour la
reproduction de couleurs naturelles,
aussi proche que possible de la
réalité. Ensuite vient la simplicité
d'utilisation avec la fonction
BRAVIA Theatre Sync (une seule
touche pour allumer et configurer
automatiquement l’ensemble Home
Vidéo).
Après avoir obtenu un
prix ITRnews / GfK en
2007 pour le succès
du
KDS3220000,
cette année pour le
KDL32S3000,
nous
espérons revenir l’an
prochain avec un modèle
40 pouces, Full HD et
TNT HD, par exemple le
40W4000 (1500 euros TTC)
qui a bien commencé sa course
très prometteuse d’espoir.
Stéphane Curtelin
Marketing Manager TV –
Home Vidéo – Blu-Ray
chez Sony France
Il faut toujours garder à l'esprit
que le lieu de rencontre entre
le produit, la marque et le
consommateur, c'est le point de
vente physique, le magasin.
TENDANCES IT
// n°12 // page 39
Grand Prix ITRnews GfK de la Distribution
Catégorie
Téléphones Mobiles
Lauréat
Samsung SGH-U 600
Le slider qui nous en fait voir
de toutes les couleurs
Deux produits Samsung, deux
Nokia et un Sagem complètent
le top 5 des ventes en volume
pour la période de janvier à
juin 2008. C’est le SGH-U600
qui obtient le meilleur premium
index (sans subvention bien sur)
dans les panels GfK. Dans ce
calcul sont également pris en
compte le circuit des boutiques
de téléphones mobiles.
Ce modèle lauréat, coulissant
(slider) de 10,9 mm, mise tout
sur le design et sur les fonctions
multimédia pour attirer les
connaisseurs de technologie
à la recherche d’un excellent
rapport qualité / prix. En effet,
le cycle de renouvellement et de
vie des téléphones est devenu si
rapide que les clients n’arrivent
pas toujours à suivre ni en
terme d’usage, ni en besoin de
renouvellement d’un produit
usé. Un modèle bien conçu,
équilibré en fonctionnalités et
robuste peut ainsi satisfaire une
grande masse d’usagers sur
une grande période de temps
(2 ans), surtout lors des baisses
inéluctables de son prix.
Caractéristiques techniques
Quadri-bande 850 / 900 / 1800 / 1900 MHz
Autonomie en communication 3h30
Autonomie en veille 250h
Ecran TFT 262 144 couleurs
Résolution 240 x 320 pixels
Poids 81 g
Dimensions 103,2 x 49,3 x 10,9 mm
Lecteur multimédia (audio/vidéo) / Radio FM
Mémoire partagée 60 Mo
Extension mémoire MicroSD
Couleurs disponibles : Gris, vert anis,
rose pastel, rose, framboise, violet, blanc,
noir satin, noir précieux, noir chromé
Appareil photo 3,2 mégapixels avec
flash / Autofocus
Résolution QXGA - 2048 x 1536 pixels
Formats image supportés JPEG, GIF, AGIF,
WBMP, PNG
Formats son supportés AMR, SMAF,
MIDI, i-MELODY
Vidéo Durée max. d'enregistrement 60 min
Formats vidéo supportés 3GP, MPEG4
Audio MP3 / AAC / AAC+ / e-AAC+ / WMA
Batterie Li-ion 690 mAh
Mains-libres / Vibreur / Bluetooth Stéréo
Impression photo Bluetooth
Synchronisation PC Port USB
Client e-mail / Sortie TV
EDGE / Modem intégré
Débit modem max 128 kbps
JAVA MIDP 2.0
Navigateur WAP 2.0
SIM Tool Kit
DAS 0,484 W/Kg
17 Langues
Sonneries 64 tons / MP3
Personnalisation de l'appelant
Téléchargements multimédia
Mémo vocal
Capacité du répertoire SIM + 1000
Logiciel de saisie rapide (T9)
Agenda / Calendrier
Multimédia Calculatrice / Convertisseur
Horloge universelle
Réveil / Alarme
Transfert d'appel / Double appel
Multiconférence
Numéros abrégés / Groupes d'appel
Répertoire Service Opérateur (SDN)
Répertoire d'appel restreint (FDN)
2 Jeux
Identification de l'appelant
Visualisation de fichiers Word, Excel,
PowerPoint et PDF
Mode avion
2008
www.ITRnews.com
Le point de vue du Fournisseur
L
ancé en mai 2007, le SGH-U600
reste l’un de nos produits phares
(flagship) depuis plus d'un an et
demi. Aujourd’hui, cette récompense nous fait très plaisir car elle
est dans la lignée de nos attentes au
niveau des ventes.
