Le Vaulien 2014

Commentaires

Transcription

Le Vaulien 2014
LE VAULIEN
Edition 2014
Equipe municipale de la mairie de Vaux Les Prés
Le Vaulien 2014
Bulletin Municipal 2014 - Sommaire
Le mot du maire ..................................................................................................................................... 2
Le nouveau conseil et les commissions .................................................................................................. 4
Motivations et rôle des adjoints ............................................................................................................. 6
Finances 2014......................................................................................................................................... 7
1. Budget 2014 ................................................................................................................................... 7
2. Taux d’imposition des taxes locales ............................................................................................... 8
3. Capacité d’emprunt nouvelle ......................................................................................................... 8
Vie de la commune et C.C.A.S ................................................................................................................ 9
1. Repas des anciens .......................................................................................................................... 9
2. Vœux du maire ............................................................................................................................... 9
3. Etat Civil ....................................................................................................................................... 11
4. Aides sociales ............................................................................................................................... 11
5. Communication ............................................................................................................................ 12
6. Histoire de Vaux-Les-Prés ............................................................................................................. 13
7. Secrétariat de mairie .................................................................................................................... 14
Urbanisme ............................................................................................................................................ 15
1. Zone de l’échange ........................................................................................................................ 15
2. Lotissement « les Fougères » ....................................................................................................... 16
3. Lotissement « Les jardins du Château » ...................................................................................... 16
Bâtiments et Equipements ................................................................................................................... 17
1. Salle Polyvalente .......................................................................................................................... 17
2. Mairie ........................................................................................................................................... 17
3. Ecole ............................................................................................................................................. 18
4. Terrain multisports ....................................................................................................................... 18
VOIRIE et RESEAUX ............................................................................................................................... 19
1. Travaux voirie ............................................................................................................................... 19
2. Eclairage Public............................................................................................................................. 21
3. Entretien Voirie ............................................................................................................................ 21
4. Assainissement ............................................................................................................................. 22
Environnement..................................................................................................................................... 23
1. Fleurissement ............................................................................................................................... 23
2. La forêt communale ..................................................................................................................... 23
3. Décharge sauvage ........................................................................................................................ 24
4. Maitrise de la prolifération des ragondins.................................................................................... 24
Les partenaires de la commune ........................................................................................................... 25
1. La Vaulienne ................................................................................................................................. 25
2. L’Association Communale de Chasse Agréée (A.C.C.A) ................................................................ 26
3. SIVOS et Ecole Primaire ................................................................................................................ 27
Infos pratiques ..................................................................................................................................... 28
1. Recensement 2015 ....................................................................................................................... 28
2. Sécurité habitation ....................................................................................................................... 28
3. Sécurité Routière .......................................................................................................................... 29
Page - 1
Le Vaulien 2014
Le mot du maire
Mesdames, Messieurs, mes chers Administrés,
Je voudrais tout d’abord vous remercier pour la confiance que vous m’avez accordée une fois de plus
lors des élections municipales de Mars. Le taux de participation est la preuve de votre attachement à
la commune à l’heure où les débats nationaux s’orientent plutôt vers une intercommunalité
renforcée. Certes il faut se regrouper afin de réaliser des économies d’échelle. Mais la tendance
actuelle semble plutôt générer des coûts supplémentaires avec un désengagement de l’état de plus
en plus important :
- des dotations allouées par l’état représentent actuellement près de 40.000€ mais d’ici 2017 seront
réduites de 40%.
- Les autorisations de droit des sols jusqu’à ce jour traitées par les D.D.T devront être reprises par
une nouvelle structure à compter du 1 er Juillet 2015, très probablement la Communauté
d’Agglomération du Grand Besançon où un service de 6 à 8 personnes devrait être créé. Ce service
payant sera à la charge de la commune, de l’ordre de 400 € pour un permis de construire (somme
très rapidement importante pour notre commune au regard du projet de lotissement).
- Les communes rurales bénéficiaient d’une assistance technique gracieuse pour l’élaboration de
leurs projets, montage des dossiers, demande de subventions. Or maintenant nous devrons prendre
des cabinets de maîtrise d’œuvre en substitution.
Fort heureusement, Vaux Les Prés pourra faire face à ces restrictions financières grâce à la dotation
d’initiative économique que nous alloue l’agglomération pour les nouvelles surfaces construites sur
la zone de l’Echange. L’occasion pour nous d’apprécier les retombées économiques de cet
investissement d’intérêt communautaire.
2014 aura été une année de transition, la mise en place de la nouvelle équipe municipale aura permis
d’engager la réflexion sur les travaux à engager et la stratégie à adapter. D’ores et déjà, la volonté est
unanime de réduire l’émission de gaz à effet de serre, d’aller plus en avant sur les consommations
d’électricité en éclairage public, de saisir l’opportunité de subvention de 40 à 50 % pour accélérer le
remplacement de matériel beaucoup plus économique et de rester une commune pionnière de
l’agglomération.
Autre objectif prioritaire, s’inscrire dans une démarche de modification des accès aux bâtiments
publics à destination des personnes à mobilité réduite. Les travaux de la mairie seront réalisés en
2015. Nous profiterons de ce projet pour rendre les locaux plus accueillants en offrant un espace
supplémentaire aux élus pour travailler et améliorer les performances énergétiques du bâtiment en
changeant toutes les fenêtres.
Quant à l’accès à l’église, celle-ci étant peu fréquentée, nous pourrons bénéficier d’une dérogation
pour les travaux de mise en accessibilité. Cependant, pour palier à la forte déclivité, nous
envisageons de réaliser quelques travaux sommaires et mettre en place une rampe d’accès
escamotable.
La configuration actuelle de l’école reste problématique. En effet, les deux demi-paliers à l’intérieur
pourraient être remplacés par un monte-charge dont le coût est très onéreux. Quant à l’accessibilité
à la cour de récréation, celle-ci ne peut se régler qu’en construisant une nouvelle école au même
niveau que la cour. Ainsi un accès depuis la rue de l’église serait très facile mais la dépense
engendrée oscillerait entre 300.000€ et 400 000€. Les délais de mise aux normes étant repoussés
jusqu’en 2017, nous avons souhaité prendre un peu de recul et étudier toutes les pistes, y compris
Page - 2
Le Vaulien 2014
celle de l’intercommunalité. Nous aurons ainsi plus de lisibilité concernant les constructions Néolia,
notamment sur l’évolution des effectifs scolaires pour les rentrées à venir.
En effet, lorsque la municipalité avait révisé sont PLU, l’idée était d’ouvrir à l’urbanisme le plateau du
dessus du village, mais sous maîtrise communale afin de contrôler la rapidité des implantations. Or
les propriétaires du terrain en ont décidé autrement et l’ont cédé à un bailleur à savoir la société
Néolia. Dernièrement, celle-ci nous a présenté le projet des constructions, y compris celui d’un locatif
de dix logements qui respecte rigoureusement notre PLU. Nous avons réussi à négocier, avec ce
lotisseur, que le projet de construction de cinquante logements se réalise en deux tranches. Mais
vous avez fort bien compris que la réalisation sera forcément plus rapide que nos souhaits, sans que
nous puissions intervenir davantage. Cependant, nous resterons très vigilants sur la qualité des
équipements publics, voirie, parkings dont la réalisation incombe à Néolia et qui seront transférés à
la commune en fin d’aménagement, y compris la route départementale, qui fera l’objet d’une remise
à niveau en partenariat avec eux et le département.
Le département et les services de l’Etat seront encore à nos côtés en 2015 afin de nous aider à
financer les travaux d’aménagement de la route de Villers Buzon, du carrefour de la fontaine pour
faciliter l’accès aux poids lourds et de la poursuite de l’aménagement sécurité de la Grande Rue.
