Le NJ n°29 Hiver 2016 - Le Nouveau Journal du Pays de Fayence

Commentaires

Transcription

Le NJ n°29 Hiver 2016 - Le Nouveau Journal du Pays de Fayence
Numéro 29 - Hiver 2015
ence
y
a
F
e
d
s
y
u Pa
des gens d
VOS articles, VOS photos, VOS témoignages !
Banques et
droits de
succession
un citoyen
en colère
Voir page 16
Arrachage des
Madame le
arbres et
Maire de Mons
promotion
interpellée
immobilière
par ses
un article édifiant
administrés
Voir page 4 et 5
Voir page 10
EDITO
Par Vincent VIOLINO,
de Montauroux membre du CA
J'habite le canton depuis ma plus tendre enfance, les villages avaient tous
les commerces et avec le marché où l'on pouvait acheter les surplus des
jardins, les courses pouvaient être faites dans presque leur intégralité au
village.
Le marché, c'était le jour de convivialité très fréquenté par les habitants
du village et des campagnes qui se retrouvaient à la terrasse du bar autour
d'un café et c'était les retrouvailles de la semaine.
Et la plaine ! avec des cultures de vignes et autres, des vaches et des moutons dans les près; sur les coteaux des cultures florales.
Puis sont arrivés la 1 ére grande surface puis 2,puis 3....etc
le 1 er centre d'activités, puis 2, puis 3...etc
le 1 er rond point, puis 2, puis 3 ..........etc
et les bouchons dans la plaine à certaines heures.
Alors qu'est-il devenu ce canton en 2015-2016 ?
Plus la campagne, pas la ville pour le moment car nous sommes à l'aube de la construction d'une
nouvelle route traversant nos collines. Mais oui, tout change et le
progrès est là, mais il faut savoir si nous voulons encore une qualité
de vie à vivre içi: alors, pour le développement futur, il faut que
l'urbain et le rural soient équilibrés afin de garder encore un peu
d'attrait à notre canton.
Et le nouveau journal, sans pub ni subvention, existe aussi pour
donner la parole aux habitants, aux associations, aux élus.
Et le visu, parlons de cette institution qui a été transmise par les
« cibistes » dans les années 80, repris par la lettre de Montauroux. Et
enfin, par légitimité, donné au NJ. C'est cette rencontre bimensuelle, le dimanche à Fondurane, que nous vous invitons à venir nous rencontrer et vous rencontrer les uns les autres pour que cette épopée ne reste pas vaine.
Il est important de s'exprimer sur les sujets qui vous touchent, vous plaisent, vous déplaisent, chaque village à ses particularités, écrivez nous, nous publions et cela fait débat pour que les choses
avancent, nous sommes tous concernés dans le devenir de ce canton, et pour nous soutenir adhérez, adhérez, adhérez.
A la place de la morosité et de la méfiance qui
nous entoure, l’équipe du NJ préfère vous souhaiter pour cette nouvelle année, plus de fraternité, plus de compréhension les uns envers les
autres, plus de rigolades, plus de bons repas,
plus de partages et pour que vous conserviez
une bonne santé, adhérez !
2
Entre vous
et nous
Les nouvelles du NJ
Le site internet du NJ
Le Nouveau Journal se
remet à la page numérique !
Après avoir laissé en
jachère notre site internet, nous lui avons
offert un petit ravalement de façade et nous
partons plein de bonnes résolutions pour
son entretien. Ce n'est
encore qu'une bêta-version, aussi foncez sur
le nouveau-journal.org et envoyez-nous un
commentaire sur ce qui vous plait ou vous
plait moins. Si vous voyez un bug dites le
nous !
Ce site comme le NJ vous appartient ! Faitesen bon usage !
Assemblée Générale
Votre journal organise son
Assemblée Générale le dimanche 13 Mars 2016 à 10
heures à la salle polyvalente
de Seillans
NJ
Et à partir de midi,
Le NJ organise un repas mystère
???
Tarifs : 10 euros pour les adhérents et 12 euros
pour les non adhérents, apporter vos couverts
Réservation pour le repas au: 0683457122
Le 13 décembre, le NJ a fait sa daube
De la daubasse et pas n’importe laquelle….. Celle du NJ.
Bon, trêve de palabre. Elle s’est déroulée dans un climat des « plus restreint ». Le petit comité de
100 personnes a pris ses repères petit à petit ou « à grands pas ». Le « chacun amène », en l’occurrence cette fois ci « un salé », a bien fonctionné.
Que demander à quelqu’un qui ne connait pas l’autre ? « Est-ce que ce que tu manges est bon ? »
Et oh, grande joie, cela l’a été !! Daube de …….. et polenta savoureusement tournée, de l’ordre de
25 minutes sans s’arrêter. Cela a été une réussite. Un peu plus entachée a été la suite. Le loto qui a
pris place a vu se manifester des « lototeurs » expérimentés dont il a fallu toutes les prouesses des
organisateurs, « donc nous », pour éviter que tout le reste de l’assistance soit convaincu que nous
étions de mèche avec ces joueurs chanceux et invétérés« ou le contraire ».
Le loto s’est terminé à 18h avec l’aimable participation de tous les retardataires qui nous ont donné la main pour ranger tout ce qui devait l’être.
Une journée toute en finesse telle qu’on les aime. A bientôt.
Signé le NJ
3
ENVIRONNEMENT
Courrier des
particuliers
Il n’ya plus d’arbres pour cacher la forêt
par Eric TEBOUL de Tourrettes
Voici un compte-rendu de la situation d'un
permis d'aménager accordé par la mairie de
Tourrettes.
Lors du départ en maison de retraite de ma voisine, son terrain situé dans la plaine de Tourrettes (en limite de la zone « la lombardie ») a été
acheté en toute discrétion par un promoteur
immobilier, au nom de Center Immobilier Gestion, bien connu de la mairie puisqu'il est sur
plusieurs projets avec l'entreprise BoccolachiRodriguez, qui est a l'origine de plusieurs lotissements dans la commune (dont celui près du vol
a voile).
de démontrer un abattage d'arbres centenaires
sans réel permis indiquant l'autorisation d'abattre ces arbres. Le projet a fait l'objet d'une demande de recours gracieux à annulation devant
la mairie de Tourrettes , évoquant le danger dû
aux risques d’inondations (voir photo constatée
par huissier).
Les travaux ont cessé durant une année puis
pendant les vacances, alors que les voisins n’étaient pas présents, tous les autres arbres ont été
abattus et les travaux d'aménagement ont débuté.
Dans un deuxième temps , une partie du terrain
a été remblayé et les travaux prévus a l'origine
sur les plans ont été modifiés car le dossier comportait des lacunes. Le raccordement d'eaux
usées n’était pas possible à l'endroit prévu sur le
plan; il a donc été décidé d'amener ce réseau à
l’extérieur du terrain, en traversant le pont, la
route et des buses en béton déjà existantes. Chose étonnante, un panneau d'aménager n'a jamais
été installé sauf le jour où l'entrepreneur a
convoqué son huissier pour constater sa présence,... avant de le retirer le lendemain.
J'attire l’attention sur le fait que si le sol est imperméabilisé tous les futurs occupants seront en
danger de mort au regard de la violence des
Dés l'achat de ce terrain , sans concertation, un
permis a été accordé pour l'aménagement d'une
zone artisanale en 5 lots. Ce terrain est en fait un
bassin de rétention d'eau naturel arborisé de
plusieurs centaines d'arbres. Ce terrain est situé
entre le riou et le vallon du Camberas -lieu de
crues violentes- régulièrement inondé, a proximité du guet permettant d’accéder a plusieurs
habitations.
Dans un premier temps un permis de défricher a
été accordé et c'est le vacarme des tronçonneuses qui a éveillé la curiosité des voisins car, de
surcroit, aucun permis n’était affiché malgré
l’obligation légale.
Un voisin a fait établir un constat d'huissier afin
4
Courrier des
particuliers
Environnement
eaux de ruissellement dans ce secteur, sans par- reconstruire un pont plus haut qui coûtera pluler des dégâts aux propriétaires voisinant cette sieurs millions d'euros...sans compter l'impact de
zone et bien sûr, aux contribuables car il faudra l'abattage des arbres sur la faune (notamment les
oiseaux et reptiles protégés de cette zone).
Les questions se posent: pourquoi accorder un
permis d'aménager alors que le risque d’inondation est connu et indiqué dans le plan local d'urbanisme ?
Quel intérêt pour la commune de créer une zone artisanale alors que de nombreux locaux sont
vacants ? Quels intérêts pour les responsables de
l'urbanisme de la mairie de Tourrettes ? Pourquoi les élus ne se sont-ils pas déplacés pour
constater les dégâts ? Quelles responsabilités
pénale en cas d’inondation ?
Compteurs Linky, il y a de l’électricité dans l’air
par Annie COURBON, de Tourrettes
A la lecture du "Nouveau journal des gens du
Pays de Fayence", j'ai décidé de vous écrire. De
nombreuses personnes y défendent notre terre
et ses habitants du bruit (hélicoptères, motos
etc), du massacre de l'environnement au profit
du "projet Château Grime", de la pollution des
sols, alors que très peu de personnes semblent
se préoccuper de la pollution des ondes électromagnétiques qui détruit également notre terre et
nos vies...
J'ai à votre disposition une publication complète
des effets de la téléphonie mobile et des techniques de communication sans fil sur le vivant
"Des abeilles, des oiseaux et des hommes"
d'Ulrich Warnke, qui parle de la destruction de
la nature par l'électrosmog.
Il a fallu de nombreuses années (et de nombreux
cancers, maladies dégénératives etc...) avant
qu'enfin la pollution des sols fasse réagir certains
d'entre nous. Aussi, avant qu'il ne soit trop tard–
serait-il bien que nous fassions tous des efforts
pour nous unir face à ce problème grandissant
que représente l'invasion des antennes, relais,
communications sans fil (pour l'instant, 90% des
personnes actives dans des associations sont des
gens qui en souffrent et sont donc limités pour
agir comme il le faudrait face à l'urgence de cette
catastrophe sanitaire).
De nombreuses personnes dont je fais partie ont
dû tout quitter pour survivre loin des ondes et,
croyez-le, c'est très difficile d'être obligée de tout
quitter pour survivre, de devenir SDF; les conditions sont souvent difficiles et les conséquences
multiples...
Le numérique s'installe dans les classes (et les
antennes wifi qui vont avec), alors que de nombreux enfants/adolescents ne peuvent déjà plus
y aller à cause de l'électrosmog !
Très peu de personnes savent par exemple
qu'EDF-ERDF est en train d'installer des comp5
Environnement
Courrier des
particuliers
teurs LINKY (compteurs intelligents) partout
dans la France entière!
La mise en oeuvre de la technique par émissionréception directe d'un signal en micro-ondes
pulsée aux Etats-Unis et au Canada à donné lieu
à des campagnes de protestation basées sur les
nombreux troubles de santé constatés parmi la
population à la suite de l'installation systématique de compteurs intelligents : maux de tête,
nausées, bourdonnements d'oreille, troubles
cardiaques, burn-out, dépressions etc...
La transmission de données aux gestionnaires se
réalise par des dizaines de milliers d'antennes
relais de téléphonie mobile installées sur tous les
transformateurs de quartier faisant office de
concentrateurs.