Après l’avoir lancé en bleu Saphir,
nous avons élargi la palette des
couleurs et des co-branding pour
ce modèle et il poursuit sa route
vers le succès. C'est un téléphone
réellement emblématique pour la
marque.
Ayant également rapidement remporté l'adhésion de tous les opérateurs, les volumes de ventes ne
baissant pas, nous ne pouvions pas
le supprimer de la gamme pour
l'année 2008. Nous continuons
donc la déclinaison des couleurs,
puisque le marché demande de la
couleur. Il existe par exemple en
rose clair, en framboise, en vert anis.
De plus, son design étant toujours
à la mode, chaque jour, nous continuons à rallonger son cycle de vie.
Nous déployons, entre autres, des
spécificités pour les opérateurs qui
le demandent avec par exemple une
couleur dédiée, « black and gold »,
chez TPH (ThePhoneHouse). Nous
allons également le livrer avec des
licences notamment celle d’Hello
Kitty.
En 2007, nous avons commercialisé
plus d'un million de mobiles de ce
modèle et nous poursuivons sur
une bonne tendance pour cette
année. Par contre, il est aujourd’hui
repositionné et très compétitif en
terme de prix. Les abonnés avec des
comptes bloqués ou des forfaits prépayés ont ainsi accès à ce portable
qui au départ était positionné aux
alentours de 400 euros. C'est un
3 méga pixels, un « slidder » très
design avec liaison Bluetooth stéréo,
radio FM, et de la mémoire. Il convient parfaitement en tant que belle
entrée de gamme aujourd'hui.
Par ailleurs, sa promotion a été
complètement atypique puisque la
première année nous avons mené
une campagne à 360°, comme
nous avons l'habitude de faire sur
nos produits « flagship ». Habituellement, nous n'investissons jamais
deux fois sur un même modèle. Et
pourtant cette année, pour la première fois, nous faisons une deuxième campagne de communication
sur le thème : « A chacun sa couleur,
à chacun sa touche personnelle ».
Sur cette période, dans le top 5 des
ventes en volumes, nous proposons
également le LGH-E250 mais nous
préparons surtout la place pour les
successeurs qui seront des tactiles.
En effet, il y existe un vrai engouement pour les mobiles tactiles qu'il
faut démocratiser. Nous venons de
lancer une collection Player avec
trois produits tactiles, quatre d'ici à
la fin de l'année 2008.
Nous misons sur le tactile car c'est,
pour nous, une vraie tendance de
fond qui va se poursuivre. D’ors et
déjà, nous avons près de 30% de
part de marché sur ce segment et
notre objectif est d’atteindre 40%
d'ici la fin de l'année.
nantes
différentes.
Dans les pays européens,
l'importance
sur des segments
Style, multimédia ou
« Infotainment ». A
l’opposé, dans les pays
émergeants, les segments
mettent l’accent sur la téléphonie pure.
Infotainment
(contraction
d’information et entertainment)
Ce terme, très en vogue, fait
référence au mélange d’informations
et de divertissement tant à la télévision, dans les films, sur les sites Web
ou avec des logiciels.
Sonia Guillou
Chef de produit télécoms
chez Samsung
Nous misons sur le tactile car c'est,
pour nous, une vraie tendance de
fond qui va se poursuivre.