En Mars 2015, nous aurons à élire notre nouveau conseiller départemental. A cette date, notre
commune ne fera plus partie du canton d’Audeux mais sera rattachée, comme quelques autres, au
secteur de Besançon Planoise. A l’annonce de cette information par la préfecture, notre municipalité
a engagé, auprès de Monsieur Le Préfet, un recours resté sans suite. Il nous semblait très difficile
d’imaginer des synergies communes étant donné que la majorité de la population de ce nouveau
découpage territorial est urbaine. Qu’en sera-t-il de l’aménagement des cours d’eau du bassin
versant de l’Ognon, de l’Ecole de Musique Intercommunale du Canton d'Audeux? Une fois de plus
nous devrons nous adapter sans avoir pu faire valoir nos arguments.
Je ne conclurai pas sans vous faire part de notre satisfaction d’avoir trouvé une secrétaire de mairie
compétente, accueillante et organisée. Tel était notre souci lorsque nous avons appris le départ en
retraite d’Agnès. Certes, personne n’est irremplaçable mais pourvoir un temps partiel reste très
compliqué. Bienvenue à Lydia qui vous reçoit avec le sourire.
Enfin, c’est avec un plaisir toujours renouvelé que nous nous retrouverons pour partager la galette
des rois et le verre de l’amitié puis pour accueillir les nouveaux habitants et honorer les naissances
de l’année le vendredi 9 Janvier 2015 à 20h00 à la salle polyvalente.
Dans l’attente, je vous souhaite à toutes et à tous de joyeuses fêtes de fin d’année, que 2015 vous
soit prospère à vous-même et à tous ceux qui vous sont chers.
Bernard GAVIGNET
« L’homme ne fait pas avancer le temps, le temps fait avancer l’homme » Friedrich Novalis
Page - 3
Le Vaulien 2014
Le nouveau conseil et les commissions
Le 23 mars, les habitants de la commune ont élu 11 représentants parmi les 14 candidats qui
s’étaient portés volontaires pour intégrer la liste ouverte.
Il faut noter la participation élevée avec un taux avoisinant les 83% et une élection intégrale des 11
conseillers au 1er tour de scrutin.
Renée LEGUIN (78%)
Philippe LACROIX (55%)
Thierry MOINE (65%)
Yannick
MOREIRA
Gérard
BOURQUIN (77%)
Daniel GOUDIER (79%)
Martine
LAGRANGE (84%)
Yannick
MOREIRA
Yannick MOREIRA (63%)
Nicolas RICHARD (84%)
René GIRARD (78%)
Alain ROUSSELOT (59%)
Bernard GAVIGNET (71%)
Page - 4
Le Vaulien 2014
A la suite du 1er conseil, les nouveaux membres ont réélu Bernard GAVIGNET au poste de Maire de la
commune. Bernard GAVIGNET a souhaité s’entourer de 3 adjoints pour la durée de ce nouveau
mandat.
1er adjoint : Alain Rousselot supervise la gestion technique de la commune
2ème adjoint : René GIRARD est en charge des formalités administratives
3ème adjoint : Nicolas RICHARD est garant de la gestion des activités financières
A l’issue des premiers conseils, des élus se sont portés volontaires pour prendre en charge les
commissions permettant une gestion efficace des activités de la municipalité. Chaque responsable
s’est entouré de membres afin de les aider dans leurs missions et prises de décisions.
Commission
Vie
de
commune
la
Responsable et membres
Référent
Responsable : Renée LEGUIN
Nicolas
Membres : Daniel GOUDIER, Gérard BOURQUIN, René
RICHARD
GIRARD
Responsable : Renée LEGUIN
Membres élus : Daniel GOUDIER, Gérard BOURQUIN, René
Bernard
GIRARD
GAVIGNET
Membres non élus : F. BRENOT, M. JEANNIN, I WICKY, G
VUILLEMIN
CCAS
Responsable : René GIRARD
René
Membres : Nicolas RICHARD, Thierry MOINE, Yannick
GIRARD
Urbanisme
MOREIRA, Alain ROUSSELOT
Bâtiments
–
Equipements
Réseaux
Voirie
–
Responsable : Yannick MOREIRA
Membres : Daniel GOUDIER, Thierry MOINE, Renée LEGUIN
Responsable : Daniel GOUDIER
Membres : Thierry
LACROIX
MOINE, Gérard BOURQUIN, Philippe
Responsable : Martine LAGRANGE
Environnement
Membres : Renée
BOURQUIN
LEGUIN,
Page - 5
Philippe LACROIX,
Gérard
Nicolas
RICHARD
Alain
ROUSSELOT
Alain
ROUSSELOT
Le Vaulien 2014
Motivations et rôle des adjoints
- Technique
C’est en 1995, après avoir passé dix années dans le village, que j’ai décidé de m’investir pour la
commune au travers de diverses commissions au cours de mon premier mandat, puis en tant que
responsable des commissions voirie, bâtiments et environnement lors de mon second mandat.
Mon expérience dans ces domaines m’a permis d’acquérir des compétences techniques. J’ai donc
proposé mes services en tant que 2ème adjoint pour mon troisième mandat. Ayant toujours un fort
désir de faire avancer la commune, j’ai pris la décision de me présenter en tant que 1er adjoint pour
ces six prochaines années.
Le 1er adjoint supervise les nouveaux projets au travers des commissions voirie-réseaux et
environnement. En collaboration avec les responsables des commissions, il coordonne l’entretien et
la maintenance des divers réseaux de la commune avec l’appui de l’employé communal qui lui est
rattaché.
- Administratif
Avec 40 années d’activités professionnelles dans un service public, souvent au contact des
collectivités locales, j’ai été naturellement attiré vers la gestion administrative de la commune. A
l’approche de l’âge de la retraite, l’élection municipale de mars 2014 constituait pour moi une
opportunité de maintien d’un réseau de contacts et de développement de compétences nouvelles.
Au titre de mes fonctions d’adjoint administratif, j’ai pris en charge les comptes rendus de conseil,
les informations ponctuelles aux habitants (Mairie-Info), les relations avec les notaires pour toutes
demandes de renseignements d’urbanisme et avec l’AUDAB, agence d’urbanisme du Grand
Besançon. Je peux également être amené à traiter les réponses aux organismes ou aux particuliers
qui sollicitent la commune.
En 2014 nous avons procédé à l’inventaire, au toilettage et au « récolement » des archives
communales. C’est un travail important et fastidieux qui n’avait jamais été fait s’agissant des archives
anciennes dont certaines remontent à la période révolutionnaire. Un tri méticuleux a été nécessaire
et des contacts ont été pris avec les archives départementales du Doubs, afin de définir ce qui devait
être conservé et ce qui pouvait être éliminé, les capacités de stockage en mairie ayant atteint leurs
limites.
Concernant les archives contemporaines, aucun inventaire n’avait été fait depuis 1998 et un
toilettage s’imposait en vue d’éliminer ce qui pouvait l’être. Enfin, nous avons préparé en lien avec
l’INSEE, les opérations de recensement de la population qui se déroulera début 2015.
- Finances
L’agenda électoral coïncidant avec mon aménagement dans le village familial, j’ai décidé de
m’investir pour la commune en y apportant mes savoir-faire et en retour m’enrichir du
fonctionnement d’une municipalité.
Le maniement des chiffres avec les outils informatiques ainsi que la gestion de projets avec des
budgets définis sont des missions que je réalise dans le cadre de mon emploi. Pour ce nouveau
mandat, le maire décidant d’allouer un poste aux finances, j’ai, pour les raisons citées
précédemment, proposé mes services pour relever ce nouveau challenge.
Les missions qui gravitent autour de cette fonction sont les suivantes :
- Proposer et faire valider les budgets des trois comptes que gère la municipalité.
- Veiller à la maitrise des dépenses de fonctionnement et d’investissement.
- S’assurer des règlements des factures dans les délais légaux
- Assurer les encaissements des recettes budgétées.
Page - 6
Le Vaulien 2014
Finances 2014
1. Budget 2014
Le budget communal est l’acte fondamental de la gestion municipale car il détermine l’ensemble des
actions qui seront entreprises durant l’année. Le budget constitue un programme financier évaluatif
des recettes à encaisser et des dépenses à faire sur une année. Le budget est aussi un acte juridique
par lequel le maire, organe exécutif de notre collectivité locale, est autorisé à engager les dépenses
votées par le conseil municipal.
