Souvenirs de famille

Commentaires

Transcription

Souvenirs de famille
Souvenirs de famille
J’ai souvenir encore
Claude Dubois
6èmes
Ou ou ou……….
J’ai souvenir encore _____
D’une rue, d’un quartier _____
Qui me vit souffrir _____
Grandir par les années _____
C’est dans un vieux taudis _____
Que dix ans de ma vie _____
J’apprenais à mentir _____
Pourquoi vieillir _____
Ou ou ou………
Frédéric
Claude Léveillé
4èmes
Je me fous du monde entier
Quand Frédéric me rappelle
Les amours de nos *neuf ans
Nos chagrins, notre chez-soi
Sans oublier les copains des perrons
Aujourd’hui dispersés ____
Aux quatre vents
On n’était pas des poètes
Ni curés, ni malins
Mais papa nous aimait bien
Tu te rappelles, le dimanche
Autour de la table, ça riait, discutait
Pendant que maman nous servait
(*quinze)
La rose au bois
Inconnu – folklore
1ères
Mon père ainsi que ma mère
N’avaient que moi d’enfant ( bis )
N’avaient que moi d’enfant
La destinée, la rose au bois-ois-ois_____
N’avaient que moi d’enfant ( bis )
N’avaient que moi d’enfant ( bis )
Le petit roi
Jean-Pierre Ferland
3èmes (et ****tous)
Dans mon âme et dedans ma tête
Il y avait autrefois un petit roi
Qui régnait comme en son royaume
Sur tous ses sujets beaux et laids
Puis il vint un vent de débauche
Qui faucha le roi sous mon toit
Et la fête fut dans ma tête
Comme un champ de blé ___
Un ciel de mai ___
EH! Je ne vois plus la vie de la même manière
EH! Je ne sens plus le temps me presser comme avant
**** EH Boule de gomme, s’rais-tu devenu un homme? ( bis )
Dégénérations
Mes Aïeux
2èmes
Ton arrière-arrière-grand-père, il a défriché la terre
Ton arrière-grand-père, il a labouré la terre,
Et puis ton grand-père a rentabilisé la terre
Et puis ton père il l’a vendue pour devenir fonctionnaire
Et puis toi, mon p’tit gars, tu sais pu ce que tu vas faire
Dans ton petit trois et demi, bien trop cher, frette en
hiver
Il te vient des envies de devenir propriétaire
Et tu rêves la nuit____
D’avoir ton petit lopin de terre
Attends-moi, ti-gars
Félix Leclerc
5èmes
Attends-moi ti-gars, tu vas tomber si j’suis pas là
Le plaisir de l’un, c’est de voir l’autre se casser l’cou-ou-ou
La voisine a ri d’nous autres
Parce qu’on avait douze enfants
Changé son fusil d’épaule
Depuis qu’elle en a autant
Attends-moi ti-gars, tu vas tomber si j’suis pas là
Le plaisir de l’un, c’est de voir l’autre Ah! Ah! Ah!
C’est de voir l’autre Oh! Oh! Oh!
C’est de voir l’autre se casser l’cou---ou---ou---!
Ma mère chantait toujours
Luc Plamondon et François Cousineau
Ma mère chantait toujours
La – La – La
Une vieille chanson d’amour
Que je te chante à mon tour
Ma fille, tu grandiras
Et puis tu t’en iras
Mais un beau jour
Tu te souviendras
À ton tour
De cette chanson là
Mais un beau jour
Tu te souviendras
À ton tour
De cette chanson là
Tous