Le problème est que le réseau de distribution de
l'électricité n'est pas adapté au transport de ces
fréquences radiatives car il n'est pas blindé, en
conséquence, la plus grande partie de l'énergie
injectée est rayonnée (c'est du Courant Porteur
en Ligne). C'est une nouvelle pollution environnementale qui impacte tout le vivant. Un affaiblissement de toute la population se répandra
encore plus vite pour ceux qui ne sont pas encore malades. Les personnes les plus vulnérables
seront les premières touchées (enfants, personnes malades, personnes âgées).
Alors que tant déjà sont obligées de fuir leur
habitation pour vivre loin des antennes, comment ferons-nous pour survivre sur cette terre
avec ces concentrations électromagnétiques
dans la nature et dans nos habitations ? Où silencieusement opèrent déjà sur notre santé les
effets multiples et conséquents de l'émission
permanente de la wifi, des dect (téléphones de
maison sans fil), des téléphones portables, et
spontanée des micro-ondes etc...?
D'ici 2020, il y aura 600 000 concentrateurs !
(soyez attentifs, les installations sont déjà nombreuses dans le Canton). Les compteurs vont
répercuter les informations en temps réel par
GPRS et on installera pour cela plus de 120 000
antennes relais en zones urbaines (en plus des
autres qui nous grillent déjà !), probablement sur
ces concentrateurs.
C'est un système énergivore et une atteinte à la
vie privée car avec le Linky, ERDF/EDF s'approprie illégalement la prise de possession et le
contrôle de la domotique des ménages, c'est à
dire de l'ensemble de toutes les puces et systèmes intégrés dans tous les appareils. ERDF va
non seulement tout savoir sur la vie privée des
citoyens, mais va aussi pouvoir piloter à distance
tous les appareils et systèmes des ménages !
Et surtout, ne signez rien lorsqu'ils viendront
installer les nouveaux compteurs.
Nous n'avons pas été assez nombreux à nous
manifester pour que cela ne passe pas à l'Assemblée Nationale, et vous n'aurez pas le choix, car
il est même possible que le compteur soit installé en votre absence. Mais au moins, vous n'aurez
pas signé et si vous ou vos enfants devenez électrosensibles (ce que je ne vous souhaite pas !),
vous pourrez peut-être porter plainte.
Les compteurs appartiennent aux municipalités,
ce que celles-ci ignorent pour la plupart :
http://www.maire-info.com/etat-administration
-centrale-elections/interview/-les-collectivitesseront-bien-proprietaires-des-compteurs-linky-article-19028
6
Environnement
Courrier des
particuliers
Les communes peuvent donc s'opposer à l'ins- un ordinateur relié en filaire, loin des ondes et je
tallation des compteurs intelligents, à l'image vous répondrai dès que possible.
d'autres communes qui en ont déjà refusés,
comme celle de Saint Macaire ou le Barp (33)
Contac t: ame liorons notres anIl faudrait que quelques volontaires agissent
[email protected]
pour faire une pétition destinée aux maires, dans
chaque village et ville.
Faites passer cette info et agissez ! Pour
Il y a urgence à créer des associations pour maplus de renseignements, allez sur ce
nifester contre l'installation de tout cela, faute de
site:
quoi, bientôt nous n'en aurons tous, plus la forwww.santepublique-editions.fr
ce... (vous connaissez l'histoire de la grenouille ?)
www.robindestoits.org
Je me tiens à votre disposition si vus souhaitez
www.next-up.org
avoir davantage de documentation ou des exemwww.priartem.org
ples de courriers pour écrire à ERDF pour manifester votre refus. J'ai accès un jour sur deux à
Pollution: déchets à Fontsante par la
rédaction
Champignoneux,
Champignoneur,
baladeur,
baladeuse,
chasseur
chasseresse,
Voilà ce qu’il ne faut pas
mettre dans vos paniers, besace ou autres, toutes ces
indélicatesses laissées par
autrui et qui nuisent à tous!
7
Enquête
Courrier des
particuliers
La plate
plate--forme de Tourrettes par la rédaction
Régulièrement le NJ publie vos articles relatifs à la gestion des déchets et des gravats. A la
suite de l’enquête publique, nous avons posé vos questions aux responsables de la plateforme de tri de Tourrettes.
Var-environnement a été vendu récemment Suite à l'enquête publique, nous avons proposé
à Pasini, pourquoi ?
d'améliorer la visibilité de certains virages et
nous réitérons notre proposition. La balle est
La Société VAR Environnement, qui exploite le dans le camp des décideurs et notamment du
site depuis 2004 avait besoin d’un partenaire. Conseil Général.
Ainsi, Var Environnement, reprise par la Société
Pasini, s’ouvre de nouveaux horizons en s’ap- Quels sont vos clients? Entreprises locales
puyant sur l’expérience et la diversité des activi- ou de départements limitrophes?
tés de cette dernière sur la Région PACA.
Nos clients sont principalement les particuliers
La plate-forme va-t-elle augmenter son volu- et les entrepreneurs du Canton de Fayence. Nome d'activité ou sa superficie?
tre projet leur évite de faire la route vers les plates-formes déjà existantes de Fréjus SaintConcernant la superficie, il n'y a pas d'agrandis- Raphaël. Cela réduit les temps et coûts de transsement du site. C'est un réaménagement qui port pour tous.
s'opère, dû au changement d'activité que nous
avons entamé. Nous limiterons l’activité liée aux Combien d'emplois sur le site?
déchets dit inertes (terres de chantier, roches) et
allons plus vers le négoce de granulats et le tri Si nous développons l'activité comme nous le
des déchets (et notamment les déchets de chan- souhaitons nous passerons dans un premier
tiers) avec leur valorisation. Nous réorientons temps, et assez rapidement de 3 à 6 employés
donc notre activité vers le recyclage de ce type voire plus.
de déchets. Actuellement notre volume d'activité
a atteint son seuil maximal : 150 000 tonnes par Que dire sur la proximité du Dolmen?
an. Nous passerions à un seuil maximal d'activité
équivalent puisqu'il serait de 160 000 tonnes par Par courrier en date du 09/03/15, l’autorité Puan. Cependant, ce seuil de 160 000 tonnes est un blique de référence dans le domaine, à savoir
seuil théorique. Compte tenu du changement Monsieur l’Architecte des Bâtiments de France
d'activité, nous aurons probablement à terme « confirme que le projet se situe aux abords du Dolmen
moins de volume de déchets qui transiteront sur de la Verrerie Vieille (…) mais hors de visibilité de ce
les routes du canton.
dernier. En effet la présence de végétation dense autour du
monument permet de préserver de façon durable ses
Vous vous êtes proposé, à la suite de l'en- abords »
quête publique d'entreprendre des aména- Je crois, par ailleurs, que notre projet, via l'engements routiers entre le golf et le centre de quête publique, a pu favoriser la notoriété de ce
tri, où en est ce dossier?
dolmen.
8
Enquête
Courrier des
particuliers
Quels aménagements sont prévus pour ré- plus rapidement ce pari avec la fourniture de
duire la pollution visuelle?
granulats et l’accueil de déchets supplémentaires
à valoriser.
Nous allons limiter la hauteur des différents tas
de déchets à 3 m de hauteur. Nous avons créé
des talus autour de la plate-forme. Nous plante- Ndlr: Enfin, Le « mulsh » ou amendement
rons des cannes de Provence (qui peuvent faire (en fonction de son utilisation) est à la disde 3 à 5 mètres de hauteur), ainsi la pollution position (gratuite) des administrés, pour des
visuelle sera minime. Il deviendra difficile pour petites quantités, directement en déchetteun randonneur utilisant le GR voisin d’être gêné rie. Pour les personnes (et les professionpar l'activité de la plate-forme de tri.
nels) désireuses de quantités plus conséquentes, les demandes seront enregistrées et
Quels liens avec la RD101 et le projet de étudiées individuellement à l’accueil de la
Château-Grime?
Déchetterie sous réserve de la validation de
cette mesure instiguée par la communauté
Notre projet comporte (comme tous projets…) de communes
un risque commercial. Il est évident que de gros
travaux nous permettraient sûrement de gagner
Pas très Net, par la rédaction
Ndlr: Le NJ a voulu savoir comment les différentes communes mettaient à disposition du public
l’information relative au aux conseils municipaux sur le net…
A la date du 18/12/2015, voici un récapitulatif des informations disponibles :
9
Réactions
Paroles
d’asso
Réponse au Maire de Mons
par l’association Vivre à Mons en Provence
Les propos de Mme le Maire, lors de l’entrevue qu’elle a accordée au Nouveau Journal, appellent
quelques remarques. Ses allégations peuvent être classées en trois catégories : des absences de
réponse, des réponses approximatives ou des réponses détournées.
Une habile accumulation de chiffres permet de ne pas répondre à la question « Qu’avez-vous fait
pour maintenir la troisième classe ? » Seule réponse claire : un courrier aux maires du canton pour
leur demander de ne pas inscrire les enfants de Mons En ce qui concerne ce qui est proposé aux
jeunes Monsois, Mme le Maire a oublié la MAIJE, nouvelle association qui propose théâtre et
musique aux enfants et adolescents.
Réponse approximative en ce qui concerne le budget de l’Ecole. Les 41 000 euros de la cantine
ne représentent que 3.4% du budget global. Mais qu’en est-il du budget de fonctionnement de
l’Ecole?
Le nouveau local actuellement en restauration a été proposé au boulanger en exercice. Pourquoi
l’a-t-il refusé ? Parce que cela nécessitait de déménager et de réinstaller une chambre de pousse,
un four, un pétrin, un surgélateur, des réfrigérateurs, des comptoirs, des moules, etc, etc.… plusieurs tonnes de matériel dans un local qui n’est guère plus grand que l’actuel. Tout cela a un
coût. Et surtout cela supposait un loyer, alors que, lorsque la proposition a été faite, le boulanger
avait fini de payer l’intégralité de son prêt et qu’il était propriétaire de ses murs. Le choix économique s’imposait.
Réponse détournée, quand Mme le Maire affirme n’avoir jamais eu l’idée d’installer une supérette
( cf. Conseil Municipal du 11/06/2014 « Nous projetons l’ouverture à Mons d’une supérette à
enseigne SPAR dans la maison dite Cavallo »).
Les futurs épiciers écrivent dans le Nouveau Journal, quelques pages avant les pages consacrées à
Mme le Maire, « Le projet que nous menons en partenariat avec la municipalité de Mons, initiative menée par Mme le Maire et son équipe… »
Réponse détournée encore en ce qui concerne l’achat du Vieux four. Le Compte administratif de
2013 fait apparaître une somme de 96 126 euros pour l’achat et 80 000 euros d’emprunt pour la
restauration, ce qui fait un total de 176 126 euros. (pour mémoire, à ce jour, personne n’occupe
l’étage et le four est toujours seul et sans visiteur.
Simple et dernière constatation : bibliothèque, maison du tourisme, église et musée sont fermés
pendant les vacances de Noël.
10
Culture
Paroles
d’asso
Les Fêtes médiévales par l’Ecomusée de
Fayence
C'est reparti ! L'équipe de l’Écomusée du Pays l’encadrement de scolaires etc.
de Fayence se mobilise et se "met en 4" :
Ces ateliers sont ouverts de 7 ans à ………
Vous êtes intéressés par ces ateliers ou apportez
vos idées et compétences, venez nous rejoindre !
