télécharger le dossier de communication au - CONSTRUCT

Commentaires

Transcription

télécharger le dossier de communication au - CONSTRUCT
http://construct1.free.fr
les 17, 20, 21, 22 et 23 Décembre 2005 à Toulouse, France.
improvisation libre, électro-dub, free jazz, drum'n bass, vidéo.
eDogm(netlabel) et Ombilikal (webradio) invitent à Toulouse le collectif genevois
Audioactivity.
Communiqué de presse:
Internet permet de créer des espaces de diffusion et de rencontre pour la création alternative.
Depuis plusieurs années, les genevois de Audioactivity sont présents sur la webradio toulousaine
Ombilikal, et cette année le netlabel eDogm a sorti deux morceaux de D'incise, un artiste de ce
collectif. Exprimant le souhait de jouer en live, les deux structures toulousaines se sont rencontrées
et ont décidé d'inviter Audioactivity à Toulouse, en organisant plusieurs concerts, plusieurs soirées.
L’objectif : mettre en présence les différents champs artistiques représentés et permettre aux
musiciens de se rencontrer et d'improviser ensemble en live.
Il s'agit, en 5 soirées, dans 5 lieux différents, de faire se croiser des musiques différentes, de
délocaliser le public, de favoriser la rencontre entre plusieurs influences et approches musicales qui
ont parfois plus en commun qu'on le pense. La programmation associe des instrumentistes et des
musiciens électroniques. Elle propose chaque soir un live unique et un plateau de DJs. On pourra
ainsi voir jouer et improviser ensemble un batteur de jazz et un expérimentateur bruitiste, ou assister
à la rencontre du piano et des manipulations sonores. Le vidéaste Legoman, présent sur toutes les
soirées à partir du mercredi 21, illustrera en image la performance musicale issue de ces rencontres.
Il proposera également
un set de VJ lors des mix des DJs.
Les soirées seront retransmises en direct sur internet par la webradio Ombilikal. Puis, après
l'événement un album, regroupant des extraits de live et des remixs de ces enregistrements, sera mis
en ligne sur le netlabel eDogm. Il s'agit, à travers cette semaine de concerts et de partage, de
découvrir et de faire vivre les nombreuses possibilités offertes par l'écoute et le respect mutuel entre
des expressions musicales et des états d'esprits à la fois divergents et proches. En un mot, il s'agit de
construire, avec des matériaux hétéroclites, une nouvelle façon de jouer, d'improviser et de diffuser
de la musique, sans imposer de hiérarchie entre les différents modes d'expression, et sans succomber
aux habituels raccourcis que « l'industrie du divertissement » impose à ce genre de rencontre.
Programmation:
>>> le samedi 17 au Fame (15 rue de Toul) : 22 h à 5h - 5€
Live: D'incise / électronique (AudioActivity) + Keplerslaws / électronique (eDogm) + Fabien
Duscombs / batterie (eDogm)
DJs: Nosteps / Electro-dub (AudioActivity) + Gerbem / Drum'n'Bass (AudioActivity) + Hanbleceya
/ Drum'n'Bass (Ombilikal)
>>> le mardi 20 au Petit Voisin (37 rue Peyrolières) : 22h à 1h30 - 5€
Live: Sylvain Darrifourcq / batterie (eDogm) + Marc Perrenoud / contrebasse + D'incise /
électronique (AudioActivity) + Keplerslaws / électronique (eDogm)
DJs: Dj Malcone / Broken Beat (Ombilikal - Unit)
>>> le mercredi 21 au Mandala (23 rue des Amidonniers) : 21h à 2h - 5€
Premiére partie : Live : Julien Taillefer / guitare & électronique (eDogm - Dadrecords, Nantes)
Live: Johann Bourquenez / piano (eDogm) + D'incise / électronique (AudioActivity) + Aymeric De
Tapol / électronique (Nowaki, Strasbourg)
Projection vidéo: Lego_Man (AudioActivity)
>>> le jeudi 22 au Liquid club : 22h à 2h - 6€
Live: Thomas Fiancette / batterie & électronique (eDogm - Relax-Ay-Voo)
DJs: Läger / Breakbeat (Ombilikal) + Gerbem / Drum'n'Bass (AudioActivity) + Elohim /
Drum'n'Bass (Ombilikal - Unit)
>>> Le vendredi 23 ... ??? : 18h à 00h - participation libre (la salle ne souhaite pas communiquer
ses coordonnées)
18h-20h: émission Endoskopie (electro-dub) en direct sur Ombilikal webradio par nosteps
(AudioActivity) + guests
20h-22h: émission spéciale sur Ombilikal webradio
22h-00h: Live: D'incise / électronique (AudioActivity) VS Keplerslaws / électronique (eDogm)
Information sur les artistes :
>>> D'INCISE aka YOUTHMAN STEPPA (Audioactivity)
Particule impalpable et enchevêtrement de résidus technologiques, je suis le fils du bitume et des
bruits de ma ville. Je suis un être brumeux, toujours ailleurs... si vous avez cru me croiser, ce n'était
que l'illusion de ma carcasse dérivants au gré de mes incises dans le réel. J'observe et emmagasine
les informations, les transpose par le biais d'une sémantique propre à mon décalage. Elles
magnétisent de ma pensée sonore et l'imprègne de ma sensibilité.
