Beirut Art Fair

Commentaires

Transcription

Beirut Art Fair
BIEL, Hall 2
DOSSIER DE PRESSE
JUIN 2015
-1-
DOSSIER DE PRESSE
BEIRUT ART FAIR, JUIN 2015
SOMMAIRE
EDITORIAL, L’ENGAGEMENT ME.NA.SA.
...........................................
p. 3
1. BEYROUTH, VILLE-MONDE, VILLE PARADOXALE
...........................................
p. 4
2. BEIRUT ART FAIR#6, EDITION 2015
...........................................
p. 5
3. LES GALERIES DE BEIRUT ART FAIR 2015
...........................................
p. 7
4. LE PROGRAMME CULTUREL 2015
- Focus sur l’art numérique : « Virtual/Reality »
- Photographie
- Design
- Tables rondes
- Brave Heart Fund & Dar Onboz présentent « SAMA »
- BEIRUT ART WEEK
...........................................
p. 9
5. ILS SOUTIENNENT BEIRUT ART FAIR
SPONSORS & PARTENAIRES
...........................................
p. 13
6. INFORMATIONS PRATIQUES
...........................................
p.16
7. CONTACTS
...........................................
p.17
-2-
DOSSIER DE PRESSE
BEIRUT ART FAIR, JUIN 2015
ÉDITO DE LAURE D’HAUTEVILLE
Fondatrice & Directrice de BEIRUT ART FAIR | SINGAPORE ART FAIR
L’ENGAGEMENT ME.NA.SA POUR EXPLORER DE NOUVEAUX TERRITOIRES
BEIRUT ART FAIR, créée, il y a 5 ans, a conquis la scène internationale, avec une
vision de l’art estampillé ME.NA.SA.
Elle est devenue une source d’informations primordiale sur les artistes, les tendances, les galeries, les publications et les institutions contribuant ainsi à la montée
en puissance de l’art dans cette région.
Qu’est ce que l’art ME.NA.SA.? Il est composé de cultures contrastées, issues d’une
histoire millénaire et d’un héritage riche de souvenirs. Il englobe les scènes artistiques qui se développent du Maroc à l’Indonésie.
Ces liens entre le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et l’Asie sont inscrits dans une histoire commune. Dans
l’univers de la création actuelle, ces relations apparaissent avec encore plus d’évidence. L’on pourrait dire que
les régions ME.NA.SA. forment le « sixième continent » de l’art contemporain.
Notre réflexion nous a conduit à aller plus loin et nous avons décidé d’exporter BEIRUT ART FAIR. La première
étape s’est déroulée à Singapour. La rencontre avec les collectionneurs asiatiques et du Moyen-Orient a été
féconde, permettant d’insuffler un nouvel engouement pour les artistes ME.NA.SA.
Nous sommes bien décidés à poursuivre sur cette voie en mettant en route de nouveaux projets. Notre passion
est de nourrir un dialogue qui passe d’abord par l’art.
Au-delà des productions stéréotypées et « à la mode », au-delà des idéologies, des religions, des opinions
politiques, notre souhait est de créer des événements qui ouvrent la porte au dialogue des cultures et décloisonnent les horizons.
Notre volonté est aussi d’être toujours en adéquation avec les mutations du marché de l’art. Les clefs du succès de BEIRUT ART FAIR résident dans cette capacité à s’inscrire dans cette évolution mondiale et dans sa
contribution à renforcer l’identité culturelle libanaise.
Pour cette nouvelle édition, BEIRUT ART FAIR a réuni une cinquantaine de galeries, qui ont misé sur
l’excellence. Elles présenteront à la fois des artistes reconnus et des artistes émergents, dont les travaux
reflètent le potentiel, qui anime la scène artistique ME.NA.SA. et internationale.
Parmi elles, une vingtaine de galeries internationales, nous rejoignent, dont certaines ont partagé avec nous
l’aventure singapourienne.
Peu présent dans les foires et les musées, BEIRUT ART FAIR présente pour la première fois un parcours sur
les arts numériques alliant le ludique au didactique. La photo, le design, l’édition et des tables rondes thématiques viennent enrichir la foire et offrir une diversité au public.
Cette année, notre partenariat avec la foire Contemporary Istanbul confirme notre volonté d’échanges et de
découvertes, en réaffirmant les liens qui unissent le ME.NA.