D’un point de vue comptable, le budget se présente en deux parties : une section de fonctionnement
et une section d’investissement. Chacune de ces sections doit être présentée en équilibre, les
recettes égalant les dépenses.
La section de fonctionnement retrace toutes les opérations de dépenses et de recettes nécessaires à
la gestion courante des services de la commune. L’excédent de recettes par rapport aux dépenses,
dégagé par la section de fonctionnement, est utilisé en priorité au remboursement du capital
emprunté par la collectivité, le surplus constituant de l’autofinancement qui permettra d’abonder le
financement des investissements prévus par la collectivité.
La section d’investissement présente les programmes d’investissements nouveaux ou en cours. Ces
dépenses sont financées par les ressources propres de la collectivité, par des dotations et
subventions et éventuellement par l’emprunt. La section d’investissement est par nature celle qui a
vocation à modifier ou enrichir le patrimoine de la collectivité.
En avril 2014, la nouvelle équipe municipale a voté, à l’unanimité, le budget communal équilibré et
réparti comme suit :
Budget Commune
RECETTES et DEPENSES
FONCTIONNEMENT
233 192,00 €
INVESTISSEMENT
345 478,00 €
Dépenses fonctionnement
Recettes fonctionnement
Budget Assainissement RECETTES et DEPENSES
FONCTIONNEMENT
74 828,22 €
INVESTISSEMENT
169 039,73 €
Page - 7
Budget CCAS
FONCTIONNEMENT
RECETTES et DEPENSES
2 700,00 €
Le Vaulien 2014
2. Taux d’imposition des taxes locales
Considérant que les ménages sont déjà beaucoup sollicités, le conseil municipal à l'unanimité, a
proposé de reconduire pour l’année 2014 les taux d’imposition des taxes locales. Ces taux
demeurent inchangés par rapport à 2013 et s’élèvent à :
- taxe d’habitation : 11,04 %
- taxe sur le foncier bâti : 11,16 %
- taxe sur le foncier non bâti : 20,59 %
A titre indicatif, ces taux sont environ deux fois moins élevés que la moyenne nationale.
3. Capacité d’emprunt nouvelle
Cette année, nous avons souhaité évaluer la capacité nouvelle d’emprunt
de la commune afin de pouvoir envisager les orientations
d’investissement pour les prochaines années. Avec l’aide du percepteur
de Pouilley-Les-Vignes, une analyse détaillée a été réalisée en s’appuyant
sur les chiffres de l’année écoulée et sur les perspectives futures de
diminution des dotations de l’état et de l’augmentation des recettes liées
à l’extension de la zone d’activité.
Notre commune pourrait envisager d’emprunter la somme de 350.000€
sur une période minimum de 15 ans. D’après nos statistiques, une fois la
contraction d’un nouvel emprunt, de ce montant, l’ensemble des
indicateurs financiers resteraient à des niveaux largement acceptables. Le poids de cette nouvelle
dette ne mettrait pas en difficulté le fonctionnement de notre municipalité.
Page - 8
Le Vaulien 2014
Vie de la commune et C.C.A.S
Renée LEGUIN : Responsable de commission
1. Repas des anciens
Quel plaisir de se retrouver chaque année pour un moment de convivialité, et d'avoir du temps pour
échanger entre les membres du conseil municipal et les anciens de notre village !
Ce moment privilégié, qui s’est déroulé le 15 décembre
2013, permet de prendre du temps, ce que l'on ne sait plus
suffisamment faire aujourd'hui dans ce monde qui va trop
vite.
La qualité du repas et des vins a réjoui tous les participants
pour ce rendez-vous qui s'est terminé par une soupe à
l'oignon.
M. MALFROY appréciait les attentions qui honorent les doyens de la commune. Mme MEMBRE notre
doyenne à son tour a reçu son présent
2. Vœux du maire
Cette année, la traditionnelle cérémonie des vœux du maire, s’est déroulée le 10 janvier. Ce moment
de convivialité, en toute simplicité, était placé sous le signe de la diversité des milieux naturels du
Grand Besançon. En effet, les participants ont pu découvrir, à travers diverses affiches, la diversité
des entités paysagères.
Le maire a ouvert la soirée par un discours qui présente le bilan de l’année 2013 écoulée au niveau
des projets soldés et en cours de réalisation. (cf : Edition du Vaulien 2013) :
Dans ce même discours, la maire a également précisé les orientations stratégiques de la commune
pour cette année 2014.
Ensuite, l’équipe municipale sortante a été une dernière fois remerciée, pour son implication et
dévouement dans les taches permettant la gestion de la commune.
Page - 9
Le Vaulien 2014
Avant de souhaiter la bienvenue aux nouveaux arrivants, un cadeau a été offert aux employés de la
municipalité.
Djamel HAKKAR,
Agent communal
Agnès SEGUIN,
Secrétaire de mairie
Sandrine JEANNIN,
Agent d’entretien
L’ensemble du conseil municipal et tous les habitants ont souhaité la bienvenue aux sept nouvelles
familles qui ont rejoint la commune durant l’année 2013.
Armelle LOEILLOT &
Benoit BAUDONCOURT
Fanny BOLE DU CHOMONT &
Jean Claude MAURIVARD
Bernadette DEBRAY
Flavie & Régis NICOLAS
Emeline & Romain FRANCESCHINI
Pauline BURKI & Nicolas RICHARD
Cette année 2014, nous sommes heureux d’accueillir :
-
Souhaila & Abderrahman ELHAITI et leurs enfants
Ozel BULUCU & Bastien FRANCESCHINI
Charlotte & Roland GIRARD et leurs enfants
Charlène FERY & Maxime TERRAUX
Aurore LAMBERT & Florian ROUSSELOT et leurs enfants
Sonia OULD AHMED & Nicolas PAGEAUX et leur enfant
Anne Sophie & Stéphane TAVERNIER
Nous invitons les habitants de la commune et ces nouveaux arrivants pour la traditionnelle galette
des rois qui se déroulera le vendredi 09 janvier 2015 à la salle polyvalente à partir de 20h00.
Page - 10
Le Vaulien 2014
3. Etat Civil
La municipalité félicite les heureux parents et souhaite la bienvenue à :
Jeanne SACCOMANI, née le 29 décembre 2013
Chloé RICHARD, née le 03 février 2014
Maé COLLOT, né le 07 juillet 2014
Elisa MOREL, née le 09 octobre 2014
Tom TERREAUX, né le 27 octobre 2014
Inès GAVIGNET, née le 11 décembre 2014
Tout comme pour les nouveaux arrivants, à partir de cette année, la municipalité convie ces heureux
parents à la traditionnelle galette des rois. Un présent sera remis aux nouveaux nés.
La municipalité adresse toutes ses félicitations aux jeunes mariés.
-
Amandine DEICHELBOHRER & Damien LAUZET célébré le 14 juin 2014
Perrine BRACHET & Laurent BARATO célébré le 13 septembre 2014
La municipalité tient à adresser ses sincères condoléances aux proches des
personnes qui nous ont quittés cette année.
- Monsieur Pierre MALFROY survenu le 06 janvier 2014
- Monsieur Bernard FAIVRE survenu le 09 mai 2014
- Madame Gilberte TREUVEY survenu le 13 octobre 2014
-
4. Aides sociales
- Aides aux personnes âgées
Le conseil municipal de Vaux-les-Prés ne s’y est pas trompé, la proposition de l’association «Présence
verte» est un plus pour les personnes âgées du village. Cette association mise en place, il y a plus de
25 ans, par la Mutualité Sociale Agricole, est une aide précieuse pour les anciens désirant se
maintenir à leur domicile.
Un clic, en cas de difficulté (physique ou morale), et l’association, par le biais
de ses permanents, intervient 24 heures sur 24.
En mars, en présence d’une partie des élus, Mme Vanesse, conseillère de
l’association pour le Doubs, a expliqué le fonctionnement du matériel qui
relie l’abonné à la centrale nationale.