Vous êtes cordialement invité(e)s à rejoindre les
couturières (dont plusieurs très expérimentées:
réalisation de costumes de danses, de spectacle
et de création) !
Vous trouverez cette communication dans les
lignes du Nouveau Journal, qui nous fera l'honneur de relayer cette information dans son numéro de Janvier 2016.
Par ailleurs, ce jeudi 3 décembre vers 10h, Jean
Pierre Stellato,
collectionneur
passionné ayant
C’est dans une ambiance amicale et conviviale
pris en charge la
que l’équipe de l’Écomusée Agricole du Pays de restauration de 2
Fayence prépare les 4èmes Médiévales qui aumotoculteurs
ront lieu les 18 et 19 juin 2016 – époques 13ème (parmi nos 7
et 14ème siècles. L’atelier de couture est ouvert à machines) au
toutes et tous les jeudis après-midi de 14 h à 17 sein de son ateh 30, les horaires sont libres. L’association a une lier, viendra
machine à coudre industrielle à disposition pour rapporter ces
la réalisation des costumes des bénévoles et fimotoculteurs à
gurants pour nos 4èmes Médiévales. Pour com- l’Écomusée. Var
pléter la préparation de ces médiévales, il a été
Matin devrait
créé un atelier de peinture, découpes et décora- être présent et
tions de bois et fer. Nous souhaitons mettre en cet événement
place des référents pour la communication et
fera, grâce à M. Godet, l'objet d'un article.
Toute personne intéressée est bien entendu la
bienvenue à l’Écomusée pour assister à ce retour
et partager avec M. Stellato
Pour nous contacter : courriel :
[email protected]
09.82.25.39.45 / 06.63.19.40.71 – site de
l’écomusée : www.ecomusee-fayence.fr
11
Solutions
Courrier des
particuliers
Utilité du transport à la demande
par Valérie DELGADO de Saint-Paul-en-Forêt
J'ai testé pour vous - et un peu contre
ma volonté car je suis tombée en
panne de voiture - le service de transport à la demande. En effet il offre la
possibilité de se déplacer pour faire
ses courses, aller chez le médecin,
travailler ou autres raisons. En réservant la veille de votre déplacement au
0494246000. votre arrêt est ainsi fixé
à l’avance et une fois votre réservation effectuée, le minibus passe vous
chercher à l'heure que vous avez souhaitée. Le billet de 3 euros ou la carte
de 20 euros pour 10 voyages se prend
directement auprès du chauffeur. A
recommander pour ceux qui ne sont
pas véhiculés ou les personnes âgées.
Ndlr: Le Nouveau Journal est allé
chercher des informations sur le
transport à la demande sur le site de
la mairie de Fayence. Ne nous remerciez pas, tout le plaisir est pour nous
Des brèves en vrac
-t'as vu le NJ fait de la pub à la radio et à la télé ?
-mais non , c'est pas le NJ c'est le vendeur d’électricité.
-mais pourquoi il s’appelle NJ lui aussi ?
-c'est parce que ça marque bien !!
-si il continue de ne pas pleuvoir, on va manquer
d'eau !
-eh oui !
12
-t'as vu a la télé, le soir des élections, ils avaient
tous gagnés !
-mais qui a perdu alors ?
-je sais pas ...nous, peut être ?
Société
Courrier des
particuliers
Mode de vie par Jean COROLLER de Callian
Ceci est un simple témoignage de ce que l’on peut
faire pour contribuer à la
sécurité des personnes et
des biens.
La mondialisation est effrayante. De par ses risques
de crises économiques imprévisibles et de par ses
ravages environnementaux. La sécurité devient
primordiale :
sécurité de l’épargne, sécurité de l’alimentation,
sécurité de l’énergie, sécurité du confort, sécurité des déchets. Par son comportement, chacun
doit contribuer à la sécurité. C’est impératif
pour continuer à vivre ensemble.
Pour ma part :
-je vote toujours pour des partisans de l’Euro,
seule garantie pour l’épargne de mes vieux jours
et le complément de retraite pour les membres
de ma famille
-j’ai restauré près de 5 hectares de terres agricoles (sans clôture grillagée ou électrique, et permettant le passage des animaux sauvages, des
chasseurs et des promeneurs)
-je cultive de la vigne, des oliviers, un potager,
et j’achète des compléments locaux et je privilé-
gie le circuit court.
-j’ai installé 3 kW de panneaux photovoltaïques
(matériel européen)
-j’ai acheté une voiture électrique de marque
française
-en été je climatise la chambre (d’une maison de
60m2) avec une pompe à chaleur (asiatique), en
demi-saison je chauffe avec le climatiseur réversible, et en hiver je chauffe au bois avec un
poêle à bois de marque française
-j’ai supprimé la poubelle (dépôts dans les
containers de recyclage du tri sélectif)
-j’ai supprimé les eaux usées (toilettes sèches,
lavages au savon et réutilisation de l’eau pour
l’arrosage) Je dois dire que ces dispositions apportent de la satisfaction personnelle. A l’expérience, elles sont peu contraignantes, et de plus
elles sont appropriées à mon goût pour les activités physiques raisonnées. Je dois ajouter que si
tous ceux qui en ont les moyens adoptaient ces
pratiques (les 50% des français qui possèdent
un patrimoine), l’insécurité résultant de la mondialisation serait dernière nous...
C’est la seule voie pour une sécurité réelle. La
sécurité identitaire est une fausse sécurité virtuelle.
Musique d’ambiance..ou pas ? Par Véronique DEGAS de Fayence
Un samedi d'août, au marché de Fayence :
- tu entends cette musique qu’ils diffusent dans
les rues ? Mexico, la mer, Trenet… je n’apprécies pas du tout ces vieilles rengaines, ça me
donne envie de déguerpir au plus vite
-moi j’aime beaucoup, ça me rappelle ma jeunesse avant guerre.
-Bon papy, des goûts et des couleurs, on ne discute pas!
Un samedi de Décembre au même marché,
d’autres interlocuteurs:
-Tu entends? On nous passe des chants religieux
maintenant. Ecoute: « Soyez la Madone..qu’on
prie à genoux,…, qui sourit et pardonne...chez
nous...chez nous »
- Ca me rappelle le catéchisme; mais c’est bizarre, je croyais que l’espace public devait rester
laïc ?
- Mon pauvre grand père doit se retourner dans
sa tombe, lui qui été « rouge » comme tout le
midi à l’époque..
- Ce qui serait bien pour animer le marché, c’est
qu’il y ait de vrais musiciens, en chair et en os;
on ne manque pas d’artistes ici!
Musiciens ! À vos instruments !
13
Société
Paroles
d’asso
Fracture numérique en Pays de Fayence
par Pierre RATCLIFFE de Callian
Pour passer au très haut débit là où la
concentration de l'habitat existe, il faut pasInternet, le très haut débit en pays
de Fayence; où en est-on en cette fin ser à la fibre optique.
La fibre optique n'est pas encore disponible en
2015?
Un certain nombre d'habitants du pays de
Fayence ne dispose pas d'une bonne connexion
internet à haut débit de la technologie ADSL, en
raison de leur éloignement du noeud de raccordement d'abonnés (NRA) auquel ils sont raccordés. Ces gens se sont groupés en une association
DADSLCF (les Délaissés de l'ADSL du Canton
de Fayence); ils étaient une centaine le
28/2/2013. Cette situation va de pair avec le
choix d'habiter en zone rurale éloignée des centres.
Dans certaines zones de notre territoire, la qualité de la connexion internet ADSL en réseau
cuivre (débit descendant et absence de micro
coupures) est faible. Cela est dû à la dispersion
de l'habitat et à la distance de l'habitation par
rapport aux centres de raccordement au réseau
(NRA), les répartiteurs. L'amélioration de la
qualité de connexion est obtenue par l'utilisation
de la technique ADSL2, ReADSL et ADSL-2+,
ce qui permet de prolonger la couverture ADSL
à haut débit jusqu'à 6000m du répartiteur. La
disponibilité ADSL2, ReADSL ou ADSL-2+
dépend du choix de FAI, de son modem, et de
l'abandon de la téléphonie vocale France Telecom. Pour aller plus loin il faudrait créer des
NRA supplémentaires ou relais, mais la dispersion de l'habitat est un frein à cette solution. En
dehors de l'ADSL, la seule solution est la
connection par satellite; le débit descendant est
excellent mais le débit montant moins , ce qui
exclut les jeux en ligne multi-joueurs.
pays de Fayence; les opérateurs ne semblent pas
pour le moment intéressés par l'installation de la
fibre optique, à cause du faible nombre d'abonnés potentiels. L'opérateur Free se serait manifesté, mais pour le moment, à ma connaissance,
nous n'en sommes qu'à des lettres d'intérêt.
Néanmoins, profitant de travaux d'ERDF ou
d'autres réseaux, les opérateurs FAI qui en sont
informés, en profiteraient pour passer des câbles
de fibres optiques, pour l'avenir.
Les collectivités peuvent se substituer aux opérateurs pour établir des boucles de fibre optique
intéressant un grand nombre d'abonnés potentiels, les mettre ensuite à la disposition de fournisseurs d'accès internet moyennant redevances
et ainsi assurer la couverture par fibre optique
d'une partie de leurs territoires. C'est ce qui s'est
fait à Toulon par délégation de service public.
La communauté de communes pourrait prendre
en compte cette possibilité si elle veut amener la
fibre optique dans une partie du pays de Fayence, notamment Fayence avec le projet de centre
de télé-travail. Mais clairement si les opérateurs
ne le font pas c'est que leur estimation du nombre d'abonnés potentiels à la fibre optique ne
leur permet pas d'anticiper de couvrir leurs
coûts d'investissement; il en serait alors de même pour la CdC si elle se substituait à eux, donc
un coût pour les contribuables.
Le dossier "l'accès à Internet dans le canton de
Fayence" paru dans le bulletin de mai 2013 du
Conseiller Général François CAVALLIER, est
14
Courrier des
particuliers
bien vu et pertinent [lien]. On y apprend que
seulement 126 lignes sont inéligibles à l'ADSL inéligibles veut dire qu'elle ne peuvent pas y être
raccordées. L'installation d'un réseau fibre optique n'est donc pas pour demain dans le canton
de Fayence en raison de la dispersion de l'habitat, ce qui n'incite pas les opérateurs à y investir
car ils ne pourraient pas répercuter leurs coûts
d'installation sur les clients. Il existe cependant
une solution dans la mesure où un opérateur
pourrait construire un réseau pour quelques
entreprises de la plaine intéressées. C'est ce que
nous explorons avec la société RPP.
Société
numérique entre les collectivités locales. La mise
en place de nouveaux usages du haut-débit serait
également envisageable : la mobilité et la disponibilité des informations est capitale dans les
secteurs du transport ou de la sécurité, et faciliterait aussi le travail des salariés en déplacement,
la gestion des soins hospitaliers et médicaux...
Voir ce schéma d'un réseau fi bre optique - Antenne collective de diffusion WiMax - et sites
d'abonnés équipés d'une antenne individuelle.
