Équipement des armées, bilan 2015 (3/5) : Europe/Otan

Commentaires

Transcription

Équipement des armées, bilan 2015 (3/5) : Europe/Otan
TRIBUNE n° 378
Équipement des armées,
bilan 2015 (3/5) : Europe/Otan
Jérôme Pellistrandi
Colonel, rédacteur en chef.
L
’année 2015 a été une année très dense pour l’Europe avec la prise de
conscience que de nouvelles menaces imposaient de revoir des politiques de
défense qui étaient en baisse accélérée depuis 2008. Plusieurs pays ont ainsi
commencé à revoir à la hausse leur budget dédié à la défense. La déstabilisation
profonde du Levant avec la mainmise de Daech sur une partie des territoires syrien
et irakien, avec la conséquence des flux migratoires massifs, et le conflit entre
l’Ukraine et la Russie, ramenant une ambiance de guerre froide en Europe de l’Est,
ont rappelé que la guerre n’était pas une abstraction lointaine et que le « temps des
dividendes de la paix » était révolu. Certes, c’est bien l’Otan, avec le rôle tutélaire
des États-Unis qui reste la garantie sécuritaire pour la plupart des pays européens,
mais le besoin de retrouver des capacités d’action et de projection est redevenu une
réalité militaire. Avec des ambitions bien sûr très différentes entre certaines nations
comme la Pologne pour qui la priorité est la Russie, ou l’Italie confrontée aux arrivées de migrants via la Méditerranée.
Une tendance se dégage cependant dans la volonté de conserver ou de
retrouver une panoplie couvrant tout le spectre des engagements, même si concrètement le choix de projeter des troupes est encore limité par les opinions publiques
réticentes à voir des soldats engagés en dehors du continent. Les attaques terroristes, notamment contre la France, au cours de l’année 2015 ont toutefois marqué
les esprits, entraînant des actions militaires tant en Afrique, en océan Indien et
contre Daech.
Janvier
La Roumanie a prévu d’augmenter
son budget de la défense à partir de 2017,
pour atteindre les 2 % de son PIB. L’armée
de l’air roumaine a par ailleurs reçu son
sixième et dernier exemplaire de l’avioncargo C-27J Spartan (Alenia), achevant
ainsi la modernisation de son aviation de
transport entamée en 2007. Ce programme
a mobilisé 217 millions d’euros.
C-27J Spartan (Armée de l’air italienne)
www.defnat.fr - 22 janvier 2016
1
La Grèce a modernisé 3 frégates
pour pouvoir mettre en œuvre les hélicoptères SH-70 Seahawk (Sikorsky) qu’elle
possède en 11 exemplaires. Suite aux élections du 25 janvier qui ont vu la victoire du
parti de gauche radicale Syriza, le portefeuille de la Défense a été confié au leader
du parti de droite souverainiste (AN.EL),
Pános Kamménos, allié à Syriza. Deux
questions sont désormais posées : quel budget et quelle relation au sein de l’Otan avec
la Turquie ?
SH-70 Seahawk de l’US Navy
La Turquie a confirmé son choix de l’avion de combat américain F-35
Lightning II (Lockheed Martin) avec une commande de 4 appareils supplémentaires suivant les 2 premiers en 2014. La cible visée est de 100 F-35. Ankara a également commandé 5 hélicoptères lourds CH-47 Chinook (Boeing) pour ses forces
spéciales. Ces 5 aéronefs rejoindront les 6 achetés en 2011.
La Suisse décide l’achat de 12 chars poseurs de pont Leguan sur châssis
Leopard 2 (Krauss-Maffei), devenant le 16e client de ce matériel destiné au franchissement.
La Suède et les Pays-Bas envisagent un accord pour le développement
d’une nouvelle classe de sous-marins pour l’horizon 2025, autour des chantiers
néerlandais Damen et suédois Saab.
Le Portugal approuve une loi de
programmation militaire couvrant la période
2015-2026 en prévoyant une dépense de
960 M€ d’ici 2018 pour les équipements,
avec l’achat de véhicules blindés légers 4x4,
Fusil d’assault G-3
le remplacement de l’actuel fusil d’assaut
G3 (Heckler & Koch), la modernisation de
5 frégates, ainsi que celles des 30 avions F-16 Fighting Falcon (General Dynamics)
et des 6 C-130 Hercules (Lockheed Martin) qui seront prolongés jusqu’en 2030.
Le budget 2015 est de 2,213 Mds €, soit
1,1 % du PIB.
La Bulgarie envisage à nouveau de
remplacer ses 12 Mig-29.
L’Irlande retire du service son navire
garde-côtes LÉ Aoife après 35 ans. 3 navires
assurent la mission de surveillance des
pêches.
2
LÉ Aoife (Marine irlandaise)
TRIBUNE
Février
L’Espagne reçoit le dernier des 8 hélicoptères EC-135 commandés en
décembre 2013 auprès d’Airbus Helicopters pour un montant de 49 M€. Le
3e hélicoptère Tigre HAD est également livré ce mois. 24 appareils sont prévus d’ici