Il restait à Michel Billot, trésorier de
l’association « Présence verte », pour la
Franche-Comté, à signer, en compagnie du
maire, la convention qui permet de répartir le
droit d’entrée (31 € cette année) entre mairie et
association, le rendant gratuit pour les usagers.
Quant à ces derniers, l’abonnement peut être
pris en charge par les complémentaires santé.
Page - 11
Le Vaulien 2014
- Aides aux associations
L'abus de brioche est fortement recommandé pour la solidarité !
Comme chaque année, les membres du C.C.A.S se sont mobilisés
pour aider I’ADAPEI (Association départementale de parents et amis
de personnes handicapées mentales). L’opération brioches 2014 est
un succès car 96 brioches ont été vendues, ce qui a permis de
récolter la somme de 509€. Grâce à vous de nombreuses actions
verront le jour dans notre région. Extension de structures
spécialisées, acquisition d’équipements pour les établissements,
financement d’activités de loisirs, de vacances... votre geste permet
de répondre à des besoins directement utiles aux personnes
déficientes intellectuelles. Rendez-vous en octobre 2015 pour une
nouvelle Opération Brioches. Ensemble, continuons à agir pour des projets solidaires.
Le conseil municipal, lors de sa séance du 23 octobre 2014, a décidé d’attribuer 250€ de dons pour
soutenir des associations. Chacun des organismes, cités ci-dessous, a reçu la somme de 50€.
 Amicale des donneurs de sang de Franois-Serre
 AFM Téléthon
 Handball de Pouilley les Vignes
 Souvenir Français du canton d’Audeux
 Familles Rurales de Pouilley les Vignes
5. Communication
En juillet 2012, la Vaulienne a souhaité se doter d’un site internet pour communiquer, à la
population, les diverses manifestations qui ont lieu dans notre commune. Des photographies
viennent ensuite enrichir les albums de ces manifestations.
La municipalité a proposé à l’association de se joindre à eux, à travers ce site, pour communiquer
diverses actualités et informations utiles aux habitants.
Aussi depuis juillet 2014, le site a commencé à se restructurer. Des informations pratiques sont
consultables depuis la page d’accueil du site internet dans la rubrique « Actualité ».
Dorénavant, vous avez aussi la possibilité de consulter
en ligne ou de télécharger la convocation du prochain
conseil municipal et tous les comptes rendus de conseil
dans la rubrique « Vie Municipale / Conseil Municipal »
Nous tenons aussi à remercier Cédric LEGUIN pour la réalisation de ce site internet et ses précieux
conseils pour une gestion en autonomie. Restez connecté ! En 2015, de nouvelles rubriques
compléteront les onglets existants et des informations pratiques telles que le calendrier du
ramassage des ordures ménagères et de nouvelles actualités seront, en ligne, à votre disposition.
Rendez-vous sur www.vaux-les-pres.com
Page - 12
Le Vaulien 2014
6. Histoire de Vaux-Les-Prés
100 ans ont passé et la commune souhaite rendre hommage aux mobilisés de
VAUX LES PRES qui ont combattu pour la France lors de la guerre de 1914 –
1918.
Cette guerre a fait un million et demi de morts et trois millions de blessés dont
six cent mille invalides. Elle fut un énorme cataclysme pour les huit millions
d’hommes mobilisés et leurs familles.
Dans sa délibération en date du 9 novembre 1919, le conseil municipal rendait hommage ….
« Extrait de la délibération du conseil municipal qui précéde la liste des noms »
… aux soldats de la commune engagés dans les combats :
Joseph Baud // Joseph Chevrand // Raoul Pasteur // Auguste Fillon // Augustin Jeannin // Marcel
Bidal // Raymond Bergier // Francis Tisserand // Louis Bergier // Jules Besançon // Stéphane
CORNIER
Le conseil consacra aussi le souvenir de :
Emile Bonvalot, né le 11 août 1879 à Vaux les Prés, cultivateur. Ses
parents étaient Félicien Bonvalot et Adèle Grosjean. Il a été tué le 25
septembre 1915 lors des offensives en Champagne. Il a été ré-inhumé au
cimetière de Vaux les Prés en 1922. Sa tombe est toujours présente au
cimetière de la commune.
Maurice Pasteur, né le 15 janvier 1894 à Vaux les Prés. Son père
s’appelait Jules, sa mère Elise Godart. Ils tenaient la ferme du château. Il
est décédé le 4 mai 1918 à l’hôpital de Rosendaël (près de Dunkerque).
Laurent Wiernsberger, né le 8 juillet 1891 à Vaux les prés. Il était
journalier. Au cours de la guerre, il a été nommé caporal le 11 janvier
1915, puis sergent le 1er août 1918. Il semblerait qu’il soit mort le 30
septembre 1918. Son registre matricule fait état d’un gradé d’une
énergie et d’un entrain admirable sachant s’imposer à ses hommes par
son calme et sa réflexion.
Une plaque commémorative a été érigée en 1920 à la gloire de ces trois soldats morts pour la France
celle-ci est visible à l’intérieur de l’église.
Page - 13
Le Vaulien 2014
7. Secrétariat de mairie
Le vendredi 16 mai 2014, la mairie de Vaux les Prés a
changé de secrétaire. Agnès Seguin a fait valoir ses
droits à la retraite, après 22 années en poste à Vaux les
Prés. Dans une réunion sympathique, organisée à la
salle des fêtes, le maire a tenu, au nom du conseil
municipal et de la commune toute entière, à mettre à
l’honneur Agnès.
« Vous avez toujours été d’une disponibilité hors pair
et d’une grande efficacité. La maîtrise des dossiers,
l’amour du travail bien fait sont autant de qualités que
j’ai pu apprécier pendant toutes ces années » indique
Bernard GAVIGNET dans son discours.
Au cours de cette même soirée, la nouvelle secrétaire, Lydia
LUTHRINGER, résidant à Vitreux dans le Jura, a été présentée à la
population. Lydia a déjà exercé sur trois communes simultanément et
ne sera pas dépaysée à Vaux les Prés. Notre nouvelle secrétaire a le
plaisir de vous accueillir au secrétariat de mairie de la commune :
-
les mardis de 16h00 à 19h30
-
les vendredis de 16h00 à 18h00
Page - 14
Le Vaulien 2014
Urbanisme
Le Plan local d’urbanisme (PLU) de Vaux les prés constitue la feuille de route de l’organisation et de
l’utilisation du sol et fixe les règles d’aménagement des espaces en donnant de la cohérence aux
projets d’urbanisation avec le souci de préservation du « caractère » de notre commune et ses trois
« pôles » : village ancien, lotissements plus récents et Zac de l’Echange. Le rôle de la commission est
de garantir le respect des règles du PLU pour les demandes de constructions neuves ou de
rénovations. Ces règles s’imposent à tous : aux habitants de Vaux les prés comme aux entreprises
qui sont amenées à s’installer sur la Zac. C’est aussi de vérifier, pour les constructions réalisées ou en
cours de réalisation, la conformité aux demandes ayant fait l’objet d’une autorisation de travaux.
Parmi les principaux dossiers d’urbanisme étudiés en 2014 :
1. Zone de l’échange
L’année 2014 a vu, dès le début de l’été, le démarrage des travaux pour la société JEANTET qui à
partir du printemps 2015, installera sa plate-forme messagerie ainsi que ses bureaux.
Elle engagera aussi les travaux d’un nouveau bâtiment dédié à la logistique qui sera beaucoup plus
important que la réalisation actuelle, ainsi les différents sites bisontins seront regroupés à l’Echange
fin 2015.
Courant septembre 2014, après réception des travaux engagés à hauteur de 2,7 Millions d’Euros, ce
fut l’ouverture à la circulation de la rue Claude Girard permettant désormais l’accès direct à la zone
d’activité et bien entendu à l’autoroute.
Pour vous situer approximativement les limites
territoriales entre les communes de Vaux Les
Près et Chemaudin, vous imaginez la moitié du
bâtiment Jeantet sur Vaux Les Prés le reste sur
Chemaudin et vous prolongez cette limite en
direction de Chemaudin.
