La légende de la Dame Blanche de Thouzon

Commentaires

Transcription

La légende de la Dame Blanche de Thouzon
La légende de la Dame Blanche de
Thouzon
Vers l'an 1207, Raymond VI, Comte de Toulouse, avait une fille d'une
incomparable beauté qu'il envisageait de marier à un puissant voisin.
Mais, devenue grande, la belle No (ainsi appelée par abréviation de Noélie) s'éprit
d'un gentil troubadour qui venait souvent la voir.
Pour sauver leur bonheur naissant, No et son amoureux quittèrent la maison
paternelle et s'enfuirent loin du pays.
Furieux, le Comte jura la mort du ravisseur et envoya des émissaires à la
poursuite des deux amants.
Après maintes recherches, on apprit qu'ils s'étaient réfugiés dans le château de
Thouzon où les poursuivants arrivèrent enfin.
Les émissaires du Comte pensèrent les prendre là comme dans une souricière,
mais ils trouvèrent place vide.
Il fut impossible de saisir les amoureux malgré les plus minutieuses recherches,
plusieurs fois renouvelées.
Cependant, on voyait souvent, la nuit, comme une silhouette de femme se glisser
sur les remparts du château.
Plusieurs fois, les envoyés du Comte se présentèrent à Thouzon et
recommencèrent leurs recherches...en vain.
La silhouette de No, comme par défi, venait, la nuit, hanter les remparts du
château et disparaissait à la moindre alerte.
Chaque assaut, chaque fouille était un échec. Les amants restaient
mystérieusement insaisissables.
Les deux fugitifs connaissaient sans doute, une issue secrète qui les protégeait de
leurs poursuivants.
Les émissaires du Comte se découragèrent et l'on n'entendit plus parler de nos
deux amoureux qui vécurent donc heureux, longtemps.
Les années passèrent, et l'on continua à voir la Dame Blanche hanter les remparts
de Thouzon.
Ainsi finit cette belle histoire qui fut chantée par les troubadours de tous les temps.
En 1902, l'on découvrit la grotte de Thouzon...n'allez surtout pas dire que c'est là
que se cachaient les amoureux : leur secret ne doit pas être divulgué.
Si, par une nuit de pleine lune, vous apercevez la Dame Blanche de Thouzon,
faites-lui signe, elle vous sourira ; elle veille sur les restes du château.