En savoir plus sur les techniques de connexion
internet
Carte de la couverture du pays de Fayence
WiMax : la solution miracle pour les zones blanches ou mal servies en débit?
État du réseau internet dans le pays de Fayence;
Couverture ADSL, ReADSL et ADSL 2+ (*)
Qu’est ce que le Wimax: acronyme pour worlsource www.ariase.com
dwide interoperability for microwave access. Il - Callian 3000 lignes
désigne un standard de communication sans fil. - Fayence 4600 lignes
Aujourd’hui surtout utilisé comme mode de
- Mons 450 lignes
transmission et d’accès à internet haut débit,
- Montauroux 2 NRA: Montauroux ? lignes et
portant sur une zone géographique étendue.
Esterets du lac 450 lignes
- St Paul 800 lignes
Le Wimax peut réellement révolutionner Inter- - Seillans 1800 lignes en 2 NRA: Seillans 1600
net haut-débit, tout comme les réseaux GSM
lignes et Brovès 200 lignes
ont bouleversé l'utilisation du téléphone avec la - Tanneron 800 lignes
généralisation des mobiles partout en France. La - Tourrettes 2600 lignes
puissance des débits et de la portée du Wimax
permettrait de résorber virtuellement la fracture Les nombres de lignes sont indiqués dans les
fiches d'ariase.com; comme le chiffre de Montauroux est absent je l'ai estimé équivalent à
Fayence; ainsi le total des lignes est de plus de
20000. Le nombre de lignes France Télécom
indiqué par FT est de 13860 soit environ 70%;
les autres sont des abonnés qui ont quitté FT;
leur opérateur paie une redevance à FT pour
leur ligne. Ayant abandonné les fréquences vocales, ces abonnés ont un débit plus élevé.
15
Témoignages
Courrier des
particuliers
Ma banque a eu un passage avide !
par Hervé ALLEGRE de Callian
Petite anecdote, ma mère est décédée le 11 Juillet 2015 d'une horreur qui lui a petit à petit détruit toutes ses facultés. Bien entendu, quelques
formalités à accomplir, dont prévenir sa banque
pour bloquer ses comptes, ainsi que les autres
organismes. Son argent, durement gagné et économisé dormait (pas pour tout le monde) à la
banque, à Montauroux.
Suite à un incident de paiement avec le centre
des impôts (Septembre 2015), j'ai pu accéder aux
mouvements de son compte depuis juillet 2015
(aucun relevé ne m'étant communiqué depuis
son décès). Et là, surprise très désagréable : un
prélèvement de 514 euros stipulant « frais de
succession » a été effectué quasi-instantanément
après son « départ » et ce, sans coordonnées du
bénéficiaire ! Incroyable, n'est ce pas ?
Je me rends donc en septembre à sa banque à
Montauroux, pour savoir qui se permettait, anonymement, de ponctionner une telle somme (je
n'avais pas encore choisi de notaire), alors que
ses comptes étaient bloqués. « C'est nous ! »
répond la gentille personne de l'accueil. Je lui ai
demandé s'ils n'avaient pas honte, mais cela est
inscrit dans les conditions générales lors de l'ouverture d'un compte (que bien souvent, person-
ne ne lit), et manque de chance, les nouvelles
conditions générales datent du 1er juillet 2015.
Maman, tu aurais pu faire un effort ! J'étais tellement indigné par ces façons, que j'ai envoyé un
courrier, je dois dire très méchant et grossier,
que je trouve tout à fait à l'image de leur manière
de procéder. J'attends toujours une facturation
détaillée de leurs frais de succession. Applaudissons ce sens de l'humain, et la sollicitude de
cette banque mutuelle (le bon « sang » près de
chez vous). Un dernier remerciement à Maman
et au futur, de les aider à honorer l'amende de
plus de 700 millions infligée il n'y a pas un mois
par les USA, et je souhaite à toutes les banques
une bonne héca(tombe).
PS : je tenais à vous signaler que nous n'avons pas encore (mes frères et moi) récupéré l'héritage de Maman.
Le NJ à l’hôpital par Magalie BARRANCO de Callian
Il y a une quinzaine de jours j'ai été hospitalisée.
Je n'avais pas eu le temps de lire le NJ, je l'ai
donc glissé dans ma petite valise pour en prendre connaissance à la clinique. Il était là, posé
sur la tablette. Une infirmière venant faire les
soins nécessaires a vu le NJ. Elle fut d'abord
intriguée puis je lui glissai qu'elle pouvait le
prendre pour, au pire le feuilleter, au mieux le
lire. Ce qu'elle fit ! Elle me le rapporta, toute
contente de connaître notre canton et surtout de
constater que les habitants de ce
territoire sont acteurs de leur village.
Qui sait si ce petit ne fera pas lui
aussi d'autres petits !!!
16
Culture
Le Cercle de Callian a déménagé
par Gérard REBUFFEL de Callian
A la suite du coup d’état du 2 décembre 1851 ,de
nombreux républicains instaurent les « cercles
républicains » qui, par l’intermédiaire des différents corps de métier, deviennent des lieux de
réunions et de débats. En 1893 le « cercle agricole » est crée a Callian sous prétexte de mettre en
commun les idées et techniques agricoles et en
opposition au « cercle de l'industrie ». En 1921 le
« cercle » achète l'immeuble (a coté de la police
municipale) pour 6 000 francs. Il y a quelques
semaines le « cercle » a déménagé pour traverser
la rue pour s’installer sur la place. Pour mener a
bien cette entreprise ,les membres actifs de l'association (environ 35 personnes) ont mis les
bouchées doubles. Grâce a la participation de
tous et au soutien de quelques mécènes , ils ont
réussi a réunir la somme nécessaire a acheter le
bien .Le cercle s'est engagé a rembourser ces
aides effectuées sur la base d'une « avance de
trésorerie ». Pour cela l'association a contracté
un emprunt et a loué ses anciens locaux a la mai-
rie pour la police municipale. Le nouveau bâtiment (ex-les marronniers) va permettre un développement de l'activité ; le maintien de l'emploi
existant et a moyen terme le redémarrage de
l’activité de petite restauration. L'idée d'organiser
l'Assemblée Générale des cercles du var est d'ailleurs en projet. Beaucoup de projets mais beaucoup de travail avec la remise aux normes des
locaux liés a la restauration (fermé depuis janvier
2015). Avec ses nombreux bénévoles la dynamique équipe du cercle perpétue les principes des
cercles républicains d'autrefois.
Var-matin : journal « people » ?
par Pierre ANDRE de Tourrettes
Le Ciné Festival en Pays de Fayence a reçu cette année l'actrice Julie Gayet. Fallait-il la présence
d'une personnalité pour que Var-Matin offre au Festival la place qu'il mérite dans ses colonnes ?
C'est la question posée par cet habitant du canton.
Adhérent de l’association « CINE FESTIVAL
EN PAYS DE FAYENCE » depuis sa création
en 2009 et participant à ce festival, à titres divers,
depuis son début en 2003, je fais partie actuellement des bénévoles qui assurent la qualité de
l’accueil des festivaliers et son bon déroulement.
La question que je me pose au sujet du quotidien
local fait suite à la dernière couverture faite à
notre 13eme édition - dont on ne peut que se
féliciter – alors que depuis sa création notre festival était injustement délaissé et même certaines
années complètement « oublié ». Il y a 3 ou 4 ans
j’avais refusé de voter le budget de notre association car j’avais jugé complètement anormal de
payer ce journal (une somme rondelette !) pour
qu’il INFORME ses lecteurs de cette manifestation culturelle. Je ne veux surtout pas remettre
en cause les excellents rapports avec le correspondant local qui a parfaitement présenté le
festival cette année et je souhaite que, pour les
années futures, cette collaboration continue. Cet
article est personnel et n’engage aucunement les autres membres de l’association.
17
Culture
Courrier des
particuliers
Réactions des membres du jury du Ciné Festival
par la rédaction
Du rififi à la Maison Pour Tous de Montauroux
par la Rédaction
Depuis de nombreuses années (1986), la municipalité de Montauroux met un salarié à disposition de la Maison Pour Tous( MPT). Ce contrat
a été renouvelé régulièrement tous les 5 ans. Or
cette année le contrat prenant fin au 31/12/2015
n'a pas été reconduit. D’après nos informations,
à la suite d'un conflit en interne entre le président de l'association et le salarié détaché de la
mairie, la MPT a demandé que soit intégré au
contrat une fiche de poste (description détaillée
de toutes les tâches et prérogatives du salarié. La
municipalité et le salarié ont rejeté la fiche de
poste proposée par l'association, qui a elle refusée à son tour la fiche de poste de la mairie !
De fait, c'est l'impasse, au sein de l'association
chacun choisit son camp ! Le salarié n'est plus en
fonction depuis le 1er janvier et il faudra attendre l'Assemblée Générale de l'association en
avril prochain pour y voir plus clair. A suivre...
18
Environnement
Courrier des
particuliers
La voltige c’est bien, en abuser ça craint
par Gaby CHABAUD de Tourrettes
Le Nouveau Journal a déjà évoqué par deux fois
les nuisances sonores provoquées par les évolutions des avions de voltige sur la partie sud des
territoires de Tourrettes, Callian , Montauroux,
Fayence et St-Paul . Cette situation s'est considérablement aggravée depuis le mois de novembre : d'une fréquentation épisodique , ces avions
sont passés à une présence quotidienne par beau
temps du matin 9h au soir 17h et à tour de rôle,
multipliant les acrobaties à la verticale et rendant
la vie impossible aux habitants des zones
concernées .
Il faut savoir que les avions responsables de ces
nuisances sont basés sur l'aérodrome CannesMandelieu et que le préfet du Var leur donne
l'autorisation de survol de certains couloirs au
dessus de notre territoire . Il y a trois sites de
voltige sur notre département: Cuers , Le Castellet et Fayence, par contre le département des
Alpes-Maritimes n'en possède aucun alors qu'il
recèle de grands espaces vierges et une proximité avec la mer au-dessus de laquelle pourraient
évoluer ces aéronefs sans gêner quiconque ! Il
est anormal et injuste que les intérêts des habitants de notre canton ne soient pas pris en
compte et que l'on privilégie les pilotes venus du
département voisin.
Il est donc nécessaire de réagir et de faire entendre notre voix . Suite aux conseils du délégué à
l'environnement de l'aviation civile, il faut exprimer notre ras le bol auprès de la DGAC par ses
représentants :
[email protected]
[email protected]
[email protected] .
Il est aussi urgent de protester auprès des maires
des 5 communes concernées : à savoir Tourrettes, Callian, Montauroux, Fayence, St-Paul ainsi
qu'au président de la communauté de communes .
Il faut également contacter le préfet afin qu'il
prenne conscience des nuisances supportées par
les habitants et qu'il adopte des mesures en
conséquence.
Citations en vrac

Quand une femme ne te pose plus de questions… commence à t’en poser !

A celle qui te dit que les hommes sont tous pareils, répond qu’il ne fallait
pas tous les essayer !

Spéciale NJ: ne te demande pas ce que le NJ peut faire pour toi, demande
toi ce que tu peux faire pour le NJ !
19
Courrier des
particuliers
Insolite
La pente de Seillans par Gil POUZOLS de Seillans
Beaucoup de personnes connaissent ce site. On
ne peut pas le rater quand on va sur Seillans.