La fin 2014 s’est accélérée. Les terrassements des Transports Frigorifiques Comtois sont engagés, le
bâtiment de Chronopost en cours de réalisation, la société Méca-Précis est sur les rails pour une
installation en Février 2015. Un bâtiment appartenant à la SCI de l’Echange est en cours de
construction. La société JPR Invest tarde à engager les travaux, la pré-commercialisation dans le
tertiaire n’étant pas euphorique. Si cette situation devait perdurer, tout comme pour MJ Location, le
terrain serait repris par le syndicat et remis en vente. A ce jour, sur le parc d’activité, 150 662 m² de
surfaces ont été vendues et 15 entreprises sont implantées.
En 2014, de nombreux désordres ont été constatés sur le réseau d’assainissement et la voirie. Après
consultation des entreprises ayant travaillé sur le site pour envisager une proposition de remise en
état à l’amiable, aucune issue favorable n’a été trouvée.
Page - 15
Le Vaulien 2014
De ce fait, le syndicat a engagé une expertise judiciaire. Des investigations sur site ont eu lieu et
devraient aboutir courant 2015. Les conclusions de cette procédure restent sans appel possible.
Des sondes de détection d’une pollution ont été installées sur le poste de refoulement de
l’assainissement de la ZAC en direction de la rhizosphère. Si pour une raison quelconque les effluents
venaient à être chargés d’un polluant, le pH s’en trouverait modifié. Aussitôt, les sondes de détection
stopperaient les pompes et il n’y aurait pas de pollution sur nos bassins. Notre prestataire de service
en serait immédiatement informé grâce à la télémaintenance. Suite au développement de la zone,
nous avons réussi à faire installer la fibre optique par « le réseau Lumière ». Il est d’ores et déjà
opérationnel. Chaque entreprise intéressée devra faire appel à un opérateur.
2. Lotissement « les Fougères »
Les premières constructions ont démarré sur le
lotissement « Les fougères » (rue des fougères à
l’entrée du village).
Conformément aux dispositions du code de
l’urbanisme, le géomètre expert qui assure la maîtrise
d’œuvre du lotissement les fougères a proposé à la
commune une convention de reprise dans le domaine
communal des équipements du lotissement. Cette
proposition a recueilli un avis favorable lors de la
réunion de conseil du 22 mai. Il s’agit de la voierie, des
espaces verts, des stationnements, des réseaux d’assainissement et de l’éclairage public.
3. Lotissement « Les jardins du Château »
Après la procédure de modification simplifiée du Plan Local d’Urbanisme (certaines clauses faisant
obstacle à la réalisation du projet par tranches successives de travaux), l’arrêté municipal accordant
le permis d’aménager à la société Neolia a été signé début novembre. Le projet est désormais lancé.
Il se déroulera en deux tranches dont la première démarrera courant 2015 pour la partie
aménagements proprement dits (réseaux, voirie). Elle comprend une zone pavillonnaire de 16 lots ;
les premières constructions devraient démarrer fin 2015.
Une opération d’habitat collectif (location) de 10 logements, du T2 au T4 est également prévue dans
cette première tranche. Le démarrage est envisagé dans 15 mois environ. Compte tenu de la durée
prévisionnelle des travaux (16 à 20 mois), la livraison ne devrait pas avoir lieu avant la fin 2017.
Schéma des lots
Illustration projet locatif
Une seconde tranche d’aménagement sera réalisée ultérieurement et comportera 34 lots individuels
en accession.
Page - 16
Le Vaulien 2014
Bâtiments et Equipements
Yannick MOREIRA : Responsable de commission
La commission bâtiments a pour rôle d’entretenir et gérer l’ensemble des bâtiments communaux.
Aussi elle veille à fournir ou renouveler les matériels et équipements de ces bâtiments. Les terrains
sportifs sont aussi régis par cette commission.
Le responsable de la commission encadre notre agent d’entretien et régisseuse de la salle
polyvalente, Sandrine JEANNIN.
L’année 2015 est une année charnière car la législation prévoit des
aménagements spécifiques pour améliorer l’accessibilité et la sécurité des
utilisateurs présentant un handicap. Aussi toute personne en fauteuil roulant ou
malvoyant, malentendant devraient pouvoir accéder aux lieux publics sans
difficulté notoire. La municipalité orientera ces dépenses futures
d’aménagement de ces bâtiments afin de répondre à cette réglementation et ainsi permettre aux
personnes à mobilité réduite de bénéficier des mêmes droits d’accessibilité que les personnes
valides.
En 2014, l’ensemble des bâtiments de la commune ont été contrôlés en termes de sécurité
(extincteur) et d’énergie (système de chauffage et réseaux électrique) par des prestataires de
services spécialisés.
1. Salle Polyvalente
Le contrat de location de la salle André BELGY a été revu avec de nouvelles procédures visant à
optimiser l’état des lieux afin d’éviter les désagréments.
Pour 2015, nous projetons d’aménager l’entrée de la salle. Cette réfection comprend également des
places de stationnement pour les personnes à mobilité réduite.
Zone à aménager
Dans le même temps, la commission travaille sur les possibilités de réhabilitation des façades dont
l’état de dégradation est avancé. Une étude est en cours pour mettre en place un système
d’éclairage permettant une visibilité sur l’ensemble du parking.
2. Mairie
Durant l’année, la municipalité a fait l’acquisition indispensable d’un nouvel équipement
informatique plus récent. Compte tenu de la fin de vie de la gamme de logiciels de gestion
financière déployés actuellement (appelée WMAGNUS), la migration vers une nouvelle
gamme de logiciels (appelée e.magnus) est en cours d’installation, afin de répondre aux
besoins des collectivités en particulier en matière de dématérialisation. La fourniture du
logiciel et la maintenance associée est pris en charge par le Département.
Nous sommes actuellement en renégociation afin de réduire certains coûts de fonctionnement. Les
forfaits de télécommunication ont été analysés et une solution alternative et moins coûteuse sont à
l’étude. Aussi, le contrat de location du copieur du secrétariat de mairie arrivant à échéance début
2015, son cahier des charges est en cours de révision.
Page - 17
Le Vaulien 2014
En 2015, des travaux d’aménagement intérieur et extérieur de la mairie sont prévus.
L’intérieur de la mairie verra son système électrique remis aux normes et les portes seront changées
afin de faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite. Dans ce même programme, le secrétariat de
mairie sera réimplanter et les locaux seront rafraichis.
A l’extérieur, dans le cadre du programme d’économie d’énergie, l’ensemble des fermetures sera
changé. Un aménagement a été proposé comprenant un parking et un accès à l’entrée de la mairie
aux personnes à mobilité réduite.
Accès P.M.R à la mairie
Place de parking P.M.R
Zone pavés + éléments décoratif
3. Ecole
Les murs et les portes de la salle de classe ont été enduits
et repeint pendant les vacances scolaires de la Toussaint
par l’employé communal. Dans le même temps, des
rangements et des panneaux d’affichage ont été installés.
Les réglages et la réparation des
portes et fenêtres ont été
réalisés par un professionnel.
4. Terrain multisports
Un programme d’entretien est prévu pour le printemps 2015 visant à réparer les filets des buts ainsi
que les lames en bois abimés délimitant le terrain. Pendant cette même période, des bancs et
poubelles seront installés. Des bancs sont aussi prévus pour le terrain de pétanque.
Page - 18
Le Vaulien 2014
VOIRIE et RESEAUX
Daniel GOUDIER : Responsable de commission
De retour dans la région il y a 10 ans nous avons atterri par hasard à VAUX LES PRES. Libéré depuis
peu d’une activité professionnelle industrielle bien remplie je dispose d’un peu de temps. Souhaitant
mieux connaître le fonctionnement d’une commune et m’y impliquer, quoi de plus naturel que
d’essayer de rejoindre le conseil municipal ? Mon expérience de management des hommes et des
problèmes techniques m’a naturellement orienté vers la commission Voirie et Réseaux en
responsabilité et deux autres commissions en participation. C’est avec plaisir que je mettrai mes
compétences et mes disponibilités au service de la commune.