Je tiens à remercier tout particulièrement BankMed, sponsor officiel, mais aussi BYBLOS BANK et BLC
BANK qui soutiennent depuis plusieurs années notre foire et qui font preuve d’une créativité renouvelée.
A ce titre, je salue également l’arrivée de HSBC Private Bank, qui soutient notre série de tables rondes et
notre programme VIP.
Notre souhait est que BEIRUT ART FAIR #6 émerveille les visiteurs et crée de nouvelles vocations enrichissant
ainsi la scène artistique ME.NA.SA.
Laure d’Hauteville
Juin 2015
-3-
DOSSIER DE PRESSE
BEIRUT ART FAIR, JUIN 2015
Beyrouth, ville-monde, ville paradoxale
Beyrouth est une ville paradoxale, car cosmopolite et contrastée.
C’est une ville-monde qui bat et vibre au rythme de la planète, recrée le lien, rétablit la liaison, empêche la
cassure, traduit, transmet, rapproche et réunit.
La ville concentre un immense potentiel de créativité et de dynamisme sans cesse renouvelé. La guerre, les
conflits idéologiques planétaires sont toujours actuels et cohabitent de manière continue –pour le moment
pacifiquement-avec une activité intense d’échanges commerciaux et culturels.
C’est par excellence, un espace privilégié de négociation. C’est le risque quasi endémique, d’habiter une ville
pluriculturelle, mondialisée « avant la lettre », entre l’Orient et l’Occident, un point de tangence et de convergence, de ralliement qui peut se transformer en faille ou se résoudre, en un croisement harmonieux et susciter des rencontres fécondes.
A quoi tient le paradoxe de Beyrouth, capitale du grand Liban depuis 1920 et plaque tournante financière, politique et culturelle depuis plus de soixante ans ?
Si nous considérons conjointement, les paramètres anthropologiques qui structurent les identités culturelles,
Beyrouth bénéficie d’un pluralisme culturel, qui peut s’avérer, salvateur et productif ou désastreux.
Quels sont ses atouts ? Pratiquant plusieurs langues, les Libanais sont passés maîtres dans l’art de la communication. Dans le domaine des religions, le Liban est un espace providentiel de rencontres spirituelles et
de tolérance religieuse.
Quant aux styles de vie, on constate que le Liban accorde des libertés individuelles à travers les libertés des
groupes, ce qui crée une grande mobilité, tout en maintenant une solidarité sociale et des contacts humains
solides. Cette situation permet de réconcilier les valeurs du système patriarcal et celles du système démocratique.
Beyrouth devient, à l’ère de la mondialisation et du développement des moyens de communication, une expérience unique et incontournable, une exception appelée à devenir une référence, un constat qui pourrait être
érigé en concept ….un champ d’application et d’observation, dont on pourrait déduire utilement une approche
théorique
Beyrouth est une apparition, une révélation, un fantasme, une dialectique, un défi, une gageure, un paradoxe
qui s’incarne miraculeusement à chaque fois, par la volonté commune et le désir de vivre et de rayonner des
Libanais.
Bahjat Rizk
Ecrivain, attaché culturel auprès de la délégation du Liban à l’UNESCO
© ygtnomaam
-4-
DOSSIER DE PRESSE
BEIRUT ART FAIR, JUIN 2015
BEIRUT ART FAIR | EDITION 2015
Sous l’impulsion des organisateurs : Laure d’Hauteville, Pascal
Odille, Marine Bougaran et Rania Tabbara cette sixième édition
de BEIRUT ART FAIR réitère son engagement de qualité auprès
des collectionneurs et acteurs culturels du Moyen–Orient. Elle
poursuit sa découverte de la frénésie artistique animant la région
ME.NA.SA., qui s’étend du Maroc à l’Indonésie.
En accueillant une cinquantaine de galeries internationales
axées sur la création contemporaine et en présentant les travaux
de quelques centaines d’artistes, la force de BEIRUT ART FAIR
réside dans sa capacité à susciter des rencontres et des découvertes, en prise directe avec la globalisation artistique.
Le dialogue instauré par BEIRUT ART FAIR avec des institutions
culturelles libanaises et du Moyen-Orient façonne l’identité de
la foire. La collaboration active des collectionneurs renforce son
statut de référence internationale pour la création artistique de
la région ME.NA.SA.
