Géodésie, l`impossible tracé

Commentaires

Transcription

Géodésie, l`impossible tracé
Géodésie, l’impossible tracé
Galerie Odile Ouizeman // 10/12 rue des Coutures Saint Gervais // 75003 Paris
www. galerieouizeman.com / +33 1 42 71 91 89 / [email protected]
Yoan Béliard
Caroline Corbasson
Pauline Delwaulle
Vernissage le samedi 31 janvier 18h / 21h
Du 31 janvier au 28 mars 2015
Interruption du 3 au 13 mars 2015
Théodore Fivel
Laurent Pernot
Jiratchaya Pripwai
Augustin Steyer
Marie Velardi
Tatiana Wolska
Brigitte Zieger
Yoan Béliard, Ground-Héré-01,
Dessin/Frottage sur calque polyester, graphite et encre
80 x 120 cm, 2014
Géodésie, l’impossible tracé
« Hic sunt dracones.
Ici il y a des dragons. »
« Constituer un territoire, c’est presque la naissance de l’art »
Deleuze.
(1)
déclarait
Nourrie par de nombreux mythes, la cartographie médiévale désignait par cette
injonction latine, les territoires inconnus ou dangereux sur les cartes.
Déjà les lignes de Nazca, géoglyphes découverts dans le sud du Pérou,
matérialisaient, par des figures gravées à la surface d’un sol aride, des formes
animales de divinités pré-incaïque, singes, condors, jaguars…ainsi que des
figures géométriques, lignes, spirales, trapèzes…
Porteurs de cette fascination qui a poussé l’humanité à penser l’espace pour
pouvoir penser le monde, les artistes contemporains poursuivent et réactualisent toutes sortes de propositions visant à décrire, cerner, transformer,
inventer l’espace et le territoire même si les Terra incognita à parcourir restent
toujours un danger.
La préservation de notre planète devenue une urgence, les artistes observent et questionnent un espace où la mondialisation touche les échanges, les
migrations, les nouvelles technologies de la communication et de l’information…
____________________________
(1) Gilles Deleuze, l’Abécédaire, avec Claire Parnet, produit et réalisé par Pierre Boutang, éd.
Montparnasse, édition en format DVD, 2004. Il s’agit ici d’un passage évoqué à la lettre A comme
Animal.
Du grec ancien gễ « Terre » et daíô « diviser » la géodésie, science destinée à l’origine au tracé des cartes, s’est attachée à résoudre le problème des
dimensions, puis de la forme de la terre. Tracer, Diviser…mais quelles sont les
possibilités de tracer les contours d’un monde dont la mobilité s’accélère ?
Les œuvres réunies pour cette exposition visent-elles à esquisser les bordures
d’une géographie fictionnelle, à chercher de nouvelles Terra Incognita, à révéler
le paradoxe d’établir une carte dans un paysage en constante évolution ?
« Toute carte est liée au projet de rendre visible l’invisible. Fiable ou pas, trompeuse ou imprécise, l’information donne toujours forme et figure à une réalité
parfois très abstraite. » (2)
Et Derrida nous rappelant que dans l’acte du dessinateur l’invisible prolifère…
avec trois aspects à cette prolifération : Le trait qui sépare, différencie, écarte,
puis dans l’acte d’écarter, disparaît…
C’est ainsi que Yoan Béliard, Caroline Corbasson, Pauline Delwaulle, Théodore
Fivel, Laurent Pernot, Jiratchaya Pripwai, Augustin Steyer, Marie Velardi, Tatiana
Wolska et Brigitte Zieger convoqueront tour à tour dans ces formes indéfinies,
dans le flou du contours, dans l’instabilité du devenir, dans l’infinitude, l’impossible tracé d’une géodésie.
____________________________
(2) Guillaume Monsaingeon, Mappamundi art et cartographie, Hôtel des arts de Toulon, Parenthèses,
p.40, 2013.
Yoan Béliard
“Quelque chose disparait ici, apparait ici, sans que nous puissions décider entre apparition et
disparition, ni décider entre la peur et l’espérance, le désir et la mort, la fin et le commencement
des temps, entre la vérité du retour et la folie du retour.”
Maurice Blanchot
Mon attention se focalise précisément sur cet entre-deux: ce moment où les choses apparaissent
tout en disparaissant, et inversement. Ce sont des situations propices aux doutes et à l’imaginaire;
il n’y est en effet question que de devenir. C’est la raison pour laquelle je cherche des situations
qui relèvent de cet état transitoire et instable de toute chose. Je les collecte. Je les mets en scène.
Je tente d’en définir la substance par l’élaboration d’un univers à géométrie variable: les contours
en sont flous, indéfinis... à l’image de notre monde, théâtre de transformations toujours plus importantes et radicales.
Posées sur le sol, des barres de forme hexagonale constituées d’argile et de graphite : de la
matière à dessiner. Ces pierres rappellent la forme originelle, moléculaire, du graphite : il s’agit en
effet de cristaux. Fragilité d’un trait de mine graphite et pérennité du minéral cohabitent au sein de
ces pièces. Elles renferment ainsi un univers du possible, du devenir, tout en revêtant une forme
connotant la géologie, le passé lointain.
Geologie Graphique, barres de graphite, 97 x 74 x 52 cm
Yoan Béliard
Vit et travaille à Paris
FORMATION
2002
Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués,
Ecole Boulle, Paris (F)
2000
BTS Arts Appliqués section Espace, ENSAAMA Olivier-de-Serres, Paris (F)
EXPOSITIONS
2014/07-08
6 week-end d’art contemporain,
Site Alstom,
Nancy (F),
Commissariat Le mètre carré.
Avec Sylvie Antoine, Stéphane Belzère, Collectif Gariste Gatené, Anita Molinero, Maël Nozahic,
Rarès Victor, Claire Hannicq, Joséphine Kaepplin, Léa le Bricomte, Aïda Salahovic, Yoan Béliard,
François Génot, Sébastien Gouju, Ann Guillaume, Emilie Haman, Emmanuelle Potier, Livia Marin,
Marion Balac, Annelise Ragno, Gretel Weyer, Viviane Zenner, Célie Falières, Charles Lopez, Aude
Couvercelle, Mireille Blanc, Jean-Jacques Dumont, Maud Guély, Katia Mourer, Etienne Boulanger.
2014/05
Géométrie immatérielle,
Galerie Xénon,
Bordeaux (F)
Commissariat UN-SPACED
Avec Pierre Labat, Nathaniel Rackowe, Sebastian Wickeroth.
2014/01-02
Natures vénéneuses,
Galerie La Ferronnerie,
Paris (F),
Avec Xavier Gautier, Richard Müller, Juha Nenonen.
Objet reminiscent 6, objet souvenir ayant séjourné dans une
grotte afin qu’il se recouvre de sédiments (carbonate de calcium),
2013
2013/11
Stratigraphie
Exposition personelle,
Galerie associative Premier Regard,
Paris (F),
présenté par Marc Donnadieu
2013/11
Jeune Création 2013,
Centquatre,
Paris (F)
2013/04-07
N’habite plus l’adresse indiquée,
Centre Albert Chanot,
Clamart (F)
Commissariat de Barbara Carlotti et Gurwann Tran Van Gie
Avec Valérie Archeno , Eve-Chems de Brouwer, Laetitia Carlotti, Bernard Faucon, François Fleury,
Matthieu Gagelin, José Levy, Thomas Levy-Lasne, Daphné Navarre, Eva Nielsen, Cécile Paris,
François-Thibaut Pencenat, Laurent Pernot, Lionel Pralus, Thomas Tronel-Gauthier,
Le collectif Faux amis.
2014/07-08
2011/02
Outre-Forêt (second cycle),
Espace 6B,
Saint-Denis (F)
Commissariat de Mathieu Buard et Joël Riff
Avec Raphaël Barontini, Pierre David, Cyril Hatt, Raul Illarramendi, Eva Nielsen,
Guillaume Linard-Osorio, Shanta Rao, Lionel Sabatté.
2010/12-2011/02
Artifice/Artefact,
Musée d’Agesci,
Niort (F)
2010/11
Mutation,
Association Florence,
Espace Commines,
Paris (F)
2010/03
Exposition des finalistes 4e édition Arte Laguna,
Arsenal,
Venise (Italie)
2009/10-2009/11
The hand that draws by itself,
Galerie Artbund,
Shanghaï (Chine)
2008/12-2009/01
La main qui dessinait toute seule,
Galerie Magda Danysz,
Paris (F)
2011/04 et 2008/12
Exposition des œuvres sélectionnées
du prix de dessin Pierre David Weill, Académie des Beaux-Arts,
Palais de l’institut de France,
Paris (F)
PRIX ET DISTINCTIONS
2009
Finaliste 4e édition Arte Laguna,
section peinture, Venise (Italie)
2008
2e prix de dessin Pierre David Weill décerné par l’Académie des Beaux-Arts,
Palais de l’institut de France,
Paris (F)
Caroline Corbasson
Au cœur du travail de Caroline Corbasson, une fascination pour les phénomènes
inhabités : ceux qui dessinent la trajectoire des astres, illuminent les ciels assombris, ou
creusent le relief des paysages. L’artiste est animée de cette même fascination qui jadis stimula
l’imagination puis le désir de connaissance des premiers hommes, désireux de percer les
mystères de l’univers et de s’approprier des forces cosmiques. Cependant, alors que le
scientifique tire des enseignements de ce qu’il observe, Caroline Corbasson noue un dialogue
esthétique, en interrogeant à nouveau frais notre rapport au monde. Face à l’immensitude du
cosmos, elle nous rappelle que nous sommes peu de chose. De là l’imaginaire dialectique du
vide et du plein, de la dilatation et de la condensation, de la béance et de la forme car, si le
ciel est constellé d’innombrables étoiles, il est surtout l’objet du plus vertigineux des abandons.