Chez Samsung, nous avons segmenté le marché de la téléphonie en
six catégories, ceci à la suite d’une
étude globale réalisée à l’échelle
mondiale. Il n'y a pas de bon ou
mauvais téléphone, il y a celui qui
vous convient le plus. Ces six segments sont les mêmes quelque soit
le pays, par contre, ils ont des domi-
TENDANCES IT
// n°12 // page 41
Grand Prix ITRnews GfK de la Distribution
Catégorie
Baladeurs Vidéos
Lauréat
Apple MA623 iPod Touch
La ballade des vidéos chez Apple
Pour la période de janvier à juin
2008, les ventes en volume pour
cette catégorie sont phagocytées par Apple et ce ne sont pas
moins de quatre produits qui arrivent en tête des ventes. Notre
lauréat pour cette année est le
MA623 qui obtient le meilleur
Premium Index dans les panels
GfK.
A noter, la présence de Sony qui
place un produit dans les cinq
leaders des ventes pour cette
période avec le modèle NWZ-S
615F.
Avec plus de 150 millions d'iPod
vendus depuis le lancement, le
succès ne se dément pas et la
réussite d’Apple dans ce secteur reste insolente au regard des
autres acteurs. La gamme Touch
a introduit toute une nouvelle
génération de fonctionnalités
basées sur une interface « multitouch » (identique à celle de
l’iPhone) et une connectivité aux
réseaux sans fil Wi-Fi.
De plus, il est bien sur difficile
d’évoquer les iPod sans parler
iTunes, le service en ligne associé.
Avec 5 milliards de titres vendus,
8 millions de titres disponibles
et quelques 50 millions de
clients, ce site donne le vertige
et toute la démesure d’Internet.
Le « kiosque musical numérique
d'Apple », est ainsi devenu le
second vendeur de musique aux
Etats-Unis, derrière Wal-Mart
Stores, selon les statistiques publiées par NPD Group. D'après
ces chiffres, les téléchargements légaux de musique
ont représenté en 2007
10% des ventes de
musique aux Etats-Unis.
Cette augmentation phénoménale n'a cependant
pas compensé le déclin
des ventes de CD.
Caractéristiques techniques
Capacité de Stockage : 8 Mo
Ecran Tactile
Taille de l'Ecran : 3.5 Pouces
Lecteur MP3
Lecteur AAC
Lecteur WAV
Lecteur MPEG4
Visionneuse Intégrée
Autonomie en Ecoute MP3 : 22 h
Autonomie en Lecture Vidéo : 5 h
HxLxP : 110x62x8 mm
Poids : 120 gr
Résolution Horizontale : 480 Pixels
Résolution Verticale : 320 Pixels
Technologie d'Ecran: TFT
Wifi
2008
www.ITRnews.com
Quelques idées de Prix :
iPod shuffle : à partir de 49,00 euros soit
une baisse de 40 euros
iPod nano Silver 4 Go : 149,00 euros
iPod nano Silver 8 Go : 199,00 euros
iPod classic Silver 80 Go : 249,00 euros
iPod classic Silver 160 Go : 349,00 euros
iPod touch : à partir de 289 euros soit
une baisse de 20 euros pour le modèle 8
Go et 30 euros pour le modèle 16 Go
La famille iPod aujourd’hui :
iPod shuffle 1et 2 G0 : avoir sa musique sur soi, tout simplement !
iPod nano 4 et 8 G0 : à chacun son petit bout de vidéo.
iPod classic 80 et 160 G0 : pour avoir toujours avec soi l'intégralité de sa
collection de chansons et de vidéos.
iPod touch 8, 16 et 32 G0 : la musique, la vidéo, les photos, l'Internet dans
la poche, les emails, tout cela au bout des doigts. Il s'agit d'une véritable
plate-forme multimédia mobile et sans fil.
TENDANCES IT
// n°12 // page 43
Grand Prix ITRnews GfK de la Distribution
Catégorie
Vote des acheteurs
Lauréat
Asus
Un net-fournisseur
à toute épreuve
Parmi les 500 acheteurs abonnés
à la lettre ITRnews qui ont été
consultés, le fournisseur dont le
nom a été cité le plus fréquemment, comme le plus dynamique
au cours du premier semestre
2008, est Asus. De plus, dans les
fournisseurs les plus fréquemment évoqués par les acheteurs
de centrales, nous retrouvons
pêle-mêle : Samsung, Acer, HTC,
Nintendo, Panasonic ou Tomtom.
