Commune de :

Commentaires

Transcription

Commune de :
Commune de Loctudy
-1-
SOMMAIRE
 Textes de Référence ………………………………………………. 3
 Arrêté Municipal ……………………………………………………. 4
 Préambule ……………………………………………………………. 5
 Modalité de déclenchement du plan …………………………… 6
 Carte de la Commune ……………………………………………… 7
 Diagnostic des Risques ……………………………………………. 8
 Alerte …………………………………………………………………..10
 Mesures de protection de la population ………………………11
 Organisation du Commandement ………………………………13
 Moyens mobilisables dans la commune……………………….14
 Capacités de relogement, restauration………………………..15
-2-
TEXTES DE REFERENCE
-Loi n°2004-811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile, chapitre II – article 13 :
« Le Plan Communal de Sauvegarde (…) est obligatoire dans les communes dotées d’un plan de
prévention des risques naturels prévisibles approuvé ou comprises dans le champ d’application
d’un plan particulier d’intervention. »
-
Code Général des Collectivités Territoriales – art. L 2212-1 : « La police municipale a pour
objet d’assurer le bon ordre, la sécurité et la salubrité publique. Elle comprend notamment
le soin de prévenir, par des précautions convenables, et de faire cesser, par la distribution
des secours nécessaires, les accidents et fléaux calamiteux ainsi que les pollutions de
toutes natures, tels que les incendies, les inondations, les ruptures de digues, les
éboulements de terrain ou de rochers, les avalanches et autres accidents naturels, les
maladies épidémiques ou contagieuses, les épizooties. La police municipale prévoit
également de pourvoir d’urgence à toutes les mesures d’assistance et de secours et s’il y a
lieu, de provoquer l’intervention de l’administration supérieure. »
Rappel des plans d'urgence préfectoraux susceptibles de s'appliquer sur le territoire de la
commune :
-Plan départemental ORSEC
-Tous les plans de secours et plans d'alerte susceptibles de concerner la commune
et particulièrement, au regard des particularités du territoire communal :
- plan particulier d'intervention de l'établissement…
-plan POLMAR (pollutions marines), [communes côtières]
-autres plans …
-3-
DEPARTEMENT DU FINISTERE
~~~~~~~~
MAIRIE
Extrait du Registre des arrêtés du Maire
DE
LOCTUDY
ARRETE PORTANT APPROBATION
DU PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE
~~~~~~~~
29750
Téléphone : 02 98 87 40 02
Télécopie : 02 98 87 96 77
[email protected]
N° 2007-282
LE MAIRE DE LA COMMUNE DE LOCTUDY,
Vu la loi n° 2004-811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile et notamment son
article 13 ;
Vu le décret n° 2005-1156 du 13 septembre 2005 relatif au plan communal de sauvegarde ;
Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment son article L 2212 – 1, relatif aux
pouvoirs de police du maire ;
Considérant que les habitants de la commune peuvent être exposés à des risques de toute nature
relevant du domaine de la sécurité civile, qu’ils soient notamment d’origine naturelle,
technologique, ou accidentelle et qu’il convient de pouvoir y faire face ;
Considérant qu’il importe de prévoir, d’organiser et de structurer l’action communale en cas de
crise ;
ARRETE :
er
Article 1 : le plan communal de sauvegarde de la commune de LOCTUDY est approuvé à
compter du 15 septembre 2007.
Article 2 : le plan communal de sauvegarde fera l’objet des mises à jour nécessaires à sa bonne
application.
POUR EXTRAIT CONFORME,
LOCTUDY, le 14 septembre 2007
Le Maire,
Joël PIETE.
-4-
PREAMBULE
Le département du Finistère est concerné par les divers risques qu’ils soient naturels ou
technologiques. La gestion du risque au quotidien rend nécessaire la préparation et l’implication
permanente de tous les échelons de responsabilité, qu’ils soient nationaux, zonaux,
départementaux ou communaux.