2017. L’Ejercito commande un lot de 303 mitrailleuses de 12,7 mm fabriquées par
le Belge FNM, qui assemble cette arme depuis les années 1930. Par ailleurs,
Madrid s’interroge sur le futur de ses sous-marins : en 2016, il ne resterait que
2 S-70 en service, alors que le premier S-80 n’est plus attendu désormais avant
2020. Au point de craindre une rupture capacitaire, sans parler du fiasco du
programme S-80 qui vient d’être exclu du marché australien.
Le Danemark envisage de modifier ses 4 frégates de la classe Thetis (entrées
en service entre 1991 et 1992) pour recevoir les nouveaux hélicoptères Seahawk.
Londres a reçu son deuxième avion A400M (Airbus), après un premier
exemplaire en novembre. La cible est de 22 appareils. Le retard du programme
repousse de six mois l’annonce de la mise en service initial de l’A400M au sein de
la Royal Air Force (RAF). La date retenue est désormais septembre. Par ailleurs, la
Royal Navy a engagé une phase d’études d’un an pour son projet de future génération de frégate de Type 26. 13 frégates viendront remplacer les 13 actuelles de
Type 23. Le projet a démarré en 2010 et la phase de production débutera en 2016.
Les T 26 assureront l’ossature de la flotte britannique jusqu’en 2060.
Berlin a confirmé la commande de 18 hélicoptères NH-90 (Airbus) destinés à la marine, dans la version NFH Marine. Les livraisons débuteront en 2017.
L’Allemagne aura au final 100 NH-90 (82 pour la Bundeswehr et 18 pour la
Deutsche Marine).
Mars
Au Royaume-Uni, la construction du deuxième porte-avions, le
HMS Prince of Wales, progresse avec la mise en place de la première turbine à gaz
d’une puissance de 50 000 CV. Le baptême du navire est prévu en 2016. La durée
de vie des 2 Carrier Vessel Future (CVF) est fixée à 50 ans.
Le Portugal annonce l’achat de 192 blindés légers 4x4 d’ici à 2019 dont
117 en version transport de troupe, 10 en PC et 27 en ambulance. En 2015,
l’armée de terre dispose de 38 Véhicule blindé léger (VBL) Panhard et 37 HMMWV
(High Mobility Multipurpose Wheeled Vehicle ou Humvee).
Les Pays-Bas obtiennent le feu vert américain pour l’achat de 17 hélicoptères lourds CH-47F pour un montant de 1,05 milliard $. À ce jour, 11 CH-47D
volent sous les cocardes néerlandaises.
3
Avril
La Lituanie envisage de se doter de 12 canons d’artillerie PZH 2000 auprès
de l’Allemagne.
La Suisse décide de relancer le programme de remplacement de ses avions
F-5 Freedom Fighter (Northrop Grumann) rejeté par une votation en avril 2014.
La baisse du nombre d’avions disponibles fait que l’armée de l’air ne disposera plus
que de 22 F-5 et 32 F-18 (McDonnell Douglas). La décision sera prise en 2017
autour de 3 appareils : le Gripen E (Saab), le Rafale (Dassault) et éventuellement le
F/A-18E/F Super Hornet (Boeing), le Typhoon (Eurofighter) n’étant pas retenu.
Mai
Le crash d’un A400M à Séville lors de son premier vol a jeté la consternation sur le programme européen. À cette date, la France était le principal utilisateur de l’appareil avec 6 appareils qui ont effectué déjà 1 700 heures de vol. Fin
2015, le parc français est de 8 appareils.
La Norvège a décidé d’augmenter
son budget de la défense 2015, avec
500 millions de dollars supplémentaires
pour atteindre 5,6 milliards. La hausse sera
de 3,4 % par rapport à 2014. Parmi les projets, il faut noter la création d’une première
batterie sol-air, la modernisation de
38 chars Leopard 2 (sur 52), l’arrivée du
premier F-35 en 2017 et des réflexions sur
le remplacement des sous-marins de la classe
Ula mis en service dans les années 1980 et
qui arrivent en fin de vie.
Leopard 2 (Bundeswehr)
Le Danemark a choisi son nouveau véhicule de combat de l’infanterie
en sélectionnant le Piranha 5 (conçu par le Suisse GD-Mowag) pour remplacer ses
M-113. 206 exemplaires seront commandés pouvant monter jusqu’à 450. C’est un
échec pour le Véhicule blindé combat d’infanterie (VBCI) de Nexter qui était également candidat. Par contre, le projet de canon de 155 mm automoteur est reporté
sine die.
L’Espagne a relancé son projet de véhicule de combat 8x8 qui avait été
lancé en 2009 et suspendu à cause de la crise économique. 5 constructeurs dont
Nexter ont reçu une demande d’information (RFI) et devront donner leur proposition avant l’été.
L’Italie reçoit sa 4e Frégate multimissions (Fremm) Carabiniere. 10 Fremm
ont été commandées et la n° 5 a été lancée en décembre 2014.
4
TRIBUNE
La Turquie a sélectionné le design du BPE (Navire de projection stratégique)
Juan Carlos I construit par Navantia pour son projet de porte-aéronefs. Le navire