Julien Verhaeghe
Eclipse,graphite sur globe terrestre, 40 x 50 cm, 2013
Courtesy l’Inlassable galerie
Caroline Corbasson
Née en 1989 en France.
EXPOSITIONS PERSONNELLES
PRIX
2012 2013 2014
2011
2014
2014
2015
Constellation, Galerie Antonine Catzeflis, Paris.
DNSAP, Beaux-Arts, Paris.
Observatoire, Galerie L’Inlassable / Slick, Paris.
EXPOSITIONS COLLECTIVES
2011 2013
2014
2015
Micro salon #2, Galerie L’Inlassable, Paris.
Micro salon #3, Galerie L’Inlassable, Paris.
Hic Sunt Leones, Cutlog, Galerie L’Inlassable, New-York.
No Limits Just Edges, Maison de l’architecture, Galerie DDC, Paris
Hic Sunt Leones II, Scope, Galerie L’Inlassable, Bâle.
Art Copenhagen, Galerie L’Inlassable, Copenhague.
Il Viaggiatore Immobile, Galerie L’Inlassable, Turin.
SCOPE, Galerie L’Inlassable, Miami.
Exodes, London Art Fair, Galerie L’Inlassable, Londres.
Prix ICART-ARTISTIKREZO, Espace Pierre Cardin, Paris.
L’Oeil Invisible, Scope, Galerie L’Inlassable, New-York.
BIENNALE DU DESSIN, Cité Internationale des Arts, Paris.
Tracé(s), Julie Crenn / Galerie Perception Park, Paris.
Nature Morte, Honoré #1, Galerie Rue Visconti, Paris.
La Recherche, Galerie L’Inlassable x Boiler Room Gallery, Oslo.
Pseudo-Museology, Dalla Rosa Gallery, Londres.
Multiplied, Dalla Rosa Gallery / Christie’s, Londres.
Possibles d’un monde fragmenté (Félicités), Palais des Beaux arts, Paris.
Systemultra, Cross Art, Tokyo.
They Used To Call It The Moon, BALTIC Centre for contemporary Art, Newcastle.
Pulsar, Observatoire de Turin, Octobre 2014, Turin.
To Fill A Void, Février 2015, APT Gallery, Londres.
Lauréate prix Diamond.
Best artist project, The Others Fair, Turin.
Finaliste prix ICART-ARTISTIKREZO.
Séléctionnée pour le prix Sciences Po Pour L’Art Contemporain 2015.
FORMATION
2008 - 2013 DNSAP (Félicitations du jury), Ecole Nationale Superieure des Beaux-Arts, Paris.
2011 BA Fine Art, Central Saint Martins, Londres.
Pauline Delwaulle
Le travail de Pauline Delwaulle invite à un autre regard sur le monde. Il tend à révéler ce qu’on ne
voit plus. La question de l’écriture de l’espace et de sa représentation est centrale dans ses projets.
Le paysage et la cartographie servent de support à ses interrogations, que ce soit par le land art,
les cartes numériques ou le film. La rencontre avec le lieu, l’espace, est le moteur de sa création.
Elle se confronte au monde, puis vient comme le couvrir, le doubler, pour mieux le voir, le présenter.
Aller chercher, aller trouver, chaque projet est une sorte d’aventure, une expérience.
Puisant à la fois dans le documentaire, l’art contemporain et la littérature, le travail de Pauline
Delwaulle se développe en rhizome. Un même projet se déploie en plusieurs médiums au gré des
découvertes. Actuellement, elle travaille sur l’idée de paysage sémantique, à travers des films et
oeuvres numériques.
“Une carte d’une île étrange, perdue dans l’océan, l’archipel des Kerguelen. Une île, presque
inaccessible, à la cartographie pourtant si humaine. Je souhaitais aborder l’île avec les yeux
d’un explorateur de Jules Verne. Celui qui découvre pour la première fois un lieu, le crée. La
cartographie est constitutive de l’espace, on dit le lieu et le lieu advient. Je souhaitais évoquer
cette île comme un mystère, le paradoxe de ces lieux vierges et ses noms très littéraires. Ne pas
la nommer, et donner l’impression que cette mystérieuse île n’existe peut-être pas, qu’elle est le
fantasme de l’île elle- même ; elle les serait toutes, l’île au trésor, la mystérieuse, le mont Analogue...
Je ne peux pas aller sur l’île de mes rêves, peu m’importe elle peut être partout. La carte atteste de
sa réalité mais tant que je ne l’ai pas vue, elle n’existe pas vraiment et peut prendre forme partout,
surgir de nulle part.”
L’ile, film, 24mn, production le fresnoy-studio national des arts contemporains, 2012
Pauline Delwaulle
Née en 1988
Vit et travaille entre Lille et Paris
FORMATION
2011/2013
Le Fresnoy-studio national des arts contemporains (promotion Chris Marker), Tourcoing
professeurs : Denis Côté, Jean-François Peyret
2011
DNSEP, École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy (avec les félicitations du jury),
Cergy
professeurs : Patrice Rollet, Boris Achour, Jeff Guess, Marcelline Delbecq.
2008
DNAP, École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy (avec mention), Cergy
2006
Baccalauréat littéraire - classe européenne allemand (mention très bien,) Dunkerque
EXPOSITIONS ET PROJECTIONS
À venir
2016 : Exposition personnelle, séminaire Cartographie, Espace culture Art-Science,
Université de Lille-1, France
2015 : Exposition personnelle, Biennale Watch This Space, FRAC Nord-Pas-de-Calais,
Dunkerque, France
2014
- Sous le soleil exactement, pas à côté, pas n’importe où..., projection collective, Le
Cinématographe, Nantes, France.
/carte blanche à Véronique Terrier-Hermann
- Gostbusters : les chasseurs de fantômes, exposition collective, Galerie Verney-Carron,
Lyon, France.
/commissaire: Alexis Jakubowicz
- Festival Horizons Numériques, exposition collective, Abbaye de l’Escaladieu, Bonnemazon, France.
- Festival International du Film Insulaire, île de Groix, France.
- 59e Salon de la jeune création de Montrouge, exposition collective, Montrouge,
France.
- Festival l’Oeil d’Oodaaq, Rennes, France.
- Festival Territoire en Image, Institut de Géographie, Paris, France.
- Transcodage 1.1, exposition collective, Festival Tropisme, Galerie AL/MA, Montpellier,
France.
France.
2013
- Cartographies, exposition personelle, Dispositif EROA Collège Saint-Exupéry et Collège Périer,
Hautmont (France)
- Bansko International Mountain Film Festival, Bulgarie.
- Festival du film de Cerbère, France.
- Festival International du Documentaire FID CAMPUS 2013, Marseille, France.
- Cartographies to Anticipate a Movement, Universo vídeo_ Experimental Practices II, exposition
collective, LABORAL-centro de Arte y creacion industrial, Gijón, Espagne.
- Panorama 15 - Le Grand Tour, exposition collective, Le Fresnoy, Tourcoing, France. /
commissaire : Arnaud Laporte
- L’île, exposition personnelle, centre culturel français de Karlsruhe, Allemagne. / commissaire :
Sophie Lapalu
- Mais je ne sais quel oeil par accident nouveau, exposition collective de la revue Cargo Culte,
Pavillon de l’Indochine du jardin d’agronomie tropicale, Vincennes, France.
- 61st Trento Film Festival, compétition internationale, Italie
- Festival Cinéma du Réel 2013, section Pays rêvés, pays réels, Centre Pompidou, Paris, France.
- Revue Cargo Culte, édition de multiples d’artistes, Librairie Florence Loewy, Paris,
2012
- XVIII Festival international de cinema ambiental da serra da estrela, Compétition internationale,
Portugal.
- Tampere Film Fest, Finlande.
- Vidéothèque, FID de Marseille, France.
- Panorama 14 - élasticité, Le Fresnoy, Tourcoing, France. / Commissaire : Benjamin Weil
- Diepfestival, section Carto Graphies, Dieppe, France.
2011
- Rencontres Internationales Paris-Berlin-Madrid, exposition collective, la Gaieté Lyrique, Paris,
France.
- Hospitalités, exposition collective de TRAM ( réseau d’art contemporain en Ï’île de France), Institut Français de Bratislava,
festival BLAF, Slovaquie.
- Film exposé - Parcourir, franchir, traverser - édition 0, cinéma le Méliès, Montreuil., France.