Afin de couvrir les risques potentiels majeurs, des plans départementaux sont élaborés sous
l’autorité du Préfet pour définir le dispositif opérationnel adapté.
Cependant, en complément de l'organisation des services de l’Etat, dans le cadre
notamment du dispositif ORSEC, il est nécessaire que les communes organisent également
leurs propres moyens, sous l'autorité de leur Maire, en s'appuyant sur la connaissance de
proximité du fait de leur parfaite connaissance des caractéristiques de leur ressort
territorial.
Pour ce faire, le plan communal de sauvegarde, approuvé par le Maire, définit la réponse
opérationnelle locale permettant de faire face aux risques potentiels présents sur la commune,
que ces risques lui soient spécifiques (risques majeurs localisés) ou qu'il s'agisse de catégories
de risques plus généraux, que l'on rencontre aussi ailleurs mais qui sont susceptibles de
produire leurs effets sur son territoire.
-5-
Modalités de Déclenchement du Plan
Le plan communal de Sauvegarde est déclenché par le Maire, ou par son représentant
désigné.
Le plan communal de Sauvegarde peut être déclenché :
-de la propre initiative du Maire, dès lors que les renseignements reçus par tout
moyen ne laissent aucun doute sur la nature de l’événement et des mesures à mettre en
place ; il en informe alors automatiquement l’autorité préfectorale ;
-sur le conseil de l’autorité préfectorale (le Préfet ou son représentant).
Dès lors que l’alerte est reçue par le Maire, celui-ci doit, dans un premier temps,
constituer la cellule de crise municipale. Pour cela, il met en œuvre le schéma d’alerte.
-6-
CARTE DE LA COMMUNE
-7-
DIAGNOSTIC DES RISQUES
Le recensement des risques, naturels ou technologiques, auxquels est exposée la
commune est le préalable indispensable à la réalisation d’un plan de secours
communal. Il doit permettre d’identifier des scénarios à partir desquels seront
déclinées les mesures à mettre en œuvre pour y faire face dans les meilleures
conditions.
Sur la Commune de LOCTUDY, le risque concerné est le risque d’inondation par
submersion marine.
Ce risque a été recensé dans :
le Plan de Prévention des Risques naturels majeurs - Inondation (PPRI) de
la commune de LOCTUDY, approuvé par arrêté préfectoral du 6 septembre 1999 et
révisé le 29 mars 2002.
La commune de LOCTUDY est principalement concernée par un risque majeur
localisé :
la submersion marine d’une partie de ses terres par destruction du cordon dunaire
sur le site du « Cosquer », à l’extrême-sud de son territoire.
En effet, ce cordon dunaire situé entre les Communes de LOCTUDY et
PLOBANNALEC-LESCONIL présente des signes certains de fragilité, notamment au
droit du lieu-dit « Le Cosquer ».
Or ce dernier, sert à la protection d’une zone inondable correspondant aux terres
situées à une cote inférieure à 3.20 IGN 69.
Cette zone comporte de nombreuses habitations et installations précaires (cabanes,
caravanes, mobils-home) dont certaines d’entre elles possèdent un seuil inférieur à la
côte précitée.
Un historique non exhaustif, permet de démontrer la réalité du risque de
submersion.
1935-1937 : En raison des tempêtes intervenues dans cet intervalle de temps, 70m
de dune ont été attaqués et la mer y a creusé des brèches.
1936-1939 : La tempête de l’hiver 1938-1939 a entamé la dune et creusé une
nouvelle brèche sur 65m de long et 10m de profondeur exposant les terrains à
l’inondation par la mer. En 1938, la largeur moyenne de la dune est de 30m.
1962 : Les tempêtes du début de l’année ont arasé la dune et les terres labourables
se trouvent très menacées.
-8-
1966-1967 : Les tempêtes de l’hiver ont attaqué la dune en falaise et la crête se
trouve abaissée. La dune est très éprouvée à l’Ouest, près des marais.