Cette commission VOIRIE et RESEAUX a pour objectifs :
- la gestion, amélioration et requalification des voies départementales, communales et des chemins
communaux.
- l’entretien et amélioration des réseaux des eaux pluviales et des eaux usées
- l’entretien et amélioration du réseau électrique et éclairage public.
1. Travaux voirie
Habituellement les « nids de poule » étaient rebouchés
manuellement à l’enduit à froid. Cette année l’emploi d’une
machine « finisseur » suivi d’un compactage et d’un bi-couche
a permis une remise en état plus conséquente. Les routes de
Villers Buzon et de Champagney ont fait l’objet d’une réfection
pour un montant total de 8.900€.
Nous avons réalisé la requalification de la rue de la tuilerie au cours du mois d’octobre. Un trottoir
réglementaire et de largeur obligatoire de 1,40 m a été prévu. Cette réalisation devrait, d’autre part,
permettre un meilleur écoulement des eaux de pluie dans ce secteur du village. Le coût total de ces
travaux qui comprend les frais d’étude et de réalisation s’élève à environ 40.000€. 10.800€ de
subvention, de la part de l’état, sera reversée à la commune.
Page - 19
Le Vaulien 2014
Dans le même temps, nous avons profité de l’occasion pour négocier avec l’entreprise prestataire de
service EUROVIA une réfection de la partie très dégradée de la rue des charrières au niveau de
l’ancienne poste. Cette zone a été refaite en enrobé.
En 2015, le chemin des Arbeux sera aménagé en enrobé de
l’intersection avec la Route de Champagney jusqu’au niveau des
habitations. Le montant approximatif des travaux s’élèvera à 10.500€
TTC. Cette réalisation sera subventionnée par l’état à hauteur de
2.300€.
Une seconde tranche de travaux sur la RD216 est prévue. Elle
consiste à réaliser une réfection de la chaussée et la mise en
œuvre de modules de sécurité du carrefour Grande Rue // Route
de Villers Buzon jusqu’à l’entrée de la Rue du Repos. Un trottoir,
réalisé suivant les normes en vigueur, permettra un déplacement
sécurisé des piétons. Un aménagement type écluse permettra de
réduire la vitesse des véhicules sur cet axe routier.
RD216
D’autre part, la configuration de la chaussée au niveau du carrefour fera également l’objet d’une
étude particulière pour son aménagement. Celui-ci sera élargi pour faciliter la circulation, en
particulier celle des véhicules poids lourds, et la pente depuis la route de Villers Buzon, sera plus
progressive.
De plus, une réfection de la route de Villers Buzon, de ce nouveau carrefour jusqu’à hauteur de la
ferme, sera réalisée. Cette route sera également sécurisée par des trottoirs aux normes. Dans cette
tranche, les eaux pluviales seront canalisées. La chaussée sera refaite en enrobé jusqu’à hauteur de
la ferme (voir d’avantage selon le montant de l’ouverture des plis).
Le coût total de ces travaux est évalué à 300.000€. L’ensemble de ces opérations font l’objet de
demandes de subventions. Pour les aménagements des trottoirs, une subvention de l’ordre de 30%
est attendue au titre des amendes de police. Le département remboursera la totalité des frais
engagés pour la partie enrobé de la RD216 au titre de l’O.P.S.A (Opération Programmée de Sécurité
et Aménagement). La voirie communale bénéficiera d’une subvention de l’état, à hauteur de 30%, au
titre de la D.E.T.R.
Page - 20
Le Vaulien 2014
Aussi, cette année, il serait agréable que nous puissions déambuler sur des chemins piétons
carrossables. Dans ce contexte, les chemins de l’Allée et celui de la Bouteille feront l’objet d’une
étude en vue d’une remise en état.
Chemin de l’allée
Cimetière
Chemin de la bouteille
2. Eclairage Public
Suite à un diagnostic technique gratuit, accompli cette année par le cabinet NOCTA BENE, la
commune a décidé d’engager un programme de réfection de son réseau qui débutera en 2015. Ces
travaux de mise aux normes de trois points d’alimentations électriques et de remplacement de
quarante-huit luminaires. En effet, les luminaires actuels au sodium seront remplacés par des
luminaires à LED de dernière génération. Le montant total des
travaux avoisine les 62.000€ T.T.C. Le taux de subvention de la part
du SYDED (Syndicat Mixte D’Electricité du Doubs) pour ce projet
s’élève à 45,2% sur le montant hors taxe du projet. En contrepartie,
ces modifications doivent permettre à la commune de faire une
économie d’énergie d’approximativement 800€ par an.
3. Entretien Voirie
Cette année la municipalité a décidé d’acheter une
balayeuse pour un montant de 9.800€. Cette machine,
s’adaptant sur le chargeur de notre tracteur et dotée d’un
collecteur d’un volume de 620 litres, est idéale pour le
ramassage des diverses déchets naturels accumulés sur nos
voiries.
La saison hivernale se fait attendre cette année.
Cependant, lorsque les premiers flocons de neige
recouvriront nos rues, les opérations de déneigement
reprendront. Pour que ces opérations se déroulent dans les
meilleures conditions, il est rappelé qu’il est interdit de stationner sur les trottoirs et voies de
circulation publiques . La municipalité se décharge de toute responsabilité en cas d’accrochage avec
nos engins.
Page - 21
Le Vaulien 2014
4. Assainissement
En vue de fiabiliser les écoulements des eaux usées et pluviales, le programme de curage de ces deux
réseaux a été revue avec l’entreprise prestataire de service.
Des zones de curages avec des fréquences d’interventions fonction de leur sensibilité ont été
définies. La commission veillera au respect de ce programme de nettoyage.
Toute l’année, notre rhizosphère, qui permet de traiter les eaux usées de la commune, est surveillée
et contrôlée. Cette zone humide artificielle épuratoire combine les différentes composantes d’un
milieu de vie constitué de végétaux supérieurs (roseaux) pour l’épuration et de micro-organismes
(bactéries) qui consomment les matières dont sont chargées nos eaux usées.
Schéma de principe de fonction de la rhizosphère
Pompe n°1 : Refoulement des eaux usées
Dégrilleur automatique : séparation des déchets les plus volumineux
Chasse hydraulique : stockage et transfert périodique des eaux usées
1er lit de roseaux réalisant la 1ère épuration
2ème poste de pompage : transfère des eaux issues
de la 1ère épuration vers le 2ème épuration
2ème lit de roseaux réalisant la 2ème épuration
Canal de comptage : Mesure de débit et évacuation
des eaux épurées vers le milieu naturel
Dans la configuration actuelle notre station d’épuration est dimensionnée pour 1200 habitants.
Cette année, l’entretien, les contrôles et leurs fréquences ont été reprécisés. L’employé communal
réalise une vérification technique du système de fonctionnement, une fois par semaine. Il effectue
aussi, au cours de l’année, le faucardage des deux lits de roseaux. Cette opération consiste à couper
la partie végétative des roseaux pour apporter de l’oxygène au bassin.
Un prestataire de service contrôle également les relevés de l’employé communal et effectue des
prélèvements pour contrôler la qualité de l’eau rejetée. D’autre part, les organes essentiels de
fonctionnement de la station sont contrôlés en permanence par télésurveillance. Une surveillance
annuelle est aussi effectuée par un technicien de Conseil Général.
Page - 22
Le Vaulien 2014
Environnement
Martine LAGRANGE : Responsable de commission
Etant arrivée au terme de ma vie professionnelle, j’ai souhaité donner un peu de temps à notre
commune. J’ai accepté la responsabilité de la commission environnement car je pense que c’est
important de prendre soin de notre cadre de vie.
Cette commission a en charge la gestion des bois communaux en lien avec l’ONF, la gestion du
cimetière et le fleurissement de la commune. Elle gère aussi tout ce qui a trait à l’environnement.
1. Fleurissement
A chaque retour du printemps, soit cette année, samedi
17 mai, l’équipe municipale et les membres de la
Vaulienne se retroussent les manches pour planter les 24
massifs du village.