entrera en service en 2021 et pourrait embarquer des F-35, ce qui signifierait un
saut qualitatif majeur pour la marine turque.
La France, l’Allemagne et l’Italie ont décidé de lancer le développement
d’un drone Male (Moyenne altitude, longue endurance) européen à l’horizon 2025.
Juin
Les premiers équipages de la Royal Navy sont arrivés aux États-Unis pour
s’entraîner à la mise en œuvre des futurs avions F-35B destinés à équiper les CVF,
marquant une nouvelle étape dans le renouvellement de la composante aéronavale
du Royaume-Uni.
La Bulgarie va lancer d’ici peu un programme d’achat d’avions de combat
comme envisagé en janvier. À ce jour, son armée de l’air dispose de 5 Mig-21 et
12 Mig-29 (Mikoyan-Gourevitch) arrivés à obsolescence.
Mig-21 hongrois (à gauche) et Mig-29 russe (à droite)
L’Italie annonce une nouvelle baisse de son budget de la défense pour 2015
avec 13,19 milliards d’euros au lieu de 13,58. Les deux principaux programmes
sont les avions de combat Typhoon et F-35. 35 F-35 devraient ainsi être acquis d’ici
2020. La cible reste fixée à 90 appareils, même si le doute prévaut désormais sur ce
chiffre.
L’Allemagne a décidé de lancer les premiers travaux sur le successeur du
char Leopard 2. Celui-ci restera en service jusqu’en 2030. Actuellement 225 engins
sont opérationnels, mais suite aux tensions en Ukraine, d’autres chars vont être
réactivés pour avoir 328 chars disponibles.
Le Portugal a décidé d’acquérir 2 nouveaux navires du type OPV (Offshore
Patrol Vessel) de la classe Viana do Castelo pour un investissement de 77 millions
d’euros. Leur entrée en service est prévue en 2018. Une première tranche de 2 OPV
avait été commandée en octobre 2002. Les navires ont été reçus en 2010 et 2013.
D’un déplacement de 1 870 tonnes, ils ont une longueur de 83,1 m et un équipage
de 38 marins.
5
La Lituanie a reçu le premier de ses 3 hélicoptères AS 365N3+ Dauphin
commandée en octobre 2013 à Airbus Helicopters. Ces appareils sont destinés
principalement aux secours.
L’Otan a retiré du service un Boeing AWACS E3. 18 appareils avaient été
commandés et volaient depuis 1982. 14 E3 seront modernisés d’ici 2018.
Le budget 2015 de la défense britannique va subir une amputation de
500 millions de £ivres, soit une baisse de 1,5 %. Depuis 2010, le budget de la
Défense a baissé de 8 %.
La Roumanie a pris livraison des derniers PVP (Petit véhicule protégé) produits par Panhard. Bucarest en avait commandé 16 en 2012.
La Finlande va engager les études pour le remplacement de ses avions F-18
(61 appareils mis en service à partir de 1995). 5 avions ont été sélectionnés : le
Typhoon, le Rafale, le F/A-18E/F, le F-35 et le Gripen du voisin suédois. La cible est
fixée à 60 avions avec une enveloppe de 6 à 10 milliards d’euros. La décision sera
prise en 2021.
Juillet
Les Pays-Bas achètent une nouvelle
tranche de 12 véhicules 4x4 Bushmaster
(Thales) pour une livraison en 2016. Les
premières commandes avaient été passées
en 2006 pour le déploiement afghan.
À terme, ce sont 98 engins qui équiperont
les forces néerlandaises.
Bushmaster néerlandais en Afghanistan
L’Italie a commandé le navire successeur du porte-aéronefs Garibaldi qui est
entré en service en 1985. Ce nouveau bâtiment sera opérationnel en 2022 et aura
une longueur d’environ 200 m, pour un coût évalué à 1,1 milliard €. La flotte italienne conservera donc 2 porte-aéronefs, avec le Cavour, entré en service en 2007.
Septembre
Le Royaume-Uni retirera ses avions
Tornado (Panavia) en 2019, tandis que les
Typhoon de la première tranche seront
arrêtés à la même date. Ces appareils auront
très peu servi, ayant été mis en service
entre 2003 et 2008 et n’ayant pas été
modernisés. En 2019, la RAF ne disposera
plus que de 127 chasseurs.
6
Tornado du 31e Squadron de la RAF
TRIBUNE
En Allemagne, la modernisation des avions de patrouille maritime P-3C
Orion (Lockheed) va débuter. Un premier appareil sera rénové d’ici
novembre 2016. Les 8 appareils seront tous livrés d’ici 2023 et devront rester en
service jusqu’en 2035. Le P-3C Orion est entré en service à partir de 1962.
La Belgique a déclaré une première capacité opérationnelle de sa flotte
d’hélicoptères NFH-90 de sa composante navale avec 3 appareils disponibles. Pour
la composante terre, cette capacité a été déclarée en mai avec 4 NH-90 TTH.
L’Espagne poursuit la modernisation de ses véhicules tactiques avec la livraison à l’infanterie de marine (qui fait partie
de l’Armada) des premiers VAMTAC produits par le constructeur national Uro pour