Ma perpétuelle attirance vers la musique m'a poussé à explorer sa diversité, à m'immerger avec
délectation dans son éclectisme, à ressentir au plus profond de moi sa force et son impact sur le
corps comme sur l'esprit. Il m'est devenu impossible de dissocier ma création des fluctuations de la
situation politique, économique, sociale, du monde dans lequel je vis.
Activités:
-composition : electronica (d'incise) et dub (YouthmanSteppa)
-live: electronica (d'incise), free-jazz electroacoustique (d'incise d'où inductions, Diatribes), dub (la
Tangente), hiphop-hardtek (la Tangente)
-mix: dub (YouthmanSteppa), electronica (D'incise)
>>> NOSTEPS (Audioactivity)
Nosteps est un dj-selekta qui exploite un répertoire allant du dub au reggae en passant par le triphop
ou le hiphop, un écclectisme à toute épreuve. Mélomane averti, il vous fera voyager dans ses
wagons sonores et partagera ses sentiments par les trouvailles auditives qu'il fait durant ses temps
libres.
>>> GERBEM aka *-.) (Audioactivity)
*-.) : Djing + prod + live actest. C'est un individu hargneux qui tente de calmer ses pulsions au
travers de sonorités agressives se rapprochant d'une forme de drum'n'bass noire et déstructurée. Il se
produit, avec Smill dans la formation "Bruit de force" où il tente d'apporter aux gens une forme de
drum'n'bass constituée de rythmes complexes dans une ambiance la plus noire possible.
influences : LTJ Bukem, Black Sun Empire, Cause 4 Concern, Bad Company, Hybrid Sound
System, Sub6, Squarepusher
Gerbem: Djing + prod + live act. Gerbem est la 2ème mouture d' *-.), sa rencontre avec les sons
expérimentaux de l'électronica lui a permis de marier son approche concrète du son à sa passion
pour les rythmiques complexes. Il produit une musique étrange allant de l'électronica inaudible à
l'électrodark kitchos à l'aide de bruits quelconques et de beats déstructurés. Il se produit, avec Mr
Connard, dans la formation Piouk! dans lequel il tente d'adapter ses sons afin de les rendre
accessible pour un dancefloor, en général peu habitué à ce genre de sonorités.
influences : Autechre, Aphex twin, Funkstörung, Chris Clark, Deework, Gravité zéro, Ez3kiel
>>> VJ LEGO_MAN (Audioactivity)
Graphiste de formation, passionné de rythmes électroniques et de mélodies digitales, il pratique le
VJing depuis la fin 2003. Son but est de créer en live une osmose entre la musique et les visuels.
Ses sets sont en constante évolution, il mixe à 95% ses créations, qui s’enrichissent de semaine en
semaine. Ses sources d’inspirations sont diverses, allant de l’art baroque au web design, du
constructivisme russe aux vidéo-clips, du cinéma expérimental au graffiti.
>>> HANBLECEYA (Ombilikal)
"LA QUETE DE LA VISION" par le mouvement...