Comment analyser ce résultat ?
Les Netbooks marquent une
véritable rupture tout d’abord,
en prenant une place significative dans le monde des PC : un
million en 2007, 10 millions en
2008 et 50 millions en 2010
(estimations Gartner), ensuite,
ils sont l'occasion pour de nouveaux acteurs, notamment les
ODM de sortir de l'ombre, et de
proposer directement leurs propres modèles. C'est le cas, bien
sur, d'Asus même s’il ne serait
pas surprenant que d'autres investissent ce marché.
Ce spécialiste des cartes mères
a su être le premier avec un
nouveau concept EEE (Easy
to Learn, Easy to Work, Easy
to Play), produit de mobilité
par excellence. Dans un climat
économique peu favorable avec
une récession des ventes de PC
de bureau, les ultra-portables ont
clairement trouvé leur public. Ils
ont eu très vite le vent en poupe
et répondent parfaitement aux
besoins actuels des utilisateurs
en termes de design, de compacité, de convivialité, de simplicité d'utilisation et surtout de
connexion à Internet. Ce, même
si du côté des spécifications
techniques et des performances,
les consommateurs technophiles
semblent plutôt déçus par les
premières versions. La nouvelle
gamme d'ultra portables « low
cost » aux performances améliorées qui arrive en ce moment
sur le marché va fort heureusement combler toutes ces lacunes
de jeunesse.
« Cette incroyable compagnie
cumulant presque 20 ans de
percées technologiques a résolu
problème après problème, et
nous pensons que l’EEEPC aura
un rôle majeur à jouer dans
l’apport de l’Internet mobile à un
nombre croissant d’enfants et de
personnes dans le monde entier
– participant ainsi à la réalisation du programme Intel World
Ahead. » a également déclaré
Sean Malony, Intel Executive VP,
GM of Sales & Marketing Group.
Ce qui est un véritable signe de
reconnaissance de la part du
fondeur.
Rodolphe NOBILET, Chef produit Multimédia, PC, Moniteur &
Impression pour Ex&Co nous explique les raisons de son vote.
Pourquoi considérez vous Asus
comme le fournisseur le plus
dynamique au cours du premier
semestre 2008 ?
L’apparition des netbooks au début
du mois de février a initialisé un
véritable engouemetnt. J’en veux
pour preuve récente le reportage consacré à ce phénomène de
mode dans l’émission Capital sur
M6. C’est bien sur la société Asus
avec son modèle EEE qui a dynamisé le marché.
Quels sont les produits Asus qui
vous ont le plus marqués ? Que
pensez vous de ces produits ?
De leur positionnement prix ?
De la marge qu’ils génèrent ?
Les netbooks EEE PC restent
bien évidemment des produits
« low cost » mais ils sont de vrais
générateurs de trafic dans nos
rayons. Certes le positionnement
prix se révèle très (trop) bas mais
le public est au rendez-vous. Les
marges, à la hauteur du prix de
vente, deviennent anecdotiques.
Que pensez vous de la stratégie
d’Asus ? Comment s’inscrit elle
dans votre stratégie ?
La stratégie d’Asus n’est pas bonne
et n’a absolument pas marché.
Nous devions avoir des produits
« nomades » à ne pas comparer
avec les notebooks « classiques ».
Au final, nous avons des notebooks
à 299 euros qui se positionnent en
entrée de gamme et tirent les prix
vers le bas. C’est exactement ce
que nous redoutions et nous ne
souhaitions pas.
Cependant, étant donné la visibilité
de ces produits, nous avons une
quasi-obligation de les référencer.
Ceci nous oblige à chercher par tous
les moyens la montée en gamme
lors de la venue du consommateur,
par exemple en lui expliquant les
limites de ces produits.
2008
www.ITRnews.com
Catégorie
Vote des fournisseurs
Lauréat
Carrefour
Un Carrefour pour la distribution
Cette année, 600 fournisseurs
ont été sollicités pour désigner
l’enseigne de grande distribution la plus dynamique au cours
du premier semestre 2008 et
c’est Carrefour qui est lauréat à
l’applaudimètre des retours de
mails.
