Kiosque estival 2016_sélection Pages d`encre

Commentaires

Transcription

Kiosque estival 2016_sélection Pages d`encre
La nébuleuse Alma Luc Blanvillain Ecole des Loisirs
9782211228183 15,80€
Le jour où Alma a embrassé Robin pour la première fois devant le
lycée, après huit semaines de patience, de faux espoirs, de SMS, et
près de vingt-six nuits passées à dormir le téléphone contre
l’oreille au risque de griller ses neurones déjà bien endommagés
par le coup de foudre, ce jour-là, elle a perdu sa meilleure amie.
Comment aurait-elle pu deviner que, en venant partager avec Jade
son bonheur tout neuf, cette dernière lui annoncerait que tout était
fini entre elles ? Et pour quelle raison ? L’ennui ! Jade s’est lassée
d’Alma qu’elle trouve trop gamine, égoïste et superficielle. Certes,
contrairement à son amie Jade, Alma ne s’est jamais souciée des
sans-papiers ni des SDF ; elle ne milite dans aucune association et n’a jamais pris la peine
de lire un seul article sur la guerre en Syrie. Mais est-ce une raison pour la chasser comme
une malpropre ?
Il y a autre chose. Forcément. (quatrième de couverture de l’éditeur)
Rien n’est plus complexe qu’une vie sentimentale adolescente, Luc Blanvillain le cerne avec
brio et propose un roman extrêmement agréable à lire, jamais simpliste. Il campe des profils
d’ados crédibles et attachants qui se débattent finalement peut-être mieux que les adultes
avec leurs sentiments
Né à Poitiers en 1967, Professeur de lettres et auteur, cet
écrivain s’adresse principalement au monde adolescent qu’il
décrit avec justesse, il a trouvé un style d’écriture
particulièrement plaisant et mis au point une méthode pour
décoder le langage de nos jeunes contemporains. Il a un sens de
l’humour irrésistible, un bon dérivatif de l’angoisse selon lui
Fourmidable Jo Hoestlandt Petite poche Thierry Magnier 978236474316
3,90€
Un excellent petit récit qui prône avec humour l’importance de la pensée
et du non-conformisme. De quoi débattre avec les plus jeunes sur les
formatages imposés…
née en 1948, et après avoir passé une enfance en région parisienne, puis dans
l’Yonne Professeur de lettres, elle a ensuite partagé son temps entre ses trois
enfants et l’écriture de livres pour la jeunesse. Elle a également créé et animé
des ateliers de lecture et d’écriture pour les enfants. Elle continue d’écrire de
tout, romans, contes, poésie, et rencontre ses lecteurs, correspond avec eux,
et les invite surtout, autour de ses livres, de la maison de retraite à l’école, à
correspondre entre eux, à se rejoindre, à partager petits et grands moments
de la vie, toutes générations rassemblées.
- Comment ça marche ? John Farndon
Rob Beattie Vigot 9782711423934
Un documentaire particulièrement hétéroclite dans sa mise en page et sa manière d’aborder les sujets : point de
départ la vie domestique dans une habitation où sont expliqués en détail, les sources d’énergie utilisées, le
traitement des déchets et eaux usées, la communication de la maison vers l’extérieur, les appareils ménagers et
culinaires jusqu’à la vie détaillée d’une pizza commandée en dernière minute… et l’imprimante 3D, la télé, le
bulletin météo …. Et bizarrement le lancement d’une fusée, d’un satellite, l’automobile, l’avion à réaction et le
submersible, comme si les auteurs, « addicts» de l’explication ne savaient plus stopper leurs mises en mots et en
images, jubilatoires, pour eux comme pour nous qui pratiquons tous ces objets et actions familiers en en
ignorant souvent le fonctionnement. Cet album astucieux remédie à ces lacunes en mettant à nu 28 objets et
mécanismes qui nous entourent tous les jours.
En fin d’ouvrage un glossaire est parfaitement bienvenu
John Farndon vit à Londres, il est l'auteur de livres documentaires pour
les enfants. Il a contribué à plusieurs encyclopédies scientifiques. Il a
écrit aussi pour les adultes, des livres parmi lesquels "China Rises"
(Virgin Books) et " 101 Facts you should know about Food" (Icon
Books)
Il a étudié les sciences de la terre à Cambridge, enseigné l'anglais et le
théâtre à Sheffield. Il est aussi auteur de pièces de théâtre, de comédies
musicales et de chansons. La plupart de ses ouvrages ont été traduits
dans de nombreux pays. Ses thèmes de prédilection sont la nature,
l'environnement et, plus largement, les sciences.
Rob Beattie est journaliste freelance dans des magasines scientifiques et
auteur d’ouvrages documentaires pour adultes et pour la jeunesse
Daniel Beaty
Né le 28 décembre 1975 est tout à la fois un acteur
reconnu, un chanteur , un compositeur, un auteur. Beaty
est connu pour l’originalité de ses prestations artistiques
qui mêlent musique, mouvement et mots, comme dans
Emergency and Through The Night.
Daniel Beaty obtient avec mention un diplôme English
and Music de Yale University en 1998
En fin d’études il reçoit le prix Louis Sudler Prize pour
son excellence artistique. Pendant ses études, Daniel
Beaty se produit Au Yale Cabaret . Son jeu original de
deux personnages pour raconter la vie de Paul Robeson se
révélera la meilleure production du Yale Cabaret depuis
plusieurs années. Beaty obtient une maîtrise en Art
théâtral de l’American Conservatory Theater (ACT) de San Francisco. Tout en poursuivant sa
formation d’acteur, Beaty étudie la dramaturgie et propose des performances artistiques en
solo.