Manuella Guiragossian
The World Goes Round & Round , 2015
Technique mixte sur bois
80 cm de diamètre
Courtesy Emmagoss Art Gallery, Liban
L’augmentation du nombre de visiteurs, les contacts initiés par
les exposants et les partenariats en constante évolution reflètent la dynamique pérenne qui anime BEIRUT
ART FAIR depuis sa création.
Parmi les 20 000 visiteurs de 2014, venant d’Europe, des pays du Golfe et d’Asie, de nombreux collectionneurs
libanais de la diaspora sont revenus dans la capitale pour soutenir la foire.
Helen Khal
Untitled
Huile sur toile
30 x 35 cm
Courtesy Mark Hachem, France/USA/Liban
Simultanément à la création de la foire, Beyrouth a connu un développement artistique
considérable. 2015 sera une année importante :
ainsi, en octobre, l’on assistera à la réouverture
du musée Sursock, qui fut en 1961, le premier
musée des beaux arts au Liban. L’ancien palais
légué par Nicolas Sursock à la ville a été rénové
par Jean Michel Wilmotte et Jacques Abou Khaled. Par ailleurs, la Fondation Aishti ouvrira ses
portes avant la fin de l’année, dans un bâtiment
signé David Adjaye. Cette Fondation est dédiée
aux collections de Tony Salame, constituées
avec de grands noms de l’art contemporain international et des
artistes libanais.
De même, les artistes libanais continuent leur percée sur la scène
artistique internationale. Le Pavillon libanais présenté par Janine
Maamari lors de SINGAPORE ART FAIR en 2014, a reçu un accueil enthousiaste de la part du public asiatique.
Parallèlement dans les ventes publiques, mais aussi dans des expositions de large envergure telle la Biennale
de Venise, le pays du cèdre est également mis en lumière.
BEIRUT ART FAIR, pour cette sixième édition, accueillera une cinquantaine de galeries et proposera un ensemble diversifié de créations d’artistes confirmés et en devenir. Elle invitera le public à découvrir ses temps
forts au travers d’expositions thématiques, de performances, de tables rondes et d’un programme hors les
murs.
-5-
DOSSIER DE PRESSE
BEIRUT ART FAIR, JUIN 2015
Cette année, un soin tout particulier a été apporté au programme VIP de la foire, pour séduire les collectionneurs du monde entier.
Il est mis en œuvre par Rania Tabbara, avec le soutien de HSBC Private Bank:
« BEIRUT ART FAIR est aussi un hommage à Beyrouth, ville phare de l’avant-garde de la région. La foire
confère à la capitale, cette place dans le paysage des destinations arty et c’est pourquoi je soutiens cet événement depuis sa création.
Aux côtés de Laure d’Hauteville, mon rôle est de faire connaître l’action de BEIRUT ART FAIR, directement
auprès des collectionneurs du monde arabe et auprès des mécènes.
Ces derniers ont largement contribué au rayonnement artistique du Liban. Beaucoup d’entre eux encouragent
la foire et leurs artistes, car BEIRUT ART FAIR s’inscrit dans la continuité de leur action. Cette manifestation
ne pourrait exister sans ces mécènes, ni sans le soutien des collectionneurs, qui reviennent chaque année, et
qui sont de plus en plus nombreux».
Mehdi Meddaci
Le radeau II, 2013
Vidéogramme
Courtesy Odile Ouizeman, France
Farah Khelil
Iqra, 2013
Encre & micro puce sur papier
Courtesy Galerie Mamia Bretesché (France) & de l’artiste
Sonja Braas
You are here # 13
C Print, 75 x 96 cm
Courtesy Galerie Tanit, Liban/Allemagne
Philippe Pasqua
Stella, 2014
Huile sur toile
180 x 160 cm
Courtesy AD Galerie, France
-6-
DOSSIER DE PRESSE
BEIRUT ART FAIR, JUIN 2015
BEIRUT ART FAIR | LES GALERIES
BEIRUT ART FAIR continue de maintenir les liens entre le
Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et l’Asie, grâce au formidable
travail réalisé par les galeries qui y participent chaque année.
Une même démarche axée sur l’exigence de qualité et la volonté
de découverte les réunit.
Une vingtaine de nouvelles galeries rejoignent celles qui ont participé à l’histoire de BEIRUT ART FAIR depuis sa création. Toutes
témoignent d’un engagement profond en faveur des artistes
ME.NA.SA. et de l’art international.