Les noms FNAC, Media Saturn
ou Planète Saturn, Boulanger,
Darty, Leclerc, Intermarché,
RueDuCommerce et ThePhoneHouse ont été également plébiscités.
C’est la première année que
nous avons dans ce vote une
telle diversité de réponses. Il est
d’une part très remarquable que
ce soit un généraliste qui soit
élu lorsque l’on évoque la distribution de produits spécialisés
liés à l’EGP ou l’informatique
et le numérique. Ces segments
n’étant absolument pas dans le
cœur de gamme de cette enseigne. D’autre part, il est très
intéressant de noter l’arrivée
d’acteurs du monde du web,
comme RueDuCommerce, considéré aujourd’hui comme une
enseigne à part entière par les
fournisseurs.
Selon une étude de TNSworldanel de septembre 2008, il
ressort que l’enseigne « Carrefour a consolidé sa position de
numéro 2 de la distribution en
2007 » en France et « connaît
un tassement de sa PDM (-02
point) en 2008. » Toujours selon
la même étude « 62,5% des
foyers qui ont un Carrefour dans
leur zone de chalandise sont
clients. ».
Avec quelques 450 hypermarchés en France c’est cependant la
marque Leclerc qui est l’enseigne
la plus présente dans l’hexagone
tandis que le nombre de points
de ventes Carrefour, pourtant
instigateur du concept en 1963,
oscille autour de 250. En outre
le groupe Carrefour possède évidemment, plusieurs enseignes
telles que Shopi, Champion,
Norte, Dia ou Ed, et a implanté
plus de 11 000 magasins, hypermarchés, supermarchés et maxidiscomptes, dans 32 pays dont
la Chine avec déjà plus de 100
implantations. C’est, en effet,
l’international qui a la vente en
poupe pour nos grandes enseignes. Ainsi pour Carrefour, avec
40% de son CA réalisé en France
pour un bénéfice d’exploitation
en baisse de 0,8% au premier
semestre, la Roumanie (+95%
sur la même période) ou le
Brésil offrent des perspectives
alléchantes et ceci à très courts
termes.
Pour autant, le marché hexagonal change mais pas de révolution à l’horizon, les grands
acteurs de la consommation
alimentaire représentent encore
aujourd’hui plus de 30% des
ventes de détails pour un CA de
480 milliards.
TENDANCES IT
// n°12 // page 45
Grand Prix ITRnews GfK de la Distribution
Catégorie
Coup de cœur de la rédaction
Lauréat
Téléphone KS360 de LG
Communiquer et rester jeune
Même si nous ne sommes pour
François Klipfel de GfK que des
« Digital Adopter » (par opposition aux « Digital Native » qui, eu
égard à leur jeune âge ont toujours connu pléthore de produits
numériques),
nous
restons
aujourd’hui accrochés à nos
outils de communications tels
des junkies. Entre le téléphone
couteau suisse, le PDA nucléaire, le net-book ultra slim ou
le portable méga puissant, nos
outils de mobilité sont en train
de devenir nos meilleurs amis, et
ne nous quittent plus jamais.
Dans ce domaine, nous évoluons
également au gré des modes car
en plus du service rendu, l’objet
est devenu social voir « fashion ».
Ceci posé, rien n’étant parfait
en ce monde, nous avons toujours des problèmes, de réception dans une zone qui ne capte
pas, de mémoire pour une pièce
jointe hors norme, de batteries
déchargées trop vite, de compatibilités convergentes, diverses
et improbables, de pertes, de
vols et pour finir de vision parfois
sur des écrans qui diminuent
en taille au fur et à mesure de
l’augmentation du poids de nos
lunettes.
Mais à côté de nos remarques et
récriminations, le public jeune se
présente comme un aréopage de
consommateurs avertis
à l’avant-garde des
usages et qui nous
montrent souvent les
possibilités insoupçonnées et insoupçonnables.