Hanbleceya est un terme emprunté aux sioux lakota, tribu indienne d'Amérique du nord, dont la
traduction française est "la quête de la vision". C'est le symbole du passage à l'état "adulte" des
jeunes sioux. Quand un garçon atteint l'âge de la puberté, il doit aller "chercher" une vision pour
avoir une direction dans sa vie. Cette direction, cette vocation, est transmise par les êtres sacrés du
ciel, "les oiseaux tonnerre".
Evoluant dans un univers musical varié, métal puissant, reggae roots, punk ou bien tribe, la curiosité
a fait venir de nombreux instruments dans l'univers d'Hanbleceya, mais il n'y avait pas trop de place
pour la musique électronique qui mettait du temps à arriver dans les montagnes ariégeoises. Puis un
jour la rencontre avec la drum'n'bass apporta une sorte de révolution, sonorités étonnament
acoustiques, puissantes ou bien envoutantes, mais toujours dansantes et tout ça sur un vinyl!!?!....
Le premier contact avec les fameuses platines technics fut une révélation et l'envie de jongler avec
les rythmes et les sonorités ne manquait pas. Accompagné de Mc Gully, le tremplin foudzik fut un
succès et permis d'user le diamant sur les scènes ariégeoises et d'obtenir une émission hebdomadaire
sur radio transparence. Les soirées toulousaines permettaient de retrouver des passionnés et
nottament le collectif Ombilikal avec lequel Hanbleceya évolue depuis plus de deux années.
L'arrivée chez Ombilikal offrait plus de temps de jeu avec les émissions live diffusées sur le net et la
fréquence des soirées organisées devant un public averti jusqu'à jouer aux cotés de DJs connus et
confirmés comme Hive, Le Lutin ou bien miss Elisa do Brasil et Ficel.
A la recherche de sonorités diverses il marrie les differences que propose la drum'n bass dans des
sets puissants et entrainants avec pour seul objectif: faire vibrer le dancefloor...
>>> DJ LÄGER (Ombilikal)
DJ résident de l'émission Kalient Live sur la webradio Ombilikal et membre de Mad, le collectif
breackbeat toulousain. Läger dispense un style breackbeat-electro, aux sonorités acid et rock,
déstiné avant tout au dancefloor, qu'il se fera un plaisir de faire vibrer.
>>> DJ ELOHIM (Unit HomeBase - Ombilikal)
Débutant en 2000 sur la scéne techno par la constitution du collectif Unit, avec Malcone et Bounce,
Elohim fait ses premières armes sur les sounds system dans le cadre de soirées « free » ou dans des
salles et bars, à Grenoble et Clermont Ferrand notamment. Déçu par l’essoufflement d’un
mouvement techno sur le déclin qui s’accompagne d’un manque de créativité musicale, la musique
n’étant plus le pivot central de cette culture, il glisse progressivement vers un style permettant de
davantage s’exprimer, la drum’n bass. Celle-ci est déjà présente dans le collectif puisque Malcone
(« jungle brother »), habitant à l’époque à Bruxelles, mixe de la jungle depuis les débuts de Unit,
mouvement alors en plein essor en Belgique.
Drum’n bass, breakbeats et basslines... Elohim débarque dans le mouvement junglist en plein vague
techstep, en 2002. Les productions se gorgent alors d’influences technoïdes, faisant d’autant plus le
pont avec l’univers musical précédent, la techno. Ed Rush & Optical, Cause4Concern, Stakka &
Skynet produisent un son massif, épuré et puissant qui constitue son univers junglistic initial.
Défenseur de la puissance et de l’efficacité musicale, Elohim se retrouve complètement dans ses
productions à la fois « fat » et groovy. Son background musical est constitué par différentes
influences, le metal tout d’abord qui représente la première claque avec ‘Master of Puppets’ de
Metallica, le hip hop ensuite avec Jurassic 5, the Roots ou encore pete rock, le son yardie et
particulièrement le rub-a-dub et le dub. L’« éducation » musicale l’amène ensuite à appréhender
l’ensemble du champ de la black music... le funk, la soul, le jazz ou encore la techno de Detroit
(Elohim étant entré dans le mouvement techno par la branche UK). Ainsi, il se tourne naturellement
vers des productions drum’n bass plus soulful et rollin qui viennent ainsi agrémenter un set
éclectique dont l’objectif est de rassembler puissance sonore et groove musicale.