2010
- Les Interlocuteurs, épisode 1- le chemin du serpent, exposition collective, galerie La Vitrine,
Paris, France.
- VAPAA/VARATTU, exposition collective, galerie La Vitrine, Paris, France.
2009
- Plurisensoriel, exposition collective, centre culturel de Flaine, Flaine, France.
BOURSES ET PRIX
2015
- Bourse créateur numérique de la Fondation Lagardère (janvier)
2014
- Bourse Dicréam-CNC
- Aide à la création DRAC Nord-Pas-de-Calais
- Bourse Brouillon d’un rêve numérique de la SCAM (Société Civile des Auteurs Multimédia)
- Bourse EKIMETRICS du 59ème Salon de Montrouge
2013
- Dispositif Runway entre Le Fresnoy et Bipolar ( http://www.bipolar-production.com/runway/ )
MASTERCLASS, COLLOQUES ET CONFERENCES
2014
- Conférence dans le cadre du séminaire La réticulation du monde, ESAD Valenciennes, ESA
Cambrai,
ESA Tourcoing/Dunkerque, Le Fresnoy, Tourcoing, France.
- J’y pense donc j’y suis, conférence-discussion avec Claire-Charlotte BUTEZ
(Géomaticienne au Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes, CNRS), Espace Verney-Carron, Lyon.
2013
- Masterclass FID CAMPUS 2013, Marseille capitale Européenne de la culture, France.
2009
- Workshop itinérant SUOMI dans le cadre du cursus à l’ENSAPC, Finlande.
BIBLIOGRAPHIE SOMMAIRE
- JAKUBOWICZ Alexis, in Catalogue Salon de Montrouge 2014.
- HÉE Arnaud, in Bref : la revue du court-métrage n°110, 2014.
- Panorama 15 : Le Grand Tour (catalogue d’exposition), Les presses du réel, 2013.
- Cinéma du Réel 2013 (catalogue du festival), 2013.
- LAPALU Sophie. in Panorama 14 : Élasticités (catalogue d’exposition), Les presses du réel,
2012.
- BULLOT Éric, in Au lieu du cinéma, in Art Press 2 : cinémas contemporains, 2011.
- Revue Cargo Culte II, édition de multiples d’artistes, 2012.
- FINNISH BOOK, édition collective dans le cadre du workshop SUOMI, (livre / CD), 2010.
L’ile, film, 24mn, production le fresnoy-studio national des arts contemporains, 2012
Théodore Fivel
Théodore Fivel est un artiste fantasque et polyfacétique. Autodidacte, il a grandi dans le Paris
alternatif de la fin des années 80 et des années 90. Acteur privilégié de toutes les tendances
nouvelles et des pratiques artistiques urbaines, de la musique électronique à la performance, il
s’implique également dans l’univers de la mode avec le projet Disciple Films et de récurrentes
collaborations avec les As Four, créateurs et activistes de la mode new yorkaise.
En parallèle, il multiplie les performances, seul ou au gré de rencontres entre New York et
Paris. Théodore Fivel a toujours créé des objets, pratiqué la peinture, l’installation, l’assemblage, la
musique, la vidéo, l’image sous toutes ses formes d’apparition. Son travail souvent éphémère ou
performé apparaît dans divers contextes, sans souci d’inscription dans le champ de l’art balisé et
des lieux autorisés.
Sand, sculpture de sable, peinture acrylique, dimensions variables, 2011
Théodore Fivel
2011/
Solo Show
Off Modern
Palais de Tokyo, Paris, France
Curator : Yann Chevallier
Group Show
Épisode 22
Tripode, Rezé, France
Group Show
Island
Dairy Art Centre, London, United Kingdom
Curator : Sarina Basta
Performance Le Grand Bizarre
Zoo Arena
Le Trianon, Paris, France
Group Show
Une tradition matérielle
FRAC Poitou-Charentes, Angoulême, France
2010/
Performance Le Grand Bizarre
Black Mess
Centre George Pompidou, Paris, France
Group Show
Year 13
Komplot, Brussels, Belgium
EXHIBITION & PERFORMANCE (selecdtion)
2013/
Performance Your name on a log
Chalet Society, Paris, France
2012/
Installation-Performance A Fair Camp
Guest project
Viennafair, Vienna, Austria
Performance Île-de-France
Albertina Museum, Vienna, Austria
Group Show
Guest Project Art-o-Rama
Friche la Belle de Mai, Marseille, France
Public Sculpture
Salut pour tous, encore des agapes à moratoire orphique
Le Vent Des Forets, Fresnes-au-Mont, France
Curator : Pascal Yonet
Group Show
Do Your Thing
White Columns, New York, USA Curator : Rub N Tug
Duo Show with Marianne Vitale
Lost Marbles
La Marbrerie, Montreuil, France
Performance La cuirlection de mon père Rob Pruitt’s Flea Market
Monnaie de Paris, Paris
Solo Show
Illuminati Hall
Le Commissariat, Paris, France
Curator : Damien Airault
Solo Show
Mais! Où est ma scène?
Le confort moderne, Poitiers, France
Curator : Yann Chevallier
2009/
Installation Transpiration
Pièces Montrées
Galerie Joyce, Paris, France
Performance Le Grand
Bizarre Creation of Le Grand Bizarre
Chez Moune, Paris, France
2008/
Performance in Stamina
Agathe Snow Proposal
Armory, Whitney Biennal, New York, USA
2007/
Installation-Vidéo Under the name Cicciolina
Collaboration with Rita Ackermann
“The perfect man show”
White Columns, New York, USA
Curator : Matthew Higgs
Performance The drawing academy
Ibid project gallery, London
ReMap KM, Athènes, Grèce
2006/
Installation Search and Destroy
The Kate Show
FOAM museum, Amsterdam, Hollande
Curator : Olivier Zahm and Rita Ackermann
Installation-Performance
Group Show
Invasionistas
Kling & Bang Gallery, Reykjavik, Islande
Curator : Hrafnhildur Arnardottir
Performance Necktie over the Atlantic
Collaboration with Michael Portnoy
Migros Museum, Zurich, Suisse
Video I know who I am of the collective Sakanama
Brooklyn international film festival
Brooklyn Museum, New York, USA
2005/
Installation The Concrete Castle
Peter Kilchmann Gallery, Zurich
Miami Art Basel, Miami, USA
Installation, performances and vidéo The Concrete Castle
Group Show : “Rupture des évidences”
Le Confort Moderne, Poitiers, France
Curator : Yann Chevallier
2002/
Performance Tout sur le savoir
Palais de tokyo, Paris, France
2001/
Performance and installation of 365 days Supa Roll Show Star
Edition of 365 CD et VHS
Paris, France
Sand #451992, sable, peinture acrylique, 2013
Laurent Pernot
En privilégiant toutes les formes d’expressions, de la conception d’installations à la production
d’images, Laurent Pernot expérimente des processus temporels, poétiques et immersifs.
Ses productions s’articulent de façon récurrente autour des notions de visible et d’invisible, du temps
et des égarements de la mémoire, en s’inspirant de l’imaginaire des sciences et de l’histoire qui
hantent l’individu comme la société. L’identité, la fragilité, l’origine et les limites du vivant sont parmi
ses thèmes majeurs. L’exploration du potentiel fictionnel des espaces d’exposition et la relation au
spectateur sont également déterminantes.
Diplômé de l’Université (Maîtrise Photographie & Multimédia, Paris VIII, directeur de recherches
Dominique Baqué) puis du Fresnoy studio national des arts contemporains, Laurent Pernot poursuit depuis un parcours singulier ponctué de nombreuses résidences et d’expositions en France
et à l’étranger.