1973-1974 : Une sévère tempête creuse des brèches dans le cordon, arrachant les
protections de défense. La mer inonda les terres en arrière.
1978-1979 : « Lors de la tempête de décembre, l’action conjuguée de la mer et du
vent a attaqué violemment la dune. Une brèche a été creusée face au camping
SNIAS et un mur démoli près du Cosquer ». Le cordon est renforcé sur 40m de long
et présente un coté abrupt face à la mer.
Septembre 1981 : Des vents de 100 Km/h ont poussé la mer vers le cordon. Les
endroits rendus vulnérables par la sur-fréquentation estivale ont été attaqués. Les
« sifflets » se sont profondément creusés sur le front de dune et la largeur du cordon
se trouve localement réduite à moins de 2m à l’ouest, près des marais.
-9-
ALERTE
Réception de l’alerte : appel téléphonique d’un particulier, de l’autorité
préfectorale, du CODIS, de la gendarmerie …
Personnes chargées de la réception de l’alerte:
Le Standard de la Mairie 02.98.87.40.02
qui doit répercuter sur :
PREFECTURE DU FINISTERE
02.98.76.29.29
D.D.A.S.S :
02.98.64.50.50
CODIS :
02.98.76.53.18
GENDARMERIE DE PONT-L’ABBE :
02.98.87.06.64
COMMUNE DE PLOBANNALEC :
02.98.82.20.22
ELUS :
NOM
PRENOM
TEL. DOMICILE
TEL. PORTABLE
FONCTION
PIETE
Joël
02 98 87 55 42
06 99 96 09 89
Maire
LE DREAU
Loïc
02 98 87 45 88
06 60 38 23 74
Adjoint
BUANNIC
02 98 87 54 77
06 71 84 87 75
Adjointe
ZAMUNER
MarieAnge
Christine
02 98 87 48 66
06 63 99 02 35
Adjointe
MÉHU
Philippe
02 98 87 56 19
06 36 29 75 00
Adjoint
LE TINNIER
Françoise
08 77 65 14 95
06 23 21 37 12
Adjoint
de PENFENTENYO
Hugues
01 34 77 77 09
06 07 91 06 74
Adjoint
LE BEC
José
02 98 87 17 21
02 98 66 59 83
06 60 19 59 63
Adjoint
- 10 -
MESURES DE PROTECTION DE LA
POPULATION
Dès réception du message d’alerte :
 Evaluation de l’ampleur du sinistre
 Décision d’évacuation ou non de la population
 prise de contacts avec les personnes concernées, en l’occurrence :
-
les occupants du secteur du Ster Kerdour
Camping de l’Aérospatiale, Chemin de Toul Pesked, dont le siège se trouve à
BOURGES (18000), 8, rue Le Brix.
Occupé pendant la saison estivale. Tél. 02 98 87 55 79
Zone A : fortement exposée.
Zone B : moyennement exposée.
- 11 -
 Mobilisation des moyens adaptés
 Proposition de relogement aux personnes concernées par le risque

Arrêté d’interdiction de circulation sur les voies intérieures du secteur
du Ster Kerdour, en fonction de l’état d’inondation des voies, et sur la plage des
Sables Blancs, en articulation avec les mesures de police susceptibles d’être prises
par le maire de la commune de PLOBANNALEC-LESCONIL.