Ce coup de cœur
récompense
tout d’abord
un produit de
mobilité, sujet
permanent et
incontournable dans la vie
mais également
dans les volumes
de ventes. Par ailleurs,
ce téléphone multicolore mobile
KS360 de LG a clairement choisi
son camp, il s’adresse à des utilisateurs bien spécifiques : ceux
qui veulent rester en contact
permanent avec tous.
« Nos discussions avec les consommateurs nous ont appris qu'ils
veulent un téléphone offrant une
messagerie en temps réel plus
naturelle, et qu'ils veulent pouvoir
rester en relation avec tous leurs
contacts depuis un même appareil. Le KS360 répond à ces
attentes. Vous saurez toujours ce
qui se passe, maintenant qu'il est
si facile de rester en contact et de
discuter », estime Denis Morel,
le Directeur de la Division Téléphonie Mobile de LG France.
Ce mobile réunit ainsi une
fonction de gestion des messages électroniques, des messages instantanés et des SMS
sous forme de fil de discussion, ou de conversation et une
fonction d'accès aux sites de
réseaux sociaux. Grâce à son
clavier (QWERTY pour cette
première version) coulissant,
la gestion des SMS (avec des
offres illimités) sous forme de
fil de discussion s’affiche sur
un écran impressionnant de
6 cm. Il devient facile de garder
la trace d’échanges textuels, et
des personnes avec lesquelles
nous communiquons. Et si tout
devenait plus simple et plus
intelligent.
L'accès à internet permet enfin
d'accéder facilement aux sites
de réseaux sociaux tels que
Facebook, MySpace et Bebo via
un menu simplifié. Autrement
dit, avec le KS360, la vie devient
sociale !
2008
www.ITRnews.com
Le point de vue du Fournisseur
Caractéristiques techniques
Poids : 106 g
Dimensions : 101.5 x 51 x 16.8 mm
Autonomie : 3h en communication /
240h en veille
Niveau d'exposition au DAS : 0.49
Clavier coulissant
Ecran TFT 262 000 couleurs
EDGE
Fonction mains-libres
Java
SMS/MMS
Tri bande
WAP
Appareil photo
Bluetooth TM
Enregistreur vidéo
Lecteur carte mémoire
Lecteur MP3
Lecteur vidéo
Mémoire interne
Orange messenger by Windows Live
Radio FM
Sonneries MP3
Synchronisation PC
TV live
USB
Vibreur
Zoom
Agenda
Alarme
Bloc note
Calculatrice
Chronomètre
Convertisseur
Horloge
Réveil
L
e marché du téléphone mobile en lien
direct avec la conjoncture s’est un peu
ralenti en 2008. Néanmoins c'est un marché
qui reste toujours en forte progression. Les
innovations technologiques continuent à
arriver sur le marché. Les opérateurs continuent à être très agressifs dans leurs offres de
service. La compétition reste acharnée au niveau
des constructeurs.
Ce segment a énormément d'avenir car plus
nous arrivons à combiner à l'intérieur d'un
petit espace d'applications de hard et soft plus
nous élargissons le champ des consommateurs
potentiels.
Nous ne vendons plus uniquement un téléphone
mais aussi un GPS, une caméra, un navigateur
web et une multitude de services apportés par le
biais des opérateurs.
Julien Letourneur
Les produits phares de cette fin d’année sont à
écrans tactiles. LG, précurseur dans ce domaine avec
la gamme LG TOUCH, propose le KC910 qui est
le successeur du LG Viewty. Nous l’avons présenté
à l’IFA pour la première fois et il sera disponible
dans les prochaines semaines. Equipé d'un écran
LCD tactile de 3 pouces avec une résolution de
240 x 400 pixels avec 262 144 couleurs, il est
totalement compatible avec les réseaux GSM
(Quadribande) / GPRS / EDGE / UMTS et HSDPA
(7.2 Mbps). Il intègre un APN de 8 Mo (sensibilité
de 1600 ISO) et peut également enregistrer des
vidéos VGA (30 fps) ou QVGA (120 fps).
L'autre innovation qui va prendre un tournant encore plus important en 2009 concerne
l'interface utilisateur qui devrait énormément
évoluer. Evidemment, le surplus technologique
qui arrive dans ces mobiles les rend de plus en
plus complexes à utiliser. Evidemment, Apple a
certainement donné une impulsion dans cette
bonne direction, avec des manipulations beaucoup fluides et simples pour l'utilisateur final.