Dj et producteur au sein du collectif unit, il est également membre de la webradio Ombilikal, projet
suivi depuis maintenant 2 ans. Avec 14 émissions produite dans toute la France et à l’étranger
(Angleterre, Suisse, Russie), Ombilikal souhaite promouvoir la créativité artistique et l’alternative
musicale. Elohim est ainsi résident et programmateur de l’emission Kalient Live, les mardi, de 20h00h.
>>> JULIEN TAILLEFER : Guitare/voix et bien d'autres choses... (eDogm – Dadrecords)
Né à Paris le 24 avril 1974. Musicien depuis le début des années 90, Julien a joué et enregistré
avec : Lagoutte, Fasten Boalbus, Denis Badault, Lone Kent, Francis Lassus, Jeff Parker, Rodney
Anderson, Jacques Didonato... parmi d'autres. Actuellement il joue avec le collectif Spontane
(www.spontane-music.com). Végétarien parfois, adore le chocolat.
>>> AYMERIC DE TAPOL : électronique (Nowaki)
En 2001, rencontre le collectif Construct, composé de Fréderic Blin (programmeur mutlimédia),
Cathie Verdin (danse) Rémi Duveauchelle (lumière), dans lequel il réalise des vidéos et compose
des pièces sonores. Réalise des résidences au Groupe de musique électroacoustique d'Albi, à
l'Institut français de Kuala Lumpur, Malaisie, à l'institut français de Bilbao.
Rencontre l'espace Volksystem à Toulouse et collabore avec différents artistes autour de la vidéo et
de l'improvisation électroacoustique.
Il développe des interfaces pour la création de traitement sonore.
Parallèlement a cette démarche, il travaille comme mixeur et preneur de son indépendant pour le
cinéma et le documentaire à Strasbourg.
Il vient de sortir son première album KLINGELT, sur le label NOWAKI, 2005
Édité sur la compilation CITIZEN BAND, issue n°3, sur le label vibrô, Paris
Pour écouter une prise de son: POINT A LA LIGNE (www.silenceradio.org)
>>> FABIEN DUSCOMBS : Batterie (eDogm – Freddy Morezon)
Musicien autodidacte, professionnel depuis 1992, il a joué dans divers qroupes (Jazz, rock,
musiques du monde, variété, musette, musique improvisée, musique de rue, musique électronique)
et dans différents contextes (bars, fêtes locales, clubs, théâtres, rue, festivals divers… etc.) Octobre
1995 à juin 1996 : cycle de formation professionnelle du musicien à l’école Music Halle de
Toulouse, sous la direction de Richard Callega (saxophoniste) et de Christian « Tonton » Salut
(batteur). A été un des membres fondateur du CUF (Complot Ultra Frêle), collectif de musiciens et
d’artistes (danseurs, graphistes…), basé sur Toulouse.
A joué avec Noël Akchoté (création Festival Jazz à Luz en 1997), avec Denis Badault, François
Merville, Médéric Collignon et Olivier Sens (création « … et si c’était … » de Denis Badault,
commande de Jazz sur son 31 en 1999).
Il a partagé la scène dans divers festivals de jazz (Rives de Gier, Uzeste musical, Jazz sous les
pommiers, Assier dans tous ses états, Jazzèbre Perpignan…) avec des artistes comme Evan Parker,
Hann Bennink, Bernard Lubat, Beñat Atchiary, Celea-Couturier, La campagnie des musiques à
ouïr… A travaillé plusieurs fois avec Didier Kowarsky. Joue depuis mars 1999 avec Marc
Démereau au sein de La Friture Moderne et du quartet Le Tigre des Platanes. Fait partie du groupe
au style « Tziganafricain » Les Tobrogoï, et travaille également avec le bassiste et contrebassiste
Marc Perrenoud au sein de multiples formations de jazz et de musiques improvisées. Toujours en
compagnie de Marc Démereau, il s’est rendu plusieurs fois en Afrique de l’Ouest ou un travail en
compagnie de musiciens africains s’est mis en place et se poursuit toujours actuellement. Il a
rencontré il y a peu le saxophoniste John Tchicai et Eugène Chadbourne.