Parmi les galeries qui ont participé à l’évolution de BEIRUT ART
FAIR citons : Galerie Janine Rubeiz (Liban), Mark Hachem Gallery (Liban/France/USA), Emmagoss Art Gallery (Liban), Galerie Tanit (Liban/Allemagne), Art on 56th (Liban), South Border
Gallery (Liban), Samer Kozah Gallery (Syrie), Fadi Mogabgab
(Liban), Galerie Bouillon d’art (France), Tosh Fesh (Arabie Saoudite/Liban), Tajalliyat Art Gallery (Syrie/Liban), Bel Air Fine Art
(Suisse/France/Italie), Artlab (Liban), Jennifer Norback Fine
Art (USA), LAS (Liban) Galerie Nikki Diana Marquardt - Work
in Progress (France), Galerie Epreuve d’Artiste (Liban) et Hania
Farrell (Royaume-Uni).
Marina Abramovic
Balkan Baroque, 1997
C-print, 138 x 108 cm
Courtesy Kappatos Gallery, Grêce
Parmi les nouvelles galeries internationales qui exposeront pour
la première fois à BEIRUT ART FAIR, citons Kappatos Gallery
(Grèce), Galerie Odile Ouizeman (France), Galerie Mamia Bretesché (France), AD Galerie (France), Galerie Rauchfeld (France), AcquestArte (Suisse), ifa gallery (Chine/Belgique), Cortade’Art (France), ci editions (Turquie), My Web’Art (Chine), Sud Gallery (France), Galerie Vanessa
Quang (France), Wadi Finan For Art (Jordanie), Albareh (Bahreïn), Editions Tamyras (Liban), QODE (Jordanie),
SAMA (Liban) et Artspace Hamra (Liban).
Chacune de ces galeries présenteront le meilleur de la création du ME.NA.SA mais aussi de la création
contemporaine occidentale.
Souad Mardam Bey
Sans titre, 2015
Huile & technique mixte
sur toile
150 x 90 cm
Courtesy Tajalliyat Art
Gallery, Syrie/Liban
Guy Ferrer
Votiv, 2015,
Huile sur toile
195 x 130 cm
Courtesy Sud Gallery, France
-7-
L’abecedaire de Laure Ghorayeb
& Mazen Kerbaj
Voyage
Encre sur carton
76 x 56 cm
Courtesy Galerie Janine Rubeiz, Liban
DOSSIER DE PRESSE
BEIRUT ART FAIR, JUIN 2015
BEIRUT ART FAIR | LES GALERIES DE DESIGN
Parmi les galeries de design, citons les galeries Créations by W|F (Liban), Nalbandian SAL (Liban), HHD
Henry Dakak Jr (Liban), Hadi Maktabi (Liban), Berge Panossian (Liban), Cities design, art and lifestyle store
(EAU) et les jeunes designers ; Saccal Design House (Liban), WeDesign (Liban), Renaissance design by Randa Kusbari (Liban), Joseph Kfoury (Liban).
WeDesign
VP1- Vanishing Point 1, 2015
Métal peint
28 x 28 x 75 cm
Courtesy Wedisgn, Liban
HHD Henry Dakak Jr
The Transformer Lamp, 2013
Fonte au sable, bronze
25 x 17 cm
Courtesy HHD Henry Dakak Jr, Liban
Créations by W|F
Vee 2
Courtesy Créations by W|F, Liban
-8-
DOSSIER DE PRESSE
BEIRUT ART FAIR, JUIN 2015
BEIRUT ART FAIR 2015 | LE PROGRAMME CULTUREL
Le programme culturel, signature de BEIRUT ART FAIR, se renouvelle chaque année en proposant de nouvelles thématiques, de nouvelles expositions, de nouvelles rencontres avec l’art et les artistes.
Visite guidée…
Des performances interactives faisant intervenir le public, des installations multimédias et des plateformes
mettant en valeur les tendances actuelles de la création artistique, contribuent au programme culturel de
BEIRUT ART FAIR#6. Des tables-rondes sur la diversité des identités culturelles des pays de la région ME.NA.
SA. favorisent le dialogue et les rencontres avec des personnalités intervenant sur la scène artistique internationale.
Directeur artistique de BEIRUT ART FAIR depuis sa création, Pascal Odille, également expert à la Chambre
Nationale des Experts Spécialisés (France), critique, historien d’art et commissaire d’exposition, coordonne
ce programme culturel.