C’est cette majestueuse barre verticale et végétale, exposée plein est, qui dès le lever du soleil,
explose de couleurs chaudes et bariolées en automne, grâce aux nombreuses variétés d’arbres
qui l’habitent. Elle domine le village de Seillans
comme une immense cape protectrice, elle est à
l’origine du fameux phénomène aérologique,
exploité par les planeurs de Fayence et décrit par
Claude Allongue dans son article intitulé : La
Pente, dans le NJ n°17 page 13. Article très instructif et qui, moi le premier, m’a fort éclairé sur
sa fonction (merci Claude), phénomène que
chacun connait, ou devrait connaitre, s’il portait
quelque intérêt au « Païs » ou s’il lisait le NJ.
Aujourd’hui cette « pente » a aussi une autre
fonction, elle sert d’écran géant à la manifestation récente d’actes de patriotisme que l’on a vu
fleurir ici et là, étonnants, originaux, voire hétéroclites pour certains. Du simple drapeau pendu
à la fenêtre ou à la toiture, à celui esseulé en
plein milieu d’un champ, aux tee-shirts et chemises aux 3 couleurs alignés sur le fil d’étendage,
ou, clin d’œil coquin/malin, aux 3 soutifs tricolores pendus au balcon. Qui ne lève pas la tête
hein ?! Ben là c’est pareil. Faut lever les yeux
bien haut quand on aperçoit la « pente » en arrivant à Seillans, car les « crapahuteurs/graffeurs »
qui se sont attelés à cette œuvre patriotique ont
dû suer le burnous pour arriver jusqu’à cette
unique trouée dans cet immense écran végétal
qu’on appelle « marne », constituée d’une coulée
de cailloux d’argile et de calcaire, et prenant la
vague forme d’une larme, hasard de circonstance
avec l’évènement que cet acte citoyen voulait
certainement souligner.
En tout cas, bravo, à l’exemple de la nature végétale si variée du site, pourquoi pas la prochaine
fois un patchwork de drapeaux internationaux
conforme à l’ouverture du canton sur le monde ?
Après à Seillans il n’y a pas que des hauts, et
pour les bas, c’est le NJ qui est en ligne de mire
pour avoir publié une brève dans le n°28, page
28, qui semble défriser certains au village. Pas
bien méchante pourtant ! Certes caricaturale et
vrai raccourci de ce qu’est Seillans dans sa globalité. Je vous la rappelle cette brève : « Entendu
au bar de Seillans : Seillans c’est 2 dos d’âne, 1
feu rouge et c’est tout ! ». Ouais c’est un peu
abuser parce qu’entre ces dos d’âne quelques
commerces tiennent le coup : pizzeria, fromager,
boulangerie, fashion maroquinerie, produits du
terroir, une amitié seillanaise très dynamique, et
surtout, surtout, notre « Charlot » bien aimé.
Depuis que nos amis « rosbifs », Kate et Derrol,
ont repris le bar, ils l’ont ranimé, l’ont rendu aux
seillanais(es), aux voisin(es) du canton, aux voyageurs, passagers, touristes et adeptes du soleil en
plein teston et des gargouillis de fontaine, organisant moultes manifestations festives, culturelles, expos, concerts, qui ont ramené bien des
gens du canton et d’ailleurs vers ce village si
beau mais légèrement « ensiesté » jusqu’alors. En
tous cas moi ça m’a réconcilié avec la « perfide
Albion » même s’il me reste un peu en travers
qu’elle nous ait fait passer au grill la seule pucelle
et sainte que la France ait peut-être jamais eu.
20
Insolite
Corrier des
particuliers
Allez, sans rancune, et merci pour tous ces bons
moments que vous nous avez concoctés, dommage que le « Charlot » soit obligé de fermer. Il
semblerait que le rapport loyer/chiffre d’affaires
ne permette pas une exploitation suffisamment
rentable pour être durable. Merdoum, on n’est
quand même pas sur les Champs-Elysées ! Et si
on lançait une souscription sur le village, le canton, voire la nation, pour acheter le Charlot et le
rentrer au patrimoine du village ?
Le cri par Rolande AUDBERT de Fayence
Réveille-toi
Pour un faux idéal
Ils t’appâtent et t’avalent.
Exalté par la foi,
Exploité tu les crois,
Ils t’enchaînent
Et t’aveuglent sans peine,
Ils effacent tes peurs
Tu propages l’horreur.
Réveille-toi
Ta raison est morte,
L’attentat tu exportes,
Ils te lobotomisent,
Ils te déshumanisent,
Te pourrissent de haine,
Tu deviens bombe humaine
Géniteur de trépas.
Te trompant de combat !
Réveille-toi !
Il y a tant à faire,
Nous devons être frères,
Pour qu’éclate la joie
Où sévissait l’effroi
Pour qu’éclosent les fleurs
Où jaillissaient les pleurs
Pour que la tolérance
Remplace la violence.
Réveillons-nous
Et puis, main dans la main
Pour un nouveau demain
Nous construirons un monde
Que le bonheur inonde
Qui bannira la guerre
De son vocabulaire
Où la fraternité
Sera réalité.
Réveillons-nous
L’article que vous ne lirez pas par la rédaction
Suite aux tragiques attentats de Paris, nous sommes très nombreux à ressentir un grand trouble,
à nous poser des questions, à nous sentir mal à
l'aise entre les réponses simplistes des uns, la
surenchère des autres, l'immense peine de tous...
Un lecteur nous a proposé un article sur ce sujet
délicat, sensible, qui peut faire réagir et déclencher beaucoup de passion. Un sujet si difficile
que son auteur a voulu nous rencontrer pour
connaître notre avis sur ses écrits. Nous avons
discuté, nous avons évoqué l’amalgame, l'autocensure, la discrimination, le politiquement correct, la stigmatisation... Une discussion franche,
dans l’écoute et le respect de la parole de l'autre,
où chacun a pu donner son sentiment. Certains
d'entre nous voulaient publier l'article tel qu'il
nous était présenté, d'autres exprimaient des
doutes sur sa formulation. L'auteur après plusieurs tentatives de réécriture a préféré renoncer
à sa publication. Nous acceptons sa décision et
le remercions pour son attitude, son ouverture
d'esprit, son intelligence.
Ce renoncement est un échec, pour nous, pour
lui et pour vous aussi. Malgré notre charte, notre
souci de vous donner la parole pour favoriser,
entre autres, le dialogue entre tous les habitants
du canton, nous n'avons pas trouvé de solution
pour exprimer ce que l'auteur souhaitait sans
déclencher incompréhension, interprétations
douteuses, jugements hâtifs.
Certains sujets sont-ils tabous, doit-on se taire
parfois de peur d'être mal compris, de voir nos
propos détournés, d'être montré du doigt ?
Nous avons du mal à l'accepter. Conscients de
nos lacunes mais forts de notre enthousiasme
nous allons approfondir ce sujet afin de vous
proposer un article dans le prochain NJ.
21
Bonjour M. Le Maire
Entretien avec François CAVALLIER, maire de Callian
Que vous a apporté la mise
en place des caméras sur la
voie publique ? Avez-vous
des statistiques à ce sujet et
quel est le coût de l'installation ?
Le coût de l'installation est de
30 000 €. L'efficacité du système des caméras est de deux
ordres. Lorsqu'il y a enquête, ça permet d'élucider en moyenne, quatre à cinq faits par an et ça
a également un effet dissuasif vérifié.
D'un point de vue moral et intellectuel, ce n'est
sans doute pas idéal mais ce dispositif reste positif et justifié.
Les logements sociaux : combien y en a-t-il
eu de créés en 2015, et quels sont les projets
pour 2016 ?
Jusqu'à présent, il n'y a pas eu de logements
sociaux construits mais seulement des logements
sociaux acquis dans le centre village. En 2015 il
n'y a pas eu d'opération de cette nature, il y a un
projet probablement fin 2016, début 2017,
d'une nouvelle zone d'urbanisation, située sur
l'ancienne ferme avicole des Touos dans le but
de réhabiliter ces bâtiments en créant un éco
quartier plutôt qu'un lotissement, avec des niveaux de prix divers pour un accès au foncier
plus varié. Il y a une modification du PLU en
cours, pour ouvrir cette zone à l'urbanisation
avec la condition de réserver le quart des constructions à des logements sociaux, soit 15 logements sur les 60 prévus. Var Habitat sera probablement en charge de la partie logements sociaux du projet.
Concernant le changement d'orientation des
services médicaux de la Chênevière :
La commune n'ayant pas participé aux concertations sur le sujet, il ne lui a été possible de rendre publique l'information de ce changement
qu'après avoir été informée du fait établi par le
groupe Orpéa Clinéa qui dirige le centre de
convalescence. Il ressort que l'ARS (Agence
Régionale de Santé) a encouragé ce changement
d'exploitation pour résoudre le problème du
temps d'acheminement (trop long) des patients,
quand ceux ci font des rechutes. C'est la raison
pour laquelle l'ARS a validé le transfert de cette
unité pour qu'elle soit plus proche de l'hôpital de
Fréjus. Il n'y a pas de changement de direction,
c'est le même employeur qui a créé un nouveau
centre de repos à Fréjus et modifié l'exploitation
de celui de Callian. Théoriquement, selon ce
qu'on nous a annoncé, il y aurait de ce fait création de nouveaux emplois.
Pour quelle raison y-a-t il deux manifestations culturelles le même soir, c'est-à-dire le
Ciné Festival et Cello Fan ?
Habituellement le festival Cello Fan était programmé la dernière semaine de juin. Cette année
l'association a décidé d'innover et de proposer
quatre saisons, c'est ainsi que la soirée du
concert d'automne, le 16 octobre, et celle-là
uniquement, coïncidait avec la soirée d'annonce
de la sélection du ciné festival. Ce qui permettait
malgré tout de participer en partie aux deux
évènements.
Que pouvez-vous nous dire concernant vos
prévisions au sujet des routes du domaine
du Vignaou, pour lesquelles une pétition a
été faite il y a deux ans demandant une rénovation de la voirie ?
Les prévisions de rénovation des chemins communaux sont les suivantes :
- Chemins des Crottons - 2015, Chemin de l'Establerie - 2015, Chemin des Combes-2015, Chemin des Queinières - 2015, Chemin des Hautes
Cottes - mai 2016, Chemin des Villards - Janvier
2016, Chemin des Clavéous - mai 2016, Chemin
du Purgatory - mai 2016, Grand Rue - 2017
Concernant les NAP (Nouvelles Activités
Périscolaires), quel bilan faites-vous ?
Il y a 18 intervenants au titre des NAP pour
l'actuelle année scolaire. On vient de faire un
changement, on a concentré les NAP sur une
22
Bonjour M. le Maire
demi-journée, le jeudi après-midi. Cette nouvelle
gestion du temps a un coût de 40 000 € mais elle
répond par deux vertus. Ca permet, au lieu de se
disperser, un meilleur développement de l'activité et ainsi de faire mieux qu'une garderie améliorée. C'est également moins compliqué logistiquement. On constate malgré tout un effet de
fatigue évident chez les enfants et une fréquentation nettement en baisse dans toutes les associations sportives du canton parce que le temps
d'accueil du mercredi est divisé par deux.
