Texte de présentation-b

Commentaires

Transcription

Texte de présentation-b
«ILS SONT TOMBÉS»
Chère Madame, Cher Monsieur, Cher compatriote,
En 2015 les Arméniens du monde entier vont commémorer le 100e anniversaire du
génocide qui a décimé 1.500 000 êtres humains innocents sur ordre du
gouvernement des Jeunes Turcs de l'Empire ottoman.
Pour donner à cet événement une visibilité et un retentissement particulier dans
tous les foyers français, belges, suisses, canadiens, libanais, arméniens, etc. grâce
à l'immense notoriété de Charles Aznavour, sur une idée de Jean Eckian (1) nous
avons le projet, en prévision de la date du 24 Avril 2015, de mettre en images sa
magnifique chanson «ILS SONT TOMBÉS», dédiée aux victimes du génocide des
Arméniens.
Grâce au simple nom de Charles Aznavour, ce clip permettra de faire largement
connaître le drame qui sʼest joué à partir de 1915, et de contrer le négationnisme
qui sévira de plus belle dès le début de l'année 2015 : en effet, le déni trouve des
oreilles complaisantes en partie à cause de lʼignorance.
Il s'agira d'une mise en scène dans les conditions d'un véritable tournage
cinématographique, et à laquelle certaines personnalités ont dʼores et déjà accepté
d'apporter leur gracieuse participation. De leur côté, Charles Aznavour, les Éditions
Raoul Breton et Universal Music ont donné leur autorisation dʼutiliser la chanson.
Comme chacun le sait, ce genre d'entreprise a un coût. C'est pourquoi nous faisons
appel à votre générosité pour aider au financement d'un projet qui nous implique
toutes et tous.
Il serait regrettable que nous ne puissions le mener à terme car nous avons là, avec cette œuvre poignante et la réputation de lʼartiste, une occasion unique de
porter à la connaissance de larges publics francophones, ce qu'ont subi les
Arméniens.
De plus, grâce au soutien du Conseil de Coordination des organisations
Arméniennes de France, association reconnue d'utilité publique, votre apport
financier bénéficiera d'une déduction fiscale de 66% en vue de laquelle vous sera
délivré un CERFA à joindre à votre prochaine déclaration d'impôt. Exemple : si vous
contribuez à hauteur de 100€, vous ne débourserez en réalité que 34 € , 1000€ =
340€ , etc.
Vous participerez ainsi grandement à la diffusion publique (télévision) de la
commémoration du 100ème anniversaire du Génocide des Arméniens (1915-2015).
Les noms des contributeurs apparaîtront au générique de fin dès 100€ versés, soit
en réalité 34€.
Dans le cas malheureux où le budget ne serait pas couvert, le CCAF remboursera
les donateurs de la somme engagée à la première demande, contre retour du
Cerfa qui leur aura été délivré entre-temps.
Chers Amis, nous vous remercions par avance d'investir selon vos moyens dans ce
projet qui restera un document unique et éternel marquant le centième anniversaire
du Génocide des Arméniens avec cette symbolique chanson de Charles Aznavour
et Georges Garvarentz «ILS SONT TOMBÉS».
Merci de bien vouloir faire suivre à vos contacts pour une meilleure diffusion,
et de répondre au plus vite à notre appel en envoyant le formulaire complété,
ainsi que votre chèque établi à l'ordre du CCAF, à :
CN CCAF 118 rue de Courcelles 75017 PARIS
C'est maintenant ou jamais. Ne manquons pas le rendez-vous de 2015. Merci !
Bien cordialement,
Jean Eckian
(1) Journaliste pour Les Nouvelles d’Arménie Magazine, www.armenews.com et correspondant pour la presse
arménienne à l’étranger, Jean Eckian est également photographe de presse. Ancien Directeur artistique pour
les disques CBS et EMI, il a notamment signé l’un des grands succès de l’année 1968 avec le groupe pop
américain Les Irresistibles (My year is a day). Il a découvert William Sheller, Jean Falissard (Ça va !),
Roland Magdane, Joël Prévost (Eurovision 1978), Philippe Chatel (Émilie jolie), Karim Kacel (Banlieue), et
réalisé une partie des disques de Jean-Jacques Debout, Michel Fugain, Salvador Adamo, Charles Dumont,
Georges Chelon, Henri Salvador, etc. Directeur de production de films publicitaires (Europe1 - Citroën...),
réalisateur de films institutionnels (Les 90 ans du Fouquet’s) et de reportages (L’intégration), il a ensuite écrit
pour la presse de la chanson, puis créé et animé, sur MFM, les émissions «Alors raconte» et la narration des
«Histoires d’amour de l’Histoire de France», d’après l’oeuvre de Guy Breton. En 1988, il épaule Charles
Aznavour et Lévon Sayan dans l’organisation de l’enregistrement «Pour toi Arménie», dédié aux victimes du
tremblement de terre du 7 décembre. Il est en outre le créateur du Mémorial arménien sur internet
www.inhomage.com et l’auteur du livre «Vous êtes nés le même jour que...». Son père, Parsegh, survivant du
génocide, était poète et comédien dans la troupe du théâtre arménien de Paris-Issy-les-Moulineaux, au côté
de Madame Knar, mère de Charles Aznavour. Il écrivait aussi dans Haratch et participait à la chorale
arménienne de la Salle Gaveau, sous la direction d’Ara Bartévian. Il est décédé le 24 avril 1989.
2

Documents pareils