Il est conçu en étroite collaboration avec Laure d’Hauteville, fondatrice de la foire et organisatrice de nombreux événements artistiques au Liban et à l’international.
FOCUS SUR L’ART NUMÉRIQUE : « VIRTUAL/REALITY »
ENTRE LE REEL et LE VIRTUEL ...
L’insaisissable entre-deux de l’illusion
Pour la première fois depuis sa création, BEIRUT ART FAIR#6 s’attache à questionner les arts numériques à
travers la présentation d’un ensemble d’œuvres venant d’horizons divers.
Pascal Odille, commissaire de « Virtual/Reality» propose ici une exposition visant à « déstabiliser » les sens
des visiteurs, de les perdre et de les faire voyager à travers le règne des illusions...
Invitation à effectuer un parcours alliant le réel
au virtuel, une sorte de cartographie entre diverses modalités de virtualisations.
L’apport des nouvelles technologies a, depuis
le 19ème siècle, souvent suscité bien des réticences dans le domaine de l’art.
La photographie ou la vidéo en sont l’exemple
même. Charles Baudelaire à l’occasion du Salon
de 1859 affirmait à propos de la photographie :
«Un moyen industriel ne peut prétendre à l’art,
dont la vocation est d’exprimer le beau.»
Si notre vision des choses pour la photographie
a largement évolué, ce n’est pas le cas pour la
création numérique qui reste encore souvent
confrontée à un manque de visibilité et de compréhension du public.
Brigitte Zieger –
Eldorardo Wallpaper, 2013
Millennium Court – Portadown/Belfast
Courtesy Galerie Odile Ouizeman, France
Partagée entre art et sciences, elle est pourtant un élément marquant de la création contemporaine. Sa part
y sera à l’avenir d’autant plus importante qu’elle ouvre la possibilité nouvelle d’une interactivité ludique avec
le spectateur.
-9-
DOSSIER DE PRESSE
BEIRUT ART FAIR, JUIN 2015
Le parcours « Virtual/Reality » est rendu possible en 2015 grâce à l’engagement pérenne de BankMed.
Artistes présentés :
Vivian van Blerk | Afrique du Sud
Boîtes optiques
Diego Duvier Del Dago | Cuba
Error Humao
Antonello Ghezzi | Italie
Ciels étoilés
Elisabeth Caravella | France
How to
Brigitte Zieger | Allemagne
Eldorado Wallpaper
Janek Simon | Pologne
Carpet Invaders
Nadine Abou Zaki | Liban
PLEASE DON’T TOUCH
Mais aussi :
Marina Abramovic | Serbie
Rétrospective vidéos
« Ce que je fais n’a rien à voir avec le masochisme. Il faut envisager la performance comme un miroir offert aux
spectateurs : je mets en scène des moments douloureux et je me nourris de l’énergie du public pour dépasser
ma peur. C’est une manière de dire aux gens qu’ils peuvent y parvenir tout autant que moi. Savoir affronter la
douleur est quelque chose de très ancien que l’on retrouve dans les rituels aborigènes par exemple, où l’on
apprend à contrôler la douleur physique pour s’en libérer. » Marina Abramovic
Pour la première fois à Beyrouth et à BEIRUT ART FAIR, au sein de Virtual/Reality, un ensemble de vidéos de
la papesse internationale de la performance et de l’art contemporain sera présenté. Le support vidéo devient
ici outil de mémoire mais aussi de traçabilité de la performance.
Marina Abramovic en cinq dates
1946 Naissance à Belgrade, en Yougoslavie
1973 Première performance dans sa ville natale
1975 Participe à la Biennale de Paris
1997 Lion d’or à la Biennale de Venise
2010 Performance de 736 heures et 30 mn assise au MoMA, à New
York
Marina Abramovic
Homage to Saint Therese , 2009
Vidéo
-10-
DOSSIER DE PRESSE
BEIRUT ART FAIR, JUIN 2015
PHOTOGRAPHIE |BYBLOS BANK AWARD
La photographie a toujours tenu un rôle important au sein de BEIRUT ART FAIR ; avec des expositions dédiées
entièrement à ce médium ainsi que la création d’un trophée pour encourager les jeunes photographes libanais.
Le lauréat de ce prix bénéficie d’un programme de « mentorat professionnel », lui permettant de renforcer
ses compétences et d’organiser son premier solo show. Celui-ci donne lieu à l’édition d’un catalogue et à une
campagne médiatique.