Raphaël Cuir, Moods Magazine – Extrait
(…) « Les œuvres de Laurent Pernot sont souvent des figures du temps, c’est-à-dire de l’ouvert
(Bergson), de ce qui change à chaque instant, dans le flux du vivant qui relie en nous l’infiniment
proche et l’infiniment lointain : poussière d’étoiles. (…) Nous sommes ici confrontés à l’étrangeté de
nos petites destinées, de nos petites épaisseurs d’histoire qui font la grande et dérisoire aventure
humaine face à l’étendue du macrocosme : vertige des échelles. »
Badlands, Série Et si demain, les grandes forces de la nature se rejoignaient pour liquider
l‘avènement de la révolution industrielle et de la postmodernité ?, épreuves sur papier baryté,
30 x 40 cm, 2014
Laurent Pernot
né en 1980 à Lons-le-Saunier, France
Vit et travaille à Paris
EXPOSITIONS PERSONNELLES
2014
Sous les projecteurs, espace 13/16, Centre Pompidou, Paris
2013
Année Lumière, La Filature, Mulhouse
Palais Sidi Mohammed Ben Youssef, Fès, Maroc
2012
Là où naissent les fantômes, Centre d’Art Bastille, Grenoble
Mémoire intermittente, Musée Mandet, Riom
Phenomena, Palais Jacques Coeur, Biennale d’art contemporain, Bourges
Entre deux rives, Centre Arc-en-ciel, Liévin
Le procès du singe, Galerie Odile Ouizeman, Paris
2011
Ruée vers la perdition, Module, Palais de Tokyo, Paris
Kronprinz Tower Light Project, National Centre for Contemporary Arts, Kaliningrad, Russie
Centre culturel Krasnoïé Znamia, avec l’Institut Français, St Petersbourg, Russie
CCN, Rillieux
2010
Survivance des lucioles, Lux scène nationale, Valence
Matière noire, Attrape-couleurs, Lyon
L’enfance et le néant, Scène nationale de l’Agora, Evry
Laurent Pernot, Loop Art Fair, galerie Odile Ouizeman, Barcelone
The uncertainty of stars, Théâtre de la Cité Internationale, Paris
In Between, galerie du Rutebeuf, Clichy
2009
Laurent Pernot, Palacio das artes, festival Siana, Belo Horizonte, Brésil
Ghostly memories, Docks Art Fair, Galerie Odile Ouizeman, Lyon
2008
Le ciel est devenu noir, galerie Odile Ouizeman, Paris
D’ici là, Espace culturel François Mitterrand, Beauvais
2007
Laurent Pernot, Sketch gallery, Londres, Angleterre
Beyond miracles, 1aspace, Hong Kong, Chine
2006
Particles, Alvar Aalto Museum, Jyväskylä, Finlande
2005
Once upon a time, Fondation Miro, Espai 13, Barcelone, Espagne
2004
Don’t close your eyes, S-AIR Interxcross Creative Center, Sapporo, Japon
EXPOSITIONS COLLECTIVES
2014
Là où naissent les fantasmes, galerie Odile Ouizeman, Paris
Choices Collectors Week-end, galerie de l’École National des Beaux Arts, Paris
Video Forever 15 Ghosts, Franck Perrin Studio, Paris
Nuit Blanche, Square Victoria, Montréal, Qc, Canada
Vasari Auction, vente aux enchères, Villa 88, Bordeaux
Art Brussels, Galerie Odile Ouizeman, Brussels Expo
Croisements, galerie K11 (Whuhan), galerie Cmoda (Pékin), Chine
Le mal pour le bien, exposition et vente aux enchères, Dysney France, Espace Commines, Paris
Le Mur, La Maison Rouge – Fondation Antoine de Galbert, Paris
Mixology, Numthong Gallery, Bangkok, Thaïlande
Still Water, galerie 22.48m2, Paris
Paris Photo, Galerie Odile Ouizeman, Grand Palais, Paris
Sugar Apple Daegu, Daegu, Corée du Sud
Lux, Le Fresnoy, Tourcoing
La vie et l’espoir, lauréats Sanofi, Institut français, Pékin, Chine
Art is Hope, exposition et vente aux enchères au profit de AIDS, Piasa, Paris
Paysages passages, avec Robert Cahen, Musée-Château d’Annecy
The Remarkable lightness of beeing, galerie Aéroplastic, Bruxelles, Belgique
2013
De leur temps 4, l’ADIAF à nantes, centre d’art Le hangar à bananes, Nantes
YIA Art Fair, Loft Sévigné, Paris
Paris Photo, galerie Odile Ouizeman, Paris
Chroniques des mondes possibles, Fondation Vasarely, Aix-en-Provence
Au-delà de mes rêves, Monastère royal de Brou, Bourg-en-Bresse
Lights, Wuhan, Chine
Vanished, galerie Christophe Gaillard, Paris
The End, galerie See Studio, Paris
Art Brussels, galerie Odile Ouizeman, Bruxelles
Biennale internationale de Melle
L’Arbre qui ne meurt jamais, Théâtre des Sablons, Neuilly
Centre Culturel de Belgrade (KCB), Serbie
N’habite plus à l’adresse indiquée, Centre Albert Chanot, Clamart
Images parallèles, Siana 2013, Institut de la Vie Numérique, Evry
2012
Neon? Who’s afraid of Red, Yellow and Blue?, Maison Rouge, Paris
Jeux d’artistes, Musée Chateau d’Annecy
Le souffle des chimères, galerie Mélanie Rio, Nantes
Indian Art Fair, Video Lounge, New Delhi, Inde
Biennale de São Paulo, MUBE, São Paulo, Brésil
Visions fugitives, Le Fresnoy, Tourcoing
Chapelle de l’hôpital général, Videoformes, Clermont-Ferrand
Portraits de famille, musée Robert Dubois-Corneau, Brunoy
2011
Art souterrain, Montréal, Qc, Canada
Fantômes et cauchemars, Historial de la grande guerre, Péronne
Maison des arts, Malakoff
Paranoïa, Exit, Maison des arts de Créteil, VIA, Maubeuge, Gare St Sauveur, Lille
Mécanique céleste, galerie Odile Ouizeman, Paris
Shooting Symphony, galerie Odile Ouizeman, Paris
Augmented senses, Oct Art, Shanghai et Shen Zhen, Chine
Parcours Saint Germain, Paris
Museu da mare, Rio de Janeiro, Brazil
2010
Qui es-tu Peter ?, espace culturel Louis Vuitton, Paris
Par nature, espace d’art contemporain Eugène Beaudoin, Anthony
Regards, CAB Grenoble
Jerk Off, galerie Van Der Stegen, Paris
Red Brick Warehouse, Yokohama, Japon
Utopia/Dystopia, Art Paris, Grand Palais, Paris
Diese, Musée des Beaux Arts, Dijon
Accès(s), Anciens abbatoirs, Pau
Supervues, Vaison-la-Romaine
2009
Galerie Domi Nostrae, Lyon
Microclimat, Parc culturel de Rentilly
Siana, Nanchang, Chine
Accès(s), Pau
2008
Dans la nuit des images, le Grand Palais, Paris
Jeune Création, Grande Halle de La Villette, Paris
Monobandes, galerie Les Territoires, Montréal, Canada
VAD Festival Internacional de Vïdeo i Arts Digitals, Girona, Espagne
Le Vent des Forêts, Meuse
Parcours St Germain, Christian Dior, Paris
Voltage, Courtrai, Belgique
Gaya International Festival of Culture, Gim hae city, Corée
Galerie Space Bandee, Artskool Videocube Busan, Busan, Corée
Remix, Copper Smithy, Fiskars, Finlande
2005
Full House, fondation Künstlerdorf Schöppingen, Allemagne
Coincidences des images, Saarländisches Künstlerhaus, Saabrücken, Allemagne
111 Minna Gallery, Independent Exposure, San Francisco
Lange Nacht der Museen, Schwules Museum, Berlin, Allemagne
2004
International Photo Festival, Wuyishan, Chine
Fiac, Stand Le Fresnoy, Paris
Ujazdowski Castle Contemporary Art Center, Varsovie, Pologne
Panorama 5, Jamais Vu, Le Fresnoy studio national des arts contemporains,
Tourcoing
2003
Panorama 4, Paysages persistants, Le Fresnoy studio national des arts contemporains, Tourcoing
COMMANDES PUBLIQUES
2013
1% Artistique, Collège Lou Blazer, Montbéliard
2012
1% Artistique, Le Bateau Feu – Scène nationale, Dunkerque
Les Nouveaux Commanditaires, Centre Hospitalier de St Malo, France
2011
Ernst & Young, Tour First, La Défense, Paris
2007
Punctum, The gallery Redchurch Street, Londres, Angleterre
Ghetto, galerie The Space, Séoul, Corée
Territoires de l’image, Le Fresnoy, Tourcoing
Art4LUX, Casino Luxembourg
Dislocate 07, Ginza Art Lab, Tokyo, Japon
Video-Salon 2, galerija 10m2, Sarajevo, Bosnie
Fabrica – les yeux ouverts, triennale de Milan, Italie
Quel sens ?, galerie Odile Ouizeman, Paris
Changdong Art Studio, musée national d’art contemporain, Séoul, Corée
PRIX / AIDES / RESIDENCES
`
Quel sens ?, galerie Odile Ouizeman, Paris
Changdong Art Studio, musée national d’art contemporain, Séoul, Corée
Aller retour virtuel, Mains d`oeuvres, St Ouen
L’étoffe des songes, Le Vivat, Armentières
2013
Résidence, Thaillywood, Thaïlande
Prix Yishu 8, résidence, Pékin, Chine
2006
Fabrica : les yeux ouverts, Centre Georges Pompidou, Paris Normality, galerie
The Heder, Artskool, Tel Aviv, Israël
2002
Frauenklinik Inselspital, Berne, Suisse, Integral Ruedi-Baur & Associés, Paris
2014
Résidence In-Situ, Conseil Général Seine-St-Denis, Centre Pompidou, Paris
Aide de la Fondation nationale des arts graphiques et plastiques (FNAGP)
Soutien pour une recherche artistique du CNAP, Centre National des Arts Plastiques
2012
Résidence, Vidéoformes, Clermont-Ferrand
2011
Résidence, JA.CA, Belo Horizonte, Brésil
2010
Lauréat Prix SAM pour l’art contemporain, SAM Art Projects
Aide au catalogue – galerie Odile Ouizeman, Centre National des Arts Plastiques
(CNAP)
2009
Allocation d’installation, DRAC Ile De France
Dicream, aide à la maquette, avec la Cie en attendant
2008
Aide individuelle au projet, Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris
2007
Résidence, ville de Beauvais, Drac Picardie
Résidence, Cité internationale des arts, Paris
Bourse UNESCO-Aschberg, Changdong National Art Studio, Séoul, Corée
2006
Résidence, Pépinières européennes pour jeunes artistes, Montréal, Canada
Résidence, NKD The Nordic Artists’ Centre, Dale, Norvège
2005
Résidence, Stiftung Künstlerdorf Schöppingen, Allemagne
Résidence, Fabrica, Centre de recherche et de création de Benetton, Trévise, Italie
2004
Résidence, S-AIR, Interxcross Creative Center, Sapporo, Japon
COLLECTIONS
Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris (FMAC)
Collection publique d’art contemporain, Conseil Général de Seine-Saint-Denis
Fondation Künstlerdorf Schöppingen, Allemagne
INVIDEO Archive, Milan, Italie
Collection Antoine de Galbert
Fonds municipal d’art contemporain, ville de Lyon
Fonds municipal d’art contemporain, ville de Clichy
Collection Louis Vuitton
Collection Sanofi
Collections privées
FORMATION
2004
2002
Le Fresnoy studio national des arts contemporains, Tourcoing
Maîtrise Photographie & Multimédia, Université Paris VIII
Série Et si demain, les grandes forces de la nature se rejoignaient pour liquider l‘avènement de la
révolution industrielle et de la postmodernité ?, épreuves sur papier baryté, 30 x 40 cm, 2014
Jiratchaya Pripwai
Jeune artiste au dessin identifiable par l’apparente simplicité, Jiratchaya Pripwai affiche au travers
de séries de dessins monochromes et de lignes entrelacées, un travail dont la force et la technique
sont remarquables.
