l`esprit d`entreprise - CCI Seine Mer Normandie

Commentaires

Transcription

l`esprit d`entreprise - CCI Seine Mer Normandie
Partenaire
économique
Revue trimestrielle de la CCI de Dieppe
Décembre 2013 - N°208
DOSSIER
Accessibilité :
êtes-vous prêt pour 2015 ?
PTEC : quels métiers et secteurs
d'avenir sur la région dieppoise ?
Alerte SMS :
435 commerçants adhèrent
e
s
i
r
p
e
r
t
n
e
'
d
l ' es pr i t
Terrains et locaux disponibles
Locaux / Ateliers
Arques-la-Bataille
Local d’activité
Neuville-les-Dieppe
Atelier n°3
Pépinière d'entreprises
Prix location : 26 euros HT/m2/an
Prix de vente : 1 250 000 euros
Superficie totale : 7 680 m2
Division du local : possible selon
les besoins de l’activité proposée
Propriétaire : CCI de Dieppe
Contact : CCI de Dieppe*
Localisation : Rue André Marie Ampère
Surface : 375 m²
Loyer : 50.94 euros HT/m² annuel
Charges : 7.67 euros HT/m² annuel
Disponibilité : dès maintenant
Contact : SEMAD*
Terrains à vendre
Rouxmesnil-Bouteilles
Zone industrielle Louis Delaporte
Lieu
Surface
Zone Rouge
5 610 m2
Zone Rouge
12 238 m2
Propriétaire : CCI de Dieppe
Contact : CCI de Dieppe*
Dieppe - ZAC Dieppe Sud
Adresse : 35 cours de Dakar
Superficie : 8 100 m2
Prix de vente du terrain : 45 euros HT / m2 foncier
Destination du terrain : activité économique
qui assure le développement du port de commerce
Division du terrain : possible selon les besoins
de l’activité proposée
Propriétaire : SEMAD
Contact : SEMAD*
Prix HT au m2
18 euros
18 euros
► DIEPPE – MARTIN EGLISE
ZAC Euro Channel 2
Zone d'Activités Économiques de Dieppe-Maritime
* Contact
CCI de Dieppe
Service Aménagements : Corinne ALAIN
Tél : 02 32 100 900
Fax : 02 35 06 50 46
Mail : [email protected]
Adresse : Rue Louis Blériot
Superficie : 10 ha
Prix de vente des terrains : 20 à 25 euros HT/m²
Division des terrains : possible, parcelles de 2 000 à 20 000 m²
Contact :
SEMAD ZAC Euro Channel
21, rue Ampère – 76 378 Dieppe Cedex
Tel : 02 32 90 54 40 – Fax : 02 32 90 06 58
* Contact
SEMAD Zac Euro Channel
21, rue Ampère - 76378 Dieppe Cedex
Tél. : 02 32 90 54 40
Fax : 02 32 90 06 58
« Opération inscrite dans le cadre du Contrat d’Agglomération 2007/2013 de DIEPPE-MARITIME
Financeurs : Communauté d’Agglomération de la Région Dieppoise, Département de Seine-Maritime
et Région Haute-Normandie »
Entreprise familiale à votre service depuis plus de 50 ans
pour toutes les solutions Transport et Logistique
76810 Luneray
Contactez-nous au 02 35 85 78 80
PARTENAIRE Économique
N°208 / Décembre 2013
Sommaire
Édito
Ce 208ème numéro est le dernier de notre magazine trimestriel
que nous éditions depuis 1975, soit près de 40 ans, d’abord sous
le nom de «Dieppe info», puis de «Partenaire Économique».
Dans cet ultime éditorial, je tiens à remercier tous ceux qui ont
contribué à le faire vivre pendant toutes ces années : le service
« Communication » de la CCI de Dieppe, les annonceurs, ainsi que
tous ceux qui ont accepté d’intervenir dans sa conception ou d’y
figurer. Début 2014, les 12 CCI normandes lanceront un nouveau
magazine d’informations économiques : « Normandinamik », qui
paraîtra tous les deux mois et se substituera aux 12 publications
locales actuelles. Il traitera de l’actualité économique de la région
normande et sera envoyé à plus de 100 000 entreprises, acteurs
économiques et institutionnels de Haute et Basse-Normandie.
Ce nouveau magazine s’inscrit en cohérence avec la restructuration
du réseau territorial des CCI de Normandie, qui s’articulera, à
partir de 2016, autour de 5 grands pôles consulaires régionaux.
La Chambre de commerce et d’industrie de Dieppe se verra ainsi
associée plus étroitement à celles de Rouen et d’Elbeuf au sein du
nouveau pôle consulaire : « Seine Mer Normandie ».
2
Accessibilité, êtes-vous prêt pour 2015 ?
6
Informations
7
• 20 industriels Dieppois chez Areva
• Des industriels Dieppois aux RAN
8
PTEC
9
Cluster
10
Entreprise
11
Formation
• La responsabilité personnelle des dirigeants
• La perte d’emploi du dirigeant
• Le Business centre Dieppe Normandie sur Internet
Quels sont les métiers et les secteurs d’avenir sur la région
dieppoise ?
DEEDS, la suite
Groupe Carbon et Holding Neveu,
des sociétés de la région dieppoise qui ont le vent en poupe
• 2013 : année de l’apprentissage !
• Alternance : avez-vous le permis de former ?
12 Commerce
Bien entendu, nous n’avons pas attendu 2016 pour travailler avec les
CCI de Rouen et d’Elbeuf. Depuis longtemps déjà, nous partageons
de nombreux dossiers et projets dans de multiples domaines : depuis
2008, les centres de formation des CCI de Dieppe et de Rouen sont
mutualisés. Dans le domaine de l’aménagement du Territoire, nous
nous concertons régulièrement pour défendre, ensemble, d’une
seule et même voix, de grands projets d’infrastructures (LGV, RN27,
etc.). Dès lors où nous détectons des problématiques communes
à nos entreprises, sur nos trois territoires, nous mutualisons
nos capacités d’expertise et nos moyens d’intervention pour
les conseiller et les accompagner ensemble. L’action collective
«Diagnostic accessibilité handicap» présentée dans le dossier de
ce dernier magazine, en est un exemple concret : nos trois CCI de
Dieppe, Rouen et Elbeuf, proposent en commun aux entreprises
recevant du public (ERP), la réalisation de ce diagnostic à coût
réduit, pour leur permettre de se préparer aux nouvelles normes
de 2015.
• Opération alerte commerces : 435 commerçants adhèrent
• La Normandie fête la gastronomie !
Être plus forts ensemble, peser plus lourdement pour défendre
les intérêts économiques de notre territoire élargi et réaliser des
«économies d’échelle» : tels sont les objectifs visés par le nouveau
maillage consulaire structuré en grands pôles territoriaux. Bien
entendu, je ne peux qu’adhérer à ces objectifs qui vont dans le sens
de l’histoire. Toutefois, je ne manquerai pas de souligner que la
vigilance s’impose pour préserver ce qui constitue aujourd’hui une
grande force du réseau consulaire : nos liens étroits de proximité
avec les entreprises et notre implication quotidienne, sur le terrain,
aux côtés des décideurs locaux. Pour être parfaitement efficient, ce
grand mouvement de rassemblement ne doit pas nous éloigner du
terrain. Il doit au contraire continuer à nous en rapprocher et permettre
un renforcement de ces liens de proximité avec nos entreprises et
les acteurs économiques de nos territoires. L’efficience, l’équilibre et
la pérennité du réseau consulaire reposent sur la conciliation de ce
double enjeu : « penser global » mais « agir local » !
13
• Éclairage nocture : obligation d’éteindre les bâtiments
non résidentiels depuis le 1er/07/13
• Préférence Commerce : une charte qualité nationale
pour les commerces et les services
14
• Le Tour de France à la Voile et la Solitaire du Figaro viendront
à Dieppe une année sur deux
15
Visites de commerces à Dieppe et au Bourg-Dun
16
Créer reprendre une entreprise en Normandie :
une aide précieuse pour les futurs chefs d’entreprise
17 Du côté de l’ICD
• 11 diplômés en bac pro énergétique
• 28 Septembre : opération « Nettoyons la nature »
18 Les avocats du Barreau de Dieppe vous conseillent
Associé de SARL : portée de l’obligation de supporter les pertes
sociales
19 Rendez-vous
20 Vie de la Chambre
21 Agenda du président
22 Conjoncture
Dominique GARÇONNET
Président de la CCI de Dieppe
23 Mouvements des entreprises
1
ACCESSIBILITÉ
ÊTES-VOUS PRÊTS POUR 2015 ?
L’ACCÈS À TOUT POUR TOUS
Interview de Jean-Marie Monier, responsable du pôle
accessibilité de Crysalide.
L’accès à tout pour tous, c’est l’esprit de la loi du 11 février 2005
pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la
citoyenneté des personnes handicapées. Cette loi fixe le principe
d’une accessibilité généralisée, intégrant tous les handicaps :
moteurs, visuels, auditifs ou mentaux. Dans ce contexte, elle prévoit
notamment la mise en accessibilité de la voirie, des espaces publics,
des transports et du bâti. À ce titre les Établissements recevant du
public (ERP) sont soumis aux exigences d’accessibilité (commerces,
restaurants, établissements hôteliers) et doivent se mettre aux
normes avant le 1er janvier 2015. La date butoir approche !
Quelle est la marche à suivre pour les chefs d’entreprises
souhaitant réaliser un diagnostic accessibilité handicap ?
La première étape pour le
commerçant, restaurateur ou
hôtelier est de s’inscrire auprès de
son conseiller à la CCI de Dieppe.
Une fois le rendez-vous pris, un
audit des conditions d’accessibilité
actuelles va être réalisé dans son
établissement avec un expert
de notre cabinet. Les écarts visà-vis de la réglementation vont
être repérés. Les abords de
l’établissement et les différentes
pièces de l’établissement, celles
recevant du public, en conditions
normales de fonctionnement, sont
concernés. Des relevés visuels,
un métrage et des photographies
seront réalisés. Suite à cette
visite, un rapport de préconisation
sera rédigé.
LES RÈGLES DE BASE
Pour les Établissements recevant du public (ERP), les obligations
d’accessibilité varient en fonction de la capacité d’accueil de
l’établissement. Cette capacité est classée en cinq catégories
qui déterminent les aménagements exigés. Les commerces,
restaurants et hôtels sont quasiment toujours classés en catégorie 5.
(1ère catégorie : au-dessus de 1 500 personnes, 2ème catégorie : de
701 à 1500 personnes, 3ème catégorie : de 301 à 700 personnes,
4ème catégorie : moins de 300 personnes, 5ème catégorie : nombre de
personnes inférieur au seuil défini par la loi, c’est-à-dire s’élevant à
100 ou 200 personnes).
Que contiendra ce rapport de préconisation ?
Le commerçant y trouvera une grille d’analyse de son bâtiment,
avec des recommandations sur les actions à mener et un chiffrage
estimatif des travaux à envisager pour se mettre en conformité avec
la réglementation en vigueur. Afin d’aider le commerçant dans la
mise aux normes de son établissement, les actions à mener seront
ventilées par niveaux de priorité. Le rapport de préconisation sera
adressé au service commerce de la CCI de Dieppe, qui viendra le
restituer au chef d’entreprise.
Les ERP neufs doivent être entièrement accessibles aux personnes
handicapées, qu’il s’agisse de construction neuve ou de création par
changement de destination.
Les ERP de catégorie 5, situés dans du bâti existant devront
pouvoir fournir dans une partie du bâtiment accessible aux
personnes handicapées, l’ensemble des prestations proposées par
leur établissement.
Le cas particulier des hôtels :
Le nombre minimal de chambres adaptées est de :
• jusqu’à 20 chambres : 1 chambre adaptée
• jusqu’à 50 chambres : 2 chambres adaptées
• au delà de 50 chambres : 1 chambre adaptée par tranche de 50
chambres
Comment procéder pour la mise aux normes de
l’établissement ?
Les commerçants doivent monter un dossier de travaux. Il faut
également savoir que des dérogations sont possibles dans
certains cas. Crysalide précisera dans chaque dossier si une
demande de dérogation est nécessaire (voir encadré ci-dessous).
Crysalide effectue également des missions complémentaires
d'accompagnement aux démarches de dérogation.
Campings
Les terrains de camping doivent être accessibles.
En cas d’accessibilité difficile de la totalité des emplacements, du fait
notamment de la topographie du terrain, un emplacement minimum
par tranche ou fraction de 50 emplacements doit être accessible,
quel que soit le nombre d’étoiles du camping.
Adapter au moins un WC et une douche par sexe.
Ce diagnostic accessibilité s’intègre dans une action collective des
CCI de Dieppe, Elbeuf et Rouen et permet aux commerçants de
bénéficier d’un coût réduit par site analysé.
Le coût par établissement est de :
• 149 euros HT pour les commerces, cafés, restaurants et services
aux particuliers,
• 238 euros HT pour les hôtels.
LA CCI DE DIEPPE VOUS PROPOSE
UN DIAGNOSTIC ACCESSIBILITÉ
HANDICAP
Les dérogations
La loi prévoit trois motifs de dérogations :
• L’impossibilité technique de procéder à la mise en accessibilité
• Les contraintes liées à la conservation du patrimoine architectural
• La disproportion manifeste entre les améliorations apportées et
leurs conséquences (notamment le coût financier).
Ces dérogations sont accordées par le préfet après avis conforme
de la Commission consultative départementale de la sécurité et de
l’accessibilité (CCDSA).
Commerces, cafés, hôtels, restaurants, prestataires de
service, afin d’évaluer l’accessibilité de votre établissement et
de vous mettre en conformité avec la loi, la CCI de Dieppe a
choisi de vous proposer un diagnostic accessibilité handicap.
C’est le bureau d’étude en accessibilité Crysalide qui est chargé de
cette mission.
2
PARTENAIRE Économique
N°208 / Décembre 2013
ILS SONT PRÊTS !
«La fréquentation du magasin ne cesse d’augmenter
depuis les travaux»
«La réflexion menée permet d’améliorer le confort de
visite pour tous»
À Dieppe, rue Saint-Jacques, la boutique de papeterie, jouets,
librairie Le Plumier, propose désormais un ascenseur à sa clientèle
afin d’accéder à la librairie située à l’étage. «Les travaux ont été
effectués entre juin et novembre 2012», précise Henri Lieury,
gérant du Plumier. «Nous en avons profité pour réorganiser la
boutique avec la création d’un espace librairie pour enfants au rezde-chaussée. La pochothèque, les nouveautés et les BD sont à
l’étage. Les jouets et la papeterie ont été disposés différemment,
pour plus de lisibilité et une meilleure circulation de la clientèle.