Le jury de l’édition 2015, composé d’experts de renom, sera présidé par le rédacteur en chef de Polka Magazine : Dimitri Beck.
Cette initiative, lancée en 2012, est renouvelée chaque année, avec le soutien pérenne de la Byblos Bank.
En 2014, le prix pour la photographie libanaise a été décerné à Myriam Boulos, en 2013 à Ghaleb Cabbabé et
en 2012 à Dory Younes.
« En prenant ce double rôle de mécène et d’espace ‘tremplin’, Byblos Bank propose un lieu d’échanges où l’art
devient le lien entre le monde des affaires et celui de la création contemporaine » explique Marine Bougaran,
Chef de Projet BEIRUT ART FAIR, spécialiste photographie et vidéo.
DESIGN |BLC BANK DESIGN PLATFORM
Soutenir la jeune création libanaise dans le secteur du design, affirmer le statut d’objet d’art et de collection
du design, sont les objectifs que poursuit BEIRUT ART FAIR depuis plusieurs éditions.
Cette année, le galeriste Loic Le Gaillard, l’un des fondateurs de Carpenters Workshop Gallery, est invité à
faire partager ses coups de cœur parmi la nouvelle génération des designers libanais dans une plateforme
« découverte ». Elle réunit des pièces réalisées en série limitée, sélectionnés par un jury de spécialistes.
Cette initiative a reçu le soutien de la BLC BANK qui s’investit depuis plusieurs années dans une démarche de
développement artistique et culturel au Liban.
Maria Halios, Deema Kotob, Nayef Francis et Anastasia Nysten furent les lauréats de la première édition en
2013, qui réunissait une douzaine de designers. L’année dernière, les trois lauréats ont été Khaled El Mays,
Carlo Massoud et Sandra Macaron.
La liste des jeunes designers appelés à exposer leurs prototypes, aux côtés de galeries reconnues dans le
secteur du design, sera prochainement dévoilée.
TABLES RONDES
Le programme propose des thématiques au cœur des mutations du marché de l’art, tout en les mettant en
perspective dans le contexte ME.NA.SA.
Ces rencontres permettent de prolonger la réflexion sur des sujets tels que le financement de collections, le
fonctionnement d’une foire d’art internationale, les questions relatives au statut de l’artiste ou encore le développement de la photographie documentaire.
Dans le cadre des tables-rondes proposées aux visiteurs de BEIRUT ART FAIR #6, les organisateurs invitent
des personnalités reconnues sur la scène artistique internationale : collectionneurs, commissaires d’exposition, directeurs d’institutions culturelles et organisateurs de foires internationales.
Ces tables rondes sont organisées en partenariat avec HSBC Private Bank.
-11-
DOSSIER DE PRESSE
BEIRUT ART FAIR, JUIN 2015
BRAVE HEART FUND & DAR ONBOZ PRÉSENTENT « SAMA »
Chaque année, BEIRUT ART FAIR accueille une ou plusieurs associations caritatives et leur donne carte
blanche.
Apres avoir reçu le premier prix du livre pour enfant à la foire de Bologne, BEIRUT ART FAIR est fière de présenter l’ensemble des gravures exécutées par Hassan Zahreddine illustrant « SAMA », ouvrage écrit par
Nadine Touma aux éditions Dar Onboz.
L’exposition sera accompagnée d’une performance quotidienne, ouverte à tous, dans la tradition des conteuses
d’autrefois.
L’Association Brave Heart Fund a été créée en 2003 pour fournir une aide financière aux enfants atteints d’une
malformation cardiaque.
BEIRUT ART WEEK
Depuis le succès de l’édition inaugurale en 2013, les organisateurs proposent chaque année, un nouveau parcours hors-les-murs avec des œuvres et installations monumentales exposées dans les rues et les boutiques
du centre-ville de Beyrouth.
Il est mis en œuvre par Marine Bougaran assistée de Rania Halawi.
Du 15 au 22 septembre, BEIRUT ART WEEK #3 fera vivre Beyrouth au rythme de l’art contemporain et invitera
les artistes à s’exprimer dans le paysage urbain de la capitale.
Le parcours rassemblera une vingtaine de projets conjuguant installations, sculptures, performances qui, en
interaction avec le public, prennent corps à travers les lieux symboliques de Beyrouth tels que la place des
Martyrs, les souks du centre-ville, Zaitunay Bay, Saifi Village ou encore Harbour Square.