- 12 -
ORGANISATION DU COMMANDEMENT
Identification
MAIRIE
Téléphone
02.98.87.40.02
MAIRE ET ADJOINTS
NOM
Fax
02.98.87.96.77
Adresse e-mail
[email protected]
Fax de la Mairie : 02.98.87.96.77
PRENOM
TEL. DOMICILE
TEL. PORTABLE
FONCTION
PIETE
Joël
02 98 87 55 42
06 99 96 09 89
Maire
LE DREAU
Loïc
02 98 87 45 88
06 60 38 23 74
1er Adjoint
BUANNIC
02 98 87 54 77
06 71 84 87 75
Adjointe
ZAMUNER
MarieAnge
Christine
02 98 87 48 66
06 63 99 02 35
Adjointe
MÉHU
Philippe
02 98 87 56 19
06 36 29 75 00
Adjoint
LE TINNIER
Françoise
08 77 65 14 95
06 23 21 37 12
Adjoint
de PENFENTENYO
Hugues
01 34 77 77 09
06 07 91 06 74
Adjoint
LE BEC
José
02 98 87 17 21
02 98 66 59 83
06 60 19 59 63
Adjoint
PERSONNEL TECHNIQUE DE LA COMMUNE
NOM
Prénom
Tél. portable
Fonctions
LE NOURS
Thierry
06 21 50 34 49
Directeur Général des Services
BRAMOULLÉ
Luc
06 21 50 35 16
Policier Municipal
FOUSSARD
Noël
06 21 50 35 19
Chef des Services Techniques
LE FLOCH
Guy
06 21 50 35 11
Adjoint au Chef des Services
Techniques
- 13 -
MOYENS MOBILISABLES DANS LA COMMUNE
MOYENS SANITAIRES
Fonction
Médecin
généraliste
Médecin
généraliste
Médecin
généraliste
Médecin
généraliste
Cabinet infirmier
Adresse
1, rue de Casabianca
Téléphone
02 98 87 52 24
1, rue de Langoz
02 98 87 95 27
34, rue de Kergall
02 98 87 59 16
4, rue Sébastien Guiziou
02 98 87 41 80
14, rue Sébastien Guiziou
02 98 87 99 59
Infirmière
4, Résidence de Kergolven
02 98 87 96 63
Mme Jacqueline HOURLAY
Infirmière
71 bis, rue Sébastien Guiziou
02 98 87 57 79
Mme Marie-Martine RICHARD
Mme Pascale LE PAPE
M. Jean-Luc MILLICHAMP
Mme Catherine SCOUARNEC
M. Benoît EMERY
Cabinet infirmier
28, rue Sébastien Guiziou
02 98 87 41 64
Pharmacie
1, rue Sébastien Guiziou
02 98 87 45 54
M. GUILLARD
Pharmacie
9, rue du Port
02 98 87 46 90
NOM
Dc GAREL Jean-Pierre
Dc MIOSSEC Alain
Dc TANNEAU Christian
Dc THEPAULT Gabriel
Mme Ann CLAIRON
Mme Nicole LE MOUEL
Mme Marylise LAMBOURG
- 14 -
LISTE DES VEHICULES ET
MATERIELS TECHNIQUES MUNICIPAUX
Véhicule
Immatriculation
Type
Cat.
Puissance
Nombre de place
Modèle
Renault
A
Express
7700
XC
29
7 CV
2
Renault
A
Kangoo
1629
ZX
29
6 CV
2
Renault
A
Master
4009
YA
8 CV
3
Renault
A
Clio 2
4 CV
5
Renault
A
Maxity
Peugeot
A
Boxer
9880
ZE 29
8 CV
3
Peugeot
A
Partner
2978
ZX
29
7 CV
2
Peugeot
A
J5
9107 WE 29
8 CV
2
Peugeot
A
Expert
909 APX 29
8 CV
3
Iveco
A
Daily
8 CV
3
Iveco
A
Daily
24 AGX 29
8 CV
3
Citroën
A
Jumper
247
6 CV
3
Citroën
A
Saxo
4344
YA 29
4 CV
5
Renault
C
M 180
8533 WN 29
17 CV
3
Renault
C
M 140
8661
VT 29
15 CV
3
Iroise
C
Remorque
845
YA 29
-
Sans objet
Iroise
C
Remorque
8525 XZ 29
-
Sans objet
Iroise
C
Remorque
8539 XZ
29
-
Sans objet
Iroise
C
Remorque
6609 YA 29
-
Sans objet
Iroise
C
Remorque
3613
YP 29
-
Sans objet