Et j’ai remarqué que
l’ascenseur est profitable
à
de
nombreuses
personnes : les mamans
avec leurs poussettes, les
aînés qui souffrent pour
se déplacer ou encore les
personnes qui s’essoufflent
facilement. Je suis très
satisfait de ces travaux et
de cette réorganisation, car
je propose à ma clientèle
une offre globale qui répond
à un réel besoin, après
la fermeture de plusieurs
librairies
sur
Dieppe.
Et certaines personnes
redécouvrent la boutique et
les différents produits à la
vente», ajoute Henri Lieury
avec enthousiasme. La
fréquentation du magasin
ne cesse d’augmenter
depuis les travaux, qui
ont eu un coût global
de 60 000 euros, dont
Henri Lieury présente son ascenseur
12 000 euros rien que pour
l’ascenseur.
Le Plumier
bénéficiera d’une aide du
Fisac (Fonds d’intervention
pour les services, l’artisanat et le commerce), qui a donné son
accord pour une subvention représentant environ 25 % du coût des
travaux.
À Saint-Nicolas-d’Aliermont, le Musée de l’horlogerie bénéficie
depuis 2010 de la labellisation «Tourisme et handicap» pour les
quatre handicaps : mental, moteur, visuel et auditif. Le musée
avait ouvert en 2007 et sa conception répondait déjà aux normes
d’accessibilité. Il faut rappeler que ce «Musée de France» a une
mission de service public et doit «rendre accessibles les collections
au public le plus large» pour «assurer l’égal accès de tous à la
culture», selon la loi sur les Musées de France de 2002.
«Afin d’obtenir le label Tourisme et handicap, nous avons réalisé
plusieurs aménagements à l’attention des personnes handicapées
et répondant aux besoins de quatre handicaps : moteur, mental,
visuel et auditif. Une boucle à induction magnétique est installée à
l’accueil pour capter
les sons de manière
amplifiée
dans
la
prothèse auditive, des
boucles à induction ont
été ajoutées aux audio
guides, un document
de
communication
a été rédigé en gros
caractères, des bandes
de
couleur
vives
signalent les portes et
les interrupteurs par
exemple, des bandes
podotactiles signalent
des inclinaisons au
sol, tous les cartels
du musée ont été
inclinés
afin
qu’ils
soient aisément lisibles
par une personne en
fauteuil.
Par
ailleurs,
un
programme de visites
Marianne Lombardi présente un objet
guidées et d’ateliers
de la mallette tactile destinée aux
pour les 4 types de
malvoyants et personnes en situation
handicaps
a
été
de handicap mental
élaboré. Nous avons
par
exemple
une
mallette tactile pour les malvoyants, mais aussi pour les personnes
en situation de handicap mental. Nous proposons également
des visites traduites en langage des signes ou en langue parlée
complétée», mentionne Marianne Lombardi, responsable du Musée
de l’horlogerie, où des bancs et des fauteuils permettent de se
reposer régulièrement. Bien entendu, une place de parking proche
de l’entrée est réservée et les sanitaires ont été réaménagés avec,
entre autres, une alarme incendie visuelle. «Ces aménagements ne
représentent pas un coût élevé : 1 000 euros en tout. Ils nécessitent
surtout un investissement humain et un investissement en temps,
mais c’est une motivation supplémentaire dans l’exercice de nos
fonctions», souligne Marianne Lombardi qui précise que le personnel
du musée a suivi des formations sur l’accueil adapté, la mise en
accessibilité ou encore le langage parlé complété à l’attention
des personnes malentendantes. Tous ces aménagements et la
communication mise en place à l’occasion ont permis d’accueillir en
2012, quatorze groupes de personnes en situation de handicap et
une centaine de personnes handicapées en visiteurs libres. «Nous
avons également constaté qu’une grande partie de nos visiteurs
a plus de 65 ans. Ces personnes présentent très souvent des
handicaps à des degrés divers et les aménagements du musée leurs
sont profitables à eux aussi. La réflexion menée dans le cadre de
l’accueil des personnes en situation de handicap permet d’améliorer
le confort de visite pour tous», conclut Marianne Lombardi.
«Notre image de marque est renforcée»
Pour l’agence Axa d’Auffay, rue Roger Fossé, l’accessibilité a
également été au cœur de l’aménagement global de l’espace.
L’agence a ouvert il y a deux ans, en octobre 2011. «L’aménagement
de ce local pour l’accueil de la clientèle a nécessité six mois de
travaux. Pour la mise aux normes d’accessibilité, un décaissement
de 40 cm a été effectué, accompagné d’un renforcement des
fondations afin de pouvoir construire une rampe d’accès à l’intérieur
de l’agence», explique Éric d’Hugleville, agent général et conseiller
en gestion de patrimoine. «Je suis vraiment satisfait de ces
3
Accessibilité, êtes-vous prêt pour 2015 ?
«Nous avons fait la démarche de nous mettre à la place
des personnes en situation de handicap»
travaux. La rampe d’accès s’intègre très bien dans l’agencement
global de l’espace et y apporte une touche de modernité, en plus
du confort de circulation». Des toilettes et un bureau accessibles
aux personnes à mobilité réduite ont également été prévus. «Ces
aménagements sont très appréciés de notre clientèle et notre image
de marque est renforcée», ajoute Eric d’Hugleville. Le décaissement
et le renforcement des fondations ont eu un coût de 13 000 euros
à ajouter à la somme totale des travaux. La façade de l’agence
a été entièrement refaite et l’agence a bénéficié pour cela d’une
aide d’environ 2 000 euros dans le cadre de l’opération Coup de
pinceau, menée par la CCI de Dieppe (remboursement des intérêts
d’emprunt).
«Le confort apporté par les mises aux normes profite à
l’ensemble de la clientèle»
Marie-Agnès Fritsch présente l’accès de sa chambre destinée
à l’accueil des personnes handicapées
Marie-Agnès Fritsch est la propriétaire et gérante du Gîte de France,
3 épis, Le manoir de Tessy, à Ouville-la-Rivière (magnifique closmasure). Elle a obtenu l’agrément Tourisme et Handicap en 2009
(handicaps moteur, visuel, auditif et mental). Elle propose une
chambre indépendante avec 3 lits, attenante au Manoir, en rez-dechaussée, permettant d’accueillir des personnes en situation de
handicap. «Étant donné que nous avions en amont travaillé sur la
question de l’accessibilité, cette chambre et sa salle de bain n’ont pas
nécessité beaucoup d’investissements financiers supplémentaires.
Pour la salle de bain, nous avons simplement prévu un sol non
glissant, installé des barres d’appui et un WC plus haut et nous
avons acquis une chaise spécifique pour la douche, sachant que
celle-ci était déjà de plain pied et ouverte. Et nous avons apporté
quelques aménagements pratiques : des couleurs vives autour des
interrupteurs, dans la salle de bain : des ustensiles très colorés
(verre, poubelle, porte savon), des lampes en plastique (plus
solides), des pieds de lit pour adapter la hauteur des couchages si
nécessaire... Nous avons surtout fait la démarche de nous mettre
à la place des personnes en situation de handicap pour essayer de
penser à tout. ». Pour l’accès à l’espace de restauration qui se trouve
dans le bâtiment principal, le gîte a fait l’acquisition d’un plan incliné.
«Ce bâtiment date du XVIème siècle, c’est pourquoi les marches
d’entrée n’ont pas été modifiées», explique Marie-Agnès Fritsch.
La salle de restauration et de repos a aussi fait l’objet de quelques
aménagements : documentation sur la région, livres, jeux de
société sont placés de façon à être accessibles pour tous. Certains
emplacements à table sont réservés pour les personnes en fauteuil
roulant qui ont besoin d’un peu plus d’espace. «Et nous sommes
bien sûr à l’écoute de nos clients concernés, dans l’objectif constant
d’améliorer nos prestations», ajoute-t-elle.
Christine Bert
Christine Bert est la propriétaire et gérante de l’Hôtel Aguado et
de l’Hôtel de l’Europe, situés sur le front de mer de Dieppe et les
questions d’accessibilité sont récurrentes dans le cadre de son
activité. L’Hôtel Aguado, qui date des années 50, n’avait pas été
conçu à l’époque en tenant compte des normes d’accessibilité, d’où
l’impossibilité technique pour les personnes à mobilité réduite d’y
accéder, encore à l’heure actuelle. Cet hôtel a été fermé pendant
un mois afin de mettre aux normes l’ascenseur, pour l’accueil des
personnes en situation de handicap visuel et auditif. «Le budget de
cette mise aux normes est de 50 000 euros, sans compter le manque
à gagner, lié à la fermeture pendant une durée d’un mois, sachant
que même avec ces travaux, notre nouvel ascenseur sera certes
aux dernières normes, mais toujours inaccessible aux personnes à
mobilité réduite», déplore-t-elle. «Concernant l’Hôtel de l’Europe,
nous allons jouer la carte de l’accessibilité. C’est un hôtel qui a
été construit en 1995 et toutes les chambres sont accessibles aux
personnes handicapées. Mais les nouvelles normes d’accessibilité
exigent de nouveaux travaux. 3 chambres et leurs salles de bain vont
donc être réaménagées. Cela représente tout de même un budget de
20 000 euros par chambre, sans compter la décoration. Ces travaux
débuteront avant la fin 2013 pour se terminer au premier trimestre
2014. L’ascenseur doit aussi être mis aux normes, et un budget de
7 000 euros est évalué. Par ailleurs, nous sommes en phase de
réflexion concernant la porte d’entrée qui pose vraiment une colle aux
entreprises spécialisées sur la question de sa mise aux normes, en
raison du positionnement de l’hôtel, face au vent et aux embruns !
Une ouverture automatique, de ce fait, est difficile à mettre en place»,
observe-t-elle. «Malgré ces aléas, l’accessibilité est une question à
laquelle j’accorde beaucoup d’importance : l’accès de tous à tout est
primordial et de plus, le confort apporté par les mises aux normes
profite à l’ensemble de la clientèle», souligne Christine Bert.
Un «Guide pratique de
l'accessibilité» à votre
disposition sur le site de la CCI
La CCI de Dieppe met à votre disposition sur son site Internet un
guide pratique à télécharger. Il propose la synthèse des principaux
textes réglementaires relatifs à la loi sur l’accessibilité avec de
nombreuses recommandations et préconisations sur l’aménagement
de l’entrée, de l’espace intérieur de l’établissement, des cabines
d’essayage éventuellement, des escaliers, de l’éclairage, des
caisses, des sanitaires, des chambres ou encore des parkings. Les
possibilités de dérogations sont détaillées. Un questionnaire d’auto
évaluation se trouve à la fin de ce document, il vous permettra
d’évaluer l’accessibilité de votre établissement, qu’il soit un
commerce ou un lieu d’hébergement.
La version papier sera disponible à la CCI de Dieppe.
4
PARTENAIRE Économique
N°208 / Décembre 2013
Si vous êtes locataire,
à qui incombe la charge
de la mise aux normes ?
Les sanctions si la loi n’est pas
appliquée au 1er janvier 2015
La loi de 2005, planifiant l’accessibilité handicapés prévoit des
amendes en cas de non-respect des obligations touchant notamment
les ERP.
Celles-ci concernent les propriétaires des bâtiments et les entreprises
en lien avec les travaux.
Ainsi, tout établissement qui ne respecterait pas les obligations de la
loi lors de son entrée en vigueur en 2015 pourrait se voir imposer :
• La fermeture de la structure,
• Le remboursement total des subventions publiques,
• Toujours selon le texte de loi, cette sanction pourrait s’accompagner
d’une amende de 45 000 € pour les entrepreneurs, mais également
les architectes ayant eu la responsabilité des travaux. En cas de
récidive, une peine de prison de 6 mois et 75 000 € d’amende font
partie des condamnations possibles,
• L’interdiction d’exercer peut être envisagée.
La règle de principe est que la charge des travaux de mise en
conformité aux normes légales ou réglementaires incombe au
bailleur. L’article 1719-2 du code civil crée l’obligation d’entretenir
l’immeuble en état de servir à l’usage pour lequel il a été loué.
C’est ainsi qu’il doit prendre en charge les travaux imposés par
l’administration.
Deux exceptions à la règle :
• Si le bail commercial comporte une clause expresse contraire,
alors la charge des travaux incombe au locataire. La clause doit faire
explicitement référence aux travaux de mise aux normes pouvant
être exigés par l’administration.
• Si la location n’a pas été faite pour un usage déterminé. C’est le cas
d’un bail tous commerces, ou lorsque la destination des lieux n’a pas
été prévue par le bail, ou lorsque le locataire a formé une demande
de déspécialisation et qu’il est autorisé à exercer un commerce
impliquant une mise en conformité de l’immeuble à la réglementation
légale.
La CCDSA, qu’est-ce que c’est ?
C’est la Commission consultative départementale de sécurité et
d’accessibilité. Les associations de personnes handicapées y sont
représentées.
Chaque dossier de mise aux normes d’accessibilité d’un
établissement doit lui être adressé pour avis favorable avant le début
des travaux.
Elle est également consultée par le préfet pour les demandes de
dérogation.
À savoir :
La réalisation des travaux par le bailleur peut permettre une
augmentation du loyer au moment du renouvellement du bail
commercial.
La prise en charge des travaux par le bailleur peut aussi lui permettre
de demander le déplafonnement du loyer dans la mesure où les
travaux ont eu une incidence favorable sur l’activité du locataire,
cela signifie que l’augmentation du loyer ne sera pas limitée par les
indices des loyers commerciaux.
Pour plus de renseignements, voir le guide pratique de l’accessibilité.
Les aides financières
BPI France
BPI France accompagne financièrement les entreprises. Elle
regroupe désormais Oséo, CDC Entreprises et le FSI.
BPI France propose le Prêt participatif pour la rénovation hôtelière
(PPRH) pour les travaux de rénovation, de mise aux normes de
sécurité et d’accessibilité notamment. Emprunt sur 7 ans, à taux fixe
de 30 000 à 600 000 euros. Le Prêt participatif pour la modernisation
de la restauration (PMR), s’élèvera quant à lui de 10 000 à 300 000
euros, sur 5 ans. Possibilité de PMR à taux zéro pour des prêts de
5 000 à 10 000 euros.
Le label Tourisme et handicap
Ce label est une marque de qualité de
l’accueil des personnes en situation de
handicap, créée par le ministère chargé du
Tourisme.
Pour les professionnels du tourisme, avoir
le label permet, par exemple, de développer
une offre touristique innovante.
La labellisation pourra se faire sur 4
déficiences : motrice, visuelle, auditive et
mentale.