remplacer les actuels Humvee américains.
Les VAMTAC équipent déjà l’Ejercito et
l’armée de l’air. Ces nouveaux équipements
s’inscrivent dans un budget à nouveau en
VAMTAC espagnol
hausse. Le projet 2016 prévoit 5,926 Mds €,
soit une augmentation de 3,5 % avec
2 nouveaux programmes, les frégates F-110 destinées à remplacer les F-80 Santa
Maria (admises au service à partir de 1986) et le véhicule de combat 8x8.
La Croatie reçoit le premier des 12 canons d’artillerie de 155 mm
PZH 2000 commandés à l’Allemagne en décembre 2014 pour un montant de
41 millions €.
Le Monténégro et la Macédoine souhaitent adhérer rapidement à l’Otan.
Octobre
La Suisse va acheter 6 drones de surveillance Hermes 900 auprès du
constructeur israélien Elbit Systems pour un montant de 230 M€.
La Bulgarie décide de confier la modernisation de 6 Mig-29 à la Pologne.
Ce chantier doit s’étaler jusqu’à fin 2016.
Le Royaume-Uni lance les premiers marchés pour sa nouvelle classe de
frégate Type 26. 13 T 26 doivent se substituer aux actuelles T 23 à partir de 2023.
Ce seront des navires multimissions d’un déplacement de 7 000 tonnes.
Novembre
La République tchèque a choisi le véhicule 6x6 Titus (Nexter) pour son
programme de blindé MRAP (Mine Resistant Ambush Protected). 42 véhicules sont
7
prévus pour un montant de 111 millions de $. Le châssis est fourni par l’industriel
tchèque Tatra.
L’Espagne a fait le choix du drone américain MQ-9 Reaper (General
Atomics) avec l’acquisition prochaine de 4 engins et 2 stations au sol pour un
montant de 243 millions de $.
La Norvège va augmenter son budget de la défense 2016, avec une hausse
de 9,8 % et 5,245 milliards d’euros, soit + 460 millions d’euros. 1,32 milliard sera
consacré aux équipements dont le programme F-35 avec 52 appareils prévus et 22
déjà confirmés.
La Finlande va lancer son programme
de remplacement de ses avions F/A-18 d’ici
février 2016. La sélection sera faite en
février 2019 pour une signature en 2021 et
un début de livraison en 2025. Les avions
candidats sont le F/A-18E/F, le Rafale, le
Typhoon, le F-35 et le Gripen.
De haut en bas et de gauche à droite : F/A-18 Hornet et F-A-18E/F Super Hornet australiens,
Rafale français, Typhoon italien, F-35 américain et Gripen Suédois.
Le 250e hélicoptère NH-90 a été livré en octobre à l’Italie.
La Turquie a commencé la construction du premier de ses 6 sous-marins
Type 214 (HDW), de conception allemande. L’accord avait été signé en 2009.
Décembre
Le Royaume-Uni est de retour dans le golfe arabo-persique avec le début
de la construction d’une base navale à Bahreïn. Celle-ci est financée par ce petit
royaume pour un coût de 15 millions de £ et permettra à Londres une permanence
navale, ce qui n’était plus le cas depuis des décennies, les Britanniques ayant quitté
cette île en 1971. Par ailleurs, fin novembre, le projet de révision stratégique a été
présenté par Londres. Il prévoit un inversement de tendance avec une augmentation du budget de la défense prévoyant 178 Mds £ sur les 10 prochaines années.
À souligner le format maintenu à 4 sous-marins nucléaires lanceurs d’engins
(SNLE) pour la dissuasion et la reconstitution d’une capacité de patrouille aérienne
anti-sous-marine avec l’achat de 8 avions P-8A Poseidon (Boeing). Londres décide
8
TRIBUNE
également de prolonger ses chars Challenger 2 (Vickers Defence Systems désormais
BAE Systems) de 10 ans jusqu’en 2035 avec un programme de modernisation pour
227 engins.
L’Italie a reçu son premier F-35 « made in Italia ». La cible prévue est de
90 appareils. Les F-35 remplaceront les Tornado, les AMX (AMX International) et
les AV-8B Harrier II (McDonnell Douglas).
L’Otan a donné son feu vert pour les discussions visant à l’adhésion du
Monténégro à partir de 2016.
L’Allemagne a reçu son troisième avion A400M. 53 sont prévus pour une
cible initiale de 73. Mais il n’est pas exclu une réduction à 40. Cependant, le retard
des A400M va entraîner le prolongement des C-160 Transall (Transport Allianz) de
2018 à 2021.
La Pologne a achevé de recevoir les chars Leopard 2 A5 transférés par la
Bundeswehr. Le contrat avait été signé en novembre 2013.
Madrid confirme le choix de se doter de 4 drones Reaper livrables entre
juillet 2017 et le printemps 2020 pour un montant de 158 millions $. Le premier
sous-marin S-82 devrait être livré en 2018 après la reconfiguration du projet. Le
retard accumulé va obliger à prolonger les 3 S-70, en s’appuyant sur une expertise
réalisée par DCNS.