Au croisement de la Grande Rue et du Chemin de
Champagney, un nouveau massif a été créé. Celui-ci abrite
un hôtel à insectes réalisé par les riverains. Nos massifs
sont composés de plantes vivaces et de plantes annuelles.
Autre nouveauté cette année, Chemin de Champagney, un
massif a été réservé aux légumes et plantes aromatiques, mis à la
disposition des habitants.
Suite à la visite de la commission départementale de fleurissement le 17
juillet 2014, notre commune a été proposée à la 1ère fleur auprès du jury
régional.
Nous avons aussi obtenu 2 prix d’excellence par le jury de la CAGB :
- un pour le nouveau massif avec l’hôtel à insectes
- un pour le massif de la Source.
La commission environnement du village a décidé de primer les maisons les mieux fleuries. Nous
sommes passés au mois d’août et avons retenu 3 maisons dont les occupants recevront un bon
d’achat de 50 euros : Mme LOMBARD, Famille VINOT et Famille TOUVREY/CHEVROULET.
2. La forêt communale
Les actes de gestion de la forêt s’inscrivent dans un cadre
réglementaire commun à toutes les forêts publiques : le régime
forestier. La mise en œuvre de ce « régime » est confiée par la loi à
l’Office National des forêts (ONF) qui veille à conserver notre
patrimoine, mais aussi à exploiter et mettre en valeur notre forêt ;
cela à travers un plan d’aménagement établi pour 20 ans. Pour
l’exercice 2014 des coupes d’amélioration auront lieu au bois du
Charmelot, sur la parcelle 8 A. Ces coupes permettront aux chênes
de prospérer davantage ainsi qu’une régénération naturelle, les
petits chênes ayant besoin de lumière pour se développer.
En ce qui concerne l’affouage, une nouvelle réglementation
interdit aux affouagistes de couper des arbres dont le diamètre est
supérieur à 35 cm ; ceux-ci seront coupés par l’entreprise qui exploite la coupe. Les affouagistes se
partageront environ 147 stères pour la somme de 10€ le stère. Le tirage au sort des lots d’affouage
se fera le vendredi 16 janvier 2015 à 18h00 à la mairie. Pour pouvoir bénéficier d’une portion, le
coupon réponse joint à ce journal doit être retourné à la mairie, dernier délai le 09 janvier 2015.
Page - 23
Le Vaulien 2014
3. Décharge sauvage
Depuis la mise en place par le SYBERT de la collecte avec pesée automatique des poubelles, sont
apparus dans certains lieux plus ou moins discrets des dépôts sauvages d'immondices.
La recherche minutieuse d'indices permettant l'identification des auteurs a permis à deux reprises de
présenter le point de vue de la commune à ses pollueurs : nettoyage par leur soins, et/ou facturation
forfaitaire du travail de nettoyage (délibération du CM en date du 19/09/2013).
Chaque fois il y a dépôt de plainte auprès des autorités judiciaires compétentes car selon le code
pénal il s'agit de l'infraction de dépôt d'objets ou d'ordures transportés à l'aide d'un véhicule dans
un lieu non autorisé. Contravention de 5° classe prévue et réprimée par l'article R. 635-8, al. 1 et 2
du code pénal jusqu’à 1500 euros d'amende.
Si vous trouvez un de ces dépôts, informez la commune, nous ferons le nécessaire. Vous surprenez
une personne en cours de déchargement, notez le numéro du véhicule utilisé, et informez nous
rapidement, il ne s'agit pas de délation mais de civisme, et votre témoignage sera gardé confidentiel.
Si le propriétaire du terrain a fait preuve de négligence, voire parfois de complaisance, à l'égard
d'abandons de déchets sur son terrain par autrui, ou s'il stocke des déchets sur son terrain, le Maire
peut adresser au propriétaire du terrain une mise en demeure visant à faire procéder à l'enlèvement
du dépôt. L’article L 541-3* du code de l’environnement permet au Maire d'assurer d’office
l'exécution des travaux nécessaires aux frais du responsable.
La nature est notre bien commun à tous, protégeons là !
4. Maitrise de la prolifération des ragondins
Nous avons eu quelques soucis à la lagune, dus à la prolifération de
ragondins. En effet, ceux-ci perçaient le géotextile du fond, ce qui
provoquait des fuites.
Les ragondins, appelés aussi castors des marais, sont originaires
d’Amérique du sud. Ils ont été introduits en France pour la
pelleterie. La fourrure étant passée de mode, les élevages n’ont plus
été rentables et les éleveurs ont relâché dans la nature les
ragondins où ils se sont rapidement acclimatés. Les femelles ont
deux à trois portées de cinq à sept petits par an. Les jeunes atteignent leur maturité sexuelle à six
mois. Les ragondins n’ayant pas de prédateurs naturels chez nous (ce sont les caïmans et les jaguars)
ils se trouvent rapidement en surabondance et posent problème. Ils causent des dégâts aux cultures
situées à proximité des cours d’eau. Ils sont également porteurs de maladies transmissibles à
l’homme et aux animaux domestiques, comme la leptospirose et la douve du foie. Mais son principal
impact touche les ouvrages hydrauliques, en creusant ses terriers il les endommage. C’est ce qui
nous a amenés à demander l’aide du lieutenant de louveterie, seule personne habilitée à piéger ces
animaux pour en réduire le nombre et les éliminer sans souffrance. Celui-ci a disposé des cages
pièges, ce qui évite de détruire d’autres espèces non ciblées
Page - 24
Le Vaulien 2014
Les partenaires de la commune
1. La Vaulienne
Le samedi 29 novembre 2014 s’est tenue l’assemblée générale de l’association. Le bureau a attribué
les postes suivants à :
Alain ROUSSELOT : Président et Dominique CAMPAGNE : Vice-Président
Bernadette DEBRAY : Secrétaire
Renée LEGUIN : Trésorière et Isabelle WICKY Trésorière Adjointe
Françoise JACQUOT et Murielle TOURNIER : Membres.
L’association compte 20 adhérents bénévoles qui se mobilisent tout au long de l’année pour animer
le village.
Mot du président Alain ROUSSELOT
Avec quelques habitants du village, nous avons pensé, en 1993, qu’il fallait faire quelque chose pour
animer la commune et la faire connaitre. A travers la Vaulienne, nous nous efforçons chaque année
de transmettre de la convivialité aux habitants de la commune.
L’incontournable vide grenier, qui s’est déroulé le 22 juin sous un soleil radieux, reste la
manifestation phare.
Mais cette année encore, le
dimanche 13 juillet, nous avons
perpétué l’organisation du feu
d’artifice en collaboration avec la
municipalité, précédé d’un méchoui
ouvert à tous. Après le feu, la soirée
s’est poursuivie avec le bal populaire
jusque tard dans la nuit.
Sans oublier le repas chaleureux de la fête des voisins ou les
participants partageaient nourriture et boisson qu’ils avaient
apportées.
Cette soirée s’est terminée dans la gaieté
en chanson autour d’un karaoké.
Page - 25
Le Vaulien 2014
La Vaulienne a souhaité organiser son 2ème téléthon. Divers activités étaient proposées lors de cette
journée.
Après tant d’énergie dépensée dans le tiré de camion, les participants se sont réchauffés grâce à la
bonne soupe au potiron, au vin chaud, et aux délicieuses gaufres. Etaient proposés également une
tombola et la mise en vente d’une multitude de casse-tête en bois fait mains. Cette journée a permis
de reverser 271€ à la fondation.
Je tiens à tirer un grand coup de chapeau à tous les bénévoles de la Vaulienne pour leur implication
et dévouement lors des toutes ces manifestations. J’invite aussi les personnes désirant intégrer notre
association à me contacter au 07.61.22.13.40
Pour fêter ces 21 ans d’activité, la Vaulienne a souhaité marquer l’occasion en offrant à chaque foyer
de la commune la carte postale jointe à ce bottin. D’autres cartes sont disponibles à la vente au
secrétariat de mairie.