>>> THOMAS FIANCETTE : Batterie, clariflûte, sampler... (eDogm - Relax-Ay-Voo)
"La musique de Fiancette n'est une imitation de personne et d'aucun style. L'aspect le plus personnel
de ce musicien et compositeur semble être d'empiler les samples de chaque instrument joué en
direct. La liste des instruments qu'il utilise pour créer sa musique constitue un vrai arsenal, Fiancette
approche des instruments très variés... Les parties aux cordes, clarinette, claviers, flûte sont jouées
avec un style qui encouragerait les juges d'un concours de musique à faire de jolies petites marques
avec leurs stylos. Si il devait y avoir un problème, ce serait que toutes ces pièces se terminent trop
rapidement. Mais la brièveté est dans la nature des sorties du label Relax-Ay-Voo, et de toute façon
les créations de Fiancette sont toutes tellement différentes et fascinantes qu'une seconde écoute
donne une idée de ce qu'un long album de ce compositeur pourrait être."
D'après un article de Eugène Chadbourne sur All Music Guide, à propos de "Bricolages", album 16
titres - Relax-Ay-Voo
>>> MARC PERRENOUD : contrebasse
Il est à la fois un sideman apprécié dans le milieu du jazz toulousain et un protagoniste régulier de la
scène « improvisée » où il intervient aussi à la basse électrique (La goutte, l’œil de Moscou).
Développant l’opposition entre ostinato acharné et fragmentation bruitiste, il aborde l’instrument
(acoustique / électrique / électronique) comme générateur d’une matière sonore protéiforme.
Musicien et anthropologue, Marc Perrenoud enseigne la sociologie à l’Université Toulouse II où il
mène un travail de recherche sur les pratiques musicales contemporaines.
>>> SYLVAIN DARRIFOURCQ : batterie (eDogm)
Rongé par une insatisfaction fondamentale et un pessimisme chronique, il est néanmoins un élément
clef dans les choix artistiques de ses différentes formations. Séduit à la fois par la musique
d'iconoclates tels que Hector Berlioz et Eric Dolphy et la véhémence des discours d'Arnold
Schöenberg et John Coltrane, il aspire à un espace musical ou la fusion des préoccupations d'ordre
formel, thématique, sonore et l'improvisation devient possible. Sobre de nature, élégant par choix
mais despote par nécessité, il n'a d'autre choix que de monter sa propre formation, l'Egotiste Sorel.
Ses expériences auprès des fortes personnalités de Francis Lassus et d'Abdu Salim le confortent
dans ses choix radicaux. Sa participation au quartet d'Emile Parisien devient alors inévitable.
>>> JOHANN BOURQUENEZ aka KEPLERSLAWS (eDogm)
Né le 11/01/1976 à Besançon. Il a joué (au piano, Fender Rhodes, claviers et machines) en France et
en Espagne avec Interface, Minimal Orchestra, Ground EXP., Nude, et à participé à plusieurs
performances et créations mix-média (vidéo, théatre, musique) notamment avec le trio entropie et le
projet "I Shot Kaliayev". Actuellement, il donne des concerts d'improvisation libre avec le duo
"Tlön 5", au piano, avec Eric Pailhé au saxophone ténor, et se produit en solo avec le live act
bruitiste "Keplerslaws". Depuis 2004 il s'occupe de la production et de la direction artistique du
netlabel eDogm (http://edogm.free.fr), avec notamment la sortie d'une compilation de 17 artistes,
"Various Artists Vol. 1 & 2", et d'un album de remixes de jazz, "Delocalized".
biographie (en couleur): http://velorouge.free.fr/johann
Informations sur les structures :
Audioactivity
Tout d'abord, permettons-nous un petit éclairage historique: le collectif est né durant l'an 2000 de
l'ère de la Grande Supercherie de la collision des premiers d'entre nous. La toile froissée étant une
ésthétique forte intéressante à notre avis, nous envisageâmes dès lors de faire du concassage des
étiquettes, notre ligne directrice et unificatrice. Si à nos débuts, la drum'n'bass et le reggae
prédominaient dans notre champs d'action, le temps passant avec son lot de rencontres et
d'expériences, nous sommes résolus a ne fixer aucune limite a nos envies et a nos projets. Nous
crapahutons de l'electronica au dub, par quelques vagabondage vers le freejazz ou le posthiphop,
nous tendons irrémédiabelent à un positionnement extrême, certaint de la nécéssité de repousser
continuellement le communement admis.
