L`art de la Grèce antique

Commentaires

Transcription

L`art de la Grèce antique
L’art de la Grèce antique
Synthèse
Durant ce chapitre, nous nous sommes particulièrement penchés sur deux domaines :
l’architecture et la sculpture. Ils sont ceux qui ont eu le plus influencé la culture de
nombreux pays des temps anciens à nos jours.
La période étudiée s’étend de - 1100 (après la période mycénienne) à - 31 (conquête
de l’Egypte par les Romains). L’art grec est habituellement classé dans trois sous-périodes :
I.
l’art archaïque (700 à 480 avt J-C)
l’art classique (480 à 323 avt J-C)
l’art hellénistique (323 à 31 avt J-C).
L’architecture
La grande architecture grecque est principalement religieuse : les temples. Nous avons
observé que ceux-ci ont subi une évolution au cours de l’histoire grecque. On passe d’abord
par le style (ou ordre) dorique, pour ensuite utiliser le style ionique et enfin le style
corinthien (rare cependant en Grèce)  Un style (ou ordre) peut être déterminé en
observant le chapiteau d’une colonne.
Au niveau touristique, l’acropole d’Athènes nous a particulièrement intéressée. En
l’étudiant, nous avons abordé différentes choses :
-
la notion d’acropole (ou ville haute),
les Panathénées (fête ayant lieu tous les 4 ans en l’honneur d’Athéna),
l’Erechtéion (temple le plus récent de l’acropole connu pour ses caryatides),
le Parthénon (plus grand temple de l’acropole dédié à Athéna Parthénos, datant du
Vè siècle avt J-C et dont les frontons, la frise et la statue de culte ont été sculptés
par le célèbre Phidias),
la statue chryséléphantine d’Athéna Parthénos (dont nous possédons une copie
romaine).
Les temples peuvent être de différents types (aptères ou périptères) sans oublier la
tholos, qui est un temple circulaire entouré d’une colonnade.
Les bâtiments de divertissement sont aussi très prisés par les Grecs. Retenons
l’architecture des théâtres (bâtiments en forme de demi-cercle souvent construits dans la
roche de la montagne, offrant une acoustique remarquable).
II.
La sculpture
La sculpture grecque est l’aspect le plus connu de l’art de la Grèce antique. Il est celui
qui présente le mieux le « beau idéal » et la perfection plastique. Malheureusement, beaucoup
de statues originales ont disparu mais nous pouvons compter, dans ce cas, sur les nombreuses
copies romaines exécutées assez fidèlement.
•
A la période archaïque (700-480 avt J-C):
-
simplicité des formes,
simplicité des postures,
10
-
peu d’expression è voir korai et kouroi.
utilisation presque exclusive du marbre.
•
A la période classique (480 – 323 avt J-C):
-
apparition d’autres matériaux (bronze...),
respect des proportions et meilleur rendu du corps humain,
moins de raideur et plus de souplesse.
•
A la période hellénistique (323-31 avt J-C):
-
encore plus de finesse dans les détails (muscles, veines, vêtements...),
beaucoup plus d’émotions,
on s’approprie davantage l’espace, la statue doit être observée sous tous ses
angles.
11