2. L’Association Communale de Chasse Agréée (A.C.C.A)
Mot du président Yohann ISELI
Pour s'inscrire dans la durée, le fait de chasser repose sur le principe de prélèvement raisonnable de
la faune sauvage concernée. Cette activité n’est donc possible qu’à la condition de veiller au
maintien, sur le long terme, de populations de gibiers capables de supporter ces prélèvements. Un
des leviers et un des objectifs de la Fédération Départementale des Chasseurs du Doubs, soutenu par
l' A.C.C.A de Vaux-Les-Prés, consiste à mettre les moyens dont elle dispose pour améliorer la qualité
des habitats et ainsi permettre à la faune de se développer.
Cette année, la saison de chasse a débuté le 14 septembre et se terminera le 31 janvier 2015. Nous
comptons treize chasseurs sur la commune.
Les jours de chasses aux petits gibiers peuvent être pratiqués
tous les jours sauf le vendredi.
Les jours de battues peuvent se dérouler les jeudis, samedis,
dimanches et jours fériés. Les zones de battues sont signalisées
sur les routes et chemins ruraux par des panneaux.
Si vous souhaitez partager ce loisir à nos côtés, il est nécessaire de passer un examen en vue
d’obtenir un permis de chasser. L’examen national du permis de chasser a fait
l'objet en 2013 d'une réforme majeure. A compter du 01 janvier 2014, les
candidats doivent passer une épreuve unique comportant un parcours
pratique d'environ 30 minutes suivi de 10 questions théoriques tirées au sort.
Pour toutes questions ou informations complémentaires, n’hésitez pas à me
contacter par mail via la mairie [email protected] ou rendezvous sur le site de la fédération du Doubs : www.fdc25.com
Page - 26
Le Vaulien 2014
3. SIVOS et Ecole Primaire
Mot du président Alain ROUSSELOT
Cette année, le bureau du Syndicat Intercommunal à Vocation Scolaire (SIVOS) a été renouvelé au
mois d’avril. Aussitôt, la nouvelle équipe s’est attelée à mettre en place la réforme des rythmes
scolaires. Cette réforme est fondée sur un principe simple et efficace et qui a pour objectif de :





Respecter le rythme de vie de l’enfant,
Apprendre la vie en collectivité,
Permettre à l’enfant d’aller vers une plus grande autonomie,
Susciter l’épanouissement des enfants et des jeunes dans la société,
Favoriser la communication et l’écoute.
Le SIVOS et le conseil d’école, en collaboration avec la commission « réforme des rythme scolaire »,
ont souhaité cumuler les 45 minutes journalières de travaux pratiques le vendredi après-midi. A
Pouilley Français, les enfants ont la possibilité de participer aux activités encadrées par les Francas,
entre 13h30 et 16h30.
Les effectifs de cette rentrée scolaire
2014/2015 sont en nette progression
notamment avec l’arrivée de 13 élèves de
notre commune.
L’institutrice de Vaux les près, Madame CLAVEY, a tenu à nous faire partager l’une des activités
réalisées par ses élèves.
Un potager à l’école de Vaux-Les-Prés !
Durant les mois de mai et juin 2014, les enfants de la classe
de Grande Section du village ont participé à la création d’un
potager sur un petit coin de pelouse à proximité de l’école.
Les élèves ont pris beaucoup de plaisir à mettre en terre les
divers plants de légumes et les fleurs fournis par la
commune. Chacun a pu découvrir par ce biais la diversité
des légumes poussant durant cette période et tous ont pu,
petit à petit, observer la croissance et l’évolution (de la fleur
au fruit) de ces plants.
Chaque jour, en fonction des besoins en eau, les élèves ont
appris à prendre soin des différentes salades, des choux, des betteraves, des plants de tomates, du
plant de potiron ou du plant d’aubergine ainsi que des œillets d’inde et des géraniums…. Les
premières récoltes de salades, tomates et fraises ont enchanté les petits gourmands ! Les joies du
potager auront sans doute accompagné durant l’été certains nouveaux apprentis jardiniers…
Page - 27
Le Vaulien 2014
Infos pratiques
1. Recensement 2015
Le recensement se déroule dans notre commune ! Il a lieu du 15
janvier 2015 au 14 février 2015. Se faire recenser est un geste
civique, qui permet de déterminer la population officielle de
chaque commune. C’est simple, utile et sûr.
Des résultats du recensement de la population découle la
participation de l’État au budget des communes. Du nombre
d’habitants dépendent également le nombre d’élus au conseil municipal, la détermination du mode
de scrutin, le nombre de pharmacies… Par ailleurs, ouvrir une crèche, installer un commerce,
construire des logements ou développer les moyens de transports sont des projets s’appuyant sur la
connaissance fine de la population de chaque commune. En bref, le recensement permet de prendre
des décisions adaptées aux besoins de la population.
Le recensement, c’est utile à tous. C’est pourquoi il est essentiel que chacun y participe !
Un agent recenseur recruté par notre mairie se présentera chez vous, muni de sa carte officielle. Il
vous remettra vos identifiants pour vous faire recenser en ligne ou, si vous le préférez, les
questionnaires papier à remplir concernant votre logement et les personnes qui y résident.
2. Sécurité habitation
Votre tranquillité et votre protection !
Notre correspondant Défense, Philippe Lacroix, tient à vous présenter quelques chiffres sur la
délinquance et vous sensibiliser contre les cambriolages.
Le 20 novembre 2014 la Gendarmerie réunissait les élus de son ressort pour une information sur son
activité de 2014. La tendance générale de la délinquance sur la circonscription de la brigade d’ECOLE
VALENTIN -RECOLOGNE est stable, avec un taux d'élucidation des faits à hauteur de 39 %.
Il est constaté que les cambriolages dans les maisons se déroulent souvent en après-midi,
début de soirée, et portent essentiellement sur les valeurs : bijoux, argent, moyens de
paiement, petit électronique, portable, tablette … Le ou les auteurs préfèrent les maisons
isolées, entourées de haies (ou autres brise vue) et fracturent fenêtres ou portes hors de la
vue de la rue ou des voisins.
Les cambriolages sur notre commune : 2012 = 3, 2013 = 2, 2014 = 00 (de janvier à octobre)
Notre tranquillité n’est pas seulement l'affaire des différents services publics, mais aussi
notre affaire à tous, en restant vigilant et en signalant tous les faits qui peuvent sembler
anormaux à ces services publics.
La lieutenante, commandant la Gendarmerie de ECOLE-VALENTIN RECOLOGNE, insiste sur les bons résultats de l'opération « tranquillité
vacances » en place depuis de nombreuses années. Les statistiques au
départementale font apparaître seulement un seul cambriolage de
maison bénéficiant de cette opération.
Contre les cambriolages, ayez les bons réflexes! Explications et
dépliant joint à cette édition du Vaulien et consultables sur le site de la
commune à l’adresse suivante :
http://vaux-les-pres.com/prevention-des-cambriolages/
Page - 28
Le Vaulien 2014
3. Sécurité Routière
Notre référent communal Sécurité Routière, Thierry MOINE, est à votre disposition pour répondre à
vos questions et vous invite à lire les rappels sur les consignes de sécurité au volant suivantes :
La ceinture, indispensable pour se protéger
Alcool et conduite, restez vigilant
Prévoyez votre retour
Soyez conscient du risque
Page - 29
Le Vaulien 2014
CENTRE DE SELF STOCKAGE – ARCHIVAGES – GARDE-MEUBLES
1 Rue Auguste Perret – 25770 VAUX LES PRES
GAMM VERT SAINT-VIT
ZAC CHAMP CHEVAUX
25410 ST VIT
Tel : 03 81 58 97 50
Web: http://www.gammvert.fr/magasin-st-vit.html
Horaires :
Du Lundi au Vendredi : 9H15-12H00 14H00-19H00
Samedi : 9H30-12H00 14H00-18H00
Nos rayons : jardin et potage ; alimentation animale ;
mobilier de jardin ; terroir ; plantes d’intérieur ;
vêtements et chaussures ; bricolage et travaux ;
équitation
Page - 30
www.abriplus.pro
L’ensemble des élus vous souhaite
une bonne et heureuse année 2015
et remercie les partenaires de cette édition