L’Agefiph
L’Agefiph aide les entreprises à recruter les personnes handicapées
ou à aménager les postes des salariés handicapés.
Les montants des aides et les investissements éligibles sont étudiés
au cas par cas.
Département de Seine-Maritime
Le Conseil général de Seine-Maritime propose l’Aracs (Avance
remboursable pour l’artisanat, le commerce et les services).
Avance remboursable, sans intérêts, de 3 000 à 20 000 euros pour
les entreprises justifiant de deux années d’activité.
Le label :
• Permet d’identifier les adaptations à réaliser dans l’établissement,
pour les principaux types de handicaps
• Permet de répondre aux attentes de la loi de 2005
• Assure aux personnes handicapées un accueil et une utilisation
des services proposés avec un maximum d’autonomie dans un
environnement sécurisé.
L’opération Coup de pinceau de la CCI de Dieppe
Pour les commerçants qui souhaitent rénover leur façade
commerciale, la CCI de Dieppe participe au financement des travaux
en prenant en charge les intérêts, pour un taux maximum de 3,5 %.
Comment procéder pour obtenir le label ?
C’est une démarche volontaire, le professionnel du tourisme doit
s’adresser au délégué régional du tourisme.
L’évaluation du site est réalisée par un binôme formé spécifiquement
et chargé d’apprécier l’accessibilité pour les 4 types de handicap
selon les critères nationaux.
Une commission régionale composée de professionnels du tourisme
et d’associations représentant les personnes handicapées, émet un
avis sur la labellisation.
Le label est attribué pour 5 ans, pour 1, 2, 3 ou 4 handicaps.
Contact
CCI de Dieppe - Marie-Hélène CAPPE
02 35 06 50 21 / [email protected]
5
La responsabilité personnelle
du dirigeant
Dans un environnement économique et jurisprudentiel en profonde
évolution, les mises en cause relatives à la responsabilité en cas de
dommage causé à un tiers se multiplient.
Certains contrats prévoient même une assistance et des services en
cas de placement en garde à vue du dirigeant.
Il est de coutume de dire que «diriger, c’est prévoir» et, dans ce
cadre, tout dirigeant se doit désormais d’intégrer cette nouvelle
problématique et s’en prémunir.
S’il est désormais parfaitement intégré que la responsabilité d’une
personne morale peut être mise en cause dans un grand nombre
de cas (tant en exploitation de l’activité qu’en terme de qualité de
prestations), beaucoup ignorent encore que le(s) dirigeant(s) d’une
entreprise peuvent être recherchés personnellement, c’est-à-dire sur
leurs biens propres, dans un certain nombre de cas.
La perte d’emploi
du dirigeant
Le fondement de ces mises en cause repose sur l’article L225251 du Code de commerce et concernent les domaines très larges
suivants :
• Infractions aux lois et règlements
• Violation des statuts
• Fautes commises dans la gestion (notamment l’action en
comblement de passif)
Dans un environnement économique de plus en plus concurrentiel
et incertain, un chef d’entreprise n’est pas à l’abri d’un évènement
indépendant de sa gestion, susceptible de le priver de son emploi.
Comme par ailleurs, le régime d’assurance chômage est réservé
exclusivement aux salariés titulaires d’un contrat de travail avec un
lien de subordination reconnu par le Pôle Emploi, il exclut de fait les
chefs d’entreprise et les mandataires sociaux de son bénéfice.
Dès lors, un dirigeant de droit (par les statuts) ou de fait (par ses
fonctions) peut être recherché s’il existe un préjudice pour un tiers
(administrations, salariés, actionnaires,…) et qu’il existe un lien de
causalité entre celui-ci et une faute réelle ou alléguée commise par
le(s) dirigeant(s).
Afin de prévoir un revenu de substitution en cas de perte d’emploi,
une solution passe par la souscription d’un contrat d’assurance
garantissant le maintien d’un pourcentage du revenu net d’activité
(en général 50 à 80 %) pendant une durée choisie initialement (12 ou
18 mois), y compris éventuellement en cas de révocation.
À ces mises en cause au Civil, une poursuite en réparation pénale
peut également exister (fraude fiscale, abus de confiance,…).
Afin de se protéger, et prévoir le paiement des frais de défense
(au Civil et au Pénal) ainsi que les dommages et intérêts éventuels
(au Civil), une couverture peut être mise en place via un contrat
d’assurance souscrit par la personne morale (sociétés commerciales
de capitaux, groupements, SEM et Établissements Publics) pour
l’ensemble de ses dirigeants de droit ou de fait.
Souscrit par l’entreprise, ce contrat constitue donc une garantie
sociale importante, dont tout chef d’entreprise se devrait d’être
équipé.
Le Business centre Dieppe Normandie
sur Internet
Après un an d’activité, le Business centre Dieppe Normandie passe à une « nouvelle étape »,
selon les termes de Patrick Boulier, président de la Communauté d’agglomération Dieppe
Maritime. Le Business centre vient en effet de se doter d’un site Internet. Le site est simple,
accessible et fluide, l’objectif étant de faire connaître les prestations et services offerts par le Centre
(salles de réunion, bureaux, salon d’affaires), les possibilités de location, à courte et longue durée.
500 m2 de locaux sont actuellement occupés, 160 restent à pourvoir.
Ce sont deux entreprises locales : AAZ Consultants et Anima net qui ont mis au point le site,
avec une version française et une version anglaise. Le projet est financé par l’Agglomération, la
CCI de Dieppe et la Communauté de communes du Petit Caux.
À travers ce site, le Centre d’affaires fait la promotion du territoire, de ses atouts et de ses
équipements : le front de mer, le golf, le centre balnéaire... L’objectif est de séduire les entreprises,
de susciter l’envie d’organiser des séminaires à Dieppe, par exemple.
Rendez-vous sur www.centreaffairesdieppe.fr !
6
PARTENAIRE Économique
N°208 / Décembre 2013
20 industriels dieppois
en visite chez Areva
lors de la conférence de presse organisée à la suite de la visite. Il
s’agissait de mieux identifier les technicités développées ainsi que
les compétences recherchées (mécanique, électrique, soudure).
L’enjeu est de taille pour les entreprises dieppoises, représentées
par Dieppe Méca Énergies : il s’agit de se positionner comme un
interlocuteur privilégié d’Areva afin de réfléchir à des offres complètes
de sous-ensembles entrant dans la fabrication d’éoliennes offshore
100 % françaises. Patrice Gault, président de DME, s’est dit très
satisfait de cette initiative : «nous travaillons désormais à regrouper
notre offre afin d’apporter des solutions globales».
Alain Le Vern, alors président de la Région Haute-Normandie a
rappelé, lors de la conférence de presse, le soutien de la Région à
la création d’une nouvelle filière d’excellence, créatrice d’emplois :
celle des énergies renouvelables (Énergies Haute-Normandie). La
Région a également mis en place un comité régional de coordination
sur l’éolien en mer, et lancé un appel à projets Énergies dont l’édition
2013 cible le développement de l’éolien en mer et de l’écomobilité.
Enfin, le développement d’une certification professionnelle dans le
secteur de la sobriété énergétique est en cours.
Une vingtaine d’industriels de la grappe d’entreprises Dieppe Méca
Énergies s’est rendue à Bremerhaven, en Allemagne, invitée par
Areva, sur son site de production d’éoliennes offshore. Le voyage
était financé par la Région Haute-Normandie et la CCI de Dieppe.
Dans ce contexte, le résultat du second appel d’offres pour le projet
d’éoliennes offshore au large du Tréport est attendu avec impatience.
Cette rencontre avait pour objectifs «de visualiser concrètement
les installations et les besoins d’Areva en vue de la construction de
son usine d’assemblage d’éoliennes, au Havre, à l’horizon 2016»,
a expliqué Dominique Garçonnet, président de la CCI de Dieppe,
Des industriels dieppois
aux RAN
Chaque chef d’entreprise participant choisit plusieurs donneurs
d’ordres avec lesquels il souhaite s’entretenir durant 20 minutes. Il
est lui-même sollicité par d’autres entrepreneurs participants. Cette
journée de travail intense est également l’occasion d’échanges
conviviaux entre participants.
Le territoire dieppois était représenté par les entreprises : Anfray
Dieppe, Audis, Biocar, Deremaux SARL, SA Electric motor,
Eurosilence, Eurochannel logistics, Fremach, Gault industries,
Sérapid, SUM, Usinage dieppois, les grappes d’entreprises : Dieppe
Méca Énergies, Vialog et Vialog limited UK, les donneurs d’ordres :
GDF Suez-Compagnie du vent, Toshiba TEC Europe imaging
systems.
Au total, 335 entreprises étaient présentes ainsi que 41 donneurs
d’ordre et plus de 3 000 rendez-vous ont eu lieu.
Une délégation de 35 participants, chefs d’entreprises, collaborateurs,
sponsors et donneurs d’ordres, le président et des membres élus de
la CCI de Dieppe, s’est rendue à Deauville le 27 juin afin de participer
à la 11ème édition des Rendez-vous d’affaires de Normandie.
Le principe des RAN repose sur des rencontres ciblées et planifiées
entre industriels, prestataires de services à l’industrie, donneurs
d’ordres, sous-traitants, fournisseurs et distributeurs. Cet événement
est organisé par les douze CCI de Haute et de Basse-Normandie.
7
PTEC
Quels sont les métiers et les secteurs
d’avenir sur la région dieppoise ?
De grands projets vont avoir d’importantes répercussions sur le
territoire : les grands carénages des centrales nucléaires de Paluel
et de Penly avec des retombées économiques pour les secteurs de
la métallurgie et des travaux publics et le développement de l’éolien
offshore à Fécamp et au Tréport avec des retombées sur l’industrie
navale, la métallurgie, la plasturgie, le transport, l’hébergement.
Les forces du territoire dieppois sont :
• son industrie renommée
• la présence de grands donneurs d’ordres
• l’organisation des TPE-PME autour de grappes
• des investissements importants en termes d’infrastructures
Sandrine Rocchi-Rouellé, chef de projet PTEC, Dominique
Garçonnet, président de la CCI de Dieppe, Dominique Ponjon,
directrice de la Maison de l'Emploi et Claude Dolique, élu de la
communauté d’agglomération Dieppe Maritime
• des petites structures et des secteurs d’activités diversifiés
Les points faibles observés sont :
• des métiers en tension dans plusieurs secteurs
• la faible attractivité du territoire pour les profils qualifiés
La CCI de Dieppe et la Maison de l’emploi et de la formation du
bassin dieppois travaillent en co-pilotage sur la mise en œuvre d’une
Plateforme territoriale des emplois et des compétences (PTEC).
Cet outil territorial a pour objectif de :
• une offre limitée en termes de formation supérieure
• une faible mobilité de la population
Par ailleurs, ce territoire connaît un vieillissement de la population
avec de nombreux impacts : départs en retraite, enjeux en matière
de transmission/reprise d’entreprises, augmentation du nombre de
retraités et donc des problématiques de dépendance, développement
des activités sanitaires et sociales, des services à la personne...
• répondre aux besoins des entreprises en matière de
développement, de transfert et d’acquisition de compétences par
rapport à leurs projets de développement ou de restructuration,
• répondre aux enjeux territoriaux en favorisant la montée en
compétences des actifs du territoire et la mobilité inter-métiers
et inter-compétences,
La plateforme emplois-compétences devra proposer une base de
données fiable et actualisée sur les métiers et les compétences
des entreprises du bassin dieppois afin de favoriser les prises de
décision dans la gestion des ressources humaines. Elle permettra
de communiquer sur l’évolution des métiers, sur les dispositifs
de formation, d’emploi et sur les aides disponibles vis-à-vis des
entreprises, des actifs et futurs actifs et de promouvoir les secteurs
d’activités porteurs.
• répondre aux besoins des individus en termes d’évolution
professionnelle, de formation initiale, d’orientation et de mobilité.
Le secteur de Dieppe est centré sur plusieurs secteurs : industriel
(automobile, énergies : nucléaire et renouvelables, plasturgie,
métallurgie, cosmétique, agroalimentaire, verrerie), bâtiment et
travaux publics, transport et logistique, activités maritimes, santé,
tourisme. Le tissu industriel est composé d’un grand nombre de TPE
(85 % des établissements).
Contact
CCI Dieppe - Beatriz CORMIER
Tél : 02 35 06 50 53 / [email protected]
L’équipe de la Plateforme Territoriale des Emplois et
Compétences a été coachée par Laurent Covelli, entrepreneur et
membre de la Chambre de commerce et d’industrie de Dieppe et de
Dieppe Méca Énergies.
Laurent Covelli a été désigné par la CCI de Dieppe pour être le
porte-parole des industriels, de par son expertise et ses convictions
personnelles.
En effet, en tant que chef d’agence d’Eurovia, il met au cœur
des priorités le capital humain. L'intégration et la formation des
collaborateurs sont au centre de sa politique de Ressources
Humaines, traduite par des actions concrètes comme la
sensibilisation des jeunes aux métiers, l'accompagnement des
nouveaux entrants, la valorisation des compétences et des acquis
de tous, la prévention des accidents du travail.
Ces valeurs de responsabilité sociétale ont inspiré la PTEC, qui
démarrera un plan d’action concret dans les mois à venir.
8
PARTENAIRE Économique
N°208 / Décembre 2013
: la suite
Un partenariat pédagogique voit le jour
En 2012, le projet DEEDS «Développement des Échanges
Économiques Dieppe & Sussex» a été déployé par la CCI de
Dieppe, en partenariat avec la Communauté d’Agglomération
Dieppe-Maritime et Sussex Enterprise (Chambre de commerce
britannique).
Lors des rencontres qui ont eu lieu à l’occasion du programme
DEEDS, la CCI de Dieppe avait convié des représentants du monde
de l’éducation et de la formation à prendre part aux échanges. Le
lycée Pablo Neruda participait aux rencontres.
Son objectif était de favoriser les échanges économiques
transfrontaliers entre entreprises françaises et anglaises, en
s’appuyant sur les filières et sur les réseaux actifs dans le Sussex et
la région dieppoise (clusters, clubs, associations, etc.). Cette volonté
a été notamment impulsée par la perspective des grands projets
annoncés dans le domaine de l’énergie. Ces chantiers constituent
en effet des opportunités pour doper l’activité économique autour de
l’axe Manche.
Des rencontres d’affaires ont eu lieu des deux côtés de la Manche
et au total, 40 entreprises françaises et 40 entreprises anglaises
se sont impliquées dans l’opération. Des résultats probants ont
découlé en matière d’échanges économiques puisque des réseaux
transfrontaliers ont été constitués, des bons de commandes ont été
passés, des accords de coopération inter-entreprises ont été signés
et d’autres sont actuellement en cours de concrétisation.