Audioactivity réunit maintenant du point de vue musical non-seulement des dj's mais surtout des
compositeurs et "lives performers" divaguants sur les genres comme sur les tempos jusqu'à bien
souvent les ignorer. Graphiquement, nous cherchons à transmettre nos états d'âmes par un travail
soigné et impregné de notre quotidien.
Nous voulons avant tout Audioactivity comme un point d'attache duquel ses membres tirent une
assise pour leur propore émancipation, comme une force gravitationnelle qui maintient une
cohérence dans nos activités et un esprit de famille dans nos différences. De part notre implantation
dans son milieu artistique et alternatif, Genève reste notre base géographique, néanmoins,
subreptissement, nos activités s'exportent, nos contactes s'étoffent à travers l'Europe.
Nous sommes les résidus non-calibrés d'une génération vouée à construire ses rêves sur du virtuel.
Nous sommes les illusions qui se désagrègent, la poussière au vent et la moisissure du système.
Nous sommes convaincus de l'importance primordiale d'une culture pointue, que la liberté artistique
et sa pertinence sont les garants contre une société autoritaire.
Nos caresses seront âpres et si votre poil s'irisse à notre écoute, alors nous jubileront car, peut-être,
serrez-vous enfin eveillés.
Ombilikal
A l’origine se trouve un collectif artistique : Ombilikal ; ses objectifs, rassembler des performers,
developper des recherches et projets communs afin de promouvoir différentes expressions
artistiques (graphisme, musique, webdesign), en privilégiant une approche de qualité, de création et
d’innovation.
De ces objectifs résulte la création d’un média, Ombilikal WebRadio, qui, grâce à l’adjonction de
collectifs et d’opérateurs complémentaires, permet de répondre à un désir commun de promotion
d’un mouvement musical et artistique, le mouvement Jungle/Drum & Bass .
Ombilikal souhaite promouvoir ces nouvelles pratiques à l’échelle nationale et internationale (voir «
Objectifs ») en se basant sur les moyens de diffusion que proposent Internet et le spectacle vivant.
Mais même si elles constituent le centre de gravité de l’association, nous ne nous limitons pas qu’au
niveau musical.
En effet, Ombilikal souhaite une approche beaucoup plus ouverte et pédagogique, en intégrant
entièrement à ces activités, une place primordiale aux musiques acoustiques, au graphisme, au Web
design, à la vidéo, la photo, la peinture, à la communication, ou même aux actions humanitaires
dans les événements organisés. L’aspect pédagogique que nous souhaitons développer se traduit par
une volonté de s’adresser aussi à un public non connaisseur, toujours dans un esprit de découverte et
de novation.
Nous avons pour objectifs de retransmettre et de participer à un maximum d’événement en France,
en Europe et dans le Monde. Notre projet nécessite des moyens humains, financiers, matériels, et
techniques de plus en plus importants ; nous avançons de manière constructive événement après
événement, et nous sollicitons l’aide de tous les partenaires potentiels à l’élaboration de ce projet.
eDogm
eDogm est un netlabel, soit un label musical qui diffuse son catalogue gratuitement sur internet
depuis aout 2004. Le choix de diffuser de la musique gratuitement répond à la volonté de rendre la
musique de eDogm accessible à tous les esprits curieux et si possible de leur donner envie d’aller
aux concerts. Le tout pour un prix nettement inférieur à celui du pressage d’un Vinyl ou d’un CD.
Les musiques de prédilection de eDogm recoupent le free jazz et les musiques électroniques mais
n’obéissent par définition a aucun dogme musical sinon celui qui naîtra de eDogm.
eDogm est basé à Toulouse, France. Les fichiers téléchargeables sont hébergés par archive.org.
Tous les téléchargements proposés sur eDogm sont gratuits, illimités en nombre et ne nécessitent
aucune inscription préalable. Les œuvres diffusées par eDogm sont assujetties au droit international
sur la propriété intellectuelle.
Contacts:
mail : [email protected]
téléphone : Johann > 06.30.10.19.11
Liens internet:
Ombilikal : www.ombilikal.org
Audioactivity : www.audioactivity.net
eDogm : http://edogm.free.fr
Site internet dédié à l'évenement Construct : http://construct1.free.fr