Thibaut Lauvergne, talent aiguille (pdf - 275.86 Ko)

Commentaires

Transcription

Thibaut Lauvergne, talent aiguille (pdf - 275.86 Ko)
Date : 29/01/2015
Heure : 16:05:45
Journaliste : Sophie Guivarch
www.lyonpeople.com
Pays : France
Dynamisme : 10
Page 1/2
Visualiser l'article
Thibaut Lauvergne. Talents aguilles
Photo © Saby Maviel
Il est en train de se faire un nom dans le milieu lyonnais de la haute couture. Thibaut Lauvergne est un
créateur qui aime se démarquer avec des collections qui subliment une femme sexy, dominatrice et libérée.
Rencontre en aparté.
A voir ses modèles audacieux, je m'imagine instinctivement partir à la découverte d'un homme affirmé au
caractère bien trempé ! Et pourtant lorsqu'il se retrouve en tête à tête avec moi, Thibaut Lauvergne se livre
sous d'autres « coutures », introverti, effacé derrière ses créations qui, elles, affirment tout au contraire leur
distinction ! Discret, il avoue dès nos premiers échanges ne pas être très enclin à parler de lui et occuper le
devant de la scène. L'exercice s'annonce périlleux pour la journaliste avide de confidences ! Rendez-vous
dans son appartement du 1er arrondissement, conforme à son image. Nulle vitrine ou enseigne tapageuse.
C'est à l'abri des regards qu'il choisit de travailler avec comme seul compagnon son chien fidèle « l'amour
de ma vie » me confie-t-il (enfin !)… Celui qui ne déçoit jamais, pourrions-nous en conclure? Dans un décor
où l'opposition règne en maître, le noir contraste avec un blanc virginal, la symbolique obscure de la tête de
morts avec la sérénité du bouddha. Tout est dit, ou plutôt suggéré. Difficile en effet de lever le voile sur cet
homme qui reconnait ne pas vouloir s'exposer de crainte de susciter une certaine méchanceté. Comme un
parfum de vécu… L'occasion de revenir sur son parcours, d'Esmod Paris aux ateliers de créateurs lyonnais
aux côtés desquels il se fait les armes durant plusieurs années. Nulle envie de les citer et encore moins de
faire preuve de reconnaissance envers eux… Ils se reconnaitront. No comment.
Fort de ces expériences, il décide il y a trois ans de voler des ses propres ailes en lançant sa ligne de
« couture à porter ». Des tenues de cocktail et de mariées créées uniquement sur-mesure. Ses défilés au
sein du restaurant le Ness de Christine Di Litta lui permettent très vite de se faire un nom auprès d'une
clientèle qui apprécie sa touche originale, une patte bien personnelle. « J'ai toujours voulu me démarquer,
faire différemment mais cela était impossible tant que je j'exerçais sous la coupe d'un autre couturier.
Aujourd'hui je peux enfin laisser libre cours à toutes mes envies. » Des envies décoiffantes, il est vrai !
Thibaut Lauvergne ne manque pas de nous surprendre avec une mariée totalement « dépoussiérée » qui
s'affranchit de toute son innocence. Il nous rappelle simplement qu'elle est avant tout une femme libérée,
sexuellement attirante qui s'assume. « Le côté fleur bleue des traditionnelles collections de robes de mariée
ne correspond pas à la réalité, c'est complètement dépassé. J'aime la femme qui a du pouvoir et c'est
l'homme qui devient objet. » Illustration de ses propos sur son site internet. Les photos sont éloquentes,
empreintes d'érotisme. L'homme dénudé, mis au second plan est à la merci d'une mariée qui joue de sa
Tous droits réservés à l'éditeur
ESMOD 237515626
Date : 29/01/2015
Heure : 16:05:45
Journaliste : Sophie Guivarch
www.lyonpeople.com
Pays : France
Dynamisme : 10
Page 2/2
Visualiser l'article
séduction. Bien loin des classiques clichés ! Un anticonformisme dont la finalité n'est pas de choquer si l'on
en croit les propos de Thibaut Dauvergne. « Je casse les codes mais mon seul objectif est de sublimer la
femme qui doit rester chic et élégante. »
C'est ainsi que dans sa toute dernière collection dessinée pour le défilé de cet automne, la femme s'expose
sans tabou. Le dos se dénude, le décolleté plongeant est audacieux, et les fentes des robes et des jupes
dévoilent le haut des cuisses. Si les coloris jouent la carte de la sobriété, la transparence invite à découvrir
le corps féminin mis judicieusement en valeur. Le smoking est revisité avec un buste baleiné, la robe stricte
s'ouvre jusqu'à la hanche. Une sobriété trompeuse. Exercice de prédilection pour Thibaut Lauvergne qui
joue avec les longueurs pour un effet trompe-l'œil. Le pantalon se porte avec une robe par-dessus tandis
que se glisse sous la robe bustier une jupe longue tout en transparence.
Quintessence de la féminité
La dentelle pailletée apporte une touche très lingerie à certains modèles. Fidèle à ses découpes dans le
tissu qui le caractérisent, il travaille essentiellement le crêpe qu'il marie au vinyle pour son côté futuriste.
Un univers que l'on pourrait qualifier de « glam chic », un brin provocateur qui n'est pas sans nous rappeler
une certaine madone qui porte aussi bien la guêpière que la croix en vierge effarouchée ! Une icône dont
on retrouve le portrait au mur de son bureau et suscite ma curiosité. « Je suis un fan absolu de Madonna,
de son style, ses films, ses clips… » reconnait-il, fier d'avoir pu dessiner une robe pour son idole il y a 2
ans. Un souvenir inoubliable. « Par le biais d'une relation commune, j'ai pu connaitre son petit ami français
Brahim Zaibat. Un jour, il m'appelle pour me commander un modèle pour Madonna. J'ai cru tomber à la
renverse ! Je lui ai réalisé une robe en crêpe découpé et en voile qu'elle a porté lors d'une soirée privée.
» Mais à son grand regret il n'a pu obtenir aucune photo immortalisant le moment fort de sa carrière. « Je
suis un inconditionnel de ce glamour affiché, de cette femme libérée, dominatrice. » Alors s'il y a un endroit
dans ce monde où Thibaut Lauvergne aimerait ouvrir un show room pour présenter ses modèles, ce serait
sans la moindre hésitation aux Etats-Unis, à Beverly Hills, précise-t-il. « Là-bas, les femmes assument leur
féminité, leur sexualité à l'image de ces talons hauts qui foulent le bitume de Los Angeles ! » En attendant
le grand saut transatlantique, c'est sur-mesure qu'il continue à imaginer et dessiner des modèles pour des
lyonnaises qui sont conquises par son style unique. A nous de savoir le retenir !
Tous droits réservés à l'éditeur
ESMOD 237515626

Documents pareils