Nous travaillons énormément en recherche et
développement, pour faciliter l’utilisation de
technologies très avancées en seulement 2 ou
3 clics.
Marketing Manager
chez LG Electronics dans la
division téléphonie mobile
DAS
Bien évidement, la mise sur le marché européen d'un téléphone impose aux constructeurs de
respecter les normes harmonisées en vigueur et notamment la norme EN 50360.
Lorsqu’on utilise un téléphone mobile, celui-ci émet des ondes afin d’établir une liaison vers
l’antenne relais la plus proche. Une partie du signal émis par le téléphone est absorbée par
la tête de l’utilisateur. Le niveau d’exposition correspondant est caractérisé par une grandeur
appelée DAS (Débit d’Absorption Spécifique), ou SAR (Specific Absorbtion Rate) en vo.
Le DAS s'exprime en watts par kilogramme (W/kg) et mesure la partie de la puissance absorbée
par la tête (puissance exprimée en watts) par unité de masse de tissus (exprimée en kg). Par
conséquent, plus la valeur du DAS est faible, plus le niveau d'exposition est faible.
TENDANCES IT
// n°12 // page 47
L a vie est
moins chère
s u r Inte rn e t !
Le low cost ou Hard Discount, serait-il en train de concurrencer la
« distribution classique » également sur le marché de la High Tech ?
La tendance est clairement d’actualité au niveau de l’alimentaire,
les Français cherchent à augmenter leur pouvoir d’achat en se
tournant vers les commerçants les moins chers, mais qu’en est-il
pour les autres achats ? Internet est devenu un canal de distribution
à part entière répondant à cette tendance : bilan.
76,8% des interrogés
sont d’accord sur
le fait que la vie
est moins chère sur
Internet de manière
générale
TENDANCES IT
// n°12 // page 48
Les Français surveillent de
plus près leur porte-feuille et
cherchent les « bons plans ».
Ils n’ont plus de scrupules
aujourd’hui à se tourner vers
Internet et le Hard Discount.
Concernant l’alimentaire, TNS
Worldpanel écrivait dans son
compte rendu d’étude : « toutes
les enseignes de Hard Discount
attirent de nouveaux clients
(14,2% PDM en valeur 1er
semestre 2008) ». Sur l’Internet
également, les sites de destockage ou de Hard Discount sont
une bonne alternative contre
la vie chère. Une étude réalisée
par Brandalley avec le concours
de Benchmarkgroup montre
que « face à la hausse des prix,
71,4 % des personnes interrogées privilégient davantage leurs
achats sur Internet ». La raison
est simple : « 76,8% des interrogés sont d’accord sur le fait
que la vie est moins chère sur
Internet de manière générale »
et « en faisant leurs achats sur
Internet, 85,7% des répondants
pensent faire des économies » !
Peut-on pour autant dire que la
vente sur Internet pour le secteur
de l’électronique grand public
est en passe de prendre le pas
sur les réseaux de distribution
« classique » ? Pas réellement si
l’on se base sur l’analyse de GfK.
Certes, les hypers enregistrent
une décroissance de 8% sur
le semestre mais la croissance
d’Internet est plus lente que
prévue (+3%). En revanche, les
magasins multi spécialistes poursuivent leur croissance (+7%).
Mais Internet ne vend pas
uniquement des produits électroniques et, de manière générale,
les ventes sur Internet ont progressé de 30% au 1er semestre
2008 selon la Fevad (du e-commerce et de la vente à distance).
La Fédération estime que le total
de ventes en ligne sur les six premiers mois de l’année s’élève à
10 milliards d’euros. C’est plus
qu’en 2007, le total des ventes
sur la même période était de
7,7 milliards d’euros.
2008
www.ITRnews.com
Pour vous abonner gratuitement au magazine
Tendances IT, renvoyez ce coupon accompagné
de votre carte de visite à l’adresse ci-dessous :
Tendances IT
21, rue Henry Monnier - 75009 PARIS
Où vont les cyber acheteurs ?