Après une année 2015 au final très dense et marquant une inflexion réelle
vers un réarmement européen, 2016 devrait être une année de consolidation avec
l’arrivée progressive à maturité de certains programmes comme le F-35, l’A400M.
Il reste cependant à poursuivre les efforts de restructuration de l’industrie de défense.
La fusion Nexter-KMW sera intéressante à observer à cet égard. Un autre secteur
sera également concerné avec les sous-marins : le contrat australien pourrait jouer
ici un rôle catalyseur. Des questions vont aussi se poser autour des avions de
combat entre la montée en puissance de la chaîne du Rafale et la fin progressive de
celles des Typhoon. La politique russe sera également un élément central qui risque
de peser lourdement si Moscou continue à souffler le chaud et le froid, entraînant
dès lors une accélération du réarmement des pays de l’Europe de l’Est, méfiants à
l’égard des ambitions de l’ancienne puissance tutélaire.
Sources : Air & Cosmos, Cols Bleus, Le Marin, Mer et Marine, Portail des sous-marins,
Jane’s (GB), Flug Revue (All), Infodefensa (Esp), Defensa.com (Esp) et Defense News (GB).
9

Documents pareils

Équipements militaires : chronique d`un trimestre

Équipements militaires : chronique d`un trimestre avion de transport Boeing C-17. Bénéficiant de la fin de production de cet appareil, l’armée de l’air canadienne avait reçu son premier en 2007. Les Pays-Bas vont entièrement renouveler leur flotte...

Plus en détail

Équipements des armées, bilan 2015 (1/4) : Afrique et Amérique

Équipements des armées, bilan 2015 (1/4) : Afrique et Amérique après le premier vol inaugural. Les livraisons devraient débuter en 2018 au lieu de 2016. La crise politique et budgétaire impacte le programme de l’avion de combat Gripen. Le montage est retardé d...

Plus en détail

Équipement des armées, bilan 2015 (2/5) : Asie

Équipement des armées, bilan 2015 (2/5) : Asie L’Inde aurait effectué un tir de maquette de missile balistique à partir de son SNLE INS Arihant (« tueur d’ennemis »). New Delhi envisage de se doter de 6 SNLE. Suite au vieillissement de sa flott...

Plus en détail