Ce parcours insolite est soutenu par le Ministère de la Culture, la Municipalité de Beyrouth et Solidere.
-12-
DOSSIER DE PRESSE
BEIRUT ART FAIR, JUIN 2015
ILS SOUTIENNENT BEIRUT ART FAIR
Le Ministère de la Culture au Liban
www.culture.gov.lb
Le Ministère du Tourisme au Liban
www.lebanon-tourism.gov.lb
La Municipalité de Beyrouth
Mr. Ziad Chbib, Maire de Beyrouth
L’Office du Tourisme du Liban à Paris
Directeur : M. Serge Akl
http://destinationliban.com
L’Institut Français du Liban
www.institut-liban.com
Ecole Supérieure des Affaires - ESA
Directeur général: M. Stéphane Attali
www.esa.edu.lb
SPONSOR OFFICIEL
Bankmed sal, - dont le siège social est situé à Beyrouth, se positionne parmi
les premières banques libanaises. A travers ses 61 succursales réparties sur
l’ensemble du territoire libanais, la banque propose une large gamme de services : la banque de détail, le corporate banking et la gestion de portefeuille. Son
expansion internationale s’appuie principalement sur trois filiales en Irak, une à
Chypre, une banque privée en Suisse « Bankmed (Suisse) SA », la banque commerciale « T-Bank » en Turquie et « SaudiMed Investment Company » en Arabie
Saoudite. Durant le premier trimestre de 2015, Bankmed a inauguré avec sa filiale MedSecurities Investment
(MedSecurities) deux branches dans le Centre Financier de Dubai (DIFC).
Au-delà de ses activités bancaires, Bankmed souhaite partager avec sa clientèle sa passion pour l’art. Elle
a constitué une collection privée, dont certaines œuvres sont exposées dans les filiales. De plus, elle s’est
engagée dans une politique de mécénat artistique et apporte son soutien à de nombreuses manifestations
culturelles.
-13-
DOSSIER DE PRESSE
BEIRUT ART FAIR, JUIN 2015
PARTENAIRES
La Byblos Bank croit fermement que soutenir la photographie en tant qu’art à part entière
au Liban enrichit la société et constitue un vecteur de cohésion culturelle et de stabilité
nationale. Dans ce cadre, la Banque a lancé en 2012 son programme de photographie.
Consciente de l’énorme potentiel montré par les photographes libanais émergents, la Banque œuvre pour
entretenir leurs talents et construire leurs carrières en leur octroyant une place de choix au cœur du marché
de la photographie. Cette démarche est rendue possible par le biais d’un rapprochement entre ces photographes talentueux et les acteurs clés dans le secteur, notamment les galeristes, les collectionneurs, les
photographes professionnels et les médias.
Organisé en collaboration avec BEIRUT ART FAIR, le BYBLOS BANK AWARD pour la photographie est le point
culminant du programme de photographie de la Byblos Bank. Ce prix propose aux photographes émergents
une plateforme professionnelle pour lancer leurs carrières en photographie artistique. Tous les finalistes, qui
s’exposent au BEIRUT ART FAIR, gagnent de l’expérience et de la visibilité. Le lauréat de chaque année reçoit
un soutien ciblé comprenant un programme de mentorat professionnel pour préparer sa première exposition
individuelle qui a lieu au siège central de la Byblos Bank.
BLC Bank a pour ambition de perpétuer sa démarche qualité afin de demeurer une
banque universelle et de référence au Liban.
Elle a participé au financement des secteurs économiques et productifs ayant un effet
permanent sur la croissance nationale et le développement durable au Liban.
Son engagement dans le développement des PME, son engagement pour améliorer le statut économique des
femmes au Liban et ses initiatives CSR ont été remarquées par la communauté éco­nomique et financière.
A ce titre BLC Bank s’est vu décerner plusieurs prix à l’échelon national et international.
HSBC Private Bank
En tant qu’entité du Groupe HSBC, une des plus grandes organisations de services bancaires et financiers au
monde, HSBC Private Bank se positionne en tant que référence pour les propriétaires d’entreprise ainsi que
leurs familles. Elle apporte à ses clients toute son expertise en gestion d’affaires, de fortune ou de succession
familiale, à travers le monde et les marchés les plus prometteurs. HSBC Private Bank est le nom commercial
donné à l’entité de banque privée gérée par les principales filiales du Groupe HSBC.