Le programme Deeds était soutenu par le programme européen
de coopération transfrontalière INTERREG IVA France (Manche) –
Angleterre, cofinancé par le Feder (Fond européen de développement
régional). Afin de pérenniser ce programme, l’Europe a lancé une
démarche de capitalisation (clusters), consistant à valoriser les
résultats et les effets (économiques et stratégiques) des projets mis
en œuvre.
Et un partenariat pédagogique est en train de se concrétiser. En effet,
début septembre, une délégation de l’University technical college de
Newhaven est venue à Dieppe afin de visiter le lycée Neruda et de
définir les contours d’un partenariat entre les deux établissements
scolaires. Fin 2013, ce sera au tour des représentants du lycée
Pablo Neruda de se rendre en Angleterre. La charte de partenariat
sera signée à ce moment-là. Pour cette année scolaire, dans
le cadre du Bac STI2D (Sciences et technologies de l’industrie
et du développement durable), un cours de technologie va être
croisé avec un enseignement en anglais. Puis à moyen terme,
des échanges d’étudiants seront mis en place, des élèves de BTS
pourront aussi faire un stage professionnel en Angleterre et viceversa. La vidéoconférence devrait être utilisée pour des échanges
de pratiques. Des échanges d’enseignants sont même envisagés à
plus long terme. De belles perspectives pour les élèves des deux
côtés de la Manche !
C’est ainsi que la CCI de Dieppe participe à la constitution de deux
clusters de développement économique de l’espace Manche :
European Regional Development Fund
The European Union, investing in your future
Fonds européen de développement régional
L’Union européenne investit dans votre avenir
• GENIE (Growth and entrepreneurs networks in the channel
area), sur la thématique de l’innovation et de l'entrepreneuriat.
Contact
GENIE a pour objectif d’amorcer et d’accompagner les partenariats
mis en place concernant les entreprises ou groupes d’entreprises.
Il s’agit d’encourager la croissance par l’innovation et par
l’internationalisation, en apportant soutien et conseil.
CCI Dieppe - Beatriz CORMIER
Coordinatrice des projets Interreg
Tél : 02 35 06 50 53 / [email protected]
• Le Cluster de Développement économique dans la filière des
énergies marines renouvelables (EMR).
L’objectif du cluster est d’encourager le développement économique
transfrontalier et d’améliorer la compétitivité des entreprises dans le
secteur des énergies marines renouvelables, principalement dans le
domaine de l’éolien off-shore. La CCI de Dieppe apportera soutien et
conseil aux entreprises engagées.
9
Groupe Carbon et Holding Neveu,
des sociétés de la région dieppoise
qui ont le vent en poupe
qui représentent désormais 40 % de son activité. C’est ainsi qu’il
rachète la même année une partie des locaux d’AES composites sur
la zone Eurochannel pour y créer Carbon Méta, spécialisée dans le
laquage et la métallisation. L’entreprise propose des processus de
métallisation (effet argenté ou doré) innovants ainsi que la technique
du dégravage laser, permettant de jouer sur la transparence du
contenant en verre, en retirant de la métallisation. L’entreprise est
la seule à proposer ces deux techniques en France, elles sont
seulement deux pour toute l’Europe.
Par ailleurs, cette année, Carbon Décor a conçu et fait développer
une machine unique qui permet de décorer avec la technique des
UV des flacons et carafes de toutes formes et contenances. Elle
comprend 57 axes numériques, c’est-à-dire qu’elle permet de réaliser
57 opérations de haute précision simultanément. Sa consommation
d’énergie est divisée par dix, par rapport à une ancienne machine
et elle permet de produire 50 000 pièces/jour, comparativement à
7 000 pièces pour les autres machines. La société est la première à
automatiser une ligne de production pour le marquage à chaud dans
son secteur d’activité et peut ainsi se développer à l’international
dans le secteur des spiritueux, notamment. Afin d’installer cette
ligne de production, l’entreprise a fait l’acquisition d’un bâtiment de
stockage de plus de 2 500 m2, jouxtant ses locaux actuels.
Accompagnées par la CCI de Dieppe sur le montage de
leur dossier, les deux entreprises lancent un ambitieux
programme d’investissements soutenus par la Région
Haute-Normandie et le Conseil général de Seine-Maritime.
Pour le suivi qualité et des normes à venir, Carbon Decor embauchera
un ingénieur cadre lors des Rencontres de l’emploi le 21 novembre,
organisées par la CCI de Dieppe. Les différents produits sortant des
ateliers de Carbon Decor sont des produits haut-de-gamme et les
chaînes de production doivent être réglées avec une précision digne
de l’horlogerie, la finition devant être parfaite. Des marques comme
Dior, Chanel, Kenzo, Armani sont ses clients pour la parfumerie
cosmétique, Moët et Chandon, Hennessy, Chivas, Rémy Martin pour
les vins et spiritueux.
GROUPE CARBON
Le Groupe Carbon, à Dieppe, créé et dirigé par Olivier Carton, est
spécialisé dans la décoration (le parachèvement) de contenants en
verre à destination des secteurs de la parfumerie-cosmétique et des
vins et spiritueux. Carbon décor, créée en 2003, est spécialisée dans
la sérigraphie et le marquage à chaud. L’entreprise se développe
fortement et réalise des investissements réguliers. Olivier Carton
emploie aujourd’hui près de 50 salariés. Lors de la crise de 2009, il
décide de se diversifier dans les secteurs des vins et des spiritueux,
L’objectif permanent pour Olivier Carton est de se démarquer de la
concurrence et d’industrialiser au maximum la production afin de
rester au top dans des secteurs très exigeants.
HOLDING NEVEU
être proposées à la clientèle : notamment le procédé FIFO (First
in first out), ce qui signifie premier entré, premier sorti», explique
Malvina Neveu, PDG de la holding Neveu. «Nous sommes proches
de nos clients et nous sommes donc plus réactifs, c’est ce qui fait
notre force», conclut-elle.
La holding Neveu à Luneray comprend deux activités
complémentaires : Neveu transports et Neveu logistique et emploie
22 salariés dont deux cadres.
Neveu transports est positionnée sur les trajets de proximité (HauteNormandie), la ville de Luneray étant stratégiquement située à
20 km au sud de Dieppe et à 21 km au nord de Yerville et de
l’autoroute A 29. L’entreprise dispose de 15 tracteurs et 28 remorques
dont camion-remorque, taut-liner avec hayon, fond mouvant. Neveu
logistique est dotée de 850 m2 de stockage actuellement. Ceci
n’est plus suffisant pour répondre aux demandes des clients, c’est
ainsi que la société loue une surface de stockage de 6 000 m2.
La construction d’un bâtiment de 1 500 m2 est donc en cours. Cet
entrepôt sera une installation répondant à la réglementation pour la
protection de l’environnement et donc conforme aux prescriptions
de la rubrique 1510 : Entrepôt couvert pour stockage de produits
combustibles, pour «notre sécurité et celle de notre clientèle. Notre
but avec cette nouvelle installation est de gagner en productivité,
faciliter les chargements et déchargements grâce à la construction
de quais spécialisés, améliorer l’organisation du stockage, grâce au
stockage sur racks et à l’achat d’un progiciel de gestion d’entrepôt.
Des prestations de services à forte valeur ajoutée pourront également
Le nouveau bâtiment pourra être agrandi dans le futur et l’entreprise
compte recruter 5 personnes au cours des 3 prochaines années.
10
PARTENAIRE Économique
N°208 / Décembre 2013
2013 : année de
l’apprentissage
La loi Cherpion sur le développement de l’alternance et la sécurisation
des parcours professionnels, entrée en vigueur en 2011, vise à
passer de 600 000 jeunes en alternance à 800 000 en 2015.
Au chapitre des mesures en faveur de l’alternance : le relèvement de 3
à 4 % du quota obligatoire des salariés en alternance (apprentissage
et contrat de professionnalisation) dans les entreprises de plus de
250 salariés et l’abaissement de l’âge pour entrer en apprentissage
à au moins 15 ans au cours de l’année civile, permettant aux jeunes
de 14,5 ans ayant terminé leur 3ème d’entrer en apprentissage.
Le mois de juin était le point de départ d’une action qui se poursuit,
avec pour ambition de rapprocher jeunes et entreprises durant cette
période cruciale de signature des contrats d’apprentissage !
Bilan 2013 à la CCI de Dieppe :
4 mercredis de l’apprentissage ont été organisés dans les collèges
Braque et Delvincourt à Dieppe et Maupassant à Bacquevilleen-Caux. Mireille Louvet, responsable du Point A et Stéphanie
Debaut, développeur de l’apprentissage, ont présenté les parcours
professionnels de l’apprentissage aux collégiens lors de 4 matinées
d’information. Les CFA du secteur dieppois ont été présentés :
Rouxmesnil-Bouteilles pour les métiers de bouche et la coiffure, le
CFA André Voisin à Dieppe pour la mécanique et l’électricité, le CFA
Côte d’Albâtre pour le bâtiment et le CFA de la CCI de Dieppe pour
le métier de frigoriste. Une centaine d’élèves volontaires a bénéficié
de ces présentations.
L’équipe de la CCI de Dieppe est également partie à la rencontre des
entreprises du secteur et a présenté le principe de l’apprentissage à
80 chefs d’entreprises qui n’y ont jamais eu recours.
Le 6 juin, une réunion d’information présentait les emplois d’avenir,
les contrats de génération et les contrats d’apprentissage devant un
parterre de 60 entrepreneurs de la région.
En 2013, dans ce contexte, le réseau des CCI a lancé à
destination des entreprises et des jeunes la semaine nationale de
l’apprentissage, action exceptionnelle de promotion et de valorisation
de l’apprentissage. Une campagne nationale « Ne laisse pas la
rentrée commencer sans toi », est associée à des actions de terrain
pour donner aux jeunes qui le souhaitent une chance d’apprendre
un métier et pour offrir aux entreprises l’opportunité d’accueillir des
jeunes.
Pour le réseau des CCI de France, la semaine répond à un double
objectif :
• aucun jeune motivé par l’apprentissage ne doit rester sans réponse
et sans contrat d’apprentissage,
• aucune entreprise ne doit pouvoir affirmer ne pas avoir trouvé
d’apprenti.
À la CCI de Dieppe, la mobilisation se poursuit, Mireille Louvet et
Stéphanie Debaut vont poursuivre l’animation des mercredis de
l’apprentissage dans les collèges en 2014.
Alternance :
avez-vous le permis de former ?
Cependant, puisque nous sommes dans la première année
d’application de cette nouvelle mesure, il est laissé aux tuteurs ou
maîtres d’apprentissage un délai de 6 mois à compter de la signature
du contrat en alternance pour suivre cette formation.
À noter également qu’une formation de mise à jour est obligatoire
pour l’ensemble des tuteurs dans les deux ans suivant l’arrêté du
31/07/2013.
L’objectif de ce permis de former est de renforcer la qualité de
l’accueil et de l’accompagnement dans l’alternance. Le secteur de
l’hôtellerie-restauration compte près de 35 000 apprentis.
Le permis de former est une formation obligatoire des tuteurs et
maîtres d’apprentissage appelés à guider des jeunes en alternance
dans l’hôtellerie et la restauration, selon un arrêté du 31/07/2013.
L’obligation concerne dans un premier temps, les tuteurs et maîtres
d’apprentissage qui n’ont jamais encadré d’alternants ou qui n’ont
pas encadré de jeunes alternants au cours des 5 dernières années
précédant l’actuel contrat.
Ils devront suivre une formation initiale de 14 heures (modulable en
journées continues ou en demi-journées).
Une formation de mise à jour complémentaire, d’une durée de quatre
heures doit être effectuée tous les trois ans.
Le permis de former sera une condition préalable à l’enregistrement
du contrat d’apprentissage.
Contact
CCI de Dieppe – Mireille LOUVET
02 35 06 50 13 / [email protected]
11
Opération alerte commerces :
435 commerçants adhèrent
L’opération Alerte commerces a été officiellement lancée en
juillet à l’initiative de la CCI de Dieppe, en collaboration avec
les services de l’État, de la gendarmerie nationale, de la police
nationale et des unions commerciales. La CCI de Dieppe a signé
une convention avec la CCI du Jura, première CCI porteuse de
ce dispositif.
Le dispositif a pour objectif de lutter contre la répétition d’actes
de malveillance : vol, attaque à main armée, fausse monnaie,
grivèlerie, chèque volé, fausse publicité... On sait que les acteurs
de tels méfaits peuvent agir plusieurs fois dans le même périmètre
géographique, sur un temps très court.
Lorsqu’un méfait a lieu, les victimes appellent le 17 et un SMS
est immédiatement adressé aux commerçants adhérents. Les
435 commerçants peuvent tous être prévenus d’un seul coup ou
bien en fonction de leur secteur d’activité (bijouteries, stations
services, boulangeries, débits de tabac...).
Le commerçant, faisant partie d’un réseau, affiche dans sa
boutique un autocollant aux couleurs de l’opération : « Attention
- Magasin surveillé - Alerte commerces », ce qui peut s’avérer
dissuasif pour les personnes mal intentionnées. Cet autocollant
est accompagné d’une plaquette d’information sur la bonne
conduite à tenir en cas d’agression.
« Le dispositif est entièrement pris en charge par la CCI de
Dieppe », précise Dominique Garçonnet. « Ce dispositif présente
quatre aspects intéressants : la prévention, l’aide à l’identification,
le renforcement de la solidarité entre les commerçants et les
policiers et une meilleure coordination Police – Gendarmerie »,
complète François Mainsard, directeur départemental de la
sécurité publique (DDSP).
Le chef d’escadron Lagadec
et le lieutenant-colonel Gesnot
435
commerçants
ont
choisi
d’adhérer au dispositif Alerte SMS
commerces mis en place par la CCI de
Dieppe. En cas d’actes de malveillance,
les commerçants sont instantanément
informés par la gendarmerie ou la police.
Contact
CCI Dieppe - Marie-Hélène CAPPE
02 35 06 50 21 / [email protected]
La Normandie fête
la gastronomie !
Plus de 100 restaurateurs Normands y ont participé
en proposant un menu original, alliant convivialité et
découverte, élaboré autour des produits normands de la terre
et de la mer et valorisant les accords entre plats et boissons
cidricoles.
Pièce maîtresse de l'histoire de nos modes de vie, synonyme de
qualité, de convivialité et de fraternité, la gastronomie est au coeur
de l'art de vivre français. Elle fait du repas un moment unique.