Utilisant une technique “d’écriture automatique”, les dessins de Jiratchaya Pripwai explorent méticuleusement la similarité entre les actions contrôlées, le conscient et le subconscient.
Les techniques utilisées pour atteindre ces lignes complexes permettent néanmoins aux observateurs, et de manière inattendue, non pas de rester à l’écart de ses « filets » mais de les pénétrer
voire même de s’identifier et de réduire ainsi la distance avec les œuvres.
L’artiste pourrait ainsi s’approprier les paroles de Jacques Derrida dans Mémoires d’aveugles :
“Je tire autour du dessin des filets de langue, je tisse plutôt à l’aide de bâtons et lettres, une tunique
d’écriture oùcapturer le corps du dessin (…)”.
Jiratchaya Pripwai est representée par la Numthong Gallery à Bangkok.
Elle est actuellement en résidence à Thaïllywood: http://www.thaillywood.org
Convertion of breath, encre sur toile, 75 x 168 cm, 2014
Jiratchaya Pripwai
Née en 1983
Vit et travaille à Chiang Mai, Thaïlande
SOLO SHOWS
2011 “Between the Lines” Numthong Gallery, Bangkok
GROUP SHOWS
2014
“Mixology” Numthong Gallery, Bangkok 2013
“Triangle Circular” See Scape Gallery, Chiang Mai
“Eternity”Numthong Gallery, Bangkok 2012
“Supplementary food III Fusion Ingredient” Baantuek Art Center, Chiang Mai
“Politics of Me” BACC, Bangkok “Meeting” by Vermillion group, Jamjuree Art Gallery, Bangkok 2011
“ID-SaTEE” by 8 young female artists, Teeoli Art Space, Bangkok 2009
“Esthetic of body” Silom Galleria Bangkok “The way to art” Exhibition by graduate students, Faculty of Painting Sculpture and Graphic Art,
Silpakorn University, BACC, Bangkok ”The 2nd Bangkok Triennial International Print and Drawing Exhibition”, BACC, Bangkok 2008
“Nostalgia” by Vermillion group, Chiang Mai 2007
“Marking on space” Ji Qoo Art Space, Chiang Mai “Conceal” by La Femme group, Chiang Mai 2006
“Such is Life” by Beauty Suit group, Chiang Mai ”52nd National exhibition of art, Bangkok Art thesis Exhibition”, Chiang Mai “One by One” Painting department, Faculty of Fine Art, Chiang Mai 2005
“Flower in our mind” by La Femme group, Chiang Mai 2004 Art and community project, Chiang
Mai 2003
Contemporary Drawing, Chiang Mai 40th Anniversary Chiang Mai University, Chiang Mai
PRIX
2010
Third Honorary Prize, Bronze Medal for Painting of the 56th National Exhibition of Art 2009
Scholarship of General Prem Tinsulanonda Statesman 2008
First Prize: 10th Panasonic Contemporary Painting Exhibition 2nd Supporting Prize by Krung Thai Bank :54th National Exhibition of art
Distinguished Prize: 20th Toshiba “Bring Good Things To Life” Art competition.
FORMATION
B.F.A (Painting) Faculty of Fine art, Chiang Mai University
M.F.A (Painting) Faculty of Painting Sculpture and Graphic Art, Silpakorn University
Augustin Steyer
Trouvant leur source dans des photographies d’objets, d’installations qu’il réalise ou d’images
extraites d’archives, les oeuvres d’Augustin Steyer sont une interrogation de la relation entre
l’expérience du réel et sa représentation.
Ses oeuvres sont les sommes de transferts d’un support ou d’une technique à une autre, de
processus par lesquels elles sont éloignées de leur source pour les rapprocher de la frontière entre
abstraction et représentation.
Par le dessin, la photographie, la peinture, l’impression ou la réalisation de volumes, les oeuvres
d’Augustin Steyer se manifestent comme un paradoxe visuel qui correspondent à ce moment où
l’oeuvre devient quelque chose qui nous échappe et dont l’identification est incertaine.
L’ensemble de dessins >8000m a pour origine des fragments de photographies de paysages de
montagnes de plus de 8000 mêtres d’altitudes. Seules 14 montagnes ayant un sommet de plus de
8000 mêtres existent dans le monde, toutes dans l’Himalaya.
Autrement appelée “death zone”, cette limite signifie l’impossibilité pour l’être humain de survivre
au dessus de cette altitude. Ces dessins se dérobent au regard direct et demandent un investissement physique du regardeur, traçant paradoxalement un parallèle entre l’impossibilité d’une
expérience directe du réel et l’évanescence de l’image.
Light Studies #2 / Cavity Drawing, Fusain sur papier calque, pigments noirs,
100 x 80 cm, 2013
Augustin Steyer
Né en 1987
Vit et travaille à Paris
FORMATION
2012 Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris
EXPOSITIONS
2014
Private Choice
2013
Centre George Pompidou
A la demande de Pierre Huyghe, collaboration pour son exposition par la création d’une pièce
In-Situ
2012
Marc Bervillé Studio
Exposition personnelle
2011
Palais de Tokyo
Réalisation d’une pièce murale temporaire
2010
Fondation Ricard
Exposition de groupe Lignes de Chance
PRIX
2010
Bourse Diamond
Prix de dessin contemporain - mécénat privé newyorkais financé par Madame Diamond en partenariat avec les Beaux Arts de Paris
Light Studies Cavity Polaroid#5
Marie Velardi
Marie Velardi a montré son travail dans plusieurs expositions personnelles en Suisse et a participé
à de nombreuses expositions collectives, notamment en France, en Belgique et en Italie. Elle a
reçu plusieurs bourses de la Ville de Genève, les Prix Kiefer-Hablitzel 2007 et le Prix Rotary Club
District 2008 au Swiss Art Awards à Bâle. Elle participe en 2012 et 2013 à deux longues résidences
à Rome et à Paris à la Cité Internationale des Arts.
Son travail est exposé en ce moment à la Biennale d’Inde de Kochi-Muziris, intitulée Whorled Explorations, dont le commissariat est assuré par Jitish Kallat.
La pratique artistique de Marie Velardi est multiforme; Elle a réalisé, entre autres Les Futurs
Antérieurs, XXIe siècle / Future Perfect, 21st Century (2006), une édition imprimée en français et
en anglais de plus de cinq mètres de long racontant l’histoire du XXIe siècle inspirée par des livres
et films de science-fiction; Une bande sonore réalisée en Amazonie (2007, 2010); Un Atlas des îles
perdues, Edition 2107, (2007), avec des dessins à l’encre d’îles qui vont être submergées par la
montée des eaux d’ici 2107; Une série de travaux relatifs aux eaux souterraines, Aquifers, Renewal
Time (2012-2013). La série de Dessins-Clepsydres est issue de la nuit, elle explore et dessine une
typologie, comme un temps profond des insomnies de l’artiste.
Par ses recherches et réalisations, Marie Velardi tente de mettre en forme(s) une mémoire de
l’avenir.