Iroise
C
Remorque
3483 YQ 29
-
Sans objet
Iroise
C
Remorque
6611
YA 29
-
Sans objet
Satellite
C
Remorque
1946 XH 29
-
Sans objet
Sun way
C
Remorque
xx
-
Sans objet
Idemauto
C
Remorque
XXX
-
Sans objet
Sorin Podium
C
Shibaura
C
Walker
C
Applied
C
Case
C
Tracto-pelle
49788
-
Sans objet
Iseki
C
Tracteur
5910 SU 29
4 CV
1
Ford
C
Tracteur
2872 VW 29
17 CV
2
Total :
46 à 47
5785
29
ZR 29
AG 476 MY
9030
XL
29
XE
29
3
57 AFN 29
Légende des catégories :
A : Automobile C : Camion ou Tracteur
Véhicules ayant une
attache remorque :
- 15 -
2 Iveco
2 Renault ( C)
Peugeot
BOXER
EQUIPEMENTS : SALLES COMMUNALES AVEC LIGNE
TELEPHONIQUES ET INTERNET …
Désignation salle
MAIRIE (salle de réunion à
l’étage)
Salle des Fêtes (L.A.C.)
Adresse
Place des Anciens Combattants
29750 LOCTUDY
Rue Ar Poul Gleut Vian
Téléphone
02 98 87 40 02
Maison des Associations
Rue de Poulpeye
02 98 87 91 44
02 98 87 92 67
CAPACITES DE RELOGEMENT,
RESTAURATION
30 personnes
Lits
pouvant
être
installés
4
Nombre de
repas
pouvant
être servis
0
0
0
30
Tél.
Fax
Lits
disponibles
19, rue du Port
02 98 87 40 21
02 98 87 57 09
Ecole Jules Ferry
Rue du Cdt de
Carfort
Rue Jules Ferry
Ecole St Tudy
3, Rue de Poulpeye
02 98 87 42 48
20
0
40
Ecole de Larvor
Kérandouin
02 98 87 40 62
16
14
0
Camping Les Hortensias
38, Rue des Tulipes
02 98 87 46 64
62
0
0
Camping de Kergall
Boulevard de la Mer
02 98 87 45 93
0
0
0
Camping des Mouettes
6, rue de Penhador
02 98 87 43 51
40
0
0
Centre de vacances Le
Dourdy
Centre de vacances Le
Renouveau
Le Dourdy
02
02
02
02
800
0
400
250
0
250
ETABLISSEMENTS
Hôtel « La Porte des
Glénan »
Auberge de Pen Ar Vir
Adresse
16, rue de Langoz
02 98 87 42 85
98
98
98
98
82
82
87
87
75
75
40
92
- 16 -
75
78
22
12
150
PLAN D’INTERVENTION
En cas d’annonce de rupture de cordon dunaire lors d’événements météorologiques
exceptionnels ou non, il convient de précéder dans les plus brefs délais, au
remblaiement de la brèche en question.
Ceci comprendrait :
a) La mobilisation de personnel en nombre suffisant auprès des Services
Municipaux (pompiers, employés communaux).
b) La mise en œuvre de matériels (y compris les personnels pour les
manœuvres) à partir des moyens de l’entreprise de terrassement Jean-Noël
PERON, située sur la commune (06.08.71.68.79), cette dernière étant la
plus proche du lieu à risques, et la société LE PAPE de PLOMELIN
(02.98.52.56.00).
Cette dernière mettra en tant que de besoins :
- des matériaux d’enrochement ;
- un tractopelle à chenille pour retrousser le sable, auquel seront associés deux
bulldozers pour remonter le sable sur la dune.
Des moyens supplémentaires pourront être mobilisés auprès d’autres sociétés
locales de travaux publics si la nécessité se faisait sentir.
- 17 -