Du 16 au 22 septembre, s’est déroulée la 3ème Fête nationale de
la Gastronomie. Dans l’agglomération dieppoise, 4 restaurants
participaient à l’événement : l’Éolienne à Rouxmesnil-Bouteilles,
l’Horizon, restaurant du Casino de Dieppe, Le Windsor à Dieppe
et le Goût du jour à Dieppe.
Cette opération était initiée par IRQUA-Normandie et le réseau
des CCI de Normandie, en partenariat avec la Maison Cidricole
de Normandie et le Syndicat de promotion des Cidres de Haute
Normandie.
Les acteurs Normands ont également décidé de profiter
de cette semaine pour organiser une action collective et
mobilisatrice intitulée « Toques et pommes en Normandie ».
Dans la région dieppoise, l’Auberge de la forêt, à Arques-laBataille, tenue par Stephen Nasset a participé à l’opération. Un
menu normand avec accompagnements cidricoles était proposé.
12
12
PARTENAIRE Économique
N°208 / Décembre 2013
Éclairage nocture :
obligation d’éteindre les bâtiments
non résidentiels depuis le 1er/07/13
Afin de réduire les nuisances lumineuses et les consommations
d’énergie, l’éclairage nocturne des bâtiments non résidentiels
(bureaux, commerces, bâtiments agricoles ou industriels,
bâtiments publics, façades et vitrines par exemple) est limité.
précédant Noël, ainsi que dans les zones touristiques ou
lors d’événements exceptionnels à caractère local définis par
arrêté préfectoral.
Ne sont pas concernés :
• l’éclairage public de la voirie, notamment les réverbères
apposés en façade,
• les installations d’éclairage à détection de mouvement ou
d’intrusion, destinées à assurer la protection des bâtiments.
Un nouvel arrêté du 01/07/13 prévoit notamment que :
• les éclairages intérieurs de locaux à usage professionnel
sont éteints une heure après la fin d’occupation des
locaux ;
• les éclairages des façades sont éteints au plus tard à
1 heure du matin ;
• les éclairages des vitrines de commerces ou d’exposition
sont éteints au plus tard à 1h ou une heure après la
fermeture ;
• les éclairages des vitrines de magasins de commerce ou
d’exposition peuvent être allumés à partir de 7 heures ou
une heure avant le début de l’activité si celle-ci s’exerce
plus tôt ;
• les éclairages des façades ne doivent pas être allumés
avant le coucher du soleil.
Dans quels cas les publicités et enseignes lumineuses
doivent-elles être éteintes ?
Dans les agglomérations de moins de 800 000 habitants, les
publicités et préenseignes lumineuses doivent être éteintes
entre 1 heure et 6 heures du matin.
Au dessus de 800 000 habitants, le règlement local de publicité
fixe les modalités d'extinction.
Quant aux enseignes lumineuses, elles doivent être également
éteintes entre 1 heure et 6 heures du matin, quelle que soit la
taille de l'agglomération.
Pour les bâtiments à usage mixte (à usage d’habitation et
usage professionnel), seule la partie non résidentielle (locaux
professionnels ou commerces en rez-de-chaussée par
exemple) est concernée par ces dispositions.
Par dérogation, les commerces en activité entre minuit et
7 heures du matin peuvent allumer leur enseigne une heure
avant l'ouverture et la laisser allumée jusqu'à une heure après
la fermeture.
Des dérogations sont prévues pour les veilles de jours fériés
chômés, pour les illuminations de Noël, pour la semaine
Préférence
Commerce
:
une charte qualité nationale
pour les commerces et les services
À l’issue de la démarche, un comité se prononce sur le respect
ou non des critères d’attribution de la marque Préférence
commerce et délivre alors l’agrément dès lors que les résultats
d’audits atteignent un pourcentage donné de respect des
critères.
Une fois titulaire de la marque Préférence commerce,
l'établissement bénéficie des avantages liés au label :
La CCI de Dieppe met en place sur son territoire la démarche
Préférence commerce, démarche qualité, initiée par le réseau
national des CCI. Elle concerne les commerçants, artisanscommerçants et prestataires de services aux particuliers,
ayant une vitrine.
En quoi consiste la démarche Préférence commerce ?
Un conseiller de la CCI réalise un diagnostic complet de
l’établissement, sur la base d’une grille d’audit composée
de 80 critères. Ils portent sur les thématiques suivantes :
l’aménagement intérieur du point de vente, l’aspect extérieur
du point de vente et l’accueil / relation client.
• utilisation sur ses documents commerciaux de la marque
Préférence commerce,
• utilisation d’un kit de communication comprenant par
exemple une vitrophanie pour sa vitrine et un diplôme
millésimé.
• communication sur la marque prise en charge par le
réseau des CCI
À partir de ce diagnostic complet, le commerçant bénéficie
d’un état des lieux complet de son activité afin de :
• dégager les points forts et axes d’amélioration
• faire évoluer et dynamiser son commerce
• valoriser son professionnalisme auprès de sa clientèle
• fidéliser ses clients et en conquérir de nouveaux
• se différencier de la concurrence
• bénéficier d’une reconnaissance nationale
L’agrément est valable deux ans, avec un audit de contrôle
intermédiaire.
Contact
CCI Dieppe - Marie-Hélène CAPPE
02 35 06 50 21 / [email protected]
Un rapport détaillé est alors remis au commerçant par le
conseiller de la CCI. Ils définissent ensemble un plan d’actions
et le conseiller de la CCI accompagnera le commerçant dans
sa mise en œuvre. Un client mystère auditera le commerce
sous forme d’une visite et d’un appel téléphonique.
13
Le Tour de France à la Voile
et la Solitaire du Figaro viendront
à Dieppe une année sur deux
grâce à l’importante couverture médiatique. Et l’année 2013 a été
un très bon cru : du 23 au 26 juin pour la Solitaire et du 4 au 7
juillet, pour le Tour de France à la voile, la foule a été au rendezvous !
84 000 visiteurs sont venus à Dieppe pour profiter des nombreuses
animations et des stands de la Solitaire du Figaro. Le dimanche,
jour de l’arrivée des bateaux, plus de 40 000 visiteurs se sont
pressés sur les quais, malgré la météo maussade. De leur côté,
les gérants de cafés, hôtels et restaurants indiquent que leur
chiffre d’affaires a stagné, voire légèrement diminué par rapport
à l’édition précédente mais la présence de la course a permis de
maintenir un niveau de remplissage des hôtels en juin comparable
à l’année précédente malgré une météo assez catastrophique.
Dans la restauration, la fréquentation a été légèrement supérieure
à 2012 : + 3 %.
«La CCI de Dieppe vient de signer un accord avec ASO, la
société organisatrice du Tour de France à la voile : une étape du
tour se déroulera à Dieppe début juillet 2014 et une autre en juillet
2016. La Solitaire du Figaro, quant à elle, reviendra à Dieppe en
juin 2015», annonce Dominique Garçonnet, président de la CCI
de Dieppe.
Le Tour de France à la voile, début juillet, a connu un très
fort succès et une fréquentation en nette progression, grâce
notamment à une superbe météo : 103 000 visiteurs ont fait
le déplacement, contre 63 000 en 2012. « L’attraction de cette
année a été la caravane du Tour de France à la voile, qui a circulé
dans les quartiers de Dieppe et a permis de ramener beaucoup
de monde sur le quai Henri IV et ses nombreuses animations »,
ajoute Dominique Garçonnet.
«La Solitaire du Figaro ayant désormais lieu au mois de juin, il
est plus raisonnable de faire alterner la venue de ces deux belles
courses à la voile pour éviter qu’elles ne se phagocytent, mais
également pour des raisons budgétaires», explique-t-il. En effet,
la CCI prend en charge à plus de 80 % le coût financier de ces
événements. Ses partenaires sont la Région, le Département,
l’Agglo, la Ville et le Port.
Rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle édition du Tour
de France à la voile début juillet. Cette fois-ci, l’étape est prévue
un lundi ou un mardi. La CCI de Dieppe a pris contact avec la
Mairie pour étudier la possibilité de coupler l’événement avec la
Fête de la mer, le week-end précédent. De belles festivités en
perspective.
Ces événements sont très porteurs pour la ville de Dieppe : ils
constituent une véritable vitrine, nationale voire internationale,
UNIQUE
à Diepp
e
1
1
CHOISISSEZ
votre garniture
3
2
1
CHOISISSEZ
votre pain
• Tradition • Viennois
• Baguette originale
• Baguette aux graines...
Votre pain toujours
CROUSTILLANT
Maison Debonne
Grand Prix Mercure d'Or 2011
9, rue Thiers - DIEPPE
02 35 83 21 96
Du lundi au samedi 6h30-13h45 - 15h30-19h15
Dimanche 6h30-12h30 - Fermé mercredi et dimanche après-midi
14
PARTENAIRE Économique
N°208 / Décembre 2013
Visites de commerces
à Dieppe et au Bourg-Dun
Mercredi 25 septembre 2013, Dominique Garçonnet, président de la CCI de Dieppe accompagné des élus et services de la Chambre de
Commerce et d’Industrie a rendu visite à plusieurs commerçants installés sur les communes de Dieppe et du Bourg-Dun.
Ces visites sont l’occasion de prendre le pouls du territoire et de ses forces vives. Le rôle de ces visites est également de mieux faire
connaître les actions de la CCI et les services qu’elle peut apporter aux entreprises et aux communes qui aménagent ou restructurent
leur commerce.
Ce jour-là, la délégation de la CCI a été reçue avec beaucoup de convivialité par :
Isabelle Lacroix, qui tient deux magasins situés rue Victor Hugo
à Dieppe : la serrurerie, depuis janvier 2008 et la cordonnerie,
depuis février 2013. Elle emploie 3 personnes, dont ses deux fils,
chacun spécialisé dans une des deux activités.
À la suite de la fermeture des établissements Marchand, un
espace droguerie a été aménagé dans la cordonnerie : une niche
intéressante pour répondre à la clientèle de proximité.
Le nom de Lacroix est très connu sur Dieppe : son père était
serrurier au bout du quai pendant plus de 35 ans et sa mère tenait
une épicerie.
Elle adhère aux «Vitrines de Dieppe».
Delphine et Rodrigue Hesdin qui exploitent le restaurant
La Pataterie depuis février 2012 sur la zone du Val Druel à
Dieppe. Il s’agit d’une franchise, proposant une cuisine familiale
sur le thème de la pomme-de-terre, dans un décor très convivial
composé d’objets chinés. L’objectif du concept est de redonner
du plaisir aux consommateurs. En août 2013, la 183ème franchise
a ouvert dans le Loiret, à Olivet.
Le restaurant de Dieppe participe à l’opération « Pass ‘Privilèges »
et adhère au système mis en place par la CCI de Dieppe, la police
et la gendarmerie «Alerte SMS Commerces».
Philippe Dufour, maire du Bourg-Dun. Il a mis en œuvre un projet
de revitalisation de son centre bourg, en réorganisant l’accès de
sa commune, en aménageant des espaces végétalisés, ainsi
que des terrasses et des parkings. L’objectif était de mettre en
valeur le patrimoine : l’église millénaire et les beaux bâtiments en
briques, typiques de la région. Les trois principaux commerces,
installés au bord de la route qui traverse le village, et dont la
mairie est propriétaire, ont été rénovés : Isa Lin, l’épicerie et le
bar-tabac. La commune compte aussi une boulangerie exploitée
par M. M’hamed, qui a repris l’activité en mars 2011. La commune
est propriétaire des murs. L’attractivité de la commune du BourgDun a grandement bénéficié de ces nombreux aménagements.
Le camping des garennes, l’auberge du Dun étoilée, etc, viennent
renforcer le dynamisme de la commune.
Isabelle Roulland, qui a créé Isa Lin en 2006. Passionnée par le
lin, elle propose à la clientèle des vêtements, du linge de maison,
du tissu, ainsi que des produits de cosmétique. Elle participe au
Festival du Lin ainsi qu’à de nombreux événements en rapport
avec le lin.
15
Créer reprendre une entreprise
en Normandie : une aide précieuse
pour les futurs chefs d’entreprise
Le salon « Créer reprendre une entreprise en Normandie » a
pour objectif de développer l’esprit d’initiative et d’entreprenariat en
Normandie, de répondre aux questions spécifiques des porteurs de
projets et des nouveaux dirigeants, de promouvoir les structures
et les actions d’accompagnement à la création et à la reprise
d’entreprise au niveau régional.
Porté par le réseau des CCI, en partenariat avec les acteurs de la
création et reprise d’entreprise, le salon s’est déroulé dans les CCI
de Basse et de Haute-Normandie du 15 au 18 octobre.
À Dieppe le 17 octobre, la CCI a accueilli 118 personnes, en
partenariat avec la Région et la Communauté d’agglomération
Dieppe Maritime. 67 % des visiteurs avaient un projet de création
d’entreprise. Au niveau des secteurs d’activité, 28 % souhaitaient
créer ou reprendre un commerce, 17 % voulaient créer une activité
dans le domaine café, hôtel, restaurant, 15 % dans le domaine
artisanal.
Labellisés Initiative Dieppe Bresle
Chaque porteur de projet a bénéficié d’un accueil personnalisé par
un conseiller création-reprise CCI. Par la suite, chaque visiteur était
orienté vers les partenaires adéquats afin de bénéficier de conseils
personnalisés : 28 exposants étaient présents. Deux ateliers ont été
animés sur les thèmes suivants : «Se mettre à son compte : mode
d’emploi» et «Étude de marché et action commerciale». Les visiteurs
ont mis en avant, lors de l’enquête satisfaction, qu’ils ont pu trouver
les informations recherchées et même plus…
Jean-François LEMAISTRE, LA FERME CAUCHOISE
Boucherie à Tôtes, 2 emplois, création : juin 2013
Jean-Louis SERON, EURL SERON JL,
Mareyage à Dieppe, 12 emplois, création : juillet 2013
Élodie QUENOUILLE, LOLIE CHIC Chic,
Coiffure à Tôtes, 2 emplois, reprise : juillet 2013
David RISTORI, ICA,
Pose d'accessoires sur flacons à Blangy-sur-Bresle,
7 emplois, création : septembre 2013
Émilie DILARD, 1,2,3 REPAS,
Portage de repas à domicile à Freulleville, 1 emploi, création :
septembre 2012
Margaret MAGLIOCCO, CHEZ MAG’,
Bar-tabac-épicerie à Petit-Appeville, 1 emploi, reprise : novembre
2013
EURO CHANNEL LOGISTICS
Logistique globale
Gestion de stocks informatisée
Préparation de commande - Picking
> 3 entrepôts sécurisés sur la zone Eurochannel
> 6 000 m2 de zones de stockage
> Zone sous douane
Contacts :
Laurent Bridelance - Tél : 02 32 06 31 31
[email protected]
Parc Eurochannel - Rue Jean Rédélé - 76370 Martin-Église - Standard : 02 35 40 00 41 - www.euro-channel-logistics.com
16
PARTENAIRE Économique
N°208 / Décembre 2013
Du côté de l'ICD
11 diplômés en bac pro énergétique
11 jeunes ont reçu leurs diplômes de baccalauréat
professionnel énergétique, 5 étudiants ont obtenu la mention
assez bien et 4 étudiants, la mention bien.