Dessins-Clepsydres, encre et aquarelle liquide sur papier, 35 x 45 cm, 2012
Marie Velardi
Née en 1977 à Genève
Vit et travaille entre Genève et Paris
FORMATION
1997-1999
1999-2000
2001-2003
2003-2005
2013-2014
Accademia di Belle Arti di Brera, Milan
Académie Royale des Beaux-Arts, Brussel
Diplôme, ECAL, Ecole Cantonale d’Art, Lausanne
Postgrade CCC (études critiques, curatoriales et cybermédias), HEAD, Geneva
SPEAP - Programme Expérimental Art & Politique, SciencesPo, Paris
EXPOSITIONS PERSONNELLES
2014
“Terre-Mer et autres oeuvres” (13.11 - 20.12.2014), Gowen Contemporary, Geneva
“Projets en cours” (29 - 30.06.2014), Fondation Suisse, Pavillon Le Corbusier, Paris
2013
“Clepsydres” (26.11 - 21.12.2013), Villa du Parc - Centre d’Art Contemporain, Annemasse
2012
«Aquifers», (21.12 - 29.03.2013), Hug, Geneva
2009 «Luna 2049», (18.07-16.08.09), Sotterranei dell’Arte, Monte Carasso*
«Mille Lunes», (24.03-16.06.09), installation in-situ, Maternité-HUG, Geneva
2008
«Différentes Fins Possibles» (16.02-07.03.08), Stargazer, Geneva
2007
«Wanta Wayana I» (08.11-22.12.07), La Cabine / Galerie Arquebuse, Geneva
«Agence des îles perdues» (10.01-11.02.07), Palais de l’Athénée, Geneva *
2006
«Scénario 1: Chloropolis» (30.03-6.05.06), attitudes - espace d’arts contemporains, Geneva
«Scénario 2: TPC» (23.05-8.07.06), attitudes - espace d’arts contemporains,
Geneva
«Scénario 3: Eole» (31.08-14.10.06), attitudes - espace d’arts contemporains,
Geneva
«Scénario pour 20006» (03.02-18.03.06), Centre d’Edition Contemporaine, Geneva*
EXPOSITIONS DE GROUPE
2014-2015 “Whorled Explorations”, Kochi-Muziris Biennale 2014, Curated By Jitish Kallat (12.12.2014 - 29.03.2015), Kochi, India
2014
“Currents, Curtains, Code”, Curated By Raffael Dörig, Triennale du Valais (14.06 - 31.08.2014), Valais
“Sic Vos Non Vobis - For you but not yours” (14.03 - 04.05.2014), PAV, Parco Arte Vivente, Centro d’Arte Contemporanea, Torino
2013
“Vues...” (30.11.2013 - 30.03.2014), Château du Domaine de Chamarande, Région parisienne
“Aqua Vitalis, Positions de l’art contemporain” (14.09 - 28.12.2013), Curated by Paul Ardenne & Claire Tanguy, Artothèque de Caen et Palais Ducal, Caen *
“À heures fixes, pas une minute à perdre”, Swiss Time project (11.10 - 21.12.2013), Villa du Parc - Centre d’Art Contemporain, Annemasse
2012
“Exposition S.F. - Art, science & fiction” (18.11.12 - 17.02.13), Musée des Arts Con-
temporains, Site du Grand-Hornu, Belgium*
“In Absent Places We Dwell” (21.09 - 27.10.2012), Piano Nobile, Geneva*
“De larmes et d’eau fraîche” (29.03 - 1.04.2012), 1.618, Paris
2011
«Môtiers 2011, Art en plein Air» (18.06 - 18.09.2011), Môtiers*
«Swiss Art Awards» (13 - 19.06.2011), Basel
«Defective Science» (23.04 - 15.05.2011), Palazzo Ducale, Genoa (I)
2010
«Nulle part est un endroit», (9.10 – 19.12.2010), Centre photographique CPIF, Paris
«Shift Festival» (28 – 31.10.2010), Basel
«Escales – Art Chêne» (30.09 – 07.12.2010), Geneva
«Jeune création contemporaine, sélection pour les Bourses de la Ville de Genève», (02.09 - 03.10.2010), Centre d’Art Contemporain, Geneva
«Ce qui vient», Ateliers de Rennes - Biennale d’art contemporain (30.04 – 18.07.2010), Rennes
«Terra Infirma» (14.01-14.02.2010), ISCP, New York
2009
«Le Temps de la Fin» (21.11.09-07.02.2010), Espace d’art contemporain La Tôlerie, Clermont- Ferrand
«I am by birth a Genevese» (08.09-03.10.09), Forde, Genève et Vegas Gallery (18.06 - 12.07.09), London
«1.618» (14.05-17.05.09), Palais de Tokyo, Paris
«Moralische Fantasien / Kunst und Klima» (06.02-05.04.09), Museum Morsbroich, Leverkusen*
2008
«_Aurum» (14.09-30.11.08), Centre PasquArt, Biel*
«Jeune Création 2008» (10.10-15.10.08), Grande Halle de la Villette, Paris*
«Drôles de Dames» (06.08.08), Galerie J, Paris
«Moralische Fantasien / Kunst und Klima» (08.06-26.10.08), Kunstmuseum Thur-
gau*
«Swiss Art Awards 2008» (02.06-08.06.08), Basel*
2007
«Remember a future past» (07.12-12.12.07), Hockney Gallery, RCA, London
«Unter 30 – Jeune Art Suisse» (04.11-02.12.07), Centre PasquArt, Biel*
«ZOO Art Fair» (12.10-15.10.07), London
«Artistes et créateurs d’aujourd’hui» (05.09-30.09.07), Centre d’Art Contemporain
Geneva
«Swiss Art Awards 2007» (11.06-17.06.07), Basel*
«Môtiers, Art en plein air» (23.06-23.09.07), Môtiers*
2005
«Swiss Art Awards 2005» (14.06-20.06.05), Basel
«APEX, Agence de Prospective Expérimentale» (14.01-30.01.05), Etuves, Geneva
2004
«Bourses de la Ville de Genève» (15.12.04-30.01.05), Centre d’Art Contemporain Geneva
«Mobileskino» (30.01-31.01.04), Basel
RESIDENCES / PUBLICATIONS / BOURSES / PRIX
2013
2012-2013
2009 2009
2008
2007
2007
2005
Cité des Arts, Paris
Istituto Svizzero di Roma
Cahiers d’Artistes 2009, Pro Helvetia
Atelier 2010-2012 pour plasticiens à l’Usine, Genève
Prix Rotary Club District 1990, Swiss Art Awards, Basel *
Bourse d’aide à la création, Ville de Genève
Prix Kiefer-Hablitzel, Swiss Art Awards, Basel *
Bourse du Fonds municipal d’art contemporain Genève
* avec catalogue
Tatiana Wolska
“Je ne sais pas vraiment parler de mon travail, néanmoins je vais essayer de le résumer en quelques phrases. Tout d’abord, sans être une écologiste assidue, je n’aime pas pour
autant encombrer notre planète plus qu’elle ne l’est déjà. J’utilise donc essentiellement des
matériaux de récupération.
Je sais que c’est un discours courant, mais au fil du temps je me suis rendue compte que c’est
chez moi plus une habitude venue tout droit de l’environnement post-communiste dans lequel
j’évoluais. Le système D que nous utilisions n’était pas tant un phénomène de mode, mais plutôt
un recyclage nécessaire au fonctionnement de chacun.
Il y a ensuite mon manque d’imagination inné et ma volonté de construire, ou simplement faire
quelque chose de mes propres mains... Je m’entoure alors de toutes sortes de matériaux (provenants de poubelles, rues, déchèteries, etc.), je les regarde, les décortique et les assemble à
nouveau. Je m’attaque souvent à de nouvelles manières de construire, chaque fois c’est une sorte
de pari. D’une autre manière, je dirais que je range, j’ordonne, des matériaux qui associés, font la
sculpture.”
Dans son rapport à l’espace, Tatiana Wolska constitue un essaim protéiforme.
Les formes organiques récurrentes sont-elles une tentative d’évasion de la forme, de la ligne ou
du trait?
Sans titre, bouteilles Badoit thermosoudées,170 x 100 x 120 cm, 2007
Courtesy Galerie Claudine Papilon
Tatiana Wolska
Née en 1977 en Pologne
FORMATION
2007 - DNSEP (diplôme nationale supérieur d’expression plastique), Nice, Villa Arson
2004 - DNAP (diplôme nationale d’arts plastique), Nice, Villa Arson
SOLO SHOWS
2013
2009
2009
2008
Contre-temps, Galerie Catherine Issert, Saint-Paul
Centre national d’art contemporain de Cracovie
Prix de la Jeune sculpture collectivité territoriale de Cors
Exposition monographique, Galerie Wpolnota Polska, Cracovie, Pologne
GROUP SHOWS
2014 Participation Art Genève
2014 Participation Art Paris
2014 Module au Palais de Tokyo
2014 Grand Prix au Salon de Montrouge
2013 Exposition Duo ‘Conjecture’ avec Vivien Roubaud, Galeria In Extenso, Clermont-Ferrand
2013 Participation au Drawing Now, Paris
2012 Sunchine & Precipitation / De La pluie & Du Beau
2012 Partouse, Berlin
2011 L’auto Station, La Station, Nice,France
2011 Qui Sera, Sera, Centre d’art CAN, Neuchâtel, Suisse
2011 Pagès, Viallat, Wolska, Galerie Catherine Issert, St-Paul de Vence
2011 Ratio Natura Poesis avec Alexandra Guillot, Cagnes-sur-Mer, France
2011 Piedigriggio ,Korsyka, Francja
2011 Chez Le Macumba Night Club, Nice
2010 Replikantki 2,BWA Katowice
2010 Nitrospective, Corse
2010 Auto station, La Station, Nice
2010 Arte-Mare, Bastia
2009 Ex Voto, Haute Corse
2009 Moi & les autres III, Galerie Catherine Issert, Vence
2008 Biennale d’Art contemporain de Nîmes
2008 Participation au workshop de Pavillon de Palais Tokyo organisé par l’émission “Atelier
Création” , France Culture
2007 Dernière station avant l’autoroute, Museav, Nîmes 2007 L’Art c’est renversant, Galeries
Lafayette, Nice
Sans titre, bouteilles Orezza thermosoudées,300 x 250 x 190 cm, 2010
Courtesy Galerie Claudine Papilon
Brigitte Zieger
Brigitte Zieger développe une œuvre qui met en place de subtils dispositifs, afin de piéger des
formes esthétiques et des motifs décoratifs. Elle emploie toute une gamme de médiums, tels
que le dessin, le découpage, la vidéo et la sculpture. Bien que ses œuvres semblent initialement
harmonieuses, cette perception s’effrite lentement, un examen plus approfondi révèle des charges
explosives cachées.