A propos du bio dans les cantines, quelles
sont les démarches pour aller vers une alimentation plus saine ? On n'a pas la ressource
pour le tout bio dans l'immédiat, mais, sur une
idée de Monsieur Huet, maire de Montauroux,
une réflexion est en cours entre plusieurs communes sur la mutualisation du service. Notamment entre Callian et Montauroux avec peut-être
l'idée de faire d'une des cantines, celle du collège
par exemple qui est la mieux équipée, une cuisine centrale et d'assortir à cela un approvisionnement en circuit court et même l'étude d'une
installation d'un agriculteur communautaire qui
en serait le fournisseur.
Concernant les Voisins Vigilants, d'après les
informations que vous diffusez, ce dispositif
diminuerait de 40 % les cambriolages. Avez
vous des statistiques à ce sujet sur la commune ?
Les 40% de statistique sont des évaluations de
moyenne nationale provenant du ministère. Callian vient seulement de mettre en place l'opération. Nous n'aurons de résultats qu'en mai ou
juin 2016 pour l'année précédente.
Quel en est le coût ?
Ca coûte peu de chose à la commune qui ne
finance que les pancartes pour environ 200 €
l'unité. L'expérience semble intéressante, les
réunions publiques à ce sujet rassemblent beaucoup de monde. Au delà de la surveillance, c'est
un moyen de tisser des liens en développant
l'entraide entre voisins par la communication, la
solidarité, l'humanité et l'altruisme. Sans pour
autant être dans l'illusion en terme d'efficacité,
c'est par contre très socialisant et rassurant. Il
semblerait qu'une meilleure communication
atténue les conflits de voisinage.
Concernant la station d'épuration de Montauroux/Callian, pourquoi avoir fait le choix
d'une station traditionnelle et non écologique ?
Parce que le procédé le mieux maitrisé en système écologique et qui fonctionne, ne convient
qu'à des stations de taille plus réduite. Ce sera la
seule grosse réalisation du mandat et elle est en
cours. Elle sera d'une technologie bien plus
avancée que ce qui existe depuis quarante ans, et
sa durée de vie est prévue pour faire face à l'évolution démographique des cinquante années à
venir. Sa capacité sera pour au moins 13 000
habitants raccordés.
Quel est le risque pour la zone de Fondurane ?
La station actuelle avec des bassins, est aux normes et fonctionne, par contre elle est vulnérable
aux fortes pluies. Avec la nouvelle station et ses
procédés plus modernes, cet inconvénient environnemental disparaît complètement.
Où en est-on du projet de la route de
contournement, y a-t-il un calendrier ?
Le tracé n'est pas encore décidé. Pour associer la
population à ce projet et tenir compte de l'impact économique et environnemental, le département va lancer, au printemps 2016, une
concertation publique sous une forme encore à
déterminer, telle que réunion publique et registre
en mairie ou par des moyens plus modernes
comme un site internet.
12) Avez vous quelque chose de particulier à
communiquer ?
Mon souci du moment, c’est les conséquences
catastrophiques de la loi ALUR (loi pour l’Accès
au Logement et un Urbanisme Rénové), qui
peut faire éclater la constructibilité sans maîtrise
possible. La gestion des services qui doivent y
être associé, est difficilement adaptable financièrement et en temps voulu. On ne voit pas véritablement les effets de cette loi à cause de la crise
économique actuelle.
23
Culture
Paroles
d’asso
La rubrique culturelle de l’AJACF
Frédéric Picard alias 3KTORZ
Né le 9 avril 1977 à Beverly Hills (92 Paris)
Le détail qui tue : « Je suis allergique à la soupline »
Il s’appelle Frédéric Picard, artiste grapheur, cela fait 6
ans qu’il est arrivé dans notre beau Pays de Fayence.
Après avoir fait ses études au Lycée de la Grande Tourrache à La Garde en spécialité Arts graphiques et Design, 3KTORZ décide de travailler le graph’ grâce à des
pochoirs.
Un pochoir quésaco ?
ils ont posé leur main sur la
C’est une forme dessinée au crayon ou sur
pierre et ont créé un pochoir ».
informatique qui est ensuite imprimée et
Il aime égayer les rues sans vandaliser nos
découpée avec soin. On peut en créer à partir
petits villages où d’ailleurs ses graphs font
de tout, même d’un portrait photo. Un
souvent office de discussion au bar du coin.
graph’ peut avoir plusieurs pochoirs, c’est
« La rue est la plus belle galerie d’art que tu
un travail de fourmi et de patience.
puisses avoir, dans les vernissages, les gens
3KTORZ crée son pochoir et lui fait prendre
sont plus là pour picoler et manger que
vie grâce à des bombes de peinture, de
pour le reste ».
l’encre ou de l’acrylique. Son support d’expres- Tes difficultés en tant qu’artiste ?
sion préféré : la rue. Ayant le souci du
Le street-art est un art controversé. Il est
respect du mobilier urbain, il réalise beaucoup
souvent subi comme une agression et non
de ses œuvres sur toile, papier, bois...
comme un acte artistique.
Dans nos ruelles il crée ses dessins au préalable « Il faut réellement établir une distinction
sur papier et les colle grâce à de la pate
entre Grapheur et Tagueur », un tagueur
à fixe, « j’aime savoir que mon pochoir sera
cherche à apposer son blaze* partout sans
peut-être ramassé et ramené chez quelqu’un
prendre en compte la dimension du respect
à qui l’idée a plu ».
de l’environnement urbain. « Généralement
Pourquoi 3KTORZ ?
il réalise la même signature, c’est du matraquage,
« Tout tourne autour de quelque chose,
à celui qui aura le plus étalé son nom.
d’un axe, de l’infiniment petit et de l’infiniment Je souhaite vraiment faire changer la vision
grand 3,14 est un nombre qui est utilisé
du street-art rural ».
dans beaucoup de calculs intersidéraux ».
Vous l’aurez compris 3KTORZ viens directe*surnom utilisé par un tagueur pour s’identifier
ment du nombre π.
Ta philosophie ?
« Je fais de la propagande urbaine, j’aime cet
art car le dessin a la capacité de faire passer
un message rapidement et dans une langue
universelle. Les premiers street-artistes à utiliser
le pochoir étaient les hommes préhistoriques,
Contact : sur internet 3KTORZ
Évènements à venir pour 3KTORZ :
Atelier enfant avec l’AJACF
Démonstration en direct avec l’AJACF
A suivre sur www.ajacf.fr
24
Culture
Paroles
d’asso
25
Paroles
d’élu
Aire d’accueil gens du voyage/
caméras de surveillance
Questions qui dérangent par la rédaction
Le NJ a contacté les mairies de Fayence et Montauroux pour savoir si elles prévoyaient des « aires
de stationnement » pour les gens du voyage. Nous n'avons pas reçu de réponse de la mairie de
Montauroux , mais la mairie de Fayence nous a indiqué que la compétence , de cette obligation
pour les villes de plus de 5000 habitants , avait été transférée à la Communauté de Communes
(voir bulletin municipal de Fayence octobre 2015). la com-com serait en discussion avec la communauté de commune de St-Raphaël pour mutualiser le coût des aménagements à réaliser.
Le NJ a contacté les mairies de Callian et Fayence à propos des installations de télésurveillance présentes sur ces communes . Vous pourrez
lire la réponse du maire de Callian (page 22) , par contre la mairie de
Fayence nous a indiqué que le maire ne souhaitez pas communiquer sur
ce sujet.
Jean Luc DELUT, tu nous manques!
par la Rédaction
Jean-luc Delut nous a quitté...............pour sa Gironde natale.
Initiateur de l'UPPF, très actif au sein du NJ et dans la vie associative locale,
conseiller municipal, mélomane, Jean-luc Delut, après de nombreuses années
dans le canton ;est retourné dans le Bordelais.
Toute l’équipe du NJ regrette déjà son intelligence et son humour.
Bon vent Jean-luc, merci pour tout et la bise à Ginette
26
Retour
sur NJ25
Il y a un an …..
Biodiversité, c’est l’affaire de tous
par Michèle BARON de Montauroux
Nous avons créé une commission extramunicipale « Biodiversité » à Montauroux .
Nous vous rappelons que cette commission est
ouverte à toute personne intéressée par le sujet
et prête à donner un peu de son temps pour
nous aider à mener des actions localement.
Ainsi, comme vous avez pu le constater sur
Montauroux, nous avons commencé à baliser un
certain nombre de carraires et itinéraires pédestres, que nous devons remettre en état et sécuriser davantage. L’idéal serait, à l’avenir, de redessiner un maillage de cheminement piétonnier,
qui existait à une époque, sur l’ensemble du territoire. C’est un des déplacements doux à développer.
Bien évidemment nous ne devons pas nous arrêter là mais entraîner l’ensemble des communes à
en faire autant, ainsi que les particuliers. A chaque forte pluie toutes les pollutions sont entrainées via les vallons et cours d’eau dans le lac de
ST Cassien, réserve d’eau !
Pour un travail de sensibilisation par une bénévole du CEN (Conservatoire des Espaces Naturels) est intervenue auprès des enfants du centre
aéré le mercredi après-midi.
D’autres actions peuvent être menées avec les
enfants : concours de dessins pour créer des
panneaux nomades explicatifs sur un thème lié à
la préservation de notre environnement, créer
des hôtels à insectes, créer un refuge LPO etc.
Dans la rubrique « mieux connaître la faune et la
Cela permettrait de pratiquer le « pédibus » pour flore de notre territoire », des sorties naturalisaccompagner les jeunes à l’école. Cela réduirait tes pourraient être organisées régulièrement.
donc le nombre de voitures, et
Nous pourrions constituer « une celluprofiterait à la qualité de notre air.
le » échanges de pratiques pour un
Sans compter que la marche est un
jardin naturel. Voire organiser des mini
excellent exercice physique bon
formations.
pour la santé! Ce type d’organisation favorise le lien social, et réLes idées ne manquent pas mais les
pond donc à un besoin criant dans
élus ne peuvent pas être les seuls implinotre société actuelle !
qués, ils n’ont pas le temps de tout
Nous avons voté la charte « Zéro
faire ! Cette commission prendra
pesticide pour nos villes et villatout son sens le jour où les habiges » : la commune s’engage à ne
tants se l’approprieront et seront
plus utiliser de pesticides de synthèse pour la prêts à s’y investir.
santé de tous, la qualité de notre air, de l’eau et La prochaine réunion, ouverte à tous, aura lieu
de la terre. Grâce à cet engagement, nous allons en mairie de Montauroux le vendredi 5 février
obtenir une subvention de l’Agence de l’eau 2016 de 18h30 à 20h30 à l’ordre du jour : les
pour nous aider à acheter du matériel, en parti- carraires et itinéraires pédestres.
culier: un broyeur de végétaux pour les services
techniques. Comme chacun sait, le broyat peut
Contact:[email protected]
être utilisé comme « herbicide », ou comme engrais ou couverture du sol pour protéger, moins
Michèle Baron (tel 06 79 94 26 01)
arroser.
27
Il y a un an …….
Retour
sur NJ25
Le hameau des Selves, la suite…..
de Bruno BAZIRE de Mons
Il y a un an (N°25), nous vous proposions de
participer à un écohameau à Seillans (www.ecohameau-selves.info). Plusieurs réunions
se sont tenues pour faire avancer ce projet d’habitat différent où l’on souhaite mettre des valeurs en priorité : La coopération, l’entre-aide,
l’intergénérationnel, le festif,… dans un projet
qui à pour vocation de réduire son impact environnemental.