TFCA (Technicien du froid et du conditionnement de l’air)
Depuis sa création en 1995, plus de 250 apprentis ont été
formés. Une centaine d’entreprises locales et régionales de
tailles et d’activités diverses sont aujourd’hui partenaires du
CFA. Le taux d’insertion ou de poursuite des études après ces
diplômes est de 97 %.
• Yaël Halbourg
• Louis Bachelet
des
• Robin Évain
Mention assez bien
• Benoît Langlois
Mention assez bien
• Maximilien Legrand
Mention assez bien
• Anthony Zanin
Mention assez bien
• Denis Castel
Mention bien
• Valentin Prévost
Mention bien
Mention assez bien
• Logan Berrenger
Mention bien
• Jean-Baptiste Vauclin
Mention bien
L’Institut consulaire de Dieppe vous propose de
nombreuses formations et notamment :
ANGLAIS
De février à avril 2014 : Cours d’anglais collectifs par modules
de 20 h (à raison de 10 h par semaine). Cours les lundis,
mardis, mercredis et vendredis de 13 h 30 à 16 h.
Session de juin 2013 :
TMSEC (Technicien de maintenance
énergétiques et climatiques)
• Gwénaël Jaguin
systèmes
HABILITATIONS ÉLECTRIQUES
1 session par mois : Habilitation des intervenants en électricité
Contact
Agnès GANDAIS - Tel : 02 35 06 85 90
[email protected]
28 septembre : opération
« Nettoyons la nature »
www.nettoyonslanature.com
«Nettoyons la nature», est une opération créée en 1997
par le Groupe LECLERC. Elle consiste à proposer, chaque
année, à des volontaires de tous âges d’agir concrètement
en faveur de l’environnement, en nettoyant des sites urbains
ou naturels souillés par des déchets résultant des activités et
des comportements humains irresponsables. La participation
est aussi proposée à des collèges, des lycées ou structures
diverses.
Le CFA a décidé de participer à cette opération afin de
sensibiliser les jeunes sur les problèmes environnementaux
et de les confronter directement aux comportements peu
respectueux de certains individus.
Cette opération est aussi en adéquation avec le programme
du BAC PRO ÉNERGETIQUE, qui prend en compte le confort
des utilisateurs, la nécessité de préserver l'environnement et
la maîtrise de l'énergie.
17
e
e
Les avocats du Barreau de Dieppe
vous conseillent
Associé de SARL :
portée de l’obligation de supporter les pertes sociales
gérant, tant à titre personnel qu’en sa qualité de représentant de la
société cédante. Sans succès devant la cour d’appel, qui rejeta la
demande du cessionnaire, dirigée contre l’ex-gérant en sa qualité
de liquidateur et en sa qualité d’ancien associé. Sur les deux points,
l’arrêt de la chambre commerciale du 8 octobre 2013 casse la décision
attaquée, fondée essentiellement sur la circonstance que la société
à responsabilité limitée n’avait été informée de l’éventuelle créance
qu’après la clôture des opérations de liquidation.
Quant à la responsabilité du liquidateur, la Cour estime, au visa de
l’article L. 237-12 du code de commerce, qu’il convenait de rechercher
si le liquidateur amiable avait eu connaissance, à l’occasion du suivi du
litige avec l’ancienne salariée, de l’instance engagée par celle-ci avant
la clôture des opérations de liquidation, de sorte qu’il eût été tenu dès
la naissance de ce litige de constituer une provision dans les comptes
liquidatifs.
Les associés de sociétés à responsabilité limitée supportent les
pertes sociales à concurrence de leurs apports. Après la clôture
de la liquidation de la société, l’ancien associé est tenu à l’égard
des créanciers sociaux dans la mesure de ce qu’il a pu percevoir
indûment à l’occasion des opérations de partage.
Les associés d’une société à responsabilité limitée (SARL) sont tenus
en application de l’article L. 223-1 du code de commerce de supporter
les pertes de la société à concurrence de leurs apports. Un arrêt
récent de la Chambre commerciale de la Cour de cassation en date
du 8 octobre 2013, après avoir rappelé cette obligation fondamentale,
précise que l’associé ne saurait reprendre son apport après liquidation
de la société, et, a fortiori, profiter d’un boni de liquidation, que pour
autant que le passif social a été apuré. Mais toute la difficulté vient de
ce que la dette sociale peut se révéler postérieurement à la clôture des
opérations de liquidation et de radiation au registre du commerce et
des sociétés, alors que la société a disparu. C’est alors que le créancier
non payé cherchera à se retourner contre les anciens associés.
En l’espèce, la société à responsabilité limitée avait cédé son fonds
de commerce d’hôtel-restaurant à une autre société, l’acte de cession
prévoyant que le cédant s’obligeait à rembourser au cessionnaire les
créances existantes au profit des salariés et non encore payées au
jour de l’entrée en jouissance. Six ans après : dissolution anticipée
de la SARL, désignation du gérant comme liquidateur amiable,
suivie de la clôture des opérations de liquidation, le gérant se voyant
alors déchargé de ses fonctions de liquidateur et chargé de répartir
le boni de liquidation, et, enfin, radiation du registre du commerce
et des sociétés. Or, en exécution du contrat de cession, la société
cessionnaire, qui avait été condamnée à payer diverses sommes au
titre de rappels de salaires et d’indemnités à une ancienne salariée,
embauchée et licenciée avant la décision de dissolution, en a réclamé
le remboursement à la société cédante et, finalement, a actionné l’ex-
Quant à la responsabilité de l’ancien associé, la Cour indique qu’il
doit être condamné à payer dès lors que les sommes perçues à
l’occasion du partage lui permettent de s’acquitter de la dette sociale
réclamée. Et cela indépendamment de toute faute. D’où la deuxième
cassation pour défaut de base légale, cette fois au regard de l’article
L. 223-1 du code de commerce, de l’arrêt d’appel qui avait jugé
qu’aucune faute de l’associé n’était démontrée dès lors que ce dernier
ne pouvait prendre en compte, pour l’inscrire au passif de la société,
une dette qui n’existait pas à la date de la clôture des opérations de
liquidation. En effet, le raisonnement en termes de responsabilité n’était
pas le bon : la seule considération valable était celle de la perception
indue par l’associé d’une somme alors que subsistait une dette sociale,
fût-elle apparue ultérieurement, qui suffisait à déclencher l’obligation
légale de supporter les pertes sociales, dans la limite évidemment de
l’apport.
Contact
Maison de l'avocat
2 Bis Avenue de la République - 76200 Dieppe
02 35 04 95 26
[email protected]
www.avocats-dieppe.fr
MAISON DE L’AVOCAT
INFORMER, CONSEILLER, DÉFENDRE
18
PARTENAIRE Économique
N°208 / Décembre 2013
Rendez-vous ROUEN - PARC DES EXPOSITIONS
Foire internationale de Rouen
www.foirederouen.fr
Du 28 mars au 6 avril 2014
CARROUSSEL DU LOUVRE
Les Thermalies
Salon de l’eau et du bien être
www.thermalies.com
Du 23 au 26 janvier 2014
PARC FLORAL DE PARIS
Playtime Paris
Salon international dédié à l’univers de l’enfant, du
junior et de la future maman
www.playtimeparis.com
Du 25 au 27 janvier 2014
Salon mer, vigne et gastronomie
www.mer-et-vigne.fr
Du 31 janvier au 3 février 2014
PARIS EXPO - PORTE DE VERSAILLES
PARIS NORD VILLEPINTE
Maison et objet
Salon de la décoration, du cadeau et des arts de la
table
www.maison-objet.com
Du 24 au 28 janvier 2014
SITL Europe
Salon européen du transport et de la logistique
www.sitl.eu
Du 1 er au 4 avril 2014
Nautic – Salon nautique international de Paris
www.salonnautiqueparis.com
Du 7 au 15 décembre 2013
Numéro 1 français
dans le domaine de l’humidification,
devatec vous présente
l’un de ses humidificateurs
pour chambre froide :
Salon de la piscine et du Spa
www.salonpiscineparis.com
Du 7 au 15 décembre 2013
l’Atomiseur Centrifuge AC4
Bijorhca
Salon international du bijou précieux et fantaisie
www.bijorhca.com
Du 24 au 27 janvier 2014
Atomiseur
Centrifuge AC4
Salon international de la lingerie
www.lingerie-swimwear-paris.com
Du 25 au 27 janvier 2014
Who’s next – Prêt à porter Paris
www.whosnext.com
Du 25 au 28 janvier 2014
L’Aiguille en fête
Salon de la broderie, du patchwork, du tricot
et de la dentelle
www.aiguille-en-fete.com
Du 6 au 9 février 2014
Application standard...
Stockage et conservation de produits alimentaires
devatec - 87 rue Feu Saint-Eloi - 76550 Ambrumesnil
Tél : 02 35 04 61 41 - [email protected] - www.devatec.com
Chiffres clés
SMIC Horaire brut : 9,43 E (au 1er janvier 2013)
Indice du coût de la construction : 1 637,00 (2ème trimestre 2013)
Taux de base bancaire : 6,60%
Plafond annuel 2013 de la sécurité sociale : 37 032 euros
19
Vie de la chambre
Promotion du 14 juillet
Jean-Marcel Piétri, directeur général de la Chambre de commerce et
d’industrie de Dieppe a été nommé Chevalier de la Légion d’honneur.
Son insigne lui a été remis le 8 novembre à la CCI par l’ancien
ministre Jacques Trorial. Jean-Marcel Piétri se voit honoré pour son
parcours professionnel et son engagement public particulièrement
riches. Ingénieur de l'École polytechnique, des Ponts et chaussées et
Docteur en mathématiques, dans les années 70, on lui confie de très
nombreuses missions en France et à l'étranger. Il pilote des projets
portuaires pour l'Indonésie, l'Arabie saoudite, le Pérou, organise des
aides à la navigation en Mauritanie. Il est également engagé dans une
vingtaine d'organismes professionnels et internationaux, a enseigné
en université et aux Ponts et chaussées et préside l'association des
officiers de réserve de Dieppe et sa région.
Cap compétences
Cap Evreux
CCI de l’Eure
Rue de l’Industrie
Cap Compétences, créé en 1999, est le
1er réseau de cadres en temps partagé
sur la Haute-Normandie : Rouen - Le
Havre - Évreux - Dieppe. L’association
est partenaire du Réseau des CCI et
membre de la FNATTP (Fédération
nationale des associations pour le
travail en temps partagé créée en
1993).
Le temps partagé est un outil de développement économique au
service des acteurs de la région qui bénéficient de ressources expertes
immédiatement opérationnelles quand c'est nécessaire : la juste
compétence, au juste temps et au juste prix.
Les cadres de Cap Compétences s'engagent à rencontrer les
décisionnaires, écouter leurs projets et préciser leurs besoins.
Une permanence de Cap compétences est assurée à la CCI de Dieppe
deux mardis par mois. Pour plus de renseignements : 02 35 06 50 11
(tous les mardis).
www.capcompetences.asso.fr
Décès de Monsieur Michel Lemoine
locale : membre titulaire de la CCI de Dieppe depuis 2010, membre
fondateur de la grappe d’entreprises Dieppe Méca Énergies, juge
au conseil des prud’hommes, membre du comité d’Initiative Dieppe
Bresle et membre du Centre des jeunes dirigeants.
CAP COMPÉTENCES
Cadres en Temps Partagé
27000 Evreux
Tél : 02 77 27 00 27
Cap Rouen
Seine Créapolis
51, rue de la République
76520 Déville-lès-Rouen
Tél : 02 35 76 47 51
petences.asso.fr
s Associations de Travail en Temps Partagé
UN RESEAU D’EXPERTS
www.capcompetences.asso.fr
Michel Lemoine, patron de Rousseau Bâtiment s’est éteint le 4
septembre à l’âge de 48 ans. Il était très impliqué dans la vie économique
Réunion de zone industrielle
Dieppe Aluminium, spécialiste de la menuiserie métallique, 22 salariés,
a ouvert ses portes lors d’une réunion de zone industrielle organisée
par la CCI de Dieppe. Guillaume Canu est le directeur de cette société
située sur la zone d’activités Louis Delaporte à Rouxmesnil-Bouteilles.
Une trentaine de personnes étaient au rendez-vous. Les réunions de
zones industrielles ont pour objectif de réunir les chefs d’entreprises
d’une même zone afin de permettre aux entrepreneurs de mieux faire
connaissance et de créer des liens pour amorcer des collaborations ou
partenariats.
Les Web’trophées Normandie 2013
Les lauréats dieppois :
Catégorie e-commerce : Valentine Hébert pour Les fermes d’ici
www. panier.lesfermesdici.fr Catégorie commerce : Annie et Guy Jousselin pour Jouss’immo,
agence immobilière de Luneray - www.joussimmo.fr
Catégorie tourisme : Alexandre Thomas pour Les Jardins
d’Agapanthe, à Grigneuseville - www.jardins-agapanthe.com
Le réseau des CCI de Normandie a organisé la deuxième édition des
Web’trophées de Normandie 2013. Ils ont pour vocation de promouvoir
les meilleures pratiques professionnelles des entreprises en matière
d’Internet, en tant qu’outil de communication, de vente... La logistique
de l’événement est assurée par le PNEE (Pôle normand des échanges
électroniques), pôle de la CCI Normandie qui a pour objectif de faire
de la Normandie un territoire de référence en matière de numérique.
635 entreprises normandes ont participé cette année en Haute et
Basse-Normandie. Les Web’trophées ont été remis au niveau local
(dans chaque CCI) et au niveau régional, pour quatre catégories :
commerces et services à la personne, industrie et services à l’industrie,
e-commerce (vente en ligne) et tourisme.
Pour la CCI de Dieppe, 15 entreprises ont pris part à l'évènement.
Les trophées ont été remis lors d’une cérémonie organisée le 24
octobre en présence des partenaires de l’événement : le CGA HauteNormandie, le Crédit agricole Seine-Normandie et Opcalia HauteNormandie.