Se basant sur son panel iCE, la
Fevad établit à +20% la croissance du chiffre d’affaires des
sites marchands au 1er semestre
2008. C’est la vente aux professionnels qui évolue le plus
(+31%) et le e-tourisme (+24%).
La vente de produits techniques
progresse de 14%.
Au niveau de l’audience sur le 2e
trimestre 2008, les 15 premiers
sites du baromètre Médiamétrie/
NetRatings ont progressé de
14%. D’autre part, en moyenne,
au 2e trimestre 2008, près de 7
internautes sur 10 (66,9%) ont
consulté, chaque mois, au moins
un de ces sites.
Le site le plus fréquenté est eBay
qui totalise plus de 10 millions
de visiteurs uniques sur le 2e
trimestre 2008. Il couvre 36%
de la population internaute
active. Cela dit, son évolution
par rapport au trimestre précédent est nulle. Tout comme
pour beaucoup d’autres sites et
notamment le top 5 : PriceMinister (6,45 millions de visiteurs
uniques), La Redoute (6,02 millions), la Fnac (6,01 millions) et
Amazon (5,56 millions).
Bandalley.com, un site de ventes
privées, enregistre une belle performance : +18 places. Il couvre
7,8% de la population internaute
active avec 2,2 millions de visiteurs uniques. Enfin, Cdiscount
laisse sa place à la sixième place
à voyages-sncf.com.
Top 15 des sites e-commerce les plus visités
en France au 2e trimestre 2008
(source : Médiamétrie/NetRatings)
Brands ou Channels
1
eBay
Visiteurs uniques
Couverture (en %)
Evolution
du rang vs
1er trimestre
2008
10 177 000
36,0
=
2
PriceMinister
6 457 000
22,8
=
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
La Redoute
Fnac
Amazon
voyages-sncf.com
Cdiscount
Orange E-Shop
vente-privee.com
3 Suisses
Pixmania
Rue du Commerce
Mistergooddeal
Brandalley.com
Alapage
6 024 000
6 016 000
5 560 000
5 307 000
4 997 000
3 965 000
3 887 000
3 636 000
3 146 000
3 003 000
2 271 000
2 213 000
2 170 000
21,3
21,3
19,7
18,8
17,7
14,0
13,7
12,9
11,1
10,6
8,0
7,8
7,7
=
=
=
+1
-1
+2
=
-2
=
=
=
+18
-1
Des cyber acheteurs de plus en plus nombreux !
Si le e-commerce progresse
c’est avant toute chose parce
que le nombre de cyber acheteurs s’accroît, ou alors est-ce le
contraire ? Toujours est-il qu’au
2e trimestre 2008, le nombre
de cyber acheteurs a augmenté
de 11%, par rapport à un an
plus tôt. Selon le baromètre
publié par Médiamétrie et la
Fevad, 21 millions de personnes
ont déjà acheté en ligne et on
compte 2 millions d’acheteurs
supplémentaires sur un an. La
Fevad et Médiamétrie précisent
que « Le nombre de cyberacheteurs augmente désormais sensiblement au même rythme que
celui des internautes ».
Jusqu’à présent, le e-commerce
avait tendance à attirer une certaine partie de la population :
les jeunes ou ceux familiarisés
avec les nouvelles technologies.
Mais là aussi, les comportements
évoluent. Marc Lolivier, Délégué
Général de la Fevad déclare :
« L’étude réalisée par Médiamétrie montre qu’au cours du
deuxième trimestre, l’achat en
ligne a très fortement progressé
chez les retraités (+39%) et chez
les CSP- (+32%), ce qui montre
que la fracture sociale et générationnelle se réduit en matière de
e-commerce ».
La fracture sociale et générationnelle
se réduit en matière de e-commerce.
TENDANCES IT
// n°12 // page 50
TENDANCES IT
// n°12 // page 50
2008
www.ITRnews.com
TENDANCES IT
// n°12 // page 51
PROTECT WITH ELEGANCE
PLATINIUM LINE
DISPONIBLE de 10" à 18.4"

Documents pareils