En tant qu’acteur, chanteur, poète, Daniel Beaty se produit aux USA, en Europe, en Afrique, à
la télévision, dans des productions théâtrales, chante dans des opéras et donne des concerts
solos de ses propres créations musicales. Il a joué à la Maison Blanche et honoré la scène du
Centre Kennedy en hommage à Ruby Dee et Ossie Davis. En 2004 Daniel Beaty sacré grand
champion du monde de slam a, à ce titre, partagé les programmes d’artistes tels que Jill Scott,
Sonia Sanchez, MC Lyte, Mos Def, Tracy Chapman, Deepak Chopra, Phylacia Rashad.
Son premier livre pour enfants propose un de ses poèmes Knock, Knock illustré par Bryan
Collier et édité en 2013par Little Brown Books (éditeur du groupe Hachette Books)
C’est cet ouvrage que les nouvelles éditions jeunesse Little Urban viennent de publier :
Toc, Toc, Toc Papa où es-tu ? Bryan Collier Daniel Beaty
9782374080123 10,50€
Toc Toc Toc, c’est un petit jeu entre un père et son fils, le
père toque à la porte de la chambre de l’enfant qui fait
semblant de dormir puis qui saute dans les bras de son père.
Mais un matin, il ne vient pas toquer.
Les mois passent, le père ne revient pas, l’enfant écrit pour
dire à quel point son père lui manque et l’enfant reçoit enfin
un courrier : son père, en pensée, est avec lui, il répond à
toutes ses interrogations, il lui enseigne les choses de la vie.
Cette histoire est inspirée de la vie de Daniel Beaty, l’auteur
de cet album dont le père a longtemps été incarcéré.
Le « je » de l’enfant, qui se demande comment il pourra
grandir sans son père trouve son écho dans le « je » du père qui répond. Un récit d’une
grande sensibilité, remarquablement servi par l’illustration de Bryan Collier
Bryan Collier a grandi à Pocomoke dans l’état du Maryland, dans la
partie la plus à l’est du bord de mer de cet état, il était le plus jeune
d’une famille de six enfants.Son intérêt pour l’art fut très précoce. « A
la maison et à l’école, j’ai été fortement incité à apprendre à lire. Je me
souviens des premiers albums que j’ai su lire moi-même c’étaient Jour
de neige de Eza Jack Keats et Harold et le crayon violet de Crockett
Johnson. J’aimais les histoires, mais plus encore les illustrations » Très
jeune il commence à peindre le monde qui l’entoure – la baie, les
canards, l’eau, la côte.
Son intérêt pour l’art fut encouragé aussi bien à la maison qu’à l’école. Il commença à
développer un style de peinture singulier alliant l’aquarelle et le collage. « Le collage est
plus qu’une technique artistique. Le collage c’est l’art d’assembler différents éléments. Cela
forge une sensibilité d’essayer de comprendre comment ceux-ci peuvent s’associer entre eux,
cela vous incite à comprendre le rapport que vous entretenez avec les autres »
En 1985, Bryan arrive premier d’un concours du Congrès et son œuvre est exposée au
Capitole à Washinghton pendant un an . En 1986, il est accepté au Pratt institut de New York
lors d’un concours national. En 1989, Bryan sort diplômé avec mention du Pratt Institute avec
le titre de « bachelor » des beaux arts.
Pendant qu’il étudiait à New York, Bryan s’était engagé comme bénévole à L’horizon Studio
d’Harlem et au centre hospitalier d’Harlem, et proposait à des artistes autodidactes de
travailler en atelier sur le volume et les matériaux. Il assura la direction de cet atelier pendant
douze ans, toujours bénévolement, convaincu de sa profonde responsabilité à s’affirmer
comme un modèle positif pour les enfants.
« C’est donner à la société, aux écoles, aux enfants et aux parents, l’opportunité de s’investir
ensemble dans un projet très positif et valorisant – la construction et re-construction de
l’estime de soi, en leur apprenant à apprécier l’art, en les intéressant et les protégeant
d’influences négatives »
Toutefois , il prit finalement la décision de se consacrer à l’illustration de livres pour enfants à
plein temps. Ce ne lui fut pas facile de faire reconnaître son talent et de trouver un éditeur ;
Bryan essaya pendant sept ans avant d’arriver à ses fins avec la publication de son album
Uptown.
Aujourd’hui Bryan partage son temps entre l’illustration d’albums, la création de ses œuvres
personnelles et les rencontres et échanges, autour des livres et de l’art, dans les classes avec
les professeurs, les bibliothécaires et les étudiants. « Je reçois beaucoup lors de ces visites en
milieu scolaire.Grâce aux livres que j’ai fait, j’ai l’intéressante opportunité de montrer mes
œuvres et d’expliquer mon processus de création dans les classes. Je demande aux élèves de
me parler et d’expliquer aux autres ce qu’ils ressentent et qu’elles sont leurs propres
expériences. Fondamentalement je leur demande de raconter leur propre histoire. Je leur
demande d’exprimer leur propre histoire à travers l’Art »
« La pratique de l’Art leur permet de s’affirmer. Lorsque les enfants l’investissent vraiment,
vous les voyez se captiver. Ils vont jusqu’à dire – Hey : ça ne me plaît pas. Regarde moi.
Voilà qui je suis »
Bryan Collier a reçu six fois le prix Coretta Scott King Award (femme de Martin Luther
King) (2016 pour Trombone Shorty, 2014 Knock Knock: My Dad's Dream for Me, 2013 I,
Too, Am America 2011 Dave the Potter: Artist, Poet, Slave 2006 Rosa 2001 Uptown
quatre fois un Honor (nomination) au prix Caldecott et a été nominé en 2014 pour le prix
Hans Christian Andersen