Dans la tapisserie d’animation Eldorado Wallpaper les motifs pastorales se transforment en
surfaces à partir de laquelle le mouvement est étonnamment extrait par la soudaine apparition de
personnes au milieu de paysages romantiques que la période coloniale aimait à représenter sur
des papiers peints ornementales. Ils semblent se cacher et se faufiler sans trouver de destination,
errant entre les forêts tropicales idylliques et de jolies campagnes européennnes. Nous réalisons
alors qu’ils convoquent l’image d’immigants illégaux portant leurs biens, ainsi la perception d’une
tapisserie décorative s’éclipse, sa couleur vert acide nous rappelle soudainement la vision nightshot d’armes de guerre en visée. Cette situation de basculement traduit pertinemment l’oxymore
entre le confort domestique du papier peint et sa capacité à être utilisé comme support pour des
messages sociaux et politiques.
Le papier peint bourgeois a d’ailleurs sûrement quelque chose à voir avec la société industrielle
naissante, et donc avec une nouvelle forme moderne d’exploitation de l’homme par l’homme à
grande échelle. Toutes ces significations sont ainsi capturées par l’artiste avec Eldorado Wallpaper
et qui nous interrogent sur ce que nous accrochons sur nos murs, sur ce qui constitue notre décor,
et sur les réalités que cela nous aide à ne pas regarder.
El Dorado, Film d’animation HD, 7 mn, couleur, 2013
Brigitte Zieger
Née en 1959 en Allemagne
Vit et travaille à Paris, France
EXPOSITIONS PERSONNELLES
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2007
2005
2003
2002 2001
2000
1996 1995 1994
EVERYBODY TALKS ABOUT THE WEATHER… WE DON’T, Galerie Weigand, Berlin.
Galerie Odile Ouizeman, Paris
WALLPAPERED, Millenium Court Arts Centre, Portadown/Belfast N. Ireland
COUNTER-MEMORIES, Galerie Heinz-Martin Weigand, Berlin.
COUNTER-MEMORIES, Galerie Odile Ouizeman, Paris.
WOMEN ARE DIFFERENT FROM MEN, Galerie Odile Ouizeman, Paris.
LE TEMPS SUSPENDU, POCTP, la Borne, Nogent le Rotrou, France.
DREAMS AND DISASTER, Galerie Weigand, Karlsruhe, Allemagne.
AVEC DES YEUX LARGEMENT FERMÉS, Galerie Odile Ouizeman, Paris.
DOCKS ART FAIR, Galerie Bernhard Bischoff, Lyon.
HITS & MISSES, Galerie Bernhard Bischoff, Bern, Suisse.
L’ART DANS LA VILLE, Giat Industries, St’ Etienne.
GALERIE BERNHARD BISCHOFF, Thun, Suisse.
PROP FICTION, Stadtgalerie,Bern, Suisse.
WESTERN DANCE, Centre d’Art Contemporain « la Halle au Poisson », Perpignan.
READY TO TAKE CARE OF YOU, Galerie Chez Valentin, Paris.
SPAREPARTS, Institut Français de Thessalonique, Grèce.
LES HOMMES N’ONT PAS FINI D’AIMER LES VOITURES, Vices & Virtues, Paris.
LES MARIEES, Galerie Chez Valentin, Paris, France.
EXPOSITIONS COLLECTIVES
2014
MOTOPOÉTIQUE, Musée d’art contemporain de Lyon.
ICASTICA, BIENNALE OF AREZZO, Arezzo, Italia.
FAIRE LA MORT AVEC TOI, L’atelier, Nantes.
FIGHTCLUB EVERYDAY, National Gallery of Arts Tirana, Albania.
ALL ABOUT THESE... LADIES AND GENTLEMEN, Pilotgaleri, Istanbul.
MOVING TERRITORIES, Galerie Duchamp Yvetot. France.
REALITIY ASYLUM, 7.5 / Isabelle Suret, Paris.
DRAWN-GEZEICHNET-DESSINÉ, Kunstverein Badsalzdefürth, Germany.
GALLERY ON THE MOVE. Art Cologne. Germany
LATE HARVEST, Nevada Museum of Art, USA.
2013
METAMATIC RELOADED, Musée Tinguely, Basel.
ALL ABOUT THESE… LADIES AND GENTLEMEN, DOCVA Viafarini, Milan, Italie
AU-DELA DE CETTE FRONTIERE VOTRE TICKET N’EST PLUS VALABLE, Pavillon Vendôme, Clichy la Garenne, France.
DES FLEURS SINON RIEN, Galerie Odile Ouizeman, Paris. ON THE PRECIPICE, The Big M, Museum of Modern Art Middlesbrough, GB.
Woodhorn Museum and Northhumberland Archive, Ashington
Berwick Film & Media Arts Festival, Berwick.
VIENNA ART FAIR, Gallery on the Move, Vienna.
JE HAIS LES COUPLES (PART II), Galerie Valérie Bach, Brussels.
PARIS PHOTO, Galerie Odile Ouizeman, Paris.
2012
LE CHOIX DES ARMES, Alain Declercq & Brigitte Zieger, Centre d’art Rutebeuf, Clichy sous Bois.
UNLIMITED BODIES, Palais d’Iéna, Paris.
PRESOMPTION D’INSOUCIANCE, Maison Guerlain, Paris.
TIRS RELOADED, Pacific Standard Time, Here is Elsewhere Gallery, Los Angeles.
A DOLL’S HOUSE, Isola Art Center, Milan.
VIDEOFORMES @ GALERIE OUIZEMAN, Festival International d’Art Vidéo, Paris.
BANG BANG : TATORT KUNST, Haus für Kunst Uri, Altdorf, Suisse.
ALAIN DECLERC & BRIGITTE ZIEGER, Centre d’art contemporain, Clichy sous Bois.
TULCA ART FESTIVAL 2012, Galway, Ireland.
2011 BANG ! BANG ! CCA Kunsthalle d’Andratx, Mallorca, Espagne.
SLEEP DISORDERS, le centre d’art Dominique Lang et Nei Licht, Dudelange, Luxembourg.
MECANIQUE CELESTE, galerie Odile Ouizeman, Paris.
SHOOTING SYMPHONIE, galerie Odile Ouizeman, Paris.
PAYSAGES D’INGERENCES, Espace Synesthésie, Saint-Denis.
2010 SHADOWS DREAM THE MAN, Kara Walker & Brigitte Zieger, l’Aître Saint-Maclou, Rouen.
LA MAIN NUMÉRIQUE, Fondation nationale des arts graphiques et plastiques, Nogent sur Marne.
LE RÉEL, NOUVEL OPIUM, Galerie les Filles du Calvaire. Paris
UTOPIA + DYSTOPIA, Art Paris + Guests, Grand Palais Paris
BIENNALE LES ENVIRONNEMENTALES, Tecomah, Jouy-en-Josas.
ENTROPIE, Espace d’art contemporain Khiasma, Les Lilas.
SCHLOSS KIESEN, avec Chantal Michel, Kiesen, Suisse.
FESTIVAL DES ARTS VISUELS DE VEVEY, Epa, Vevey, Suisse.
THE DIGITAL HAND, Musée national de Taiwan, Taipei.
SLICK, galerie Odile Ouizeman, palais de Tokyo, Paris.
FACE AU MUR, papiers peints contemporain, MUDAC de Lausanne et Musée de Pully, Suisse
2009 LOOPING MEMORIES, la collection Ketterer-Ertle au PROGR, Centre d’Art Contemporain, Bern.
L’ART À L’ORÉE DU BOIS, Musée Robert Dubois Corneau, Brunoy.
SALON DU DESSIN CONTEMPORAIN, Galerie Odile Ouizeman, Paris.
NOUS NE VIELLIRONS PAS ENSEMBLE, Label Hypothèse, Galerie Nuke. Paris.