Les prix régionaux ont été remis lors d’un événement marketing, e-MK,
le 25 novembre, à Rouen. E-MK proposait de réfléchir sur les nouvelles
tendances du marketing, avec deux conférences : En quoi le digital
impacte-t-il le marketing ? et Comment les tablettes et smartphones
obligent-ils à repenser l’e-marketing de votre site internet ? , ainsi
qu’un atelier Speed business. Lors de cette remise de prix, le site des
Fermes d’ici a également été récompensé avec une seconde place
régionale dans la catégorie e-commerce.
20
PARTENAIRE Économique
N°208 / Décembre 2013
Le MIDEST
Le salon international de sous-traitance industrielle avait lieu du 19 au
22 novembre 2013. 15 entreprises de Haute-Normandie avaient fait
le déplacement dont trois entreprises dieppoises ainsi que le cluster
Dieppe Méca Énergies, présidé par Patrice Gault. Le stand a donné
lieu à de nombreux échanges conviviaux. Le président de la Région
Haute-Normandie, M. Nicolas Mayer Rossignol, a inauguré le pavillon
Normandie au côté de M. Dominique Garçonnet, président de la CCI
de Dieppe.
Agenda du Président
2 juillet
16 octobre
4 au 7 juillet
17 octobre
Assemblée générale du Club logistique
Rencontres de la sécurité
Tour de France à la voile
Salon organisé par la CCI de Dieppe «Créer reprendre une entreprise
en Normandie»
24 juillet
Rencontre avec les pilotes ayant participé aux 24 h du Mans
chez Alpine-Renault
24 octobre
1er septembre
25 octobre
Remise des Web trophées à la CCI de Dieppe
Dieppe Retro
Bureau de la CCI Normandie
Bureau de la CRCI Haute-Normandie
9 septembre
Bureau de la CCI Normandie
Bureau de la CRCI Haute-Normandie
29 octobre
13 septembre
31 octobre
Assemblée générale de la CCI France
Commission commerce
Conférence de presse sur les retombées économiques liées
à la Solitaire du Figaro et au Tour de France à la voile
Vernissage de l’exposition Inner Wheel à la CCI de Dieppe
5 novembre
Conférence de presse des Rencontres de l’emploi
18 au 20 septembre
8 novembre
Universités d’été des Chambres de commerce et d’industrie
Remise des insignes de la Légion d’honneur à Jean-Marcel Piétri,
directeur général de la CCI de Dieppe
23 septembre
Commission industrie
12 novembre
27 septembre
Conférence de presse sur les Clusters de développement économique
transmanche et le lancement du Cluster Genie sur la Haute-Normandie
Conférence de presse de lancement du site Internet du Business
Centre Dieppe Normandie
13 novembre
30 septembre
Rencontres régionales de l’innovation à Évreux
Réunion de zone industrielle
16 novembre
3 octobre
Inauguration de la Foire aux harengs et à la coquille Saint-Jacques
Inauguration de l’agence du Crédit agricole de Dieppe
19 au 22 novembre
10 octobre
Salon MIDEST
Commission aérodrome
21 novembre
11 octobre
Rencontres de l’emploi au Casino de Dieppe
Comité de pilotage de la Maison de l’emploi
Inauguration de la scierie Lefebvre aux Grandes-Ventes
22 novembre
Assemblée générale de la CRCI Haute-Normandie
14 octobre
Conseil régional de Haute-Normandie : élection du nouveau président
de la Région
Assemblée générale de la CCI de Dieppe
25 novembre
15 octobre
Réunion d’échanges « Quelle démarche qualité pour quelle filière ? » Définition d’une nouvelle action collective au profit des entreprises
du territoire.
Assemblée générale de la CCI de Dieppe
27 novembre
Réunion d’information sur l’accessibilité des Établissements recevant
du public à la CCI de Dieppe
Réunion « Anticiper et sécuriser la transmission » à la CCI de Rouen
21
Conjoncture
COMMERCE
INDUSTRIE
Créations et radiations commerciales
au 3ème trimestre 2013
35 SERVICES
Créations et radiations des établissements industriels
au 3ème trimestre 2013
Créations et radiations des services
au 3ème trimestre 2013
16 30 25 24 20 24 15 14 31 12 26 23 10 10 8 15 14 10 7 6 4 5 2 0 0 2011 2012 Créa-ons Radia-ons 2013 Au 3ème trimestre 2013, le nombre de
créations dans le commerce est en recul
avec 26 créations contre 31 en 2012.
Toutefois, les radiations sont également
en retrait avec 14 radiations contre 23
en 2012. Le solde est donc toujours
positif à +12 établissements, et s'avère
supérieur à celui enregistré l'année passée
(+8 établissements). Ce ralentissement de
l'activité commerciale se traduit également
par un solde d'emploi négatif à -3 emplois
au 3ème trimestre 2013, contre +19 emplois
au 3ème trimestre 2012.
3 2 2011 2012 Créa/ons Radia/ons 3 2013 Au 3ème trimestre 2013, la création d'entreprises
industrielles s'établit à 7 établissements, en recul
par rapport à 2012 (15 créations). Néanmoins
le nombre de radiations stagne également avec
3 radiations. Le solde demeure positif à +4
établissements, mais est en recul par rapport au
3ème trimestre 2012 (+12 établissements).
En termes d'emplois industriels, avec 4 créations,
le 3ème trimestre 2013 enregistre une valeur six
fois moindre qu'en 2012 (23 créations), mais
proche de la valeur de 2010 (1 création). En
conséquence, le solde renoue avec les valeurs
négatives (-2 emplois), contre +20 en 2012.
Néanmoins, le solde du 3ème trimestre 2013
est bien supérieur à celui enregistré en 2010
(-25 emplois).
Le nombre de création de services est stable
par rapport à 2012 (22 créations) avec 21
créations au 3ème trimestre 2013. Cependant,
le nombre de radiations est en recul avec 6
radiations en 2013 contre 14 en 2012. Le solde
est donc positif à +15 entreprises, soit presque
deux fois la valeur enregistrée en 2012 (+8).
A l'inverse, en termes d'emplois, le solde est
proche de l'équilibre avec +2 emplois, contre 7
en 2012. Avec 13 créations, les résultats 2013
restent proches de ceux observés en 2012
(12 créations). Toutefois, la radiation est en
progression et s'établit à 11 radiations en 2013,
contre 5 en 2012.
Source : Fichier Consulaire de la CCI de Dieppe - 3ème trimestre 2013
ACTIVITÉS PORTUAIRES
Au 1er semestre 2013, le trafic du port de Dieppe
(port de commerce et fret transmanche) s'établit
à 951 065 tonnes, soit un gain de 6% par rapport
à 2012.
Le flux de passagers du transmanche s'établit à
112 394 passagers au 1er semestre 2013, soit une
légère progression de 1,1% (+ 1 237 passagers)
par rapport à 2012 (111 157 passagers).
Cette évolution s'explique notamment par la forte
augmentation du tonnage du port de commerce
(+26%, + 63 846 t), et de ces principaux trafics
(graves de mer : +40%, tourteaux : +27,6%,
etc.). Sur la même période, avec 642 502 t, le fret
transmanche enregistre un léger recul (-1,6%)
amplement compensé par la progression des
trafics du port de commerce.
Trafic en Tonnes Produc0on en Tonnes Trafic du port de Dieppe au 1er semestre 1 800 1 000 000 900 000 800 000 1 600 308 563 244 717 Produc0on du port de pêche Dieppe au 1er semestre 1 611 1 400 700 000 1 200 600 000 1 269 1 000 500 000 800 400 000 300 000 Le tonnage réalisé sur le port de pêche, en net
recul par rapport au 1er semestre 2012, s'établit à
1 269 tonnes (-21%). Ces résultats sont liés à une
diminution du volume de poisson frais (-8%), mais
surtout de la coquille Saint-Jacques (-31,5%, soit
-285 tonnes).
653 042 642 502 600 400 200 000 200 100 000 0 2012 0 2013 Fret Transmanche Autres Marchandises Source : Syndicat mixte du port de Dieppe - Juin 2013
22
2012 2013 PARTENAIRE Économique
N°208 / Décembre 2013
Mouvements des entreprises
de mai à septembre 2013
CRÉATIONS
ANCOURT
SARL HUGUES PELOYE CONSEIL
29 RTE DE DIEPPE
EXPERT COMPTABLE
09/07/2013
ARQUES LA BATAILLE
SARL AQUA POOL RENOV
10B LES COTES DU CHATEAU
REHABILITATION RENOVATION
MAINTENANCE TECHNIQUE DES
CENTRES AQUATIQUES
16/09/2013
AVREMESNIL
SARL ROUSSEL ET BRIFFARD
270 RUE DU CHATEAU D'EAU
RENOVATION INTERIEURE ET
EXTERIEURE DE MAISONS ET
D'IMMEUBLES
01/07/2013
BELLENCOMBRE
SARL INTERNATIONAL CORDISTE
1599 RTE DE DIEPPE
TOUS TRAVAUX DE GRANDE HAUTEUR
22/07/2013
BELMESNIL
SAS AFR2
54 RTE DE GONNEVILLE
ACHAT VENTE JOUETS MATERIELS
MODELISME GESTION CENTRE DE
REMISE EN FORME SPA SAUNA
HAMMAM 04/07/2013
BERNEVAL LE GRAND
M FIQUET MATTHIEU
AUTO MATALEX
3 FONDS DE GRAINCOURT
ACHAT VENTE REPARATION DE
VEHICULES AUTOMOBILES
01/07/2013
BRACQUEMONT
SAS ROLAND ARZUL CONSEIL
10 LOTISSEMENT LES TOURTERELLES
CONSEIL EN ORGANISATION ET DE
FORMATION
01/08/2013
DIEPPE
LINTOT LES BOIS
MME HERICHER SEVERINE
L'ATELIER DU FAIT MAIN
SNC ETA DES PEUPLIERS
LUNERAY
M KHALISS ABDERRAHMANE
MINI MARKET
SARL GRAFFITY SHOES
4 RUE DE LA REPUBLIQUE
VENTE DE CHAUSSURES ET
ACCESSOIRES DE MODE
12/07/2013
RUE DE LA CONVENTION
EPICERIE
01/08/2013
MARTIN EGLISE
SAS LA ROTONDE
SARL CHOCOLATERIE OINVILLE
101 BD DE VERDUN
RESTAURANT BAR TRAITEUR SALON
DE THE
08/08/2013
12 RES LES EPINETTES
FABRICATION ET VENTE DE
CHOCOLATS PATISSERIE CONFISERIES
TRAITEUR
01/07/2013
SARL SIGI
SUD EXPRESS
145 GRANDE RUE
VENTE DE VETEMENTS CHAUSSURES
BIJOUX ACCESSOIRES
16/08/2013
OUVILLE LA RIVIERE
EURL AUTO ECOLE MONTALAN
117 RTE DE DIEPPE
ENSEIGNEMENT DE LA CONDUITE
13/09/2013
SARL C COMME CHLOE
AMERICAN TATOO
ROUXMESNIL BOUTEILLES
4 RUE SAINT REMY
TATOUAGE VENTE DE BIJOUX ET
D’ACCESSOIRES DE MODE
01/09/2013
SARL MISS MENAGER PRICE
ZI LOUIS DELAPORTE
VENTE APPAREILS
ELECTROMENAGERS IMAGE SON VIDEO
MEUBLES
15/09/2013
SARL SOL NATUR
SOL NATUR CREE ET EMBELLIT VOS
SOLS
4 RUE TOUSTAIN
VENTE ET POSE DE REVETEMENTS
SOLS ET MURS
01/09/2013
SAINT AUBIN LE CAUF
M WISSART BERNARD
245 RTE DE FLORENCE
ENTRETIEN D’ESPACES VERTS
01/09/2013
MME JACQUOT SABINE
REV'DECO
11 RUE DE LA MORINIÈRE
VENTE D'ARTICLES DE DECORATION
ET D'ARTS DE LA TABLE
02/09/2013
SAINT AUBIN SUR SCIE
M MAURY JEAN-BAPTISTE
488 RUE CANADIENS
ENTRETIEN DES ESPACES VERTS
01/07/2013
SARL FANICO
332 RUE DES ECUREUILS
PRISE DE PARTICIPATIONS DANS
TOUTE SOCIETE
02/08/2013
M MUHAMMAD KABEER
MARHABA
20 RUE DE CLIEU
RESTAURATION RAPIDE
15/09/2013
SAS V3D
27 RUE THIERS
PRISE DE PARTICIPATION AU CAPITAL
DE TOUTES SOCIETES
27/09/2013
CRIQUETOT SUR
LONGUEVILLE
GRUCHET SAINT SIMEON
SAS PASCAL BALAN
EURL LEPORTIER DAVID
MACONNERIE RENOVATION
COURTAGE DE CHEVAUX
2 RUE DE LA CROIX PAON
COURTAGE DE CHEVAUX ET PENSION