HSBC soutient les initiatives qui aident à construire une compréhension internationale et culturelle. Au cours
de notre histoire, nous avons établi et développé des relations avec divers partenaires en la matière, notamment des organisations spécialisées et de haute qualité, comme le Fonds Arabe pour l’Art et la Culture (AFAC).
Ce partenariat exclusif avec la Foire d’Art de Beyrouth (BAF) permet à la banque de donner accès à ses clients,
de manière privilégiée, à un événement unique répondant à la fois à leurs aspirations culturelles et à un
intérêt éventuel pour investir dans ce qui est désormais considéré par les collectionneurs comme une classe
d’actifs à part entière et une valeur refuge.
HOTEL PARTENAIRE OFFICIEL
Le Gray s’associe à BEIRUT ART FAIR depuis son origine.
L’hôtel s’attache à la dimension culturelle et artistique de la capitale libanaise. Ce
partenariat pérenne vient confirmer une volonté mutuelle de placer Beyrouth au
cœur de l’actualité internationale de l’art et de la culture.
-14-
DOSSIER DE PRESSE
BEIRUT ART FAIR, JUIN 2015
Sponsor Officiel
Les Partenaires
Les Institutions Culturelles
Les Partenaires Media
-15-
BEIRUT ART FAIR | INFORMATIONS PRATIQUES
QUAND ?
Du jeudi 17 au dimanche 20 Septembre 2015
Jeudi 17 septembre : de 18h à 22h : Inauguration Officielle
Du vendredi 18 au dimanche 20 septembre : de 15h30 à 21h30
OÙ ?
B.I.E.L. Hall 2
Beirut International Exhibition & Leisure Center, Beyrouth, Liban.
Hôtel Partenaire de BEIRUT ART FAIR 2015
L’Hôtel Le GRAY est partenaire officiel de BEIRUT ART FAIR 2015
Pour bénéficier de tarifs avantageux
Contact : M. Hilal Saade - [email protected]
Compagnie aérienne partenaire de BEIRUT ART FAIR 2015
VISUELS DISPONIBLES POUR LA PRESSE
http://www.beirut-art-fair.com/baf-photo-2015.html
#BeirutAF2015
BeirutArtFair
-16-
@beirutartfair
BEIRUT ART FAIR | CONTACTS
Laure d’Hauteville, Fondatrice & Directrice
[email protected]
Tel. France : +(33) 6 88 06 27 25
Tel. Liban : + (961) 3 38 69 79
Marine Bougaran, Chef de projets
[email protected]
Tel. France : +(33) 6 25 20 52 10
Tel. Liban: +(961) 78 88 79 42
Pascal Odille, Directeur artistique
[email protected]
Tel. France : +(33) 6 60 16 54 16
Tel. Liban : +(961) 71 69 38 56
Rania Tabbara, Directrice relations VIP
Agnes Miquel, Directrice Technique
[email protected]
Tel. France : +(33) 6 66 16 00 66
Yasser Akkaoui, Partenaire Stratégique
[email protected]
Tel. Liban: +(961) 3 49 98 89
Rania Halawi, Responsable Evènementiel
[email protected]
Tel. Lebanon : +(961) 3 33 73 36
Farah Aldeek, Assistante Chef de projects
[email protected]
Tel. France : +(33) 6 74 99 98 39
[email protected]
Tel. Liban: +(961) 3 66 80 71
Tel. UAE : +(971) 50 45 52 729
SERVICES DE PRESSE
Europe, USA, Maghreb et Asie
Sylvia Beder Communicationculture
+33 (0)1 42 18 09 42
[email protected]
[email protected]
Liban et Moyen-Orient
Mirros Communication & Media Services
Joumana Rizk
+961 (0)1 497 494
[email protected]
Pays du Golfe
Lyla Mohammed
+971 (0) 5 04 39 98 80
[email protected]
BEIRUT ART FAIR 2015 est organisée par BAF EVENTS SARL
RCB 1019674 • VAT 3074150
Po.Box 116-2270, 11 Madrassat el-Salam Street, Beirut, Lebanon
[email protected] - www.beirut-art-fair.com
Tel. Lebanon + (961) 3 38 69 79 - Tel. France +(33) 6 88 06 27 25 - Fax. +(961) 1 20 19 74
-17-