2008
CENT, Galerie Defrost, Paris.
SHOW OFF, Galerie Odile Ouizeman, Paris.
BOUCLES D’OR, collection FRAC Basse-Normandie, Caen, France
SALON DU DESSIN CONTEMPORAIN, Galerie Odile Ouizeman, Paris.
2007 (IM)POSTURES, Espace Michel Journiac, Centre Saint Charles. Paris.
ENCORPS DES FEMMES, Galerie Odile Ouizeman, Paris, France
CINE.MOV, Red Brick Warehouse,Yokohama, Japan.
ART 3, Place Saint Sulpice, Paris.
PINKY BLAST, la galerie de la butte, Villa du Radet, Paris.
CINE.MOV, Espace Synesthésie, Paris-St.Quen.
TRANSIMAGES 5, Mahatma Ghandi Institute de Port Louis,Ile Maurice.
2006 FESTIVAL VIDEO ART, Museum of Contemporary Art, Yokohama
LOOP ’06, Galerie Bernhard Bischoff, Barcelona.
DRIVING FAST THROUGH A SLOW MOTION LANDSCAPE, CRAC Alsace, Altkirch.
Et Espai Ubu, Barcelona
PARTICIPATE ? Kraftstationen, Norrköping, Sweden.
“X-MAS”, Galerie Bernhard Bischoff, Bern.
VIENS, dialogue n°3, le bureaux des rencontres internationals Paris/Berlin.
2005
FABULATIONS ET VAGABONDAGES AU QUOTIDIEN, La Villa du Parc, Annemasse.
PROGR, Videokunst CH, Zentrum für Kulturproduktion. Bern.
PARTICIPATE ! Chinese European Art Center, Xiamen, Chine puis Basecamp, Philadelphia
STRANGERS IN THE NIGHT, FRAC Basse Normandie, Caen.
EST-CE UNE BONNE NOUVELLE, Centre Culturel de Ventiane, Laos
MIXMEDIA TRIP, “3015”, Melbourne International Arts Festival, Melbourne.
2004 LE SIGNAL, rencontres internationales d’images en mouvement, Biarritz.
FESTIVAL DE BANGKOK, Centre d’art international de l’Alliance Française, Thaïlande.
2003
WONDER, Galerie Bernhard Bischoff, Thun, Suisse.
VIDEOSYNCHRONES, Ecole municipale supérieure d’art de Rueil-Malmaison.
LA BONNE, LA BRUTE ET LE TRUAND, L’Autre Sens, Mazères sur Salat/Toulouse.
LE LIVRE ET L’ART, Lieu Unique, Nantes.
2002 NUIT BLANCHE, Pompes Funèbres, Paris.
TRANSIMAGES, Synesthésie, Main d’œuvres, Saint Ouen.
MIRAGES, Maison du Danemark, Paris.
WHITE CUBE BLACK BOX, Tonimolkerei, Zürich.
H2G / TERRITOIRES, Forum Culturel, Le Blanc-Mesnil.
DOUBLE TROUBLE, Frac Languedoc-Roussillon, Montpellier.
ACTION/REPLAY 2, MC 93, Bobigny.
RENDEZ-VOUS, Paris/Brooklyn, Smack Mellon, Brooklyn/New York.
AKIHABARA-TV, The Third International City Video Installation, Command N, Tokyo.
STOP MAKING SENSE, Galerie Corinne Caminade, Paris.
IN/EX-HIBITION, Galerie les Filles du Calvaire, Paris.
STATION. STATIONNEMENT.STATIONNER, Red Heart Co., Parc de Rosny-sous-Bois.
2001
RENCONTRES VIDEO ARTS PLASTIQUES, Centre d’Art Contemporain de Basse Normandie.
VAGUE BUT TRUE, Angel Row Gallery, Nottingham.
QUOTIDIEN AIDE (LES LOCATAIRES), Ecole supérieure des beaux-arts de Tours.
IDEAL 4, Centre d’art contemporain Espace Croisé, Roubaix
RESISTANCE, Festival International du Film, Foix.
PARIS/BERLIN, Cinéma l’entrepôt, Paris.
BROADWAY, Hôtel de Ville, Paris.
ITINERAIRE BIS, Centre d’art contemporain Passages, Troyes.
ARCO, Galerie Max Estrella, Madrid
2000.
1999
2REAL ART PROJECT, Limerick, Ireland.
VIDEOCULTURE, Kornhaus, Bern.
THE FREAK SHOW, Glassbox, Paris.
TRANSVERNACULARITE, Langage Plus, Alma, Canada.
TRANSTRUCTION, Kunstbunker, Kunstverein Nürnberg.
CITY TRACKS, Stadtgalerie Bern.
VISAGES DE RENCONTRES...passe à la maison, Maison Populaire, Montreuil.
STORIES / PULSIONS, Attitudes, Centre Culturel Suisse, Paris.
VAGUE BUT TRUE, Arnolfini Center of Contemporary Art, Bristol.
ART FRANKFURT, Galerie Haus Schneider, Frankfurt.
VAGUE BUT TRUE, Galerie Asbaek, Copenhague.
1998 CONTAINER MUSEUM, Tel Aviv, Israel.
BF 15, Alliance Française, Uruguay.
FESTIVAL CINEMA/VIDEO, Musée d’Art Contemporain, Lyon.
CINEMA, VIDEO, PERFORMANCE, Ecole des Beaux-Arts de Limoges.
SUBMIT, Bricks & Kicks, Wien.
RENEE KOOL, BRIGITTE ZIEGER, Galerie des Archives, Paris.
IN THE SUMMERTIME, Galerie Haus Schneider, Karlsruhe.
ABRACADABRA, Tate Gallery, Londres.
ART FOCUS 3, International Biennal of Contemporary Art, Jerusalem.
IMAGINE…Galerie Haus Schneider, Karlsruhe.
HEARTBREAK HOTEL, Thun, Suisse.
SOUVENIRS/DOCUMENTS, PS 122, New York.
CROSSLINKS, Galerie im Marstall, Berlin.
24H DELUXE, Hôtel Scribe, Paris.
FESTIVAL DE L’ART EN VIDEO, Musée d’Art Contemporain, Lyon.
OH LES BEAUX JOURS, Jardin des Batignolles, Paris.
WONDERLAND TV, LES NUITS SAVOUREUSES, CICV de Belfort.
1997 FACE VALUE, PS 122, New York.
REVEILLONS NOUS, Salon de Coiffure, Galerie Chez Valentin, Paris.
LECTURES? Galerie des Archives, Paris.
YOUR HOME IS AN IDEAL PLACE FOR CRYING, Bed & Bathroom Gallery, Paris.
PROP FICTION, White Columns, New York
1996
COZY, Spot Gallery, New York.
FANCY, Soho Arts Festival, Pilot Art, New York.
EPREUVES DU DESIR, Observatoire Galerie, Bruxelles.
AUSTERITY MEASURES, 214 Lafayette, New York.
CHRISTMASSHOW, Observatoire Galerie, Bruxelles.
1995
WILD AT HEART, Galerie Jousse-Seguin, Paris.
PROPOSITIONS, A l’Ecart, Montreuil.
ETRANGERES AU PARADIS, Galerie Le Monde de l’Art, Paris.
SPAREPARTS, Institut Français de Thessalonique. *
1992 YVES GRENET, THOMAS HIRSCHHORN, BRIGITTE ZIEGER, Centre d’Art Contemporain,
Rueil-Malmaison.
COLLECTIONS PUBLIQUES ET PRIVÉES
Métamatic Research, Fondation All Art Initiative, Amsterdam, Interactif Shooting Wallpaper, 2012
Fondation Sam Art Projects, Women are Different from Men 12, 2012
Collection Guerlain, Women are Different from Men 13, 2012
Deutsche Bank, Shooting Wallpaper (série de dessins) 2009
Fond Régional d’Art Contemporain, Basse Normandie, Mondwest (vidéo-installation) 2005
Fond Régional d’Art Contemporain Aquitaine Serial Self (vidéo-installation) 2003
Fond National d’Art Contemporain, Serial Self (vidéo-installation) 2000
Fond National d’Art Contemporain, Playtime (installation) 1999
Susan Jacoby, Trustee of the MOMA New York, Nobody (installation) 1998
Institut Français, Thessalonique, Nobody-Anybody (sculpture) 1995
COMMANDE PUBLIQUE
2010 Collection municipale d’art urbain de la ville de Chelles.
PRIX, BOURSES ET RÉSIDENCES
2011
2009
2009
2000
2000
1999
1996
1995
1995
1992
Bourse de recherche et de création, Centre national d’art plastique.
Lauréate du prix Maif pour la sculpture.
Aide à l’édition, Centre national d’art plastique.
Cité Internationale des Arts. Séjour de 2 ans.
Allocation d’achat de matériel, Drac Ile-de-France.
Résidence à la fondation “La Napoule”.
Atelier de l’AFAA à New York. Séjours d’un an.
Résidence à l’Institut Français de Thessalonique.
Aide à la création, Drac Bretagne.
Aide à l’édition, Drac Ile-de-France.

Documents pareils