Malheureusement, les changements de règlement d’urbanisme allaient rendre ce terrain inconstructible. Il fallait donc réunir, dans un délai
trop court, les futurs habitants avec des capacités de financement immédiates.
J’espère qu’une nouvelle opportunité de terrain,
pour un habitat participatif, va se présenter dans
le Pays de Fayence, pour monter un projet
exemplaire. Toutes les infos concernant un lieu
à vendre pouvant accueillir un écolieu sont les
bienvenus. Les candidats sont là !
Aide aux populations touaregs,
par Claude BOURSIN de l’association MALINIA Fayence
GENÈSE
1995-2003 – Retour des réfugiés au Mali dans
leurs villages d'origine. Avec Médecins du
Monde, nous recensons 6 000 personnes prêtes
à quitter le Niger. Une fraction de la tribu des
Kel Oulli (« gens des chèvres »), éleveurs nomades, repart s'installer à Karkadjane, dans la Région de Tombouctou, au bord du fleuve Niger.
L'état d'urgence est dépassé mais il manque une
1984 – Deuxième sécheresse qui anéantit tout ce école, au désespoir des parents qui ont compris
qui avait pu être préservé. Mort des troupeaux. l'importance de l'éducation scolaire.
1971-1975 : grande sècheresse dans tout le Sahel.
Les troupeaux meurent, famine dans les populations. Les éleveurs nomades arrivent par milliers
au Niger, qui les reçoit sans aucune structure
d'accueil, pas d'abris, pas de vivres, pas de points
de santé, les touaregs mendient ou meurent.
1985-1995 – Nécessité absolue d'une aide d'urgence ; création de l'association ATLIK par
Maguy Vautier qui a pour buts et actions : creusement de puits, accès à l'eau potable, reconstitution du cheptel, distribution de vivres, accès à
la santé, aide à l'artisanat des femmes.
2005-2006 – Création de l'Association MALINIA (Mali-Niger Association), pour se consacrer spécialement à l'instruction des enfants
nomades.
La construction, l'entretien et l'aide au fonctionnement d'une école primaire à Karkadjane,
28
Retour
sur NJ25
Il y a un an …...
ainsi que le parrainage scolaire d'enfants restés (presque toutes) en 2014 et 2015, reprise des
au Niger, constituent les deux principaux projets activités scolaires avec deux instituteurs. Achat
de l'association.
par MALINIA, pour renouveler le cheptel de
deux chèvres par famille: 45 familles recensées,
2007-2015 – Les actions : la création de cette soit 90 chèvres sur les marchés locaux.
école communautaire a eu lieu dans le cadre L'école n'a pas été pillée mais des attaques djihad'un accord et d'un soutien total de la part du distes persistent ainsi que du brigandage donc, la
Ministère de l'Éducation Nationale du Mali, population du village vit toujours dans l'insécuriainsi que des autorités locales.
té.
La population concernée totalise environ 1500 Quelques réflexions géopolitiques :
habitants et sont recensés actuellement entre Ministères, bailleurs de fonds et ONG sont una150 et 200 enfants scolarisables. Le recrutement nimes : la paix et donc le développement dépende ces enfants se fait dans un rayon de 0 à 25 dent de l'évolution des trois Régions Gao, Tomkm du site de l'emplacement de l'école. Le site bouctou et Kidal qui couvrent 66% du territoire
de Karkadjane ne possédant à l'origine aucun national mais abritent seulement 8% de la popupoint d'eau, MALINIA a fait creuser un forage. lation (1,5 millions sur 16 millions). Sauf catasLa réhabilitation d'un ancien dispensaire en dés- trophe, l'économie du Mali devrait continuer à
hérence dans un village voisin, Zahro, doit per- croître de 5% par an. C'est honorable. Tout le
mettre un accès aux soins et aux vaccinations.
problème consiste à diffuser cette croissance
2007 – Mise en route administrative auprès de vers ces régions oubliées et lointaines par le
l'Éducation Nationale de l'école.
pouvoir central encore fragile et loin d'être stabi2008 – Construction de l'école avec 3 classes et lisé militairement et politiquement.
recensement précis des enfants
Contrairement aux fantasmes locaux, ce n'est ni
2009 – Installation de la pompe hydraulique l'or, ni le pétrole, ni l'uranium qui sortiront ces
près de l'école. Envoi d'un container avec les régions de la misère mais les perspectives les
fournitures scolaires et réhabilitation du dispen- plus encourageantes reposent sur le phosphate,
saire voisin.
le calcaire et le manganèse.
2010 – Installation de la cantine, recrutement de Le phosphate est présent dans la région de Gao
la cuisinière et du gardien de l'ensemble. Ré- (à Tilemsi – Cercle de Bourem). Une véritable
union et mise en place d'un comité de gestion et industrie des engrais pourrait naître de ce gised'une association de parents d'élèves. Achat de ment gigantesque (plusieurs millions de tonnes)
bancs et tables pour les enfants, bureaux pour et aider les sols maliens à retrouver leur fertilité.
les maîtres, armoires, tableaux noirs et craies.
2011 – Construction d'un magasin pour stocker
les vivres de la cantine et d'une cuisine pour la
préparation, évitant ainsi la préparation des repas en plein air avec le vent, le sable et la chaleur
(50° à partir de Mai).
2012 à 2015 – Début de la guerre civile et départ
des familles fuyant les exactions, les vols et les
assassinats, vers les camps de réfugiés au Niger,
en Mauritanie, au Burkina-Faso, en Algérie et
pour quelques familles, dans la brousse du
Gourma, au Sud du fleuve. Retour des familles
29
Retour
sur NJ25
Il y a un an…..
Le calcaire est, lui, présent dans un gisement de
45 millions de tonnes situé dans le Gourma, à
cheval entre les régions de Tombouctou et de
Mopti. La chaux qui en serait extraite permettrait à l'Afrique de l'Ouest de réduire ses importations estimées à 250 000 tonnes/an.
Le Manganèse a été découvert près d'Asongo,
non loin des frontières burkinabé et nigérienne.
10 millions de tonnes pourraient être exportées
après transformation, via la future ligne de chemin de fer Dori-Ouagadougou.
C'est dans ce contexte, encore très difficile, que
nous allons, avec MALINIA, poursuivre nos
actions auprès des villageois de Karkadjane. Si
notre engagement et nos activités vous intéressent, vous touchent, vous émeuvent, vous pouvez nous aider, soit par des dons, soit en participant à nos actions.
[email protected]
http://malinia.e-monsite.com
Atelier d’écriture, ça marche
de Brigitte BURRI de Montauroux
Il y a un an, un article paraissait pour parler de l'atelier d'écriture animé bénévolement
par Brigitte Burri à la Maison Pour Tous. Quelles ont été les retombées de cet article ? Le
NJ a décidé de leur demander des nouvelles !
Grâce aux deux articles en 2014 puis 2015 que Bonne année à tous les passeurs de mots !
vous avez eu la gentillesse de bien vouloir publier dans le Nouveau Journal, des personnes
ont appris l'existence de l'atelier-écriture que
j'anime bénévolement à la MPT de Montauroux
et nous ont rejoints.
Les mots se forment, se lient, se lisent dans le
plaisir, l'émotion, selon l'humeur de chacun et
sans jugement.
Donc un grand MERCI à toute l'équipe !!!
Et MERCI à chaque participant/e d'avoir fait de
cet atelier ce qu'il est devenu : un espace de mots
à dire, de maux à rire, dans la plus grande bienveillance.
PLU, synthèse de la réunion du 24/11/15 par la rédaction
Dans le cadre de l’élaboration du plan local
d'urbanisme de Fayence, nous étions invité à
une réunion ou notamment ont été évoqué les
facilités accordées par les mairies dans le cadre
de création de zones artisanales ou de lotissements, et les difficultés auxquelles sont
confrontées les projets d’installations agricoles.
De nombreux sujets ont été abordés malgré
l'absence de plusieurs associations invitées.
L'évolution du dossier est consultable en
mairie de Fayence.
30
Retour
sur NJ25
Il y a un an….
Le couteau country club se développe
par René ISSAURAT, président du CCC Tanneron
Il y a un an, un article paraissait pour parler d'une association de lancer de couteaux de
compétitions. Qu'en est-il un an après ? Le NJ a décidé de leur demander des nouvelles !
Si certains sont intéressés par une initiation aux lancers de couteaux et de haches, nous
avons oublié d'offrir 2 initiations lors de notre loto d'exception. Les deux premiers mails
envoyés à notre adresse électronique [email protected] pourront en profiter.
En quelques mots, voici l'évolution de notre
club, depuis un an.
Au mois d'avril 2015, nous avons organisé, en
commun avec Eddy Ray Cooper, une soirée
pour le lancement de son cd Behind Johnny
Cash. Soirée, qui fut un franc succès!
Au mois de mai 2015, nous avons participé aux
championnat de France de lancer de couteaux et
de haches à Allevard dans l'Isère, ou nous avons
été a l'honneur, avec une 3ème place au couteau
à 3ml pour Pascal Dumond et une 3ème place à
la hache à 5 m pour Issaurat René et une autre
3ème place au couteau pour Issaurat René.
Nous avons également participé, aux champion-
nat du monde, en Angleterre, au mois d’août, où
hélas cette fois, nous n'avons pas fait de podium,
mais des places honorables. Nous sommes
contents de nos résultats, et ferons, ou du moins
essaierons de faire encore mieux aux prochains
championnats de France, que nous organisons le
6 / 7 et 8 mai 2016, à Tanneron. Nous accueillerons le public, gratuitement !
Nous sommes également, à la recherche de
sponsors pour ces championnats. Si parmi les
lecteurs certains veulent s'investir, nous les remercions d'avance.
Enfin à ceux qui sont tentés par le lancer de
couteaux, de compétition, n'hésitez pas a nous
contacter. Nous nous entraînons, tous les dimanches matin, sous les parkings !
N'oubliez pas de visitez notre blog : http://
couteaucountryclub !
31
Société
Courrier des
particuliers
Initiative citoyenne….Flop! Par Hélène ASSO de Callian
Le 11 décembre dernier, nous étions 14 citoyens
du canton de Fayence réunis dans une petite
salle municipale de Montauroux. Quatorze personnes sur un territoire de 25000 habitants, c'est
peu, pourtant l'info avait circulé partout et même sur les réseaux sociaux...
Le but de cette rencontre était simplement de se
retrouver pour parler ensemble des événements
tragiques du 13 novembre, de leur impact sur
nos vies, de leur emprise émotionnelle, de la
surabondance d'informations et de la difficulté
qui en découle de réfléchir sereinement et se
forger une opinion. Cette rencontre était organisée par un petit groupe de citoyens sans apriori
et sans autres prétentions que de permettre un
temps d'échange dans un contexte où le vivre
ensemble nous interroge.