POUR CHEVAUX
01/09/2013
4 RUE SAINT NICOLAS
REALISATION DE TRAVAUX AGRICOLES
01/09/2013
15 RUE DE LA MORINIÈRE
COMMERCE DE BIJOUX FANTAISIES
ACCESSOIRES DE MODE MATERIELS
POUR CREATION
22/07/2013
SAINT HONORE
SARL TRANSPORTS FP-2L
999 RUE CHARLES HENRY D'AMBRAY
TRANSPORTS DE MARCHANDISES
CONVOYAGE ROUTIER FORMATION A
L’ECO CONDUITE
26/08/2013
706 RUE DU COUDRAY
MACONNERIE RENOVATION ISOLATION
CHEMINEES CARRELAGE
01/09/2013
SAINT NICOLAS
D'ALIERMONT
SARL SOS REPAR PC
86 RUE EDOUARD CANNEVEL
ACHAT ET REVENTE DE MATERIEL
INFORMATIQUE MAINTENANCE
ET REPARATION INFORMATIQUE
01/08/2013
TOTES
SARL LBI INFORMATIQUE
SSII
33B RUE GUY DE MAUPASSANT
COMMERCE DE GROS D’ORDINATEURS
INSTALLATION ET MAINTENANCE DE
MATERIELS INFORMATIQUES
01/07/2013
ACHATS
ARQUES LA BATAILLE
MME QUIBEL ANDREA
SALON D’ANDREA
5 RUE DE LA LIBERATION
SALON DE COIFFURE
05/07/2013
VENDEUR : CADINOT ASTRID
BOSC LE HARD
ALEX TRADITION
LE FOURNIL DU BOLHARD
37 PLACE DU MARCHE
BOULANGERIE PATISSERIE
01/08/2013
VENDEUR : BLONDEL FRANCOIS
DIEPPE
SARL ESPRIT DECO
18/20 RUE DE L'ORANGER
COMMERCE D’ARTICLES DE
DECORATION DE LA MAISON
01/07/2013
VENDEUR : KOTARBA FLAVIE
EURL ELIANE
CAFE DU BONHEUR
3 RUE DUQUESNE
BAR CAFE PETITE RESTAURATION
01/07/2013
VENDEUR : ARDUINO GABRIEL
NOUV’L HAIR DIFF
33 RUE DES BAINS
VENTE DE PRODUITS DE COIFFURE
01/08/2013
VENDEUR : BOYARD DOMINIQUE
SARL MIDI MINUIT
LA RESERVE
59 QUAI HENRI IV
RESTAURATION
01/08/2013
VENDEUR : SARL TY BREIZ
23
M MARET LAURENT
BAR LES LILAS
27 RUE LOUIS FROMAGER
CAFE BAR JOURNAUX EPICERIE JEUX
01/08/2013
VENDEUR : CHRISTY GLENN ROY
EURL MATHILDE BILLAUX
AUX AROMES DE PROVENCE
13 PL SAINT JACQUES
DIETETIQUE CADEAUX
13/09/2013
VENDEUR : EURL LAURE DUPRES
SAINT AUBIN LE CAUF
M PINEL ROMAIN
MOULIN D’AUGUSTE
391 RUE CLAUDE GROULARD
BOULANGERIE PATISSERIE
01/09/2013
VENDEUR : CARDE BLANDINE
SAINT NICOLAS
D'ALIERMONT
SARL AU REVEIL GOURMAND
4 RUE ROBERT LEFRANC
CHARCUTERIE
01/07/2013
VENDEUR : HENRY GERARD
MME LEGOUEZ CHRISTINE
LE LONGCHAMP
63 PL DE LA LIBERATION
BAR JOURNAUX TABAC LOTO
01/09/2013
VENDEUR : BOULIER PASCAL
TOTES
MME QUENOUILLE ELODIE
LOLIE CHIC
53 RUE GUY DE MAUPASSANT
COIFFURE
01/07/2013
VENDEUR : TCHANGOU MAUD
LOCATION GÉRANCE
LONGUEIL
SAS EUROFLEX
PARC D'ACTIVITE
IMPRESSION NUMERIQUE ET OFFSET
SERIGRAPHIE SIGNALISATION
GRAVURE SUR TOUS SUPPORTS
01/07/2013
LOUEUR : BIG BAG CENTER
ARRIVÉES
DANS LA CIRCONSCRIPTION
BOSC LE HARD
SARL MALLET CTN
RUE JEANNE LA LORRAINE
CONTROLE TECHNIQUE AUTOMOBILE
14/09/2013
CESSATIONS D’ACTIVITÉ
ANCOURT
M CAPLAIN EMMANUEL
55 RUE DES MOULINS
COMMERCE LOCATION PREPARATION
IMPORT EXPORT DE TOUT VEHICULE
12/08/2013
SAINT NICOLAS
D'ALIERMONT
SARL L'EAU COST
17 RTE DE DIEPPE
INSTALLATION DE SYSTEMES DE
RECUPERATION D’EAUX DE PLUIES
ISOLATION PLOMBERIE CHAUFFAGE
31/08/2013
LIQUIDATIONS JUDICIAIRES
HAUTOT SUR MER
MME GRENON CHRISTEL
ESPRIT CADEAUX
VIEZ SYLVAINE
742 RUE EDOUARD CANNEVEL
VENTE DE CADEAUX OBJETS DE
DECORATION
31/07/2013
AUFFAY
SARL KARL ART INDUSTRIES
ZONE ARTISANALE DU BOSMELET
VENTE DE PRODUITS INDUSTRIELS A
BASE DE MATIERE PLASTIQUE ET DE
SERVICES DANS LES INDUSTRIES
01/08/2013
REDRESSEMENTS
JUDICIAIRES
PHARMACIE DE LA VALLEE
5 RUE DE LA GARE
PHARMACIE
MAÎTRE PHILIPPE LEBLAY
05/07/2013
ANCOURT
ARH DEVELOPPEMENT
35 BIS RTE DE DIEPPE
LA REALISATION D’ACTIONS
DE CONSEIL ET FORMATION EN
RESSOURCES HUMAINES
MAÎTRE PASCUAL BEATRICE
DAMPIERRE SAINT
NICOLAS
BELLEVILLE EN CAUX
EURL CORDIER
ATELIERS TRAITEMENT METAUX
LE GRAND MESNIL
ENTREPRISE GENERALE DU BATIMENT
05/07/2013
LE BOURG
MAÎTRE BOURGOIN YVES
06/09/2013
CALLEVILLE LES DEUX
EGLISE
19/07/2013
BOSC LE HARD
DIEPPE
MENACHE SABINE
100 PL DU MARCHE
PRESSE LIBRAIRIE PAPETERIE
BIMBELOTERIE CADEAUX
MAÎTRE PASCUAL BEATRICE
19/07/2013
CAUMONT PATRICK
MME PICHON ANNE-SOPHIE
32/34 RUE D'ECOSSE
MAÎTRE PHILIPPE LEBLAY
19/07/2013
144 RUE DES MESANGES
TAXI
26/09/2013
SOCIETE SARL XAVIER LUCIANI
DIEPPE
5 RUE VICTOR HUGO
MAÎTRE PASCUAL BEATRICE
06/09/2013
SARL PRESTATIONS AUTO
11BIS RUE DE L’ENTREPOT
NEGOCE ET PRESTATIONS DE
SERVICES SE RAPPORTANT A
L’AUTOMOBILE
02/07/2013
REVELLE DOMINIQUE
2 PL ROBERT ARPAJOU
MAÎTRE PASCUAL BEATRICE
13/09/2013
EURL SALSA DIEPPE
LES GRANDES VENTES
145 GRANDE RUE
SALON DE COIFFURE
31/08/2013
PESQUET REGIS
500 RTE DE DIEPPE
MAÎTRE PHILIPPE LEBLAY
27/09/2013
MME CHALLAL JENNIFER
TOUTOU TROUVE TOUT
19 RUE NOTRE DAME
VENTE DE TOUS PRODUITS POUR
ANIMAUX DE COMPAGNIE
07/09/2013
ROUXMESNIL
BOUTEILLES
FAST INDUSTRIES
CHE DE LA RIVIERE
MAÎTRE GUILLAUME BRANCHU
05/07/2013
LUNERAY
MME SANTAIS ALLISON
LILLY ROSE
SAINT NICOLAS
D'ALIERMONT
2 RUE DE LA RÉPUBLIQUE
COMMERCE DE LINGERIE PRET A
PORTER
21/07/2013
SOCIETE DE GESTION DES
SERVICES COMMUNS DU GROUPE
488 RUE D’ARQUES
MAÎTRE GUILLAUME BRANCHU
06/09/2013
MARTIN EGLISE
MME REGNIER SYLVIE
PAUSE CAFE
2 GRANDE RUE DES SALINES
CAFE
30/08/2013
2 RES DU MOULIN DE PIERRE
LOCATION VENTE ENTRETIEN DE
MATERIELS AGRICOLES ROBOTISES
ENTRETIEN D'ESPACES VERTS
30/09/2013
KALLY TRANS
RD 10 LE BOURG
TRANSPORT ROUTIER
MAÎTRE PHILIPPE LEBLAY
19/07/2013
DIEPPE
LA POMPE
19 RUE SAINT REMY
BAR
MAÎTRE PASCUAL BEATRICE
05/07/2013
QUINT PECH'MAREE
16 QUAI GALLIENI
MAREYEUR
MAÎTRE PHILIPPE LEBLAY
06/09/2013
LIBRAIRIE DES ECOLES ET
JANVIER
7 RUE VICTOR HUGO
LIBRAIRIE PAPETERIE
MAÎTRE PASCUAL BEATRICE
13/09/2013
DUMONT
QUAI DES INDES
CONCEPTION REALISATION
REPARATION VENTE LOCATION DE
PRODUITS INDUSTRIELS DE VEHICULES
TERRESTRES
MAÎTRE PASCUAL BEATRICE
13/09/2013
TOURVILLE SUR ARQUES
NET PLUS ULTRA
BOIVIN SEBASTIEN
RTE DE MIROMESNIL
MAÎTRE PASCUAL BEATRICE
19/07/2013
NEUVILLE LES DIEPPE
CALLEVILLE LES DEUX
EGLISES
BIOCAR-AUTOMOBILES
75 CHE DE LA CHASSE
MAÎTRE GUILLAUME BRANCHU
06/09/2013
SARL ELITE ROBOTIQUE
4 BIS AV JEAN JAURES
MAÎTRE PASCUAL BEATRICE
STATION DE LAVAGE REPARATION
AUTOMOBILE
13/09/2013
ROGER JOHAN
IRENE'S BROCANTE
13 RUE DES FONTAINES ET 88 RUE
D’ECOSSE
BROCANTE ANTIQUITE
MAÎTRE PHILIPPE LEBLAY
13/09/2013
M BOYARD DOMINIQUE
NOUV'L HAIR
20 AV DE LA REPUBLIQUE
COIFFURE HOMMES ET DAMES
31/07/2013
24
PARTENAIRE Économique
N°208 / Décembre 2013
SVPCC
17 RUE NOTRE DAME
ACHAT VENTE MATERIEL
VENTILATION PLOMBERIE
MAÎTRE PHILIPPE LEBLAY
13/09/2013
SDBG
68 RUE DU FAUBOURG DE LA BARRE
TRAVAUX DE MACONNERIE GENERALE
GROS OEUVRE DEMOLITION
RENOVATION CARRELAGE MAÎTRE
PHILIPPE LEBLAY
13/09/2013
LES CENT ACRES
NOR DI EX
140 RUE VAL BLAISE
DIAGNOSTIC IMMOBILIER
MAÎTRE PASCUAL BEATRICE
05/07/2013
LONGUEVILLE SUR
SCIE
CLAPISSON ERIC
3 RUE GUYNEMER
RESTAURANT
MAÎTRE PASCUAL BEATRICE
13/09/2013
MARTIN EGLISE
NPS NOUVEAU
58 GRANDE RUE DES SALINES
SCIAGE ET CAROTTAGE DE BETON
MAÎTRE PHILIPPE LEBLAY
13/09/2013
MONTREUIL EN CAUX
ROUXMESNIL BOUTEILLES
CHERON FRANCK
BOUTIGNY EMMANUEL
508 CHE DU PETIT MONASTERE
COMMERCE NON SEDENTAIRE
PRODUITS ALIMENTAIRES TEXTILE
GADGETS
MAÎTRE PASCUAL BEATRICE
05/07/2013
19/21 RUE DU CHAMP DE COURSES
BAR RESTAURANT
MAÎTRE PHILIPPE LEBLAY
27/09/2013
LUNERAY
OFFRANVILLE
NORMA THERM
LUNERAY MENAGER
RUE DU CHAMP NEUFMESNIL
CHAUFFAGE CLIMATISATION
VENTILATION PLOMBERIE SANITAIRE
AIR COMPRIME BUREAU D’ETUDES
MAÎTRE PASCUAL BEATRICE
19/07/2013
SLF SAVOIR LE FABRIQUER
ZONE INDUSTRIELLE
CHAUDRONNERIE ACIER ET INOX
METALLERIE FABRICATION DE
MATERIEL D'INSONORISATION ET
CHARPENTE
MAÎTRE PHILIPPE LEBLAY
19/07/2013
QUIBERVILLE
LE QUIBER 28 RUE DU GENERAL DE GAULLE
VENTE DEPANNAGE DE MATERIEL TV
HI FI ELECTROMENAGER
MAÎTRE PASCUAL BEATRICE
19/07/2013
TOTES
LA LEGENDE DES ELFES
RTE DE ROUEN DIEPPE
RESTAURANT
MAÎTRE PASCUAL BEATRICE
27/09/2013
VAL DE SAANE
LJL
PLDANIEL BOUCOURT
BOUCHERIE
MAÎTRE PHILIPPE LEBLAY
13/09/2013
6 RUE DU FRONT DE MER
RESTAURATION
MAÎTRE PHILIPPE LEBLAY
13/09/2013
Boulangerie
des Bateaux
14 quai du Carénage
76200 Dieppe
02 35 84 33 64
depuis 1977
Boulangerie, pâtisserie,
confiserie, traiteur
Nos spécialités :
Galets de Dieppe, Jumeaux, tarte Saint-Jacques...
25
Partenaire économique
n°208 – Décembre 2013
Trimestriel édité par la CCI de Dieppe
4 bd Général de Gaulle – CS 20462 – 76202
Dieppe Cedex
Tél : 02 32 100 900 – Fax : 02 35 06 50 51
Courriel : [email protected]
ISSN 1252-977X – Dépôt légal à parution
Directeur de la publication :
Dominique Garçonnet
Comité de rédaction : Delphine Freulet
Isabelle Chemel
Crédits photos : Fotolia.com
CCI Dieppe – Holding Neveu
Réalisation : IC4 Imprimerie – Dieppe
Impression : Durand Imprimeurs
Toute reproduction partielle ou totale d'un
article est soumise à l'accord préalable de la
Cci de dieppe.
Jeudi 21 novembre - La CCI de Dieppe se mobilise pour l’emploi
46 entreprises inscrites
157 postes à pourvoir
25 offres de dernière minute
220 rendez-vous programmés
33 intentions d’embauches
Un 2nd entretien à venir pour 95 candidats
Et 650 visiteurs
«Ces rencontres sont un process différent des méthodes de sélections
traditionnelles et standardisées, mais de ce fait complémentaire, innovant
et facilitant. C’est une occasion unique pour le demandeur d’emploi de
présenter ses compétences, ses qualités, sa motivation. C’est aussi une
possibilité pour nous de rencontrer un nombre de candidats intéressants dans
un temps très optimisé. Il est important de participer à cette manifestation
en faveur de l’emploi sur le bassin local. Les candidats ont des niveaux de
compétences et d’expérience très corrects et surtout en adéquation avec
nos activité», Christophe Lefebvre, Responsable RH Services Administratifs
& QSSE chez ACEREL
«Belle organisation et bon accueil. Rencontres de qualité quant à
l’environnement et à l’organisation mise en place», une entreprise.
«Cette manifestation m’a séduite à tous les niveaux. Tout était très bien
organisé, très bon accueil. Pôle emploi était très disponible et à l’écoute»,
une candidate.
Conférence de clôture
Crise ou mutation ? La foi
en l’avenir et l’innovation
comme leviers de croissance
par Nicolas Bouzou,
économiste et chroniqueur
sur plusieurs chaînes de TV
et stations de radio
e
s
i
r
p
e
r
t
n
e
'
d
l ' es pr i t
© Fotolia.com
Rencontres de l'Emploi

Documents pareils