Un peu déçu par la faible participation, nous
nous questionnons sur ce type d'initiative :
la communication a t-elle était suffisante ?
le besoin d'échanger est-il assouvi par ailleurs ou
peu ressenti par nos concitoyens ?
est-ce préférable de ne plus en parler, de mettre
tout ça de côté et laisser aux dirigeants et experts
le soin de débattre pour trouver des solutions ?
pouvons-nous faire un lien entre les résultats aux
dernières élections dans notre canton et le désintérêt pour cette rencontre ?
le sujet serait-il devenu tabou ? Car dès qu'on
ose en parler, on prends alors le risque d'être
étiqueté, incompris, rejeté ?
Après la déception, nous nous inquiétons du
renforcement d'un repli sur soi, de l'émergence
d'une forme d'auto-censure et d'une division
sociale qui viendrait encore mettre à mal le vivre
ensemble.
Mais alors, si tel est le cas, le but de ces terribles
actes ne serait-il pas atteint ?
Si le cœur vous en dit, n'hésitez pas à donner vos
réponses en utilisant ce magnifique outil de lien
social qu'est le Nouveau Journal.
Une supérette à Mons, est
est--ce raisonnable ?
par Marie
Marie--José BELUS IGOLEN de Mons
A mon grand étonnement,
j’ai appris par des amis monsois
que le projet d’ouverture, dans le
village de Mons, d’un commerce type “supérette” était toujours
d’actualité. Est-ce vraiment raisonnable quand on trouve à quinze
kilomètres à la ronde de très nombreuses grandes et petites surfaces,
dont certaines livrent à domicile ?
Et puis est-ce vraiment utile quand
on sait que Mons a la chance, bien
rare aujourd’hui, de bénéficier d’une véritable épicerie de village, bien
intégrée dans le paysage rural monsois ? une épicerie où, pour ma
part, je trouve toujours de très
bons produits à des prix raisonnables, et, avant tout, un accueil sans
égal…
32
Info dernière minute !
Faute de merle par Annik MULLER de Mons
PAGE 5 du bulletin municipal :
" Mme le Maire donne la parole au 1er adjoint pour exposer la demande du Député qui
souhaite qu'une motion soit adoptée par le
conseil municipal pour le maintien de la tradition de la "capture des appelants" à la glu.
À l'unanimité le conseil municipal adopte
cette motion."
étaient persécutés.
Chacun est libre de penser ce qu'il veut et de
l'exprimer.
Cependant, d'après l'office national de la chasse
et de la faune sauvage ( ONCFS) c'est la chasse la
principale menace de toutes espèces confondues
de grives avec un "prélèvement" de plus de 5
millions/an d'unités.
De quoi s'agit-il exactement ? Conseil Munici- Au delà de ces orientations et de ces prises de
pal du 25 septembre 2015. Un député, anonyme conscience, il est choquant voire affligeant de
au demeurant, demande à nos élus de Mons
constater que cette motion a été validée par noqu'une motion soit adoptée afin de défendre la
tre conseil municipal à l'unanimité... 15 voix
pratique ancestrale de la capture des grives à la
sur 15 ! Le chèque en blanc n'est plus immaculé.
glu...
Bon appétit à toutes et à tous.
Des bâtons de glu sont installés, les grives s'y
posant restent collées et la collecte peut s'effectuer !
Cet usage est une tradition provençale vieille
de 2000 ans ( ! ? ). Elle date des Romains
d'avant Caligula. Et notre Député anonyme souhaiterait la maintenir et demande la caution de
communes dont la nôtre.
Il est vrai qu'à cette époque, mêmes les chrétiens
Mise au point par Patrick DE CLARENS, adjoint au Maire de Mons
C est à la demande de Madame le maire de
Mons ,dont je suis le premier adjoint, que je
viens vers vous. Il semble que la délibération du
conseil municipal au sujet du soutien à la capture
a la glu des grives fasse beaucoup de bruit sur le
canton. Je pense qu'il y a une confusion entre,
chasse, piégeage, braconnage ou capture.
Pour faire simple, il s agit de capturer vivantes
des grives au moyen d’une glu "bio" à base de
résine de genévrier qui ne dégrade en rien l intégrité de l oiseau. Cette colle s enlève très facilement et toutes les autres espèces sont nettoyées
et bien évidement relâchées, d abord parce qu'elles n’ont aucun intérêt gustatif et surtout s’il s
agit de rouge gorge, les amendes encourues sont
dissuasives. Sur la commune de Mons il doit
rester trois chasseurs autorises a pratiquer ces
captures. Les demandes et les autorisations sont
soumises à réglementation et validation préfectorale.
Si effectivement ces rares grives prélevées servent d appelants pour la chasse en hiver, elle
passent tous les étés dans des volières et surtout
bien nourries et ce durant plusieurs années. Voilà, on est loin de piégeages ou autres massacres.
Et si la totalité du conseil municipal a vote pour
le maintien de cette tradition bientôt perdue c
est en toute connaissance de cause.
33
La charte
du NJ
Article 1 :
Le Nouveau Journal est un média gratuit
permettant aux habitants et aux Associations du Pays de Fayence de s’exprimer auprès du plus grand nombre de lecteurs. Le Nouveau
Journal est accessible en ligne sur un site internet.
Article 2:
Le financement associatif du Nouveau Journal composé de cotisations, de dons, de soutiens, de
recettes de manifestations et éventuellement de subventions d’investissement et de publicité d’intérêt public, assure la complète autonomie de l’information.
Article 3 :
L’expression est libre et indépendante. Les articles ne concernent que l’information locale ou
ayant des répercussions directes sur le Pays de Fayence, en éclairant le fonctionnement de
celui-ci.
Article 4 :
Tous les articles sont signés. Les articles non signés sont ceux de la rédaction.
Article 5 :
Sont interdits les articles :
- Non respectueux de l’intégrité d’une personne.
- Diffamatoires ou calomnieux.
- Portant atteinte à la vie privée.
- Faisant appel à délation.
- De diffusion de propagande religieuse, de parti politique ou commerciale (ne sont pas
considérées comme commerciales les activités non professionnelles ou activités des associations à
but non lucratif loi 1901),
- les articles concernant certaines activités commerciales respectant une éthique reconnue
par le CA de l’association sont autorisés. Ils seront publiés dans le cadre d’une interview menée
par le NJ et validée par le Groupe de Coordination.
Article 6 :
Les droits de réponse sont acceptés dans la seule condition qu’ils apportent un complément d’informations au sujet concerné.
Article 7 :
Pour des raisons techniques de mise en page, les articles ne doivent pas dépasser l'équivalent de
deux pages du format du NJ Pays de Fayence. Les articles mis en ligne n'ont aucune limitation. Le
Groupe de Coordination se réserve le droit de modifier l’orthographe, la grammaire et la
ponctuation d’un article si nécessaire sans en modifier le sens.
Il peut également reporter la diffusion d’un article.
Article 8 :
Le Conseil d’Administration de l’association Le Clos a autorité concernant la diffusion du NJ. Il
peut ainsi, s’il juge nécessaire de :
• Modifier la fréquence de parution.
• Modifier les modalités d’édition et de distribution.
• Décider la parution de numéros spéciaux.
34
Courrier des
particuliers
Info dernières minutes
Notre action pour aider le Népal
de Geneviève et Fabien PILON de Montauroux
Nous sommes partis trois semaines au NEPAL
au mois d'Octobre dernier avec le projet d'aider
les habitants suite au tremblements de terre
d'Avril 2015.
Nous sommes allés à BARPAK, petit village de
montagne, situé vers l'épicentre du séisme, qui a
subi de très gros dommages. Nous avons été
accueillis très chaleureusement par la famille
d'ITA, notre ami Népalais.
Grâce aux dons récoltés avant notre départ
auprès de nos familles, de nos amis, par Facebook et par les boîtes de collecte, nous avons
pu construire une maison qui abrite une grande
famille, distribuer des médicaments, de la nourriture et des fournitures scolaires.
Nous voilà de retour et afin de partager ces
moments extraordinaires, nous allons projeter
prochainement notre film, suivi d'un débat qui
raconte cette belle histoire.
Nous ferons passer l'information des dates,
lieux et heures de la projection du film par Faceboock (fabiennepalsmile) et par affichage.
Merci d'en parler autour de vous, nous espérons
nous retrouver nombreux pour parler de cette
belle aventure au NEPAL et de nos futurs projets là-bas.
VOTRE JOURNAL
vous rend des comptes
Afin que chaque adhérent, que chaque lecteur mesure la réalité économique du NJ, nous avons décidé de publier à chaque parution la situation
financière de l’association.
A la veille de la sortie du NJ 29
le solde en banque s’élève à 3160 €
en caisse à 289 €
Nombre d’adhérents: 469 dont 373 à jour
Le coût d’impression de ce numéro sera de 1 345 euros et les frais d’envoi d’environ 200 euros
Tirage: 7500 exemplaires
MENTIONS LÉGALES
Numéro 29 - Dépôt légal à parution - Le Nouveau Journal des gens du Pays de Fayence
est une publication de “Le Clos” (association loi 1901) BP 17 - 83440 MONTAUROUX
Directeur de la publication : Éric Bourlier - ISSN : 2105-8024. Impression : Print24
35
A noter !
Entre vous
et nous
Participez au Nouveau Journal !
Vous avez envie de publier un article ou une photo ? Envoyez-nous les éléments par courrier
ou par courriel. Nous les examinerons en comité de rédaction et, s’ils sont conformes à la charte
du NJ (en particulier, nous rappelons que tout article doit être signé), ils seront publiés dans le
prochain numéro. Vous avez quelque chose à dire, mais vous ne savez pas comment l’écrire ?
Contactez-nous par courriel ou par téléphone, nous pouvons rédiger l’article avec vous.
Adresse : Association « Le Clos », BP17, 83 440 Montauroux
Téléphone : 06 83 45 71 22
date limite pour une
Courriel : [email protected]
publication
dans le NJ 30
Visitez aussi notre site Internet : www.nouveau-journal.org
25 mars 2016
Venez nous rencontrer !
Le « visu » est un apéro au parking de Fondurane, près du lac de St-Cassien qui se tient
tous les 15 jours, le dimanche
Les prochains auront lieu le , et ainsi de suite.
C’est l’occasion de faire connaissance autour d’un verre et de se retrouver
régulièrement, afin d’échanger les dernières infos du canton.
Soutenez le NJ adhérez, faites adhérer !
Le Nouveau Journal est mis à la disposition de tous les habitants du Pays de Fayence,
sans subvention ni publicité, grâce au soutien financier de ses adhérents.
Le montant de la cotisation est libre pour les personnes en difficulté financière : en effet, notre
priorité est que le plus grand nombre adhère à l’idée du journal.
ALORS, SI VOUS VOULEZ CONTINUER CETTE AVENTURE AVEC NOUS,
adhérez en nous renvoyant le bulletin ci-dessous, accompagné de votre règlement, à
l’association « Le Clos », BP17, 83 440 Montauroux.
Nom, prénom : ………………………………………………………………………………
Adresse : ……………………………………………………………………………………..
Adresse Internet : …………………………………………… Téléphone : ………………
 J’ADHÉRE A L’ASSOCIATION (réception du NJ à domicile) :
● 17 euros pour 1 personne ● 24 euros pour un couple ● 30 euros pour 1 personne morale
● montant libre (si fin de mois difficiles) :
Date : …………….
Signature :
 JE SOUTIENS LE NOUVEAU JOURNAL :
Montant libre : …………………………
36

Documents pareils